NEW DELHI

De
Publié par

New Delhi 2015 INVITATION AU VOYAGE Les plus de Delhi de quartiers ressemblent à des vide-greniers, Le royaume des gourmets les Emporium exposent la richesse artisanale Quel que soit votre budget, Delhi vous invite du pays. Quant aux mini et grands centres à un carnaval culinaire varié et savoureux. La commerciaux, ils conjuguent marques inter-gastronomie indienne est à l’honneur : plats nationales et créations indiennes totalement tandoori, kashmiri, mughlaï et aussi des mets irrésistibles. Avec un taux de change euro-végétariens venus du sud. Ne quittez pas votre table sans avoir goûté aux mithaï, ces petites roupie très avantageux, vous aurez plus d’une occasion de faire de bonnes affaires d’autant douceurs à base de lait dont seuls les Indiens que les soldes sont monnaie courante à Delhi !ont le secret. Et en cas de lassitude, d’autres escales gustatives sont prévues : fourchette Une capitale multiculturellefrançaise ou italienne, baguette chinoise ou Bouillon de culture sied si bien à Delhi que nous thaïlandaise… A vous de choisir. empruntons à Bernard Pivot, le titre de son Une ville-jardin émission (dont nous étions, au passage, totaEn Inde, le vert est la couleur de la paix et lement fans !). La capitale indienne est en effet du bonheur. Et c’est exactement ce que vous constellée de musées, de galeries d’art et de ressentirez en fréquentant les jardins de Delhi. librairies.
Publié le : mercredi 8 octobre 2014
Lecture(s) : 25
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782746984936
Nombre de pages : 316
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

New Delhi
2015INVITATION AU VOYAGE
Les plus de Delhi
de quartiers ressemblent à des vide-greniers, Le royaume des gourmets
les Emporium exposent la richesse artisanale Quel que soit votre budget, Delhi vous invite
du pays. Quant aux mini et grands centres à un carnaval culinaire varié et savoureux. La
commerciaux, ils conjuguent marques inter-gastronomie indienne est à l’honneur : plats
nationales et créations indiennes totalement tandoori, kashmiri, mughlaï et aussi des mets
irrésistibles. Avec un taux de change euro-végétariens venus du sud. Ne quittez pas votre
table sans avoir goûté aux mithaï, ces petites roupie très avantageux, vous aurez plus d’une
occasion de faire de bonnes affaires d’autant douceurs à base de lait dont seuls les Indiens
que les soldes sont monnaie courante à Delhi !ont le secret. Et en cas de lassitude, d’autres
escales gustatives sont prévues : fourchette
Une capitale multiculturellefrançaise ou italienne, baguette chinoise ou
Bouillon de culture sied si bien à Delhi que nous thaïlandaise… A vous de choisir.
empruntons à Bernard Pivot, le titre de son
Une ville-jardin émission (dont nous étions, au passage,
totaEn Inde, le vert est la couleur de la paix et lement fans !). La capitale indienne est en effet
du bonheur. Et c’est exactement ce que vous constellée de musées, de galeries d’art et de
ressentirez en fréquentant les jardins de Delhi. librairies. Les fêtes traditionnelles ainsi que les
Véritables sas de décompression, ils vous festivals de danse, de théâtre, de cinéma et de
permettront de buller, bouquiner et même musique rythment toute l’année son calendrier.
de siester comme le font très naturellement Et puis découvrir Delhi, c’est aussi et surtout
les habitants ! Parmi nos préférés : le Lodi plonger dans le quotidien de ses communautés :
Garden et le jardin des Cinq Sens, tous deux mantras dans le quartier tibétain, appel du
si romantiques, le parc de la Yamuna très muezzin à la mosquée Jama Masjid, puja dans
authentique, les pelouse de Raj Path pour le un sanctuaire hindou, qawwali au tombeau de
pique-nique et les jardins moghols entourant Nizamuddin et chants dans un gurdwara sikh….
les tombeaux, absolument magiques. De purs moments d’authenticité que nous vous
invitons à savourer, sans modération.
Un voyage architectural
Non, Delhi ne se résume pas au Fort rouge,
à la mosquée Jama Masjid et à Connaught
Place ! La capitale indienne compte plus de
2 000 vestiges historiques dont 175 reconnus
monuments nationaux et trois inscrits au
Patrimoine mondial de l’Unesco. Delhi recèle
de bijoux architecturaux qui témoignent autant
de ses réincarnations successives que de son
visage contemporain. Les ruines archéologiques
de Mehrauli vous transportent à l’époque des
sultans musulmans, la citadelle de Purana Qila
et le tombeau d’Humayun à celle des empereurs
moghols tandis que le quartier gouvernemental
dessiné par Luytens vous donne, lui,
rendezvous au temps du Raj britannique. Et ce n’est
pas tout ! Car si les œuvres laissées par Joseph
Allen Stein parlent de la passion de Nehru pour
le courant moderne, Laxmi Narayan Mandir et
le Lotus Temple prouvent que les architectes
indiens sont autant inventifs que talentueux.
Une destination shopping
Delhi est un royaume où les emplettes sont un
luxe... à la portée de chacun. Les bazars de Old
Delhi regorgent de petits trésors, les marchés
Lotus Temple.
© FRANCK NOËLE – ICONOTECDe nombreux fidèles viennent prier à la mosquée Jama Masjid.
© STÉPHANE SAVIGNARDINVITATION AU VOYAGE
LES PLUS DE DELHI 13
Tombeau d’Isa Khan.
Internet w Chaque visite en Inde avec un visa
touristique doit être espacée d’un délai de Dans les villes indiennes, l’accès à Internet
deux mois.est très répandu. La capacité des connexions
reste toutefois variable d’un établissement à Climat
l’autre. Dans les zones touristiques de Delhi,
Précipitations annuelles :vous trouverez de nombreux cybercafés dont
w Delhi : 715 mm (mousson de juin à les prix vont de 20 à 100 Rp l’heure.
septembre ; attention aux pics de chaleur w À noter : nombre d’espaces Internet (cafés,
entre mai et juin).
hôtels) disposent du wi-fi souvent gratuit.
w Jaipur : 647 mm (mousson légère de juillet Skype et MSN constituent un bon moyen de
à septembre).passer vos appels internationaux à moindre
coût. w Agra : 254 mm (mousson légère de juin à
septembre ; attention, entre octobre et janvier
Décalage horaire la Yamuna se pare souvent d’un collier de
GMT + 4h30 en hiver et + 3h30 en été. Quand brouillard, ce qui confère beaucoup de charme
il est midi, heure d’hiver à Paris, il est 16h30 à et de mystère au Taj Mahal, mais peut être un
peu trop pour les photos souvenirs !).Delhi.
SaisonnalitéFormalités
Le visa est obligatoire et payant pour entrer w Haute saison touristique : de novembre
sur le territoire indien. à mars.
Les ressortissants de l’Union européenne, les w Basse saison touristique : d’avril à
Suisses et les Canadiens peuvent obtenir un octobre.
visa de six mois à entrées multiples, demandé La période allant de mi-avril à juillet est à
sur leur territoire. Aucun visa ne sera délivré éviter. La chaleur est étouffante et le ciel
dans les aéroports indiens. constamment voilé.
w Attention, le visa est valable à partir de A savoir également : en décembre-janvier,
la date de son émission et non celle de la il peut faire très froid à Delhi. Prévoyez pull
date de départ. et manteau.
© ALAMER – ICONOTECIdées de séjour
Delhi étant une ville immense, les déplace- par le maharaja de Jaïpur, Jaï Singh II,
luiments se feront principalement en métro même passionné d’astronomie et concepteur
+ rickshaw, puis à pied pour les courtes d’un observatoire encore plus sophistiqué dans
distances. sa propre ville. En empruntant Tolstoy Marg,
rue perpendiculaire à Sansad Marg, sur votre w A noter : la plupart des monuments sont
gauche, vous parviendrez sur l’avenue arborée fermés le lundi. Les chants soufis à Nizamuddin
de Janpath, propice au déjeuner. Pour une se tiennent le jeudi vers 18h30. Les bazars
bonne cuisine du sud de l’Inde, rendez-vous de Old Delhi sont fermés le dimanche. Les
au Saravana Bhavan, cantine des employés markets ont leur jour spécifique de fermeture
et habitants du quartier. Vous pourrez aussi hebdomadaire.
choisir de déguster des spécialités thaïlandaises
au Spice Route, l’un des restaurants de l’hôtel Delhi le temps d’un long
Impérial. L’assiette y est aussi bonne que le week-end (3 jours)
cadre est beau. En guise de digestion, faites
un peu de lèche-vitrine au Central Cottage Jour 1
Industries Emporium où les prix fixes de produits
w Le matin peut être consacré à la visite de artisanaux seront une bonne référence pour vos
Connaught Place et ses environs. Pour vous achats futurs !
plonger directement dans l’hindouisme, vous
w L’après-midi, vous pourrez, au choix, pourrez commencer avec Laxmi Narayan Birla
poursuivre la visite culturelle ou bien plonger Mandir, sur Mandir Marg, à l’ouest de Connaught
dans l’atmosphère populaire du quartier Place. Ce temple inauguré en 1938 par Gandhi
de Pahar Ganj pour une séance shopping. est un exemple de l’architecture classique des
Pour la première option, commencez par la temples du nord de l’Inde. Vous pouvez continuer
visite du National Museum qui, avec près de à découvrir les communautés religieuses
200 000 objets d’art, retrace 5 000 ans de présentes ici en vous rendant au Gurdwara
l’histoire indienne sur trois niveaux thématiques. Bangla Sahib, sur Ashoka Road. Il s’agit du plus
En sortant du musée, gagnez le quartier vaste temple sikh de Delhi, construit en marbre
e gouvernemental construit par les Anglais en blanc au XVIII siècle. Rejoignez ensuite Sansad
1931. Si Rashtrapati Bhavan, la résidence Marg pour visiter Jantar Mantar, cet observatoire
présidentielle, est fermée au public, vous astronomique aux étranges constructions
e pouvez, en revanche, flâner dans les jardins trapézoïdales installé au début du XVIII siècle
moghols situés à l’arrière du bâtiment. Dans ce
quartier sont également à voir les Blocks nord
et sud ainsi que Sansad Bhavan, le Parlement.
L’option shopping vous mène, elle, sur Main
Bazar. Il s’agit du quartier de prédilection des
touristes à petit budget. Vous pourrez y faire
pléthore d’achats à petit prix. Les boutiques
proposent artisanat, vêtements, encens, etc.
Le marchandage est la règle d’or ! Après les
emplettes, rendez-vous à la gare de New Delhi,
située au début de Main Bazar et assistez au
départ d’un train : spectacle garanti.
Quelle que soit l’option retenue pour votre
après-midi, faites comme les habitants et
rejoignez India Gate au crépuscule pour vous
poser sur les pelouses de Raj Path et regarder
cet arc de triomphe indien s’illuminer. Prenez
ensuite un rickshaw pour dîner dans l’un des
restaurants de Khan Market. Si vous n’êtes pas
trop fatigué, offrez vous un spectacle de danse
ou de musique classique indienne à la Mandi
House ou bien le Purana Qila, en son et lumière.
Entrée du temple Birla Mandir.
© STÉPHANE SAVIGNARDINVITATION AU VOYAGE
IDÉES DE SÉJOUR 15
cadre digne d’une caverne d’Ali Baba, buffet Jour 2
de spécialités ou le tarami, un plat typique
w Pour commencez votre matinée dans la du Cachemire, servi dans un récipient de
frénétique Old Delhi, prenez d’abord un grand forme conique.
bol d’oxygène au Shanti Vana Park, également
appelé le parc de la Yamuna. Situé au sud-est Jour 3
du Fort rouge, il s’agit d’un magnifique parc
w Vous pourrez consacrer votre matinée à au décor paysager mais aussi et surtout du
la visite du complexe de Qutab Minar. Classé lieu de pèlerinage le plus récent de Delhi.
sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco Il abrite en effet les monuments funéraires
depuis 1993, le minaret de Qutab Minar est à (samadhis) des grands personnages de la
Delhi ce que la tour Eiffel est à Paris ! Rendez-République indienne à commencer par celui
vous à la station de métro du même nom et du Mahatma Gandhi, père de l’Indépendance.
prenez un rickshaw pour arriver à l’entrée Prenez ensuite un rickshaw pour aller vers
du site. Le complexe du Qutab Minar, qui Chandni Chowk, l’avenue principale de Old
matérialise les fondations du sultanat de Delhi, et demandez au chauffeur de vous
Delhi, constitue une balade très agréable arrêter à l’entrée de Khari Baoli, le plus grand
parmi les touristes locaux et étudiants d’art marché aux épices d’Asie. Ensuite visitez la
venus croquer les bâtiments. Pour le déjeuner, mosquée Fatehpuri édifiée en 1650 par l’une
vous pouvez ensuite rejoindre le métro en des épouses de l’empereur Shah Jahan. En
direction de Hauz Khas Village, le quartier cas de petit creux, vous pourrez, juste à côté
bobo de Delhi. Le restaurant Gunpowder vous de la mosquée, déguster un parantha dans
prodiguera cuisine savoureuse, musique bien un dhaba de Paranthewali Gali, également
choisie et vue directe sur Deer Park.surnommée « la rue des parantha » par les
habitants ! Si votre envie est plutôt sucrée, w L’après-midi, continuez la visite en
ne manquez pas Ghantewala, la plus vieille regagnant la station de métro Jor Bagh.
pâtisserie de Delhi, située sur Chandni Chowk. Vous pourrez d’abord découvrir le tombeau
Continuez ensuite la visite des bazars de de Safdarjung, dernier exemple notable
Old Delhi avec le Kinari Bazar, spécialisé en de tombeau-jardin érigé dans la capitale.
