Pérou 2016 Petit Futé (avec cartes, photos + avis des lecteurs)

De
Publié par

Le Pérou, pays de l'or et des lamas, de Tintin et de Vargas Llosa - l'écrivain qui voulut devenir président -, abrite non seulement une grande richesse archéologique et culturelle, mais aussi écologique et humaine. Le passé colonial survit dans les villes où se dressent d'incroyables églises baroques et des casonas aux patios fleuris et ombragés, alors que les voyageurs du monde entier s'émerveillent sur les sites énigmatiques des civilations pré-incas.
Mosaïque de peuples, créoles, descendants d'esclaves africains, de conquistadores, indiens de multiples ethnies, le Pérou vous offre toute sa richesse humaine. Le Pérou est aussi le pays de l'or vert.
Publié le : mercredi 7 octobre 2015
Lecture(s) : 126
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782746999725
Nombre de pages : 534
Prix de location à la page : 0,0067€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

2016-2017
PéPérou
www.petitfute.com
2012 - 2013
Bulgarie-
PérouEDITION
Directeurs de collection et auteurs :
Dominique AUZIAS et Jean-Paul LABOURDETTE ¡ Bienvenidos
Auteurs : Christelle BITTNER, Céline PIETERS,
Catherine FAUCHEUX, Arnaud BONNEFOY,
Jean-Paul LABOURDETTE, Dominique AUZIAS
et alter a Perú !
Directeur Editorial : Stéphan SZEREMETA
Responsable Editorial Monde : Patrick MARINGE
Rédaction Monde : Caroline MICHELOT,
Morgane VESLIN, Pierre-Yves SOUCHET Faut-il vraiment épiloguer sur les merveilles d’un pays et Leena BRISACQ
dont le seul nom suffit à nous faire rêver ? Si l’on Rédaction France : François TOURNIE,
Perrine GALAZKA, Talatah FAVREAU commençait par sa capitale, Lima, on n’en finirait
et Bénédicte PETIT plus de conter le cachet des constructions coloniales
FABRICATION sauvegardées, ses rues très animées et vendeurs à
Responsable Studio : Sophie LECHERTIER chaque coin, de jour comme de nuit. On vanterait sa assistée de Romain AUDREN
gastronomie reconnue par l’UNESCO, qui enchante les Maquette et Montage : Julie BORDES,
Élodie CLAVIER, Sandrine MECKING, papilles par ses délices souvent exotiques. Et puis, pour
Delphine PAGANO et Laurie PILLOIS dépasser le voile brumeux et l’aspect un peu chaotique Iconographie et Cartographie : Audrey LALOY
de cette ville en plein boom, on s’en irait vers le sud
WEB ET NUMERIQUE du pays, et on raconterait l’infinité de richesses cultu-Directeur Web : Louis GENEAU de LAMARLIERE
relles qu’il a à offrir. N’a-t-on en effet jamais imaginé Directeur technique : Lionel CAZAUMAYOU
Chef de projet et développeurs : se promener à Cusco, ancienne capitale des Incas et
Jean-Marc REYMUND, Cédric MAILLOUX, « nombril du monde », superbe ville coloniale où le Florian FAZER et Anthony GUYOT
visiteur peut profiter de l’hospitalité péruvienne ? Les Community Manager : Cyprien de CANSON
environs de Cusco présentent, en outre, de nombreux DIRECTION COMMERCIALE
vestiges incas, et sont l’objet de grandes randonnées Directrice des Régies : Caroline CHOLLET
Responsable Régies locales : dans la vallée sacrée. L’un des plus célèbres treks reste
Michel GRANSEIGNE sans conteste le Chemin de l’Inca, qui mène aux Portes Relation Clientèle : Vimla MEETTOO
du soleil, puis à l’un des vestiges les plus renommés et Sandra RUFFIEUX
Chefs de Publicité Régie nationale : du monde : le Machu Picchu, qui a fêté l’été 2011 le
Caroline AUBRY, François BRIANCON-MARJOLLET, centenaire de sa découverte. Aussi, on s’émerveille Perrine DE CARNE MARCEIN, Caroline GENTELET,
devant un lac amarré au bord du ciel, le célèbre lac Florian MEYBERGER et Caroline PREAU
Titicaca, avec ses îles flottantes d’Uros au large de
REGIE INTERNATIONALE Puno. Enfin, qu’on se sente un peu plus aventurier Chefs de Publicité : Jean-Marc FARAGUET,
Guillaume LABOUREUR assistés d’Elisa MORLAND ou tout simplement curieux, on se rendra au nord du
Régie Pérou : Alexandre LUCIANI Pérou pour découvrir des sites archéologiques bordés
DIFFUSION ET PROMOTION d’immenses déserts sur la côte, ou nichés au creux
Directrice des Ventes : Bénédicte MOULET d’une nature exubérante, comme à Kuélap. Et on se
assistée d’Aissatou DIOP et Alicia FILANKEMBO gorgera de magie avec des tranches de vie quotidienne Responsable des ventes : Jean-Pierre GHEZ
assisté de Nathalie GONCALVES qui conservent tous leur authenticité. Sans oublier la
Relations Presse-Partenariats : flore et la faune exotiques, les fleuves immenses, les
Jean-Mary MARCHAL couchers de soleil magiques qu’offrent les régions
ADMINISTRATION amazoniennes. Les plages illimitées du Pacifique, la
Président : Jean-Paul LABOURDETTE Cordillère et son peuple andin, l’Amazonie sauvage… Directeur Administratif et Financier :
Gérard BRODIN Le Pérou, ce sont trois pays en un ! Impossible donc de
Directrice des Ressources Humaines : ne pas y trouver son bonheur. Tout voyage dans ce pays
Dina BOURDEAU assistée de Sandra MORAIS à l’histoire passionnante et aux promesses d’aventures Responsable informatique : Pascal LE GOFF
Responsable Comptabilité : palpitantes, se fait « à la mesure » de son explorateur.
Valérie DECOTTIGNIES
assistée de Jeannine DEMIRDJIAN, Oumy DIOUF L’équipe de rédaction
et Christelle MANEBARD
Recouvrement : Fabien BONNAN REMERCIEMENTS. A JLF et tous ceux qui ont guidé assisté de Sandra BRIJLALL
Standard : Jehanne AOUMEUR nos chemins vers plus d’authenticité.
PETIT FUTE PÉROU 2016-2017
Petit Futé a été fondé par Dominique AUZIAS.
Il est édité par Les Nouvelles Editions de l’Université
IMPRIMÉ EN FRANCE18, rue des Volontaires - 75015 Paris.
& 01 53 69 70 00 - Fax 01 42 73 15 24
Internet : www.petitfute.com
SAS au capital de 1 000 000 E - RC PARIS B 309
769 966
Couverture : © NICOLAS WROCLAWSKI
Impression : IMPRIMERIE CHIRAT -
42540 Saint-Just-la-Pendue
Dépôt légal : 21/12/2015
ISBN : 9782746992351

Pour nous contacter par email, indiquez le nom de
famille en minuscule suivi de @petitfute.com
Pour le courrier des lecteurs : info@petitfute.comSommaire
INVITATION LIMA ET SA RÉGION
Lima ....................................................118AU VOYAGE
Quartiers ............................................ 120Les plus du Pérou ................................... 9
Se déplacer .......................................122Fiche technique ....................................12
Pratique ............................................. 128Idées de séjour .....................................16
Se loger 131Comment partir ? .................................. 21
Se restaurer 141Partir en voyage organisé ..................... 21
Sortir .................................................150Partir seul ............................................36
À voir – À faire ................................... 155Séjourner ............................................. 38
Shopping ...........................................170
Sports – Détente – Loisirs .................. 173 DÉCOUVERTE Les environs de Lima .......................... 174
Le Pérou en 20 mots-clés ..................... 44 Au nord .............................................. 174
Survol du Pérou ....................................48 Ancón .............................................174
Géographie ..........................................48 Reserva Nacional
Climat .................................................. 49 de Lachay ....................................... 174
Environnement – Écologie .................... 51 Rúpac .............................................174
Parcs nationaux ...................................52 Caral ............................................... 174
Faune et flore ....................................... 53 À l’est ................................................175
Histoire 56
Marcahuasi ..................................... 175
Politique et économie ........................... 78
Huarochirí ....................................... 175
Population et langues ........................... 84
Au sud 175
Mode de vie ........................................... 87
Pachacámac ...................................175
Arts et culture ....................................... 89
San Bartolo ..................................... 176
Festivités ............................................. 101
Cerro Azul .......................................176Cuisine péruvienne ............................. 105
San Vicente de Cañete ....................176Jeux, loisirs et sports ......................... 108
Lunahuaná ...................................... 176Enfants du pays .................................. 111
Reserva Nor Yauyos-Cochas ............ 178
LA CÔTE SUD
La côte sud..........................................180
Pisco ............................................... 180
Chincha et El Carmen ...................... 184
Tambo Colorado .............................. 185
Paracas ........................................... 185
Ica ..................................................189
Laguna de Huacachina .................... 193
Cachiche ......................................... 194
Nazca .............................................195
Paredones ....................................... 199
Acueductos de Cantalloc ................. 199
Cerro Blanco ................................... 200
Cahuachi......................................... 200
Chauchilla ....................................... 200
Jeune péruvienne du lac Titicaca.
© FOTOS593 - SHUTTERSTOCK.COMSantuario Nacional
Lagunas de Mejía ............................ 200
Moquegua ....................................... 200
Cerro Baúl ....................................... 203
Omate ............................................. 203
Ilo ...................................................203
Tacna .............................................. 204
AREQUIPA
Cusco, le nombril du monde Inca.ET SA RÉGION
Arequipa et sa région .........................210 Pomata ...........................................262
Arequipa .........................................210 Yunguyo .......................................... 262
Sachaca .......................................... 228 Desaguadero ..................................263
Characato .......................................228 La route Quechua ..............................263
Yura ................................................229 Sillustani ......................................... 263
Reserva Nacional Juliaca ............................................ 263
de Salinas y Aguada Blanca ............229 Lampa265
Sumbay ..........................................230 Pucará265
Volcán Ampato ................................ 230 Ayaviri266
Cañon del Cotahuasi .......................230 La Raya...........................................266
Andagua .........................................231 Sicuani ............................................ 266
Toro Muerto ....................................231 San Pablo ........................................ 266
Cañon del Colca ................................. 231 Raqchi266
Sibayo ............................................. 234
Chivay 234
Coporaque ......................................237 CUSCO
Yanque ............................................ 238 ET SA RÉGION
Madrigal .........................................241
Cusco et sa région .............................. 268Pinchollo 241
Cusco ................................................268Cruz del Cóndor ..............................242
Histoire ...........................................269Cabanaconde .................................. 242
Quartiers ......................................... 270
Se déplacer ..................................... 272
LE LAC TITICACA Pra tique .......................................... 275
Se loger278Le lac Titicaca ..................................... 246
Se restaurer .................................... 287Puno ............................................... 246
Sortir ..............................................292Llachón ........................................... 258
À voir – À faire ................................ 293Les îles du lac .................................... 258
Shopping ........................................299Isla Amantani ..................................258
Sports – Détente – Loisirs ............... 299Isla Taquile ...................................... 259
Les environs de Cusco ....................... 299Islas Flotantes de Los Uros .............. 260
Isla Suasi ........................................261 Saqsayhuamán ...............................300
La route Aymara ................................261 Q’Enqo ............................................ 300
Chucuito .........................................261 Puka Pukará ...................................300
Acora .............................................. 262 Tambomachay ................................301
Juli .................................................262 San Sebastián ................................. 301
© AUTHOR’S IMAGETipón ..............................................301 LA CORDILLÈRE
El Valle Sagrado ................................. 301
BLANCHE Huchuy Qosco ................................. 301
Písaq ..............................................302 La Cordillère blanche..........................358
Calca304 Callejón de Huaylas ......................... 358
Parque Nacional Huascarán ............359Yucay 305
Huaraz ............................................ 364Urubamba ....................................... 306
Chavín de Huántar ..........................374Chinchero 308
Wilcahuain ...................................... 375Maras .............................................309
Monterrey .......................................375Moray309
Taricá .............................................. 375Ollantaytambo ................................. 309
Carhuaz ..........................................376
Aguas Calientes – Yungay ............................................ 376
Machu Picchu Pueblo ...................... 312 Caraz 377
Machu Picchu 317 Huaylas ........................................... 380
À l’ouest de Cusco .............................323
Choquequirao..................................323
LA CORDILLÈRE NORD Au sud-est de Cusco .......................... 325
Andahuaylillas ................................. 325 La Cordillère nord ............................... 382
Nevado Ausangate325 Région de Cajamarca ......................... 382
Cajamarca ......................................382Paucartambo...................................326
Baños del Inca ................................390
Ventanillas de Otuzco ...................... 390 LA CORDILLÈRE Necrópolis de Combayo...................390
Celendín .........................................391CENTRALE
Granja Porcón .................................391
La Cordillère centrale .........................328 Mina de Yanacocha .........................391
Régions d’Ayacucho San Pablo – Kuntur Wasi .................391
et Huancavelica .................................328 Cutervo ........................................... 392
Ayacucho ........................................ 328 Cumbe Mayo ................................... 392
Vilcashuamán .................................337 Cajabamba...................................... 392
Wari – Huari .................................... 337 Région d’Amazonas ...........................392
Quinua ............................................ 337 Chachapoyas ..................................392
Yálape.............................................399Huancavelica ..................................338
Levanto ........................................... 399Région de Junín ................................. 340
Kuélap ............................................399Huancayo ........................................ 340
Laguna de los Condores .................. 400Concepción ..................................... 349
Catarata Gocta ................................ 401Jauja ............................................... 349
Catarata Yumbilla ............................ 401T arma .............................................350
Karajía402
Région de Huánuco ............................ 351
Jaén ...............................................402
Huánuco .........................................351
San Ignacio ..................................... 402
Huánuco Pampa –
Huánuco Viejo .................................354
Cordillera de Huayhuash .................354 LA CÔTE NORD
Tingo María ..................................... 355 La côte nord ........................................ 404
T antamayo ...................................... 356 Région d’Ancash ................................ 404
Jagraraj ..........................................356 Casma ............................................404Cerro Sechín ................................... 406 L’AMAZONIE Playa Tortugas.................................407
L’Amazonie .........................................444Chimbote ........................................407
Région de Loreto ................................ 446Moro ............................................... 409
Iquitos ............................................. 446Santa .............................................. 409
Río Nanay .......................................460Région de la Libertad ......................... 409
Parque Turistico Quistococha ..........460Trujillo ............................................. 409
Reserva Nacional Huacas del Sol y la Luna ................. 416
Allpahuayo-Mishana........................460Huaca Esmeralda ............................ 417
Reserva Comunal Chan Chan ...................................... 417
Tamshiyacu-Tahuayo ......................461Huaca Arco Iris ................................ 418
Nauta .............................................. 461Huanchaco 418
Reserva Nacional Pacaya Samiria ...462El Brujo ........................................... 421
Yurimaguas ..................................... 463Région de Lambayeque ...................... 421
Région de San Martín ......................... 464Chic layo .......................................... 421
Mo yobamba .................................... 464Zaña ...............................................426
Reserva Ecológica Área de Conservación Privada
Río Avisado – Tingana ..................... 467Chaparri .......................................... 426
Cataratas del Gera ..........................467Ferreñafe ........................................427
El Morro de Calzada ........................ 467Bosque de Pomac ...........................427
Rioja – Nueva Cajamarca ................ 468Puerto Pimentel ..............................427
Tarapoto.......................................... 468Puerto Etén ..................................... 427
Cordillera Escalera ..........................472Lambayeque ................................... 427
San Roque de Cumbaza .................. 472Túcume ..........................................428
Motupe ...........................................429 Cataratas de Huacamayllo ............... 473
Région de Piura .................................429 Cataratas de Ahuashiyacu ............... 473
Lamas ............................................. 473Piura ............................................... 429
Laguna Azul – Sauce.......................474Simbila ...........................................432
Région d’Ucayali ................................ 475Catacaos ......................................... 432
Pucallpa .......................................... 475Sechura ..........................................433
Laguna de Yarinacocha ...................479Paita433
San Francisco .................................480Colán ..............................................433
Huancabamba ................................. 433 Contamana .....................................481
Ayabaca 433 Région de Madre de Dios ................... 481
El Ñuro ............................................ 433 Puerto Maldonado ........................... 482
Los Órganos .................................... 433 Río Madre de Dios 488
Mancora .........................................434 Reserva Nacional
Tambopata ...................................... 491Région de Tumbes .............................437
Parque Nacional Bahuaja-Sonene ..495Tumbes ........................................... 437
Parque Nacional del Manú ............... 495Puerto Pizarro .................................440
Isla de Amor .................................... 441 Zona Natural y Cultural....................497
Playa Hermosa ................................ 441
Playa la Cruz ................................... 441 PENSE FUTÉ Zorritos ........................................... 441
Cancas ............................................ 441 Pense futé ........................................... 500
Punta Sal ........................................442 S’informer518
Parque Nacional Rester .................................................. 521
Cerros de Amotape .........................442 Index ...................................................5246
0 km 125 250 375 500 km
Fleuve Amazone
1
7
2
Pérou
Réserve naturelle
5
Site Archéologique
de Kuelap
4
3
El Señor de Sipán
L'ANCIEN EMPIRE
INCA
LE PÉROU
(Tahuantisuyo)
ACTUEL
PROVINCES
9
1- Tumbes
2- Piura
3- Lambayeque Site Archéologique
de Chan Chan
4- Cajamarca
6
5- Amazonas
6- La Libertad
7- Loreto
8- Ancash
8
9- Huçnuco
10- Ucayali
10
11- Pasco
12- Junîn
13- Lima7
13- Lima
11
14- Huancavelica
15- Ica
16- Cuzco Cordillière blanche
17- Apurîmac
Zone archéologique
18- Ayacucho
Chavin de Huántar
19- Arequipa
20- Madre de Dios
12
21- Puno
22- Moquegua
23- Tacna
13
16
Site archéologique
de Pachamamac
20
Machu Picchu
PN Tambopata
14
PN Bahuaja-Sonene
Réserva nacional
de Paracas 17
15
18
21
Cañon de Colca
Lineas de Nazca
19
22
238
Joueur de flûte de pan péruvien. Statue de San Martín.
L’Acllahuasi de Pachacamac, près de Lima.
Cathédrale de Lima.
© STÉPHANE SAVIGNARD © LASER143 - ISTOCKPHOTO.COM © AUTHOR’S IMAGE
© STÉPHANE SAVIGNARD INVITATION AU VOYAGE
Les plus du Pérou
Merveilleux Machu Picchu
L’incontournable cité, perdue et
soigneusement isolée par les Incas dans la vallée
du río Urubamba, à 4 jours de marche de
Cusco, n’a été découverte qu’au début
edu XX siècle, les Espagnols, lors de la
conquête du pays, n’ayant jamais réussi à
l’atteindre.
Une terre de mystères
Comment, quand, pourquoi et par qui les
lignes de Nazca ont-elles été tracées ? Quels
étaient le rôle et la signification du Machu
Picchu ? Quel est le pouvoir mystique de
l’ayahuasca, la plante sacrée des chamans
d’Amazonie ? Des mystères parmi tant
d’autres dans un pays enclin à la magie et
au surnaturel…
L’héritage des civilisations
Altiplano sur la voie de chemin de fer reliant Puno
p r é c olo m b i e n n e s à Cusco.
L’une des plus grandes richesses du pays
réside dans les sites archéologiques Les sommets andins
pré-incas. Partout des vestiges de civilisations La cordillère des Andes traverse le pays
très remarquables vous attendent : sur la côte du nord au sud nous offrant des paysages
nord les Chimú, Mochica ou Vicús, dans la multicolores : tour à tour, le marron et le
jungle nord-orientale les Chachapoyas ou rois rouge des terres sèches cèdent la place au
de la forêt de nuages, dans la sierra centrale vert des vallées et des cultures en terrasses,
les Chavin, sur la côte sud les Paracas et avant que ne surgissent, proches ou lointains,
Nazca… des sommets enneigés atteignant 6 768 m.
La cité perdue du Machu Picchu.
© FRANÇOIS BRIANCON © STÉPHANE SAVIGNARD10 LES PLUS DU PÉROU
Lamas dans les plaines des hauts plateaux.
3 000 km de côtes Une faune
Le Pérou compte 3 000 km de côtes. Tout et une flore très riches
au long, s’étendent de nombreuses plages L’Amazonie, même si on en parle peu, occupe
(au nord, il fait chaud toute l’année) avec un les deux tiers du territoire péruvien. Le fleuve
océan Pacifique déchaîné et des dunes de Amazone prend en effet sa source au Pérou
sable que les surfeurs tentent de maîtriser, et dessine d’innombrables méandres avant
des sites archéologiques majeurs et une de continuer son chemin au Brésil. La selva
cuisine à base de fruits de mer délicieux (le est l’occasion de découvrir une nature à l’état
fameux « ceviche » ou « cebiche » – les deux quasiment vierge, avec une faune exotique et
orthographes sont admises –, plat national). une flore extravagante.
Lama à Arequipa.
© JEANNE RANCIC
© FRANÇOIS BRIANCON95162_1.indd 1 10/09/15 15:4112 Fiche technique
De même, il est possible de se diriger vers Argent
l’un des nombreux établissements des villes
Monnaie qui proposent des formules petit déjeuner.
Repas de S/ 20 à S/ 50. De merveilleux plats Le nuevo sol (nouveau sol péruvien) est divisé
à base de poisson agrémentés d’une boisson en 100 centavos, symbole S/. On trouve des
sont disponibles dans les ports de pêche. billets de S/ 200, S/ 100, S/ 50, S/ 20 et
Fraîcheur assurée ! Certains petits hôtels S/ 10 ainsi que des pièces de S/ 5, S/ 2,
réaliseront également des plats sur demande.S/ 1, S/ 0,50, S/ 0,20, S/ 0,10 et S/ 0,05.
w Gros budget. Hébergement à plus de
Taux de change S/ 300 (plus de 84 E). Pour ceux qui souhaitent
En novembre 2015 : 1 E = S/ 3,60 ; S/ 1 = voyager dans des conditions d’hébergement
0,27 E et 1 US$ = S/ 3, 22 ; S/ 1 = 0,31 US$. et de service optimales. A partir de 100 E par
Attention, les grosses sommes sont souvent personne, certaines chaînes luxueuses proposent
indiquées en dollars (US$). de grandes chambres avec bain bouillonnant.
Repas à plus de S/ 50. Il faut compter ce Idées de budget
minimum par personne dans les hôtels de
w Petit budget. Hébergement jusqu’à S/ 50 par bon standing. Les prix pourront largement
personne (14 E environ). Il s’agit le plus s’envoler pour qui souhaite manger des plats
généralement d’hôtels gérés par des familles. de haute qualité accompagnés d’un bon vin.
Dans certains d’entre eux, le service reste de
bonne facture et l’ambiance très décontractée. Le Pérou en bref
Il ne faut toutefois pas s’attarder sur les détails.
Petit déjeuner à moins de S/ 5. Il est possible de Le pays
se promener dans la rue et de prendre un petit w Nom officiel : république du Pérou.déjeuner dans l’un des nombreux marchés ou
w Capitale : Lima.encore d’emporter quelques viennoiseries d’une
boulangerie et de boire un café par la suite. w Superficie : 1 285 220 km².
Repas jusqu’à S/ 20. Il est possible de manger w Chef de l’Etat : Ollanta Humala (élu en juin
à moindre prix dans de nombreux établisse- 2011 pour 5 ans).ments au sein des villes. Les endroits les plus
w Régime politique : démocratie touristiques ne sont pas toujours les moins
présidentielle.onéreux. Pour les restaurants les moins chers,
vérifier les conditions d’hygiène. w Langues officielles : espagnol et quechua,
w Budget moyen. Hébergement de S/ 50 à mais l’espagnol est le plus répandu.
S/ 300 (de 14 à 84 E environ). Dans la partie w Autres langues parlées : aymara et
haute de cette tranche, se trouvent des hôtels au 46 autres langues régionales principalement
confort standard qui proposent des chambres dans la selva.
avec télévision, wifi et salle de restauration,
w Religion : catholique (81,3 %), évangélistes ainsi que des services supplémentaires payants.
(12,5 %), autres religions (3,3 %). Seuls 3 % Petit déjeuner entre S/ 5 et S/ 15. Les hôtels,
d’athées.s’ils n’offrent pas le petit déjeuner, proposent
ce service à des prix qui restent abordables. w Fête nationale : 28 juillet.
Le drapeau péruvien
Les couleurs du drapeau péruvien auraient été
choisies, lors de la guerre contre l’Espagne en
1820, par le général José de San Martín. Il aurait
vu s’envoler des flamants à dos blanc et ailes
rouges et se serait exclamé : « Voici l’étendard de
la liberté ! » Ce drapeau fut officiellement adopté
en 1825. Le lama, le quinquina (arbre originaire
d’Amérique centrale et des Andes) et la corne d’abondance, situés sur les armes de
l’Etat, symbolisent la faune, la flore et les ressources naturelles du pays.14 w Dans les centres téléphoniques, un appel La population
à l’international coûte S/ 1 à S/ 2 (0,25 à
w Population totale : 31,152 millions 0,50 E) la minute.
d’habitants (2015).
w Service des renseignements : 103 (en
w Densité : 24,2 hab/ km². espagnol) ou 108 pour l’international.
w Espérance de vie : 75,1 ans.
w Une heure de connexion à Internet coûte
w Analphabétisme : 3,6 % des hommes et de S/ 1 à S/ 5 dans les cybercafés. Attention
10,6 % des femmes. aux tarifs excessifs de certains hôtels !
w Nous vous conseillons de dé-simlocker L’économie
votre portable dans votre pays d’origine, afin
w Taux de croissance en 2014 : + 2,4 % de pouvoir acheter une puce sur place (et donc
(+6,1 % en 2012-13). d’obtenir un numéro de téléphone portable
w Taux de chômage : 6,5 % (juillet 2015). péruvien). Compter S/ 20 la nouvelle puce.
Deux compagnies se partagent le marché de w Salaire minimum : S/ 750 (207 E).
la téléphonie cellulaire au Pérou : Movistar,
Téléphone Claro. Des nouveaux ? Bitel ou Entel.
w Code pays : 51. Décalage horaire
7 heures de plus en France qu’au Pérou en été Comment téléphoner ?
et 6 heures en hiver (ex : quand il est midi à
w Téléphoner de France au Pérou : 00 51 + Lima, il est 19h à Paris en été et 18h en hiver).
indicatif départemental sans le 0 + les
6 chiffres (ou 7 pour Lima) du numéro local Formalités
(ex : de Paris à Cajamarca : 00 51 76 123 456).
w Pour un séjour touristique de moins
w Téléphoner du Pérou en France : 00 33 + de six mois, aucun visa n’est exigé et un
indicatif régional sans le 0 + les 8 chiffres passeport en cours de validité suffit. En
du numéro local (ex : de Lima à Toulouse : général on vous octroie 90 jours, à moins de
00 33 5 12 34 56 78). spécifier au moment du passage en douanes
w Téléphoner du Pérou au Pérou dans le même et au bon vouloir du douanier. Le maximum
département : les 6 chiffres (ou 7 pour Lima) du par an est de 183 jours. Le visa s’obtient une
numéro local (ex : de Ica à Pisco : 123 456). fois sur le territoire et peut être valable de
30 à 183 jours. Conservez bien votre fiche w Téléphoner du Pérou au Pérou d’un
d’immigration que vous avez fait tamponner à département à l’autre : indicatif régional avec
l’aéroport, elle vous sera demandée à la sortie.le 0 + les 6 chiffres (ou 7 pour Lima) du numéro
local (ex : de Ayacucho à Iquitos : 065 123 456). w Si vous envisagez de rester plus de six
mois, il convient de déposer une demande
Coût du téléphone de visa de long séjour auprès de l’Ambassade
w Une carte téléphonique à S/ 15 vous du Pérou en France. Attention : il n’est plus
permet d’appeler sur des téléphones fixes possible de prolonger votre séjour auprès de la
pendant 2 heures. Direction des migrations (prolongación avenida CC
C
O
R
OO
D
I
L
LL
EE
RR
EE

DD
EE
S

A
N
D
E
S

RR
D
I
L
L
R
E
E

D
E

S
S
A
E
N D
15
BRÉSILEQUATEUR COLO MBIE
1 El Señor de Sipan – Musée Bruning
Rio Amazonas2
3 Kuelap – Zone archéologiqueIquitosIquitosTTumbesumbes
Chan Chan - Zone archéologique2 4
5 Parc National de Huascarán
A MAZONI EPiura 6 Chavin de Huántar - Zone archéologique
3 7 Pachacamac - Zone archéologiqueMoyobamba
8 Réserve Nationale de Paracas
1Chiclayo Chachapoyas 9 Lineas de Nazca
Cajamarca 10 Machu Picchu - Site archéologiqueTaTarapotorapoto
4 BRÉSILBRÉSIL 11 Parc National de Manu
PuPucallpacallpa 12 Cañon del Colca
TrTrujilloujillo
13 Lac Titicaca
14 Réserve Nationale de Tampobata – Candamo5
Huaraz
Huánuco
6
OCÉANOCÉAN HuancaHuancayoyo
11
PAPACIFIQUECIFIQUE 7 PuPuererto to MaldonadoMaldonadoHuancHuancaveaveliclicaaLIMALIMA
10 14Cusco
AyacuchoIca
8
BOLIVIE
9 Juliaca
Nazca 12 Lac
13 Titicaca
ArequipArequipaa PPunouno
La La PaPazz
MoqueguaMoquegua0 250 km
Tacna
CHIL IPrincipaux sites touristiques
España 734, Breña, Lima). En revanche, si w Dans la jungle, le climat est humide et
votre situation change en cours de séjour, tropical ; deux saisons climatiques sont
vous pouvez désormais modifier le type de nettement différenciées : l’une estivale (de
visa sans ressortir du Pérou. mai à octobre), avec des jours ensoleillés
et des températures supérieures à 30 °C ;
Climat l’autre pluvieuse (de novembre à mars), avec
des averses fréquentes et une augmentation w Il n’y a pas de demi-saison au Pérou,
du débit des fleuves.seuls l’été et l’hiver sont marqués et diffèrent
d’une région à l’autre. Saisonnalité
w La côte n’est pas uniforme. De Ica à
w Haute saison touristique : de mai à Trujillo (incluant Lima), en été (décembre à
novembre.mars), les températures atteignent les 30 °C.
En hiver (mai à octobre), humide et froid, les w Basse saison touristique : de décembre
températures descendent jusqu’à 12 °C, plus à avril.
marqué à Lima. L’extrême Nord (de Chiclayo w Attention ! Ces informations concernent
à Tumbes) jouit du soleil toute l’année (35 °C surtout le tourisme international. En effet,
en été), alors que le brouillard s’installe sur janvier/février correspondent aux vacances
la côte Sud pendant l’hiver. scolaires péruviennes : les habitants de Lima
w En montagne, le climat est sec et tempéré. (entre autres) voyagent donc beaucoup,
La saison estivale s’étend de mai à octobre, notamment sur les côtes où c’est l’été. De
avec des journées ensoleillées, des nuits très plus, la Semana Santa (qui se déroule la
froides et peu de pluies (époque idéale). La semaine précédant Pâques) entraîne de fortes
saison des pluies s’étend de décembre à mars. perturbations dans le domaine hôtelier. Il est
Les températures peuvent varier entre 2 et donc préférable de réserver son logement
20° C dans la même journée. plusieurs semaines à l’avance.
Retrouvez l'index général en fin de guideIdées de séjour
et une visite libre l’après-midi. Retour en bus Séjour court
vers la ville d’Aguas Calientes. Bains chauds au
bout de la ville pour se délasser. Nuit sur place.Séjour de 9 jours :
Lima et la Vallée sacrée w Jour 6. Le matin, retour en train vers Cusco.
Balade et shopping dans le quartier artisan de w Jour 1. Vol à destination de Lima. A l’arrivée,
San Blas. Nuit à Cusco.transfert vers l’hôtel. Nuit à Lima.
w Jour 7. Excursion dans le centre colonial w Jour 2. Lima attire de nombreux visiteurs en
de Cusco, avec la découverte des lieux et son centre historique. La matinée se consacre
monuments suivants : Qorikancha, également donc à la découverte de la Plaza de Armas
appelé « temple du Soleil », les murs incas d’Inti qui abrite le palais du gouvernement et la
Q’ijllo, Aj lla Wasi, la pierre aux douze angles et la cathédrale. Suivent ensuite une excursion à
Plaza de Armas avec sa fontaine, sa cathédrale et l’église et au couvent de Santo Domingo et une
son église jésuite. Afin d’en connaître davantage autre à l’église et au couvent de San Francisco.
sur l’art inca et pré-inca s’ensuit le parcours du Un autre exemple de l’art colonial se situe au
musée d’art précolombien. Soirée au centre de niveau du Palacio Torre Tagle, doté d’un superbe
folklore Qosqo, inclus dans le boleto turistico. balcon de bois. Ceux qui s’intéressent à la culture
Retour à l’hôtel pour y passer la nuit.péruvienne se dirigeront vers les musées Larco
et Amano. Nuit à Lima. w Jour 8. Cette huitième journée débute avec
une excursion vers les fameux murs incas de w Jour 3. A l’aube, décollage de l’aéroport
Saqsaywaman, et les sites de Puka Pukara et international à destination de Cusco. Afin d’éviter
Tambomachay. De retour à Cusco, après-midi un mal de l’altitude trop important, le voyageur
libre et nuit à l’hôtel.quittera directement Cusco pour se diriger vers
la Vallée sacrée (el Valle Sagrado), plus basse, w Jour 9. Transfert vers l’aéroport afin de
mais le répit est de courte durée puisque le prendre l’avion pour Lima. Visite toute la matinée
reste de la journée s’enchaîne avec les visites au site de Pachacamac. Après-midi au musée
de Chinchero et de son marché, suivi des salines d’Archéologie avant d’effectuer de dernières
de Maras et du site archéologique de Moray. emplettes avant le retour.
Nuit dans la Vallée sacrée.
Séjours longsw Jour 4. Visite de la ville de Písaq et de
son marché, ainsi que des ruines situées à
Le sud du Pérou en 19 joursquelques kilomètres du village. Ces dernières
Il faudrait de nombreuses semaines pour sont accessibles par la route ou par voie
parcourir le Pérou dans son intégralité, et nous pédestre. S’ensuit la rencontre avec l’immense
déconseillons tout circuit qui se proposerait de site d’Ollantaytambo, dont le tour est réalisé
faire découvrir la partie Nord et Sud du Pérou en une à deux heures. En prenant le train à
en 3 semaines. Le circuit ci-dessous possède Ollantaytambo, on suit la voie tracée pour l’accès
l’avantage de faire découvrir les points touris-à l’un des sites les plus mythiques du Pérou :
tiques les plus importants du Pérou, accessibles Machu Picchu. Nuit à Machu Picchu Pueblo pour
à tous, ainsi que d’autres moins connus. Attention être parmi les premiers en haut le lendemain.
toutefois : il est prudent d’envisager des solutions w Jour 5. Lever matinal, montée en bus ou à
de repli au cas où le mal de l’altitude viendrait à pied pour les courageux. L’idée ? Être au Machu
retarder ce voyage. En fonction des saisons, les Picchu pour observer le lever du soleil sur les
routes peuvent en outre être bloquées. Mieux ruines. Une éventuelle randonnée vers les portes
vaut ainsi prévoir quelques jours à Lima en fin de du Soleil reste possible, à condition de disposer
parcours plutôt que de programmer son retour de la condition physique adéquate. Ou en ayant
dans la capitale la veille d’un départ en avion.réservé à l’avance au Huayna Picchu ou Montaña
Machu Picchu. Il est fortement conseillé d’avoir w Jour 1. Cette première journée se consacre
un guide avec soi dans cette cité de pierre car à la visite du centre historique de Lima et à
quelques heures de shopping dans les ruelles il est difficile de connaître la signification de
environnantes pour rassembler les derniers chaque ruine, et la visite perdrait alors beaucoup
de son intérêt. L’une des solutions idéales reste éléments qui pourraient manquer lors de
d’ailleurs l’accompagnement d’un guide le matin ce voyage. Ne pas manquer la Plaza Major, INVITATION AU VOYAGE
IDÉES DE SÉJOUR 17
Voyages sur mesure au Pérou, en Bolivie et au Chili
Agence Francophone
contact@evasion-perou.com evasion-perou
emplacement où furent construits la cathédrale et des sites mythiques du Pérou : Machu Picchu.
le palais gouvernemental. Soirée dans le quartier Il est fortement conseillé d’avoir un guide avec
animé de Barranco. soi dans cette cité de pierre car il est difficile
de connaître la signification de chaque ruine, et w Jour 2. Lever aux aurores afin de prendre
la visite perdrait alors beaucoup de son intérêt. un avion en direction de Cusco. Parti du
Retour en bus vers la ville d’Aguas Calientes avec niveau de la mer pour se retrouver à environ
quelques instants de détente dans les sources 3 400 m, il reste impératif de dormir quelques
naturelles d’eau chaude.heures une fois arrivé, car le mal de l’altitude
n’épargnera personne. Toutes les pharmacies w Jour 6. Retour en train vers la gare
du centre vendent d’ailleurs quelques gélules d’Ollantaytambo au départ d’Aguas Calientes. Ici,
pour vaincre ces maux. Le reste de la journée, un guide attendra le voyageur afin de l’entraîner
promenade autour de la Plaza de Armas avec ses dans un trek d’une journée et demie dont la
constructions coloniales. Ne pas faire d’efforts première étape est le site d’Huchuy Qosqo. Il
et se reposer. s’agit d’une ancienne cité inca située au beau
milieu de nulle part avec une superbe vue sur la w Jour 3. Visite de la ville avec une agence
chaîne de montagnes de la cordillère de Vilcanota. de voyages locale pendant une demi-journée.
Nuit en camping au beau milieu des ruines.Celle-ci débute par une visite de la cathédrale
qui contient plus de quatre cents peintures w Jour 7. Le lendemain, la marche continue
de l’école de Cusco, puis se poursuit par la pour rejoindre les environs de Cusco. Celle-ci
découverte du temple du Soleil, centre religieux passe par des paysages divers et variés, souvent
inca consacré au culte du soleil. Un bus conduit situés en haute altitude (environ 4 300 m). Sur
ensuite les participants aux magnifiques demande, il est possible de déjeuner au bord
ruines de Sacsayhuamán, puis vers Q’enqo et d’un lac de montagne. Quelques cuisiniers
Tambomachay. Retour en ville pour y passer prépareront alors ce repas, tout comme pour
la nuit. la soirée précédente. Après une longue journée
d’effort, nuit à Cusco.w Jour 4. Excursion dans la vallée sacrée
(durée : 1 journée). Celle-ci demande l’achat w Jour 8. Journée libre à Cusco. C’est l’occasion
d’un billet touristique qui offre l’accès à de de partir à la découverte des nombreuses églises
nombreux lieux culturels et monuments. Premier de la ville et du musée d’Art religieux (boleto
arrêt dans la ville de Písaq, connue pour son religioso) ou des murs incas. Cusco comporte
marché particulièrement animé le dimanche, et d’autres musées pour ceux qui sont avides
où de nombreux habitants sont vêtus d’habits de culture : le musée inca, le musée d’Art
traditionnels. Il s’agit d’un bon endroit pour précolombien et le musée de Arte Popular pour
emporter quelques souvenirs. Déjeuner dans les plus connus. Ce dernier est d’ailleurs inclus
la ville d’Urubamba, où chacun peut goûter au dans le billet touristique. Nuit à Cusco.
célèbre maïs cultivé dans la région. Ensuite, w Jour 9. Une longue journée de bus mène vers
direction vers les ruines incas d’Ollantaytambo la ville de Puno, laquelle longe le superbe lac
puis vers le site archéologique de Chinchero, qui Titicaca. Mieux vaut prendre un bus de qualité
se pare d’une magnifique église coloniale. Nuit (ex Inka Express) afin de ne pas subir une route
dans la vallée sacrée à l’hôtel Sonesta Posada parfois difficile. Ces bus de classe supérieure
Del Inca Vallée Sacrée à Yucay pour d’agréables passent en outre des vidéos, disposent
moments de détente. d’hôtesses qui servent à boire, et d’un guide
w Jour 5. En prenant une navette tôt le matin, qui fournit toutes les explications nécessaires
direction vers la gare d’Ollantaytambo où un train pendant les arrêts, ces derniers se transformant
attendra les touristes qui souhaitent visiter l’un en visites de lieux architecturaux. Nuit à Puno.18 IDÉES DE SÉJOUR
w Jour 10. La matinée est dédiée à la visite condors. Par chance, le visiteur y observera
des condors en plein vol. Retour et nuit à des îles flottantes d’Uros. Il est possible d’y
faire quelques emplettes et de naviguer sur Arequipa. Avec minimum 2 jours de plus,
des bateaux construits manuellement à base possible de descendre en trek jusqu’à l’oasis.
de matériau naturel. La seconde partie de la w Jour 15. Nouvelle journée libre à Arequipa,
journée se prédestine à la visite de l’île de où l’achat de quelques souvenirs est possible
Taquile. Afin que cette excursion qui nécessite dans les rues adjacentes à la sublime Plaza de
de traverser plusieurs centaines de marches Armas. Sachant que le bus qui conduit vers
ne se transforme pas en calvaire, demandez Nasca ne part que vers 22h, mieux vaut profiter
à emprunter ce fameux escalier en fin de des terrasses des grands hôtels pour boire un
journée, en descendant les marches pour verre avec une vue magnifique sur la fontaine
rejoindre le bateau plutôt qu’en les montant et la cathédrale de cette place. Bus de nuit
en arrivant sur l’île. Possible d’y passer la vers Nasca.
nuit chez l’habitant et de rentrer à Puno le
w Jour 16. Un grand mystère encercle matin qui suit.
Nasca et sa région. En survolant le désert,
w Jour 11. Seconde journée à Puno. C’est de larges figures peuvent être observées
l’occasion de visiter le très grand marché du ciel, certaines ayant pour apparence un
de la ville : vêtements en laine d’alpaga, singe, une araignée ou encore une main.
fruits et légumes, produits d’entretien et de Bien que de nombreuses théories tentent
consommation courante, tout se trouve ici ! de répondre au pourquoi de l’existence de
L’après-midi, excursion vers le site de Sillustani. ces lignes, appelées lignes de Nasca, nul
Les tours funéraires de ce lieu, appelées n’en connaît aujourd’hui la signification. Bus
chullpas, où les cadavres de familles entières en fin d’après-midi au départ de Nasca pour
étaient regroupés, comptent parmi les plus rallier Paracas. Nuit dans le joli port de pêche
hautes du Pérou. Le soir, prendre un bus de de Paracas.
nuit en direction d’Arequipa.
w Jour 17. Excursion aux îles Ballestas,
w Jour 12. Le bus arrive très tôt à Arequipa, également surnommées les mini-Galapagos.
à l’aube. Journée libre dans la ville où les lieux Elles s’attribuent cette appellation par la faune
majeurs sont le monastère de Santa Catalina, abondante d’oiseaux (pétrels, cormorans et
une véritable ville dans la ville, ainsi que le autres) et de lions de mers qui habitent ces
musée Santuarios Andinos, lequel comporte lieux. Tous les cinq ans, et pendant environ
la momie d’une enfant sacrifiée en haut de trois mois, des ouvriers viennent vivre sur
l’Ampato : Juanita. Son état de conservation ces îles pour y récupérer le guano, déjection
est tel qu’il est encore possible de distinguer des animaux qui, à force de s’accumuler,
les cheveux et la texture de peau de la fillette. peut atteindre jusqu’à plusieurs dizaines de
Nuit à Arequipa. mètres d’épaisseur. De retour sur le port, un
bus enchaînera avec la visite de la réserve w Jour 13. L’excursion vers le Canyon du
nationale de Paracas. L’après-midi transfert Colca, l’un des plus profonds du monde,
à l’oasis de la Huacachina, à 1h de route existe sous deux formules, en une ou deux
pour arriver à l’heure du coucher de soleil journées. Très clairement, l’excursion d’une
sur les dunes.journée n’apporte que fatigue et beaucoup
de route. Après avoir traversé des plateaux w Jour 18. Tour en buggy des dunes si on n’en
déserts de haute altitude où l’on rencontre a pas eu le temps la veille et profiter des lieux
alpagas, vigognes et lamas, un court arrêt pour effectuer du sandboarding, l’équivalent
permet de boire un thé à la feuille de coca, du surf des neiges, mais sur le sable. Bus à
recommandé pour une meilleure adaptation à destination de Lima. Nuit à Lima dans le quartier
l’altitude. Le bus repart ensuite vers la ville de de Miraflores ou Barranco.
Chivay, réputée pour ses sources thermales w Jour 19. A Lima, avant de décoller pour
naturelles. Nuit à Chivay, Yanque, Coporaque le retour, tous les amoureux ne devront pas
ou au Colca Lodge. oublier de se retrouver au pont des Soupirs
w Jour 14. La seconde journée représente du quartier de Barranco ou visiter ses musées
celle où le voyageur entre directement en et flâner parmis ses casonas. Une journée au
contact avec le canyon. Après la traversée site archéologique de Pachacamac reste une
de routes tortueuses, l’objectif principal de autre solution pour ceux qui ne souhaitent
cette expédition est atteint : le mirador des pas rester en ville. Nuit à Lima.INVITATION AU VOYAGE
IDÉES DE SÉJOUR 19
w Jour 16. Le matin, visite des chutes de Le nord du Pérou en 17 jours
l’Ahuashiyacu et du village de Lamas, puis Le nord attire beaucoup moins de touristes, et
avion pour Lima.c’est sans doute pour cette raison que nous le
préférons ! Il séduira tous les amoureux des w Jour 17. Départ vers votre pays d’origine.
sites solitaires et les passionés d’histoire,
Séjours thématiquesprécolombienne ou naturelle.
w Jour 1. Arrivée à Lima.
Expédition en Amazonie
w Jour 2. Visite de la capitale (centre colonial,
w Jour 1. De Lima, prendre un vol pour Puerto centre moderne, musées).
Maldonado. Puis un bateau motorisé vous mène
w Jour 3. Bus vers Huaraz, dans la cordillère vers le Posada Amazonas Lodge. Durant les
blanche. Attention au mal d’altitude !
deux heures de transport, vous rencontrerez de
w Jour 4. Excursion d’une journée au site nombreuses espèces de la faune amazonienne.
de Chavin de Huantar. Paysages somptueux. A quinze minutes du lodge se trouve une tour
de 35 mètres de hauteur. Tous les deux mètres, w Jour 5. Visite de la lagune de Llanganuco
des plates-formes constituent des lieux de et des villages de Carhuaz et Yungay.
repos et d’observation. Du haut de la tour, une w Jour 6. Bus vers Trujillo via le spectaculaire
magnifique vue s’offre sur la rivière, la réserve canyon del Pato.
de Tambopata et la faune qui y réside. Nuit au
w Jour 7. Visite de la Huaca Arco Iris (temple Posada Amazonas Lodge.
chimu), des pyramides du soleil et de la lune,
w Jour 2. Après un réveil lors du lever du soleil, ainsi que du site magnifique de Chan Chan.
visite du lac Tres Chimbadas. Il faut environ Dîner au bord du Pacifique (port de pêche
15 minutes de bateau et 30 minutes de marche de Huanchaco).
pour arriver en ce lieu riche en animaux, dont font
w Jour 8. Visite du centre colonial de Trujillo partie les loutres et les tortues. Afin de mieux
le matin, puis bus dans l’après-midi vers les observer, des plateformes flottantes ont été
Chiclayo. Nuit possible dans le lodge charmant aménagées. L’après-midi, votre bateau navigue
de Tucume.
sur la rivière Tambopata au cœur de la réserve,
w Jour 9. Visite du site archéologique de pendant près de 4 heures. Au bout de quelque
Tucume et du musée de Sipan. Nuit à Tucume temps, plus aucun signe d’habitation. La faune
ou Chiclayo. devient dès lors plus diversifiée. L’embarcation
se dirige ensuite vers le Tambopata Research w Jour 10. Visite du musée de Sican et du
Center, où sera présentée l’activité du centre. bosque de Pomac, bus dans l’après-midi
Emprunter le chemin du Bamboo, qui permet vers Cajamarca.
d’observer des oiseaux très rares, devenus quasi w Jour 11. Visite de la ville (superbes vestiges
inexistants au sud du Pérou. Retour au centre coloniaux), puis des fenêtres de l’Otuzco
pour dîner et y passer la nuit. Les amateurs de (nécropole précolombienne), ainsi que des
grenouilles peuvent les observer la nuit tombée fameux thermes (Baños del Inca).
aux abords du centre.
w Jour 12. Bus vers Chachapoyas. Une
w Jour 3. A l’aube, traversée de la rivière compagnie relie les deux villes en passant
afin de découvrir des centaines de perroquets par Leymebamba. Route en à-pic très
de toutes les couleurs picorant l’argile de panoramique. Possible de dormir à Tingo,
la falaise (collpa). Ceux-ci s’envoleront au en contrebas du site de Kuélap.
moindre signe de danger. De retour au centre, w Jour 13. Visite des ruines mystérieuses
emprunter un nouveau chemin, aussi court de Kuélap. Après-midi à déambuler dans la
que celui du Bamboo : le chemin Ocelot. paisible Chachapoyas.
Cette piste passe dans une forêt de plusieurs
w Jour 14. Bus vers Tarapoto ; possible de centaines d’années et a pour particularité
descendre à Moyobamba et décourvir la forêt de comporter régulièrement des traces de
de renacales de Tingana toute la journée pumas ou jaguars. Ces derniers sont toutefois
du lendemain. 2h séparent Moyobamba de rarement observables.
Tarapoto. Retour au centre pour déjeuner, suivi d’une
w Jour 15. Excursion vers la Laguna Azul nouvelle expédition pédestre à la rencontre
ou d’une journée à Lago Lindo. Baignade d’une colonie de perroquets qui nidifient
régupossible. lièrement. Nuit au centre.20 IDÉES DE SÉJOUR
w Jour 4. Cette journée commence également Séjour sportif
très tôt puisqu’une nouvelle rencontre avec 3 semaines au moins sont recommandées !
ces centaines de perroquets vus la journée Les surfeurs iront au nord vers Mancora, les fans
précédente est prévue. De retour au centre, de parapente à Lima (quartier de Miraflores) et
une nouvelle piste sera empruntée, Tounca, qui les randonneurs à Huaraz, la capitale du trek
traverse les forêts Terra Firme. La faune qui vit au Pérou. Cusco et ses environs se prêtent à
dans cet emplacement boisé diffère totalement toutes sortes de randonnées vers des sites
des animaux précédemment observés. L’après- archéologiques grandioses : le Chemin de l’Inca
midi est passée sur un lac qui dispose d’une n’en est que l’exemple le plus fameux.
plate-forme afin d’observer les oiseaux. Nuit On peut également réaliser de magnifiques
au centre. balades en kayak de rivière dans la jungle
amazonienne, notamment autour de Puerto w Jour 5. Troisième matinée au contact des
Maldonado. Et puis pourquoi pas rejoindre les nombreux perroquets qui procurent un véritable
Iles Flottantes du lac Titicaca en kayak ?émerveillement. La journée se poursuit par
un départ du centre afin de rejoindre le lodge
Tendance farnientePosada Amazonas. L’arrivée en ce lieu n’est
Quelques jours s’imposent sur les plages du prévue qu’en milieu d’après-midi. Nuit au Posada
nord (Tumbes), notamment autour de Mancora Amazonas Lodge.
et Punta Sal. Trois ou quatre jours de croisière
w Jour 6. Lors de ce dernier jour, le voyageur à Iquitos sur le fleuve Amazone. Et quelques
reprend les mêmes chemins de navigation jours passés ici ou là à se refaire une santé
qu’à l’aller afin de se retrouver dans la ville de dans des thermes aménagés (notamment à
Puerto Maldonado. Déjeuner au Burgo’s. Vol Cajamarca et Arequipa).
retour vers Lima.
Le Pérou hors des sentiers battus
Ecotourisme Difficile d’avancer un timing précis pour un séjour
Un voyage bien rempli peut vous conduire de qui, par essence, laissera libre cours à l’imprévu
Lima à Pisco (visite des îles Ballestas), puis à et aux rencontres. Toutefois, nous pouvons
Arequipa (visite du canyon, trek de deux ou trois nommer quelques sites, méconnus du plus
jours dans de petits villages pittoresques), à grand nombre, qui vous laisseront des souvenirs
Cusco, puis à Puerto Maldonado (avion depuis enchanteurs. Comptez 1 mois minimum.
Cusco) ou un séjour de 3 jours est recommandé w Le fabuleux trek de Huayhuash près de
(il est également possible de se rendre au Manu, Huaraz (10 jours environ, l’un des plus beaux
en général pour 6 à 7 jours). au monde après celui de l’Himalaya).
On peut aussi gagner Huaraz (après un retour
w Marcahuasi ou Rupac près de Lima, en avion vers Lima) afin de se familiariser avec
essayez d’y camper une nuit pour vous la cordillère blanche et ses lagunes
étinceimprégner d’une atmosphère unique et vous lantes (3 jours minimum, mais attention au
charger d’énergies.mal d’altitude).
w Le canyon de Cotahuasi et la vallée
Découverte archéologique des volcans près d’Arequipa (une semaine
L’amoureux des sites archéologiques doit recommandée).
inscrire plusieurs sites sur son parcours : au w Choquequirao près de Cusco (trek de 5 jours,
nord, Kuélap (près de Chachapoyas), Tucume extension possible vers le Machu Picchu en
et Sipan (près de Chiclayo), Chan Chan (près 8 jours : un sacré souvenir !).
de Trujillo) et Sechin (près de Casma, au nord
w La cordillère centrale entre Cusco et de Lima). Ces visites peuvent s’étendre sur
Huancayo, en passant par Andahuaylas, une semaine.
Ayacucho, Huancavélica. Bus cahotants, train La deuxième semaine sera consacrée à Cusco
local dit Macho et train panoramique Huancayo-et ses environs. Quelques jours supplémentaires
Lima vous attendent.vous emmèneront du côté de Huaraz (site de
Chavin de Huantar) et de Puno (Sillustani). w Les petits villages coloniaux et les milliers de
Un esprit plus aventurier songera aux ruines ruines laissées à l’abandon autour de Cajamarca
de Choquequirao près de Cusco (4 à 5 jours et Chachapoyas (sites de Kuélap, cascade de
de trek). Gocta qui affiche 771 m de hauteur !).INVITATION AU VOYAGE
Comment partir ?
PARTIR EN VOYAGE ORGANISÉ
ticité, paysages à couper le souffle, liberté à Voyagistes
cheval. Au Pérou, des randonnées équestres
permettent d’admirer les paysages grandioses Spécialistes
du Machu Picchu et du Cañon del Colca.Vous trouverez ici les tour-opérateurs
spécialisés dans votre destination. Ils produisent ANAPIA VOYAGES
eux-mêmes leurs voyages et sont générale- 7, clos du Château
ment de très bon conseil car ils connaissent Simiane-Collongue
la région sur le bout des doigts. À noter que & 04 42 54 21 52 / 06 88 62 62 66
leurs tarifs se révèlent souvent un peu plus www.anapiavoyages.fr
élevés que ceux des généralistes. sylvia@anapiavoyages.fr
Anapia voyages, basée en Provence, a été AGENCE DU VOYAGE À CHEVAL
créée par Sylvia, une Péruvienne vivant depuis 1, rue Eugène-Cusenier
plus de trente ans en France. La richesse Ornans & 03 81 62 02 96
de ses programmes, à dominante culture www.agenceduvoyageacheval.com
et nature, s’appuie sur l’expérience de ses remy@agenceduvoyageacheval.com
collaborateurs, guides ou producteurs de L’Agence du Voyage à Cheval est spécialiste
séjours et circuits, notamment en Amérique du voyage à cheval en France et dans le
latine, mais aussi en Asie et en Afrique.monde entier, avec pour spécificité la relation
Le plus d’Anapia ? Panacher sur mesure des sites locale authentique, le respect de
l’environneincontournables et des lieux inédits, de petites ment et du cheval. Toujours à la recherche
structures d’hébergement de charme avec de de nouveautés, dans toutes les disciplines
et pour tous les âges, le crédo de l’agence confortables hôtels typiques, mais surtout une
est de « répondre aux désirs des cavaliers vraie rencontre avec les populations grâce à des
pour faire de leur randonnée équestre une repas, des activités et des nuits chez l’habitant.
expérience inoubliable ». L’agence propose Le mélange est très ouvert, dosé selon un vrai
une importante offre randonnée équestre, cahier des charges élaboré avec chaque client.
tout comme un engagement permanent pour Plusieurs séjours sont proposés au Pérou,
le tourisme responsable et la préservation de du circuit gastronomique à Lima au séjour
l’environnement. Trois mots d’ordre : authen- dans la jungle du Parque nacional del Manu.
WWW.ANAPIAVOYAGES
04 42 54 21 52- 06 88 62 62 66
Vous rêvez d’un voyage DIFFERENT ? Avec des rencontres, des hôtels de charme et en famille
et des itinéraires de Lima à Cuzco, en passant par Arequipa ou Ayacucho … tout est possible avec
Anapia ! Sylvia, péruvienne, basée en Provence et au pays basque, vous donne RDV.
AMERIQUES ASIE AFRIQUE AUSTRALE AUSTRALIE 22 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
AKAÏNA LES ATELIERS DU VOYAGE
e4, rue Gabriel-Péri 54-56, avenue Bosquet (7 )
Grenoble Paris
& 04 76 86 30 26 & 0 820 220 305 / 01 40 62 16 60
www.akaina.fr www.ateliersduvoyage.com
info@akaina.fr Ouvert du lundi au jeudi de 10h à 18h30 et le
Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 13h le vendredi de 10h à 18h.
et de 14h à 18h30, le samedi de 14h à 18h. Véritable « temple du voyage », Les Ateliers du
Des séjours sur mesure d’une dizaine de jours Voyage sont à la fois un lieu dédié à l’élaboration
à plusieurs semaines, selon votre formule de voyages sur mesure en individuel mais
choisie parmis « Grands voyages », « Périples aussi un lieu d’échanges permanents sur le
eà la carte », « Itinéraires en liberté » et « Vivre monde qui nous entoure. Situés au cœur du 7
avec ». Une douzaine de séjours orientés arrondissement de Paris, Les Ateliers du Voyage
sur le trekking sont proposés au Pérou, de nous plongent dans un carnet de voyage des
2l’Amazonie jusqu’aux sommets andins. On quatre coins du monde. Sur 700 m , bouddhas
aura le choix entre un trek vers les sources japonais, marionnettes birmanes, garudas
de l’Amazone sur les contreforts du Nevado indonésiens dévoilent quelques facettes de
Mismi, ou d’autres sur le volcan Misti, vers le l’intrigante et secrète Asie du Sud-Est. Masques
Machu Picchu, dans le Cañon del Colca, vers de guerriers massaïs et imposantes statues
les sommets de l’Ausangate, etc. africaines nous transportent sur ce fascinant
continent. Un paisible lama nous guide vers les
ALTIPLANO VOYAGE terres colorées de l’Amérique latine. Spécialiste
18, rue du Pré d’Avril du voyage sur mesure en Asie, en Afrique et
Annecy-le-Vieux en Amérique latine, Les Ateliers du Voyage
& 04 50 46 90 25 s’efforcent, depuis près de 20 ans, de construire
www.altiplano-voyage.com des voyages uniques selon les aspirations et
info@altiplano-voyage.com les exigences de chacun, pour que le voyage
Altiplano Voyage, tour-opérateur spécia- sur mesure n’ait pour limite que l’imagination.
liste de l’Amérique latine depuis 15 ans, Débats, conférences, vernissages et expositions
vous invite à la rencontre des couleurs et d’artistes et de grands voyageurs viennent
des traditions andines. Plusieurs idées de également ponctuer le calendrier de cet espace
circuits sont présentées sur le site Internet ouvert aux amoureux des cultures du monde.
avec des nuits chez l’habitant, des excur- Plusieurs possibilités pour découvrir le Pérou.
sions originales à pied, à cheval et en Des circuits tout faits « 3000 ans d’énigmes
buggy. Marie, la spécialiste Pérou (perou@ incas et pré-incas », « Chemins du Baroque
altiplano-voyage.com – & 04 50 44 37 83), et sentiers des Incas » (en combiné avec la
les adapte ensuite à vos envies. Elle est Bolivie). Des propositions de circuits
modivotre unique interlocutrice et suit de A à fiables selon les envies.
Z votre projet de voyage (billets d’avion,
excursion, guides francophones, transport, BACK ROADS
ehébergement…) jusqu’à votre retour. 14, place Denfert-Rochereau (14 )
Des circuits combinés avec d’autres pays Paris & 01 43 22 65 65
comme la Bolivie ou le Chili sont également www.backroads.fr
possibles. contact@backroads.fr
Vols à prix réduits, location de voitures,
AMERIK AVENTURE large sélection d’hébergements... Back
& 09 75 17 11 30 Roads possède tous les éléments utiles pour
www.amerikaventure.com monter un voyage sur mesure, sans oublier les
info@amerikaventure.com renseignements indispensables sur le Pérou.
Plusieurs agences au Québec, en France, en Un circuit «Pérou Inca» de 15 jours permet
Belgique et en Suisse. d’embrasser toute la diversité du pays.
Amerik Aventure propose 5 séjours à
destination du Pérou. Deux uniquement dans le pays CULTURE CONTACT
pour visiter Lima, Arequipa, le lac Titicaca, 8 boulevard du Rivelin
Puno, Sillustani, Cusco, la Vallée sacrée et Gignac & 04 67 59 75 76
Machu Picchu... Et trois en combiné avec www.culturecontact.org
l’Equateur, la Bolivie et les Galapagos. contact@culturecontact.orgINVITATION AU VOYAGE
Partir en voyage organisé - COMMENT PARTIR ? 23
Association de tourisme équitable et solidaire HUWANS CLUB AVENTURE
een Amérique latine (Bolivie, Pérou, Equateur, 18, rue Séguier (6 )
ParisMexique), Culture Contact conçoit ses voyages
& 04 96 15 10 20directement avec les populations locales et
www.huwans-clubaventure.frprivilégie l’échange et la rencontre. Elle propose
Du lundi au samedi de 9h à 19h.un séjour de deux ou trois semaines au Pérou qui
permet de découvrir la vallée sacrée des Incas, Club Aventure propose 3 types de voyages
le lac Titicaca et les communautés andines de d’aventure : les trekkings, les randonnées, les
Cusco. Extension du séjour possible en Amazonie. voyages découverte. Club Aventure propose de
découvrir le Pérou grâce à une quinzaine de
D.É.P.A.R.T.S circuits. Des treks permettent d’aller découvrir
BP 20008 le Machu Picchu, la Cordillère Vilcanota, le
Charleval & 04 42 28 58 12 Lac Titicaca, le Canyon du Colca, d’aller sur
www.departs-voyages-solidaires.com les traces des indiens chachapoyas, etc. Un
departs@mouvement-rural.org circuit « La Trilogie des Andes » en Pérou, au
D.E.P.A.R.T.S comme Développer les Echanges Chili et en Bolivie permet de sillonner le désert
et les Projets d’Actions Rurales en Tourisme d’Atacama, le Sud Lipez, le lac Titicaca et le
Solidaire, organise un voyage solidaire de Machu Picchu.
22 jours au Pérou, soit un panorama très
poussé du pays, le tout dans le respect des LA MAISON DES AMÉRIQUES LATINES
etraditions et des populations locales. 3, rue Cassette (6 )
Paris
ESCURSIA & 01 53 63 13 40
2, rue Jean-Emile-Laboureur www.maisondesameriqueslatines.com
Nantes & 02 53 35 40 29 info@maisondesameriqueslatines.com
www.escursia.fr – contact@escursia.fr La Maison des Amériques latines propose de
Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de découvrir le Pérou en voyage individuel : « Le
14h à 18h. Pérou à sa guise » est un itinéraire abordant les
Escursia propose des séjours rares et authen- étapes majeures du pays andin, et permet une
tiques, pour découvrir la nature et les hommes, découverte en toute liberté tout en profitant
en compagnie de personnages rares et passion- d’une organisation spécialement étudiée,
nants. Trois circuits de 12 à 16 jours permettent retirant tout souci d’intendance sur place. Un
la découverte des grands classiques du Pérou séjour à la découverte de la capitale
gastroet de la cordillière en compagnie d’un profes- nomique de Lima ou des séjours en Amazonie
sionnel (archéologue, anthropologue...). sont possibles, dans le Lodge Ceiba Tops à
w Autre adresse : à Lille : 31 rue du Iquitos ou dans l’Hacienda Concepcion by
Général de Gaulle, 59110 La Madeleine – Inkaterra près de puerto Maldonado, ou encore
& 03 62 27 51 12. une croisière à bord du M/V Aqua.
Itinéraires sur mesure au Pérou,
et ailleurs.
Les Ateliers du Voyage
01 40 62 16 60
www.ateliersduvoyage.com
Travel Lab SAS - RCS 542078431 - IM 093100010 - © OT Perou/Gihan Tubbeh 24 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
ESPACES ANDINS Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 18h30.
e35, rue de la Tombe Issoire (14 ) Nomade Aventure, spécialiste des
randonParis & 01 45 65 48 37 nées, propose une douzaine de séjours à
www.espaces-andins.com destination du Pérou : toutes les gammes
sont représentées (tranquille, dynamique, infos@espaces-andins.com
Spécialiste de l’Amérique Latine, Espaces sportif, en famille). Les offres sont donc très
Andins propose des circuits personnalisés pour diversifiées : par exemple, « Peruvian dream »
est une randonnée de 20 jours à la découverte découvrir le Pérou. Ceux-ci peuvent être
individes principaux attraits du sud du pays... Il duels, en groupe, ou sous forme de croisière.
existe aussi de nombreux combinés avec les Des circuits classiques à travers tout le pays sont
pays voisins.possibles. A noter un intéressant séjour qui se
concentre sur les trésors cachés du Nord Pérou. w Autres adresses : 10, quai de
T i l s i t t฀ 6 9 0 0 2฀ Ly o n฀ •฀ 1 2 ,฀ r u e฀ d e฀ B r e t e u i l฀ MAKILA VOYAGES
13 0 0 1฀ M a r s e i l l e฀ •฀ 4 3 ,฀ r u e฀ P e y r o l i è r e s฀er4, place de Valois (1 ) 31000 Toulouse
Paris & 01 42 96 80 00
www.makila.fr NOSTALATINA
eLundi au vendredi : de 9h à 19h sans 19, rue Damesme (13 )
interruption. Samedi de 107h sans Paris
interruption sur rendez-vous uniquement. & 01 43 13 29 29
Au Pérou, Makila Voyages propose plusieurs www.ann.fr
formules pour découvrir à son rythme les info@ann.fr
sites incas incontournables tels que le Machu Ouverture du lundi au samedi de 10h à 13h
Picchu, Pisac et Ollantaytambo, la ville de et de 15h à 18h.
Cusco et la belle Arequipa, les sites naturels Le véritable voyage sur-mesure, telle est la
devise de ce voyagiste avec une petite équipe du canyon du Colca et ses condors, la faune
marine des îles Ballestas, l’observation des de connaisseurs passionnés qui, depuis 1994,
lignes de Nazca vues du ciel, ou encore la se plaît à faire du vrai travail cousu main pour
les voyageurs avertis et curieux. La formule beauté sauvage de la forêt amazonienne au
Estampe propose aux débrouillards les grands départ d’Iquitos ou de Puerto Maldonado...
transferts de ville en ville et quartier libre,
MELTOUR tandis qu’Aquarelle la complète avec guides et
103, avenue du Bac visites pour ceux qui n’ont pas trop de temps.
La Varenne-Saint-Hilaire & 01 73 43 43 43 Parmi les voyageurs, beaucoup de fidèles. Le
www.meltour.com – meltour@meltour.com sud du Pérou est privilégié, avec des étapes à
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h. Lima, Arequipa, Cañon del Colca, Puno et le
Spécialiste des voyages sur mesure, Meltour lac Titicaca avec en point d’orgue le fameux
propose de nombreuses prestations pour person- Machu Picchu.
naliser votre circuit au Pérou. Vous trouverez des
RANDOCHEVALsuggestions d’itinéraires ainsi que des circuits
2, place Charles-de-Gaulleguidés pendant lesquels vous serez accompagnés
Vienne de guide francophone pour aller découvrir les
& 04 37 02 20 00splendeurs de ces terres d’Amérique du Sud.
www.randocheval.com« Trésors incas », « Du désert à la jungle au
info@randocheval.comPérou » ou « Découverte de l’Amazonie » sont
Contacts par email ou téléphone pour vérifier des exemples de circuits personnalisés au Pérou.
la disponibilité sur la randonnée, poser des
NOMADE AVENTURE options et faire établir un devis.
40, rue de la Montagne-Sainte-Geneviève Randocheval propose des séjours dans la
e(5 ) Vallée Sacrée et dans le Canyon du Colca.
Paris & 08 25 70 17 02 Accompagnés de paso péruvien, vous
www.nomade-aventure.com chevaucherez dans les Andes à la chasse
infos@nomade-aventure.com aux richesses du pays.
Retrouvez le sommaire en début de guidePEROU
RENCONTRES - DECOUVERTES - AUTHENTICITE
® ESPACES ANDINS
SPECIALISTE DE L’AMERIQUE DU SUD
www.espaces-andins.com