accessoires de mariage, et Dariba Khalan, la Rejoignez ensuite Lodi Road et flânez à Lodi
rue des bijoux en argent. N’oubliez pas de Garden qui est en quelque sorte le Central
vous arrêter à Gulabsingh Johrimal, cette Park de Delhi. En sortant de ce havre de paix,
boutique vendant huiles essentielles et prenez un rickshaw pour rejoindre Mathura
parfums de bonne qualité. Gagnez ensuite Road et visiter le tombeau de Humayun, le
Matya Mahal Road, près de l’entrée sud de plus beau monument de la capitale. Prototype
la Jama Masjid et savourez un burra kebab des tombeaux-jardins moghols, cet immense
chez Karim’s. mausolée en grès rouge et marbre blanc
inspira, entre autres, le Taj Mahal. Il figure, w L’après-midi, couvrez vos épaules et votre
depuis 1993, sur la liste du Patrimoine mondial tête pour visiter la mosquée Jama Masjid,
de l’Unesco. Ensuite, deux options : soit visiter la plus grande mosquée de l’Inde, érigée
le quartier populaire et soufi de Nizamuddin dès 1644. Avec une capacité d’accueil de
25 000 personnes, cette mosquée serait (à privilégier surtout le jeudi pour écouter
toujours la troisième plus grande mosquée les chants soufis dans le dargah du saint) et
dîner dans le quartier proche de Sunder Nagar, du monde après celles de La Mecque et de
soit prendre un rickshaw pour conjuguer Lahore. N’oubliez pas que son entrée est
shopping et dîner au M Block Market, à gratuite même si on vous affirme le contraire,
Greater Kailash I, dans le sud de la ville. Ne badge (faux) à l’appui ! Pour terminer la
manquez pas le butter chicken, spécialité du journée, visitez le Fort rouge (ouvert de 9h à
18h), autre bâtiment emblématique de Delhi restaurant indien Mothi Mahal Deluxe. Si vous
d’ailleurs classé au Patrimoine mondial de faites une overdose de la cuisine indienne,
l’Unesco depuis 2007. Nous vous conseillons vous pourrez dîner au Mocha Café. Situé en
même d’y rester à la tombée de la nuit pour le hauteur, l’établissement vous recevra dans
voir s’illuminer : là aussi, c’est féerique ! Après un cadre très cosy pour déguster un plat plus
cette journée bien remplie, vous aurez bien cosmopolite ainsi qu’un dessert succulent et
hyper calorique ! Pour votre dernière nuit à mérité un dîner au Chor Bizarre, le meilleur
restaurant kashmiri de la ville qui se situe Delhi, vous pourrez prolonger la soirée dans
au sud du Fort rouge, dans le quartier de un bar branché ou dans une boîte du N Market
Darya Ganj (10 min de rickshaw). Dans son ou du quartier de Chanakyapuri.16 IDÉES DE SÉJOUR
tombée de la nuit, faites comme une foule Une semaine à Delhi
d’habitants et rejoignez India Gate, l’arche
w Jour 1. Pourquoi ne pas plonger directement construite pour les soldats indiens tombés
dans le cœur grouillant de vie et de commerces pendant la Première Guerre mondiale. Vous
de Old Delhi ? Sur Chandni Chowk, son artère terminerez enfin votre journée par un dîner au
principale, tout ne semble que bruit et agitation, Khan Market, et pourquoi pas au restaurant The
mais ce lieu est unique, presque indescriptible : Kitchen, spécialisé dans les mets thaïlandais.
bref, il est immanquable. Faufilez vous dans
w Jour 3. Direction le sud de la ville, pour un les rues adjacentes pour découvrir des trésors
démarrage autour d’Hauz Khas Village, avec sa parmi les bazars de Dariba Khalan (bijoux)
madrasa et le tombeau de Feroze Shah Tughlaq. et Kinari Bazar (accessoires et tenues de
Flânez dans les ruelles du village, jalonnées de mariage). Ne manquez pas non plus Khari
galeries d’art, de boutiques de créateurs indiens Baoli, le plus grand marché d’épices d’Asie
et d’antiquaires. Profitez en pour déjeuner qui embaume le mélange de cardamome et de
au Gunpowder ou au Nayvediam qui vous curcuma. Après un déjeuner chez Karim, dans
proposent tous deux une excellente cuisine les ruelles derrière la mosquée Jama Masjid ou
d’Inde du Sud. Prenez ensuite le métro pour sur le pouce chez Haldiram’s, rendez-vous à Lal
rejoindre le complexe du Qutab Minar dominé Qila, autrement dit le magnifique et imposant
par sa tour de 72 m de hauteur. Si vos jambes Fort rouge. En sortant du Fort rouge, suivez
vous l’autorisent, parcourez le site des ruines les pèlerins musulmans pour visiter la massive
de Mehrauli, avec ses 70 monuments, pour mosquée Jama Masjid, la plus grande d’Inde.
une remontée dans l’histoire de la construction N’oubliez pas de vous rendre au plus vieux
de Delhi. Terminez la fin d’après-midi dans le temple jaïn de Delhi, Lal Mandir, et de monter
ravissant et paisible Garden of the Five Senses au premier étage pour découvrir le Bird Hospital
où vous pourrez ensuite dîner au Harem ou qui accueille les oiseaux blessés de la capitale.
au Magic, deux restaurants chics offrant une Prenez ensuite un rickshaw pour rejoindre Chor
excellente carte de cuisine fusion.Bizarre, LE restaurant de spécialités kashmiri
de Delhi, situé dans l’hôtel Broadway, dans le w Jour 4. Sur les rives de la Yamuna, vous
quartier de Darya Ganj. prendrez une bouffée d’oxygène matinale
au Shanti Vana Park où vous pourrez voir le w Jour 2. Rendez vous à Connaught Place,
Raj Ghat qui marque le lieu d’incinération du le cœur moderne de la ville. Vous y trouverez
Mahatma Gandhi. Descendez ensuite vers le d’innombrables magasins et restaurants
vieux fort du Purana Qila qui, du haut de ses répartis sur la double couronne circulaire
murailles perchées sur une colline, offre une vue entourant la place. L’imposant Central Cottage
panoramique sur la ville. Vous pourrez ensuite Industries Emporium vous permettra d’acheter
vous rendre au Sundar Nagar Market, avec de l’artisanat régional à prix réglementé ou de
ses galeries d’art et ses boutiques d’artisanat repérer les tarifs affichés par l’Etat pour ensuite
indien et népalais. N’oubliez pas d’y faire une négocier à la baisse dans les bazars ! Au
sudpause déjeuner chez Nathu’s Sweet, reconnu ouest de Connaught Place s’élève le dôme doré
pour sa bonne cuisine de rue (sans mouches !) du plus grand temple sikh de Delhi, Gurudwara
et son excellent choix de pâtisseries indiennes. Bangla Sahib. Plus à l’ouest, le temple hindou
Vous pourrez ensuite vous rendre plus au sud Lakshmi Narayan, tout de marbre blanc, tire
(à pied ou en rickshaw) pour visiter le tombeau son nom de la déesse de l’Abondance. Pour
de l’empereur moghol Humayun, le plus beau déjeuner, prenez un rickshaw pour vous rendre
monument de Delhi. En vous dirigeant sur au Bengali Market et déjeuner à « l’indienne »
Mathura Road, vous pénétrerez ensuite dans le d’un thali ou d’une dosa. Revenez ensuite
quartier soufi musulman de Nizamuddin ouest. vers Connaught Place pour découvrir Jantar
Tous les jeudis soir, dans l’enceinte du dargah Mantar, l’observatoire à ciel ouvert édifié par le
(tombeau du saint) se réunissent les Indiens maharaja de Jaïpur. Empruntez ensuite l’avenue
de toute confession pour entendre des chants de Janpath pour visiter le National Museum qui
soufis : un moment mémorable. Ne quittez pas abrite des objets d’art en provenance de tous
le quartier sans avoir dîner chez Karim, cette le pays ainsi qu’une magnifique collection de
fois-ci, dans sa version « luxe ». Les plats y statues et de bijoux. Faites ensuite une pause
sont aussi délicieux et encore plus variés !thé à l’Atrium dans le luxueux hôtel Imperial.
Au bout de Raj Path, les « Champs-Elysées » w Jour 5. Pourquoi ne pas démarrer la journée
de la capitale, se trouvent Rashtrapati Bhavan, au vert, sur les pelouses de Lodi Garden ?
le palais présidentiel et le bâtiment circulaire Sous les regards des oiseaux qui peuplent
Sansas Bhaven où siège le Parlement. A la les lieux vous pourrez vous balader parmi les INVITATION AU VOYAGE
IDÉES DE SÉJOUR 17
monuments de l’époque Lodi, dont la tombe bouddhiste. De plus, le quartier est entièrement
octogonale de Muhammad Shan. A l’ouest du piéton : un bonheur ! Déjeunez dans l’un de ses
jardin, la tombe de Safdarjung vous permettra restaurants pour goûter une spécialité du Tibet
d’admirer le dernier monument moghol érigé (comme les momos), puis baladez-vous dans
à Delhi. En prenant le métro jusqu’à la station les ruelles étroites, au détour desquelles vous
INA, vous pourrez ensuite gagner le Dilli Haat croiserez le sourire d’un bonze se dirigeant
Market. Vous pourrez faire vos emplettes dans vers l’un des deux temples bouddhistes de la
les stands des artisans venus des quatre placette centrale. Vous pourrez boire un thé
coins de l’Inde et vous régalerez de spécialités au beurre de yak dans une petite échoppe ou
régionales pour votre pause déjeuner. En encore faire du shopping dans les boutiques
face, l’INA Market est très réputé pour ses tenues par les Tibétains. Tout y est très
denrées alimentaires de base. C’est l’occasion paisible. Redescendez ensuite vers le sud
d’acheter quelques pickles, épices et chutneys pour rejoindre le quartier résidentiel de Civil
à rapporter chez vous ! Gagnez ensuite Lodi Lines, cette première enclave construite par
Road pour visiter la Maison du Tibet et son les Britanniques. Vous pourrez visiter quelques
charmant petit musée. Il abrite aussi une vestiges de leur passage. L’église Saint James
ebibliothèque de plus de 4 000 ouvrages. Sur près de Kashmiri Gate, édifiée au XIX siècle par
sa gauche, vous pourrez voir l’India Habitat le colonel James Skinner, est la plus ancienne
Center, un complexe culturel semi-privé qui église de Delhi. Le Coronation Memorial, sur
vous permettra d’admirer l’exposition du Outer Ring Road, marque par son obélisque le
moment. Regagnez ensuite le sud-est de couronnement du roi Georges V d’Angleterre
la ville pour vous rendre dans un étrange comme empereur des Indes en 1911. Votre
monument contemporain : le Lotus Temple. journée pourra s’achever au Mocha Café, très
Vous pourrez admirer le coucher du soleil sur cosy, pour un dîner dans une ambiance jeune,
cet ensemble architectural érigé à la gloire de la conviviale et détendue.
religion bahaï et ouvert à toutes les croyances.
Votre journée pourra s’achever par un dîner Séjours thématiques
au Mothi Mahal, spécialiste du tandoori et du
butter chicken, dans le M Block Market situé Delhi, richesses archéologiques
à Greater Kalash 1. et architecturales
w Jour 6. Vous pourrez passer la matinée dans Si le patrimoine architectural est votre hobby,
le colossal temple hindou d’Akshardham. Ce vous serez aux anges. Vous verrez les vestiges
temple contemporain un peu kitsch est tout des premiers envahisseurs musulmans au
juste terminé depuis 2005. Tout y est propre et complexe du Qutb Minar et dans le parc
sécurisé. Pour la pause déjeuner et le shopping, archéologique de Merhauli qui s’étend sur
direction le Spice World dans la banlieue de 40 hectares. Vous pourrez admirer la finesse
Noïda. Situé de l’autre côté de la Yamuna, il de l’architecture indo-musulmane avec le Fort
est l’un des plus gros centres commerciaux du rouge, la mosquée Jama Masjid et les haveli
territore de Delhi. Vous y trouverez toutes sortes de la rue Naugera, tous situés à Old Delhi. Et
de restaurants, des complexes de cinéma mais découvrir à New Delhi, les œuvres également
aussi des dizaines de boutiques mélangeant laissées par les empereurs moghols avec le
marques indiennes et occidentales. Après tombeau de Safdarjung, celui d’Humayun et
avoir déposé vos emplettes, dirigez-vous vers le Purana Qila. Les architectures coloniale
Connaught Place pour un dîner chinois ou britannique et Art déco sont, elles, visibles
japonais au Zen ou bien au très stylé Veda à Connaught Place, à New Delhi mais aussi
qui marie cuisine traditionnelle indienne et dans le quartier de Civil Lines, premier bastion
influences modernes. Vous pourrez ensuite anglais situé au nord de la ville. L’architecture
rejoindre le bar Agni pour vous relaxer autour moderne est à son comble avec l’India
d’un verre ou profiter de ses pistes de danse Habitat Center édifié par Joseph Allen Stein.
aux sons des DJ locaux. Egalement, une architecture contemporaine
des plus éclectiques avec le Lotus Temple près w Jour 7. Le dimanche matin, rendez-vous
de Nehru Place et le temple Akshardham qui à Darya Ganj pour le populaire Sunday
occupe un site de près de 40 hectares, sur Book Market et ses 150 vendeurs de livres
d’occasion à prix dérisoires. Ensuite, vous la rive est de la Yamuna. Il fut inauguré en
pourrez visiter Majnu Ka Tilla, le quartier de 2005 et construit grâce à 3 000 volontaires,
la communauté tibétaine de Delhi : un voyage 7 000 artisans et près de 6 000 tonnes de
dans un autre monde, empreint de quiétude grès rose et marbre blanc.18 IDÉES DE SÉJOUR
hôtels chics pour se prélasser. Autre moyen de Delhi shopping
vous détendre, le bar : soit lounge pour écouter Delhi fera le bonheur des accros du shopping.
un groupe ou un DJ en live, soit classique pour Avant toute chose, sachez que les galeries de
siroter un vin ou un whisky dans une ambiance Connaught Place sont désormais has been
feutrée. Egalement, pléthore de boîtes de en matière de shopping, dixit les habitants !
nuit, idéales pour tester des chorégraphies Plusieurs spots de shopping s’offrent à vous.