35, rue de la Tombe Issoire, 75014 Paris
Tél : 01 45 65 58 37
Lic. IM075100303
26 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
RANDOMONA Possibilité de venir à l’agence sur rendez-vous
45, rue des Aubéniaux uniquement.
Mazerolles Véritable créateur de voyages sur mesure,
& 05 49 48 28 71 Terres Lointaines est un spécialiste reconnu
www.randomona.com du long-courrier sur plus de 30 destinations en
randomona@randomona.com Amérique, en Afrique, en Asie et en
AustralieRandomona est une association qui propose Nouvelle-Zélande. Vous serez séduits par ses
des randonnées à travers le globe. Au Pérou prix compétitifs et son discours de transparence.
deux possibilités, un circuit de randonnée Grâce à une sélection rigoureuse de partenaires
facile « La route des Andes » et un circuit sur place et un large choix d’hébergements de
de niveau moyen « Les marches andines ». petite capacité et de charme, Terres Lointaines
offre des voyages de qualité et hors des sentiers
TERRE DES ANDES battus. Les circuits itinérants sont déclinables
Association Terres des Andes
à l’infini pour coller parfaitement à toutes les 172, rue Jean Paul Sartre
envies et tous les budgets. En plus d’un contact Mauguio
privilégié avec un expert du pays, le site terres-& 06 76 34 23 60 / 06 08 48 46 36
lointaines.com, illustré par de nombreuses www.terresdesandes.org
photos, cartes interactives et informations L’association Terre des Andes propose des
pratiques, commencera à vous faire voyager. Au voyages pédagogiques et solidaires. Des
Pérou, un grand choix de treks dans les Andes programmes de voyages complets ou sur
et de croisières en Amazonie sont possibles.mesure, combinant apprentissage linguistique,
w Autre adresse : 4 rue Esprit des Lois, découverte culturelle, engagement bénévole
33000 Bordeaux, & 09 72 41 71 18et financier au sein de projets solidaires locaux
pour contribuer durablement à leur
dévelop TERRE VOYAGES – pement. Au Pérou, plusieurs formules sont
FLEUVES DU MONDEainsi disponibles, comme une navigation de e28, boulevard de la Bastille (12 ), Paris 15 jours sur le fleuve Amazone à bord du
& 01 44 32 12 80Selva Viva, le bateau traditionnel d’une ONG
www.terre-voyages.comoeuvrant pour la biodiversité en Amazonie, un
Terre Voyages-Fleuves du Monde est un tour séjour randonnée dans la vallée de l’Urubamba
opérateur qui cherche à sortir des sentiers avec immersion dans une famille quechua, ou
battus. Ce voyagiste permet aux voyageurs encore une boucle dans le sud du pays pour
soucieux de découvrir d’autres facettes du y découvrir tous les immanquables.
Pérou. Il propose notamment deux
croi TERRE ET NATURE VOYAGES sières à bord du Selva Viva pour explorer
e23, rue d’Ouessant (15 ) le fleuve Cururay, l’un des plus sauvages de
Paris & 01 45 67 60 60 l’Amazonie péruvienne.On pourra préférer le
www.terreetnature.com séjour « Pérou, côté luxe » pour profiter des
contact@terreetnature.com hébergement d’exception que compte le pays.
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h. Sur
Généralisterendez-vous en dehors de ces horaires.
Terre et Nature Voyages propose aventure,
ALMA VOYAGESdécouverte et culture. Treck, randonnée à pied,
573, route de Toulousechiens de traîneaux, canoë, voile, VTT, trail,
Villenave-d’Ornon & 05 56 87 58 46raids multisports, croisières… vous attendent !
www.alma-voyages.comCinq séjours de 8 à 16 jours sont proposés à
Ouvert de 9h à 21h.destination du Pérou, dont deux s’adressent
Chez Alma Voyages, les conseillers principalement aux passionnés de kite-surf !
connaissent vraiment les destinations. Ils
TERRES LOINTAINES ont la chance d’aller sur place plusieurs fois
2, rue Maurice Hartmann par an pour mettre à jour et bien conseiller.
Issy-les-Moulineaux Chaque client est suivi par un agent attitré
& 01 84 19 44 45 / 09 72 45 35 86 qui n’est pas payé en fonction de ses ventes...
www.terres-lointaines.com mais pour son métier de conseiller. Une large
contact@terres-lointaines.com offre de voyages (séjour, circuit, croisière ou
M° Porte de Versailles (M12 et T3) ou circuit individuel) avec l’émission de devis
Corentin Celton (M12). pour les voyages de noces ou sur mesure. INVITATION AU VOYAGE
Partir en voyage organisé - COMMENT PARTIR ? 27
Le Pérou
à votre mesure
Séjour chez l’habitant, combiné avec la Bolivie et le Chili...
Réalisons ensemble le voyage qui vous ressemble !
www.meltour.comg
Alma Voyages pratique les meilleurs prix du L’agence de Bertrand, suisse, mariée à une
marché et travaille avec Fram, Kuoni, Club Péruvienne originaire de Huaraz. A Huaraz
Med, Beachcombers, Jet Tour, Marmara, même, ils offrent l’aide logistique pour les
alpiLook Voyages... Si vous trouvez moins cher nistes venus se mesurer aux sommets et des
ailleurs, l’agence s’alignera sur ce tarif et vous treks à la carte, de façon responsable, au prix
bénéficierez en plus, d’un bon d’achat de 30 E correct pour tous. Ils proposent le populaire
sur le prochain voyage. Surfez sur leur site ! Santa Cruz et un autre, alternatif, dans la vallée
d’Ishinca, une des plus belles de la cordillère
Réceptifs Blanche, et plus proche d’Huaraz. On y dort
en refuge et il n’y a pas de logistique. Il se AGENCE PÉROU – BREIZH
fait entre mai et fin septembre qui correspond Chez Colc’Art, Calle Salaverry
aux dates d’ouvertue du refuge Ishinca. Mais CHIVAY & +51 959 454 409
ils travaillent surtout via Internet en vendant stevengonidec@hotmail.com
des circuits complets à la carte et en privé. Steven, breton de cœur, vit depuis 2006 à
Ils proposent aussi donc le classique circuit Coporaque dans le canyon del Colca. Il a aidé à
culturel au sud et la découverte du Machu développer le réseau de chambres chez
l’habiPicchu avec des guides francophones sélec-tant du village et peut réserver en français,
tionnés. Egalement un circuit vers le nord. sans frais. Ou vous proposer ses chambres
Très sérieux.d’hôtes dans sa superbe maison traditionnelle.
Mais il est aussi un excellent guide sur la ANTIPODE
région. Il développe notamment le trek vers Calle Choquechaka 229, CUSCO
le Mismi, aux sources de l’Amazone, en une & +51 84 240867
journée en voiture en passant par le village www.antipode-travel.com/fr
de Tuti ou en trek à pied ou à cheval. Ses info@antipode-travel.com
voyages dans tout le Pérou sont à son image : Thierry et Olivier, deux anciens guides, ont créé
altruiste, engagé, hors des sentiers battus,
il y a 10 ans cette agence située à Cusco, en
culturels. N’hésitez pas à le contacter. Cette plein cœur de la cordillère péruvienne. Ils vous
agence qu’il gère avec sa femme Milagros proposent un combiné «aventure et culture»
représente au Pérou l’association DEPARTS
à travers les paysages extraordinaires du (voyages solidaires, membre de l’ATES).
Pérou tout entier, des Andes à l’Amazonie,
pour vivre l’intensité de ces décors et les ALPA-K
Jr. Teresa Gonzales de Fanning 251 richesse culturelles qu’ils abritent. Antipode
HUARAZ vous emmènera à la découverte de ces sites
& +51 43 421629 / +51 943 209 222 fabuleux par des chemins peu connus du
www.alpa-k.org – bertrand@alpa-k.org tourisme classique.
Votre spécialiste du Pérou
PASSEZ DU RÊVE À LA RÉALITÉ!
Circuits - Séjour - Croisière
0 820 20 20 77
(coût d'un appel local)
Votre agent au bout du il
WWW.ALMA-VOYAGES.COM28 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
w Autres adresses : depuis la France familles, de groupes d’amis, ou de jeunes
métropolitaine & 09 70 44 04 88 (prix d’un et étudiants à petit budget. Les guides vous
a p p e l฀l o c a l ) .฀•฀S k y p e฀:฀A n t i p o d e -t r a v e l conduisent à travers des paysages colorés
à souhait, proposent des expériences
culi CIRCUITPEROU.COM naires, la visite de villes coloniales,
l’exploAREQUIPA
ration de tous les recoins de la cordillère & 09 70 44 67 29 / +51 54 224093
des Andes au rythme des Incas, jusqu’au lac
www.circuitperou.com Titicaca, à travers la forêt, les déserts et les
direction@circuitperou.com montagnes. Et pour finir la journée, un bon
Circuitperou.com est une agence de voyages
verre de pisco ! Ce réceptif offre également francophone située à Arequipa au Pérou. On
des visites personnalisées en petits groupes aime leurs suggestions de circuits établies
(ou exclusives) pour un réel contact avec les suivant de nombreux thèmes. L’agence
spéciapopulations locales.liste de la destination pourra également vous
w Autre adresse : Nathalie Gélizé, établir le circuit à la carte qui vous
correspondra en termes de coût et d’attentes. & 09 70 40 60 41 ou 06 81 29 57 50, e-mail :
Propositions et devis gratuits. Une bonne nathalie@francoandinotours.com
agence, des interlocuteurs de confiance, pour
IB TRAVELune organisation parfaite de votre séjour au
Oficina 6, Calle las Tres Marias 363pays des Incas.
Surco LIMA & +51 1 436 9475
COLORES AREQUIPA www.ibtravelperu.com.pe
Calle San Fransisco 204, Of 211 inter.travel@ibusinesstravel.net
& +51 54 239159 Gisella, péruvienne, dynamique et
francowww.peru.coloresaqp.com phone, a pour mission de rendre votre séjour
receptivo@coloresaqp.com inoubliable et agréable. Elle vous fera découvrir
Voilà plus de 20 ans que l’agence Colores ce pays riche de plus de 10 000 ans
d’hisArequipa propose des circuits personnalisés toire, qui accueillit l’une des plus grandes
et à la carte dans tout le Pérou. Les guides civilisations du monde, les Incas. Découvrez
parlent français et l’équipe menée par la l’un des pays les plus surprenants d’Amérique
très sympathique Natacha est dynamique et du Sud, avec ses montagnes vertigineuses,
efficace. Cette péruvienne d’origine française ses déserts arides et sa jungle luxuriante.
se mettra en quatre pour vous faire découvrir IB Travel vous offre un service personnalisé
son pays. Allez-y en toute confiance. pour planifier le séjour que vous souhaitez.
EVASION PEROU INCA PERU TRAVEL
Of. 101 Avenida Pardo 545
Calle Modigliani 123, Urb. La Calera de la CUSCO & +51 84 234039
Merced, urquillo-LIMA www.incaperutravel.com
& +51 1 449 2575 info@incaperutravel.com
www.evasion-perou.com Inca Peru Travel est un spécialiste de la
contact@evasion-perou.com région de Cuzco, qui offre un large choix de
Agence de tourisme et de voyage réceptive tours allant d’une excursion à la journée au
française basée à Lima, spécialisée dans le Machu Picchu jusqu’à un trek de 9 jours entre
tourisme à la carte au Pérou et dans les pays Choquequirao et Machu Picchu. L’équipement
voisins. Circuits, treks et nuits atypiques chez pour le trekking est inclus dans le prix. Circuits
l’habitant. d’aventure (randonnée, escalade, rafting, VTT,
équitation, etc.) mais aussi culturels (Inca et FRANCO ANDINO TOURS
Quechua), d’histoire, de spiritualité (chama-Calle Cajamarca 206D, Barranco
nisme)... Une nouvelle route plus spécifique LIMA & +51 987 986 803
a attiré notre attention : celle qui passe par francoandinotours.blogspot.com/
Espinar, au sud de Cusco, région encore vierge veronique@francoandinotours.com
de touristes. On peut aussi relier Cusco au Depuis 2006, cette petite agence, fondée par
Colca via Suykutambo et Los 3 cañones. En deux amies passionnées du Pérou, Véronique
à Lima et Nathalie en France, met tous ses faire la demande spécifique car l’aventure,
efforts pour satisfaire les touristes les plus hors des sentiers battus, n’est que peu mise
exigeants, qu’il s’agisse de couples, de en avant.INVITATION AU VOYAGE
Partir en voyage organisé - COMMENT PARTIR ? 29
INKANATURA TRAVEL
& +51 1 203 5000
www.inkanatura.com
dblanco@inkanatura.com
InkaNatura Travel est l’unique
touropérateur appartenant à un groupe de
conservation à but non lucratif, Perú
Verde. Leur objectif est de protéger la
diversité culturelle et biologique unique
du pays et de contribuer à l’entretien des
parcs nationaux, des réserves et des sites
archéologiques. Depuis plusieurs années,
ils vous ouvrent les portes de lodges
exceptionnels dans les extraordinaires Parc du
Manu et Réserve de Tambopata, sites tout
aussi incontournables que celui du Machu
Picchu. Le Manu Wildlife Center est une
exclusivité, c’est le lodge le plus proche
du Parc national du Manu. A l’intérieur du
parc, vous serez logés dans leur Tented
Camp ou à la Casa Mastiguenka.
InkaNatura Voyage est aujourd’hui également
un prestataire de services dans le nord du
Pérou, une région riche en sites
archéologiques, comme la tombe du Seigneur
de Sipan Moche, les ruines du palais de
Chan Chan, les temples du Soleil et de la
Lune, et Kuélap-Chachapoyas. InkaNatura
est une référence et s’est forgé une solide
expérience en organisant la logistique des
photographes professionnels et des équipes
de tournage de National Geographic, de la
BBC, de Discovery Channel...
PACHAMAMA TURISMO
ALTERNATIVO PERU
Av Dominicos Mz C. Lt 11 Praderas del
Sol
San Martin de Porres
LIMA
& +51 1 575 1851
www.pachamamaturismo.org
info@pachamamaturismo.org
Cette agence de voyages réceptive
péruvienne se dédie depuis sa création en
2001 au tourisme alternatif et
responsable au Pérou. Ils font partie de la
famille CIAP, une organisation d’artisans
péruviens encourageant le développement
durable, le commerce équitable et
l’économie solidaire. Ce sont les pionniers et
les véritables professionels du tourisme
responsable, durable et alternatif au Pérou.
N’hésitez pas à les contacter, pour une
découverte de quelques heures à de long
séjours.30 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
PAPRIKA TOURS Une agence vraiment pro-active sur le tourisme
Urb. Los Alamos E1, Vallecito durable en travaillant main dans la main avec
AREQUIPA les communautés de la province d’Ancash et
& +51 54 600139 / +51 54 242446 d’autres régions du Pérou. L’agence propose
www.paprikatours.com ainsi de nombreux treks avec logement chez
Paprika Tours est une agence de voyage l’habitant ou encore la possibilité de faire du
francophone présente en Bolivie et au Pérou et volontariat avec les communautés. Un vrai
spécialiste du circuit sur mesure. Les conseil- engagement.
lers « voyage » sont des francophones vivant w Autre adresse : Huaraz : Jr. Eulogio del
en Bolivie ou au Pérou et qui connaissent Rio 1364, La Soledad, & +51 43 427949
très bien ces pays. Paprika Tours offre à ses
clients un service personnalisé, flexible et LE ROY TRAVEL MIRAFLORES
efficace, à des prix généralement inférieurs Miraflores, LIMA
à ceux des agences situées en Europe. En & +51 965 667 707 / +51 999 443 678
outre, l’agence organise des voyages à date www.leroy-travel.com
fixe pour des petits groupes francophones Depuis bientôt 10 ans, l’agence francophone Le
de 12 participants maximum. Les départs Roy Travel se consacre à faire découvrir le Pérou
(une quarantaine par an) sont indiqués sur le et l’Amérique Latine à tous ses voyageurs, ainsi
site de l’agence. Depuis 2011, Paprika Tours qu’aux équipages des vols Air France Paris-Lima.
organise également des séjours en Colombie. Cette agence réceptive française implantée à
Lima est l’une des plus sérieuses du pays, de PÉROU VOYAGE
véritables professionnels du tourisme. Une Los Incas 415-A, Cerro Colorado
équipe solide, dynamique et disponible, des AREQUIPA & + 51 54 446944
programmes variés et toujours novateurs en www.perou-voyage.com
adéquation à vos attentes. Vous trouverez des Cette agence propose des circuits sur mesure
circuits personnalisés pour tous les budgets, sur dans tout le pays : la vallée sacrée autour
mesure pour individuels et groupes. Petit plus du Machu Picchu, Arequipa et son canyon
pratique : durant le voyage, on vous prêtera un de Colca bien sûr, mais aussi les lignes de
téléphone portable au besoin.Nazca, l’Amazonie ou encore le lac Titicaca.
w Autres adresses : depuis la France :
PERU DURABLE TRAVELS &฀0 9฀70฀4 6฀3 0฀2 3฀( à฀par tir฀de฀16h ) .฀•฀Sk ype฀:฀
Calle Santa Luisa 155 leroy_travel
San Isidro, LIMA
& +51 14 218420 TERRA ANDINA PERU
www.perudurable.com Av 28 de Julio 562, Miraflores
Agence franco-péruvienne, spécialiste du LIMA & + 51 1 243 0010
tourisme responsable, Perú Durable Travels www.tourisme-perou.com
era débuté avec le projet Casas del Peru, 1 Du lundi au vendredi, de 16h à 18h et de
réseau de chambre d’hôtes au Pérou. Depuis 20h30 à 22h30 (heure d’Europe). Contact
l’offre s’est élargie pour proposer des circuits Skype Pseudo : terraandinaperu
sur mesure qui alternent hôtels et nuits chez Créée par des Français, cette agence propose
l’habitant. Une façon de partir vraiment à la des circuits à la carte à travers tout le pays et
découverte de la culture Inca et du Pérou dans des sites encore peu fréquentés. Terra
d’aujourd’hui dans le partage. L’offre met Andina Peru organise également des circuits
l’accent sur des destinations atypiques hors combinés avec la Bolivie, l’Equateur, le Chili,
des sentiers battus à la recherche du Pérou l’Argentine ou encore le Brésil. Prestations
authentique. sérieuses et en français, du trek tout confort
au voyage équitable. Partez à pied sur les RESPONSIBLE TRAVEL PERU
sentiers des Incas, vous ne serez pas déçus !Suyt’u Qhatu 777-B
w Autres adresses : Calle Tandapata 296, Au croisement avec la rue Tandapata
CUSCO San Blas, à Cusco &฀+ 51฀8 4฀252132.฀•฀
& +51 84 233903 / +51 993 492 506 Pour vous renseigner de France, vous
www.responsibletravelperu.com pouvez appeler le & 09 70 46 6620 (prix
Ouvert de 9h à 19h. Vente directe en agence d’un appel local en France) du lundi au
des produits artisanaux fabriqués par les vendredi entre 16h et 18h et entre 20h30 et
communautés andines. 22h30.AGENCE DE VOYAGES SUR-MESURE
www.circuitperou.com
info@circuitperou.com / circuitperou.com
e, Tél. 09 70 44 67 29 (14h-21h)
Arequipa (GMT 6/7h)
I502435_1.indd 1 11/09/15 11:3832 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
TERRES MAGIQUES DES INCAS cette entreprise est engagée dans plusieurs
Urbanizacion Mariscal Gamarra actions auprès des populations locales et
Manzana H Lote 12 garantit un séjour sans accroc sur place.
CUSCO & +51 84 231300 Terres Péruviennes est référencée par le
www.terresmagiques.com consulat du Pérou à Paris.
info@terresmagiques.com
TOURS DE L’IN-KAAgence tenue par le Français Philippe Pierre,
Urb Los Rosales, Mz D, Lote 8, Apt 402spécialiste du circuit à la carte pour individuels
AREQUIPA & +51 973 586 706ou groupes désireux de découvrir le pays des
www.toursdelinka.comIncas, son histoire, sa géographie ou encore
info@toursdelinka.comses habitants. La culture d’entreprise de cette
Tours de l’in-ka, c’est le Pérou… ! Telle est la agence repose sur les valeurs de
responsadevise de ces 2 amis franco-péruviens qui ont bilité et de respect, tant vis-à-vis des clients
lancé leur agence de voyage réceptive à la carte que des partenaires. Ils visent l’excellence
il y a maintenant 4 ans. François et Alonso vous en terme de service en se basant sur une
proposent des séjours classiques comme des attention personnalisée pour atteindre un
séjours loin du tourisme de masse. Du Machu objectif clair : la pleine satisfaction des clients !
Picchu, à l’Amazonie en passant par les îles du
TERRES PERUVIENNES lac Titicaca, ou les îles Ballestas, sans oublier
Quinta Leoncio Prado 19 les plages paradisiaques du nord du Pérou,
AREQUIPA & +51 54 275704 leur équipe professionnelle et dynamique vous
www.terresperuviennes.com conseillera et vous répondra par téléphone et
info@terresperuviennes.com par mail dans les plus brefs délais. Ils vous
Une agence francophone sérieuse et de qualité concocteront le voyage dont vous rêvez. Vous
tenue par une famille franco-péruvienne très êtes passionné de culture, d’histoire, de nature,
investie et dévouée, et qui propose des circuits de treks ou encore de gastronomie ? Ils vous
sur mesure pour découvrir le pays et ses organiseront le séjour sur mesure adapté à vos
merveilles. Attachée au dévelopement durable, besoins et exigences.
Urbanizacion Mariscal
Gamarra Manzana H lote 12
CUSCO
info@terresmagiques.com
www.terresmagiques.com34 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
TIERRAS DE LOS ANDES Le réseau solidaire n’est pas une agence de
Urb. Kennedy A, Calle Turquezas E-11 voyages, mais vous aidera dans vos
prépaCUSCO & +51 84 247277 ratifs et tout au long de votre séjour. L’équipe
www.terandes.com basée à Lima vous mettra directement en
ventascusco@terandes.com relation avec des partenaires de confiance,
Ce tour-opérateur et agence de voyages que vous paierez directement (aucun
interméfrancophone implanté à Cusco est riche d’une diaire) et à des tarifs avantageux et
transpaexperience de 14 années dans la conception rents. Tout Pérou vous permet de réussir un
de voyages sur mesure. C’est le spécialiste du voyage en indépendant. Des réductions sur
trekking haut de gamme, hors des sentiers près de 200 hôtels, restaurants et activités,
battus. Quel que soit votre profil, l’agence ou encore une assistance francophone pour
mettra tout en œuvre pour vous préparer le pouvoir voyager en liberté l’esprit léger.
voyage dont vous rêvez : séjour sportif avec
TRANSHUMANCIASdes randonnées soigneusement
sélectionUrb. Lucrepata D-20nées dans des lieux peu fréquentés ; séjour
Cuscocommunautaire en partageant vos nuits chez
LIMA & +51 945 030 922l’habitant ; séjour culturel grâce à des guides
www.transhumancias-voyages.compassionnés par leur patrimoine matériel et
info@transhumancias.comimmatériel... Une offre touristique fiable et de
Antoine Georges est un passionné, spécia-grande qualité dans une démarche équitable,
liste du tourisme durable au Pérou. Depuis responsable et respectueuse de
l’environnepresque 20 ans, il vous fait profiter de ses ment. Echanges en français pour préparer le
secrets et vous emmène dans les endroits voyage et guides parlant français sur place.
qu’il aime partager. Il guide toujours certains
TOUT PEROU RESEAU SOLIDAIRE de ses voyages, surtout chez ses amis Q’ero,
& +51 941 937 167 / +51 941 700 634 quand ses missions de consultant en tourisme
www.toutperou.com durable pour le gouvernement péruvien ne
toutperou@gmail.com l’emmènent pas ailleurs.
Vivez une expérience unique
dans un pays d’exception !
Agence francophone basée
à Arequipa
info@terresperuviennes.com
skype : francoissegeric
www.terresperuviennes.com36 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
w Autres adresses : Miraflores : Malecón ILLICOTRAVEL
Balta 920, &฀+ 51฀1฀627฀9886.฀ •฀ Skype฀:฀ www.illicotravel.com
antoinegeorge5093 Illicotravel permet de trouver le meilleur prix
pour organiser vos voyages autour du monde.
YUNKA TREK Vous y comparerez les billets d’avion, hôtels,
LIMA locations de voitures et séjours. Ce site très
& +51 949 107 887
simple offre des fonctionnalités très utiles & +51 953 247 989
comme le baromètre des prix pour connaître www.treks-perou.com
les meilleurs prix sur les vols à plus ou moins stephane@yunka-trek.com
8 jours. Le site propose également des filtres Un groupe de guides francophones et
permettant de trouver facilement le produit qui passionnés vous emmènent sur des routes
répond à tous vos souhaits (escales, aéroport qu’ils connaissent par cœur. Sébastien a
de départ, circuit, voyagiste…).relié le Qhapaq Ñan de bout en bout sur le
territoire péruvien, Stéphane est un spécia- JETCOST
liste des cordillères passionné d’images, et www.jetcost.com – contact@jetcost.com
Simon publie des guides de trekking et a à Jetcost compare les prix des billets d’avion
son actif des milliers de kilomètres à pied et trouve le vol le moins cher parmi les offres
sur les chemins. Des spécialistes du genre et les promotions des compagnies aériennes
donc, qui ont le sens du détail et savent faire régulières et low cost. Le site est également un
face aux imprévus. Idéal pour partir seul mais comparateur d’hébergements, de loueurs
d’aus’offrir une belle excursion bien entouré. Ils tomobiles et de séjours, circuits et croisières.
ont aussi deux séjours découverte au long
cours et des mini treks. Ils couvrent toutes VOYAGER MOINS CHER
les cordillères : nord et Kuélap, centre et www.voyagermoinscher.com
Huaraz, sud et Colca ou Cusco. Ce site référence les offres de près de
100 agences de voyages et tour-opérateurs
Sites comparateurs parmi les plus réputés du marché et donne
et enchères ainsi accès à un large choix de voyages, de vols,
de forfaits « vol + hôtel », de locations, etc. Il Plusieurs sites permettent de comparer les
est également possible d’affiner sa recherche offres de voyages (packages, vols secs, etc.)
grâce au classement par thèmes : thalasso, et d’avoir ainsi un panel des possibilités et
donc des prix. Ils renvoient ensuite l’internaute randonnée, plongée, All Inclusive, voyages en
directement sur le site où est proposée l’offre famille, voyages de rêve, golf ou encore départs
sélectionnée. de province.
PARTIR SEUL
Air Europa propose de rejoindre Lima depuis En avion
Paris via Madrid. Départ quotidien à 23h55 de Prix moyen d’un vol Paris-Lima au mois de
Madrid. Compter au moins quinze heures de juillet (haute saison) : environ 1 000 E. A
voyage à partir de Paris. Arrivée à 5h10 à Lima.partir de 700 E environ en basse saison.
A noter que la variation de prix dépend de AIR FRANCE
la compagnie empruntée mais, surtout, du
& 3654 – www.airfrance.frdélai de réservation. Pour obtenir des tarifs
Air France assure la liaison directe pour Lima intéressants, il est indispensable de vous y
en 12h, mais aussi via Amsterdam depuis les prendre très en avance. Pensez à acheter vos
aéroports de France avec KLM qui affrète un vol billets six mois avant le départ !
par jour pour Lima, comptez alors 15h de voyage.
Principales compagnies desservant
AVIANCAla destination
e4, rue Gramont (2 )
Paris & 01 44 50 58 60 AIR EUROPA
& 01 42 65 08 00 www.avianca.com
www.aireuropa.com paris@avianca.frINVITATION AU VOYAGE
Partir seul - COMMENT PARTIR ? 37
Le Pérou
à votre mesure
Circuit avec guide francophone, trekking, voyage de noces...
Réalisons ensemble le voyage qui vous ressemble !
www.meltour.comg
Grâce à des accords inter-compagnies, Avianca lières et low cost. Vous trouverez des vols
propose avec Air France et Iberia des vols quoti- secs (transport aérien vendu seul, sans autres
diens de Paris à Lima, via Madrid et Bogotá, et prestations) au meilleur prix.
bien sûr des extensions au départ de Lima vers
EASY VOLStous les autres pays d’Amérique du Sud, sans
& 08 99 19 98 79 – www.easyvols.froublier une liaison quotidienne Lima-Cuzco.
Comparaison en temps réel des prix des
w Autre adresse : 1, rue d’Hauteville billets d’avions chez plus de 500 compagnies
75010 Paris – & 0825 869 883 aériennes.
IBERIA SKYPICKER
& 0 825 800 965 – www.iberia.fr fr.skypicker.com – info@skypicker.com
Iberia dispose de plusieurs vols quotidiens Skypicker.com est un comparateur de vols créé
entre Paris Orly et Lima, via Madrid. Pour le par un investisseur tchèque, Ji ří Hlavenk, en
trajet Paris-Madrid, comptez 1h45 de vol, 2012. Son interface est révolutionnaire. Grâce
entre Madrid et Lima, comptez 12 heures. à une carte interactive et en un clic sur la ville
de départ, tous les prix aux quatre coins du LATAM AIRLINES GROUP
globe s’actualisent, que ce soient les vols low
& 082 123 15 54 – www.lan.com cost ou les compagnies régulières. L’intérêt
Lan propose de relier la France et le Pérou en de ce comparateur de vols est qu’il propose
partage des codes avec Iberia. De Paris à Lima, des voyages entre 50 % et 90 % moins chers
les vols se font via Madrid. LATAM Airlines Group et ce grâce à une base de données de plus
forme la plus grande compagnie aérienne d’Amé- de 100 compagnies aériennes référencées,
rique du Sud. Elle est le résultat de la fusion en telles que Ryanair, Wizz Air, Air Asia, Jetstar
2010 de LAN, compagnie chilienne, et TAM, ou Southwest Airlines.
compagnie brésilienne. Avec plus de 115
destinations dont 40 au Brésil, 20 en Colombie, SKYSCANNER
16 au Chili, 14 en Argentine, 14 au Pérou et www.skyscanner.fr
6 en Equateur, la compagnie a su développer Ce moteur de recherche permet de comparer
les vols bon marché, mais aussi les hôtels et son réseau grâce à une réputation qui ne fait
locations de voiture dans le monde entier. Très que se renforcer. Ses services de qualité et sa
populaire auprès des internautes, il dispose ponctualité lui ont permis d’être élue meilleure
compagnie aérienne d’Amérique du Sud en 2014. de sérieux atouts : une très grande rapidité,
l’affichage en un clic de la durée du vol et des
Sites comparateurs liaisons directes (ou non), la possibilité de
Certains sites vous aideront à trouver des comparer les prix sur un mois… Le site propose
billets d’avion au meilleur prix. Certains d’entre également de recevoir par mail une alerte en
eux comparent les prix des compagnies régu- cas de changement de prix. Utile et pratique !
Itinéraires sur mesure au Pérou,
et ailleurs.
Les Ateliers du Voyage
01 40 62 16 60
www.ateliersduvoyage.com
© OT Perou/Gihan Tubbeh 38 COMMENT PARTIR ? - Partir seul
des surclassements gratuits pour certaines Location de voitures
destinations. Vous pouvez récupérer ou laisser
ALAMO votre véhicule à l’aéroport ou en ville.
& 08 05 54 25 10 – www.alamo.fr
TRAVELERCARAvec plus de 40 ans d’expérience, Alamo
e7, rue du Docteur Germain Sée (16 )possède actuellement plus d’1 million de
Paris & 01 73 79 27 21véhicules au service de 15 millions de voyageurs
www.travelercar.comchaque année, répartis dans 1 248 agences
contact@travelercar.comimplantées dans 43 pays. Des tarifs
spéciService disponible aux aéroports de Roissy-fiques sont proposés, comme Alamo Gold aux
CDG, Orly, Beauvais et Lyon St-Exupéry.États-Unis et au Canada, le forfait de location
Agir en éco-responsable tout en mutualisant de voiture tout compris incluant le GPS, les
l’usage des véhicules durant les vacances, c’est assurances, les taxes, les frais d’aéroport, un
le principe de cette plateforme d’économie du plein d’essence et les conducteurs
supplépartage, qui s’occupe de tout (prise en charge mentaires. Alamo met tout en œuvre pour une
de votre voiture sur un parking de l’aéroport de location de voiture sans souci.
départ, mise en ligne, gestion et location de
AUTO EUROPE celle-ci à un particulier, assurance et remise
& 08 00 94 05 57 – www.autoeurope.fr du véhicule à l’aéroport le jour de votre retour,
reservations@autoeurope.fr etc.). S’il n’est pas loué, ce service vous permet
Auto Europe négocie toute l’année des tarifs de vous rendre à l’aéroport et d’en repartir sans
privilégiés auprès des loueurs internationaux passer par la case transports en commun ou
et locaux afin de proposer à ses clients des taxi, sans payer le parking pour la période
prix compétitifs. Les conditions Auto Europe : de votre déplacement ! Location de voiture
le kilométrage illimité, les assurances et également, à des tarifs souvent avantageux
taxes incluses dans de tout petits prix et par rapport aux loueurs habituels.
SÉJOURNER
actuellement à la construction d’hôtels de luxe, Se loger
il vous sera toujours possible de trouver un
Hôtels hôtel bon marché ou de classe moyenne. Dans
L’offre, au niveau de l’hébergement, est impres- les hôtels de luxe, les nuits seront payables en
sionnante. Bien que la priorité soit donnée dollars, ou en soles mais à un taux de change
Surbooking, annulation, retard de vol :
obtenez une indemnisation !
AIR-INDEMNITE.COM
www.air-indemnite.com
contact@air-indemnite.com
Des problèmes d’avion (retard de vol, annulation ou surbooking) gâchent le séjour de
millions de vacanciers chaque année. Bonne nouvelle : selon la réglementation, les
voyageurs ont droit jusqu’à 600 € d’indemnité par passager ! Mauvaise nouvelle :
devant la complexité juridique et les lourdeurs administratives, très peu de passagers
parviennent en réalité à se faire indemniser.
w La solution? air-indemnite.com, pionnier et leader français depuis 2007, simplifiera
toutes les démarches en prenant en charge l’intégralité de la procédure. Analyse et
construction du dossier, échanges avec la compagnie, suivi de la procédure, versement
des indemnités : air-indemnite.com s’occupe de tout et obtient gain de cause dans
9 cas sur 1O. Air-indemnite.com se rémunère uniquement par une commission sur
l’indemnité reçue. Si la réclamation n’aboutit pas, rien ne sera donc déboursé !INVITATION AU VOYAGE
Séjourner - COMMENT PARTIR ? 39
Le Pérou à votre mesure
Circuit guidé privatif, trekking, séjour authentique
chez l’habitant… Réalisons ensemble le voyage
sur mesure qui vous ressemble.
Meltour, c’est aussi l’Afrique australe,
l’Australie, le Canada, l’Argentine, la Birmanie…
exécrable. Attention, bon marché et propre ne objets dans le coffre de l’hôtel, en faire une
sont pas des notions toujours associées au liste que l’employé contresignera, et ne pas
Pérou. Les critères de choix pourront être les oublier de demander les heures d’accessibilité