Bollywood et perdre les calories stockées Les bazars, sortes de cavernes d’Ali Baba qui,
pendant le séjour.avec leurs airs orientaux, ressemblent un peu
aux souks des villes arabes. Vous y trouverez
Delhi avec des enfantsbijoux, encens, cahiers en papier, accessoires
Dans cette Delhi polluée et pleine de vie, de mariages et épices, le tout à petit prix. Les
comment faire en sorte que les enfants profitent Emporium d’Etat sur Baba Kharak Singh Marg
eux aussi du séjour ? Voici quelques idées de et le Central Cottage Industries Emporium sur
visites et spectacles adaptés aux voyageurs Janpath qui offrent un large choix de l’artisanat
en herbe. Puisque tous les enfants adorent les indien à prix fixes : parfaits comme repères pour
forteresses, emmenez-les au Fort rouge ou au négocier ensuite dans les marchés. Les markets
Purana Qila. Les monuments ne sont pas trop de quartier comme Karol Bagh Market, Khan
longs à visiter et les jardins sont assez larges Market, Greater Kailash mais aussi Sarojini
pour qu’ils puissent gambader en toute liberté Market, Dili Haat, Palika Bazar, Sunday Book
et en sécurité ! Akshardham Temple séduit les Market, le marché tibétain de Majnu Ta Kila et
familles indiennes, alors pourquoi pas vous ? Ce bien d’autres encore. Le village bobo de Hauz
complexe hyper sécurisé regorge d’attractions : Khas, idéal pour une promenade piétonne et
une salle de cinéma, une exposition avec effets paisible parmi les galeries d’art, les créations du
sonores et visuels et aussi une promenade designer indien Manish Arora et autres petites
en bateau qui, pour le coup, plaira à toute la boutiques regorgeant de merveilles à des prix
famille. Les parcs en général sont un endroit si raisonnables qu’il serait déraisonnable de
idéal pour eux ! Le Children Park, situé à côté s’en priver. Enfin, les centres commerciaux (en
d’India Gate, leur offre toboggans et balan-anglais malls) avec Select City Walk à Saket
çoires de bonne qualité. N’oubliez pas de les et le DLF implanté également à Saket mais
emmener au zoo. En plus de voir des animaux, aussi à Vasant Kunj, à Gurgaon et à Noida…
quelques attractions, dignes de la fête foraine, rien que ça !
sont prévues ! Les enfants seront également
Delhi, plaisir et détente séduits par le Charity Bird Hospital (dans le
temple jaïn de Chandni Chowk) où ils pourront, Ne venez pas à Delhi pour faire un régime car la
avec le vétérinaire, aider à soigner quelques capitale offre l’une des meilleures cuisines du
sous-continent dont il ne faut absolument pas petits pensionnaires ailés. Côté musées et
spectacles : nous pouvons vous confirmer que se priver ! La carte est aussi riche que variée.
le musée des poupées et celui du chemin de fer Chacun trouvera un moyen de se restaurer
font un tabac auprès des enfants indiens. En selon ses goûts et son budget. Delhi est réputée
réservant à l’avance, vous pourrez également pour sa cuisine de rue que vous trouverez à
emmener votre progéniture voir un spectacle Old Delhi dans la version authentique (mouches
comprises !) et au Bengali Market pour une de marionnettes dans le bidonville de Kathputli.
version plus « hygiénique ». La gastronomie En rencontrant des enfants indiens dans ce
indienne du nord de l’Inde est bien représentée quartier, ils auront peut-être une approche
différente de la pauvreté. Les cinémas « modernes » avec d’excellentes spécialités mughlaï, kashmiri
sont également bien adaptés à vos petits. Au et penjabi. On trouve également la cuisine
végétarienne du sud, délicieuse et plus légère. moment de notre passage, les Schtroumpfs
Ne manquez pour rien au monde les petites étaient à l’affiche ! Pour des films dans la langue
douceurs indiennes, Delhi regorge de pâtisse- de Molière, rendez-vous à l’Alliance française.
ries qui vous ouvrent les bras. Egalement aux Quant à vos adolescents ? Evidemment, au
menus de bons restaurants de cuisine asiatique, bout d’un moment, ils traîneront les pieds
dans les monuments. Afin qu’ils retrouvent libanaise, italienne, française…
Delhi est aussi une excellente destination pour le sourire, nous vous conseillons les malls
se détendre avec plusieurs spas de qualité qui combinent shopping, séances de ciné
pour se faire masser, des beauty parlour pour (Bollywood et production américaine) et…
se (re) faire une beauté et les piscines des fast-foods en version locale ou américaine. DÉCOUVERTE
Toutes les religions
se mêlent
au temple
du Lotus.
© STÉPHANE SAVIGNARDDelhi
en 20 mots-clés
Ambassador Capitale
Surnommée « Amby » par les puristes, l’Am- Si Delhi est aujourd’hui la capitale politique de
bassador est la voiture la plus populaire de la plus grande démocratie du monde, elle peut
l’Inde. Cette première automobile de fabri- aussi se vanter d’avoir été, dans son passé,
ecation indienne fut créée en 1954 par la plusieurs fois capitale d’empire. Au XII siècle, les
compagnie Hindustan à partir du modèle premiers envahisseurs musulmans la choisissent
ebritannique de la Morris Oxford. Touristes pour établir leur sultanat. A partir du XVI siècle,
occidentaux, familles nombreuses indiennes certains empereurs moghols la délaissent au
et membres du gouvernement apprécient sa profit d’Agra, mais d’autres souverains, tels
robustesse et sa fiabilité. Remontée comme Humayun et Shah Jahan, la parent de bijoux
une horloge, l’Ambassador est aussi à l’aise architecturaux et d’une nouvelle ville, la Old Delhi
dans le désert que sur des routes plus ou actuelle. C’est ensuite au tour des Britanniques
moins asphaltées. d’en faire l’emblème de leur puissance avec la
A Delhi, elle est utilisée comme grand taxi création de New Delhi, inaugurée en 1931. A
à cinq places. Les petits taxis sont, eux, un l’indépendance, cet héritage anglais est choisi
modèle Padmini, copie de la Fiat 1100D, comme capitale de l’Union indienne.
fabriquée en Italie dans les années 1960.
Chai
Bazar Un chai est beaucoup plus que du thé, c’est
C’est le mot le plus courant en Inde pour LA boisson nationale ! Impossible de ne pas
désigner un marché. Ces petits étals voisins y goûter, on vous en proposera partout. Chez
les uns des autres vendent tous types de l’habitant, dans les échoppes, dans la rue, dans
marchandises et de services. A l’image des les gares et dans les trains... D’ailleurs, vous
souks orientaux, Old Delhi regorge de bazars apprendrez rapidement à reconnaître la voix
organisés par secteurs d’activités comme nasillarde du vendeur qui scande des «châaaî,
la rue des bijoux, celle des tissus ou encore châaï ! « pendant les trajets. Il s’agit de thé noir
Khari Baoli, le plus grand marché aux épices infusé dans un mélange d’eau et de lait bouilli.
d’Asie. Ces lieux de vie, de mélange culturel Agrémenté d’épices masala et d’une quantité
et de rencontres sont les meilleurs endroits généreuse de sucre, il se boit très chaud. Si
pour obtenir des prix intéressants, la règle vous souhaitez du thé nature (sans lait), vous
étant le marchandage ! devrez le spécifier en demandant un black tea.
De nombreux Indiens viennent rendre hommage à Gandhi au monument qui lui est dédié.
© STÉPHANE SAVIGNARD22 DELHI EN 20 MOTS-CLÉS
Sikhs près du Fort rouge.
hindou, un tombeau moghol, un hôtel Art déco Connaught Place
et un centre commercial vitré tout juste sorti Conçue par l’Empire britannique, cette
de terre. Une simple promenade à pied vous grande place circulaire à double couronne
fera traverser un quartier huppé suivi d’une fut longtemps le centre commercial par
enclave populaire ou carrément d’un bidonville. excellence où l’on faisait ses emplettes.
Au contact des habitants, vous serez autant Si depuis quelques décennies Connaught
initié aux subtilités des différentes religions
Place (aujourd’hui nommée Rajiv Chowk) a qu’aux multiples sonorités anglaise, hindie,
perdu son titre phare d’enclave marchande, penjabie, ourdoue, et française présentes
elle reste néanmoins une référence pour les dans la capitale.
visiteurs fraîchement arrivés. Ses galeries
coloniales ont un certain charme et les Cuisine de rue
hôtels de luxe de Janpath invitent autant à Les habitants de la capitale sont des adeptes
la contemplation que les emporiums de Baba de la cuisine de rue et des dhaba situés à
Singh Road poussent à la consommation. Tout Old Delhi. Ce terme désigne des gargotes ou
cela est bien attractif pour les touristes et encore de simples stands ambulants où l’on
les rabatteurs en tout genre l’ont compris : vend des chaat (en-cas), des curry (précuits),
Connaught Place est leur QG ! A côté de ce des roti (pain local) cuits dans un tandoor et
petit monde de crapules, quelques agences servis chauds. Il existe aussi des dhaba 100 %
sont, elles, tout à fait honnêtes. Avant de végétariens qui servent légumes, lentilles,
choisir, prenez le temps de vous poser et pommes de terre. Dans ces cantines parfois
consultez votre Petit futé ! très rustiques, les saveurs sont souvent
comprises dans le prix, l’hygiène moins…
Contrastes Pour reconnaître un bon dhaba, observez votre
Vous vous rendrez vite compte que les cible : pas de clientèle, hormis un amas de
contrastes en tout genre participent à définir mouches ? Fuyez ! La gargote est noyée au
Delhi. Quelques exemples : en 10 minutes de milieu d’une foule ? C’est le signe d’une bonne
métro, on passe du tissu vernaculaire de Old nourriture. Et si vous distinguez femmes et
Delhi aux larges avenues arborées de New (ou) familles dans la marée humaine,
rejoiDelhi. Sur un laps de temps un peu plus long, gnez-les : vous venez de découvrir un dhaba
on visite un monastère tibétain, un sanctuaire de référence !
© ALAMER – ICONOTECDÉCOUVERTE
DELHI EN 20 MOTS-CLÉS 23
(l’attachement aux valeurs traditionnelles Diasporas
pour le BJP, la tolérance religieuse pour le Depuis des siècles, des populations viennent
Congrès, l’égalitarisme pour les communistes). d’horizons géographiques et culturels
difféCependant, aucun ne saurait se réclamer de rents pour travailler à Delhi. Au moment de
l’utopie gandhienne. Celle-ci, basée sur une la partition avec le Pakistan, les migrants ont
économie quasi autarcique et sur une existence afflué de l’ouest du Penjab pour faire carrière
frugale, ne ferait d’ailleurs pas recette en ces à Delhi, mais aussi et surtout pour s’y réfugier.
temps d’ouverture (sans nuance) sur la consom-Depuis, les natifs de Delhi côtoient des nouveaux
mation occidentale. A Delhi, vous pourrez voir habitants descendus du Cachemire et de l’Uttar
le Gandhi Smriti, le mémorial érigé à l’endroit Pradesh et ceux qui montent du Tamil Nadu ou
même où Mahatma Gandhi fut assassiné le du Kerala. A première vue, les 16 millions d’habi- 30 janvier 1948 par un extrémiste hindou. Les tants que compte Delhi pourraient ressembler
fidèles viennent aussi lui rendre hommage sur à un mélange d’épices. Mais en y regardant
le lieu de son incinération, le Raj Ghat. Située de plus près, on s’aperçoit que les diasporas
au sud du Fort rouge, cette dalle de marbre sociales, régionales et religieuses ne se mêlent
noire se trouve dans un agréable parc sur les pas beaucoup. Elles choisissent en tout cas leurs rives de la Yamuna.
communautés complémentaires. En finalité,
Delhi ressemble à un thali : ce plat typique de Kumar
l’Inde où chaque mets a sa place, des mets que Au bout de quelques jours à Delhi, les visiteurs
l’on choisit ou non d’assortir. constatent qu’ils rencontrent beaucoup
d’Indiens portant le nom « Kumar » : M. Kumar Embouteillages
Singh, M. Kumar Dasgupta ou bien Kumar tout
Le trafic vous invitera à l’énervement ou à la court. En fait, Kumar signifie littéralement
résignation, selon votre degré de patience « monsieur » et ce terme sert à cacher leur
et l’humeur du jour. Il faut bien l’avouer : les vrai nom qui trahit souvent leur caste.