suivants : eau chaude (agua caliente) et/ou une du coffre.
salle de bains privée (baño privado). N’oubliez
Auberges de jeunessepas que en tant qu’étranger vous n’avez pas à
Le concept d’auberge de jeunesse (Hostelling payer les 18% de taxe locale (on vous demande
International) existe au Pérou : on compte plus de présenter votre tarjeta andina pour cela).
d’une dizaine d’adresses appartenant au réseau Dans les régions touristiques les prix, basés sur
officiel. Avec une carte de membre (voir www.les étrangers, sont souvent corrects car hors
hihostels.com), on bénéficie d’une réduction, taxes. Dans les régions moins fréquentées, on
mais on peut aussi y loger sans carte. On y dort pourra vous consentir un rabais équivalent.
en dortoir ou en chambre privée, et les lieux Voici quelques principes sur lesquels se guider
disposent de sanitaires communs ou privés, quand on choisit une chambre :
d’une cuisine, d’une salle télé câblée et parfois
w Toujours demander à voir la chambre
d’un patio avec jardin et barbecue...avant de la prendre, au risque de surprises.
Au Pérou existent plusieurs types
d’établisDerrière une façade aimable peuvent se cacher sement bon marché : les residenciales, les
des chambres dans un état lamentable… alojamientos et les hospedaje. Leur confort
w S’informer sur l’existence d’eau et leur ambiance varie, mais en général il
courante. Après avoir vu la chambre et s’agit de structure plus intime et familiale
essayé toutes les lampes, ne pas oublier de et on aura plus de chance d’y perfectionner
faire un petit tour dans la salle de bains, et son espagnol !
de tout tester : les robinets, la chasse d’eau,
Campingsl’alimentation du chauffe-eau…
Au Pérou, il y a très peu d’emplacements de w Comparer les prix avec ceux des hôtels
camping avec une installation complète : voisins de même catégorie et faire alors
toilettes, douches, cuisine commune… jouer la concurrence ! Tester la fermeture des
Cependant, on peut camper, à condition portes et la sécurité (fenêtres ouvrables de
d’en demander la permission au proprié-l’extérieur !). Vérifier la propreté des draps et du
taire du terrain, au paysan ou au garde du lit (dans le doute, utiliser un sac de couchage).
parc national. Le camping n’entrant que
w S’accorder sur le prix avant la première très progressivement dans les mœurs
pérunuit et marchander ferme si vous voyagez viennes, votre tente risque d’attirer la curiosité
seul ou restez plusieurs nuits. de vos voisins (les enfants particulièrement).
w S’informer de l’heure à laquelle vous Un intérêt qui pourrait quelquefois se
transdevez rendre la chambre. Si vous mettez des former en une menace pour vos biens.40 COMMENT PARTIR ? - Séjourner
STAR PERUSe déplacer
Av José Pardo 265
LIMAAvion
& +51 1 705 9000w Compte tenu de l’immensité du pays, du
www.starperu.commauvais état des routes et des bus, souvent il
counterpardo@starperu.comvaut mieux prendre l’avion, surtout quand le
séjour est court (deux ou trois semaines). Le Bateau
plus pratique est d’acheter ses billets sur place Ce moyen de transport est utilisé en Amazonie
car les offres sont nombreuses ou en avance uniquement à partir/vers Yurimaguas,
via les sites Internet des compagnies locales. Pucallpa, Iquitos, Triple Frontière
(PérouAu Pérou, l’avion est relativement cher comparé Brésil-Colombie) en 3 ou 5 jours selon le sens
au bus, mais reste très abordable : compter du courant et le bateau utilisé (vedette rapide
environ entre 70 US$ et 100 US$ selon les et chère ou gros ferry bondé pas cher mais
trajets, les compagnies et la période de l’année. qui vous laissera un souvenir impérissable).
Plusieurs compagnies se disputent le beau ciel
du Pérou et font souvent des promotions. Sachez Bus
néanmoins que certaines ont un même prix pour C’est le moyen de transport le plus répandu,
tous tandis que d’autres sont plus onéreuses le moins cher et le plus pratique. Le pays
pour les étrangers (150 à 200 US$ le billet dans est sillonné en tous sens par ces véhicules,
ce cas). Faites le tour des agences car certaines qui favorisent des déplacements fréquents.
ne travaillent qu’avec une compagnie et vous L’état des routes et des bus eux-mêmes (les
induisent en erreur en affirmant que seule cette plus déglingués sont affectés aux pistes les
compagnie propose un service régulier sur tel plus défoncées) font qu’au Pérou les trajets
ou tel parcours. ne se comptent pas en kilomètres mais en
w Quand il s’agit d’aller d’une grande ville heures, ces mêmes heures étant extensibles
du Nord à une ville du Sud (de Tumbes ou en fonction des pluies ou des avaries.
Piura à Cusco ou Arequipa) ou vers Iquitos, les w Les personnes ayant des problèmes
vols passent par Lima, où il faut parfois passer de dos et celles dépassant 1,80 m doivent
la nuit. Il convient donc de bien se renseigner. s’attendre à souffrir. Dans les bus populaires,
En règle générale, on peut acheter son billet la musique est tonitruante, même la nuit, et
l’avant-veille, sauf en certaines périodes dans nombre d’entre eux sont projetés les
(fêtes de l’Indépendance ou Semaine sainte). pires navets de guerre ou de karaté (ceux
Si l’on réserve longtemps à l’avance, il faut que le bruit incommode prévoiront des boules
impérativement confirmer son départ deux Quies). Pour les trajets dans la sierra, les
jours avant la date choisie, surtout si le billet a meilleures places sont à l’avant du bus, là
été acheté dans une autre ville. où ça secoue le moins. Pour pouvoir choisir
sa place et être sûr d’avoir un siège, il faut LAN PERU
réserver la veille, ou le matin pour le soir. Av. José Pardo 513
Une majorité de bus circule la nuit, ce qui a LIMA
l’avantage d’économiser une nuit d’hôtel et & +51 1 213 8200
de ne pas faire perdre de précieuses heures www.lan.com
de jour qui peuvent être consacrées à la
LC PERU visite. Si le bus arrive à destination dans
Av. Jose Pardo 269 la nuit, pas de panique : le code oblige le
LIMA transporteur à garder les voyageurs à l’abri
& +51 1 204 1313 jusqu’au lever du jour.
www.lcperu.pe
w Certaines compagnies, le long de la
PERUVIAN AIRLINES côte ou vers les grosses destinations
Av Pardo 495 touristiques (Cusco, Arequipa, Puno)
LIMA proposent des véhicules avec toilettes, dîner,
& +51 1 716 6000 – www.peruvian.pe petit déjeuner et hôtesse. Ce service est
reservas@peruvian.pe plus onéreux, mais la différence ne doit pas
Retrouvez le sommaire en début de guideINVITATION AU VOYAGE
Séjourner - COMMENT PARTIR ? 41
vous faire reculer surtout pour de très longs Train
voyages : compter par exemple S/ 170 le billet Au Pérou, comme dans de nombreux pays
de luxe (siège lit, DVD, caméras de sécurité à d’Amérique latine, le train, par faute de
bord, service de petit déjeuner, déjeuner et/ moyens, a cédé la place à la route. Les
condiou dîner) contre environ S/ 70 pour le service tions géographiques rendaient ce moyen de
courant pour faire Lima-Tumbes, soit 1 200 km transport fort onéreux à entretenir.
en 21 heures. Au Pérou, soit on trouve des
w L’un des trains les plus hauts du monde «terminaux» de bus où sont regroupées
(Lima-Huancayo) n’est en service que deux les différentes compagnies (Cusco, Puno,
fois par mois entre avril et novembre. La Arequipa), soit ces dernières sont en général
voie ferrée franchit une multitude de toutes situées dans un périmètre de quelques
tunnels et de ponts suspendus, au pied des cuadras. Leurs tarifs respectifs variant peu, il
montagnes couvertes de neiges éternelles. est préférable de choisir celles qui possèdent
A noter aussi le Tren Macho entre Huancayo de bons véhicules et qui jouissent de la
et Huancavélica.meilleure réputation. Nous citerons Cruz del
Sur, Tepsa, Oltursa, Movil Tours. w Dans les Andes, une ligne de chemin
de fer relie Puno à Cusco (tarifs élevés). w Bus urbains. En ville, une nuée de microbus
Une autre (la plus célèbre) mène de ou mini-vans assurent les liaisons d’un point à
Cusco ou Ollantaytambo au site de Machu l’autre. Les assistants des chauffeurs crient les
Picchu. Attention, des éboulements ou des directions desservies, qui figurent aussi sur les
glissements de terrain perturbent de temps pare-brise, ce qui est fort pratique, bien qu’ils
à autre cette voie ferrée très fréquentée. ne soient pas toujours très lisibles. Compter
Renseignez-vous avant de partir.environ S/ 1 le billet jusqu’à S/ 3 selon la
distance. Voiture
w Colectivos. Les colectivos sont des voitures Louer un véhicule est facile mais peu
partagées qui suivent un itinéraire préétabli. Ils conseillé. Même si l’état des routes
péruattendent en général à la station et démarrent viennes s’est amélioré, elles sont dangereuses
quand ils sont pleins. Plus chers que le bus, à la saison des pluies, et encombrées par
ils sont toutefois plus rapides et intéressants des caravanes de camions et de bus. Les
pour les courts trajets au sein d’une même accidents y sont fréquents et très graves,
région. Les chauffeurs sont peu prudents par comme en témoignent les milliers d’autels
contre, rappelez-les à l’ordre. funéraires dressés sur les bas-côtés. Les
lignes jaunes et les limitations de vitesse, BUSPORTAL.PE
pas plus que les feux et les stops ne sont 1071, Angamos Oeste, Piso 5
respectés, et les Péruviens ont la fâcheuse Miraflores
tendance à se prendre tous pour Fangio. LIMA
Aussi, en voiture, la plus grande prudence & +51 1 7390 686
s’impose. On trouve des agences de location busportal.pe
dans toutes les villes. Préférer les voitures Ce site Internet sera d’un grand secours pour
tout-terrain pour la sierra. Il faut compter voyager au Pérou de ville en ville. Il s’agit d’un
environ 25 US$ par jour, plus 0,25 US$ au site comparateur consacré aux principales
kilomètre, ce qui rend la location relati-compagnies de bus du pays (Cruz del Sur,
vement chère. En revanche, l’essence est Tepsa, Linea, Oltursa, Civa, Ormeno et Cial).
meilleur marché que chez nous : de S/ 14 à En deux clics on trouvera les horaires des
S/ 16 (environ 4 E), selon la qualité, pour départs et arrivées, le comparatif des prix
presque quatre litres (un galon).des différentes compagnies et des photos
de l’intérieur des bus selon le confort choisi.
TaxiBientôt, on pourra même acheter directement
son billet sur le site avec les cartes Visa, w En ville, il est souvent plus simple de
prendre un taxi. Ceux-ci étant dépourvus MasterCard, American Express et Paypal.
de taximètre, il convient auparavant de se Le billet vous arrive sur votre adresse mail.
Il faudra vous présenter 40 minutes avant, à mettre d’accord sur le prix de la course. Pour
la station de bus, pour avoir le billet physique. avoir une idée des tarifs pratiqués, il suffit
Cerise sur le gâteau, le site est entièrement de s’informer à l’hôtel où l’on est descendu
disponible en français. ou auprès d’un habitant.42 COMMENT PARTIR ? - Séjourner
Dans les grandes villes, notamment à Lima, Leurs tarifs sont inférieurs à ceux des taxis.
Moins rapides que les voitures, ils sont plus des milliers de salariés gagnent un petit bonus
grâce à leur voiture, après avoir apposé un pittoresques et bien plus marrants.
autocollant « taxi » sur le pare-brise. Ces
Auto-stopchauffeurs informels ont envahi les rues de
L’auto-stop n’est pas une pratique courante la capitale, rendant le trafic quasiment
imposau Pérou. Toutefois, il est pratiqué par de sible. Ne prenez que des taxis avec la plaque
nombreux Indigènes sur l’altiplano, qui ne indiquée sur le côté du véhicule, formels. Pour
disposent d’aucun véhicule pour se rendre dans éviter tout désagrément il est préférable d’avoir
des lieux reculés : bien souvent, le propriétaire sur soi les numéros de quelques compagnies
d’un 4x4 leur demandera de payer à la fin du sérieuses ou de faire appeler un taxi depuis
voyage, parfois au même tarif qu’un bus.
l’hôtel ou le restaurant. A Arequipa, de faux Nous déconseillons l’auto-stop sur les
printaxis sévissent pour dépouiller les voyageurs : cipales routes du pays, mais nous savons
prudence donc. par expérience qu’il est tout à fait possible
w Dans de nombreuses villes, les mototaxis de tendre le pouce et que vous n’attendrez
proposent leurs services. Ce sont en fait des probablement pas longtemps, curiosité oblige !
mobylettes, équipées comme des pousse- Essayez de ne pas faire de stop tout(e) seul(e),
pousse et où l’on peut monter à deux ou trois. pour plus de sécurité.DÉCOUVERTE
Jeune fille
en costume
traditionnel entre
Puno et Cusco.
© STÉPHANE SAVIGNARDLe Pérou
en 20 mots-clés
Adobe Cultures en terrasse
Cette brique est utilisée depuis des temps Elles sont omniprésentes dans le pays,
partiimmémoriaux. Mélange d’argile et de paille, culièrement dans la région du Cañon del Colca
elle est séchée au soleil, dans des gabarits. ou près de Písaq. Elles existaient avant les
Peu coûteuse, si ce n’est le travail auquel Incas et avaient trois fonctions : pratique, car
les terrasses empêchaient les éboulements sont souvent astreints les enfants, la brique
et les glissements de terrain ; agricole ; et d’adobe entre dans la construction de la
plupart des habitations de la campagne et aussi esthétique, car les Incas, en véritables
de la sierra. Un mur d’adobe ne résiste pas artistes, leur donnaient différentes formes (en
à un séisme de force 6, ce qui explique les demi-lune notamment) afin qu’elles servent
très lourds bilans en vies humaines dûs à aussi d’ornement.
des catastrophes naturelles qui frappent
Emolienterégulièrement le pays.
Etrange boisson chaude servie par des petits
Ají vendeurs ambulants et où sont mélangés
plusieurs liquides de couleur et consistance Il en existe de toutes les couleurs et des plus
doux aux plus relevés. Du tendre aji amarillo différentes (notamment une espèce de gel
(jaune) au féroce rocotto (rouge), il est de extrait d’une plante de cactus) qui lui donnent
un aspect visqueux. Il paraît que c’est bon pour tous les plats.
le transit intestinal, l’estomac et les reins.
Chicha A essayer absolument, mais seulement sin
amargo (sans goût amer).La boisson concoctée à partir de maïs que
l’on boit pendant les repas. Elle peut être
Footballalcoolisée (de jora) ou non (morada), et les
On n’étonnera personne en disant que le indigènes de la sierra en font une
consomfootball est au Pérou, comme sur tout le mation immodérée.
continent latino-américain, LE sport par
excelCoca lence. Le pays vit toujours dans la nostalgie
des grands joueurs du passé : Juan Carlos Le Pérou est, avec la Bolivie, le principal
Oblitas, Teófilo Cubillas, Héctor Chumpitaz producteur de la coca, la plante sacrée des
et autres Ramón Quiroga hantent les nuits Incas. De la feuille de coca est extraite la pâte
des supporters qui rêvent de voir la sélection qui, envoyée dans les laboratoires de Colombie
« blanche et rouge » retrouver son lustre ou du Brésil, est transformée en cocaïne.
d’antan. Pendant la Copa América, tout le Mâchée, la feuille de coca est excellente pour
monde se retrouve autour d’un écran géant combattre le mal d’altitude.
ede fortune (la 3 place de l’équipe nationale
Condor en 2015 a déchaîné les foules !).
Il n’est pas rare d’apercevoir le plus grand
Hora peruana oiseau du monde (jusqu’à 4 m d’envergure)
( l ’ h eu r e pé r u v i e n ne )quand on marche le long d’un canyon, à
Arequipa notamment. Un condor adulte fait Comme dans la plupart des pays d’Amérique
entre 10 et 12 kg et pond un œuf tous les du Sud, le temps, au Pérou, n’est pas vraiment
2 ans. Il est noble et fidèle ; en effet, si le pire quantifiable.
devait arriver à sa moitié, le condor plongerait Ainsi, on vous dira ahorita pour dire « tout de
d’une falaise et se suiciderait sur les rochers. suite », mais on vous fera attendre des heures.
Simon et Garfunkel avaient rendu hommage Inutile donc de donner un rendez-vous précis
à ce géant en reprenant une célèbre chanson à un Péruvien, la ponctualité n’est pas son
andine, El condor pasa ! fort, et c’est contagieux.
DÉCOUVERTE
LE PÉROU EN 20 MOTS-CLÉS 45
citron vert, sucre, glace pilée et bitter). Le Inca kola
Pérou se bat avec le Chili sur la question de Cette boisson au goût de bubble-gum
la paternité du pisco, mais il paraît qu’on ne pétillant, d’un jaune fluo très reconnaissable,
le fabrique pas de la même façon dans les bat dans son pays tous les records de vente !
deux pays…Inca Kola est l’une des grandes fiertés des
Péruviens. Elle a été rachetée par le géant QuechuaCoca-Cola.
Deuxième langue officielle avec l’espagnol,
c’est la langue parlée par la plupart des Mamita – Papito
indigènes de la sierra, l’aymara étant plus C’est ainsi que les gens s’appellent en signe
utilisé sur les rives du lac Titicaca. Environ d’affection, même lors d’une première
45 % de la population du Pérou est d’origine rencontre, ce qui témoigne encore une fois
indigène et, même si la plupart des habitants de la proximité naturelle des habitants de
sont bilingues, ils utilisent le quechua comme ce pays.
première langue. Le Pérou compte 47 langues
Orchidées natives dont la majorité sont encore parlées
en Amazonie.Parmi les 30 000 espèces d’orchidées
recensées à ce jour, presque 3 000 d’entre
Séismeselles se trouvent au Pérou, dans les zones
Riche en volcans, situé sur une fracture tropicales à haute altitude. Leur diversité de
appelée plaque de Nazca, s’étendant du nord couleur et de taille est unique : ces fleurs
du Chili au sud de l’Equateur, le Pérou connaît peuvent être minuscules, ou mesurer jusqu’à
une activité sismique intense, se traduisant 70 centimètres. Au temps des Incas, les
par des tremblements de terre fréquents. Le orchidées, déjà très appréciées, portaient
le nom de tika (en quechua). Une légende tremblement de terre récent le plus meurtrier
a pratiquement rasé les villes du Callejón de prétend même que la variété alors connue
Huaylas (Caraz, Yungay, Huaraz), en 1970. sous le nom de wakanki serait née des larmes
En 1996, un séisme a ravagé la moitié des d’une jeune princesse inca à qui l’on aurait
habitations de Nazca. En août 2007, un séisme ordonné d’oublier son bien-aimé.
de magnitude 7,9 sur l’échelle de Richter a
Pisco détruit la région de Pisco et d’Ica. Depuis,
Alcool de raisin blanc, cette boisson nationale une règlementation antisismique a été mise
est fabriquée à Ica et non pas à Pisco… en place sur les nouvelles constructions (vous
Généralement appréciée sous la forme de pouvez repérer un S majuscule en vert), mais
pisco sour (cocktail avec blanc d’œuf, jus de cela reste artisanal.
Feuilles de coca, maïs, quelques uns des produits agricoles typiquement péruviens.
© STÉPHANE SAVIGNARD46 LE PÉROU EN 20 MOTS-CLÉS
Kuélap.
niveau de la mer aux hauts plateaux andins : Sentier lumineux
gare au soroche, le mal de l’altitude ! On Le « Sendero Luminoso », groupe de guérilleros
passe aussi de la chaleur humide au froid venus des montagnes d’Ayacucho, a semé la
sec et vif. L’organisme peut souffrir de ces terreur dans le pays pendant plus de 20 ans.
changements brutaux. Une règle d’or : ne 1980-2000 ont été les années les plus violentes
jamais forcer la mécanique !(bombes, attentats, massacres de civils…), et
la population en reste aujourd’hui encore très Tauromachiechoquée. Deux musées ont ouvert pour
comméComme le Mexique, la Colombie, l’Equateur et morer la mémoire des disparus : à Ayacucho
le Venezuela, le Pérou organise des corridas (Museo de la Memoria) et à Lima (Lugar de la
de « toros ». La saison, qui commence au Memoria, Miraflores). Des cadres du mouvement
début de la Semaine sainte, à Pâques, atteint ont encore été arrêtés début 2012, mais cela
son apogée entre septembre et novembre, n’a pas empêché l’enlèvement de 36 ouvriers
avec la venue des plus grands toreros péruviens dans la région de Cusco en avril 2012.
d’Europe. Les principales arènes du pays Tous ont été relâchés sains et saufs quelques
se trouvent à Lima (arènes d’Acho), Trujillo, jours plus tard.
Arequipa, Ayacucho, Cajamarca, Huancayo
Sol et Celendín.
Depuis la nuit des temps, le soleil régit la vie des
¡ Ya pues !Péruviens… Ils se lèvent et se couchent très tôt
Le « ya » (bien, voilà, déjà, oui) et le afin de suivre le même rythme de vie que leur
divinité. C’était le dieu des Incas, c’est aujourd’hui « pues » (donc, puisque, bon) sont utilisés
également le nom de la monnaie nationale (sol). à outrance dans le vocabulaire péruvien.
L’association des deux marque l’insistance : Comme quoi, la religion et les finances…
« naturellement, bien sûr » et constitue
Soroche une expression typiquement péruvienne.
Au Pérou, on passe sans transition, Dans la série, « claro » n’est pas mal non
notamment lors des voyages en avion, du plus...
© CATHERINE FAUCHEUX47Faire – Ne pas faire
Faire Ne pas faire
w Parler espagnol et pas anglais : il est w Coger : petit problème de vocabulaire, si
préférable pour toute communication de vous parlez le castillan d’Espagne. Le verbe
bafouiller quelques mots d’espagnol plutôt coger, qui signifie « prendre » en Espagne,
que d’engager la conversation en anglais ; prend justement au Pérou un sens plus
« profond » ; on évitera donc de l’utiliser et vous gagnerez ainsi la sympathie de votre
on le remplacera par tomar.interlocuteur.
w Ne pas vous énerver si l’on vous appelle w S’extasier sur la cuisine locale :
« gringo », le terme n’est pas spécialement depuis Gaston Acurio et le renouveau de la
péjoratif et, à dire vrai, un Péruvien de la ville cuisine péruvienne, c’est l’un des piliers de
qui voyage dans les lointains villages sera l’identité nationale. Tous les chauffeurs de
aussi appelé de la sorte.taxi n’auront qu’une question à la bouche
« dy le gusto nuestra cocina ? ». A cela il n’y w Eviter le deuxième degré. Les expressions
a qu’une réponse : « por supuesto » (bien françaises classiques comme « ce n’est pas
sûr) et vous êtes partis pour des palabres mauvais » ne sont pas comprises comme
sans fin. Et un chauffeur revigoré dans son « c’est bon », mais « c’est très passable ».
orgueil ! Et ainsi de suite. Pareil si vous essayez de
plaisanter, évitez de vous égarer dans des w Bise ou abrazo : pour se dire bonjour
considérations métaphysiques.entre connaissances, la coutume veut
qu’on se fasse une bise (sur la joue droite w Danser seul : question de fierté ou de
en principe) ou qu’on se prenne dans les machisme, vous ne verrez jamais un homme
bras pour témoigner du bonheur que l’on a danser seul dans une peña ; il invitera forcément
de se revoir. une femme pour l’accompagner, faites-en autant !
w « Chau ! » (ciao) pour dire au revoir. Ça w Parler politique : dans la mesure du
passe aussi bien qu’un « hasta luego ! » possible, évitez de parler politique avec des
inconnus. Soit votre interlocuteur n’y connaît w Manifester le respect le plus souriant
pas grand-chose, et ça l’ennuie, soit il est très pour les forces de l’ordre. Quand l’on
virulent et peut être choqué par vos propos…s’adresse à un agent de police, l’appeler par
w Prendre les indigènes en photo : une très exemple jefe (chef).
mauvaise idée, surtout si vous ne demandez w Veiller à toujours avoir de la monnaie
pas la permission. Beaucoup de brochures sur soi, surtout pour payer les vendeurs de
disent que les autochtones croient que
rue ou les taxis. Sinon on vous regardera l’objectif vole leur âme. Ce n’est pas tout à fait
avec des yeux effarés et vous attendrez le vrai : en réalité, vous n’aurez aucun problème
vendeur partir chercher de la monnaie chez à photographier si vous connaissez les gens.
ses voisins ! Le contact humain avant tout !
w Ne soyez pas gêné par tous les vendeurs w Conduire comme si vous étiez en France sur
ambulants et les petits métiers de la rue ; une route de campagne : ici, tout est possible,
ils permettent souvent à des familles de se et l’on change plus souvent de voie que de
nourrir. Donnez une pièce si l’on garde votre chemise. Ne pas se fier aux clignotants, les routes
voiture, si on lave votre pare-brise, etc. du Pérou figurant parmi les plus dangereuses
w Ne jamais sortir sans votre rouleau de d’Amérique latine. Les morts se comptent par
PQ, car les toilettes péruviennes n’en sont milliers chaque année, et les nombreuses croix
que très rarement pourvues... qui bordent le tarmac en sont un triste rappel.Survol du Pérou
GÉOGRAPHIE
w Avec ses 1 285 220 km² et ses Misti éternellement enneigé, et les milliers
31,152 millions d’habitants (en 2015), le de sources thermales. Les montagnes
Pérou est le troisième pays d’Amérique du Sud les plus élevées se concentrent dans les
Cordillères centrale et sud, avec une altitude par l’étendue (après le Brésil et l’Argentine)
moyenne de 5 300 m. La Cordillère blanche et le quatrième par le peuplement (après le
(département d’Ancash) compte plus de Brésil, la Colombie et l’Argentine). Il est bordé,
30 sommets enneigés culminant au-dessus au nord, par l’Equateur et la Colombie, à l’est
de 6 000 m, dont le majestueux Huascarán par le Brésil et la Bolivie, au sud par le Chili et
qui, avec ses 6 768 m, est le plus haut à l’ouest par l’océan Pacifique. Ce pays, grand
edu pays et le 3 plus élevé du continent, comme deux fois la France, est composé de
après l’Aconcagua qui culmine à 6 959 m 24 départements et est traditionnellement
et le Nevado Ojos del Salado tous deux à divisé en trois zones géographiques : la costa,
la frontière Argentine-Chili. Autre paysage plaine littorale désertique ; la sierra,
c’estcaractéristique des Andes, la puna s’étend à-dire les Andes ; et la selva, regroupant les
à une altitude moyenne de 4 000 m. L’herbe forêts tropicales. La selva occupe 60 % du
rase et dure qui y pousse, le « ichu », nourrit territoire, la sierra 30 % et la costa, bien que
les camélidés (lamas, alpagas, guanacos et la plus peuplée, 10 %.
vigognes) sans lesquels les Andes ne seraient
w La costa. Cette immense bande de sable de pas ce qu’elles sont. La puna se rencontre
3 000 km du nord au sud et d’une extension essentiellement dans la région de Puno, entre
maximale de 250 km d’est en ouest, bordant le les Cordillères occidentale et orientale, sur
Pacifique et s’élevant jusqu’à 500 m d’altitude, l’Altiplano que le Pérou partage, comme
est habitée autour des quelque 52 fleuves le lac Titicaca, avec la Bolivie. A l’étage
qui se jettent dans l’océan et font naître sur inférieur, c’est-à-dire entre 3 500 et 4 000 m,
leurs rives de véritables oasis cultivées. Sur se situe une région de transition entre la
la dizaine qui se jette dans les flots froids du froide puna et les zones chaudes. Là, on
Pacifique, un seul est navigable, le río Tumbes, rencontre une grande activité agricole, avec
à la frontière équatorienne, tout au nord. Il y d’impressionnantes cultures en terrasses où
constitue un delta inextricable de canaux et poussent toutes sortes de pomme de terre
d’îles où poussent les manglares formant une et quelques céréales typiquement andines
forêt riche en faune aquatique. comme le quínua (quinoa) et autres graminées
L’océan Pacifique, aussi appelé mer de Grau, de haute valeur énergétique et nutritive. La
qui couvre plus de 126 millions de km², forme nature hostile des Andes fait que 80 % des
au Pérou un littoral de quelque 3 000 km terres cultivées ne sont pas irriguées et sont
de longueur, bordé par des courants froid tributaires des pluies. Les propriétés sont très
(Humboldt) et chaud (El Niño), ayant chacun morcelées et les rendements médiocres : on
leur impact sur le climat, la faune et la flore. s’y sert toujours d’un outillage sommaire,
Le phénomène d’El Niño est occasionnel et parfois hérité des Incas. Pendant la saison
provoque des pluies torrentielles. des pluies, et notamment de janvier à avril, s’y
produisent de mortels glissements de terrain w La sierra. Parallèles à la côte pacifique,
et des avalanches de boue, les « huaycos », les Andes comportent trois chaînes
qui ajoutent au désarroi des populations. montagneuses : les sierras occidentale,
Durant cette période, les visiteurs devront centrale et orientale, qui séparent le désert
redoubler de vigilance et éviter, autant que côtier des forêts amazoniennes. La sierra
faire se peut, les transports routiers sur les enregistre une intense activité volcanique,
pistes en terre ravinées.dont témoignent les superbes nevados
(monts enneigés) du Callejón de Huaylas, w La selva. Cette région, très différente des
près de Huaraz, la vallée des Volcans près précédentes, est à la fois la plus étendue et la
d’Arequipa, dominée par le mythique volcan moins peuplée du Pérou. Sa nature sauvage DÉCOUVERTE
SURVOL DU PÉROU 49
empêcha autrefois les Incas de la pénétrer en du réseau amazonien la plus éloignée de
profondeur et de la coloniser. Avec l’arrivée l’embouchure du fleuve. Sur les 6 800 km
de son cours, 680 se trouvent au Pérou. Le des Espagnols, la selva éveilla un certain
nom d’Amazone (Amazonas en espagnol) intérêt car on y situait le mythique El Dorado.
aurait été donné au fleuve par le conquistador En 1559, eut lieu la fameuse expédition
Orellana qui eut à combattre de redoutables d’Ursua à laquelle participa Lope de Aguirre
guerrières, les Amazones. Ici, les fleuves se et qui fut immortalisée par le film de Werner
croisent à l’envi, dessinant des méandres Herzog Aguirre ou la colère de Dieu en 1972.
e paresseux, baignant une végétation luxuriante A la fin du XIX siècle, la région amazonienne
peuplée d’une faune exubérante et inondant connut une intense activité économique, avec
périodiquement les villages construits sur l’exploitation du caoutchouc jusque dans les
pilotis. Les fleuves y constituent, avec années 1920. Aujourd’hui, la flore, la faune
l’avion, les seules voies d’accès aux zones et le tourisme en constituent les principales
peuplées.richesses. L’exploitation du gaz, du pétrole,
de la forêt et les mines d’or illégales, les w Géologie. On retrouve au Pérou le schéma
menacent en permanence. géologique de toute l’Amérique du Sud,
La selva haute ou ceja de montaña, comprise qui met en opposition une zone orientale
entre 500 et 2 000 m d’altitude, est recou- stable (l’Amazonie au nord, la pampa au
verte d’une végétation dense. Ces régions sud) et une zone occidentale (les Andes)
sont essentiellement peuplées de colons à forte activité tectonique et sismique.
indigènes de la sierra que les crises des Cette activité est née de la subduction de la
dernières décennies ont jeté sur les voies de plaque océanique pacifique sous la plaque
l’exil intérieur. Ce mouvement a donné lieu continentale de l’Amérique du Sud. La plaque
à la construction, dans les années 1960, de océanique, en plongeant jusqu’au centre
la Carretera marginal de la selva qui unit la de la terre, entre en fusion, puis remonte
selva du Nord à celle du Sud et permet les sous la plaque continentale des Andes et
échanges. C’est aussi dans les régions de la engendre des massifs volcaniques. La zone
selva haute que se sont réfugiés les groupes andine péruvienne est séparée du nord au
révolutionnaires armés du Sentier lumineux sud en deux bandes par le large plateau de
et du MRTA (Mouvement révolutionnaire la puna. On y trouve une intense activité
Túpac Amaru). Aujourd’hui, eu égard au redé- volcanique, particulièrement dans le Sud, avec
ploiement des cultures du pavot à l’échelon recouvrement des plateaux par des nappes
mondial, la selva haute voit se développer de lave. Cette partie centrale de la cordillère
ces cultures illégales d’un nouveau type. est dite sans ophiolites, par opposition aux
La selva basse ou Amazonie se situe elle Andes distales à ophiolites situées au sud
entre 80 et 400 m d’altitude et recouvre et au nord du continent. La bande côtière,
le lit de l’Amazone, le fleuve le plus long qui appartient à la zone andine, se compose
du monde. Ce dernier reçoit les affluents d’un bassin sédimentaire au nord, et d’un
nés des Andes que sont l’Ucayali et le ensemble de roches primaires et secondaires
Marañon. La source officielle de l’Amazone qui prolongent le versant occidental des Andes
est le Nevado Mismi, à une vingtaine de kilo- au sud. La zone de plaines orientales, qui
mètres au nord-ouest de Chivay. Le torrent repose sur un bassin secondaire et tertiaire,
Apacheta qui s’écoule de la falaise nord de présente des sols riches en hydrocarbures
la montagne est considéré comme la source et en gaz.
CLIMAT
w Le climat péruvien est à l’image de la la selva : le climat y est de type équatorial
géographie naturelle du pays : varié ! Les humide, et les pluies y sont abondantes.
côtes bordées par le Pacifique (la costa) ont
w Située entre le niveau de la mer et un climat doux et sec, soumis à l’influence du
une altitude de 500 m, la costa, bien courant froid de Humboldt. Il fait froid dans les