embouteillages caractérisent Delhi. Il existe
l’embouteillage humain dans les ruelles de Manger
Old Delhi et dans les couloirs du métro où l’on Puis « shopper » ou l’inverse ! Voici deux
piétine, piétine, piétine. Puis, le joyeux trafic passe-temps très prisés par les habitants de
mêlant habitants à pied et véhicules. L’exemple Delhi et auxquels vous allez vous adonner avec
le plus probant est Chandni Chowk que nous un certain plaisir. Les markets et les malls
vous laissons découvrir par vous-même... ont une sacrée cote puisqu’ils combinent ces
Enfin, l’embouteillage proprement routier où deux types de consommation et proposent
voitures, rickshaws, charrettes, vaches et généralement un parking à l’entrée. Et quel
mobylettes tentent de trouver leur place dans que soit le quartier où vous vous baladerez à
une ambiance cacophonique. Car vous allez Delhi, vous trouverez toujours un petit quelque
très vite remarquer que l’usage du klaxon est chose à grignoter ou à acheter.
totalement généralisé, voire indispensable pour
circuler. Le bras remplace, lui, le clignotant Métro
et le port de la ceinture reste bien aléatoire. Ce moyen de transport est jalousé par Bombay
Quelques indociles narguent le feu rouge et c’est et Calcutta qui ne s’en sont pas encore doté.
la course générale au feu vert. Donc, prudence ! Constituant un gain de temps incroyable pour
les habitants de Delhi, le métro est aussi une Espaces verts solution alternative au trafic routier engorgé et
Un coup d’œil rapide sur une carte de Delhi suffit pollué. Le jour de son inauguration, en décembre
à constater que la ville est parsemée d’espaces 2002, un million de personnes s’est pressé dans
verts. Sur le papier, ils invitent déjà à la flânerie. ses stations si bien qu’il a fallu recourir à la force
Dans la réalité, habitants et visiteurs bénissent publique pour calmer l’engouement populaire !
les jardins, parcs et squares de quartier qui Depuis sa création, le métro s’est bien développé.
représentent de véritables bols de chlorophylle Actuellement, ses cinq lignes couvrent sites
dans une ville pour le moins polluée. touristiques et principaux quartiers. Depuis
les Jeux du Commonwealth en octobre 2010,
Gandhi une ligne automatisée relie l’aéroport
interUn personnage emblématique de l’Inde. Tous national au centre-ville en 30 minutes. Et le
les partis politiques se réfèrent avec vénération chantier n’est pas terminé puisque les autorités
au « Père de la nation » et affichent volontiers prévoient de couvrir l’ensemble de la capitale
quelque intérêt pour certains de ses idéaux entre 2017 et 2020.24 DELHI EN 20 MOTS-CLÉS
avec nonchalance dans les rues de Delhi Namaste
appartiennent souvent à un propriétaire qui Veut dire bonjour, car nama signifie « le salut »,
s’en occupe avec dévotion. Les plus chétives as signifie « je », et te signifie « vous ». Le mot
survivent grâce à la générosité des passants. signifie donc littéralement « je vous salue ».
Il n’est pas rare de voir des hindous se pros-Le geste namaste (mains jointes à hauteur du
terner devant une vache et lui offrir de la cœur et salut de la tête ou placer les mains
nourriture. Le dieu Krishna est le protecteur jointes à hauteur du front puis les baisser vers
des vaches, c’est dire si l’animal doit être le cœur) symbolise la croyance selon laquelle
respecté ! Même ses excréments (go bar) il existerait une étincelle divine en chacun
sont considérés comme des sources de béné-de nous, située dans le chakra du cœur, les
diction. Dans les villages, les bouses de chakra étant « les centres par lesquels passe
vaches sèchent sur les murs. Elles serviront l’énergie subtile du corps astral de l’homme »
de combustibles. Certains pieux hindous (Dictionnaire de la sagesse orientale, Robert
consomment l’urine de vache, dont les vertus Laffont, coll. « Bouquins »). C’est l’expression
seraient immunisantes.d’une profonde forme de respect.
WallahPuja
Suffixe rajouté à de nombreux mots et signifiant La prière (ou offrande) marque la vie
quoti« relatif à ». Le rickshaw-wallah est le conduc-dienne des habitants de Delhi. Le
propriéteur de rickshaw ; le chai-wallah le marchand taire d’une boutique fait sa puja à sa divinité
de thé, etc. L’habitant de Delhi se nomme le préférée avant de commencer sa journée,
Delhiite ou dilli-wallah pour les intimes !même chose pour les conducteurs de bus
ou de taxi qui ont installé un «mini-temple»
Yamunaà côté de leur volant. Lors de grandes fêtes
Selon la légende, Krishna aurait grandi à comme Holi ou Diwali, des milliers de fidèles
Mathura, sur les rives de cet immense fleuve. affluent aux temples pour effectuer leur puja.
Inscrite parmi les sept rivières sacrées de Vous pourrez y assister sans encombre si vous
l’Inde, la Yamuna traverse Delhi sur 22 km respectez les « codes » du temple.
du nord au sud. Plusieurs milliers de Delhiites
Swastika vivent à proximité de ce qui ressemble
davantage à une décharge géante qu’à « Signe de prospérité » et par extension de tout
une rivière Mère : on y déverse chaque jour ce qui apparaît lié à l’harmonie cosmique. Il
quantité d’ordures et plus de la moitié des symbolise le mouvement d’une roue et aussi
eaux usées de la ville. Devant cette situation les cycles micro ou macrocosmiques. On le
retrouve partout à Delhi, dans les temples, catastrophique qui conjugue questions
enviles boutiques, peint sur les véhicules ou sur ronnementale et sanitaire de taille, plusieurs
les vaches et même tatoués sur les mains de associations se sont formées puis révoltées.
certaines femmes. C’est bien ce signe que Le gouvernement a pris des mesures, mais les
reprit Hitler pour symboliser ses vues sur deux plans d’assainissement se sont révélés
l’harmonie… Ce pillage culturel doublé d’un inefficaces. Les projets d’action massive de
détournement de symbole est perçu comme nettoyage du ministère de l’Environnement,
une cruelle insulte par les hindous. lancés en 2012, sont également peu concluant
mais depuis le 25 avril 2014 le National Green
Vache Tribunal a déclaré 50 kilomètres de la rivière,
Animal sacré en Inde, la vache symbolise à Delhi et en Uttar Pradesh, comme zone de
conservation. Espérons que ce nouvel édit la Mère. Elle a donc sa place partout. Les
grosses vaches que vous verrez déambuler ne tombe pas à l’eau et porte ses fruits !DÉCOUVERTE
Survol de Delhi
GÉOGRAPHIE
Entouré par les Etats de l’Haryana et de l’Uttar localisation à la base du triangle irrégulier
Pradesh, le territoire de Delhi s’étend sur une du grand plateau indien en fait une région
2superficie de 1483 km . Regardant le grand fortement sismique. La rivière Yamuna, affluent
désert du Rajasthan vers l’ouest, la capitale de du Gange, s’écoule du nord au sud dans une
l’Inde se situe entre les hauteurs de l’Himalaya plaine alluviale fertile. Si les terrains agricoles
et la chaîne des monts Aravali. Les extrémités de cette dernière nourrissent les habitants, ils
occidentales de l’immense plaine du Gange sont malheureusement sujets à des inondations
couvrent la plus grande partie de la ville. Sa régulières.
CLIMAT
Du fait de sa localisation géographique, Delhi peu les habitants. Durant l’hiver
(décembrepossède un climat « extrême » avec des étés janvier), le gel est fréquent et il n’est pas
très chauds et secs et des hivers rigoureux. En rare d’allumer le feu de cheminée puisque
les températures peuvent retomber à 5 °C.été (avril-juillet), il est fréquent que le
thermomètre atteigne les 45 °C. Viennent ensuite les w Les meilleures périodes pour visiter Delhi
pluies de la mousson (juillet-septembre) qui, sont donc l’automne (octobre-novembre) et
bien que très atténuées, apportent 90 % des le printemps (février-mars) : deux saisons
précipitations annuelles et rafraîchissent un agréables et ensoleillées.
ENVIRONNEMENT – ÉCOLOGIE
Delhi est l’une des villes les plus polluées au du problème, la ville a, depuis 2001, mis en
monde. place un système de surveillance. En 2011,
le gouvernement a annoncé un nouveau plan w La rivière Yamuna, qui fournit 70% des
d’assainissement de la Yamuna avec la création besoins en eau de la ville, souffre d’une
d’ici à 2014 d’un collecteur central pour épurer importante pollution. En 2011, plus de la
moitié des eaux usées de la capitale allaient totalement les eaux usées. Mais l’on peut douter
directement dans la rivière sans traitement du résultat puisque déjà, entre 1993 et 2005,
préalable. 80% de la pollution est d’ailleurs plus de 350 millions d’euros ont été dépensés
issue des usages domestiques. Consciente à cet effet et la pollution a néanmoins doublé.
Le temple Sikh Gurdwara Bangla Sahib.
© STÉPHANE SAVIGNARD26 SURVOL DE DELHI
ce dernier, la responsabilité revient davantage
aux poussières soulevées sur les routes qu’aux
gaz émanant des véhicules. Devant ce constat
affligeant, le gouvernement tente de réduire
son bilan carbone : les véhicules à essence
ont été bannis de la ville au profit de transports
roulant au CNG (Compressed Natural Gaz) et
l’utilisation intensive du métro est encouragée.
Son étiquette de « ville polluée » explique aussi
pourquoi Delhi ne sera pas la terre d’accueil
des prochains Jeux asiatiques en 2014. Un
autre argument de taille pour les politiciens…
w Côté green attitude, ce n’est pas non plus
très joyeux. Même si le Delhi Development
Authority – ayant pour mission la création de
« poumons » de verdure dans la ville – édite des
règles pour interdire la déforestation, on estime
que les constructions du métro et du système
de bus pour les Jeux du Commonwealth en
2010 ont engendré l’abattage de près de
100 000 arbres… Cela dit, la ville aborde un
nouveau tournant « vert » et quelques bonnes
initiatives prennent de l’altitude : des rayons bio
dans les supermarchés et des sacs en papier
ou en tissu qui remplacent le plastique lors de
vos achats. En prime, bon nombre d’enseignes
et de commerces écologiques ouvrent, avec
Singes Langurs ou Entelle. succès, leurs portes dans la capitale. Vous
trouverez des sacs en cuir recyclé réalisés
w Delhi possède aussi le triste record de la par des artisants locaux, des petits cahiers en
ville indienne ayant le plus fort taux de pollution bouse d’éléphant (sans odeur, évidemment !),
par particule dans l’air. La cause ? Les rejets des huiles essentielles naturelles ou encore
de l’industrie et le trafic routier. Concernant des tee-shirts en coton bio peints à la main.
FAUNE ET FLORE
w Flore. La végétation entourant Delhi est capitale. Le plus courant est le myna, sorte
essentiellement constituée de broussailles de merle peu farouche avec son maquillage
2épineuses. Seuls 110 km sont couverts de et ses pattes jaunes. Moins sympathiques
forêts. Les Britanniques ont largement contribué et toujours jacassantes, les corneilles sont
à planter sur les hauteurs des arbres résistants omniprésentes tout comme le sont les milans
comme les neem (margousiers) aux vertus tournoyant dans le ciel à la recherche de
médicinales et les babul, une espèce répandue proies.
d’acacia. On retrouve les neems le long des Les perruches vertes fréquentent les plafonds
grandes artères comme la Lodi Road. Tamariniers des monuments moghols tandis que le paon,
et pipals – ce figuier sacré sous lequel Bouddha symbole de l’Inde, se pavane dans les jardins.
reçu l’Illumination – bordent également les Les écureuils portant sur leur dos la marque
avenues. Bien que le béton soit partout présent, de Shiva avec leurs trois bandes sont les
la particularité de Delhi réside dans ses superbes clowns incontournables des parcs. Les
jardins bien entretenus. Qu’ils soient d’origine vaches quant à elles vivent leur vie en toute
moghole ou anglaise, ils sont plantés de fleurs autonomie. Il est fréquent de les voir côte
multicolores telles que bougainvilliers et arbres à côte avec voitures et rickshaws en plein
« corail » aux fleurs orangées. milieu d’un embouteillage ou bien perchées
w Faune. Certainement à cause des jardins, sur des ordures à mâchouiller... des sacs en
les oiseaux sont très nombreux dans la plastique.
© ERIC MARTIN – ICONOTECDÉCOUVERTE
Histoire
Du fait de son emplacement géographique stra- Le sultanat de Delhi
tégique, Delhi est depuis les temps anciens une eA la fin du XII siècle, Mohammed de Ghor,
« Porte de l’Inde » pour les premiers conquérants sultan d’origine turque régnant sur
l’Afghad’Asie centrale. Son histoire millénaire est riche nistan, envahit le Pendjab. A la bataille de
en rebondissements : invasions musulmanes, Taraïn (1192), il bat les troupes du souverain
adaptations à la civilisation anglaise, alliances Prithviraja III, dernier roi hindou de Delhi.
étonnantes, conflits et corruption. L’année suivante, son lieutenant
QutabDelhi est aujourd’hui la capitale politique de ud-din, ancien esclave, assiège Delhi. Il se
Bharat, autrement dit l’Union indienne. Une proclame ensuite sultan et fonde la « dynastie
situation qui fait la fierté de ses habitants mais des Esclaves » (1206-1290). Le sultanat de
qui la place aussi aux premières loges des Delhi est né : l’histoire musulmane de la cité
négociations de paix avec le Pakistan, son peut commencer.