que toute proche de la ligne équatoriale, Andes (la sierra) en raison de l’altitude, et le
connaît une température annuelle moyenne climat y est également sec. Toute l’humidité
du pays se trouve dans la zone orientale, de 18 °C.50 SURVOL DU PÉROU
Cela s’explique par la proximité du courant Or, elle oscille entre 18 et 19 °C et descend même
froid de Humboldt qui lèche la quasi-totalité du à 13-14 °C en hiver dans le sud du Pérou. En
littoral, occasionnant une brume permanente résumé, les températures de la mer de Grau sont
qui empêche la formation de pluies (moins de au moins de 6 à 7 °C plus basses qu’elles ne
100 mm de précipitations annuelles) ; aussi devraient être. Cette anomalie thermique provient
y règne-t-il une forte sécheresse malgré un de la montée à la surface d’eaux se trouvant à
taux d’humidité de l’ordre de 80 %. Ce toit 300 ou 400 m de fond. Ces eaux profondes, plus
nuageux couvre le ciel de la côte de mai à froides, contiennent des sels marins en grande
octobre jusqu’à 600 m d’altitude, hauteur quantité qui servent à l’expansion des plantes
au-dessus de laquelle la température devient aquatiques. Cette configuration de prolifération
plus clémente et le soleil plus présent. Dans le de plantes aquatiques crée une grande richesse
Nord, les plages sont ensoleillées et avec une en plancton, ce qui a pour conséquence un
température moyenne de 25°C. Le courant environnement piscicole idéal, qui attire en
chaud, el Niño, qui permet la baignade, a favorisé grande quantité tous les éléments de la chaîne
le développement d’une importante réserve alimentaire marine. En face du littoral péruvien
piscicole de plus de 800 espèces de poissons existe donc un déplacement de masses d’eaux
de mer et a fait du Pérou l’un des premiers pays phénoménal qui atteint une vitesse moyenne
de pêche du monde. Dans le Sud, où la faune de 23 km par jour. Un premier courant, qui se
est différente, il produit l’effet inverse. déplace du sud au nord, parallèlement au littoral,
s’appelle le courant côtier péruvien et ne va pas w Sur la costa centrale, en hiver (de juin
plus profond que 200 m. Le second, courant à septembre), s’abat une pluie très fine,
océanique péruvien ou courant de Humboldt, vient imperceptible, la « garúa ». Ce phénomène
de couches plus profondes et a une température si particulier disparaît au fur et à mesure que
de 17 à 20 °C. Il se déplace également du sud au l’on se dirige vers le nord ; après Chiclayo,
nord. Entre ces deux courants, il y a le courant le climat devient franchement chaud. En été
normal des eaux équatoriales qui va du nord au (de décembre à mars), quand se dissipe la
sud (effet de Coriolis).nappe brumeuse, la chaleur y est proprement
accablante. La végétation devient de plus en w Dans la sierra, la température peut être
plus dense à mesure que l’on approche de la très basse et, au-dessus de 4 800 m, il n’y a
frontière avec l’Equateur. Les pluies peuvent y pas de peuplement à l’exception de ceux liés à
être véritablement catastrophiques et provoquer l’exploitation des mines (Cerro de Pasco et La
inondations et glissements de terrain, comme Oroya), activité qui, avec la pêche, est une des
en 1983 et 1997. L’apparente aridité des sols principales sources d’exportation et d’apport de
n’empêche pas la costa d’être l’un des greniers devises. Ici sont extraits le zinc, le cuivre (région
du Pérou grâce à des systèmes sophistiqués de Moquegua et Tacna), l’or (départements de
d’irrigation hérités souvent des civilisations Cajamarca, Arequipa et Puno), l’argent, le fer et
préincas. On y cultive les principaux produits le plomb. Cette activité lucrative a comme revers
d’exportation : coton et canne à sucre et, de médaille la pollution des rivières et donne lieu
plus récemment, riz, asperges, mangues, à de fréquents conflits entre la population et les
avocats, objets d’une demande internationale groupes miniers. Sur l’Altiplano, dans la région
grandissante. Les zones agricoles les plus de Puno, à 4 000 m d’altitude, la température
développées du pays se trouvent dans les annuelle est froide avec une moyenne de 3 à 8 °C
régions de Chiclayo et Trujillo, où la propriété et des gelées en saison humide (de novembre
prend la forme des « latifundios », grandes à mai), et de 10 °C en saison sèche. Entre
propriétés rurales reconverties en coopératives 2 500 et 3 500 m, le climat est plus tempéré,
à la suite de la réforme agraire de 1972 et à mais la température varie beaucoup entre le
nouveau parcellisées récemment. Pour des jour et la nuit.
raisons historiques, la costa concentre la quasi- w Dans la selva haute, la température
totalité de l’activité économique du Pérou : moyenne oscille entre 22 et 26 °C, diminuant
90 % de l’investissement privé et 83 % de avec l’altitude. Des pluies particulièrement
l’implantation des banques. intenses y sévissent entre novembre et avril.
w Le Pacifique péruvien, possède, en face Le reste de l’année, le climat est sec et chaud.
des côtes centrales et méridionales, des Dans la selva basse, la température moyenne
caractéristiques qui ne correspondent pas à celles est de 31 °C. Il y pleut moins que dans la selva
d’une mer tropicale. En effet, selon la latitude, la haute, mais le taux d’humidité est élevé et les
température de l’eau devrait être de 25 à 26 °C. orages fréquents.DÉCOUVERTE
SURVOL DU PÉROU 51
ENVIRONNEMENT – ÉCOLOGIE
w La biodiversité du Pérou est très riche : souffre de grandes variations de températures
on considère que 84 des 117 zones naturelles entre le jour et la nuit ; pays des condors et des
existantes au monde peuvent se découvrir flamants andins), le « páramo » (une sorte de
au Pérou. On recense ainsi 515 espèces de puna humide, au climat froid et pluvieux, aux
mammifères, 365 de reptiles, 449 d’amphibiens, brumes mystérieuses, notamment dans les
plus de 20 % des oiseaux (1 816 espèces !) et hauteurs de Piura et vers Cajamarca ; pays
entre 40 000 et 50 000 plantes endémiques. des arbres nains, abritant le fameux pudu ou
Dans la jungle de Tambopata, autour de Puerto « sachacabra », un petit cervidé), la jungle haute
Maldonado, un observateur pourrait contempler (aussi appelée « yunga », au climat chaud et
en un instant quelque 1 265 des 4 000 espèces humide, au relief montagneux et complexe, à la
de papillons qui virevoltent dans l’air du Pérou ! végétation exubérante ; nombreuses orchidées,
eLe Pérou est le 9 pays au monde avec le énormes bégonias et fougères baroques ; on
plus d’espèces endémiques : une importante y déniche le « gallito de las rocas », oiseau
responsabilité. national du Pérou, ou le singe « choro de cola
Aujourd’hui, environ 10 % des forêts du Pérou amarilla », que l’on croyait disparu il y a peu,
ont été rasées, et 250 000 hectares supplémen- ainsi que le mythique quetzal des Mayas du
taires disparaissent chaque année. 301 espèces Guatemala), la jungle basse ou forêt pluvieuse
de la faune sont menacées : 65 mammifères, tropicale (qui couvre les deux tiers du
terri172 oiseaux, 26 reptiles et 38 amphibiens, en toire national, foyer d’une faune et d’une flore
danger critique, en danger, vulnérable ou quasi uniques au monde ; on a recensé plus de
menacée (chiffres de l’UICN, Union internationale 20 000 espèces de plantes ; la faune inclut le
pour la conservation de la nature). jaguar, le tapir, deux espèces de dauphins, des
tortues aquatiques, des singes, des caïmans w Si l’on divise ordinairement le pays en
noirs et des anacondas), la savane de palmiers trois zones à l’écosystème bien distinct (costa,
(à la frontière orientale du département de sierra et selva), la richesse environnementale
Madre de Dios, près de la frontière bolivienne, du Pérou mérite bien que l’on creuse davantage
aussi surnommé « Pampas del Heath » à cette arbitraire division.
cause du fleuve frontalier, au climat chaud et En réalité, certains spécialistes déchiffrent
humide, très pluvieux ; on y découvre le cerf jusqu’à 11 diverses éco-régions au pays des
des marécages, le toucan, le carpintero blanco, Incas : mer tropicale (tout au nord, pluies
un gros rongeur).sur les côtes de Tumbes et Piura, eaux plus
chaudes), mer froide (brume récurrente sur la w Le Pérou doit faire face à deux problèmes
côte nommée garúa, peu ou pas de pluies), le majeurs : la pénurie d’eau et la déforestation de
désert du Pacifique (une grande frange aride, l’Amazonie. Le gouvernement ne sait comment
sèche en été et humide en hiver, la brume résoudre le problème de l’eau, sinon par des
peut s’écraser sur des altitudes plus élevées et campagnes publicitaires visant à éviter le
former ce que l’on appelle des « lomas », oasis gaspillage de cette ressource essentielle « Agua
verdoyantes à l’insolite richesse faunistique et es vida, cuidala ! ». Pour la déforestation de
florale ; pas moins de 52 rivières sillonnent ces l’Amazonie, au-delà de la menace étrangère, la
étendues monotones), la forêt sèche équatoriale nature est menacée par ses propres occupants.
(végétation comme l’algarrobo et le ceibo, sur Ainsi, les migrants venus de la sierra s’installer
la côte nord, climat sec et chaud), la forêt en Amazonie abattent des hectares de forêt
tropicale du Pacifique (une zone étroite d’arbres pour les remplacer par des plantations de café,
immenses et de végétation exubérante, au bananiers, agrumes... Et de grosses entreprises
cœur du département de Tumbes, au climat ont ici aussi fait prospérer la fameuse huile
humide ; on peut y observer le puma ou le de palme. D’une manière générale, la faune
paresseux, la « serranía esteparia » (un relief péruvienne a souffert de l’ingérence humaine,
montagneux de steppe qui commence vers comme en bien d’autres pays ; la chasse et la
1 000 m d’altitude, et présente un enchevêtre- pêche excessives ont, par exemple, entraîné
ment de vallées fertiles, de torrents tonitruants ; la disparition du chinchilla et met gravement
climat sec, assez chaud en journée et très en danger la survie des vigognes, des singes,
froid la nuit, le cactus fait son apparition), la de nombreuses espèces d’oiseaux, de reptiles
puna (au-delà de 3 500 à 3 800 m d’altitude, ou d’amphibiens.52 SURVOL DU PÉROU
La faune aquatique a aussi souffert d’une d’eau disponible sur tout le territoire (l’eau
abondante contamination, comme la proli- tombe des Andes sur le versant atlantique et
fération de la truite dans le lac Titicaca, qui l’Amazonie). De graves problèmes menacent
a déséquilibré l’écosystème local. Enfin, la ainsi Lima : si son débit d’eau semble suffisant
chasse illégale de peaux et de cuirs, comme pour subvenir aujourd’hui aux besoins de
celles du jaguar ou de la loutre, ou ceux des quasi 10 millions d’habitants, une mauvaise
boas et des lézards, est un dernier facteur administration et des pertes dans le système
négatif pour la biodiversité péruvienne. de distribution de l’eau impliquent que plus
D’après les informations données par le de la moitié des Liméniens ne reçoivent que
Senamhi (service national de météoro- 14 heures d’eau courante par jour. On estime
logie), le fleuve Amazone a un débit moyen que sur l’ensemble du pays, 60 % de la
3de 33 500 m par seconde. S’y succèdent population n’a pas accès à l’eau potable.
des périodes de basses eaux et des crues w Et il existe d’autres menaces pour
importantes, de plus en plus désordonnées. l’environnement au Pérou, liées à
Si l’on en ignore les raisons précises (chan- l’exploitation des ressources minières et
gement climatique global ou déforestation de l’extraction de gaz et de pétrole dans le
de l’Amazonie ?), on sait en revanche que la pays. Ces exploitations causent en effet des
déforestation a touché pas moins de 8 millions problèmes tels que la contamination des eaux
d’hectares à ce jour (150 000 chaque année). et la destruction de la biodiversité. Concernant
Les sécheresses impliquent des problèmes les minerais, l’essor considérable de la
de transports tandis que les importantes demande mondiale a conduit à la multiplication
inondations détruisent un habitat déjà des grands projets miniers. Cependant, les
précaire. firmes désireuses de créer de nouvelles
w Vers une crise de l’eau. D’après les exploitations minières de grandes dimensions
statistiques, le Pérou est un pays riche en (et dès lors à l’impact environnemental
eau : plus de douze mille lacs et lagunes, considérable), risquent de se heurter à une
3plus de 74 700 m d’eau renouvelable opposition des populations locales, soutenues
chaque année (l’une des plus grandes par des ONG environnementalistes. Ces
surfaces au monde). Pourtant, les chiffres dernières obtiennent de plus en plus de
sont moins flatteurs quand on évoque la victoires sur le front du respect des normes
equalité de l’eau : le Pérou se situe à la 60 environnementales. Toutefois le problème
position sur 122 pays. Plus de 31 millions n’est pas résolu car le passif environnemental
d’habitants peuplent aujourd’hui le pays, et est toujours présent. En effet, malgré le
l’on estime que la population se stabilisera respect des normes, des particules de plomb,
en 2025 autour de 39 millions d’individus. Il de zinc, ou autre minerai du genre, peuvent
est ainsi probable que le pays connaisse une toujours s’accumuler sur la terre au fil des
sérieuse crise de l’eau, surtout sur la côte années. Les conséquences se répercutent
pacifique : les 88 % des gens qui y vivent dès lors au niveau agricole et sur la santé
ne bénéficient que de 2 % de la quantité des consommateurs.
PARCS NATIONAUX
Le Pérou, riche de paysages les plus divers, 3 % du territoire), sanctuaires nationaux,
se doit de préserver tous ses sites afin sanctuaires historiques, réserves nationales,
que rien (et surtout pas l’homme, son pire refuges de vie sauvage, réserves paysagères,
ennemi) ne vienne abîmer sa nature. Il existe réserves communales, aires de conservation
un Système national d’aires protégées par régionales...
l’Etat (Sinanpe) géré par le Sernanp (Servicio
w Les treize parcs nationaux sont : Bahuaja-Nacional de Áreas Naturales Protegidas por el
Sonene, Cerros de Amotape, Cordillera Azul, Estado) créé en 2008. A ce jour, on recense
Cutervo, Huascarán, Manu, Otishi, Río Abiseo, 176 aires naturelles protégées publics et
Tingo María, Yanachaga-Chemillén, Alto privées, couvrant environ 17,25 % du pays.
Purus, Itchigkat Muja ou Cordillère du Condor, Les subdivisions les plus importantes sont :
parcs nationaux (embrassant seulement Güeppi-Sekime (depuis 2012).DÉCOUVERTE
SURVOL DU PÉROU 53
w Les quinze réserves nationales sont : w Les neuf sanctuaires nationaux sont :
Allpahuayo Mishana, Calipuy, Junin, Lachay, Ampay, Huayllay, Calipuy, Lagunas de Mejía,
Tabaconas-Namballe, Manglares de Tumbes, Pacaya-Samiria, Pampa Galeras, Paracas,
Megantoni, Pampa Hermosa, Cordillera de Colán.Salinas y Aguada Blanca, Titicaca, Tambopata,
Tumbes, Matsés, toutes les îles, îlots et w Les quatre sanctuaires historiques sont :
falaises liées au guano, Pucacuro et San Chacamarca, Pampa de Ayacucho, Machu
Fernando. Picchu et Bosque de Pómac.
FAUNE ET FLORE
w Le guanaco sauvage évite les zones Faune
peuplées où il a été pratiquement exterminé. Les quatre espèces de camélidés qui paissent
De même taille que le lama, il peut atteindre, dans la puna andine se nomment llama (le
dans de bonnes conditions alimentaires, un lama), alpaca (l’alpaga), vicuña (la vigogne)
poids de 300 kg, raison pour laquelle il a été et huanaco (le guanaco). Les deux premières
chassé sans pitié. La qualité du cuir que l’on sont domestiquées, les deux autres vivent à
tire de sa peau explique l’acharnement mis l’état sauvage. Venant de la côte, ces animaux
à le chasser. Aujourd’hui protégé dans le ont dû s’adapter à l’herbe rase des hauts
cadre d’un programme de repeuplement, on plateaux (l’ichu) et aux rudes climats
d’altine le trouve guère que dans le département tude où ils vivent entre 3 700 et 5 000 m.
de La Libertad, à des altitudes toujours plus Au nombre de 10 millions à l’arrivée des
élevées, à mesure qu’avancent les hommes.Espagnols, ils sont aujourd’hui 4 millions,
w La vigogne est une élégante miniature ayant été chassés pour leur viande. La
de camélidé mesurant 90 cm. Très agile, population la plus importante est celle des
gracieuse, elle est de couleur tabac et blanc, alpagas (3 millions d’individus environ), puis
avec une très chic mèche de poils longs sur viennent les lamas (1 million), les vigognes
le poitrail. Vénérée par les indigènes, elle (50 000 à 60 000) et enfin le guanaco
fut traquée par les Espagnols, attachés à (quelques milliers).
détruire tout symbole et idole des vaincus.
w Le lama est le plus gros des camélidés. C’est ainsi que la population des vigognes
Il mesure 1,15 m au garrot et pèse entre
passa de 1 million à quelques poignées en 80 et 110 kg. Utilisé pour porter les lourdes
1960, date à laquelle fut lancée une campagne
charges, il peut rester cinq jours sans manger. pour le sauvetage de l’espèce. Elle est
C’est un animal intéressant puisqu’il paît les encore aujourd’hui l’objet de la chasse de
pires pâturages. Sa chair, proche de celle
braconniers sans scrupule, avides de la laine
des ovins, est savoureuse et contient très d’une très grande finesse de ce petit animal.
peu de graisses. Sa laine, plus grossière que Au marché noir, le kilo est vendu 500 US$
celle de l’alpaga, est identifiable au toucher
et le tissu peut atteindre 3 000 US$ le kilo,
par sa rudesse. en Europe.
w L’alpaga, plus petit que le lama (90 cm au w Dans les lacs salés des Andes existe un
garrot et 80 kg), avec des oreilles courtes et le biotope particulier qui convient parfaitement
corps entièrement couvert de poils, est élevé aux flamants roses, dont on compte trois
pour sa laine. Les plus beaux vêtements, des espèces au Pérou, différents par la couleur
pull-overs épais aux costumes d’été les plus de leurs pattes, grises, rouges ou jaunes.
légers, sont faits de cette laine de très grande
w Les condors sont difficiles à observer car qualité, fine et soyeuse. La chair de l’alpaga est
ils se sont retirés dans les montagnes. Mais également savoureuse et riche en protéines,
les voyageurs en aperçoivent régulièrement tout en étant pauvre en graisses. Le Pérou
dans le canyon de Colca.possède 90 % des alpagas du continent. Il faut
donc profiter du voyage pour faire quelques w Dans la jungle haute et brumeuse,
achats. Les principales boutiques et marchés les loups et renards sont particulièrement
présents alors que les ours à lunettes ne font qui vendent de l’alpaga se trouvent à Puno,
Cusco et Arequipa. plus que de très rares apparitions.54 SURVOL DU PÉROU
w Au nord, les rivières d’Amazonie abritent de Lima, vivent de nombreux manchots et
deux espèces de mammifères très appréciés éléphants de mer.
des visiteurs : le dauphin gris, petit et qui est le w Mais la faune la plus intéressante est
plus facile à voir, et le dauphin rose. En réalité, la faune ornithologique : le Pérou abrite le
la couleur de ce dernier va du gris au rose plus grand nombre d’espèces de papillons
(sous le ventre). Son espèce a été considérée eau monde, et se classe 2 pour les oiseaux
comme éteinte pendant des décennies, après la Colombie. Nous vous conseillons
jusqu’à la fin des années 1980, où les films de vous référer à la bible incontestée et
du commandant Cousteau l’ont fait redécouvrir actualisée chaque année (en anglais ou
au monde entier. Aujourd’hui, le dauphin espagnol seulement) Birds of Peru de Thomas
rose est l’attraction attendue de toutes les S. Schulenberg, Thomas S Stotz, Daniel F Lane
promenades en bateau à Iquitos ou Pucallpa. et John P O’neill, Princeton University Press.
Mais il n’est pas souvent visible. La tortue
taricaya ou le lamentin sont deux espèces Flore
en voie de repeuplement dans cette région w La selva haute est riche en flore (pas
nord de l’Amazonie. Il existe 6 500 espèces moins de 200 espèces par hectare), en plantes
de poissons parmi lesquelles on peut observer alimentaires et en fruits exotiques : café,
l’impressionnant paiche à la chair délicate et cacao, thé, palme à huile, camote (patate
qui peut peser jusqu’à 200 kg, le
poissondouce), papaye, ananas, goyave… Les zones chat (pez gato), le poisson d’or, l’anguille
les plus riches en fruits sont la vallée de électrique ou encore le piranha en Amazonie
Chanchamayo et les environs de Tingo María,
(paradis des pêcheurs), la truite saumonée, dans la selva centrale, et la province de Bagua,
la perche et la sole, moins originales mais au nord. C’est également dans la selva haute
tout aussi savoureuses, sur le lac Titicaca et que, depuis des millénaires, pousse la coca,
la côte. Si les rencontres avec les jaguars, plante sacrée des cultures préincas et inca.
pumas et autres prédateurs se font rares, La forte demande internationale en matière
de nombreux moustiques, sangsues, fourmis de drogue et la chute des cours des denrées
géantes, tapirs, singes, paresseux, aigles, traditionnelles incitent les agriculteurs à
serpents, tarentules, caïmans et autres reptiles la production de coca. Mais la production
sont toujours observables en Amazonie. La chute chaque année sous la pression d’une
Réserve nationale Tambopata est encore forte politique avec financements
nordparticulièrement intéressante pour la diversité américains de culture de remplacement
de la faune. notamment en développant le cacao. En
w Sur la côte du côté de Pisco, sur les Islas 2014 l’aire d’extension de cette plante est
Ballestas, ou même las Islas Palomino près de l’ordre de 42 900 ha, selon l’Office des
Les alpagas se sont bien acclimatés au climat péruvien.
© AUTHOR’S IMAGEDÉCOUVERTE
SURVOL DU PÉROU 55
Trois plantes curatives
poussant dans la selva du Pérou
w Le curare. Il a deux utilisations, la première pour tuer et la seconde pour soigner. De
nombreuses tribus du bassin amazonien utilisent un extrait de cette plante pour préparer un
poison sous forme de pâte. Les racines et l’écorce sont cuites avec d’autres plantes, puis
on y ajoute divers venins de grenouille et insectes. Il peut y avoir jusqu’à 85 ingrédients.
Les indigènes utilisent ce poison en enduisant le bout de petites fléchettes qu’ils envoient
à l’aide d’une sarbacane. Les victimes potentielles peuvent être des oiseaux mais aussi
des tapirs, qui pèsent parfois jusqu’à 150 kg. Quand la flèche pénètre la chair de l’animal,
les alcaloïdes libérés par le poison paralysent la cible et il est alors facile pour le chasseur
d’attraper sa proie. La deuxième utilisation du curare est thérapeutique : diurétique et
fébrifuge, il soigne également les calculs rénaux.
w Le sang du dragon. Il s’agit d’un arbre de taille moyenne. Il doit son nom au fait que
son écorce, lorsqu’elle est lacérée, laisse s’écouler un latex marron orange. La potion
obtenue à partir de ce latex, « infusé » de nombreuses heures dans de l’eau bouillante,
est consommée par les femmes. Elle passe pour guérir les blessures internes après un
avortement, pour stopper les hémorragies et soigner les plaies. Cette potion est également
utilisée en douche vaginale après les accouchements – car les femmes de l’Amazonie
ne vont que rarement à l’hôpital pour donner naissance à leurs enfants – ainsi que pour
combattre la tuberculose et le cancer des os. Plusieurs remèdes dérivés de cette plante
sont de nos jours testés en laboratoire.
w Plante fer de lance. Une boisson faite à partir de ces grandes racines à bulbe,
coupées en morceaux et bouillies, est utilisée pour le traitement immédiat des piqûres
de serpents. Attention : le médicament doit être pris dans les dix minutes suivant la
morsure, plus tard, il est inutile. La tige de cette plante peut être également chauffée et
appliquée directement sur la plaie.
Nations Unies contre la Drogue et le Crime Dans les vallées andines, les graminées sont
(ONUCD) principalement dans la vallée du très présentes (l’ichu est la mieux représentée)
fleuve Apurimac et Ene (VRAEM). ainsi que toutes les sortes de mousses, lichens
Riche en animaux, l’Amazonie l’est aussi en et herbacées, ces dernières également dans
bois rares : acajou, cèdre, palo de sangre la puna. La yareta peut être observée jusqu’à
(bois de sang), dont la coupe, souvent faite 5 000 m. Sur la partie inférieure du versant qui
sans ménagement, constitue une bénédiction descend vers la selva apparaît la forêt tropicale
sur le plan économique et une plaie sur le humide avec une grande variété d’arbres comme
plan écologique. De toutes ces essences, le cèdre, de nombreuses herbes médicinales et
celle du caoutchouc occasionna le plus de bien d’autres espèces. Le nombre total d’espèces
fièvres, représentant, dans les années 1920, endémiques au Pérou dépasse les 200… Le
un cinquième des exportations et ayant été résultat de cette diversité géographique est
à l’origine d’une exploitation cruelle de la une biodiversité extraordinaire comprenant
main-d’œuvre indienne. plus de 84 des 104 niches écologiques
répertoriées sur la planète. Les conditions w La végétation, en rapport avec les trois
spéciales rencontrées au Pérou en font un lieu grandes zones biogéographiques, est d’une
privilégié pour les orchidées (on peut en voir grande variété. Sur la côte, il s’agit d’une
un fabuleux spécimen sur le site de Kuélap, végétation de type sol aride avec, au nord, des
dans la région de Chachapoyas au nord). Selon mangroves dans les bras de rivières et une
les experts, le nombre d’espèces d’orchidées végétation de type savane qui alterne buissons
recensées au Pérou se situe entre 1 850 et de petite taille et cactus. Sur les versants des
3 000. Malheureusement, la déforestation, cordillères, on trouve une grande diversité de
cactus, une diversité bien plus importante que le commerce international grandissant de
sur la côte. L’arbre le plus célèbre du Pérou est l’orchidée et les collectionneurs locaux ont
le puya Raimondi, qui peut atteindre 12 m et qui mis en danger l’existence d’un grand nombre
ne pousse que dans quelques régions du monde. d’espèces.Histoire
LE TEMPS DES PIONNIERS
Les premiers Péruviens furent des latino-américains évoquent aussi d’autres
chasseurs lancés sur la trace des lamas, possibilités, comme le peuplement par les
vigognes et autres cobayes. C’était il y a îles polynésiennes.
environ 21 000 ans. De cette première civi- La végétation était alors abondante et une
lisation, demeurent les traces sur les murs lourde humidité sévissait sur ce qui est
des cavernes : les peintures rupestres de aujourd’hui le désert côtier. La modification
Toquepala ou de Lauricocha ne sont pas du climat entraîna celle de la végétation et de
sans rappeler celles, peintes à la même la faune ; les chasseurs se sédentarisèrent
époque, de Lascaux ou d’Altamira. La grotte et cultivèrent la terre. Maïs, haricot, courge,
de Toquepala, près de Tacna, est profonde de jaillissant du sol, fixèrent les hommes. Puis le
10 m, large de 5 m et haute de 3 m environ ; coton poussa et le cultivateur brava l’océan
elle dévoile des scènes de chasse de divers sur de frêles embarcations de roseau (totora)
camélidés du continent ; les couleurs utilisées pour pêcher.
sont surtout le rouge, le jaune, le vert et Ce grand saut dans la modernité culmina
le noir. Les spécialistes pensent que ces avec l’élevage des camélidés dont on
dessins ont été réalisés à des fins magico-reli- consomma la chair et dont on tissa la laine.
gieuses, pour assurer une chasse abondante. Enfin, la culture de la pomme de terre vint
On estime qu’ils sont vieux de 11 000 ans révolutionner les habitudes alimentaires
environ. et sauver de la disette des populations
Ces premiers habitants de ce qui n’était entières, quelques siècles plus tard, de
encore qu’une vaste terre à explorer étaient l’autre côté de l’Atlantique. S’y ajoutèrent
les descendants de ceux qui avaient franchi le d’autres tubercules et graminées, dont le
détroit de Béring sur un pont de glace… selon quinua, céréale à forte valeur énergétique et
la version européenne. Plusieurs chercheurs nutritive.
LES CULTURES ORIGINELLES
On retrouve l’influence chavín sur la côte La culture chavín
Nord, près de Casma, dans le beau temple (1000 à 300 av. J.-C.)
de Sechín aux murs gravés d’énigmatiques
Plus que les cultures qui l’ont précédée
scènes de carnage. Bons céramistes, les (kotosh, …), celle de Chavín de Huántar
artisans ont laissé des objets (huacos) de a laissé des traces durables sur la terre
belle facture, de couleurs sombres et aux péruvienne pour s’être étendue sur toute la
dessins géométriques, n’excluant toutefois côte Nord et jusqu’au lac Titicaca. Chavín
pas les motifs réalistes. Les conditions de est l’expression d’une société très avancée
la disparition de cette civilisation demeurent et hiérarchisée. La maîtrise de l’eau lui
mystérieuses. On suppose que d’autres permit un développement spectaculaire dont
communautés suffisamment puissantes jouissait une caste politico-religieuse trônant
se révoltèrent contre leur hégémonie, et au sommet de la pyramide sociale. De cette
l’annihilèrent vers 500 avant J.-C. A cette culture, subsiste le grandiose temple de
époque, les spécialistes s’accordent pour Chavín de Huántar, situé dans le département
dire que la céramique des Pucara et les d’Ancash, avec ses terrasses, ses escaliers,
textiles des Paracas étaient de meilleure ses sculptures et ses masques de pierre
qualité que ceux de Chavín, et que cette représentant des êtres fantastiques. Dans
nouvelle donne socioculturelle régionale fut les entrailles de pierre du temple, s’élèvent
des monolithes gravés de figures d’animaux à l’origine de la périclitation idéologique de
sacrés tels que serpents, rapaces et pumas. la civilisation d’Ancash.DÉCOUVERTE
HISTOIRE 57
êtres fantastiques, ainsi que des animaux La culture paracas
et hommes stylisés, dans une harmonie de (700 av. J.-C.-400 apr. J.-C.)
tons époustouflante. Sur certaines pièces, on Découverte par Julio C. Tello, cette culture
dénombre jusqu’à 200 nuances différentes.
n’a légué que des nécropoles dans le désert Du très grand art !
côtier et d’étonnantes momies enveloppées
dans des fardeaux de coton, ce qui a amené La culture nazca
certains chercheurs à affirmer que Paracas (100 av. J.-C.-800 apr. J.-C.)ne serait que la queue de comète d’une
civiliBien que confinée sur la côte, à 400 km au sud sation andine encore marquée par Chavín. On
de Lima, cette culture a influencé les autres distingue deux étapes dans le développement
peuples jusque dans la sierra, à Ayacucho. de la culture paracas : Paracas cavernas et
Leur grande connaissance de l’hydrogra-Paracas necropolis. La première doit son
phie a permis aux ingénieurs de l’époque appellation au fait que les momies,
envede construire dans le désert un réseau de loppées de tissus colorés, étaient déposées
canaux souterrains en pierre, toujours utilisé en position fœtale dans des puits profonds
aujourd’hui, qui permit la culture intensive du et entourées d’offrandes (vêtements usagés,
maïs et du coton. La céramique nazca, véri-peut-être ceux du mort, aliments végétaux,
tablement extraordinaire, est d’une richesse plaquettes en or…). Nombre d’entre elles
chromatique trouvant son pendant dans celle étaient trépanées, preuve d’une pratique
des tissus paracas. Les huacos (poteries) magique et curative très répandue… à
représentent des êtres fantastiques de la moins qu’elle ne suivît des critères purement
mythologie (monstres à cent pattes, serpents esthétiques, une option que les chercheurs
bicéphales, têtes trophées…), sur toute leur n’excluent pas forcément. En tout cas, la
surface, ce qui les rend facilement identi-déformation du cerveau (plane, oblique ou
fiables. Quelques artisans de Nazca travaillent droite) témoigne d’une parfaite maîtrise de
encore la terre cuite comme leurs ancêtres et l’opération, sans doute peaufinée au cours
perpétuent la renommée d’une région connue des siècles. On sait que les enfants, ainsi
dans le monde entier pour ses mystérieuses soumis à ce traitement, ne devenaient pas
lignes, ou géoglyphes, tracées sur le sable plus bêtes pour autant, mais on ignore si
du désert.la perception de la réalité en était altérée.
Dans la seconde étape, les momies étaient
La culture mochica enroulées dans de somptueuses couvertures
(100 av. J.-C.-800 apr. J.-C.)de coton (jusqu’à trois pour les personnages
Née dans la vallée du río Moche, près de importants), témoignant du haut degré
techTrujillo, et s’étendant jusqu’à Piura au nord nologique atteint par cette civilisation en
et Lima au sud, la culture mochica est l’une matière de tissage. Devant la momie, on
déposait quelques pièces de céramique, des plus remarquables de l’ancien Pérou en
généralement entre une et sept. Un bâton matière d’architecture, de céramique et