état voisin. Depuis Delhi, des dynasties fragiles menées par
des rois souvent instables et caractériels tentent
Aux temps pré-islamiques d’imposer leur suprématie sur le nord de l’Inde
Le Delhi ancien nous est surtout connu au et ce, durant trois siècles. Deux dynastie turques
travers de récits légendaires. Quelques vestiges succèdent à Qutab-ud-din : d’abord la dynastie
de son histoire pré-islamique sont néanmoins Khijli fondée par Ala-ud-Din (1290-1320) puis
encore visibles : les deux colonnes de l’empe- celle des Tughlaq (1320-1413). Celle-ci est
ereur Ashoka du III siècle av. J.-C. et le pilier marquée par la tyrannie de ses monarques, la
en fer du Qutab Minar datant du roi gupta palme revient à Mohammed ben Tughlaq ! En
Chandragupta II (375-413). 1327, ce dernier délaisse Delhi pour émigrer
La toute première Delhi aurait été créée en 1450 à des centaines de kilomètres plus au sud, à
av. J.-C. par les Pandava, héros de l’épopée du Daulatabad, dans le plateau du Deccan (actuel
Mahabharata. C’est à proximité de l’actuelle Etat du Maharashtra). L’exode qu’il ordonne à ses
forteresse de Purana Qila qu’ils aurait édifié sujets coûte la vie à des milliers de personnes…
leur capitale Indraprashta, nommée ainsi en et s’avère finalement vain. En effet, quelques
référence à Indra, l’un des principaux dieux années plus tard, ne supportant plus la solitude
de l’épopée védique. L’existence de cette cité et l’austérité du décor marathe, le souverain fit
longtemps mythique a été confirmée lors les demi-tour et revint à Delhi.
fouilles entreprises par l’Archeological Survey En 1398, les querelles dynastiques ont
consiof India. Les poteries de terre cuite découvertes dérablement ébranlé la puissance du sultanat :
sur le site du Purana Qila attestent en effet une aubaine pour le turco-mongol Tamerlan
d’une présence humaine datant de la Haute qui met la capitale à sac dès la mort du sultan
Antiquité. Feroz Sha. Pendant un an, la ville est soumise
Delhi assiste ensuite, de loin, à la dislocation de aux pillages et aux bains de sang. Le sultanat
l’empire Gupta et à l’arrivée des Huns qui signe passe aux mains de ses lieutenants,
fondale début de la dynastie rajpoute au Rajasthan. teurs de deux dynasties sans envergures : les
eAu VIII siècle, c’est d’ailleurs le clan rajpoute Sayyid (1414-1450) puis les Lodi (140-1560)
des Tomar qui bâtit une forteresse à Delhi, à qui contrôlent la cité depuis Agra. Mais les
quelques kilomètres de l’ancienne Indraprashta. sultans ne peuvent résister à la puissance de
Les musulmans envahissent l’Inde à la fin du Babur, nouvel envahisseur musulman venu
siècle. Avec eux, Delhi entre dans l’histoire d’Afghanistan. Il fonde l’Empire moghol dont
en 1193. Delhi devient la capitale.DÉCOUVERTE
HISTOIRE 31
La mort d’Aurangzeb en 1707 sonne le glas Delhi, capitale
de l’Empire moghol. Delhi, capitale d’un des Moghols
empire déchiré, est pillée à trois reprises
Babur, descendant de Tamerlan par son père eau XVIII siècle. Les Anglais prennent peu à
et de Gengis Khan par sa mère, marche
peu le contrôle de la péninsule et installent sur Kaboul puis lance ses troupes sur le
un résident dans la capitale mettant ainsi Pendjab en 1526. Il défait l’armée du sultan
le pouvoir du souverain moghol sous
de Delhi, Ibrahim Lodi à la bataille de tutelle.
Panipat.
L’armée moghole, aguerrie, organisée et À l’heure de la colonie
dotée d’une artillerie alors inconnue en Inde, anglaise
gagne la bataille de Khanwa (à l’ouest d’Agra)
Jusqu’en 1857, date de la révolte des Cipayes, contre les hindous en 1527. Dès lors, les
l’implantation européenne en Inde reste bien Moghols dominent peu à peu tout le nord
lointaine de Delhi. Les Portugais installent de la péninsule.
leur capitale à Goa (1510) et la Compagnie Si Babur choisit Agra pour capitale, son
anglaise des Indes orientales assied son successeur Humayun s’établit à Delhi
pouvoir depuis Bombay en 1661 et Calcutta dans le Purana Qila (le Vieux Fort) entre
en 1690. Les Français ont des possessions 1530 et 1540. Contraint de céder son trône
limitées à Pondichéry, Chandernagor, Yanaon, au chef militaire Sher Shah, il regagne le
Karikal et Mahé.pouvoir en 1555… et meurt
accidentelleL’éclatement de l’Empire moghol dans le ment l’année suivante dans l’escalier de sa
nord-ouest de l’Inde donne aux Britanniques bibliothèque.
l’opportunité de s’implanter dans la région. Son fils, le grand empereur Akbar règne
En 1818, ils offrent leur protection aux depuis Agra. Il entame l’un des plus
presRajpoutes qui signent un à un des traités tigieux mais aussi le plus long règne de
les plaçant sous la suzeraineté anglaise. l’histoire indienne : 49 ans ! S’entourant de
Habiles négociateurs, prêts à « diviser pour sages et de conseillers hindous, ce souverain
mieux régner », les Britanniques tissent cultivé instaure une solide politique d’alliance
des liens courtois avec l’élite locale mais avec les rajpoutes.
ils restent bien distants envers le peuple N’adhérant pas au fanatisme coranique, Abkar
indien.s ’intéresse à l’hindouisme et au
christiaC’est cette incompréhension qui est à l’origine nisme et va jusqu’à envisager la création
de la révolte des Cipayes en 1857, particu-d’une nouvelle religion faisant la synthèse
lièrement violente. Cet épisode révèle aussi des trois doctrines. On lui doit aussi la
l’incapacité de la Compagnie à gouverner un citadelle de Fatehpur Sikri, éphémère capitale
territoire aussi vaste. En 1858, la couronne d’empire.
d’Angleterre prend le sous-continent sous Tandis que son fils, Jehangir, règne depuis
son contrôle direct. En 1877, la reine Agra, son petit-fils Shah Jahan (1627 et 1658)
Victoria est proclamée impératrice des choisit Delhi où il se fait bâtir un nouveau
Indes.quartier, Shahjahanabad, l’actuelle Old
Delhi. Féru d’architecture, il dote la ville de New Delhi, somptueux monuments tels que la Jama
capitale du Raj britanniqueMasjid et le Fort rouge (Lal Qila). A Agra,
eEtablis à Calcutta depuis le XVIII siècle, il érige le Taj Mahal. Le fort de la ville sera
les Britanniques se méfient des tensions son palais avant de devenir… sa propre
prison ! bengali. Le 11 décembre 1911, le roi George V
Le règne de son fils Aurangzeb (1658-1707) transfère le pouvoir à Delhi qui recouvre son
est marqué par le fanatisme et l’intolérance titre de capitale. Pour refléter la puissance
du royaume britannique, les Anglais créent islamiques. Musulman intraitable, le dernier
des « Grands » Moghols fait détruire de une ville nouvelle à leur image : New Delhi. A
nombreux temples hindous pour les remplacer partir de 1918, sir Edwin Luytens et Herbert
par des mosquées. Il rétablit un impôt spécial Baker dessinent le visage de la capitale
pour les non-musulmans et va jusqu’à faire britannique. Les travaux durent près de
décapiter le gourou des sikhs, Teg Bahadur vingt ans. New Delhi est inaugurée en
(1675). 1931.32 HISTOIRE
La révolte des Cipayes
En 1857, une rumeur gagne les Cipayes, ces soldats indiens au service de la force
coloniale, stationnés à Meerut (dans l’actuel Uttar Pradesh). Les nouvelles cartouches
seraient graissées avec du suif de vache ou de porc. La vache est un animal sacré
pour les hindous. Le porc est impur pour les musulmans. Les soldats se mutinent,
massacrent les Occidentaux et se lancent sur Delhi. La révolte s’étend à presque tout le
nord de l’Inde. L’empereur moghol Bahadur Shah II, jusqu’alors simple marionnette du
pouvoir colonial, soutient les insurgés. Seul le Pendjab reste fidèle aux Européens. Avec
l’appui des bataillons sikhs, les Anglais parviennent à mater la révolte. Bahadur Shah
II, dernier empereur moghol, est exilé à Rangoon (Birmanie) et ses fils sont exécutés.
la population étant constituée d’hindous, la La place forte des mouvements
plupart des 562 Etats princiers qui existaient nationalistes
avant le 15 août 1947 et un grand nombre
Durant le Raj britannique, apparaît une des provinces britanniques sont rattachés à
classe moyenne qui acquiert peu à peu une l’Union indienne. Le Pakistan reçoit le Sindh
conscience politique démocratique. De ses et une partie du Pendjab au nord-ouest, ainsi
rangs sortiront les principales figures de que l’est du Bengale (partie orientale), soit
la lutte pour l’indépendance. Le rôle clé de une aile ouest, avec les frontières
approxila marche vers l’indépendance revient à un matives du Pakistan actuel, et une aile est,
enfant de la bourgeoise gujarati : Mohandas avec les frontières du Bangladesh actuel.
Karamchand Gandhi, bientôt connu sous le L’indépendance des deux Etats est proclamée
nom de Mahatma (la Grande Ame). Avocat le 15 août 1947.
formé à Londres et ayant pratiqué en Afrique De chaque côté des frontières, chacune des
du Sud, il revient en Inde en 1914 avec une deux communautés religieuses fuit les terres
vision originale de la lutte (Satyagraha ou occupées par la communauté rivale. Plusieurs
Force de Vérité) fondée sur la non-violence milliers d’hindous et de sikhs venus du Penjab
(ahimsa). Son attachement aux valeurs pakistanais arrivent à Delhi. La capitale
indiennes traditionnelles fait descendre longtemps musulmane abrite une population
les idées indépendantistes jusque dans les majoritairement penjabi tandis que nombre
couches les plus modestes. Créé en 1885, le de musulmans rejoignent, eux, leur nouvelle
parti du Congrès est présidé par Jawaharlal patrie. Le plus grand exode de l’Histoire (environ
Nehru qui demande officiellement l’indépen- 20 millions de réfugiés) suscite d’effroyables
dance de l’Inde dès 1929. massacres. Les statistiques les plus modestes
En février 1947, le gouvernement anglais font état de 250 000 morts. Gandhi est lui-même
annonce son intention de quitter le territoire assassiné par un nationaliste hindou qui ne lui
indien. Lord Mountbatten nommé vice-roi des pardonne pas la partition (30 janvier 1948).
Indes s’installe à Delhi avec une mission de En 1950, les déplacements de population au
taille : assurer la passation des pouvoirs. Les Pendjab et dans d’autres régions frontalières
tensions entre les deux principales commu- se poursuivent. Et les relations entre les deux
nautés religieuses, hindou et musulmane, Etats s’enveniment quand les forces armées
convainquent les Anglais de la nécessité indiennes encerclent le Junagadh, Etat princier
d’une partition. de la presqu’île de Kathiawar.
Le délicat problème Delhi, territoire autonome
de la partition et capitale de la République
Le vice-roi négocie l’indépendance avec indienne
le parti du Congrès de Nehru et la Ligue D’après l’Independence Act, l’Inde et le
musulmane menée par Ali Jinnah. Ce dernier Pakistan sont deux Etats indépendants, libres
réclame la création d’un Etat à part pour les de rester ou non, membres du Commonwealth.
musulmans de la péninsule : le Pakistan. Le gouvernement indien choisit de rester
Désireux de clore le dossier au plus vite, les membre. L’autorité gouvernementale de
négociateurs dessinent à la hâte les fron- l’Union revient à l’Assemblée constituante,
tières des nouveaux pays. La majorité de entièrement composée d’Indiens et boycottée DÉCOUVERTE
HISTOIRE 33
par les délégués de la Ligue musulmane. l’URSS et les Etats-Unis plus connue sous
Chargée de rédiger la Constitution, elle confie le nom de guerre froide. Sa détermination
l’exécutif au cabinet dont Nehru devint le s’illustre pleinement pendant la guerre de
Premier ministre. La Constitution de l’Inde Corée (1950-1953). Bien que le gouvernement
entre en vigueur le 26 janvier 1950, une date indien approuve la résolution du Conseil de
célébrée annuellement en tant que jour de sécurité de l’ONU, aucune troupe indienne
la République. La Constitution prévoit une n’est impliquée dans ce conflit, et Nehru
Union fédérale d’Etats, un système parle- adresse à plusieurs reprises aux Etats-Unis et
mentaire et inclut une liste de droits fonda- à l’Union soviétique des notes sur la situation,
mentaux garantissant la liberté de presse et pour tenter de rétablir la paix en Corée. Même
d’association. Administrativement, c’est en après l’intervention de la Chine dans la guerre
1956 que Delhi acquiert son statut de territoire de Corée – et malgré les différends de l’Inde
autonome. Elle est ainsi séparée des Etats avec la Chine concernant le Tibet, envahi par
voisins de l’Haryana et de l’Uttar Pradesh. celle-ci en 1950 –, l’Inde continue à défendre
Lieu du pouvoir politique, elle oscille entre l’idée que la Chine devrait intégrer l’ONU.
le parti du Congrès et le parti nationaliste Une idée cependant rejetée par la majorité
hindou, le BJP (Bharatyia Janata Party). du Conseil de sécurité de l’ONU.
e La Constitution de 1991 (69 amendement) Mais Nehru est incapable de résoudre les
donne à Delhi son statut actuel de district problèmes avec le Pakistan. La division du
fédéral autonome qui possède sa propre Cachemire le long de la ligne de cessez-le-feu,
assemblée législative, aux pouvoirs cependant en 1949, a instauré une situation dans laquelle
limités. chaque pays revendique le territoire important
détenu par l’autre. Les efforts diplomatiques
La dynastie Nezhru de l’ONU et les réunions bilatérales entre
Nehru et Liaquat Ali Khan, Premier ministre w Nehru lance le pays dans la modernisation
par une réforme agraire et une industrialisation du Pakistan, se révèlent infructueux. L’Inde
croissante. Cette dernière repose sur des donne son assentiment à un plébiscite dans la
plans quinquennaux qui mettent l’accent région, mais souhaite qu’il dépende du retrait
sur la création d’industries de base. Le des forces pakistanaises du Cachemire. Nehru
meurt en mai 1964. En 1965, l’agitation au Premier ministre devient célèbre dans le
Cachemire combinée à l’intention du Pakistan monde en tant que porte-parole du
nonalignement, idée selon laquelle les autres de défier une Inde apparemment affaiblie
pays doivent refuser de prendre part à la se soldent par une guerre courte entre les
lutte idéologique et politique croissante entre deux pays.