d’orfèou une canne accompagné d’un assortiment vrerie. Le plus bel exemple de son savoir-faire
de plumes indiquait l’endroit où l’ensemble architectural nous est donné par les temples
était enterré. On sait encore trois choses : les de la Lune et du Soleil, dans les environs de
enterrements étaient collectifs (on suppose Trujillo, de forme pyramidale et construits
que chaque « chambre mortuaire » regroupait entièrement en adobe. La céramique livre
les membres d’une même famille), et les d’importantes informations sur la mythologie,
momies, avant de demeurer à tout jamais les guerres, les sacrifices humains, la vie
dans leur « palais funèbre », résidaient pour quotidienne, les mœurs et les classes sociales.
Les célèbres huacos érotiques, exposés au un temps dans un endroit provisoire. Enfin,
musée Larco Herrera de Lima, sont d’origine les cimetières se situaient près des villages,
très souvent sur les ruines d’une zone habitée mochica, comme l’est le Señor de Sipán,
auparavant, qui servirent à l’élaboration des découvert en 1987 et qui représente l’une
chambres en question. C’est Paracas necro- des trouvailles les plus importantes du Pérou
polis qui nous a légué les plus belles pièces antique. Les objets découverts dans la tombe
textiles aujourd’hui exposées dans les musées de ce souverain témoignent de l’extraordinaire
(à Ica ou au musée Amano à Lima Miraflores) : maîtrise acquise par les orfèvres de l’époque
des tissus de coton avec applications de fils dans le travail des métaux et des pierres
de laine, représentant principalement des précieuses.58 Chronologie
w 21 000 av. J.-C. > Première implantation w 28 juillet 1821 > Proclamation de
près de Ayacucho. l’indépendance du Pérou, une indépendance
dont les principaux acteurs sont Simón Bolívar w 20 000-10 000 av. J.-C. > Trois vagues
et le général argentin San Martín.d’immigration de peuples asiatiques sur la
voie de Béring. Hypothèse la plus plausible. w 1824 > L’indépendance devient effective
après la victoire d’Ayacucho.w 10 000-7500 av. J.-C. > Peintures
w 1850-1875 > 100 000 Chinois immigrent rupestres des cavernes de Toquepala et de
Lauricocha. et sont employés à la place des esclaves
émancipés.w 1000-300 av. J.-C. > Culture chavín,
société très avancée et hiérarchisée. Début w 1879-1883 > Guerre du Pacifique : bien
de la maîtrise de l’eau. qu’allié à la Bolivie, le Pérou est vaincu par
le Chili.w 700-400 av. J.-C. > Culture paracas,
civilisation andine encore marquée par w 1919-1930 > Le Parti civiliste porte à la
présidence du pays Augusto Leguía, qui avait chavín.
été président quelques années auparavant.w 100 av. J.-C.-800 apr. J.-C. > Culture
nazca. Connaissance de l’hydrographie très w 1929 > Restitution de la région de Tacna
avancée. au Pérou.
w 100 av. J.-C.-800 apr. J.-C. > Culture w 1932 > L’insurrection de l’APRA (Alliance
mochica, l’une des plus remarquables du populaire révolutionnaire américaine) donne
Pérou ancien en matière d’architecture, de lieu à une féroce répression. Cette haine entre
l’APRA et l’armée marque d’un fil rouge toute céramique et d’orfèvrerie.
l’histoire contemporaine du Pérou.w 400 av. J.-C.-400 > Culture vicús, quelque
peu éclipsée par celle avec qui elle a partagé, w 1941 > Guerre avec l’Equateur pour des
des siècles durant, un coin de côte pacifique : questions territoriales.
la culture mochica. w 1942 > La signature du traité de Rio de
w 200-1000 > Culture tiahuanaco, l’une des Janeiro met fin à la guerre, mais ne règle pas
le problème territorial.plus remarquables de la période pré-inca.
w 1948-1956 > Dictature de Manuel Odría.w 600-1200 > Culture huari, dont la céramique
et les sculptures de pierre sont fortement w 1963-1969 > Dictature de Fernando
marquées par l’influence tiahuanaco. Belaúnde Terry, de l’Action populaire (AP).
w 1200-1400 > Culture chimú. Sa capitale, w 1968-1980 > Dictature militaire conduite
Chan Chán, constitue l’un des fleurons par le général Velasco Alvarado connu pour la
architecturaux du Pérou ancien. réforme agraire mise en place. Il sera remplacé en
w 1200-1438 > Empire des Incas. 1975 par le général Francisco Morales Bermudez.
w 17 mai 1980 > A Chushi, dans la région w 1438-1532 > Fulgurantes conquêtes des
d’Ayacucho, un petit groupe brûle les listes Incas.
électorales et les urnes. Le Sentier lumineux w 1532 > Au nom du roi d’Espagne, Francisco
vient de faire son entrée sur la scène politique.Pizarro débarque à Tumbes.
w 1980 > Année de violence due au terrorisme w 1535 > Fondation de Lima.
du Sentier lumineux. Elections générales :
w 1538-1541 > Des rivalités opposent les pour la deuxième fois, Fernando Belaúnde
conquistadores. Beaucoup sont assassinés, Terry accède à la présidence.
comme Pizarro en 1541.
w 28 juillet 1985 > Alan García Peréz accède
erw 1572 > Túpac Amaru I , le dernier Inca, à la présidence du pays : l’APRA est enfin au
est exécuté. pouvoir. Son mandat se clôt par la plus grave
w 1742 > Insurrection, dirigée par Juan crise économique et financière du pays.
Santos Atahualpa, à Tarma. w 1990 > Alberto Fujimori, un fils d’émigrés
w 1781 > Importante révolte de Túpac Amaru japonais, devient président et crée une énorme
II à Cusco. surprise en battant l’écrivain Vargas Llosa.59w Avril 1992 > Coup d’Etat civil et dissolution détournement de fonds.
du Congrès. Fujimori se donne les pleins w 30 septembre 2009 > Fujimori est
pouvoirs. condamné pour 6 ans supplémentaires dans
w Septembre 1992 > Arrestation d’Abimael l’affaire des écoutes téléphoniques et de la
Guzmán, le n° 1 du Sentier lumineux. corruption de députés d’opposition et de
journalistes.w 1995 > Alberto Fujimori bat un poids lourd
de la politique mondiale : Javier Peréz de w Juin 2011 > Le président socialiste Ollanta
Cuellar, ex-secrétaire de l’ONU. eHumala s’impose largement au 2 tour de
w 1999 > Signature d’un traité entre l’élection présidentielle face à Keiko Fujimori
l’Equateur et le Pérou concernant leur (la fille du dictateur déchu).
différend territorial. w Février 2012 > « Marche pour l’eau » entre
w Septembre 2000 > Fujimori annonce sa Cajamarca et Lima pour protester contre
démission en exil depuis le Japon après sa le projet Conga (4,8 milliards de dollars
réélection contestée à la tête du pays et des d’investissement) qui sacrifierait quatre
accusations de fraude (affaire Montesinos). lacs-réservoirs d’altitude.
w 2000-2001 > Gouvernement transitoire w Septembre 2013 > Avec 2 ans d’avance
présidé par Valentín Paniagua. le Pérou a atteint les objectifs fixés par les
w Juin 2001 > Election du premier président Nations unies concernant la réduction du
indigène, Alejandro Toledo. taux de mortalité infantile et celle du seuil
de pauvreté dans le pays.w Novembre 2005 > Arrestation au Chili de
l’ancien président péruvien Alberto Fujimori. w Septembre 2015 > Le couple Humala est
au plus bas de sa popularité. Les changements w Juin 2006 > Election présidentielle
remportée par Alan García. de gouvernement se sont multipliés sans
résultats. Les affaires et amitiés suspectes w 21 Septembre 2007 > Fujimori est extradé
(Lopez Meneses, Belaunde Lossio) acculent le du Chili et revient au Pérou sous haute
couple et particulièrement Nadine (dépenses surveillance (une première dans l’histoire
inconsidérées, suspicions sur les comptes de de l’Amérique latine) ; sept procès attendent
campagne), dont on pensait qu’elle pourrait l’ex-président péruvien.
se présenter aux prochaines élections.w 7 avril 2009 > Fujimori est reconnu
ercoupable de violations des droits de l’homme w 10 avril 2016 > Ce sera le 1 tour des
et condamné à 25 ans de prison par le élections présidentielles. Qui fera son
cometribunal de Lima, plus 7 ans et demi pour back ?
Garde présidentielle.
© STÉPHANE SAVIGNARD60 HISTOIRE
et le rouge, est ornée de figures stylisées de La culture vicús
camélidés et de condors. La forme la plus (400 av. J.-C. à 400 apr. J.-C.)
typique est celle du « kero », verre rituel que Cette culture, située sur les rives du río Piura,
reprendront les Incas et qui a subsisté jusqu’à n’a été découverte que dans les années 1960.
nos jours. On leur doit aussi le premier réseau La céramique vicús imite celle de la culture
de chemins qui sera ensuite amplifié pour mochica avec laquelle elle cohabitait. La
devenir le Qhapaq Ñan inca.
manière grossière de traiter les sujets passe,
auprès de certains archéologues, pour un La culture chimú (1200-1400)
choix esthétique. Les animaux (coqs de
Tandis que se décomposait l’empire tiahua-bruyère, serpents, singes, écureuils), les
naco-wari au nord, sur la côte existaient des êtres humains exhibant ostensiblement leur
royaumes unis par un tronc culturel commun. sexe sont les principales sources
d’inspiraLe plus important fut l’empire chimú, dans tion des artisans vicús, ce qui permet leur
la région de Trujillo. Sa capitale, Chan Chán, identification immédiate. Habiles travailleurs
constitue l’un des fleurons architecturaux de de métaux, comme leurs voisins, les Vicús
l’ancien Pérou. Héritier de la culture mochica, ont laissé auprès de leurs morts des bijoux
l’empire chimú, à son apogée, s’étendait de cuivre gravés, avec incrustations d’or,
de Tumbes jusqu’au nord de Lima, soit sur et des armes en cuivre. Cette culture est
environ 1000 km de côte. Jusqu’à sa conquête quelque peu éclipsée par celle avec qui elle
par les Incas, l’empire connut un dévelop-partagea, des siècles durant, un coin de côte
pement harmonieux, grâce, notamment, à pacifique : la culture mochica.
l’irrigation assurée par un système de canaux
qui allaient capter l’eau dans les Andes. La La culture tiahuanaco
langue mochica survécut, sur la côte Nord, (200-1000)
ejusqu’au début du XX siècle. Chan Chán, la Si la plus grande imprécision subsiste quant
capitale, est la plus grande cité de terre du aux dates, il n’en demeure pas moins que
monde. Ses murs d’adobe sont ornés de frises cette culture fut l’une des plus remarquables
et de bas-reliefs où se multiplient à l’infini de la période pré-inca. Issue des pourtours
les figures géométriques ou d’animaux tel le du lac Titicaca, elle a influencé les autres
poisson. Fins orfèvres, les Chimú ont laissé cultures jusqu’en Bolivie et au nord de
des objets que les Espagnols emportèrent. l’Argentine et du Chili, imposant notamment
On estime que la plus grande partie des la figure de Wiracocha, la divinité supérieure.
trésors pillés par les conquérants fut d’origine Le plus beau vestige de cette civilisation
chimú.est la porte du Soleil (en Bolivie actuelle) où
trône Wiracocha entouré de génies ailés. La
Autres cultures préincasdisparition brutale de l’empire tiahuanaco
Dans le Nord, sur la côte, s’est développée demeure l’une des énigmes de notre
une culture très liée à l’empire chimú : la temps.
culture lambayeque, ville proche de Chiclayo.
La culture wari (600-1200) L’orfèvrerie de ce peuple était si riche qu’elle
a alimenté et influencé tout l’ancien Pérou ; Le royaume wari d’Ayacucho débute son
e les objets en or visibles dans les musées expansion à partir du VII siècle. La céramique
proviennent dans leur quasi-totalité de et les sculptures de pierre qu’il nous a laissées
la région occupée par les Chimú et les sont fortement marquées par l’influence
Lambayeque. On doit à ces derniers le couteau tiahuanaco. Au fur et à mesure de leurs
de sacrifice, le tumi, si caractéristique avec conquêtes, les Huaris construisent des
sa lame en demi-lune en or ou en cuivre, cités caractérisées par une architecture
dont la garde est constituée par la figure de monumentale en pierre brute, entourées
Naymlap, demi-dieu masqué présentant au de hauts murs d’enceinte. Aux alentours
dos deux petites ailes. Sur la côte, se sont de l’an mille, l’empire se désagrège et
également développées les cultures tumpi disparaît. Ce sont finalement les Incas qui
s’imposeront quelques siècles plus tard. (région de Tumbes), tallán et ayabaca (Piura).
L’art wari, reprenant celui de Tiahuanaco, Près de Lima, la culture chancay a légué des
doit sa notoriété aux sculptures de pierre céramiques et des tissus de grande valeur.
reproduisant des divinités anthropomorphes. Plus au sud, on a retrouvé les traces de la
La céramique, où dominent l’orange, le noir culture chincha-ica.DÉCOUVERTE
HISTOIRE 61
L’EMPIRE INCA (1200-1438)
Dans la sierra, les groupes étaient plus Soleil donna vie. A partir de la victoire sur les
nombreux et éclatés, donc plus difficiles à Chancas d’Ayacucho, en 1438, les Incas vont
cerner. On signalera les Collas et les Lupacas entreprendre de fulgurantes conquêtes qui
autour du lac Titicaca, les Canas et les Canchis amèneront les frontières de l’empire jusqu’en
dans la région de Cusco, les Huancas près Colombie, au nord et, au sud, à la moitié du
de Huancayo, les Collaguas à Arequipa, les Chili et de l’Argentine actuels. Commencée avec
Chancas de l’Apurímac qui agressèrent sans Pachacútec, qui annexe les vallées interandines
trêve les Incas, les Huaylas dans le Callejón de jusqu’à Cajamarca, l’expansion se poursuit avec
Huaylas ou encore les Pocras de Huamanga, Túpac Yupanqui, qui s’empare de l’empire chimú
l’ancienne Ayacucho. Deux sources imagi- et du Sud et, enfin, avec Wayna (ou Huayna)
naires alimentent l’histoire de l’apparition des Cápac, qui ajoute l’Equateur à l’empire. Ces
Incas. La première fait remonter leur origine au nombreuses expéditions de conquête fascinent
Titicaca, le lac sacré. Le Soleil, dieu suprême, les historiens : pourquoi une telle obstination
ayant tiré des eaux ses deux enfants, Manco à étendre les frontières de l’empire, unique
Capác et Mama Ocllo, confie son bâton de sur le continent sud-américain ? Au début
ecommandement en or à son fils Manco Capác du XVI siècle (chronologie occidentale), de
et lui ordonne de fonder une ville à l’endroit mauvais augures commencèrent à agiter
où celui-ci pénétrera sans résistance dans le l’empire (selon la tradition). Déjà, un oracle
sol. Le bâton s’enfonce dans la terre fertile de ancien mentionnait que « passé douze rois, des
la vallée de Cusco. La seconde légende, plus gens étranges et jamais vus viendraient pour
complexe, met en présence quatre frères, les soumettre l’empire et détruire sa république
Ayars, surgis de la caverne de Tamputoco en et son idolâtrie ». En 1511, on dit que Huayna
quête d’une terre promise. Chacun à la tête Capác célébrait l’Inti Raymi au Cusco ; un aigle
d’une tribu, les quatre frères se livreront bataille royal passa alors dans le ciel, poursuivi par six
sur bataille afin d’asseoir leur hégémonie. A autres petits rapaces (faucons, etc.). L’aigle
ce jeu, le vainqueur, après des années de durs s’effondra sur la place centrale, et mourut
combats, sera Ayar Manco ou Manco Capác, quelques jours après malgré des soins intensifs.
premier des treize Incas qui administreront Les prêtres incas discutèrent activement ce
l’empire. Si l’on est mal renseigné sur leur présage, et le virent d’un très mauvais œil.
origine, on pense cependant que les Incas, On dit aussi qu’une nuit, l’éclat de la lune était
peuple quechua qui s’imposa sur les ruines beaucoup plus coloré qu’à l’accoutumée. Selon
de l’empire tiahuanaco-wari, venaient de la le llaica royal, c’était un signe que Pachacamac
province de Cusco, même si certains historiens allait déchaîner sa furie. Huayna Capác sortit
leur prêtent des origines amazoniennes. sur la terrasse du palais, fut tétanisé par cette
vision extraordinaire et appela tous les mages
La conquête inca (1438-1532) et les devins ; l’un d’eux, du peuple Yauyu,
Tous cependant sont d’accord pour situer le affirma que des choses jamais vues allaient
début de l’expansion des Incas sous le règne bientôt se passer. Mais l’Inca ne fit point cas
de Pachacútec (ou Pacha Kutiy Inqa Yupanki de ces remarques, ajoutant : « Il n’est pas
en quechua « celui qui transforme le monde »), possible d’imaginer que le Soleil, mon père,
qui soumit les peuples voisins après s’être haïsse autant son propre sang pour permettre
défait des redoutables Chancas d’Ayacucho, la destruction totale de ses fils. » Malgré tout,
recevant l’aide, selon la légende, de guerriers Huayna Capác changea à partir de ce jour, et
qui étaient en fait des pierres auxquelles le envisagea l’avenir avec angoisse et frayeur.
Une question de vocabulaire
On entend souvent parler de l’empire inca mais son vrai nom est en fait l’empire
Tahuantinsuyo. En quechua, tawa signifie « quatre », et suyo, « Etat ». Si nous voulons
donc être tout à fait exacts, il faut parler d’un Empire Tahuantinsuyo, régi par la dynastie
(ou la civilisation) des Incas. En effet, les Incas ont pris le contrôle des quatre régions
et les ont ensuite unifiées en un empire puissant.62 La société inca
l’autorité d’un chef, ou curaca, qui avait L’Inca
des liens avec les activités sacrées. Les Souverain régnant sur la noblesse et
membres de l’ayllu ne faisaient pas partie le peuple, qui le vénéraient comme le
de la noblesse, mais pouvaient y accéder descendant direct du Soleil (Inti) et de
pour services rendus à l’Inca. Chaque Wiracocha, le dieu créateur, l’Inca exerçait
famille de l’ayllu était propriétaire d’une le pouvoir absolu. Seuls les hauts dignitaires
parcelle de terre divisée en trois parties : de la cour pouvaient lui adresser la parole.
une pour ses besoins, et les deux autres Outre son épouse légitime, la Colla, il avait
destinées à payer l’impôt à l’Inca et au culte. un nombre infini de favorites. L’Inca était
L’Etat pouvait ainsi payer ses fonctionnaires élu parmi les Panacas, lignages ou ayllus
et subvenir aux nécessités alimentaires des royaux. L’une des tâches de la Panaca,
peuples de l’empire en cas de calamités ou lorsque mourait l’Inca, était de conserver
de catastrophes naturelles. Dans l’ayllu, le corps embaumé et de transmettre
les prairies et les bois étaient des espaces oralement à son successeur – les Incas ne
communautaires exploités en commun. connaissaient pas l’écriture – le catalogue
Les travaux agricoles et de maintien des de ses réalisations et conquêtes.
infrastructures étaient collectifs, comme
cela se pratique encore aujourd’hui dans La noblesse
les communautés villageoises indiennes Pour accéder à la cour de l’Inca, il fallait
(notamment sur les îles du lac Titicaca). être membre de la Panaca impériale, être né
Les habitants de l’ayllu se devaient aide et ou avoir vécu à Cusco et parler le quechua,
assistance réciproques.appartenir à la caste supérieure des groupes
soumis à l’empire, ou bien se voir accorder La mitapar l’Inca ce privilège à la suite d’une
C’était le service obligatoire. Chaque individu action guerrière d’éclat ou de la réalisation
devait accomplir une tâche déterminée pour d’un ouvrage architectural remarquable.
l’Etat, de manière alternée. Ainsi, l’Etat était Les fonctionnaires de plus haut rang et de
assuré de pouvoir compter sur une main-plus grand prestige étaient ceux chargés
d’œuvre nombreuse et disponible pour les des routes ou des dépôts de vivres, ou les
travaux tels que constructions d’ouvrages comptables, qui utilisaient pour leur travail
routiers et service militaire. La mita était les quipus (système de cordes à nœuds de
contrôlée par les curacas, que les Espagnols couleur).
surent utiliser plus tard et à qui ils donnèrent
le nom de caciques.El Tahuántinsuyo
Ce mot quechua, qui signifie « les quatre Les mitimaes directions », définit l’Empire inca, divisé
(d éplacements de population)en quatre régions administratives, ou
suyos, dont le centre était Cusco, la ville Grâce aux constants dénombrements et
sacrée. Le Chinchaysuyo comprenait inventaires, l’Inca connaissait parfaitement
le nord et le centre de la cordillère des les affaires de l’Empire. Le compte de
Andes ; le Contisuyo, l’ouest, de Cusco au soldats, de travailleurs, l’évaluation des
Pacifique ; le Collasuyo, le sud et l’Altiplano richesses produites par le travail des corvées
(Bolivie, nord de l’Argentine et du Chili) ; et des ressources nécessaires à l’entretien
et l’Antisuyo, le nord et le sud-est jusqu’à de la main-d’œuvre, étaient rendus
possibles grâce aux quipus. Les peuples qui l’Amazonie. Chacune de ces entités était
voulaient s’incorporer à l’empire recevaient divisée en provinces dont la cellule de base
était l’ayllu. une « aide technique » par l’intermédiaire
des mitimaes, des techniciens en mission
El ayllu hors de leur communauté. Les peuples
C’est la cellule de base de la société, hostiles aux Incas couraient le risque d’être
antérieure à l’Empire inca. Elle est envoyés dans des régions très éloignées de
constituée de familles qui avaient un leur territoire. On vit ainsi des populations
ancêtre commun, possédaient une terre de l’Amazonie déportées dans les Andes, ou
déterminée, la marca, et reconnaissaient inversement.63Le peuple Ouvrages et constructions
Il était formé de paysans qui travaillaient w Les huacas. Ce terme désigne les lieux
dans le cadre de la mita. Au-dessous de culte et est, par extension, appliqué à
se situaient les yanaconas, groupe de toute ruine préhispanique. Une huaca pouvait
serviteurs de basse extraction créé par être un temple, une colline, un rocher... Tous
Túpac Yupanqui ; en faisaient partie les étaient sacrés.
peuples rebelles vaincus par l’Inca. Tous
w Les chemins. A l’apogée de l’Empire, le ces individus étaient monogames, à la
réseau de routes et chemins atteignit 24 000 km différence de la noblesse, polygame.
(entre 30 000 et 50 000 selon des estimations L’adultère parmi le peuple était sévèrement
de Hyslop en 1984). Ainsi étaient reliés tous puni.
les centres religieux et militaires, ainsi que les
magasins de vivres et les cités. Conçus pour les La religion
piétons et les lamas de trait, les chemins étaient Le pouvoir religieux était exercé par les
larges de 5 à 10 m, et empruntaient les hauteurs membres de la noblesse, et parmi eux
et les vallées andines : un extraordinaire réseau le Willac Umu, parent de l’Inca chargé
qui témoigne d’une parfaite organisation sociale du culte du Soleil, dans le temple qui lui
et économique. Le caractère rectiligne du tracé était dédié, le Qoricancha. La hiérarchie
nécessitait la construction de nombreux ponts religieuse comprenait également les
suspendus en corde (de fibre végétale ou de
prêtres communiquant avec les momies, roseau) et d’escaliers. Les chasquis, messagers
ceux chargés des sacrifices (d’animaux, qui transportaient au pas de course les quipus
rarement d’hommes), les devins et les et les denrées alimentaires destinés à l’Inca,
mages, et les acllas, femmes choisies pour se relayaient pour parcourir ces chemins (les
leur grande beauté, qui résidaient dans armées aussi, ainsi que les administrateurs, les
l’acllawasi ou « maison des élues ». Les juges, etc.). On dit qu’ils pouvaient relier Cusco
mamaconas, femmes âgées de plus de à Quito en 5 jours. Les chasquis, entraînés dès
50 ans, étaient chargées de la confection l’enfance à la course, constituaient une sorte
des vêtements rituels et de la chicha, de caste à part.
boisson traditionnelle (alcoolisée ou non)
w Les tambos. La pratique de la mita donna à base de maïs. Le dieu suprême de la
lieu à la construction de magasins de vivres, religion inca était Inti, le Soleil, et l’on
les tambos, placés tout le long des chemins. adorait également la Terre (Pachamama) et
Les excédents de production y étaient stockés la Lune, en plus des phénomènes naturels
afin de pouvoir être redistribués aux peuples tels que la foudre, l’eau, les collines, etc. –
qui en avaient besoin. Ils étaient également auxquels il fallait faire des offrandes sous
mis à la disposition des armées en campagne. peine de châtiment.
Le territoire du Pérou est truffé de restes de Les Incas ne croyaient pas au paradis ni à
tambos, et ce terme entre dans la composition l’enfer, mais bien à une vie après la mort.
de nombreux noms de lieux, rappelant leur Respectueux des croyances des peuples
origine inca.vaincus, ils ne leur imposaient pas de
nouvelle religion, mais rendaient officiel le
Artsculte du Soleil. Toutefois, si ces peuples
osaient les trahir après s’être soumis, w Les métaux. Les Incas travaillaient avec
le châtiment était terrible. Ainsi, Huayna maestria les métaux précieux – or, cuivre,
Capac domina les Huancauillcas, et ceux- argent, platine – qui appartenaient à l’Etat, et
ci sollicitèrent des spécialistes de l’Empire servaient à la confection des attributs royaux.
pour développer leur culture ; mais au lieu Pour ce faire, ils employaient différentes
de les écouter, ils les tuèrent. L’Inca se techniques de fonte, de soudure ou encore
rendit lui-même sur place, et exigea une de dorure, qu’ils avaient empruntées aux
rédemption exemplaire : il réunit tous les artisans Chimú après la conquête de la côte.
chefs et les personnalités importantes de ce Les principaux objets de métal étaient le tumi,
peuple, et imposa comme peine le sacrifice ou couteau de sacrifice, et le tupu, épingle qui
du dizième d’entre eux ; les survivants fixait la cape que l’Inca et les membres de la
n’en seraient pas quittes pour autant : on noblesse portaient sur les épaules. A cela,
leur ôta deux dents en haut et deux en il faut encore ajouter les différentes petites
bas, pour avoir menti, une tâche qui échut figurines animales (lama principalement)
aux fils et aux descendants des victimes et humaines que l’on a retrouvées dans les
concernées. temples.64 w La pierre. Si les Incas sculptaient peu de notamment ceux destinés à l’Inca et à la
statues de pierre, en revanche ils excellaient noblesse, les cumpis. L’Inca portait une tunique
dans la taille des bas-reliefs, représentant sans manche tombant jusqu’au genou, le uncu,
surtout des animaux sacrés stylisés (puma, et une cape, la llaccola, retenue aux épaules à
crapaud, serpent, lézard, etc.). Les petits l’aide du tupu. Les motifs géométriques hérités
objets en pierre que l’on trouve encore des Incas sont aujourd’hui reproduits sur les
actuellement dans la sierra (lamas, épis de vêtements des paysans andins : ponchos ou
maïs, etc.) étaient offerts à la déesse-mère chullos (ces fameux bonnets à oreillettes si
Pachamama, afin qu’elle favorise la fertilité caractéristiques du Pérou).
des sols. w La construction. C’est probablement dans
w La céramique. Comme dans toutes le domaine de l’architecture et de l’ingénierie
les cultures préhispaniques, cette forme hydraulique que les Incas laissèrent les
d’artisanat était très développée et les Incas témoignages les plus étonnants. Comment
en avaient une très bonne maîtrise, même ne pas être fasciné par les murs cyclopéens
si leur production, dans laquelle dominaient aux pierres à angles multiples (sur le site
les dessins géométriques, n’atteignit pas la du Machu Picchu, il existe une pierre ayant
qualité de celle des civilisations Chimú ou 32 angles !), parfaitement ajustées, au point
Nazca. La forme originale des céramiques qu’il est impossible de glisser une feuille
incas est l’aribalo, vase de grande taille de plus de papier dans les interstices ? Le plus bel
de 1,5 m de hauteur, avec anses et fond en exemple en est donné par les murailles en
pointe, utilisé pour les liquides, et notamment zig-zag de Sacsayhuamán qui dominent Cusco.
la chicha. Comme les autres céramiques, les Dans le Qoricancha, le temple du Soleil de
aribalos étaient sobrement décorés de figures la cité impériale, les pierres sont taillées en
géométriques ou de plantes et d’oiseaux. rectangles, avec une surface polie, légèrement
w Le bois. L’objet inca typique en bois est convexe. La rusticité de certaines constructions
le kero, ou verre cérémonial, emprunté aux ne témoigne pas d’une quelconque antériorité
cultures Tiahuanaco et Wari. Les scènes qui mais, parfois, d’une fonction précise : ainsi
les ornent sont celles de la vie quotidienne les murs des forteresses sont-ils plus épais
et les couleurs, employées selon la technique et grossiers que ceux des temples et palais.
de l’encaustique (incisions remplies de résine C’est par leurs extraordinaires constructions
ou de poudre), sont plus vives que dans la que les Incas ont surtout marqué les esprits.
céramique. La fabrication des keros a survécu Ce sont elles qui continuent à témoigner de la
à l’Empire inca durant toute la colonisation. richesse de leur culture, malgré l’acharnement
w Les tissus. Les Incas faisaient preuve de mis par les Espagnols à détruire toute preuve
grandes qualités techniques et artistiques. du passé glorieux de l’un des empires les plus
Utilisant le métier à tisser vertical, toujours étendus et les mieux organisés de l’histoire,
en usage dans la Sierra, les artisans incas un empire constitué en moins d’un siècle, de
ont légué des tissus d’une grande finesse, 1438 à 1532.
Tapisserie aux motifs incas.
© STÉPHANE SAVIGNARD65La dynastie inca
Voici les souverains incas qui gouvernèrent d’Atahualpa). Huayna Kapak est averti de la
l’empire du Soleil : présence des Espagnols sur les côtes du Nord,
en même temps qu’épidémies et tremblements w 1. Manko Kapak fonde l’empire.
de terre s’abattent sur le royaume.
w 2. Sinchi Ruka, son fils, procède au
w 12. Waskar (Tupak Kusi Wallpa), demi-frère recensement et divise l’empire en quatre
d’Atau Wallpa et fils légitime de Huayna Kapak, régions.
gouverne pendant deux ans et quatre mois.
w 3. Lluq’ë Yupanqui, troisième de la lignée,
w 13. Atau Wallpa (Tijci Kapak Inca), son élargit le Kollasuyu, après avoir vaincu les
demi-frère, sera le dernier empereur inca. Ayaviris (au nord du lac Titicaca), et prend
Fait prisonnier en 1532, il est assassiné sur Hatunkolla y Pukara.
ordre de Pizarro qui lui avait pourtant promis
w 4. Maïta Kapak, son fils, est un grand la vie sauve.
guerrier. Il soumet les Kollas et instaure le
w 14. Toparpa (Tupak Wallpa), frère des deux système des quipus.
derniers. Fait prisonnier, il est tué par Pizarro.
w 5. Kapak Yupanqui, fils de Maïta Kapak,
w 15. Manko Inca Yupanqui (Manko Kapak soumet les hardis Omasuyus (au nord de La
II), quatrième fils de Huayna Kapak, prend la Paz, en Bolivie) et de la ville de Chayanta, et
tête du soulèvement. Il s’enrôle d’abord dans vainc les redoutables armées de Macha, qui
les troupes de Pizarro et apprend le métier des deviendront par la suite les soldats les plus
armes. Ensuite, il mène une guerre d’usure redoutés de l’empire.
contre les Espagnols. Il vainc Hernando Pizarro, w 6. Inca Ruka, son fils, militaire émérite
frère de Francisco, à la bataille d’Ollantaytambo, et constructeur actif, crée les écoles de la
ville qui devient le siège de son gouvernement. noblesse et fait adopter la langue quechua
Finalement réfugié dans les Andes, il fonde comme langue officielle de l’empire.
la dynastie de Vilcabamba. Trahi, il meurt
w 7. Yawar Wakaj doit céder son trône à son assassiné vers 1537. Trois souverains vont
fils, par manque de caractère. encore se succéder sur le trône par la suite.
w 8. Wirakocha, ou Inca Ripak, pousse sa w 16. Sairy Tupak, fils de Manko Kapak
conquête jusqu’à l’actuel Tucuman (Argentine). II. Couronné à Vilcabamba, il meurt encore
Il fait construire le palais de Nustas, ainsi qu’un enfant, empoisonné par les Espagnols.
canal long de 600 km à Huancavelica (Pérou).
w 17. Tito Kusi Yupanqui, deuxième fils de
w 9. Pacha Kutij, son fils, étend l’empire au Manko Kapak II. Personnalité complexe, il
Grand Chimú, fait construire la forteresse combat les conquérants avec une bande de
de Sacsayhuaman (Cusco), et instaure le pillards. Après un bref gouvernement, il meurt
calendrier inca. On le connaît sous le nom de pneumonie.
de Pachacútec.
w 18. Tupak Amaru Inca, troisième fils
w 10. Tupak Yupanqui, fils du Pacha Kutij, de Manko Kapak II. Grand guerrier, il fait
avance vers Quito et fait construire le temple subir de nombreuses défaites aux troupes
Pilkokaïne dans l’île du Soleil, le temple des d’occupation. Pris par les Espagnols, il sera
vestales dans l’île de la Lune, et Copacabana décapité par ordre du vice-roi Francisco de
(à ne pas confondre avec la célèbre plage Toledo, le 24 septembre 1572, sur la grande
de Rio de Janeiro). Militaire audacieux et place de Cusco.
grand constructeur, il règne pendant près Ainsi mourut le dernier représentant de la
d’un demi-siècle. dynastie des Incas, dont certains avaient
w 11. Huayna Kapak, son fils, consacre été entraînés dans une collaboration avec
17 années à la conquête totale de l’Equateur. le système établi par la Conquista. Des
Il conquiert Quito et se marie avec la fille mariages entre princesses indiennes et
du souverain vaincu, Cachas. De leur union nobles de la cour d’Espagne vinrent légitimer
naîtra Atau Wallpa (plus connu sous le nom la domination de la couronne espagnole.E
E
S
S
D
N
AA
ii