Le temple Sikh Gurdwara Bangla Sahib.
© STÉPHANE SAVIGNARD34 HISTOIRE
w L’ère d’Indira Gandhi, sa fille, est marquée La corruption est le principal problème des
par le lancement de la Révolution verte. Leader élections de 1989. De nouveau, le Congrès
du Congrès et membre élu du Parlement depuis perd le pouvoir, cette fois face à une coalition
1955, elle a été choisie comme un authentique menée par V. P. Singh, ministre des Finances
leader national utile pour maintenir le Congrès puis de la Défense sous Rajiv Gandhi, avant
au pouvoir lors des élections de 1967. d’être expulsé du Congrès pour des allégations
Indira Gandhi nationalise les plus grandes de corruption. La coalition du Front national de
banques du pays et supprime le versement de Singh s’effondre quand L. K. Advani, leader du
rentes personnelles aux princes indiens. Le BJP, est arrêté après avoir fait campagne pour
succès de la Révolution verte, effort pour diver- remplacer la mosquée Babri Masjid d’Ayodhya
par un temple dédié au dieu Rama. En mai 1991, sifier et augmenter le rendement des récoltes,
Rajiv Gandhi est assassiné par un terroriste permet à l’Inde de devenir autosuffisante dans la
tamoul au cours d’un meeting de campagne production de grains d’alimentation et offre une
électorale.victoire éclatante au Congrès d’Indira Gandhi,
en 1972. Cependant, elle est reconnue coupable
Delhi à l’heure du libéralisme de corruption lors de l’élection de 1971. Bien
qu’elle ait affirmé son innocence, l’opposition économique et de la corruption
regroupant des politiciens de l’élite aspirant Les élections de 1991 sont remportées à
au pouvoir grandit autant que le mouvement la majorité par Rao (Parti du Congrès) qui
d’opposition populaire. En réponse à cette devient le nouveau Premier ministre de
pression montante, Indira Gandhi déclare un état l’Inde. La réforme économique devient alors
d’urgence national en juin 1975. Des politiciens la priorité du gouvernement qui, en cinq ans,
de l’opposition sont emprisonnés, la presse est donne de bons résultats : croissance du PIB,
censurée et des mesures disciplinaires fortes expansion rapide du commerce et regain
sont prises contre une bureaucratie corrompue. d’énergie dans le secteur privé. En 1996, le
Si les tensions s’apaisent, elles reprennent de Congrès perd sa majorité et contraint Rao
plus belle en juin 1984. Indira Gandhi ordonne à à démissionner de son poste de Premier
l’armée de prendre d’assaut le principal lieu saint ministre. La corruption des politiciens les plus
de la religion sikhe, le temple d’Or d’Amritsar, anciens était devenue le problème politique
où des terroristes sikhs ont installé leur quartier majeur. Au milieu des allégations de
corrupgénéral. Bilan : 1 000 morts dont les principaux tion, Rao conserve son siège parlementaire,
leaders terroristes. L’ensemble de l’édifice, à mais doit quitter son poste de président du
l’exception du temple central, est endommagé. parti. En 1997, il est accusé de corruption,
Les sikhs du monde entier sont outragés par comme l’ont été certains de ses anciens
cette profanation. Le 31 octobre 1984, Indira collègues de cabinet. Les membres d’autres
Gandhi est assassinée par des policiers sikhs partis politiques – à l’exception des partis
chargés de sa sécurité. communistes – sont également impliqués
dans des scandales. Avec l’infatigable énergie w À l’approche des élections, le Congrès
investigatrice de la presse et un système choisit Rajiv Gandhi pour succéder à sa
juridique nouvellement stimulé, le dégoût mère en tant que Premier ministre. Les jours
des Indiens envers la corruption des milieux suivant l’assassinat d’Indira Gandhi, les sikhs
politiques est de plus en plus évidente.de Delhi et d’autres villes de l’Inde du Nord
sont tués par milliers. Rajiv Gandhi répond à
Le regain de tension cette agitation en consentant à étendre les
avec le Pakistanfrontières de l’Etat du Pendjab. Promettant
continuité et changement, il obtient une large En 1998, le BJP gagne une majorité de
majorité au parti du Congrès en 1984 : le sièges au Parlement avec 35 % des voix.
parti politique remporte sa plus belle victoire. En mai, le nouveau gouvernement de Atal
Cependant, l’inexpérience politique de Rajiv Bihari Vajpayee (BJP) fait entrer l’Inde dans le
se fait sentir. L’entente du Pendjab est remise clan des puissances atomiques en procédant
en question quand le leader modéré avec qui aux essais de cinq engins nucléaires. Le
il traitait est assassiné. En 1987, un exercice Pakistan réplique par ses propres essais,
militaire destiné à tester de nouvelles armes et éveillant les craintes d’une course à l’arme
tactiques conduit l’Inde et le Pakistan au bord nucléaire. Pour exprimer leur désapprobation,
de la guerre. Un scandale impliquant l’achat certains gouvernements étrangers votent
d’artillerie à une société suédoise affaiblit le alors des sanctions envers ces deux pays.
gouvernement de Gandhi. En 1999, les tensions s’apaisent et les deux Politique
et économie
POLITIQUE
w Institutions. Depuis 1950, sa Constitution w Les gouvernements d’Etats, siégeant
fait de l’Inde une république fédérale organisée dans chaque capitale d’Etat, légifèrent sur les
autour d’un gouvernement central exerçant sujets suivants : ordre public, santé publique,
un contrôle sur les gouvernements d’Etats. administration locale, paris et jeux, impôt
sur le revenu agricole, divertissements et w Processus électoral. Le système
alcool. Chaque Etat possède une assemblée parlementaire est fondé sur le suffrage
législative, la Vidhan Shaba, élue au suffrage universel et le corps électoral indien est le
universel, et un gouverneur nommé par le plus grand au monde avec 814 millions de
Président. Le pouvoir exécutif est laissé au votants. Cela impose des élections longues
Chief Minister. Au cas où le gouvernement local comportant plusieurs phases. Il faut au moins
s’éloignerait de ses devoirs constitutionnels un mois pour élire l’assemblée législative d’un
ou s’avérerait incapable d’assurer l’ordre et la Etat. La Commission électorale, un corps
sécurité, le président de la République peut le indépendant, veille au bon déroulement des
dissoudre et prononcer la President Rule. Le élections. Pour être élu, la majorité peut être
gouverneur assure alors la gestion.de deux types : simple (nombre de votes le plus
élevé) ou absolue (plus de 50 % des votes). w Le pouvoir judiciaire revient à la Cour
suprême. Elle comporte 26 membres désignés
Structure étatique par le Président, qui est au sommet du système
juridique. Son autonomie totale en fait une w Le gouvernement central (de l’Union), basé
instance de contrôle sur le gouvernement. à Delhi, détient une autorité exclusive dans les
Son rôle principal est d’arbitrer les querelles domaines suivants : politique étrangère, défense,
entre les gouvernements centraux et d’Etat, communications, budget, impôt sur les sociétés,
ainsi que les litiges publics impliquant une revenu non agricole et réseau ferroviaire. Son
interprétation de la Constitution. Juste en pouvoir le plus important est celui de créer de
dessous se trouvent les hautes cours et les nouveaux Etats, en les regroupant, en modifiant
cours subordonnées de chaque Etat.les frontières et en mettant fin à l’existence
de certains.
Partis
w Le Président, commandant suprême
L’Inde compte plus de 200 partis politiques des forces armées, a surtout un pouvoir
dont les plus importants sont le Parti du représentatif. Le pouvoir exécutif véritable est
Congrès (Indian National Congress) fondé détenu par un Conseil des ministres, avec à sa
en 1885 et le Bharatiya Janata Party (BJP) tête un Premier ministre.
fondé en 1980.
w Assurant le pouvoir législatif, le Parlement
w Le Parti du Congrès, laïque et centriste, indien est formé du Rajya Sabha (Chambre
a participé à toutes les étapes menant à supérieure) qui entérine les lois votées par
l’indépendance, avec la présidence de Nehru le Lok Sabha (Chambre basse). Sur les
(1929) et l’autorité de Gandhi. Après des 250 députés du Rajya Sabha, 233 sont élus
orientations socialisantes, il a pris depuis la fin par les assemblées législatives d’Etats, sur la
des années 1980 des orientations nettement base de la représentation proportionnelle, et
plus social-libérales. Mais sa popularité a été 12 sont nommés par le Président pour leurs
effritée par plusieurs affaires de corruption et mérites. Les 545 membres du Lok Sabha sont
des scissions. Manmohan Singh, membre du élus par le peuple pour cinq ans. Tout citoyen
parti, fut Premier ministre de 2004 à 2014.indien de plus de 25 ans peut être élu au Lok
Sabha et tout citoyen âgé au moins de 18 ans w Le BJP (le Parti du peuple indien),
peut voter. d’orientation nationaliste hindoue, est le parti DÉCOUVERTE
POLITIQUE ET ÉCONOMIE 37
des hautes castes, des milieux commerçants nucléaires pour voisins (Pakistan et Chine),
et du nord, il a accru son électorat dans les l’Inde s’est dotée de l’arme atomique dès
castes intermédiaires et dans des Etats du sud, 1974. Elle est la sixième puissance nucléaire
en jouant sur le sentiment religieux. Narendra mondiale. Le pays n’est pas signataire du Traité
Modi, membre du parti, est le nouveau Premier de non-prolifération nucléaire, mais un accord
ministre depuis mai 2014. conclu avec les Etats-Unis sur le nucléaire civil
Autres partis relativement importants : le lui permet d’acheter de l’uranium. Le Premier
Janata Dal, un parti national s’appuyant sur ministre a indiqué que l’Inde reprendrait ses
les basses castes. Le Shiv Sena, un parti essais nucléaires militaires si sa sécurité
d’extrême-droite, allié du BJP, est implanté était menacée.
dans le Maharashtra. w Politique étrangère. L’Inde a maintenu
son adhésion au Commonwealth britannique. Enjeux actuels Elle en est devenue le premier pays à passer
w Défense. Avec un état-major siégeant à au statut de République en 1950. Jusqu’au
Delhi, les forces armées sont uniquement des début des années 1990, l’Inde a été le leader
volontaires. 1 100 000 soldats composent du Mouvement des non-alignés avec une
politique refusant de rejoindre les grandes l’armée de Terre qui est la deuxième du
puissances. Depuis, consciente de son monde. La Marine compte 55 000 marins et
potentiel économique et de sa situation l’armée de l’Air, 170 000 aviateurs disposant
de plus de 700 avions de combat. Le budget géostratégique délicate, l’Inde s’ouvre de
de la défense, en hausse constante, approche plus en plus aux grandes puissances en nouant
les 30 milliards de dollars. La France est le de nouvelles alliances. Elle se veut aussi chef
de file des pays en voie de développement, troisième fournisseur d’équipements militaires,
refusant de se laisser faire par Bruxelles ou mais les entreprises indiennes Tata, Jindal ou
Mahindra sont aujourd’hui capables de fournir Washington. Elle tente aujourd’hui d’apaiser les
la majorité du matériel. Avec deux puissances tensions avec ses proches et puissants voisins.
ÉCONOMIE
Très protectionniste jusqu’au début des années On comprend l’engouement des migrants
1990, l’Inde ne s’est ouverte sur le monde pour la capitale !
Le secteur tertiaire de Delhi, avec sa croissance extérieur qu’en 1991 avec le Premier ministre
exponentielle, représente 82,27 % du SDP. Ce Narasimha Rao. Il s’est lancé dans une série de
sont la finance et l’immobilier qui constituent mesures spectaculaires pour redresser
l’écola moitié de l’activité. Viennent ensuite à part nomie : dévaluation de la roupie pour favoriser
égale la vente et l’industrie hôtelière, et les les exportations, ouverture de certains secteurs
services communautaires. Puis, plus faible-aux investisseurs étrangers, exonération de
ment le secteur des transports et communi-taxes, et libéralisation du change de devises
cations. Dans ce secteur, le gouvernement est étrangères. Désormais les multinationales
le premier employeur ! Avec 0,61 % du SDP, sont convaincues que le marché indien est
le secteur primaire, exclusivement agricole incontournable sur la scène internationale, de
e diminue graduellement à l’image d’une capitale par sa taille (1/6 de la population mondiale) et
devenue de plus en plus urbaine. Quant au son potentiel économique. Certains estiment
secteur secondaire, il représente 17,11 % du que l’Inde sera la troisième économie mondiale
SDP. Le contributeur majeur est la construction, dans vingt ans, derrière les Etats-Unis et la
suivi par les industries manufacturières.Chine. L’émergence de « l’éléphant indien »
est aussi de plus en plus visible, avec des
entreprises qui sont très présentes au niveau
State Domestic Productinternational.
En 2011, le World Wealth Report classe La valeur totale des biens et services
el’activité économique de Delhi à la 37 place produits au cours d’une année est un
mondiale. Son SDP net estimé s’élève à indicateur économique sur l’activité
2 476 milliards de roupies, soit une hausse d’une région. Il est appelé produit
de 19,5 % par rapport à 2010. Le revenu par domestique (State Domestic Product) et
habitant est aujourd’hui de 135 814 roupies, n’est principalement utilisé qu’en Inde.
soit plus du double de la moyenne nationale. DÉCOUVERTE
POPULATION ET LANGUES 39
Portrait d’un vieil homme de Kurukshetra.
castes ou intouchables (parfois appelés dalit ment socio-économique, proche de celle
ou harijan) forment des groupes restés en de l’Occident et ne correspondant pas
dehors de cette stratification et considérés forcément à la hiérarchie de castes. Certains
comme impurs par les autres communautés. brahmanes vivent en effet très pauvrement,
A leur arrivée en Inde, les Portugais ont leurs obligations rituelles leur interdisant
remarqué cette notion de pureté rituelle tout commerce avec les autres groupes.
liée à l’organisation de la société. Ils ont donc Quelques intouchables (parfois convertis à
désigné tous ces groupes par le nom de castes l’islam ou au christianisme) ont au contraire
évoquant lui-même la pureté. fait fortune en se livrant à des activités jugées
La Constitution de l’Inde moderne (1950) impures par les autres, comme le travail
interdit toute discrimination fondée sur le du cuir.
système des castes, mais soixante ans de Pour favoriser l’essor des intouchables
démocratie laïque n’ont pas suffi à abolir (scheduled castes ou castes répertoriées) et
des rites sociaux millénaires. Les classes des tribus (scheduled tribes), le gouvernement
moyennes urbaines attachent cependant leur réserve des places dans les
administraun peu moins d’importance à la pureté. Il tions et les grandes écoles, entérinant ainsi
se replient sur une stratification simple- la survie du système des castes.
LANGUES
La Constitution de l’Inde reconnaît deux les « r » et remplacent souvent le « f » par
langues administratives, l’hindi et l’anglais, un « p ». Exemple : pipteen roupies pour
ainsi que 22 langues nationales. La plupart fifteen roupies. Bref, ils ont inventé une langue
des langues du nord appartiennent à la matinée d’hindi et d’anglais : l’hinglish. Pas
famille indo-aryenne, dérivé du sanskrit. A
de dialecte spécifique à l’Etat de Delhi, mais Delhi, on parle principalement l’hindi puis
l’usage courant du penjabi par les habitants l’anglais. Les Indiens ont une façon très
originaires du Penjab et de l’ourdou par ceux personnelle de parler l’anglais : ils mettent
des intonations là où il n’y en a pas, roulent qui viennent du Cachemire.
© ALAMER – ICONOTECMode de vie
VIE SOCIALE
A Delhi, les écoles et établissements d’études Des habitants éduqués
supérieures sont régis par la Direction de Le 8 septembre 2009, l’Inde a célébré la
l’Education, le gouvernement territorial de Journée internationale de l’alphabétisation en
Delhi et plusieurs structures privées. En 2004, lançant le Saakshar Bharat, un programme
la capitale a consacré 2 % de son produit phare devant concerner 70 millions
d’analintérieur brut pour former sa jeunesse. La phabètes dans les cinq prochaines années,
même année, la capitale comptait près de
dont une majorité de femmes. Pour l’Unesco, 5 000 écoles primaires, collèges et lycées
ce nouvel effort reflète « la ferme conviction
ainsi que 5 universités officielles, 9
établisselon laquelle le progrès social passe obli- sements considérés comme tels et plus de
gatoirement par l’éducation des femmes ». 150 écoles spécialisées.
Les taux moyens de l’alphabétisation
aujourd’hui sont encourageants : 74 % au Santé publique
niveau national et 86,34 % à Delhi. La capitale Si la situation sanitaire reste alarmante en
indienne compte 91 % d’hommes et 80 % de Inde, les progrès réalisés en un demi-siècle
femmes instruits. sont tout de même remarquables : la malaria
La Constitution indienne a instauré une ne touche plus que 2,2 milllions d’Indiens ; la
école gratuite et obligatoire jusqu’à l’âge de lèpre, 3,7 millions et la variole a été éradiquée
14 ans. Il revient aux familles de payer livres, en 2005. L’espérance de vie au niveau national
cahiers et uniforme ; un coût élevé pour les est passée de 37 à 69 ans en 2009. A Delhi, le
plus pauvres qui n’envoient alors qu’un seul taux de mortalité infantile a baissé (13 décès
enfant à l’école. Le système éducatif est pour 1 000 naissances).
de type « 10+2 ». Les élèves suivent dix La Constitution indienne charge les Etats du
années d’éducation de base jusqu’à l’équi- devoir de « l’élévation du niveau de nutrition
valent de la seconde et se spécialisent pour et du niveau de vie de ses habitants, et de
les deux années suivantes. La qualité de l’amélioration de la santé publique ». Mais
l’enseignement public ne convainquant pas concrètement, la politique de santé nationale
un nombre d’habitants, ils ont recours aux est encore incapable d’intégrer les services
écoles privées où les cours sont souvent de santé à un développement économique
dispensés en anglais. et social plus large.
L’obésité, un fléau à grande échelle
L’Inde ne « grossit » pas seulement par sa population (20 millions par an) et par sa
croissance économique (environ 6 % par an), elle devient aussi obèse.
Selon l’Organisation mondiale de la santé, ce phénomène croît plus rapidement
dans les pays en voie de développement que dans les pays développés. La classe
aisée affiche son surpoids comme signe extérieur de richesse. L’obésité concernerait
aujourd’hui 120 millions de personnes en Inde qui figure parmi les dix pays du monde
les plus touchés. A Delhi, 45 % des hommes et 55 % des femmes seraient en grave
surcharge pondérale, ce fléau toucherait aussi 1 enfant sur 10. Paradoxalement, le
pays dénombre à lui seul 20 % des personnes les plus pauvres du monde… A Delhi, la
consommation de type fast-food se généralise à vitesse grand V. La cause majeure ?
La démocratisation de vecteurs comme la télévision, l’ordinateur ou le four à
microondes. En mars 2006 s’est tenue, pour la première fois, une assemblée sur l’obésité
à Delhi et depuis le sujet préoccupe les autorités. (Source : India Today, volume XXXI,
n°14, 2006)DÉCOUVERTE
MODE DE VIE 41
La frange de la population la moins fortunée zone telle que l’Europe qu’à celle de n’importe
doit s’endetter pour acquérir des soins de quel autre Etat-nation.
qualité dans un hôpital privé ou se contenter Toute observation doit donc être tempérée
par le fait qu’elle peut ne pas s’appliquer à des services bas de gamme des
établistous les Indiens. Cependant, certains thèmes sements publics. A Delhi, les nombreux
ou principes sous-jacents de vie font en Inde établissements privés restent le privilège
l’objet d’un large consensus.des classes fortunées.
Au sein même d’un milieu urbain comme Ces dernières années, les efforts du
celui de Delhi, les différences religieuses sont gouvernement central se sont concentrés
significatives, notamment entre la majorité sur une planification coordonnée avec les
hindoue et la grande minorité musulmane, Etats et sur le parrainage de principaux
mais aussi entre ces groupes indiens que programmes de santé. Les dépenses
gouverconstituent bouddhistes, chrétiens, jaïns, nementales sont gérées conjointement par
juifs, parsis et sikhs. Sur ces différences se le gouvernement central et par ceux des
superpose la caste, spécificité propre à la Etats.
société indienne.Depuis les années 1970, la politique de
Si aucune généralisation n’est applicable santé officielle conjugue personnel médical
à l’ensemble des divers groupes qui la d’orientation occidentale et praticiens
tradicomposent, l’abîme qui sépare riches et tionnels. Il existe deux formes principales de
pauvres est visible dans la capitale. La médecine traditionnelle, les professions y
classe moyenne, férue de consommation,
sont généralement héréditaires : le système gagne du terrain. Bien qu’elle ne représente
ayurvédique (qui signifie « science de la vie »)
que 15 % des habitants, vous la repérerez
dont le traitement des symptômes s’attache vite : téléphone portable dernière tendance,
à tous les aspects du bien-être (mental, vêtements occidentaux, voiture étrangère.
physique et spirituel). L’unani, médecine Dans les rues de New Delhi, le
jean-teegalénique, est fondée sur l’utilisation d’herbes shirt côtoie le sari, les jambes commencent
médicinales. à se monter mais les épaules restent, elles,
timidement dévoilées.Comportements sociaux
Les distinctions de genre sont plus évidentes :
contrastés hommes et femmes ont des rôles bien définis
L’Inde est connue pour ses systèmes sociaux dans la famille et à l’extérieur de la maison.
compliqués, pour sa société à multiples Vous constaterez que la plupart des tailleurs
facettes et pour ses différences immenses sont des hommes, alors que des femmes
entre zones urbaines et rurales. La diversité très pauvres travaillent sur les chantiers
ethnique et linguistique de la civilisation de construction, portant pierres, briques et
indienne ressemble plus à la diversité d’une coupelles de ciment sur leur tête.
MŒURS ET FAITS DE SOCIÉTÉ
sensible dans la société, les homosexuels Mœurs
n’affichent pas leur amour au grand jour
w Sexualité. L’homme ainsi que la femme mais, la nuit, tout leur est permis à Delhi ! La
sont censés découvrir la sexualité uniquement discothèque Pepper est leur référence. Veda,
avec leurs futurs conjoints. club hétéro huppé, programme des soirées gay
et Manish Sharma, propriétaire de Boyzone, w Homosexualité. Le 2 juillet 2009, la Haute
organise chaque samedi, une fête gay dans un
Cour de Delhi a dépénalisé l’homosexualité, lieu chic. Hélas, la Haute Cour est revenue, le
une révolution pour les gays qui célèbrent 11 décembre 2013, sur sa décision, rendant à
désormais cette date pendant la Gay Pride. nouveau effectif le decret 377 du code pénal
En Inde, l’homosexualité était jusque-là qualifiant l’homosexualité de crime. Malgré
considérée comme un crime. Les 2,5 millions de nombreuses pétitions et manifestations,
d’homosexuels masculins risquaient alors le gouvernement reste pour le moment sur
l’emprisonnement à vie. Le sujet étant encore sa position...42 MODE DE VIE
w Les transsexuels. Communément nommés de la population majoritaire, réglée comme du
hijra, l’Inde compterait 750 000 transsexuels papier à musique, pourra vous paraître aussi
dont 2 % seraient hermaphrodites. monotone qu’ennuyeuse.
Traditionnellement, les hijra gagnent leur vie
Mariagecomme artistes, chantant dans les mariages
hindous et dans les fêtes traditionnelles. On Toutes les grandes décisions, y compris le
leur accorde également des pouvoirs comme choix d’une profession ou d’un(e) conjoint(e),
celui de jeter un sort et d’accorder ou non la sont au moins discutées sinon prises en
fécondité. A l’heure contemporaine, nombre famille ou plus précisément par les parents.
de hijra vivent de manière très pauvre si bien Le mariage est l’événement majeur de la vie
que beaucoup mendient et (ou) se prostituent. des Indiens pour lequel certaines familles
Vous croiserez des hijra au sein de la capitale pauvres s’endettent pendant de longues
et sur les routes de vos excursions. « Ils- années. La dot, pourtant illégale, est au centre
elles » sont en général très sympathiques des négociations entre les parents. Malheur
et ont un sacré sens de l’humour. Si un hijra à la famille qui n’a que des filles à marier :
vous fait l’aumône, nous vous invitons à lui c’est la ruine assurée ! En revanche, un fils
donner quelques pièces. est souvent signe d’enrichissement.
On se marie dans sa communauté, pour ne w Prostitution. Illégale, elle est passible de
pas dire sa caste. La clarté de la peau, les prison. Pourtant, le quartier de G.B. Road
diplômes, le rang social, l’aisance financière n’est un secret pour personne : c’est là que
de la belle-famille et évidemment l’horos-des prostituées cachées officient dans des
cope de l’époux ou de la promise : tout est immeubles insalubres pour une poignée de
étudié, rien n’est laissé au hasard. A Delhi, roupies. Quand le plus vieux métier du monde
la classe moyenne se réfère moins au signe se fait plus luxueux, la discrétion reste de
astrologique du promis qu’à l’aisance finan-mise : les petites annonces des escort girls
cière de sa famille. Le mariage d’amour est sont déguisées et les lieux de rendez-vous
encore une exception et, même quand on a tenus top secret. Mais Delhi ne compte pas
vécu à l’étranger, on fait encore appel à ses que des prostituées majeures, elle est aussi
parents pour trouver un bon parti. La presse le triste lieu où des enfants venus du nord de
dominicale consacre d’ailleurs de pleines l’Inde et du Népal vendent leur corps pour le
pages aux petites annonces matrimoniales compte de proxénètes aussi peu respectables
et Internet regorge de prétendants dont les que leurs clients. Face à ce trafic, la police
fiches sont aussi soigneusement détaillées est absente. N’est-ce pas pourtant son
qu’inspectées.rôle de mettre les escrocs derrière les
Les mariages ont généralement lieu en barreaux ?
décembre et durent plusieurs jours. Des
Famille cérémonies précèdent le mariage
regroupant les membres de la famille très proches Même si les mœurs évoluent dans la société
ou ne concernant que le futur époux ou la moderne, la famille, c’est sacré ! D’ailleurs,
future épouse. Traditionnellement, le marié, la liberté individuelle qui vous est sans doute
suivi de sa famille, monte sur un cheval blanc si chère est parfois vue comme une fantaisie.