S
EE
ll
ñ
aa
DD
o
a
a
r
MM
yy
a
C
n

c
U
AAlltti ippllaannoo
O

RR
E
D
RR
I
L
ÈÈ
L
aa
zz
mm
o
AA
n
e
EsmeraldasEsmeraldas
66 COLOMBIE
Quito Cotopaxi
5897 mManta
ÉQUATEURAmbatoAmbato
SangeySangeyGuGuayayaquilaquil
5230 m5230 m
Cuenca
Tumbes
Aypate
Piura
MotupMotupee
BRÉSILBRÉSILPÉROU
Cajamarca
Chimbote
HHúanuco Pampaúanuco Pampa
Chancay
Jauja Machu Picchu
Lima
QuerosPachacámacPachacámac
Abancayay
CuCuzczcooVilcashuaman
Racqchi
Nazca BOLIVIECurva
Lac TiticacaArequipa La Paz
IllimaniL’Empire Inca 6882 m
OrurOruroo
Potosí
OCÉAN PACIFIQUE Chipaya
LiLicacancncaburabur
5916 m
CHILI
Llullaillaco
6723 m
San Miguel de Tucumán
0 400 km
Cerro del Cerro del ToTororo
ARGENTINE
AconcaguaPachacuti 1438-1463 6959 m
Tupa Inca 1463-1493
MendozaHuayna Capac 1493 - 1526
SantiagoSantiagoSites archéologiques
Cerro El Plomoo
5424 m5424 m
Constitución
M
r
a
d
e