La comédie Une famille indienne de Karan pour rejoindre sa future femme. La célébration
se déroule ensuite selon des règles strictes : Johar illustre bien le dilemme du personnage
les époux tournent sept fois autour du feu principal, tiraillé entre le respect des traditions
et son amour pour une jeune femme de Delhi sacré (havan) et échangent des guirlandes de
fleurs (sehra). Un mariage ressemble à une issue d’un autre milieu social.
kermesse géante avec buffet pantagruélique. Dans un pays ne connaissant pratiquement
ni sécurité sociale ni système de retraite, Il faut se montrer et plus il y a d’invités, plus
la famille constitue souvent le seul soutien la richesse de la famille de la mariée (qui
organise) est visible…possible en cas de maladie et lors de la
vieillesse. Dans certains quartiers de Delhi, le principe
Le cycle de la vie est divisé en quatre âges de la joint family (plusieurs générations sous
le même toit) domine encore. La jeune mariée aux limites assez précises : l’enfance et le
temps des études, le temps du mariage et des devient la propriété de sa belle-famille. Le
enfants, la retraite, puis le renoncement. La vie changement parfois douloureux peut tourner DÉCOUVERTE
MODE DE VIE 43
au tragique, les « accidents de sari » ne sont se soucient surtout de lui assurer une dot
pas rares dans les cuisines indiennes : pour son mariage. La jeune femme aura
épouse brûlée vive après une dispute avec alors pour mission principale de faire des
sa belle-mère ou le non-paiement de la dot. enfants et de les élever. Dans les milieux aisés
Les nouvelles générations ont tendance à conservateurs, elle vivra recluse dans une
s’écarter du modèle, surtout dans les milieux partie de la maison, selon la règle du purdah.
éduqués où le contrôle permanent des parents Malgré son interdiction par les Anglais en
ou beaux-parents peut être perçu comme un 1829, la tradition du sati (sacrifice de la veuve
frein au progrès. L’épouse moderne refuse sur le bûcher de son époux) perdura jusqu’au
ed’ailleurs de mettre un terme à sa carrière XX siècle. Elle aurait prétendument disparu,
sous prétexte d’avoir la bague au doigt. Si mais le culte que les Indiens et Indiennes
vouent encore à ces épouses modèles des vous discutez avec des jeunes Delhiites, vous
serez toutefois surpris par l’esprit conservateur temps anciens donne à réfléchir sur la place
de certains. des femmes seules et âgées dans la société.
w La femme moderne. Avec l’éveil du Place de la femme mouvement Raja Ram Mohan Roy contre
Il y a beaucoup plus d’hommes que de femmes la soumission des femmes et l’influence
en Inde, ce déséquilibre étant fortement lié des Britanniques sur la culture indienne, la
aux avortements séléctifs, éliminant les situation des femmes a changé. Mais c’est
filles avant la naissance. La condition des sous l’égide du Mahatma Gandhi qu’elles ont
femmes, particulièrement à Delhi est, au eu l’occasion d’affirmer leur égalité avec les
regard de nos critères occidentaux, drama- hommes. En réponse à l’appel de Gandhi,
tique et intolérable. On sait à quel point des elles ont ôté leur voile et sont sorties de
événements tragiques secouent l’opinion leurs maisons afin de lutter épaule contre
publique régulièrement, et récemment encore, épaule avec les hommes dans la bataille
quant à la maltraitance des femmes, sans pour la liberté. Résultat : la Constitution
grande répercussion sur les lois et les mœurs indienne actuelle confère aux femmes un
locales. Quelques dates restent cruellement statut égal à celui des hommes. Il n’y a aucune
incrustées dans les esprits, notamment le discrimination entre les deux sexes et toutes
16 décembre 2012 avec le viol collectif dans les professions sont ouvertes aux femmes,
un autobus détourné de New Delhi, d’une avec le mérite comme seul critère de choix.
jeune étudiante en kinésithérapie qui succom- Les mœurs ont évolué dans les milieux hindous
bera à ses blessures peu de jours après. urbains et aisés. Les jeunes filles vont à
l’uniL’histoire touche profondément la population. versité et entrent dans le monde du travail,
Le 31 décembre 2012, Navanethem Pillay, même si parfois leurs études ne leur servent
Haut-Commissaire des Nations unies aux qu’à trouver un meilleur conjoint ! Elles se
droits de l’homme demande à l’Inde un « débat marient de plus en plus tard, mais rarement
d’urgence » sur les mesures à prendre pour après 22 ans toutefois, et éventuellement
faire face au « problème national » que consti- avec quelqu’un de leur choix ! Bénéficiant de
tuent ces violences. Les coupables seront la contraception, elles choisissent de n’avoir
jugés et pendus, sauf l’un d’entre eux, qui se que deux enfants, trois tout au plus, avec
suicide en prison. Plus récement, en mai 2014, l’accord du mari évidemment. Une telle liberté
deux jeunes filles intouchables, des cousines est rarement envisageable dans les familles
de 14 et 15 ans, sont retrouvées pendues musulmanes.
après un viol collectif dans un petit village Avec intelligence et âpreté à la tâche, les
de l’Uttar Pradesh. La famille choisi de les femmes indiennes rivalisent de succès auprès
laisser accrochées à l’arbre pour faire réagir des hommes dans toutes les entreprises
le gouvernement et dénoncer les atrocités commerciales. Elles se distinguent dans les
répétées dans cette région. diverses sphères de la vie sociale en tant
w La femme traditionnelle. Malgré son que politicienne, oratrice, avocate, docteur,
sari lumineux et ses bijoux éclatants, sa vie administratrice, etc. Il n’y a guère de domaines
n’est pas celle d’une princesse. La petite où elles n’aient pris une part et témoigné de
fille reçoit moins d’attention que ses frères. leur valeur. Elles semblent généralement moins
Dans les campagnes, son éducation reste sujettes à la corruption et au favoritisme que
souvent limitée à l’école primaire. Ses parents leurs homologues masculins.Religion
L’hindouisme prédomine sur le territoire Les grands maîtres spirituels de l’Inde moderne
national (80 % environ) comme dans la capitale ont en effet toujours insisté sur la tolérance
(82 %). Néanmoins, les invasions musul- nécessaire à la découverte de la Vérité ultime.
manes, la colonisation occidentale ainsi que Ainsi, à Delhi, les communautés majoritaires,
de grands courants mystiques – à l’intérieur hindous et musulmanes, se côtoient sans
de l’hindouisme ou dérivés de l’hindouisme trop de heurt. Toutes deux cohabitent sans
(bouddhisme, jaïnisme, sikhisme) – font encombre avec les sikhs, troisième groupe
aujourd’hui de Delhi une ville cosmopolite. religieux de la capitale.
HINDOUISME
Pour les hindous, le but de notre passage sur Principes fondateurs
terre est de « réaliser la divinité de l’âme »
w Polythéiste ou hénothéiste ? La nuance … Une telle visée mystique laisse entrevoir
entre ces deux termes réside dans son une grande diversité d’enseignements et de
approche à Dieu. Dans le polythéisme, doctrines. Cette tolérance étonne souvent
le pouvoir divin est divisé entre plusieurs les visiteurs occidentaux habitués aux
divinités. Si l’hindouisme admet l’existence de religions dont les dogmes sont définitifs, tel
33 millions de dieux, il n’y a pas de partage le christianisme ou l’islam. Beaucoup sont
donc fascinés par la spiritualité de l’Inde ; des compétences divines. Tous ne sont que la
d’autres déplorent l’aspect ritualiste de la représentation d’une seule et même puissance
religion. éternelle et unique : Dieu. Le créateur divin
Figures des courants mystiques modernes
w Ramakrishna (1834-1886) puis son disciple Swami Vivekananda, fondateur de la
Ramakrishna Mission, montrent que l’essentiel n’est pas la voie empruntée (c’est-à-dire
l’appartenance à telle ou telle confession) mais le but à atteindre (l’Union mystique) et
que toutes les religions devraient mener leurs fidèles à cette réalisation.
w Swami Shri Yukteshwar (1855-1936), grand maître yogi, démontra également que
l’hindouisme et le christianisme avaient le même but : le salut de l’âme. Dans son livre
The Holy Science (1894), il expose l’identité des enseignements mystiques des textes
hindous et du Nouvetau Testament.
w Swami Paramahansa Yogananda (1893-1952), son disciple, autre maître d’origine
bengali, effectua lui-même un long séjour aux Etats-Unis où il enseigna le yoga.
w Shri Aurobindo (1872-1950), après avoir milité pour l’indépendance, quitte le Bengale
pour fonder un ashram à Pondichéry d’où son enseignement rayonnera à travers le monde.
w Swami Shivananda (1887-1963) fonde, quant à lui, un ashram à Rishikesh (Etat
actuel de l’Uttar Pradesh) au bord du Gange et la Divine Life Society (1936), qui dispense
toujours son enseignement basé sur le yoga.
w Swami Vivekananda (1863-1902), de son vrai nom Narendranath Dutta. Principal
disciple de Sri Ramakrishna, il a été un penseur indépendant. L’une de ses contributions
les plus importantes fut de montrer comment la pensée d’Advaitin était non seulement
d’une grande portée philosophique mais avait aussi des conséquences sociales, voire
politiques. La leçon qu’il a reçue de Ramakrishna est que Jiva est Shiva, c’est-à-dire
que « chaque individu est la divinité elle-même ». Cette phrase est devenue son mantra
et il a inventé le concept de daridra narayana seva : le service de Dieu dans et par les
êtres humains.DÉCOUVERTE
RELIGION 45
Les avatars de Vishnu
On dit que neuf descentes ont déjà eu lieu, la dixième devant encore arriver.
w Le poisson Matsya sauva le monde du déluge et récupéra les quatre Veda au fond de l’océan.
w La tortue Kurma souleva le mont Mandara au milieu de l’océan avec sa carapace. Les
divinités s’assirent dessus et récupèrent le nectar de l’immortalité.
w Le sanglier Varah combattit le démon Hiranyaksha qui avait plongé Prithivi, la déesse
de la terre au fond de l’océan.
w L’homme-lion Narasimha débarrassa le monde du démon Hiranyakashipu. Brahma le
récompensa en lui octroyant l’immortalité.
w Le nain Vamana sauva le monde en déjouant par la ruse le démon Bali qui avait pris le
contrôle de la Terre, du paradis et de l’enfer.
w Parasuram combattit la caste des Kshatriya à cinq reprises. C’est la première incarnation
humaine de Vishnu souvent représenté par Rama doté d’une hache.
w Rama, héros du Ramayana, combattit le tyran Ravana avec le soutien du dieu-singe
Hanuman. Krishna sauva la Terre du tyran Kansa. C’est le plus populaire des avatars de
Vishnu si bien qu’on le considère presque comme un dieu à part entière ! Krishna à la peau
bleue, joue de la flûte les jambes croisées avec la vache comme animal de compagnie. Sur
certaines images, c’est un enfant mangeant des bonbons.
w Bouddha incarne Vishnu « enseignant ».
w Kalki est la dernière incarnation attendue de Vishnu. Il apparaîtra sur un cheval blanc à la
fin de l’âge de Bronze (notre ère). Il détruira démons et hommes mauvais pour reconstruire
un monde nouveau.
est généralement nommé Brahman par les w Le Veda (« vision et connaissance » en
hindous même s’il relève davantage d’un sanskrit) est une « connaissance révélée »
transmise oralement de brahmane à brahmane concept et ne se matérialise pas dans une
au sein du védisme, du brahmanisme et forme propre.
de l’hindouisme jusqu’à nos jours. Cette w La dévotion (bhakti). L’hindouisme est
connaissance, rassemblée en un ensemble peut-être la seule confession religieuse dont
de textes, aurait été révélée (par l’audition, les principes théoriques et les pratiques sont
shruti) aux sages indiens nommés rishi. Les si variés : il n’y a pas de philosophie unique.
hindous pensent que le Veda est éternel et Cette religion ne peut pas être imputée à un
singulier. Les premiers textes de la tradition fondateur spécifique, elle n’a pas non plus
védique s’écrivent entre 1800 et 1500 av. un Livre saint servant de guide scriptural
J.-C. et sont réunis en collections nommées de base. Rig Veda, Upanishad et Bhagwad
Samhita.Gita peuvent tous être décrits comme textes
sacrés des hindous. w Les Upanishad (commentaires des Veda,
Pour les hindous, le chemin religieux le plus datant de 800 et 200 av. J.-C.) contiennent
important est la dévotion (bhakti) envers la des spéculations sur le sens de la vie, qui
puissance divine dont on peut choisir parmi ont énormément influencé les traditions
une large variété de ses représentations. Et religieuses indiennes.
bien que l’adhésion sectaire à plusieurs déités Le concept le plus important, au cœur des
soit répandue, le choix d’un seul dieu (ishta religions d’origine indienne, est celui d’âtman
devata) susceptible de susciter la dévotion (âme humaine). Il implique la notion de
transest largement accepté. La plupart des fidèles migration ou réincarnation après la mort. Le
sont donc en ce sens « polythéistes », adorant vrai but de l’âtman est la libération – ou sortie
tout ou partie du vaste panthéon de repré- (moksha) du monde limité de l’expérience –
sentations de Dieu, certaines descendant des et la réalisation de son unité avec Dieu ou le
temps védiques. En pratique, un adorateur a cosmos. Pour réaliser sa libération, l’individu
donc tendance à concentrer ses prières sur doit pratiquer le yoga, adapté à ses capacités
un dieu, ou plusieurs d’entre eux, avec qui il et à sa situation dans l’existence, et suivre sa
a un rapport personnel étroit. ligne de conduite.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Histoire de l'Inde

de presses-universitaires-de-france

Histoire de l'Inde

de editions-eyrolles

L'Inde

de le-cavalier-bleu-editions