ee
dd

DD
ii
oo
ssDÉCOUVERTE
HISTOIRE 67
LA CONQUÊTE ESPAGNOLE
Quand Huayna Capác mourut, en 1525, l’empire Hernando Ponce de León. Partis du Panama en
était agité par les soulèvements des peuples 1531 avec 180 hommes et 37 chevaux, quand
nouvellement soumis, et ses deux fils Huáscar les Espagnols débarquent à Tumbes, ils ne
et Atahualpa allaient se livrer une guerre sans trouvent pas beaucoup d’or et d’argent, mais
merci pour la succession. Une rivalité dont surent des populations hostiles, la guerre et la famine.
jouer de nouveaux acteurs tout frais débarqués : L’indiscipline règne dans leur camp, on se bat
les conquistadores espagnols sous les ordres déjà, comme le dit une locution castillane, « pour
de Francisco Pizarro. Arrivés en Amérique en les olives avant d’avoir planté les oliviers ». La
1492 avec Christophe Colomb, les Espagnols, trahison était le lot commun de tous les jours ;
après avoir conquis le Mexique entre 1519 et tous les coups bas étaient permis. Mais des
1521, se lancent vers les terres du Sud, réputées conversations avec Quilimasa, un cacique près
pour leur richesse en métaux précieux. Leur de Tumbes, les informent qu’un grand seigneur
arrivée coïncide avec le moment où l’empire a soumis toutes ces peuplades et qu’il existe
inca connaît de grandes difficultés à ses marges, un pays où l’or coule à flots. Il n’en fallait pas
avec des soulèvements de populations et surtout plus pour aiguiser les appétits. Le 29 septembre
la lutte fratricide que se livrent Huáscar et 1531, Pizarro fonde la première ville du Pérou,
Atahualpa, fils de Huayna Cápac. Huáscar est Villa de San Miguel. Il a tout juste appris que
soutenu par la noblesse de Cusco, dont il est l’Inca Atahualpa se trouve aux environs, et
issu par sa mère, tandis qu’Atahualpa a l’appui qu’il est en guerre contre Huáscar, son
demide celle de Quito (capitale actuelle de l’Equa- frère. Puis il se dirige vers Cajamarca via le
teur), sa mère étant originaire de cette ville de Qhapaq Ñan, le Chemin del Inca de la sierra, le
l’empire bâtie à plus de 2 000 km de la capitale. 24 septembre 1532, après avoir pris une série
Aujourd’hui, nombre d’observateurs n’hésitent de dispositions et commencé le peuplement
pas à faire remonter la source des conflits qui des territoires conquis. Il était accompagné
ont agité – et continuent d’agiter – les rapports de 62 hommes à cheval, et 102 à pied. A ce
Pérou-Equateur à la rivalité entre les deux fils moment, Atahuapla vient de soumettre les
de Huayna Cápac. Deux premières tentatives troupes de Huáscar à Huanacopampa, ce dernier
de conquête espagnole entre 1524 et 1527 se ayant été fait prisonnier. Il semblerait que les
soldent par de cuisants échecs. L’accueil des châtiments imposés aux fidèles et à la famille
populations autochtones est plutôt mauvais ; de Huáscar Tupac Yupanqui furent monstrueux.
Francisco Pizarro (né dans une famille très
pauvre, bouvier et sans aucune instruction, il
ne savait en effet ni lire ni écrire et ne le saura
jamais, même une fois nommé marquis par le
roi) est blessé, et son compère Diego de Almagro
perd un œil. Mais peu importe. L’appât des
extraordinaires richesses de ce monde inconnu
fascine les esprits, et Pizarro, revenu en Espagne
en 1528, rencontre le roi Carlos V qui lui donne
tous pouvoirs pour coloniser les terres mythiques
du sud. Il semblerait que Pizarro ait alors voulu
partager le gouvernement du Pérou, mais on s’y
opposa, l’expérience ayant montré qu’en pareil
cas les hommes finissaient par s’assassiner. Lors
de la signature de la Capitulation de Toledo le
26 juillet 1529, Pizarro obtint ainsi pour lui seul
le vaste royaume des Incas, la Nouvelle Castille.
Les treize héros de la Isla del Gallo reçurent alors
le titre d’hidalgos ; pour Almagro et Hernando
de Luque, le gain était bien maigre comparé à
celui de leur associé. La tension monte entre les
trois compères (réunis au Panama) qui depuis
plusieurs années négociaient des expéditions
vers le sud ; on finit par taire les rancœurs,
grâce aux médiations de Hernando de Soto et
Arrivée des conquistardors au Pérou.
© STÉPHANE SAVIGNARD68 HISTOIRE
bien les récits de la conquête de Cortez au La ruse de Pizarro
Mexique, et savait qu’un tel prodige (la mise à Avisé de l’arrivée de drôles de personnages
bas d’un empire fabuleux) n’était pas impos-qui « habitaient sur des maisons flottantes et
sible. Le 16 novembre 1532, Pizarro invite montaient d’énormes animaux », Atahualpa
Atahualpa à Cajamarca. Ce dernier s’étonne décide de retarder son départ et se rend à
de n’y voir personne ; Pizarro a fait installer ses Cajamarca, fort de 50 000 guerriers. De
petits canons, tout aussi inconnus des Incas nombreux conquistadores, informés d’une
que les chevaux, sur la colline qui domine la telle troupe, refusèrent de poursuivre vers
place (Cerro Santa Apolina). De même, la Cajamarca afin de mieux préparer une entrevue
plupart de ses hommes s’étaient cachés et ne qui pouvait s’avérer cruelle. Mais Pizarro avait
devaient se montrer, au son des trompettes, été instruit en Espagne par Hernán Cortez, le
que sur ordre du père Valverde et de son cri conquérant du Mexique, de la nécessité de
d’attaque : « Santiago ! ». Dans l’attente de s’emparer tout de suite du plus grand chef de
l’arrivée des indigènes, les Espagnols trem-l’empire, car celui-ci était considéré comme
blaient d’angoisse. Pedro Pizarro rapporta un dieu et sans lui plus rien ne serait fait
ensuite dans Récit de la découverte et de pour contrer leurs projets. En outre, Pizarro
la conquête des Royaumes du Pérou qu’il avait rondement mené son jeu de stratégie
en avait entendu beaucoup trahir leurs politique, en se proclamant le vengeur de
émotions… Finalement, Atahualpa pénétra Huáscar aux populations concernées, tout en
dans la ville avec une foule non armée, les assurant aux envoyés d’Atahualpa qu’il était
guerriers formant l’arrière-garde. Le père l’un des leurs. Le trouble était consommé, il
Vicente de Valverde, le soldat Hernando de ne fallait pas perdre de temps si ce coup de
Aldama et l’interprète Martinillo (l’un des poker diplomatique voulait aboutir.
premiers indigènes à avoir été capturés par A deux reprises, des ambassades d’Atahualpa
Pizarro sur les terres du sud) s’avancèrent à apportent des vivres aux Espagnols. Il semble
la rencontre de l’Inca. Valverde lui tendit une que l’Inca n’ait pas mesuré les possibilités
Bible en lui recommandant d’embrasser la foi d’être vaincu : il faut dire que ses émissaires,
catholique. Que se passa-t-il alors ? Aucun malgré de terribles descriptions (arquebuses,
témoignage ne concorde. Il est clair qu’en un tel canons, chevaux, etc.), devaient
probablemoment historique, l’un des plus légendaires ment indiquer le peu d’hommes qui arrivaient.
de la conquête des Amériques, la rencontre Atahualpa ne pouvait penser qu’une poignée
entre une poignée d’hommes sales et barbus de drôles allait bouleverser à tout jamais la
et le plus grand empire qui ait existé sur le donne de l’empire du Soleil. Le 15 novembre,
continent américain, la tension devait être à les Espagnols entrent à Cajamarca, après
son comble. Certains chroniqueurs assurent 53 jours de marche depuis San Miguel.
que la réaction de l’Inca fut la surprise, l’indi-Hernando de Soto est envoyé aux Bains de
gnation et le dédain. Il aurait ouvert le livre et l’Inca, où ce dernier se reposait. Il semblerait
l’aurait lu scrupuleusement ; mais, n’y trouvant que l’accueil réservé au conquistador fut plutôt
probablement aucune réponse à ses questions, froid. A cette occasion, les Espagnols décident
d’impressionner les indigènes, et se livrent à il l’aurait ensuite jeté à terre. Ensuite, il aurait
demandé à Aldama son épée ; celui-ci la lui une véritable démonstration de cavalerie avec
aurait montrée, sans la lui donner. Puis il aurait leurs équidés (cabrioles, etc.). On dit que des
demandé à Valverde que les Espagnols lui guerriers incas furent grandement effrayés,
rendissent tous les territoires occupés sans son tandis que Atahualpa et sa suite ne bronchèrent
consentement, que personne n’était en mesure point ; après le départ des Espagnols, l’Inca
exigea aussitôt que l’on tuât ceux qui avaient d’exiger au Fils du Soleil ce qu’il avait à faire, et
eu peur, avec leurs femmes et leurs enfants, que c’en était assez. Une autre explication est
en donnant l’ordre que « personne ne fuisse donnée par de nombreux historiens péruviens :
lorsqu’il faudra combattre avec les chrétiens ». Atahualpa aurait offert aux Espagnols un quero
(ou kero, vase cérémoniel) rempli de chicha ; Atahualpa ordonna aussi que 20 000 hommes
et les envahisseurs n’auraient pas accepté de fussent placés autour de Cajamarca, pensant
que devant une telle armée les nouveaux venus boire (redoutant probablement un
empoisonallaient fuir. On imagine bien la stupeur et la nement), une réaction inadmissible dans la
frayeur des Espagnols, réunis autour d’un cosmovision indigène de l’époque (cet échange
grand feu de camp. Mais Pizarro possédait de kero étant absolument indispensable à
un avantage de poids : il connaissait très tout préambule de discussion). Après un tel DÉCOUVERTE
HISTOIRE 69
refus, on se doute que l’Inca ne se montra pas conquistadores, lesquels n’avaient jamais été
ouvert aux lectures bibliques… « Pourquoi à pareille fête. Leurs ambitions ou plutôt leur
accepterais-je quelque chose de vous, si vous avidité commençaient à inquiéter Pizarro, qui
refusez ce qui est nôtre ? » Telle aurait été craignait une guerre civile entre les Espagnols.
sa remarque… En tout cas, c’est alors que Le 14 avril 1533, Diego de Almagro arrive à
Pizarro émit un signal qui scella à jamais le Cajamarca, compliquant encore davantage
destin du monde. Les coups de canon réson- une pesante situation. Pendant ce temps, les
nèrent et les trompettes se mirent à ébranler chargements d’or et d’argent arrivent
régules murs, tandis que les chevaux sortaient de lièrement. Le 13 mai, devant la pression des
nulle part. La confusion et la surprise furent Espagnols, Pizarro ordonne que l’on fonde une
totales. Les indigènes se mirent à courir en partie du butin en lingots d’or. On imagine avec
tous sens. Commence, dans le fracas des quels soins le conquistador faisait garder la
bouches à feu, un épouvantable massacre. place forte de Cajamarca, où était entreposé un
trésor aussi fabuleux, et où séjournait l’Inca ! Impressionnés tout à la fois par les canons, les
chevaux et les mauvais augures des années Le 18 juin, devant tant de joyaux, Pizarro
passées (sans parler des éternelles légendes décida que l’ensemble fût fondu et partagé.
et oracles anciens), les Incas n’offrent pas Le total du butin atteignit 1 326 439 pesos
grande résistance. De puissants seigneurs d’or (d’après Pablo Macera, environ 6 000 kg
sont éventrés, et Atahualpa aurait sans doute d’or et 11 800 kg d’argent, soit, selon
l’histoeconnu le même sort si Pizarro lui-même n’avait rien anglais Prescott au milieu du XIX siècle,
pas exigé qu’on n’en fît rien. 3,5 millions de livres sterling d’alors) ; après
avoir payé le quinto real (la cinquième partie qui
L’empereur est fait prisonnier revient au roi), restèrent 262 259 pesos d’or ;
Quel sort insolite pour le plus grand des les cavaliers reçurent en moyenne 9 400 pesos
empereurs ! On sait que la moindre embuscade d’or, les fantassins 3 450. Diego de Almagro
dans un défilé aurait anéanti pour toujours les et ses hommes ne reçurent, en tout et pour
rêves de conquête des Espagnols ; qu’il aurait tout, que 20 000 pesos d’or, beaucoup moins
été extrêmement facile d’en venir à bout. Mais que ce qu’escomptait l’associé de Pizarro, ce
l’Inca crut bon de satisfaire sa curiosité ; qui fut un nouveau motif d’éloignement entre
n’ayant jamais douté de sa bonne étoile, lui, les deux hommes. Le trône d’Atahualpa, qui
le Fils du Soleil, sous-estima en permanence pesait 83 kg d’or, échut à Pizarro (qui s’octroya
un danger que pourtant, semblerait-il, ses d’ailleurs sept fois plus de bénéfices qu’aux
cavaliers). Que l’on juge de cette situation émissaires lui décrivaient abondamment. On
a encore du mal à imaginer qu’une telle foule incroyable : 171 conquistadores seulement (le
d’indigènes ait pu être mise en déroute par père Valverde, 65 cavaliers et 105 fantassins)
d’aussi peu nombreux cavaliers, qui, en outre, se partageaient le plus riche trésor jamais
ne devaient plus être très frais. On a encore découvert jusqu’alors sur les terres
d’Amédu mal à prendre conscience que cet empire rique, tandis que des millions d’indigènes
si glorieux allait s’achever, en deux heures à pleuraient la destruction de leur ordre établi.
peine, sur une place d’une ville de province. Des cultures millénaires étaient anéanties (pas
Car le Tahuantinsuyo était bien mort, en cette seulement celle des Incas, mais toutes celles
soirée du 16 novembre 1532. des tribus soumises par le Fils du Soleil), un
univers tout entier disparaissait dans le rire
La colonisation gras de la vulgaire soldatesque, qui ne pensait
L’Inca, en prison, se rend compte que les qu’à s’enrichir, augurant de siècles nouveaux.
Espagnols cherchent seulement à se procurer Cajamarca, ou la naissance d’une certaine
le plus d’or et d’argent possible. Déjà, toutes forme du capitalisme moderne. Durant sa
ses possessions aux Bains de l’Inca ont été captivité, Atahualpa, obsédé par sa lutte avec
dévalisées, constituant le premier grand son frère, le fera exécuter, dans sa prison
trésor jamais obtenu sur les terres du Pérou. d’Antamarca, près de Yanamayo,
commanAtahualpa va proposer alors de racheter sa dant le meurtre depuis sa prison (ironie de
liberté en remplissant sa cellule, « el cuarto l’histoire : les deux Incas se livraient une
del rescate », jusqu’à hauteur de son bras guerre fratricide pour le pouvoir alors que
levé, deux fois d’argent et une fois d’or. Il celui-ci avait disparu à tout jamais, et qu’un
faudra plusieurs mois pour réunir le trésor, qui autre, bien plus pernicieux, était en train de
arriva peu à peu, sous les yeux miroitants des détruire des siècles d’Histoire !).70 HISTOIRE
L’Inca pensait peut-être que les Espagnols fils de Diego de Almagro, après l’assassinat
respecteraient leur parole, et qu’il serait libéré. de celui-ci par Pizarro), qui pourra arrêter la
Mais comment cela aurait-il pu être possible ? marche triomphale des conquistadores, pas
Lui en liberté, les conquistadores devraient plus que la lutte des descendants de Manco
lutter contre une armée revigorée par la rage : Inca, Tayri Túpuc, Titu Cusi Yupanqui (qui fut
le prestige du Fils du Soleil, quoique ébranlé l’un des seuls à réunir la plupart des indigènes
depuis son emprisonnement, était immense. dans une glorieuse révolte de type « guerilla »,
De fait, les Espagnols firent courir le bruit que le « Taquiy Onqoy » ou « soulèvement général »
erdes fidèles de l’Inca cherchaient à se rebeller. en 1567) et, enfin, Túpac Amaru I , dernier
Hernando de Soto, qui s’était fait l’ami d’Ata- Inca, exécuté en septembre 1572 après avoir
hualpa et le défendait, fut envoyé vérifier la brûlé Vilcabamba pour que les Espagnols ne
véracité de ces rumeurs (infondées, comme on s’en emparent jamais.
le sait). Pendant son absence, l’Inca fut jugé,
Rivalités intestines des colonspuis condamné : on le brûlerait s’il ne voulait
pas être chrétien ; Atahualpa décida alors de La conquête, la fièvre de l’or et du pouvoir
se convertir pour ne pas souffrir l’épreuve du devaient déchaîner des luttes intestines entre
feu, terrible pour les Incas, car les flammes les conquistadores, luttes dont allait être
empêchaient de revenir dans la mort, la vie victime Almagro, assassiné en 1538 par les
n’étant qu’un passage ou un état premier : partisans de Francisco Pizarro. Au moment de
la perte du corps empêchait la momification la « Capitulation de Toledo », Pizarro reçut tous
et l’immortalité. Atahualpa, le Fils du Soleil, les honneurs et les bénéfices, au détriment de
fut nommé Francisco et étranglé peu après. ses partenaires Diego de Almagro et le padre
Hernando de Luque. Cette haine tenace rejaillit
Cusco sous la coupe espagnole brutalement au moment de la rencontre
histoUn terrible crime venait d’être commis, ce qui ne rique de Cajamarca. En effet, Atahualpa ne fut
manqua pas d’être signalé par les chroniqueurs pas le seul à arriver sur une literie en or ; un
par la suite. Afin de ne pas risquer une guerre autre personnage l’accompagnait, tout aussi
civile dans les limites de l’ancien empire inca, privilégié. Pizarro demandait qui était ce noble
Pizarro nomma bientôt un douzième Zapa individu : il s’agissait du seigneur de Chincha
Inca, Túpac Huallpa (frère d’Atahualpa, qui se (tué sur place par les conquistadores), un riche
soumit à la couronne espagnole mais mourut, négociant propriétaire de plus de 200 bateaux
probablement empoisonné, peu après), pour et l’homme le plus riche de tous les sujets
éviter des rébellions indigènes. Le 14 novembre de l’Empereur. Aussitôt, Pizarro et Almagro
1533, Pizarro, Soto et Almagro pénètrent sans entrèrent dans une mauvaise dispute à propos
résistance aucune dans la légendaire Cusco. des limites de leurs gouvernements, tous deux
Quand Pedro de Alavardo, qui a soumis le y incluant Chincha. Le sort ne s’avéra pas plus
Guatemala, débarque à son tour sur les côtes plaisant pour Pizarro, assassiné à son tour
de l’actuel Equateur afin de coloniser le nord de en 1541, aux portes de son palais de Lima,
l’empire inca, Pizarro préfère négocier, plutôt ville qu’il avait prise pour capitale, suivant
que de devoir affronter l’un des conquérants en cela l’« amical » conseil des Incas qui lui
les plus redoutables du nouveau monde : il avaient recommandé la ville la plus ingrate
lui remettra 100 000 pesos d’or, une fortune du pays (ciel gris quasiment toute l’année,
immense, supérieure à ce qu’Alvarado pas vraiment une aubaine pour les
adoraperçut de toutes ses propres conquêtes en teurs du soleil !). Loin de l’autorité royale, les
Amérique centrale. La confrontation entre nouveaux maîtres du continent échafaudèrent
deux mondes, l’hispanique et l’inca, venait intrigues et rébellions (comme celle de Lope
de tourner en faveur du premier et la face de Aguirre en Amazonie), finalement étouffées
de tout un continent allait en être modifiée par la Couronne d’Espagne. Le souverain ibère
en profondeur. Ce n’est pas la résistance assit son autorité sur le Nouveau Monde et
opposée à Saqsaywamán par Manco Inca, entreprit, en plus de le piller, de le christianiser,
d’où Pizarro sera un instant délogé en 1537, y imposant également la langue espagnole et
puis de l’amazonienne Vilcabamba, foyer de la son propre modèle de société. La colonisation
résistance inca, où Manco Inca sera assassiné fut subventionnée en partie par l’argent de
en 1545 (par des Espagnols qu’il hébergeait la Couronne espagnole, en partie par des
et protégeait, à une époque de guerre civile capitaux privés, et notamment des banques
entre les Espagnols : en effet, l’Inca aidait anglaises et hollandaises. Les colons furent
matériellement et financièrement l’armée du souvent des hommes d’âge mûr, ni trop jeunes DÉCOUVERTE
HISTOIRE 71
pour souffrir d’un manque de respect, ni système de l’ayllu fut supprimé et, avec lui,
trop vieux pour perdre la vigueur nécessaire toute organisation collective du travail. Les
à une telle entreprise. 30 % à peine étaient Espagnols s’emparèrent des terres les plus
des « hidalgos », le grade le plus bas de la riches et forcèrent les paysans à les travailler,
noblesse espagnole. Les Conquêtes du Pérou tels de véritables esclaves. Ainsi s’établit
et du Mexique présentent des caractéristiques le système de l’encomienda qui dépouilla
communes : elles vinrent à bout des deux plus totalement les indigènes de leurs terres. Les
grandes civilisations du monde précolombien, maladies, apportées par les conquistadores
toutes deux en proie à des troubles intérieurs et inconnues jusqu’ici, décimèrent des
popuau moment de l’arrivée des Espagnols (une lations entières. Regorgeant de minerais et de
confusion qui leur fut d’un grand secours) ; ils métaux précieux, l’empire inca se transforma
bénéficièrent du concours de tribus soumises bientôt en un champ d’extraction intensif des
au joug des deux empires (les Tlaxcaltecas richesses naturelles. Les mines d’or et d’argent
au Mexique et les Huancas au Pérou) ; les travaillaient à plein régime, expédiant vers
envahisseurs se livrèrent dans les deux cas à la métropole des galions bourrés de lingots
des intrigues et des coups bas entre eux pour et de trésors pillés. Potosí, aujourd’hui en
la possession des trésors à disposition ; mais Bolivie, fournissait l’argent, Huancavelica,
dans tous les cas, ils exerçaient une oppres- le mercure. Des milliers d’indigènes étaient
sion de tous les instants sur les indigènes. réquisitionnés pour ces durs travaux : à
l’exploitation des entrailles de la terre s’ajoutait
La société coloniale celle des hommes. 20 000 indigènes
travailUne fois la conquête achevée, les Espagnols laient à Potosí, les paysans étaient contraints
instaurèrent un type d’organisation hiérar- d’abandonner leur terre pour aller s’épuiser
chisée où les nouveaux maîtres dominaient dans l’insalubrité des mines. La population du
sans partage une classe inférieure : les Pérou passa d’environ 6 millions en 1500, à
indigènes, évangélisés par la force et privés 1,5 million soixante ans plus tard. Des
avende leurs croyances et coutumes. Ceux-ci turiers sans le sou, tirés des bas-fonds de
virent leurs habitudes alimentaires modifiées l’Europe, bâtissaient des fortunes colossales
et leur organisation sociale éradiquée : le et s’emparaient des rênes du pouvoir politique.
Des vice-rois pas comme les autres
Parmi tous les vice-rois qui administrèrent les terres mythiques du Pérou, on compte
plusieurs énergumènes dignes d’intérêt :
w Un honnête pacifiste, Pedro de la Gasca : il ne remit jamais aucun cadeau au roi, se
contentant de verser le quinto real obligatoire. Sa phrase favorite : « Le roi m’a autorisé
à donner mais non à recevoir. » Ainsi, il n’accepta jamais aucune offrande des nobles
de Lima, qui tous essayaient de s’attirer ses faveurs.
w Des hommes splendides qui finirent dans la misère la plus totale, comme Gaspar de Zuñiga
Acevedo (comte de Monterrey, vice-roi de 1561 à 1564) ou Agustin de Jauregui y Aldecoa
(vice-roi de 1780 à 1784). Pour pouvoir les enterrer, on dut solliciter une collecte publique !
w Des opportunistes qui revinrent en Espagne couverts de richesses, comme Francisco
de Toledo, comte de Oropesa (cinquième vice-roi de 1569 à 1581), ou José Antonio de
Mendoza Caamaño y Sotomayor, marquis de Villagarcia (vice-roi de 1736 à 1745), dont la
fortune était estimée à 200 000 pesos, soit 3,5 fois plus que tout ce que reçut Pizarro du
trésor d’Atahualpa. On peut encore citer Manuel Amat y Juniet, vice-roi de 1761 à 1776.
w Des contrebandiers comme Manuel de Oms y de Santa Pau, marquis de Castellosrius
(vice-roi de 1707 à 1710), ou Baltazar de la Cueva Henriquez, comte de Castellar
(viceroi de 1674 à 1678). Tous deux profitèrent de leur charge pour se livrer à toutes sortes
d’activités illicites, et s’enrichirent grandement.
w Ou encore des courtisans tels Diego de Zuñiga y Velasco, comte de Nieva (vice-roi de
1561 à 1564), assassiné, ou Felipe de Borja y Aragaon, prince de Esquilache (vice-roi de
1616 à 1621), une sorte de poète (il affectionnait les sonnets). Tous deux s’adonnèrent à une
vie de plaisirs faciles, à la bohème artistique et à la vie trépidante de la « jet-set » de l’époque.72 HISTOIRE
L’Espagne, forte de cette manne, devint une Parallèlement, à Lima, se constitua une classe
grande puissance économique. Et pour faire sans cesse en expansion : celle des commerçants
tourner chaque jour davantage la grande machine et négociants. Toute cette organisation allait régir
le vice-royaume du Pérou deux siècles durant à produire des richesses, les colons s’attachèrent
sans anicroches notoires, jusqu’à ce que, au à détruire, avec le plus grand zèle, les racines des
epeuples soumis. Les missionnaires sillonnèrent le milieu du XVIII siècle, éclatent les premières
révoltes, fruits de la brutalité des colons et pays, des églises plus hautes que les cathédrales
de l’injustice. Un même sentiment d’apparte-hérissèrent villes et villages, de la costa à la
nance ethnique et culturelle unissait indigènes sierra. Malgré tout, les indigènes, en catimini,
et créoles, sentiment vivifié par la pratique du continuèrent à honorer les dieux des Incas, à
quechua et des coutumes ancestrales. Des insur-pratiquer leur langue, le quechua, et à se vêtir
e rections vinrent à éclater : celle dirigée par Juan selon la tradition. Dès le XVII siècle apparaissent
Santos Atahualpa, à Tarma, en 1742, et celle qui de nouveaux acteurs sociaux : les métis, issus de
devait « réveiller » toutes les Amériques, la révolte mariages mixtes ou de viols, et les Noirs venus
de Túpac Amaru II, en 1781, à Cusco. Après d’Afrique en qualité d’esclaves. Ces derniers
cet épisode sanglant, les autorités espagnoles furent requis pour la construction des villes de la
réalisèrent quelques réformes, tout en exerçant côte, Lima notamment, et c’est dans ces régions
une répression féroce contre les indigènes, leur que vivent aujourd’hui leurs descendants. Pour
interdisant de pratiquer les religions animistes, le maintenir leur autorité sur les autochtones, les
quechua et de revêtir les vêtements traditionnels. colons créèrent les reducciones, sur le modèle
Elles ne parvinrent heureusement pas à leurs castillan, aggravant la ségrégation. De nouveaux
fins puisque persistent, notamment dans la modes de production et de nouveaux produits
sierra, ces coutumes aujourd’hui menacées furent importés : bétail porcin, ovin et chevalin
par un danger aussi grand : l’américanisation qui repoussa vers les hauteurs inhospitalières
(dont casquettes de base-ball et publicités pour les camélidés ; céréales qui se substituèrent
Coca-Cola). Il est enfin important d’évoquer le au quinua par exemple. La société péruvienne
sort des missions jésuites, si intiment liées au s’organisa alors en haciendas, vastes domaines
destin des indigènes au cours des deux premiers agraires où régnait le propriétaire en maître
siècles de la Conquête, comme en témoigne absolu. Une parcelle de terre y était concédée
l’excellent film Misiones (ou Mission). En réalité, aux indigènes. Ceux-ci avaient obligation de
les jésuites furent plutôt bien accueillis par les travailler pour le maître, qui envoyait son tribut indigènes d’Amérique latine (surtout dans l’actuel à la Couronne d’Espagne pour laquelle il jouait
Paraguay avec les Guaranis). Pas toujours, bien aussi le rôle d’organisateur et de policier. Les
sûr, comme en témoignent les massacres de huit latifundos, grandes propriétés rurales, fonction- missions dispersées dans la jungle péruvienne :
naient selon un mode semi-féodal, voire esclava- les cofanes, les cocamas, les gayes, les cunibos,
giste sur la côte où étaient concentrés les Noirs. les campas, les aguaricos, les pebas et les
abijiras n’approuvaient sans doute pas leurs
méthodes de fonctionnement ! Mais la chute
des jésuites fut provoquée par les Espagnols
eux-mêmes. Le 27 février 1767, le roi Carlos
III signa en effet un ordre unilatéral d’expulsion
de la Compagnie de Jésus de tous les
territoires sous gouvernement espagnol. On parle
de 2 641 jésuites basés en Espagne et 2 630 en
Amérique latine. En contrepartie, on décidait de
leur verser une rente annuelle de 100 pesos, mais
leurs biens étaient confisqués par la Couronne.
Pour quelles raisons ? Selon le décret officiel,
pour des « causes graves, des raisons urgentes et
nécessaires », sans en dire davantage. En effet,
il est probable qu’en cette période réformiste,
certains (comme Campomanes, José Moñino ou
le comte d’Aranda) ne virent pas d’un bon œil ce
clergé sur lequel ils n’avaient aucun pouvoir ; ils
accusèrent la Compagnie de Jésus de fomenter
les troubles et les révoltes indigènes, au détriment
de l’Etat central, une notion qui commençait
à faire son chemin dans les pays européens.
Temple inca de Sacsayhuamán, près de Cusco.
© STÉPHANE SAVIGNARDDÉCOUVERTE
HISTOIRE 73
L’INDÉPENDANCE
ET LE TEMPS DES CONFLITS
Au Pérou, le vice-roi Manuel Amat y Juniet en infrastructures. Un système commercial
accomplit le décret le 9 septembre 1767. et bancaire se mit dès lors en place, sous
Tous les jésuites de Lima sont embarqués influence britannique. En 1869, le président
à Callao pour l’Espagne. Puis vint le tour de Ramón Piérola concéda l’exploitation du guano
tous ceux qui vivaient dans les provinces, à une société française. C’est également au
même les plus éloignées comme Amazonas, cours de cette période que le maréchal Castilla
eMojos et Chiquitos. Au début du XIX siècle, mit fin à l’esclavage. Dopée par l’or du guano,
toute l’Amérique latine se souleva contre l’agriculture se modernisa à grande vitesse,
l’Espagne, et les pays accédèrent à l’indé- nécessitant chaque jour davantage de
mainpendance. La révolte fut cette fois-ci le fait d’œuvre. Conséquence de la libération des
des Créoles et non plus des seuls indigènes. esclaves noirs, on eut massivement recours
Au Pérou, place forte sur le continent des aux travailleurs asiatiques : 100 000 Chinois
souverains espagnols, la liberté fut arrachée émigrèrent ainsi vers le Nouveau Monde de
par les armées patriotiques commandées, au 1850 à 1875. Malheureusement, la nouvelle
sud, par le général San Martín, promoteur de classe dirigeante du Pérou était davantage
l’indépendance argentine et, au nord, par les soucieuse de récolter le plus d’argent possible
troupes de Simón Bolívar, père de l’émanci- en exportant des matières premières, que de
pation de la Grande-Colombie (Venezuela, développer le pays de façon industrielle et
Panama, Equateur et actuelle Colombie). constructive. Ainsi, les indigènes s’enfoncèrent
Proclamée le 28 juillet 1821, l’indépendance peu à peu dans une misère de laquelle ils
edu Pérou devint effective après la victoire peinent à sortir aujourd’hui. Le XIX siècle
d’Ayacucho, en 1824. Les premières années s’acheva par une guerre cruelle contre le Chili,
furent marquées par de sanglantes luttes de 1879 à 1883, connue sous le nom de guerre
entre caudillos, notables locaux tenus à l’écart du Pacifique. Allié à la Bolivie mais vaincu
du peuple et notamment des indigènes et malgré les exploits maritimes de l’amiral
des Noirs, qui avaient participé aux luttes Miguel Grau, le « chevalier des mers », le
antérieures. La stabilisation politique donna Pérou fut envahi et Lima occupée. Le pays fut
un élan économique significatif au Pérou, dépouillé de la région de Tarapacá (actuelle
avec l’exploitation commerciale du salpêtre province chilienne d’Antofagasta), riche en
et surtout du guano, cet excrément d’oiseau gisements de nitrate, et des provinces d’Arica
utilisé comme fertilisant et exporté massive- et Tacna, cette dernière rendue au Pérou en
ment vers l’Europe à une époque où celle-ci 1929. Cette défaite fit naître de nombreux
entrait en pleine révolution industrielle. Cette mouvements politiques et sociaux qui, dans
activité permit à une poignée de proprié- les années suivantes, allaient contester le
taires de s’enrichir et au pays de s’équiper mode d’organisation de la société péruvienne.
ELE PÉROU AU XX SIÈCLE
Quand débute le siècle, le Pérou compte pays, de 1919 à 1930, Augusto Leguía. Dans le
3 millions d’habitants, dont 70 % d’agricul- même temps se constitue une classe moyenne
teurs. C’est le moment où s’ouvrent, dans les qui se fixe dans les grandes villes de la côte
Andes, les mines de cuivre, d’or et d’argent et à Lima, soutenue par un marché textile de
de Cerro de Pasco, et où l’on commence à plus en plus développé. Entre 1918 et 1933,
exploiter le pétrole de la région de Piura et le le nombre d’ouvriers passe ainsi de 12 000 à
caoutchouc d’Amazonie. C’est aussi l’époque 18 000. C’est dans ce contexte particulier que
de l’apogée du sucre et du coton. C’est alors naissent l’APRA (Alliance populaire
révoluqu’apparaissent les grandes banques et tionnaire américaine), créée par Víctor Raúl
sociétés industrielles. Une nouvelle oligarchie Haya de la Torre en 1924, et le Parti socialiste,
voit le jour, se dotant d’une organisation, le bientôt transformé en Parti communiste, sous
Parti civiliste, qui porte à la présidence du l’impulsion de José Carlos Mariátegui.74 HISTOIRE
Ce sont des années de troubles civils : entre Le temps des militaires
1922 et 1930, ont lieu 697 révoltes, favorisées (1968-1980)
par un mouvement « indigéniste » visant à Les idées de planification et de bien-être social
reconnaître les droits des populations natives dispensées par l’Etat, telles qu’elles se mettaient
et de meilleures conditions de vie pour les en pratique dans les pays de l’Est, animent
agriculteurs et les ouvriers. En 1932, l’insur- le mouvement des généraux qui, autour du
rection de l’APRA, à Trujillo, protestant contre général Velasco Alvarado, déposent le président
la fraude qui a empêché l’élection de Víctor Belaúnde Terry. Ce gouvernement, qualifié
Raúl à la présidence de la république au profit de « révolutionnaire », cherche à se dégager
du général Sánchez Cerro, assassiné l’année des modèles communistes et capitalistes. Il
suivante, donne lieu à une féroce répression. entreprend immédiatement de nationaliser le
Cette haine entre l’APRA et l’armée marque d’un pétrole, puis les secteurs économiques
strafil rouge toute l’histoire contemporaine du Pérou. tégiques comme la sidérurgie et les mines, et
Au début des années 1940, le pays, en pleine met en place la réforme agraire, expropriant
expansion économique, présente le visage d’une les grands latifundos (75 % des terres
appartesociété inégalitaire d’où sont rejetés métis et naient à 0,4 % de Péruviens) pour y installer des
indigènes. Tous les pouvoirs sont centralisés à coopératives. Non aligné et proche de l’URSS, le
Lima, ce qui provoque une rivalité qui perdure Pérou de Velasco se trouve en butte à l’hostilité
entre gens de la cordillère et de la côte, et entre des Etats-Unis. Si la situation économique se
Blancs, métis et indigènes. stabilise, demeure la question de la productivité
et de l’accroissement de la dette extérieure.
Les années charnières L’opposition de larges secteurs patronaux, la
lente dégradation de l’économie, la grogne (1940-1965)
croissante des syndicats (de graves troubles Les migrations intérieures atteignent leur pic
populaires ont lieu à Lima en 1975) ont raison entre 1940 et 1960. Lima, pôle du
développede Velasco Alvarado, remplacé par le général ment industriel, attire les paysans pauvres de
Francisco Morales Bermudez, qui promet des la sierra, notamment les jeunes fuyant un mode
élections et imprime un tour différent à la d’organisation archaïque dominé par
l’exploipolitique de son prédécesseur sans parvenir tation. L’économie péruvienne est alors
florisà résoudre la crise. L’exode vers les villes
sante, atteignant, en 1966, un taux annuel de continue et, chaque jour, les grandes villes,
croissance de 5,5 %, le plus élevé d’Amérique Lima surtout, voient fleurir les bidonvilles, « los
latine. L’amélioration des conditions générales pueblos jóvenes ». 1977 est l’année des grèves
permet à l’espérance de vie de passer, durant et des manifestations réunissant employés
cette période, de 36 à 49 ans, et à la population licenciés et sans travail venus de la sierra.
de 6 à 10 millions. La société, rurale à 70 % en Nombre d’entre eux se lancent dans le commerce
1940, est urbaine à 50 % un quart de siècle informel pour subsister, phénomène qui s’est
plus tard (76 % au dernier recensement de accentué ces dernières années. Les militaires
2007). La modernisation du pays, commencée convoquent des élections pour la formation d’une
sous la dictature de Manuel Odría (1948-1956), Assemblée chargée de rédiger une nouvelle
s’amplifie avec Fernando Belaúnde Terry (1963- Constitution. C’est l’APRA qui les remporte. Le
1968), de l’Action populaire (AP), qui dispute 12 juillet 1979 est adoptée la Carta magna ; le
à l’APRA les suffrages du peuple. C’est durant 2 août disparaît, à l’âge de 84 ans, Víctor Raúl
ce quinquennat qu’est construite la Carretera Haya de la Torre, fondateur de l’APRA.
marginal, qui ouvre la selva aux échanges, et
Naissance des mouvements que s’élèvent les premiers logements sociaux.
Mais les espoirs déçus donnent naissance à armés (1980-1985)
des mouvements révolutionnaires armés qui Le nouveau gouvernement appelle aux élections
s’inspirent de l’esprit de mai 1968 ou de la générales pour le 18 mai 1980. La veille, à
guerre du Vietnam. Une guerre secoue aussi Chushi, dans la région d’Ayacucho, un petit
le Pérou. Il s’agit d’un différend territorial avec groupe brûle les listes électorales et les urnes.
son voisin, l’Equateur. La guerre se terminera Le Sentier lumineux vient de faire son entrée
avec la signature, en 1942, du traité de Rio, sur la scène politique. Pour la deuxième fois,
qui ne résout cependant pas le problème de Fernando Belaúnde Terry accède à la
présifond. Celui-ci pourrira les relations entre ces dence et son parti, l’AP, obtient la majorité
deux pays jusqu’à la fin du siècle. absolue dans les deux Chambres, l’APRA et DÉCOUVERTE
HISTOIRE 75
Le Sentier Lumineux
Ce groupe, placé sur la liste officielle des organisations terroristes de l’Union européenne,
se revendique Parti Communiste du Pérou. Ses membres se nomment les senderistas et
se rassemblent depuis la fin des années 1960 sous l’autorité de son fondateur Abimael
Guzmán, alors professeur de philosophie, et surnommé « Presidente Gonzalo » .
L’organisation, à tendance maoïste-marxiste-léniniste, a utilisé le terrorisme à des fins
politiques dans les années 1980 et 1990, durant lesquelles plus de 70 000 victimes ont
été dénombrées.
Traqué pendant plus d’une quinzaine d’années par le Grupo Especial de Inteligencia
(GEIN) de la Dirección Nacional Contra el Terrorismo (DINCOTE), Abimael Guzmán, qui
avait réussi à échapper aux autorités pendant tout ce temps grâce à son obsession pour
la sauvegarde de son anonymat, finit par être arrêté en 1992, sous le régime d’Alberto
Fujimori.
Lors de sa capture, la police saisit l’ordinateur de Guzmán, qui révèle des données inédites
sur Le Sentier Lumineux ; on apprend par exemple que l’organisation compte plus de
20 000 membres. En octobre 1993, Guzmán propose un accord de paix sous la pression
du bras droit de Fujimori, Vladimir Montesinos. Cependant, ce pacte entre l’État péruvien et
les membres du Sentier Lumineux (encore dans la clandestinité) ne deviendra pas réalité.
En effet, cette proposition a fait débat au sein des dirigeants du Sentier Lumineux. Dans
un sentiment de trahison et signe de faiblesse, l’organisation ne rendra finalement pas les
armes.
De fait, si l’intensité des attaques n’a plus connu le pic des années 1980-90, la violence
n’a toutefois pas cessé. On retient par exemple l’embuscade de 2008 dans laquelle l’armée
péruvienne perdit 14 hommes. Entre 2008 et 2009, ce sont 50 soldats et policiers qui
perdirent la vie. Plus récemment, le 11 août 2013, c’est au tour du Sentier Lumineux de
voir ses rangs décimés avec la mort d’Alejandro Borda Casafranca et de Marco Antonio
Quispe Palomino, respectivement numéros 2 et 4 de l’organisation terroriste. La zone de
combat la plus intense est celle du VRAE (Valle de los Rios Apurimac et Ene) où la politique
du gouvernement Humala porte ses fruits et décime chaque fois un peu plus les derniers
combattants.
l’Izquierda Unida (Gauche unie), assurant vieux de soixante ans. De grandes espérances
l’opposition. Le programme libéral appliqué se réveillent. Le paiement de la dette
extépar la nouvelle équipe dirigeante accentue la rieure, qui asphyxiait le pays, est réduit à 10 %
crise : l’inflation et le déficit public, ainsi que de la valeur des exportations ; le Pérou est
le chômage s’intensifient. Ces difficultés sont frappé de sanctions par le FMI. Les années
le terreau sur lequel croît le Sentier lumineux, 1986 et 1987 sont marquées par une
augmenofficiant dans les départements les plus pauvres tation de la consommation des ménages.
et reculés du pays : Ayacucho, Apurímac et L’APRA triomphe alors aux municipales avant
Huancavelica. En 1983, c’est l’Izquierda Unida que ne reprenne la crise : l’inflation se remet
qui emporte les élections municipales de Lima, à galoper, les finances publiques à accumuler
marquant un tournant dans la vie politique du les déficits. Les désordres de la rue
réappaPérou. En 1984, apparaît un autre groupe, qui raissent, plus forts. On voit, lors de certaines
s’oppose à la fois au Sentier lumineux et au manifestations, Mario Vargas Llosa en tête
gouvernement : le MRTA (Mouvement révo- de cortège : le grand écrivain, admirateur en
lutionnaire Túpac Amaru). En 1996, le MRTA économie de Margaret Thatcher, fait irruption
investira l’ambassade du Japon, à Lima, pour dans le scénario. Autour de lui, se constitue
une très longue prise d’otages. le Mouvement Libertad. En 1988, l’inflation
est de 1 789 %, elle est de 2 777 % l’année
L’APRA aux commandes suivante. Le Sentier lumineux commence
(1985-1990) à frapper hors de ses fiefs andins et Lima
connaît l’angoisse des attentats. En 1989, Le 28 juillet 1985, Alan García Peréz, âgé de
35 ans et élu avec 53 % des voix, accède à la c’est un indépendant, Ricardo Belmont qui,
présidence du pays : l’APRA réalise un rêve pour la première fois, devient maire de Lima.76 HISTOIRE
Alberto Fujimori bat, à l’élection de 1995, un Les années Fujimori (1990-2000)
poids lourd de la politique mondiale : Javier Un fils d’émigrés japonais va créer une énorme
Peréz de Cuellar, ex-secrétaire de l’ONU. En surprise en battant Vargas Llosa, soutenu
1999, après quelques années de combats à la par le FREDEMO (Front démocratique) où
frontière avec l’Equateur, un accord concernant figuraient tous les partis libéraux. Alberto
ces territoires est enfin signé et le problème, Fujimori, candidat de Cambio 90, reçoit, au
laissé en suspens depuis le traité de Rio en second tour, l’appui de l’APRA et des partis
1942, est réglé. En septembre 2000, éclate de gauche, et applique, dès son arrivée au
« l’affaire Montesinos », une incroyable épopée palais présidentiel, une thérapie de choc,
de cassettes vidéo enregistrées tandis que de
privatisant les entreprises, taillant dans les
hauts dignitaires recevaient des pots-de-vin pour budgets sociaux, augmentant les impôts des
favoriser certaines entreprises. Fujimori démis-classes intermédiaires, payant les dettes du
sionne par fax depuis le Japon et s’empresse
Pérou au FMI, tout en menant une guerre sans de reprendre la nationalité japonaise, devenant
merci aux groupes armés révolutionnaires. ainsi intouchable pour la justice péruvienne.
L’inflation, qui avait atteint 7 600 % lors de Après 5 ans d’exil, il est arrêté au Chili peu
son accession au pouvoir, commence à baisser. de temps avant l’élection présidentielle de
Désireux de réussir et doté d’un caractère très 2006. Au courant de l’année suivante, son
autoritaire, Alberto Fujimori, s’appuyant sur les extradition finalement acceptée par la cour
militaires, déclenche un coup d’Etat civil en avril suprême du Chili, il est condamné à 25 ans de
1992, dissout le Congrès et s’attribue les pleins prison par le Tribunal de Lima. Les charges qui
pouvoirs pour « lutter contre le terrorisme ». sont retenues contre lui sont les suivantes :
Sous la pression internationale, il convoque violation des Droits de l’Homme (au cours de
des élections. Une nouvelle Constitution est sa présidence), détournement de fonds pour
adoptée, qui lui permet notamment de briguer l’affaire Montesinos (7 ans) ainsi que
corrupun second mandat. En juillet, un grave attentat tion (de députés d’opposition, de journalistes)
affecte la capitale et, en septembre, la DINCOTE et écoutes illégales (d’opposants et autres
(Direction de lutte contre le terrorisme) réussit personnages politiques, 6 ans). Les peines
sa plus belle prise en arrêtant Abimael Guzmán, ne s’additionnant pas au Pérou, Fujimori ne
le n° 1 du Sentier lumineux. Si la violence ne devra purger que les 25 ans de prison qui ont
cesse pas, elle diminue notoirement, au point été confirmés par la Cour Suprême du pays.
de permettre à Alberto Fujimori, quelques Sa main de fer a aussi eu des conséquences
semaines avant la prise de l’ambassade du terribles pour les populations des zones où se
Japon par le MRTA, d’affirmer que le pays était déployaient les terroristes. Une Commission
« pacifié ». Toutefois cette pacification s’est nationale de la vérité et de la réconciliation
faite en laissant les mains libre à l’armée qui a a vu le jour en 2007 et dressé une liste des
elle-même gravement abusée de ses pouvoirs, abus commis par les forces armées durant
les popultaions locales en faisant les frais. cette période de répression du terrorisme
Economiquement, la situation évolue dans le mais les indemnités se font attendre. Au
sens que souhaitaient les grands organismes total on compte 69 280 victimes des deux
internationaux, souvent au détriment des camps entre 1980 et 2000, plus que toutes
classes moyennes. Porté par les plus pauvres, les guerres depuis l’indépendance.
LE PÉROU AUJOURD’HUI
Le 5 juin 2001, Alejandro Toledo est élu président nationalistes, anti-occidentales et indigénistes.
de la République du Pérou pour 5 ans. C’est le Son taux de popularité a souvent été au plus
premier indigène investi de cette charge. Dès le bas (moins de 10 % d’avis favorables dans les
début de son mandat, il a été confronté à une sondages !) : il n’aurait, dit-on, rempli aucune
grave crise de crédibilité : les manifestations de ses promesses électorales… Malgré cette
sociales se succédant pendant plusieurs mois instabilité politique, force est d’admettre que les
l’ont obligé à proclamer, en juin 2003, l’état indicateurs macroéconomiques du Pérou ont
d’urgence. Il a dû affronter une révolte civile progressé : dynamisme de l’activité, orthodoxie
(avortée en janvier 2005) menée par les deux de la politique économique et bonne gestion de
frères Antauro et Ollanta Humala, aux idées la dette. Alors que la fin du mandat de Toledo DÉCOUVERTE
HISTOIRE 77
approchait et que les alliances commençaient à 58,4 % des électeurs de la capitale. Dans son
se former pour les prochaines élections prési- programme, Humala a promis entre autres
dentielles, Alberto Fujimori décide de revenir d’augmenter de 25 % le salaire minimum,
sur la scène politique péruvienne. Il est arrêté de lutter contre la corruption dans l’armée et
dès que son avion se pose sur le sol chilien. de rendre plus accessibles les soins de santé
Après cinq années d’exil au Japon, Fujimori et l’eau potable. Son début de mandat est
restera en détention préventive au Chili avant rendu difficile par les 200 conflits en cours
qu’une décision judiciaire ne soit prise pour son dans tout le pays en résistance à
l’exploitaextradition vers le Pérou en 2007. A la tête du tion des richesses minières et pétrolières. Le
Pérou de 1990 à 2000, il est accusé d’avoir blocage de Cajamarca (fin 2011, les paysans
commandité l’assassinat de 24 hommes et protestent contre un projet d’implantation d’une
d’un enfant au début de sa présidence, ainsi nouvelle mine qui se ferait au détriment des
que de s’être livré à des délits de corruption. ressources en eau) en est un des exemples
Il est sous le coup de 21 chefs d’accusation et les plus violents. S’ensuivront les mouvements
terminera condamné à 25 ans de réclusion pour des mineurs d’or informels de la région de
l’ensemble de ces crimes. Fujimori est aussi Madre de Dios ou le rejet du projet minier de
inquiété pour sa politique forcée de limitation Tio Maria à Islay, sur la côte d’Arequipa. Les
des naissances. Dans les années 1990, son peuples indigènes et locaux auxquels Humala
programme national de planification familiale avait promis la Loi de consultation préalable
a débouché sur la stérilisation chirurgicale de se sentent lésés, l’économie se ralentit, le
plus de 300 000 femmes et 20 000 hommes. mécontentement grimpe et les scandales se
Des femmes ont eu le courage de porter plainte, multiplient.
et en 2011 le président Humala a demandé à la Afin de gérer ces désillusions sociales
justice d’ouvrir des enquêtes sur ces crimes. grandissantes, Humala a procédé à plusieurs
En juin 2006, Alan García (le retour !) remporte remaniements ministériels qui n’ont pas su
de palpitantes élections présidentielles, contre convaincre. La dernière rencontre
francoOllanta Humala. García est élu grâce à la classe péruvienne remonte à 2013. Les deux
aisée de Lima, alors que la grande majorité du présidents ont fait le point sur leur partenariat
pays a été séduite par les vues indigénistes bilatéral et ont décidé de renforcer la
erd’Humala qui était arrivé en tête au 1 tour à coopération franco-péruvienne en matière
Huancavelica (79 % des voix), Ayacucho (84 %), de sécurité, de développement durable, de
Cusco (73 %), Apurimac (71 %)… En 2007 et santé et d’énergie. Le Président du Pérou
2008, les chiffres de l’économie péruvienne a également tenté de séduire les patrons
sont au vert, malgré la crise financière interna- français en vantant les nombreuses aubaines
tionale. Toutefois, la pauvreté touchait encore existant dans son pays, qui jouit selon lui d’une
36,2 % de la population en 2008. Fin 2009, le très bonne santé économique.
Pérou entretient des rapports très délicats avec L’année 2015 aura été marquée par les
le Chili, en raison d’un différend maritime qui a scandales successifs qui affectent le
été porté devant la Cour interntionale de justice président et sa femme, Nadine, qui se rêvait
de La Haye, et d’une suspicion d’espionnage un destin à la Hillary Clinton. Ecoutes, comptes
militaire. Un président socialiste au pouvoir : de campagne suspects, train de vie
inexOllanta Humala remporte les élections présiden- pliqué, la confiance s’est érodée. En avril
tielles de juin 2011 face à Keiko Fujimori, la fille 2016 auront lieu de nouvelles élections
présidu dictateur déchu, avec 51,4 % des voix. Dans dentielles. C’est souvent l’occasion du retour
certaines régions, sa victoire a été écrasante : d’anciens présidents sur le devant de la scène.
e60 à 70 % des suffrages dans les départements Keiko Fujimori, 2 aux dernières élections,
de l’Apurímac, Arequipa, Huánuco, Madre de est également une candidate crédible. Les
Dios et Moquegua. Dans la région pauvre et suprises ne manquent jamais mais les
décepindigène de Puno, il a remporté jusqu’à 77,6 % tions sont souvent le lot commun des électeurs
des suffrages, tandis que Fujimori a séduit faciles à berner.Politique
e t é c on o mi e
POLITIQUE
w Pouvoir législatif. Le Congrès de la Structure étatique
République péruvienne compte 120 membres, Le Pérou est une république démocratique,
élus pour cinq ans en même temps que le dont la nouvelle Constitution date de 1993. La
président de la République. Il faut obtenir plus présidence dure cinq ans, et une seule réélection
de 4 % des votes pour siéger. Le Congrès se est possible. Comment, dans ces conditions,
compose comme suit à ce jour : 45 députés Alberto Fujimori a-t-il pu se présenter à l’élection
pour l’UPP, 36 pour l’APRA, 17 pour la Unidad à la présidence, une troisième fois, en avril
Nacional, 13 pour la Alianza por el Futuro, 2000 ? Vous le verrez, au Pérou, beaucoup de
9 pour les autres partis. La prochaine élection choses sont possibles, même si cela ne suit pas
sera en avril 2016 comme la présidentielle.toujours à la lettre la loi ou la Constitution. Quoi
qu’il en soit, Fujimori s’est servi de son coup w Le pouvoir judiciaire est affirmé par une
d’Etat civil de 1993 et de la nouvelle Constitution Cour suprême qui gère l’ensemble des tribunaux
afin d’effacer des tablettes sa première élection locaux. Le Tribunal constitutionnel, chargé de
de 1990. Comme la Cour constitutionnelle n’a vérifier la compatibilité des mesures économiques
pas pris de position franche, il a participé à énoncées avec la Constitution, a pris une
cette élection où s’affrontaient pas moins de importance croissante ces dernières années.
15 partis politiques et donc 15 candidats, pour w Découpage administratif. Le pays est divisé
25 circonscriptions électorales. en 24 départements, politiquement indépendants.
Le premier tour permet aussi d’élire les La centralisation est cependant énorme au Pérou,
membres du Congrès, une Chambre au Pérou et quasiment toutes les décisions importantes
avec 120 membres (pouvoir législatif), ce qui ne sont prises à Lima. En 1993, on a voulu changer
rend pas le vote simple. Celui-ci est obligatoire la division politique et il a été question d’avoir
pour toute personne âgée de 17 à 70 ans et onze régions, deux départements et une province
facultatif pour les citoyens plus âgés. Ceux qui constitutionnelle, Callao. Ce système ayant été
ne votent pas doivent payer une forte amende et jugé trop compliqué, l’ancien système est resté
leurs papiers sont bloqués, aucune démarche en place. Les départements sont divisés en administrative n’étant alors possible, jusqu’au
155 provinces et celles-ci en 1 586 districts. paiement de l’amende. Le bulletin de vote La décentralisation est un thème récurrent de
comprend le nom, la photo du candidat et le logo la politique péruvienne.
de son parti, puis une seconde colonne pour élire
les représentants au Congrès dont on doit noter Partis
le numéro. Il faut vraiment avoir un doctorat en
Les partis politiques importants du Pérou politique pour comprendre comment voter !
sont les suivants :Avant les élections, tous les partis installent
w Alliance populaire révolutionnaire des bureaux où l’on distribue des copies des
américaine (APRA). Fondé par Victor Raul Haya bulletins, avec des croix aux endroits
stratéde la Torre en 1930. Social-démocrate, affilié à giques. Les électeurs n’ont plus qu’à recopier sur
leur bulletin de vote original. La culture politique l’Internationale socialiste, mais défend aussi des
des Péruviens est vraiment très basique. Le plus principes d’économie de marché. Avec ce parti,
habile et le plus démagogique des concurrents Allan García Pérez a été élu deux fois président.
est celui qui gagne. Au moment des élections, D’abord en 1985 où il devint, à 36 ans, le plus
tous les moyens de transport sont bondés : on jeune président jamais élu au Pérou, qui était alors
marqué par la pire crise économique de l’histoire vote dans son district de résidence mais les
bureaux sont parfois très distants. Ce système républicaine. Son deuxième mandat, qui débuta
oblige des gens déjà pauvres à dépenser des en 2006, s’achève en 2011 en laissant le pays
sommes importantes pour aller voter. dans une bonne situation de stabilité économique

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi