République Dominicaine 2016 Petit Futé (avec cartes, photos + avis des lecteurs)

De
Publié par

Les côtes dominicaines déploient plus de 1 500 km de côtes idylliques, qui selon les régions, revêtent des personnalités très différentes. Sauvages et secrètes, cachées au fond d'anses profondes à l'abri des courants marins, piscines naturelles protégées par des barrières de corail, longues plages balayées par des vents réguliers et puissants, sable blanc perlé et poudreux ou galets, frangées de cocotiers ou d'amandiers, adossées à des vertes collines dodues, intimes et nonchalantes ou branchées et vibrantes d'activité et sillonnées par les sportifs de tout poil ; ces plages qui invitent au farniente ou à la voile (windsurf ou kitesurf) sont sans conteste parmi les plus belles du monde.
Publié le : mercredi 2 septembre 2015
Lecture(s) : 59
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782746995680
Nombre de pages : 388
Prix de location à la page : 0,0060€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

C
O
U
N
T
R
2016
République
dominicaine
www.petitfute.com
Y

G
U
I
D
ESAINT-DOMINGUE
Prenez vos vacances
du bon c0te !
Envolez-vous vers
Saint-Domingue
et découvrez la République
Dominicaine. Nous avons
jusqu’à 3 vols hebdomadaires
au départ de Paris Orly Sud.
Informations / réservations
*0820 835 835
aircaraibes.com
ou en agence de voyages
* 0,12e / min. Tarif en vigueur susceptible d’être modifié.
Air Caraïbes - Parc d’activités de la Providence - Dothémare - 97139 ABYMES GUADELOUPE (FWI) - www.aircaraibes.com
Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital social de 31 368 608 e - SITA : PTPDGTX - RCS PTP 414 800 482.EDITION
Directeurs de collection et auteurs :
Dominique AUZIAS et Jean-Paul LABOURDETTE
Auteurs : Margot CARRAU, Jérémie FEINBLATT, Bienvenue
Maxime DRAY, Baptiste THARREAU, Nadia BERG,
Catherine FAUCHEUX, Catherine BARDON,
Jean-Paul LABOURDETTE, Dominique AUZIAS et alter
Directeur Editorial : Stéphan SZEREMETA en République
Responsable Editorial Monde : Patrick MARINGE
Rédaction Monde : Caroline MICHELOT,
Morgane VESLIN, Pierre-Yves SOUCHET, dominicaine !Leena BRISACQ et Muriel PARENT
Rédaction France : François TOURNIE,
Jeff BUCHE, Perrine GALAZKA et Talatah FAVREAU
Bien sûr, il y a la carte postale : des kilomètres de plages
FABRICATION aux eaux turquoises, frangées de palmiers paresseux, des
Responsable Studio : Sophie LECHERTIER
hôtels haut-de-gamme, des parcours de golf scrupuleusement assistée de Romain AUDREN
entretenus, des restaurants étoilés qui servent du poulpe et Maquette et Montage : Julie BORDES,
Élodie CLAVIER, Sandrine MECKING, des langoustes. Il y a la baie des Aigles, une des plus belles du
Delphine PAGANO et Laurie PILLOIS monde, au sable d’ivoire paré de coquillages, les hôtels « all
Iconographie et Cartographie : Audrey LALOY inclusive », paradis synthétiques de la célèbre Punta Cana et
WEB ET NUMERIQUE Cabarete avec ses vagues idéales, rendez-vous des surfeurs du
Directeur Web : Louis GENEAU de LAMARLIERE monde entier. Il y a les couchers de soleil à couper le souffle, les
Directeur technique : Lionel CAZAUMAYOU
paysages de rêve. Bien sûr. Mais limiter la fascinante République Chef de projet et développeurs :
dominicaine à cela serait dommage. Car l’île d’Hispaniola, ainsi Jean-Marc REYMUND, Cédric MAILLOUX,
Florian FAZER et Anthony GUYOT que la baptisa Colomb, recèle bien d’autres merveilles... Tentez
Community Manager : Cyprien de CANSON l’ascencion du Pico Duarte, plus haut sommet des Caraïbes au
centre du pays. Guettez le ballet amoureux des baleines à bosse DIRECTION COMMERCIALE
Responsable Régies locales : à Samana. Contemplez une famille de lamantins dans un lagon
Michel GRANSEIGNE de la côte nord. Trouvez des flamants roses sur une patte dans
Responsable recrutement Régies locales : un lac salé. Admirez la sieste souveraine des crocodiles au soleil Victor CORREIA
et promenez-vous parmi des iguanes peu farouches autour du Relation Clientèle : Vimla MEETTOO
et Sandra RUFFIEUX lac Enriquillo qui fut nommé ainsi en hommage au chef indien,
figure emblématique de la résistance à l’invasion espagnole. Car REGIE NATIONALE
la République dominicaine c’est aussi le poids et la richesse de Chefs de Publicité : Caroline AUBRY,
son Histoire : celle du peuple taïnos et des conquistadors, des François BRIANCON-MARJOLLET,
Perrine DE CARNE MARCEIN, Caroline GENTELET, esclaves arrachés d’Afrique, celle d’un gouvernement houleux,
Florian MEYBERGER et Caroline PREAU corrompu et instable, et de la frontière tendue avec Haïti. Entre
REGIE INTERNATIONALE tourisme de masse à l’Est et situation politique complexe et
Chefs de Publicité : Jean-Marc FARAGUET et sensible, l’écotourisme se developpe tout de même, faisant sa
Guillaume LABOUREUR assistés d’Elisa MORLAND place au sein de régions préservées et magnifiques comme le
Régie République Dominicaine : Michael TABONE
Sud Ouest et le Centre. Si elle possède bien des attraits, la vraie
DIFFUSION ET PROMOTION force de la République dominicaine reste sa population métissée.
Directrice des Ventes : Bénédicte MOULET La musique évidemment, l’âme du pays, résonne à plein volume, assistée d’Aissatou DIOP, Alicia FILANKEMBO
torride et endiablée, de partout et à toute heure. Les peintures, et Bénédicte PETIT
colorées, sensuelles ou enfantines, ou encore reproductions Responsable des ventes : Jean-Pierre GHEZ
assisté de Nathalie GONCALVES des grands maîtres approximatives, sont réalisées à la chaîne,
Relations Presse-Partenariats : tableaux souvenirs ou fresques sur les murs arc-en-ciel des
Jean-Mary MARCHAL
maisons. Les danses fougueuses, du merengue à la bachata
ADMINISTRATION se pratiquent générations confondues et rythment autant les
Président : Jean-Paul LABOURDETTE simples soirées entre amis que les célébrations nationales. La
Directeur Administratif et Financier :
fiesta est sacrée et dure jusqu’au petit matin, voire plusieurs Gérard BRODIN
jours à grand renfort de rhum. Vient ensuite l’heure de la sieste Directrice des Ressources Humaines :
Dina BOURDEAU assistée de Sandra MORAIS et celle des dominos, à claquer bien fort dans les volutes de
et de Naommi CHOQUET cigares. Bref, les dominicains sont philosophes, dans le sens où
Responsable informatique : Pascal LE GOFF ils maîtrisent à la perfection la notion « d’ici et maintenant », une Responsable Comptabilité : Valérie DECOTTIGNIES
manière de croquer la vie à pleine dents, dans l’instant. Ainsi, assistée de Jeannine DEMIRDJIAN, Oumy DIOUF
et Christelle MANEBARD ils possèdent ce bien précieux et contagieux qu’est la joie de
Recouvrement : Fabien BONNAN vivre. Généreux, ils la partagent de bon cœur, avec un sourire
assisté de Sandra BRIJLALL et cette phrase bienveillante « que vaya con dios ».Standard : Jehanne AOUMEUR
L’équipe de la rédaction
PETIT FUTÉ RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
Petit Futé a été fondé par Dominique AUZIAS.
Il est édité par Les Nouvelles Editions de l’Université
18, rue des Volontaires - 75015 Paris.
& 01 53 69 70 00 - Fax 01 42 73 15 24
Internet : www.petitfute.com
SAS au capital de 1 000 000 E -
RC PARIS B 309 769 966
Couverture : © gerisima
Impression : LEONCE DEPREZ - 62620 Ruitz
Dépôt légal : 22/09/2015
ISBN : 9782746992177

Pour nous contacter par email, indiquez le nom
de famille en minuscule suivi de @petitfute.com
Pour le courrier des lecteurs : info@petitfute.comSommaire
Shopping ...........................................140 INVITATION
Sports – Détente – Loisirs .................. 145
AU VOYAGE Les environs de Santo Domingo ........146
San Cristóbal ..................................146Les plus de la République dominicaine . 7
Bani ................................................ 148Fiche technique ....................................10
Las Salinas .....................................148Idées de séjour .....................................12
Azua de Compostelle ....................... 149Comment partir ? .................................. 15
Partir en voyage organisé ..................... 15
Partir seul ............................................19 LE SUD-OUEST
Séjourner ............................................. 22
Le Sud-Ouest ......................................152
Barahona ........................................152
Cabral ............................................. 157 DÉCOUVERTE
Polo Magnetico ...............................157
La République dominicaine
Enriquillo ......................................... 157
en 40 mots-clés .................................... 28
Route du Nord ................................. 158
Survol de la République dominicaine ..36 Lago Enriquillo ................................ 158
Histoire .................................................. 47 Jimaní ............................................. 159
Politique et économie ........................... 58 Bahoruco ........................................160
Population et langues 63 San Rafael ......................................162
Mode de vie ........................................... 67 El Paraíso 162
Arts et culture ....................................... 69 Los Patos 164
Architecture ......................................... 69 Le Parque Nacional de Jaragua ....... 166
Artisanat .............................................. 70 Cabo Rojo .......................................166
Cinéma ................................................ 72 Bahía de las Águilas ........................ 166
Danse et Musique ................................ 73 Isla Beata ........................................ 167
Littérature ............................................ 76 Pedernales ...................................... 167
Médias ................................................. 77
Peinture et arts graphiques .................. 79 LA CÔTE NORD Traditions ............................................. 82
La côte nord ........................................ 170Festivités ............................................... 83
San Fernando de Montecristi – Cuisine dominicaine ............................. 84
Montecristi ...................................... 172Jeux, loisirs et sports ........................... 87
Punta Rucia ....................................175Enfants du pays .................................... 89
La Isabela .......................................177
Luperón ..........................................177
SANTO DOMINGO Costambar ......................................178
Cofresí ............................................ 178ET SA RÉGION
Puerto Plata ....................................179
Santo Domingo .....................................94 Playa Dorada...................................189
Quartiers ............................................ 100 Sosúa .............................................192
Se déplacer .......................................103 Kite Beach ......................................200
Pratique ............................................. 106 Cabarete ......................................... 201
Se loger 108 Playa Magante ................................ 216
Se restaurer 116 Río San Juan ................................... 217
Sortir .................................................122 Playa Grande222
À voir – À faire ................................... 126 Cabrera ........................................... 222
Balades .............................................139 Nagua ............................................. 223Dominicus ....................................... 290 LE CENTRE
Parque Nacional del Este ................. 295
Le Centre ............................................. 226 Isla Saona ....................................... 295
Santiago de los Caballeros .............. 228 San Rafael de Yuma ........................296
Monción .......................................... 236 Boca de Yuma ................................. 297
Sabaneta ........................................236 Punta Cana et sa région .....................298
Pepillo Salcedo................................236 Punta Cana .....................................298
Dajabón ..........................................237 Cabeza de Toro ...............................302
San José de las Matas ....................238 Playa Bavaro – El Cortecito .............303
Moca ..............................................238 Playa Arena Gorda ........................... 311
Salcedo ........................................... 239 Uvero Alto .......................................311
San Francisco de Macorís ...............240 Playa Macao ...................................312
Cotuí ............................................... 241 Otra Banda ...................................... 312
Yamasá 241 Higüey ............................................312
Bonao .............................................242
La Vega ........................................... 242
LA PÉNINSULE Jarabacoa ....................................... 245
Pico Duarte ..................................... 252 DE SAMANÁ
Constanza ....................................... 252
La péninsule de Samaná ....................316San José de Ocoa ...........................256
Sánchez .......................................... 318San Juan de la Maguana ................. 256
Santa Barbara de Samaná –
Samaná ..........................................318
L’EST Cayo Levantado ..............................324
Parque Nacional los Haïtises ...........324La côte sud-est ................................... 260
Los Cacaos .....................................325Boca Chica ...................................... 260
La Boca del Diablo ..........................326Embassy ......................................... 268
Las Galeras ..................................... 326Guayacanes .................................... 268
Las Terrenas ......................................330Juan Dolio ....................................... 269
El Portillo ...........................................357San Pedro de Macorís .....................271
El Limón ............................................357Sabana de la Mar ............................ 273
Cumayasa 275
La Romana .....................................276 PENSE FUTÉ Casa de Campo ............................... 278
Altos de Chavón .............................. 281 Pense futé ........................................... 360
Boca de Chavón 283 S’informer374
Isla Catalina .................................... 283 Rester .................................................. 378
Bayahibe ......................................... 283 Index ...................................................382
© AUTHOR’S IMAGECentral
4
République dominicaine
Sosna
MONTE CRISTI
Villa
PUERTO PLATAVasquez
LagunaPepillo Guayubin VALVERDESalcedo Salada
ESPAILLAT
Sabaneta
DAJABÓN SALCEDO
Loma de SANTIAGOCabrera SANTIAGO Salcedo TenarésRODRIGUEZ San José
DUARTEde La Matas
Restauracíon
Rincón
LA Cotuí
ESTRELLETA LA VEGA
SANCHEZ
RAMIREZ
MONSIÑOR
NOVEL
Elías Piedra YamasiPiña Blanca
SAN JUAN RanchoPadre SANArribaLas Casas JOSÉ
DE DISTRITVilla OCOAAltugrucin
San José
AZUA de Ocoa
SAN
CRISTO
BAHORUCO
PERAVIA
INDEPENDENCIA Nizao
BARAHONA
PEDERNALES Frontière
Route 2 voies à péage
Route principale
Route secondaire
Capitale
Ville importante
Ville secondaire 5
MARIA
TRINIDAD
SANCHEZ
1000
El Factor 500 ARTE
SAMANÁ
200
Castillo
Miches Cotuí
El Valle
SANCHEZ
RAMIREZ
Monte
MONTE PLATA Plata EL SEIBOHALTA MAJOR
masi
Hata LA
Mayor ALTRAGRACIA
Guaymate
DISTRITO NACIONAL LA
ROMANASAN PEDRO
DE MACORIS
SAN
TOBAL
Haina
Nizao
MER DES CARAÏBES
0 km 15 30 45 60 km
Altitude
(en mètres)6
Le charme naturel de la République dominicaine ! Fleur Alpinia purparata (jengibre rojo).
Le carnaval est une fête populaire très mobilisatrice en République dominicaine.
Golf de Playa Grande.
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE © MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE © AUTHOR’S IMAGE
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINEINVITATION AU VOYAGE
Les plus
de la République
dominicaine
encore, longues plages balayées par des vents La première capitale
réguliers et puissants, aux vagues doucement du Nouveau Monde
ondoyantes ou aux rouleaux vigoureux, au
Arpenter les rues pavées séculaires de la
sable blanc nacré poudreux et piqueté d’éclats zone coloniale de Santo Domingo, berceau
roses ou aux galets blancs. Frangées de des Amériques, c’est un peu comme marcher
cocotiers ou d’amandiers, adossées à de edans les pas des conquistadors du XVI siècle. vertes collines dodues, intimes et
nonchaLa zone, tout simplement somptueuse, est
lantes ou branchées et vibrantes d’activité inscrite au patrimoine culturel mondial de
et sillonnées par les sportifs de tout poil, ces l’UNESCO. Siège de la première cathédrale,
plages qui invitent au farniente sont sans de la première audience royale espagnole, de
conteste parmi les plus belles du monde.la première université, et du premier hôpital
du Nouveau Monde elle a également été, en Des parcours de golf parmi
1508, la première cité du Nouveau Monde à les plus somptueux du mondeobtenir un blason. La cour du vice-roi des
La République Dominicaine est devenue rapi-Indes y fut un modèle de raffinement, et
dement une destination incontournable pour cette cité, aussi belle que les plus belles
les voyages golfiques, au cœur des Caraïbes. villes d’Espagne, servit de modèle aux autres
Sa végétation préservée et luxuriante, ses villes construites sur Hispaniola. Chaque
fairways magnifiques, ses paysages uniques coin de rue, chaque édifice, chaque patio,
et le charme de ses hôtels séduisent les chaque façade, tout exhale les souvenirs
golfeurs. Ouverts toute l’année et sans limi-de temps lointains où cette cité était la plus
tation de handicaps, sauf en cas de tournois, élégante du continent. Peu de villes proposent
les parcours de golf (une vingtaine de terrains) cette sensation dans le Nouveau Monde. Se
ponctuent le pays, et notamment ses côtes, promener à Santo Domingo est une
invitad’étapes sportives pour les amateurs de la tion à un voyage dans le temps au charme
discipline. Dans le Nord à Playa Dorada, à immuable.
Cabrera, à Samaná, en bord de mer, à Juan
Des plages à l’infini Dolio, à Bavaro et à Punta Cana, à la Romana,
dans les montagnes de Jarabacoa, dessinés De la beauté sauvage des plages du Sud aux
par les plus grands spécialistes, approuvés paysages paradisiaques des plages du Nord,
par des légendes tels que Jack Nicklaus, Tom chacun trouvera en République dominicaine,
Fazio et Nick Faldo, les parcours déroulent où aucune plage n’est semblable à une autre,
celle qui lui convient. La République domi- leurs fairways ondulants, leurs immenses
nicaine déploie près de 1 300 km de côtes bunkers et leurs plans d’eau dans des écrins
de verdure piquetés de cocotiers, sur fond de idylliques (dont environ 600 km de plages)
mer des Caraïbes aux reflets bleu turquoise. qui, selon les régions, revêtent des
personnalités très différentes. Sauvages et secrètes, La République dominicaine se targue de
cachées au fond d’anses profondes à l’abri posséder l’une des plus belles offres de toute
des courants marins, piscines naturelles l’Amérique latine et de satisfaire les amateurs
protégées par des barrières de corail. Ou de petite balles et de tees les plus exigeants.
WEEK-ENDS ET plus d’informations surCITY TRIP COURTS SÉJOURS
BY LA PETITE COLLECTION QUI MONTE www.petitfute.com8 LES PLUS DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
forte pour les oreilles européennes, accom-La Mecque du kitesurf
pagne la vie quotidienne tout au long de la et du windsurf
journée, dans les transports, les marchés, les
La République dominicaine possède incon- boutiques et tout au long de la nuit aussi…
testablement, et aux dires des plus grands Serviables, les autochtones n’hésiteront pas
spécialistes, l’un des meilleurs spots au monde à s’arrêter si vous vous trouvez en panne au
pour ces deux sports de glisse qui ont fait de bord de la route, trouveront des solutions
nombreux adeptes locaux et internationaux. ingénieuses pour réparer un pneu crevé,
Au cœur de la côte nord, Cabarete s’est taillé vous aideront à retrouver votre chemin si
une solide réputation dans le petit monde des vous êtes perdu. On ne manque pas alors
aficionados. Le vent y est constant et régulier de partager une noix de coco, une bière bien
toute l’année, la plage immense, et les récifs fraîche ou un cocktail rehaussé d’un rhum,
coralliens sont loin de la surface. Les centres histoire de mieux se connaître. Musique,
de windsurf et de kitesurf se succèdent en alcool, mer et soleil font bon ménage en
rangs serrés sur les immenses plages jumelles République dominicaine. Comme nulle part
de Cabarete et de Kite Beach. Les amateurs ailleurs, la douceur de vivre s’exprime dans la
accourent de tous les coins du monde, Etats- nonchalance des démarches chaloupées des
Unis, Canada, Brésil, Europe, pour s’initier ou jeunes femmes, dans les sourires des visages
pour se confronter et exécuter des figures de joliment métissés, dans l’espièglerie des yeux
plus en plus audacieuses… Des championnats des enfants, dans les accents chantants des
internationaux s’y déroulent régulièrement et conversations…
l’instance internationale du kitesurf, IKO, y a
établi son siège. Un climat idéal toute l’année
Bien que le pays connaisse un hiver d’octobre Une douceur de vivre à mars, celui-ci n’est pas flagrant, et le temps
sans pareille reste très clément (26 °C de température
Les Dominicains sont d’une gentillesse moyenne) pendant les douze mois de l’année ;
touchante à laquelle vous succomberez assez pour nous qui sommes habitués aux rigueurs
vite, à condition d’aller à leur rencontre, bien des climats continentaux, la chaleur et le soleil
évidemment. La musique, parfois un peu sont au rendez-vous toute l’année. L’été, de
Le kitesurf, un style de glisse très spectaculaire.
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINEINVITATION AU VOYAGE
LES PLUS DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE 9
Danseuses de merengue.
mai à septembre, est plus chaud et humide Un carnaval coloré
et la période cyclonique (de juillet à octobre) Le carnaval dominicain est particulièrement
connaît parfois des pluies violentes, mais de animé et coloré. C’est une fête très populaire
courte durée. Les températures dans le centre où se mélangent traditions espagnoles, foi
montagneux sont quant à elles beaucoup plus chrétienne et rites africains, et qui remonterait
basses, et il n’est pas rare de descendre en au-delà de l’époque coloniale. Le carnaval
dessous de 0 °C, notamment au sommet du se décline dans toutes les régions du pays
Pico Duarte. La région de Jarabacoa est l’une dans une débauche de rythmes effrénés, de
des zones les plus humides sur Hispaniola, musiques entêtantes, mettant en scène des
et possède l’amplitude thermique la plus diables cornus, des coqs, des taureaux, des
importante. De 14 °C en hiver à 30 °C en été. caciques… Les participants défilent chaque
dimanche de février dans les quatre coins de Le berceau du merengue la République dominicaine. Le carnaval atteint
et de la bachata son paroxysme le 27 février, jour de
l’indépenLa République dominicaine est aussi un pays dance nationale. Il se poursuit dans certaines
de musique qui a su exporter ses rythmes dans villes jusqu’en mars. Les plus célèbres sont
le monde entier. Le merengue, la musique et ceux de La Vega et de Saint-Domingue, mais
la danse nationale, a déjà conquis l’Amérique ceux de San Pedro de Macoris ou de Santiago
latine tout entière, et c’est maintenant à la rivalisent de créativité et d’imagination, et là
vieille Europe de succomber à ses mélodies aussi, les rues sont transformées en théâtre
enjouées, à ses paroles sans prétention, à improvisé plusieurs jours durant. Des hordes
son rythme endiablé, à ses pas simples et d’enfants, costumés et armés de ballons,
ondulants. Plus gai et plus simple à danser que matraquent les spectateurs des défilés, des
la salsa, le merengue envahit la vie quotidienne kiosques de boissons distribuent le rhum
et donne une gaîté naturelle à l’air ambiant. sans compter, des groupes de musique
La bachata, longtemps cantonnée dans les se produisent sur les podiums géants et
campagnes et les milieux populaires, est déchaînent la fougue des danseurs sur des
devenue l’autre danse du pays. Elle compte rythmes soutenus… Bref, un carnaval, ou
aujourd’hui ses grands artistes, ses hits et plutôt des carnavals, placés sous le double
ses radios dédiées. signe de la satire et de la fête.
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE10 Fiche technique
w Chef de l’Etat : Danilo Medina (depuis mai Argent
2012, prochaines élections en mai 2016).Le peso se divisait autrefois en 100 centavos,
appelés cheles dans le langage populaire, qui w Nature de l’Etat : république démocratique,
ont aujourd’hui disparu de la circulation. Il régime présidentiel.
s’écrit souvent avec le sigle « $ » (comme dans
La populationce guide), ou parfois aussi « RD$ », à ne pas
confondre avec le dollar américain : « US$ ». w Population : environ 10,6 millions
Pensez à prevenir votre banque de votre séjour d’habitants (2015).
et de sa durée afin de ne pas avoir de soucis w Population de Santo Domingo :
sur place, certaines banques bloquant parfois 3 600 000 habitants (2013).
les comptes.
w Principales villes : Saint-Domingue,
Santiago de los Caballeros, La Romana, San Change
Pedro de Macorís.
w Le taux de change du peso est fixé par
w Densité de la population : 209,7 hab./ km² rapport au dollar. Il existe un contrôle des
(2013).changes et l’exportation de pesos est interdite.
w Taux de natalité : 19 ‰ (2014).w En juillet 2015 : 1 E = 49,89 $ ; 1 US$ =
w Taux d’accroissement naturel : 1,50 ‰ 45,07 $.
(2012).
Idées de budget w Taux de mortalité : 4,50 ‰ (2014).
w Petit budget : compter 2 500 $ par jour, w Taux de mortalité infantile : 20 ‰
soit 1 200 $ par jour pour une chambre, (2014).
1 000 $ pour la nourriture et 300 $ pour les
w Moyenne d’âge : 26,1 ans (2011).déplacements.
w Espérance de vie : 75,28 pour les hommes w Budget moyen : compter entre 4 000 $
et et 76,69 pour les femmes (2011).par jour, soit 2 000 $ pour une chambre de
w Population sous le seuil de pauvreté : bon confort, 1 400 pour les repas et 600 pour
17 % (2013).les autres frais.
w Taux d’alphabétisation : 87 %.w Budget confort : compter au moins 7 000 $
par jour, soit de 2 500 $ à 3 000 $ pour la w Population urbaine : 69 %.
chambre, 2 400 pour les repas et le reste w Groupes ethniques : européen 16 %, noir
pour les activités. 11 %, métis 73 %.
w Religion : catholique 95 %, autres églises La République Dominicaine
chrétiennes 5 %.en bref
L’économie
Le pays
w PIB : 62 milliards de $ (2014).
w Nom officiel : République dominicaine.
w Taux de croissance : 5,3 (2014).
w Capitale : Santo Domingo.
w Répartition de la population active :
w Superficie du pays : 48 734 km². fonction publique 67,50 %, industrie 21 %,
w Langue officielle : espagnol. agriculture 11,50 %.11
Le drapeau dominicain
En 1809, la République dominicaine se libère de sa
domination française, mais reste rattachée à Haïti
jusqu’en 1844. A cette date, une révolte contre
les Haïtiens se termine par la proclamation de la
République dominicaine. Cette même année, le
pays va se doter de son propre drapeau. Le bleu
et le rouge symbolisent la liberté et les sacrifices
nécessaires à l’indépendance, tandis que la croix blanche représente la foi religieuse de
la population. Au centre du drapeau, les armoiries : les branches de laurier et de palmier
autour des armes de l’Etat mettent en avant la foi religieuse à travers une croix et une
bible ouverte, et la devise (en espagnol) « Dieu, patrie, liberté ».
w Chômage : 6,4 % (2014, source FMI). Formalités
w Principaux partenaires commerciaux : Aucun visa n’est nécessaire pour les
ressortisEtats-Unis (75 % des exportations, 51 % des sants français, belges, suisses ou canadiens.
importations), Venezuela, Mexique, Brésil, w Depuis 2012, un passeport valable au
Colombie et Union européenne. moins six mois après l’arrivée sur le territoire
dominicain est indispensable pour se rendre Téléphone en République dominicaine. Il vous faudra
w Indicatif de la République dominicaine : également acheter une carte de tourisme
1 809. Les numéros locaux possèdent (10 $ ou 10 E) lors de l’entrée en République
10 chiffres, qu’il s’agisse de numéros fixes dominicaine. Cette carte de tourisme donne
ou de cellulaires. Ces derniers possèdent droit à un séjour de trois mois dans le pays.
comme indicatif 809 ou 829. Vous devrez aussi payer en quittant le pays
si votre séjour dépasse les 30 jours.w Téléphoner de France en République
dominicaine : 00 + 1 + les 10 chiffres du Climat
numéro local (portable ou poste fixe).
w Type subtropical humide. Il existe deux w Téléphoner de République dominicaine
saisons peu différenciées : une saison chaude en France : indicatif de l’opérateur utilisé
et humide, de mai à octobre, et une saison + 33 + le numéro de votre correspondant
fraîche, de novembre à avril. Les températures sans le 0.
sont très agréables tout au long de l’année
w Téléphoner de République dominicaine avec un pic de chaleur de mai à octobre. Cette
en République dominicaine à longue distance période correspond à la saison humide durant
ou sur un portable : 1 + les 10 chiffres du laquelle peuvent se produire des cyclones
numéro local. (surtout de juillet à septembre) et qui succède à
w Téléphoner de République dominicaine l’hiver – ou saison fraîche – caractérisé par de
en République dominicaine, en local : 809 + faibles précipitations s’étendant de novembre
les 7 chiffres du numéro local. à avril. Un hiver bien doux en cette contrée,
puisqu’il n’y fait jamais moins de 25 °C !w Coût du téléphone. Téléphoner depuis les
centres d’appels privés (téléboutiques) est peu w Durant la saison humide, les pluies
onéreux. Depuis les hôtels, attendez-vous à tombent sous forme d’averses qui durent
payer plusieurs euros par minute. rarement plus de quelques dizaines de
minutes.
Décalage horaire
SaisonnalitéIl y a 6 heures de décalage horaire en été,
et 5 heures en hiver, entre la France et la On peut voyager toute l’année en République
République dominicaine : quand il est midi dominicaine. Les hautes saisons touristiques
à Paris, il est 6h ou 7h du matin à Santo se situent entre novembre et février, à Pâques,
Domingo. puis en juillet et en août.Idées de séjour
w Jour 7 : profiter de son dernier jour pour faire Une semaine : Saint Domingue
le tour des places et des centres commerciaux et alentours
et dénicher les bons plans musique de l’année
w Jour 1 : la République dominicaine concentre (ou des décennies écoulées) sur la Plaza
l’essentiel de ses ressources et de son patrimoine Central ou au Mercado Modelo.
culturel dans sa capitale. La ville coloniale, inscrite
Deux semaines sportives : au patrimoine mondial de l’UNESCO, contient
de multiples témoignages de la colonisation centre et péninsule de Samaná
espagnole, notamment des édifices religieux ou
w Jour 1 : arrivée en soirée à Saint-Domingue (la civils aujourd’hui magnifiquement restaurés. Ses
majorité des vols pour la République dominicaine multiples musées permettent de se familiariser
arrivent à l’aéroport de Las Americas en soirée). avec les civilisations précolombiennes indigènes,
Une nuit à l’hôtel Nicolas de Ovando pour bien les traditions populaires (carnaval), la période
dormir et se préparer à un séjour intense.de l’esclavage, la période de la colonisation,
w Jours 2 : départ tôt le matin en bus pour l’histoire récente…
Jarabacoa à 150 km au nord de Saint-w jour 2 : loger dans un des hôtels de charme
Domingue. Afin de commencer en douceur, du centre historique, au cœur même de la zone
partir en randonnée à cheval jusqu’aux coloniale, emprunter les traces des premiers
cascades puissantes de Balneario de la conquistadors, profiter de la douceur et du
Confluencia... Décor somptueux.charme de l’architecture, découvrir les aventures
w Jour 3 : rafting, canyoning ou VTT pour du passé à pied ou en carriole. De l’Alcazar au
prolonger la découverte de cette nature musée de l’Homme, du musée Real à celui de
exubérante dont regorge le centre de la Trujillo, se replonger dans toutes les époques
République dominicaine.qui ont forgé l’identité de l’île. Arpenter la calle
Conde, en marchant à l’ombre, comme les locaux. w Jours 4 à 6 : ascension du Pico Duarte, plus
haut sommet des Antilles. Il faut partir tôt le w Jour 3 : boire un verre ou un café sur
matin ou la veille au soir afin d’être sur place l’une des nombreuses places… Aller danser
de bonne heure et muni de tout l’équipement la bachata dans les meilleures discothèques
de marche et de randonnée, prêt pour trois à la mode de la capitale.
jours en haute montagne. Le départ se fait du
w Jour 4 : se rendre en bus pour Boca Chica village de La Cienaga à 55 km de Jarabacoa
(1 heure), déguster des fruits de mer avant de et 1 100 m d’altitude. Après avoir loué au
plonger dans les eaux turquoise des piscines moins une mule pour le matériel et avoir trouvé
naturelles de la ville, flâner un peu. Sur le son guide (obligatoire), entamer l’ascension.
retour, une halte à Los Tres Ojos. Prendre un Dormir dans le gîte à 2 650 m d’altitude avant
guide pour apprécier pleinement la fraîcheur de de reprendre la marche de bonne heure pour
cette grotte aux trois (quatre en réalité) petits atteindre le sommet où la statue de Duarte
bassins d’eau azur où les légendes se mêlent (figure politique emblématique de l’île) admire
à la réalité. le paysage et accueille les marcheurs.
w Jour 5 : le lendemain, se rendre à La Redescendre doucement vers le gîte pour
Romana et visiter la Cueva de las Maravillas y passer une nouvelle nuit et retrouver le
pour en apprendre encore davantage sur la lendemain le village de La Cienaga.
culture taïna, autochtone de l’île avant l’arrivée w Jour 7 à 10 : partir pour Las Terrenas
des colons... sur la péninsule de Samana pour y pratiquer
w Jour 6 : enfin partir pour San Pedro de kitesurf, windsurf, équitation, quad, plongée,
Macorís (70 km), découvrir l’architecture tennis. Toutes les infrastructures nécessaires
néoclassique de la deuxième plus grande à la pratique sportive sont ici, dans un cadre
ville du pays, fondée en 1870. De retour à idyllique, sur fond de mer turquoise et de
Saint-Domingue, balades sur le Malecón, plage de sable fin. Un autre sport local : la
lieu de vie des soirées, amoureuse ou entre fête ! Changer de rythme pour une soirée
amis, pour une bière ou simplement pour un et savourer la danse et le rhum dans une
coucher de soleil... ambiance franco-dominicaine accueillante.INVITATION AU VOYAGE
IDÉES DE SÉJOUR 13
w Jour 11 : partir à Casa de Campo pour République dominicaine offre de nombreux
jouer au golf. parcours exceptionnels sur tout son pourtour
côtier. Les principaux terrains de golf sont w Jour 12 : profiter d’une excursion dans
concentrés dans les zones touristiques.le village atypique de Altos de Chavón pour
Troisième option, pour ceux qui veulent découvrir la reconstitution d’un village italien
concilier sport extrême et écotourisme. e du XVII siècle sur les hauteurs de la rivière.
La destination idoine se situe dans la zone
w Jour 13 : retour à Saint-Domingue pour une centrale du pays, tout autour de la province
journée de plongée sur les épaves de galion. de Jarabacoa. La Mecque du rafting en
w Jour 14 : enfin se laisser tenter par une République dominicaine est localisée sur le
pause culturelle dans les rues de la zone rio Yaque del Norte, le plus grand des Caraïbes.
coloniale de Saint-Domingue. Moins rapide mais tout aussi spectaculaire,
la descente en canyoning du Rio Jimenoa,
Séjours thématiques l’affluent principal du Yaque del Norte. Les
experts en mountain bike dévaleront les pentes
Séjour balnéaire défoncées du Salto Baiguate ou du Salto
Des plages exceptionnelles et des eaux cris- Jimenoa. Les randonneurs d’un bon niveau
tallines à température idéale sont à elles s’attaqueront, eux, aux sommets des Caraïbes.
seules un puissant argument pour un séjour Prévoir entre 3 et 4 jours de trekking, que vous
balnéaire, option majoritairement retenue par réaliserez à pied ou à dos de mulet, mais où le
les tour-opérateurs. Toutes les côtes du nord confort est très sommaire. Au programme, les
au sud du pays sont également idéales pour monts Pelona et Rusilla, tous deux au-delà des
ce type de séjour. Seules les infrastructures 3 000 et bien entendu le Pico Duarte, plus haut
diffèrent : il y a, par exemple, les formules sommet des Antilles qui culmine à 3 175 m.
all inclusive du côté de Punta Cana, à l’est. La région offre également la possibilité de
On préférera la côte nord ou la péninsule découvrir une autre richesse de la République
de Samaná pour un séjour en dehors des dominicaine avec sa flore et sa faune de
formules tout compris. Une et idéalement montagne, ses cascades impressionnantes,
deux semaines à choisir entre Puerto Plata, sa forêt humide, ses vallées verdoyantes et
Cabarete, Las Galeras ou Las Terrenas. Les ses plantations de café, de cacao, de tabac.
plages du sud-ouest enfin, plus intimistes,
Séjour écotouristiqueentre Barahona et Pedernales. Ce sont les
plus authentiques, et vous succomberez assu- C’est toute la richesse de cette destination
rément à la beauté sauvage des lieux avec somptueuse de verdure et de biodiversité.
en point de mire, la Bahía de las Aguilas, la L’écotourisme est en plein développement
plus belle d’entre toutes. Une escapade dans dans ce pays qui a beaucoup plus à offrir
une de ces zones balnéaires peut aisément que ses plages dorées. Deux régions, les
se compléter par un city-tour d’une journée montagnes du centre-nord et les côtes du
à Saint-Domingue à programmer en début ou sud-ouest, proposent des séjours orientés
en fin de circuit. écotourisques qui sont autant d’alternatives
aux séjours balnéaires. Les infrastructures
Séjour sportif touristiques y sont moins développées que sur
Cabarete, avec ses spots de kitesurf et de les côtes, mais l’authenticité est au
rendezwindsurf, est la destination idéale pour les vous. Jarabacoa est une étape incontournable,
champions amoureux des sports de glisse tant pour découvrir les sites de montagne
sur l’eau. Le matin, en attendant que le de la région que pour pratiquer des activités
vent se lève, on y pratique du cheval, du sportives diverses. Constanza, jolie petite
quad, du tennis, ou sur plan d’eau calme du ville de montagne à 1 500 m d’altitude,
kiteboard, wakeboard ou ski nautique. Dès est le potager et le jardin fruitier du pays ;
que le vent a pris une bonne ampleur, chacun c’est l’endroit de balades dans de
merveilse jette à la mer avec son kite ou sa planche leux paysages de campagne au fil de pistes
jusqu’à tard dans l’après-midi. En cas de qui traversent de charmants hameaux. Les
douleurs musculaires, une bonne séance randonnées à cheval permettent de découvrir
réparatrice de massage vous préparera à la l’authenticité de la campagne dominicaine à un
soirée. Restaurants, bars et discothèques ne rythme local. La visite d’exploitations agricoles,
désemplissent pas jusqu’au petit matin. Une de plantations et de fermes d’élevage révèle
autre option sportive est le golf, puisque la des aspects méconnus du pays.14 IDÉES DE SÉJOUR
Loma del Toro, de la région. Contraste clima-Séjour Sud-Ouest
tique et vues panoramiques somptueuses.La côte sud-ouest, la région d’Enriquillo en
A Cabo Rojo, une communauté de pêcheurs particulier, embrasse les provinces de
vous embarquera pour la plus belle plage du Barahona, Bahoruco, Independencia et
pays : la Bahia de las Aguilas.Pedernales. Cette région, propice à
l’écotouLa lagune d’Oviedo, la plus grande réserve risme, s’est dotée d’une réserve de biosphère.
d’eau salée du pays, est un sanctuaire écolo-Il est possible d’y observer des iguanes,
gique important qui abrite de nombreuses des crocodiles, des flamants roses et bien
populations d’oiseaux endémiques et migra-d’autres espèces sauvages, mais aussi plus
teurs.de 150 espèces d’orchidées, de champignons,
La lagune del Rincón, la réserve la plus de cactées, d’hibiscus sauvages, de palmiers,
étendue d’eau douce des îles des Caraïbes. d’arbres à pain…
Là-bas vit une communauté de pêcheurs Ici aussi, les infrastructures touristiques sont
encore rares, mais les amateurs d’authenticité munis de canoës creusés dans des troncs
n’y verront que des avantages. d’arbre.
Pedernales, à la frontière dominicano-Le joli village La Descubierta, avec le lac
haïtienne, point de départ pour les montagnes Enriquillo juste en face, est connu pour sa
de la Sierra Bahoruco et de Cachote est un beauté, ses sources d’eaux fraîches et ses
joli hameau situé dans la forêt de nuages, sur piscines naturelles. En bordure du lac, la
municipalité de Duvergé, qui cumule à la les hauteurs de la Sierra Orientale. C’est le
fois les points les plus bas et les plus hauts, la premier centre écotouristique de la région.
Altos de Chavón.
© CREDIT PHOTOINVITATION AU VOYAGE
Comment partir ?
PARTIR EN VOYAGE ORGANISÉ
Avenue d’Ivry. M° : Olympiades (ligne 14), Voyagistes
Tolbiac ou Maison Blanche (ligne 7).
CFA Voyages vous propose toute une gamme Spécialistes
de possibilités pour découvrir la République Vous trouverez ici les tour-opérateurs
spéciadominicaine et Punta Cana : vols secs, séjours, lisés dans votre destination. Ils produisent
circuits, formules all inclusive...eux-mêmes leurs voyages et sont
généralement de très bon conseil car ils connaissent w Autres adresses : 16, Boulevard de la
la région sur le bout des doigts. À noter que V i l l e t t e฀ 7 5 0 19฀ P a r i s฀ •฀ 5 6 ,฀ A v e n u e฀ d ’ I v r y฀
leurs tarifs se révèlent souvent un peu plus 75013 Paris.
élevés que ceux des généralistes.
CLUB FAUNE
e ATRIUM TRAVELS 14, rue de Siam (16 )
e113, rue du Faubourg‑Poissonnière (9 ) Paris
Paris & 06 85 96 50 18 & 01 42 88 31 32
www.atriumtravels.com www.club-faune.com
info@atriumtravels.com tourisme@club-faune.com
L’équipe d’Atrium Travels se met au service A deux pas de la Tour Eiffel, l’équipe de
du voyageur pour organiser un séjour entiè- spécialistes d’Images du Monde vous recevra
rement sur mesure en République domini- sur rendez-vous dans son Espace Voyage :
caine (séjours, croisières, voyages de noces, Arabica de la République dominicaine servi
dans le salon de l’agence puis projection sur circuits...). Des forfaits et promotions sont
également disponibles sur le site. grand écran des sites incontournables de la
République dominicaine et des différentes
BLUE LAGOON – BLUE WORLD possibilités d’hébergement. Votre conseiller
72, Rue Paradis « construira » votre voyage selon vos envies :
Marseille & 04 91 19 98 12 ruelles coloniales couleurs pastel de Santo
www.blueworld.fr – info@blueworld.fr Domingo, pictogrammes sur les falaises du lac
Spécialiste de la plongée sous-marine en Enriquillo, mines bleu turquoise de Larimar,
France, Blue Lagoon possède toute une contrastes panoramiques à la Péninsule de
gamme de centres de plongée et de bateaux Samana, plages de Robinson aux eaux
cristalde croisière dans le monde. Blue Lagoon lines, écolodges et boutiques-hôtels inédits,
International vous propose de séjourner à pour une découverte authentique de cette
l’hôtel Don Juan Beach, situé dans un cadre destination plurielle. Extension possible au
naturel sur la plage de Boca Chica, à 35 km Mexique ou au Bélize.
de la capitale. Il y est possible de suivre
diverses formations : open water diver, CROISITOUR
assistant instructeur. De même, des forma- & 0 821 21 20 20 015
tions spécialisées sont proposées : plongées contact@croisitour.com
dans des grottes ou sur épaves de nuit, en Croisitour vous propose de nombreux séjours
à destination de la République dominicaine : eaux profondes... Vous pourrez louez du
farniente, kitesurf, plongée, golf... Grâce matériel sur place.
aux activités et aux nombreux hôtels sélec-w Autre adresse : 29 Rue Mogador. Paris
tionnés, il est possible de partir pour Saint-e(9 ) & 01 48 74 58 51.
Domingue à la découverte des monuments
historiques ou, au contraire, dans un établis- CFA VOYAGES
50, Rue du Disque sement situé en bord de plage au milieu
eEntrée par le 70, avenue d’Ivry (13 ) d’une végétation luxuriante... La formule
Paris & 0892 234 232 / 01 40 03 98 45 tout-inclus est disponible pour la plupart
www.cfavoyages.fr – infos@cfavoyages.fr des séjours.16 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
EMPREINTE VOYAGES mesure en République dominicaine. Avec
ZAC des Etangs – Avenue des Peupliers une offre importante d’hébergements de
Saint-Mitre-les-Remparts 2 à 5 étoiles et des locations, iles-resa.com
& 0 826 106 107 propose de découvrir cette île des Caraïbes
www.empreinte.net grâce à un séjour à la carte, adapté à chaque
ledefi@empreinte.net budget. Un séjour Salsa de 9 jours pour
Empreinte Voyages possède un très grand apprendre la danse est également possible.
nombre d’offres sur la République
domini UN MONDE REPUBLIQUE DOMINICAINEcaine : des séjours farniente à ceux consacrés
e24, rue Chauchat (9 )au golf, en passant par les combinés, la
Parisplongée ou les autotours vous trouverez celui
& 01 70 38 22 13qui vous convient. La plupart d’entre eux
www.unmonderepubliquedominicaine.com/proposent la formule all inclusive.
infos@unmonde.fr
FUN & FLY Service téléphonique du lundi au vendredi de
55, boulevard de l’Embouchure 9h à 20h et le samedi de 10h à 18h
Toulouse Spécialiste de la destination, depuis une
& 0 820 420 820 décennie déjà, Un Monde Rep Dom propose
www.fun-and-fly.com une multitude de séjours, circuits, autotours,
naita@fun-and-fly.com croisières... Une belle brochette de possibilités,
Windsurf, kitesurf, plongée, golf, Fun & plutôt dans le haut de gamme et un
savoirFly, spécialiste des séjours sportifs, vous faire qui vous préserve de certains
désagréemmènera aux quatre coins du monde pour ments. Sur le site Internet, des promotions
vivre votre passion. Pour les amateurs du régulières et une carte interactive des hôtels,
cocktail mer et vent, un seul spot possible des formules all inclusive et des bons plans.
en République dominicaine : Cabarete. La
baie est sûrement l’un des meilleurs spots NOUVELLES ÎLES
edes Caraïbes. Le voyagiste propose plusieurs 55, rue des Petites Ecuries (10 )
types d’hébergements : résidences ou hôtels. Paris
& 08 00 94 94 00Les golfeurs pourront également partir avec
www.nouvellesiles.comFun & Fly pour un séjour à Punta Cana.
En 2015, Nouvelles Iles fête ses 15 ans !
GOLF AUTOUR DU MONDE – VOYAGES Spécialiste des Antilles, cette agence de
GALLIA TOURISME voyages développe ses activités en ligne.
& 01 53 43 36 36 Basée à Paris, en Guadeloupe et en République
www.voyages-gallia.fr/ dominicaine, la société jouit sur place d’une
golf@autourdumonde.com équipe de conseillers voyages qui connait
Formule tout compris : vol, logement en bien le terrain ! Que vous rêviez de Barbuda,
pension complète, accès au golf... de la Guadeloupe, de la Martinique, de Saint
La rubrique Golf autour du monde des voyages Martin, Saint Barth ou même de Porto Rico,
Gallia, la République dominicaine est une de l’île Maurice ou de l’île de la Réunion,
destination de choix. Entre autres, citons, à il y a toujours une possibilité avec cette
quelques kilomètres de l’aéroport international agence, qui organise des séjours et circuits
de Punta Cana, le Punta Cana Resort and sur mesure (packages vol + hôtel + voiture), Club qui possède un magnifique parcours de
sélectionne une large gamme d’héberge-18-trous, planté de bunkers et autres palmiers ;
ments (hôtels 2 à 5-étoiles, hôtels de charme, de plus, le parcours et son élégant Club House
résidences, gîtes et bungalows, villas) et surplombent une superbe plage et la mer des
choisit un panel d’activités entre terre et Caraïbes. Ou encore la Casa de Campo, qui
mer (jet-ski, plongée sous-marine, pêche au comporte 300 chambres et 150 villas et ses
gros, canoyning, aquarando) ou des séjours 2 parcours dessinés par Pete Dye. thématiques (bien-être, nature, sensations
fortes, etc.). Egalement des croisières à bord ILES RESA.COM
e d’un catamaran ou d’un monocoque, avec 80, rue de la Roquette (11 )
ou sans skipper, vers les Grenadines, les Paris & 01 44 88 01 50
Iles Vierges, Marie-Galante, Sainte-Lucie ou www.iles-resa.fr
Ce tour-opérateur en ligne, spécialiste des la Guadeloupe. Pour la République
dominiîles, vous offre la possibilité de consulter, caine, Nouvelles Iles ne propose pas moins
de comparer et de réserver votre voyage sur de 36 séjours différents !INVITATION AU VOYAGE
Partir en voyage organisé - COMMENT PARTIR ? 17
PASSION DES ÎLES pour vous un univers totalement dédié au voyage
& 08 25 16 15 02 sur mesure et en individuel, grâce aux conseils
www.passiondesiles.com pointus transmis par des spécialistes qualifiés
Le spécialiste des îles et des lagons depuis sur leur destination de cœur ou d’origine. Vous
30 ans. Vous trouverez chez ce tour-opérateur bénéficiez de leur aide pour la préparation du
voyage mais aussi durant toute la durée du tous les séjours sur mesure en République
voyage sur place. Tous les circuits peuvent Dominicaine et aux Antilles. Définissez les
dates de votre séjour et votre ville de départ, être effectués avec des enfants car tout est
sélectionnez vos activités favorites (farniente, question de rythme. Vous invitez votre petite
Spa, découverte, plongée, golf…) et votre tribu familiale, enfants, petits-enfants, et VDM
vous propose des tarifs étudiés au cas par cas, choix d’hôtellerie, l’équipe de Passion des îles
des découvertes pour les adultes et des activités vous préparera « votre programme » cousu
ludiques pour les enfants. Choisissez parmi la main… le tout au juste prix et en tout-inclus.
Tous les types d’hébergement, hôtels-clubs, bonne centaine de voyages sur mesure proposés.
de luxe ou pour les familles vous seront
Généralistesproposés.
Vous trouverez ici les tour-opérateurs dits
TERRE ET NATURE VOYAGES « généralistes ». Ils produisent des offres
e23, rue d’Ouessant (15 ) et revendent le plus souvent des produits
Paris & 01 45 67 60 60 packagés par d’autres sur un large panel de
www.terreetnature.com destinations. S’ils délivrent des conseils moins
contact@terreetnature.com pointus que les spécialistes, ils proposent des
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h. Sur tarifs généralement plus attractifs.
rendez-vous en dehors de ces horaires.
ALMA VOYAGESTerre et Nature Voyages vous propose des
573, route de Toulouseséjours à dominante sportive ou culturelle
Villenave-d’Ornon (France)dans les plus beaux pays du monde. En
& 05 56 87 58 46 / 0820 20 20 77République dominicaine, six séjours vous
www.alma-voyages.cominvitent à découvrir le windsurf et le kitesurf
Ouvert de 9h à 21h.dans les plus beaux spots du pays.
Chez Alma Voyages, les conseillers
VIVA WINDHAM RESORTS connaissent vraiment les destinations. Ils
e31, avenue des Champs‑Elysées (8 ) ont la chance d’aller sur place plusieurs fois
Paris & 01 42 25 13 75 par an pour mettre à jour et bien conseiller.
www.vivawyndhamresorts.com Chaque client est suivi par un agent attitré
Viva Wyndham Resorts possède des hôtels en qui n’est pas payé en fonction de ses ventes...
République dominicaine, tous conçus autour mais pour son métier de conseiller. Une large
du concept « all inclusive ». Deux complexes offre de voyages (séjour, circuit, croisière ou
mitoyens se situent à La Romana sur la côte circuit individuel) avec l’émission de devis
sud-est, dans la très belle baie de Bayahibe pour les voyages de noces ou sur mesure.
et offrent une large capacité d‘hébergement ; Alma Voyages pratique les meilleurs prix du
une autre propriété se trouve dans le complexe marché et travaille avec Fram, Kuoni, Club
hôtelier de Playa Dorada à côté de Puerto Plata Med, Beachcombers, Jet Tour, Marmara,
sur la côte nord ; une autre à Cabarete, sur Look Voyages... Si vous trouvez moins cher
un des 10 meilleurs spots de windsurf et de ailleurs, l’agence s’alignera sur ce tarif et vous
kitesurf au monde. Les 2 derniers établisse- bénéficierez en plus, d’un bon d’achat de 30 E
ments du groupe sont à Las Terrenas, sur la sur le prochain voyage. Surfez sur leur site !
plage de Coson, dans la péninsule de Samaná.
CLUB MEDLa chaîne d’hôtels pense aussi aux couples
& 08 20 02 00 08 – www.clubmed.fret amoureux et se propose ainsi d’organiser
Des vacances à la carte qui feront la joie de mariages et lunes de miel dans chacun de
petits et grands. Avec 80 villages dans le ces établissements.
monde, vous avez la possibilité de partir dans
VOYAGEURS DU MONDE l’endroit dont vous rêvez. Avec des formules en
e55, rue Sainte-Anne (2 ) demi-pension, vous pouvez profiter au mieux
Paris & 01 42 86 16 00 de vos vacances. Des villages écolos sont à
www.voyageursdumonde.fr votre disposition pour les plus verts d’entre
Juste 1 800 m² consacrés aux voyages ! Depuis vous. Club Med propose aussi des circuits
plus de trente ans, Voyageurs du Monde construit organisés dans différents pays du monde.18 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
NOUVELLES FRONTIÈRES en voiliers, des locations de voitures et plus
& 0 825 000 747 de 300 solutions d’hébergements (hôtels,
Nouvelles Frontières, un savoir-faire incompa- gîtes, villas, bungalows et résidences). Vous y
rable depuis plus de 50 ans. Des propositions trouverez également un vaste choix de séjours
de circuits, d’itinéraires à la carte, des séjours packagés et des offres originales de vacances
balnéaires et d’escapades imaginés et construits « actives » incluant des activités sportives et
par des spécialistes de chaque destination. de découverte. L’agence vous fera vivre « les
Antilles point comme les autres » grâce à son
THOMAS COOK équipe professionnelle 100 % antillaise,
convi& 0 826 826 777 – www.thomascook.fr viale et passionnée, dont la seule ambition est
Tout un éventail de produits pour composer son de vous faire découvrir et aimer les Antilles.
voyage : billets d’avion, location de voitures,
chambres d’hôtel... Thomas Cook propose Sites comparateurs et enchères
aussi des séjours dans ses villages-vacances
et les « 24 heures de folies » : une journée de BILLETSDISCOUNT
promos exceptionnelles tous les vendredis. Leurs & 01 40 15 15 12
conseillers vous donneront des conseils utiles www.billetsdiscount.com
sur les diverses prestations des voyagistes. Le site Internet permet de comparer les tarifs
de vol de nombreuses compagnies à
desti UCPA nation de tous les continents. Outre la page e12, rue des Halles (13 ), Paris principale avec la recherche générale, des
& 3260 / 08 25 88 08 00 – www.ucpa.fr onglets spécifiques (Antilles, océan Indien,
M° : Châtelet ou Les Halles Océanie, Afrique, Amérique du Nord et Asie)
Accueil téléphonique du lundi au vendredi de permettent de cibler davantage les recherches.
9h à 20h sauf le jeudi de 9h à 22h. Le samedi
de 9h à 19h. JETCOST
Cette association unique en France propose www.jetcost.com
depuis plus de 45 ans des vacances sportives à Jetcost compare les prix des billets d’avion
destination des adultes, mais aussi des enfants et trouve le vol le moins cher parmi les offres
et des adolescents. La plongée bouteille est et les promotions des compagnies aériennes
ouverte aux juniors de 13-17 ans en France, régulières et low cost. Le site est également un
ainsi qu’aux jeunes adultes (monde) ; la plongée comparateur d’hébergements, de loueurs
d’aulibre est réservée aux adultes (monde) et jeunes tomobiles et de séjours, circuits et croisières.
adultes (monde).
LILIGO
& 01 45 153 170Réceptifs
www.liligo.com – feedback@liligo.com
ECOTOUR BARAHONA Liligo interroge agences de voyage,
compaCalle Padre Billini # 405 gnies aériennes (régulières et low cost), trains
SANTO DOMINGO & 809 682 2454 (TGV, Eurostar…), loueurs de voiture mais
www.ecotourbarahona.com/frances/ aussi 250 000 hôtels à travers le monde pour
info@ecotourbarahona.com vous proposer les offres les plus intéressantes
Si vous êtes de passage dans la capitale et que du moment. Les prix sont donnés TTC et
vous envisagez de vous rendre et de découvrir les incluent donc les frais de dossier, d’agence…
trésors de la région sud-ouest, entre Barahona et Le site comprend aussi deux thématiques :
Pedernales, pour vous orienter, Ecotour Barahona « week-end » et « ski ».
qui a ouvert une nouvelle antenne dans la zone
VOYAGER MOINS CHERcoloniale, sera ravi de vous conseiller. Cette
www.voyagermoinscher.comagence spécialisée dans l’écotourisme, vous fera
contact@voyagermoinscher.comdécouvrir la République dominicaine de manière
Ce site référence les offres de près de écologique. L’accueil charmant, personnalisé en
100 agences de voyages et tour-opérateurs la personne de Nico, est en français.
parmi les plus réputés du marché et donne ainsi
NOUVELLES ILES accès à un large choix de voyages, de vols, de
www.nouvellesiles.com forfaits « vol + hôtel », de locations, etc. Il est
A la fois tour-opérateur et agence de également possible d’affiner sa recherche grâce
voyages dédiés aux Antilles, ils proposent, au classement par thèmes : thalasso, randonnée,
en direct et depuis les Antilles, des séjours plongée, All Inclusive, voyages en famille, voyages
à la carte, des billets d’avion, des croisières de rêve, golf ou encore départs de province.INVITATION AU VOYAGE
Partir seul - COMMENT PARTIR ? 19
« découverte » est proposé en République Agences de voyage
dominicaine (15 jours). Il s’avère être une
ROOTS TRAVEL bonne alternative entre découverte et farniente
e17, rue de l’Arsenal (4 ), Paris grâce à son programme complet : le quartier
& 01 42 74 07 07 – www.rootstravel.com colonial de Saint-Domingue, la côte caribéenne
Bureau ouvert : Le lundi de 10h à 13h et de 14h à à Barahona et à Jarabacoa, Rio San Juan et
18h, du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h ses criques, la péninsule de Samana, et plus
à 18h, le samedi de 11h à 13h et de 14h à 18h. particulièrement dans le village de Las Terrenas.
Roots Travel propose des séjours individuels Des promotions sont régulièrement proposées
chez l’habitant et en hôtel de charme ainsi que et il est également possible de composer son
des itinéraires inédits sur mesure. Un circuit voyage à la carte et de louer une voiture.
PARTIR SEUL
Air Caraïbes, compagnie aérienne française En avion
régulière propose ses vols au départ d’Orly Prix moyen d’un vol Paris-Saint-Domingue :
Sud vers la Guadeloupe (Pointe-à-Pitre), entre 700 et 1 200 E. A noter que la variation
la Martinique (Fort-de-France), la Guyane de prix dépend de la compagnie empruntée,
(Cayenne), Haïti (Port-au-Prince), Saint-Martin mais surtout du délai de réservation. Pour
(Juliana) et la République dominicaine (Saint-obtenir des tarifs intéressants, il est
indisDomingue).pensable de vous y prendre très en avance.
1 à 2 vols quotidiens sont proposés vers la
Principales compagnies desservant Guadeloupe et la Martinique, 3 vols
hebdomadaires vers la Guyane, jusqu’à 3 vols la destination
par semaine vers Haïti et la République
w Pour connaître le degré de sécurité de dominicaine et jusqu’à 2 vols par semaine
la compagnie aérienne que vous envisagez à destination de Saint-Martin. Cette d’emprunter, rendez-vous sur le site Internet
desserte, assurée en Airbus A330, est www.securvol.fr ou sur celui de la Direction
complétée par l’offre du réseau régional générale de l’aviation civile : www.dgac.fr
de la compagnie vers toutes ses
destina AIR CARAÏBES tions : Saint-Martin (Grand Case),
Saint& 0820 835 835 – www.aircaraibes.com Barthélemy (desserte opérée par St Barth
Vols avec escale entre Paris et Saint-Domingue Commuter), Sainte-Lucie, Haïti et la
jusqu’à 3 fois par semaine. République dominicaine.
Surbooking, annulation, retard de vol :
obtenez une indemnisation !
AIR-INDEMNITE.COM
www.air-indemnite.com
contact@air-indemnite.com
Des problèmes d’avion (retard de vol, annulation ou surbooking) gâchent le séjour de
millions de vacanciers chaque année. Bonne nouvelle : selon la réglementation, les
voyageurs ont droit jusqu’à 600 € d’indemnité par passager ! Mauvaise nouvelle :
devant la complexité juridique et les lourdeurs administratives, très peu de passagers
parviennent en réalité à se faire indemniser.
w La solution? air-indemnite.com, pionnier et leader français depuis 2007, simplifiera
toutes les démarches en prenant en charge l’intégralité de la procédure. Analyse et
construction du dossier, échanges avec la compagnie, suivi de la procédure, versement
des indemnités : air-indemnite.com s’occupe de tout et obtient gain de cause dans
9 cas sur 1O. Air-indemnite.com se rémunère uniquement par une commission sur
l’indemnité reçue. Si la réclamation n’aboutit pas, rien ne sera donc déboursé !20 COMMENT PARTIR ? - Partir seul
Air Caraïbes relie également la Province et danois qui interroge plusieurs centaines de
la Belgique aux Antilles - Guyane au départ compagnies aériennes. Principal concurrent de
d’Orly grâce à TGV AIR. Skyscanner, Momondo n’est pas une agence
Air Caraïbes propose 3 classes de services de voyages, mais un moteur de recherche de
à bord : Soleil (Economique), Caraïbes, billets d’avion principalement : c’est un service
(Premium Economy), Madras (Affaires). gratuit, aucun billet n’est vendu sur le site.
Son programme de fidélité gratuit Préférence
SKYPICKERpermet de cumuler des miles et de bénéficier
& +33 170 70 08 91d’avantages.
fr.skypicker.comConsultez le site Internet pour les promotions
info@skypicker.comen cours. Tous les vols sont affichés et le
Skypicker.com est un comparateur de vols moteur de réservation intégré au site.
créé par un investisseur tchèque, Ji ří Hlavenk,
AIR EUROPA en 2012. Son interface est révolutionnaire.
& 01 42 65 08 00 Grâce à une carte interactive et en un clic sur
www.air-europa.com la ville de départ, tous les prix aux quatre coins
Pour Saint-Domingue, Air Europa assure 1 vol du globe s’actualisent, que ce soient les vols
quotidien au départ de Paris, via Madrid, pour low cost ou les compagnies régulières. L’intérêt
une arrivée à 18h25. Environ 14 heures de vol. de ce comparateur de vols est qu’il propose
des voyages entre 50 % et 90 % moins chers
AIR FRANCE et ce grâce à une base de données de plus e2, rue Robert Esnault-Pelterie (7 ) de 100 compagnies aériennes référencées,
Paris & 0892 70 26 54 / 3654 telles que Ryanair, Wizz Air, Air Asia, Jetstar
www.airfrance.fr ou Southwest Airlines.
M° Invalides
Au départ de Paris et sans escale, Air France Location de voitures
dessert Punta Cana et Saint Domingue 3 fois
par semaine (lundi, jeudi et samedi). Les vols ALAMO – RENT A CAR
durent entre 8 heures 45 et 11 heures. & 08 05 54 25 10
www.alamo.fr
CORSAIR Outre plus de 40 ans d’expérience, Alamo
& 39 17 – www.corsair.fr possède aujourd’hui une flotte de plus d’1 million
Au départ de Paris Orly Sud, la compagnie de véhicules répartis dans 1 248 agences
propose un à deux vols directs par semaine, implantées dans plus de 40 pays. Chaque
le samedi et le dimanche pour Punta Cana.
année, 15 millions de voyageurs louent un
véhicule auprès d’Alamo pour effectuer leurs XL AIRWAYS
déplacements. Alamo met tout en œuvre pour & 0892 692 123 – www.xl.com
que leur location de voiture s’effectue sans Première compagnie européenne sur la
destinasouci, d’un bout à l’autre de la planète. Une tion, XL Airways propose toute l’année jusqu’à 6
dizaine d’agences Alamo sont à votre service vols par semaine entre Paris et Punta Cana. En
en République dominicaine, réparties dans hiver, la compagnie vole également vers Punta
tout le pays, dont une à l’aéroport de Santo Cana au départ de Marseille, Lyon, Nantes,
Domonigo et une en centre-ville.Toulouse et Bordeaux, ainsi que vers Samana
au départ de Paris. Axée sur un modèle de tarifs AUTO EUROPE
ultra compétitifs, l’offre comprend toujours un & 0 800 940 557
repas chaud, eau, thé et café pendant le service www.autoeurope.fr
et un programme audio-vidéo fréquemment reservations@autoeurope.fr
renouvelé. Une gamme de services additionnels
Auto Europe négocie toute l’année des tarifs est également proposée pour permettre à
privilégiés auprès des loueurs
internatiochacun de personnaliser son voyage. naux et locaux afin de proposer à ses clients
des prix compétitifs. Les conditions Auto Sites comparateurs
Europe : le kilométrage illimité, les assurances
MOMONDO et taxes incluses dans de tout petits prix et
www.momondo.fr des surclassements gratuits pour certaines
Comparez les vols et les hôtels les moins destinations. Vous pouvez récupérer ou laisser
chers avec Momondo, un comparateur de prix votre véhicule à l’aéroport ou en ville.SAINT-DOMINGUE
Prenez vos vacances
du bon c0te !
Envolez-vous vers
Saint-Domingue
et découvrez la République
Dominicaine. Nous avons
jusqu’à 3 vols hebdomadaires
au départ de Paris Orly Sud.
Informations / réservations
*0820 835 835
aircaraibes.com
ou en agence de voyages
* 0,12e / min. Tarif en vigueur susceptible d’être modifié.
Air Caraïbes - Parc d’activités de la Providence - Dothémare - 97139 ABYMES GUADELOUPE (FWI) - www.aircaraibes.com
Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital social de 31 368 608 e - SITA : PTPDGTX - RCS PTP 414 800 482.22 COMMENT PARTIR ? - Séjourner
BSP AUTO prix proposés sont parmi les plus compétitifs
& 01 43 46 20 74 – www.bsp-auto.com du marché. Les tarifs comprennent toujours
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 21h30 ; le le kilométrage illimité et les assurances. Les
week-end de 9h à 20h. Location de voitures bonus BSP : réservez dès maintenant et payez
sur votre mobile. seulement 5 jours avant la prise de votre
La plus importante sélection de grands loueurs véhicule, pas de frais de dossier ni
d’annuladans les gares, aéroports et centres-villes. Les tion, la moins chère des options zéro franchise.
SÉJOURNER
le site. Avec leur carte interactive, les profils des Se loger
« welcomers » s’affichent, avec leurs disponibilités.
AIRBNB Certains font part de leurs projets de voyage afin
www.airbnb.fr de pouvoir être aidés par les membres du site. La
Créée en Californie en 2008, cette société de solidarité est l’âme essentielle de ce site.
location de chambres, appartements et autres
COUCHSURFINGtypes de logements meublés entre particuliers a
www.couchsurfing.orgla cote. Ce concept simple fonctionne dans plus
Grâce au CouchSurfing, vous voyagez dans de 34 000 villes partout dans le monde. Par le
le monde entier en logeant gratuitement chez biais d’Airbnb, on peut louer pour quelques jours
l’habitant. Il suffit de s’inscrire sur des sites une chambre chez le propriétaire, une maison
Internet spécialisés pour accéder aux offres ou, pourquoi pas, une villa à la plage. Tout se
des membres prêts à mettre à disposition un passe directement sur Internet où l’on accède
couchage pour quelques nuits. Échange de aux petites annonces affichant plusieurs photos
bons procédés oblige, vous devez accepter en et informations pratiques fournies directement
contrepartie (en principe) d’accueillir chez vous par les propriétaires. La recherche est lancée par
celle ou celui qui vous reçoit. Soyez rassuré, localité, selon les dates et le type d’infrastructure
des systèmes de contrôle existent sur les sites : souhaités. Les résultats apparaissent pointés sur
notation des membres, numéro de passeport la carte de la ville, ce que facilite le repérage par
exigé à l’inscription, etc. CouchSurfing est le quartier. Hôtes et clients peuvent échanger et se
service d’hébergement en ligne regroupant le renseigner sur leurs espaces personnels respectifs,
plus d’adhérents. Les participants ont accès à des car le site est une sorte de réseau social (il faut
hébergements volontaires dans plus de 200 pays.s’identifier pour conclure une transaction). Après
un séjour, il est possible de laisser sur la page de
EASYROOMMATEl’annonce des commentaires visibles à tous. Tout & 01 78 40 14 40est indiqué et rédigé en français, et l’entreprise
www.easyroommate.compossède un bureau à Paris. Ils garantissent ainsi
Un site de colocation plutôt sympathique le sérieux des offres et une assistance aux loueurs
pour trouver une coloc’ d’une durée plus ou et aux clients. Un bon moyen pour trouver des
moins longue (par semaine ou par mois) triée logements inusités et charmants et parfois même
par pays. La bonne alternative pour ne pas de se sentir accueilli comme chez soi !
rentrer dans une chambre d’hôtel morne, et vivre
dans une maison ou un appartement avec des BEDYCASA
personnes qui rendront le séjour plus agréable.& 04 67 47 19 53 – www.bedycasa.com
Chez Bedycasa, pionnier de la location chez
l’ha HELPXbitant, il est possible de louer une chambre, un
www.helpx.netappartement, une maison, une cabane (la liste
Des fermes biologiques, des ranchs, des B&B, est encore longue !) ou de trouver une famille
des hôtels ou l’étranger aide tout en bénéficiant d’accueil. Bedycasa propose aux voyageurs en
(selon les pays et hôtes) de cours d’anglais, de quête d’échange une solution économique et
randonnées à cheval, de repas selon le travail sympathique. Réservation en ligne.
fourni. Un panel de lieux, partout dans le monde,
BEWELCOME où vivre durant une année ou moins, afin
d’améFrance liorer une langue ou vivre une expérience hors
www.bewelcome.org du commun pendant une année de césure.
Le système est simple : se faire loger partout dans Le prix d’adhérent est symbolique, seulement
le monde chez l’habitant, contacté auparavant via 20 euros, et permet d’accéder aux offres.INVITATION AU VOYAGE
Séjourner - COMMENT PARTIR ? 23
HOSTELBOOKERS Français passe dans le logement. Propriétaire
fr.hostelbookers.com d’un appartement, trouvez l’échange idéal qui
Depuis 2005, cette centrale de réservation conviendrait au propriétaire de la maison désirée.
en ligne permet de planifier son séjour à Le choix est large : 40 000 offres dans 148 pays.
prix corrects dans le monde entier. Afrique,
WORKAWAYAsie, Europe, Amérique… Hostelbookers est
www.workaway.infospécialisé dans les logements peu onéreux
Ici, le système est simple : être nourri et logé (auberges de jeunesse ou hostels…) mais
en échange d’un travail. Des ranchs, des proposant des services et un cadre plutôt
fermes, des maisons à retaper, des choses plus soignés. Pour chaque grande ville, le site
insolites comme un lieu bouddhiste à rénover. propose une sélection pointue d’enseignes
Une expérience unique dans son genre.partenaires et vous n’aurez plus qu’à choisir
l’adresse la plus pratique, la mieux située, ou
Hôtelstout simplement la moins chère. Une
plateLa République dominicaine possède une belle forme bien pratique pour les baroudeurs.
infrastructure hôtelière, très développée, et
LOVE HOME SWAP toutes les gammes d’hôtels y sont
représenwww.lovehomeswap.com tées. Elles se succèdent à l’infini dans toutes
Partir en vacances seul, en famille, ou avec les zones touristiques, des plus modestes aux
un groupe d’amis sans payer le logement plus luxueux, des hôtels de charme aux gros
résume l’objectif du site. Échangez votre porteurs aux formules tout compris. Bien que
studio, appartement, maison, villa, château d’un confort parfois rudimentaire, les hôtels
etc. contre une villa à Sidney ou une immense locaux dans les petites agglomérations sont en
maison avec piscine à Miami. Tout est permis, général propres. Les prix varient selon la saison
mais il faut un échange qui convienne des deux et peuvent être négociés durant les périodes côtés. Pour bénéficier de tous les avantages
moins courues. Il est prudent de réserver son les frais d’adhésion sont de 80 US$ environ
hôtel en haute saison bien à l’avance, spécia-et donnent l’accès au site.
lement durant la semaine sainte.
TROC MAISON
Chambres d’hôtes& 05 59 02 02 02 / 09 70 40 64 99
Il n’existe pratiquement pas de chambres www.trocmaison.com
d’hôtes, à proprement parler, en République Le slogan du site : « Échangez… ça change
dominicaine, mis à part dans la région de tout ». Un site pour échanger son logement
(studio, appartement, villa…). Numéro 1 du Jarabacoa. Vous pouvez négocier avec
troc de maison, le prix est de 7,95 E par mois l’habitant directement pour dormir « à la
pour l’accès aux offres. Une aubaine quand dominicaine » et partager un peu de la vie
on pense que 50% du budget vacances des quotidienne des Dominicains.
Cabañas turísticas
La méprise est fréquente de la part des touristes non avertis : les cabañas turísticas ne
sont pas, malgré leur dénomination, des hôtels de tourisme, mais des établissements
réservés aux couples, le plus souvent adultères, ou tout au moins non officiels.
Généralement très présentes en périphérie des villes, les cabañas turísticas sont
baptisées de jolis noms évocateurs, Pasión, Eros, Paraíso, Venus, Burbujas de Amor…
Elles affichent complet en fin de semaine dès la fermeture des discothèques. Cernées
de hauts murs protecteurs, dotées de parkings individuels fermés, donc discrets,
auxquels on accède sans rencontrer âme qui vive, avec accès direct dans la chambre
dans le plus parfait anonymat, elles possèdent tout l’arsenal des équipements requis
pour un maximum de confort selon leur catégorie : miroir au plafond, trappe discrète
pour passer les draps, les serviettes et le petit déjeuner (et même la facture !) ;
télévision avec chaînes thématiques et Jacuzzi pour les plus luxueuses. Les cabañas
turísticas peuvent constituer une étape pratique, car elles sont en général très bien
tenues, peu onéreuses (elles se louent généralement par tranche de 4 heures et
environ 900 pesos la nuit), bien sûr ouvertes à toute heure, et bénéficient d’un service
efficace et discret.24 COMMENT PARTIR ? - Séjourner
AIR CARAIBESAuberges de jeunesse
Aeropuerto International De Las Américas Il n’existe aucune auberge de jeunesse
labeler1 étage – Hall Départslisée, mais des backpackers sont mentionnés
Esquina Winston Churchill y Max Henriquez dans ce guide, comme à Samana par exemple.
Urena Edificio in Tempo – Suite 201/101
Campings SANTO DOMINGO
& +1 809 621 77 77 / +1 809 549 93 04Le camping se développe peu à peu,
www.aircaraibes.comnotamment sur la péninsule de Samana. Le
paxsales@generalairservices.comcamping sauvage est possible (pas forcément
Vols au départ de Santo Domingo vers la sécurisé), en particulier au bord des plages
France métropolitaine (3 vols par semaine), la et dans les montagnes, mais il convient de
Martinique, La Guadeloupe, Saint-Barthélemy, prendre les précautions habituelles.
Saint-Martin, Sainte-Lucie.
Bons plans
BusLa location de villas est l’option privilégiée
Les guaguas, prononcez « wuawua », relient pour ceux qui veulent séjourner une longue
toutes les villes et jusqu’au moindre village, pour période dans le pays. Les agences de location
combler le manque de véhicules personnels. On sont nombreuses à opérer notamment sur la
les prend à la gare routière ou on leur fait signe côte nord qui est la destination privilégiée de
du bord de la route. Peu confortables, mais bon ce tourisme individuel et familial.
marché, ils sont le moyen de transport le plus
A.I.C DOMINICANA utilisé pour les courtes distances. Quelques
Paseo de la Costanera compagnies de cars, dont certaines offrent
Libertad des prestations quasi luxueuses et surtout
LAS TERRENAS des horaires respectés, relient fréquemment
& +1 809 240 6588 les grandes villes à la métropole. Les deux
www.aicdominicana.com principales sont Caribe Tours et Metro, qui se
info@aicdominicana.com livrent une concurrence acharnée. Une bonne
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h et option pour aller de ville en ville.
de 15h30 à 18h, et le samedi de 9h à 13h.
Vous souhaitez louer une villa, un appar- GUAGUA – TRANSPORT PUBLIC
tement, ou vous avez décidé de poser vos Parque Independencia y Parque Enriquillo
bagages et de vous installer à Las Terrenas ? Saint-Domingue
Rendez-vous chez Azul Inmo Caribe. Laurent, Prix en fonction du trajet souhaité, de la distance
et du nombre de bagage (si vos bagage prennent installé dans cette région qu’il connaît sur
une place assise, on vous fera payer la place !)le bout des doigts depuis 1993, assisté de
Les guaguas sont de petits bus de transport Jacques et Michel, dirige cette dynamique
public, avec des prix très abordables et une agence immobilière, spécialiste de la
ambiance tout à fait typique, qui desservent péninsule de Samaná. AIC propose, outre la
vente de terrains, de villas et d’appartements, tout le pays. Les départs se font en général
des locations de studios, d’appartements et depuis la station du parc Independencia à
Santode villas, solution idéale pour des séjours de Domingo ou du parc Enriquillo. Selon les prix
moyenne et longue durée. Les propriétés sont et les horaires, vous pouvez avoir ou non la
également présentées sur le site Internet. climatisation.
AIC est également de bon conseil sur toutes
Voitureles procédures concernant les achats
Différents systèmes de numérotation de rue fonciers.
coexistent (quand les noms de rues sont
Se déplacer affichés !), et cela a de quoi désorienter un
tantinet, d’autant plus que les numéros sont
Avion souvent absents. Pour vous repérer, sachez
Les villes sont desservies par de petites que les adresses mentionnent souvent l’angle
compagnies aériennes privées (Aerodomca ou de la rue la plus proche (esquina) ou les
Air Century) ou des compagnies d’avions-taxis rues entre lesquelles est situé
l’établisseque l’on peut affréter à partir des différents ment. Même aujourd’hui, le GPS ne vous
aéroports et aérodromes par l’intermédiaire sera pas d’un grand secours, et les cartes
des agences de voyages. Google manquent cruellement de précision. INVITATION AU VOYAGE
Séjourner - COMMENT PARTIR ? 25
Prenez donc le temps de demander comment sortir de la capitale en direction de l’est jusqu’à
vous rendre à votre destination et essayez San Pedro de Macoris. Depuis l’été 2012 cette
de rester zen. nouvelle voie encore en construction relie
partiellement Santo Domingo à Punta Cana.w Etat des routes. Sous l’impulsion des
pouvoirs publics, les quelque 5 000 km du w Conduite automobile. Le permis de
réseau routier s’améliorent considérablement conduire étranger est valable 90 jours. La
et ces dernières années, l’effort est porté sur conduite à la dominicaine n’obéit qu’à une
le sud-ouest. Des pistes sont bitumées, des règle : chacun pour soi ! Cela surprend les
voies de communication sont créées, des premiers jours, puis vous vous y habituez
routes en mauvais état réparées. Mais les très vite. La signalisation est aussi déficiente
conditions climatiques (vent, pluies, tempêtes, en ville que sur les routes : n’hésitez pas
chutes d’arbres ou de noix de coco) font que à interroger les passants, ils se feront un
les travaux sont sans cesse à recommencer. plaisir de vous remettre sur le droit chemin.
En conséquence, il vaut mieux se renseigner Attention ! Quand les feux de circulation
avant d’emprunter une route ou une piste, car fonctionnent, ils sont placés après les
certaines routes sont parfois coupées par carrefours, comme aux Etats-Unis. Il ne faut
le débordement d’une rivière, l’éboulement donc pas s’arrêter à la hauteur du feu, mais
d’un flanc de colline, une coulée de boue ou bien avant. Les sens interdits sont très mal
la disparition d’un pont. indiqués et les panneaux « una via » peu
visibles. Il est préférable de s’habituer aux w Autoroute. Les deux principales autoroutes
flèches blanches tracées sur le sol ou, mieux du pays relient la capitale à la deuxième ville
encore, d’observer le sens des véhicules garés.du pays, Santiago, dans le nord-ouest et à
Pour ralentir la circulation dans les agglomé-Las Terrenas dans la péninsule de Samaná.
rations à l’approche notamment des écoles, La première, publique, est dangereuse, faute
les ralentisseurs, ici appelés policiers couchés de signalisation, d’entrées et de sorties
(policia acostada), prolifèrent, souvent mal correctement balisées, d’un marquage au sol
indiqués, à peine visibles, ils sont particuliè-parfois déficient, et parce que les Dominicains
rement meurtriers pour les amortisseurs. Ils n’ont pas encore assimilé le rôle des différentes
sont parfois dessinés en creux. Si vous arrivez files. Prudence donc sur cet axe très chargé en
à leur échapper, les profondes dénivellations véhicules de toutes sortes, y compris des poids
lourds et des deux-roues. Quant au tarif, il est des carrefours, prévues pour les
écouletrès modéré, presque symbolique, puisqu’il n’en ments d’eau de pluie, ne vous rateront pas. A
coûte que 30 pesos pour sortir de la capitale Santo Domingo, il est des circonstances dans
à payer uniquement en liquide. La deuxième, lesquelles il vaut mieux s’abstenir de prendre
privée, est beaucoup plus sûre et encore peu le volant. Sont particulièrement déconseillés
fréquentée car payante (800 pesos tout de les jours de pluie, la tombée du jour et la nuit,
même !). Une troisième autoroute permet de les soirées de fin de semaine et le dimanche.
GPSolution
Afin de préparer sûrement vos déplacements en République dominicaine et pourquoi
pas vos incursions en Haïti, une solution d’orientation simple et efficace existe depuis
peu. C’est GPSolution. Ouvert en 2009, à l’aéroport international de Las Americas, un
stand OLA vous attend dès votre arrivée sur l’île, où vous pourrez acheter ou louer un
GPS, et un personnel qualifié pourra vous informer sur son fonctionnement.
Les plans et cartes numérisés de GPSolution vous seront d’une grande utilité si vous
avez loué une voiture à l’aéroport et si vous conduisez dès votre arrivée. Vous prendrez
d’autant plus rapidement les habitudes de conduite du pays, si votre orientation est
facilitée par un GPS de qualité. Non seulement le GPS vous guidera jusqu’à votre
hôtel, mais GPSolution a recensé pour vous aider dans votre visite du pays plus de
30 000 centres d’intérêt sur l’île, incluant hôtels, musées, monuments historiques,
plage, etc. De plus, si vous êtes muni d’un GPS Garmin, vous pourrez payer et
télécharger à l’avance toutes les informations à partir du site Web : www.ola.com.do.
Les cartes sont remises à jour régulièrement et intègre 100% du réseau routier de l’île.
Il n’y a donc plus qu’à conduire et à se faire plaisir...26 COMMENT PARTIR ? - Séjourner
Si vous décidez d’affronter la route, une mention « público », soit des automobilistes
vigilance de tous les instants s’impose alors. qui proposent leurs services de chauffeurs de
La nuit, il vous faudra faire très attention aux taxi clandestins, mais attention à la
malhonbras qui s’agitent hors des fenêtres. Ils servent nêteté de certains.
de clignotant ou de signal de frein. Vous l’aurez
Deux-rouescompris : prudence, prudence. D’autant plus
que les animaux en liberté n’imaginent pas w Deux-roues et quads. Possibilité de louer
une seconde que la route vous appartienne. des motos et des scooters dans la plupart des
Epargnez les chevaux, les ânes, les vaches, centres touristiques, vérifiez bien toutefois
les cochons, les chiens et les poules, et faites les assurances. Le quad est devenu depuis
particulièrement attention aux enfants sur les quelques années le véhicule à la mode dans les
chemins de campagne, aux vélos, aux motos, zones touristiques, notamment à Las Terrenas
etc. Ils sont nombreux sur les routes et, la et dans les montagnes où les pistes sont
nuit, vous risquez de les voir… trop tard ! La encore nombreuses. Bruyant et peu maniable,
vitesse maximale autorisée est de 40 km/h le quad offre néanmoins une bonne stabilité
en ville, de 60 km/h sur les routes et de 80 à et permet de véhiculer plusieurs personnes
100 km/h sur les autoroutes, mais n’est jamais sur des terrains accidentés.
respectée. Dernier conseil, vérifiez toujours la
w Motoconchos. En dehors de la capitale et roue de secours et le matériel de démontage
de Santiago, toutes les localités possèdent leur du pneu avant votre départ.
réseau de motos-taxis. Il s’agit en général de
3Taxi motocyclettes de 50 à 125 cm . C’est un mode
de locomotion très populaire et peu coûteux, Ils sont chers, tout particulièrement dans
mais dangereux et rarement assuré. A tel les zones touristiques. Certains trajets sont
point que certaines langues malveillantes tarifés et affichés dans les stations. Ainsi de
les ont surnommés les muertoconchos . l’aéroport au centre-ville de Santo-Domingo, il
vous en coûtera en moyenne 35 $ difficilement Choisissez un véhicule en bon état et dont
négociables. Dans la capitale, la compagnie les lumières fonctionnent, mais évitez de
Apolo Taxi propose des tarifs assez bas (www. monter à trois sur le même engin. A Samaná,
apolotaxi.com). certains motoconchos, semblables aux tuk tuk
A la sortie des grands hôtels et dans les zones thaïlandais, remorquent de petites cabines
touristiques les plus développées, où certaines couvertes qui leur permettent de transporter
compagnies de taxis officielles détiennent plus de passagers.
le monopole, les courses sont tarifées selon
Auto-stopla destination. Les véhicules ont l’avantage
Postés le long des routes, les Dominicains d’être en meilleur état et donc plus sûrs que
attendent les guaguas ou les automobilistes les autres. Mais dans la plupart des cas,
les tarifs de taxis se négocient avant même généreux. Ici on ne lève pas le pouce, mais on
d’embarquer dans le véhicule. Les autres agite le bras perpendiculairement à la route
sont soit les taxis collectifs, repérables à la en criant « Dame una bola ! ».DÉCOUVERTE
Plage idyllique
de Cayo Levantado.
© EASYBUY4ULa République
dominicaine
en 40 mots-clés
contribué à l’internationalisation de ce rythme. Bachata
Aujourd’hui la bachata est l’un des symboles Ce rythme dansant et folklorique, originaire
de la République Dominicaine.de la République dominicaine, s’est popularisé
à partir des années 1960 et surtout depuis Baile del perro (danse du chien)
les années 1980 avec le développement du On peut trouver cela parfaitement vulgaire !
tourisme et des moyens de communication. La Cette danse, typique en République
domibachata est un mélange de boléro, d’influences nicaine, est une imitation des mouvements
musicales d’origine africaine et d’autres sons du chien dans lesquels la jeune femme est
évoquant le merengue, le cha-cha-cha ou le souvent à quatre pattes au sol, remuant le
tango. Elle se joue à deux ou trois guitares, postérieur et faisant parfois semblant d’uriner
accompagnées d’une basse et de percussions, en levant la jambe. C’est une danse qui peut
bongo, maracas, güira... Longtemps associée choquer ou tout du moins surprendre par
aux couches sociales les plus défavorisées son manque de pudeur et sa teneur sexuelle
de Saint-Domingue.Des compositeurs comme et animale.
Luis Dias, dès 1980, puis Juan Luis Guerra
et Víctor Víctor dans les années 1990, ont Banca
participé à la modernisation et à une image Ce n’est pas une banque. Il s’agit d’un petit
plus urbaine de cette musique d’origine rurale. kiosque où l’on vient tenter sa chance aux
Le groupe new-yorkais Aventura a largement tirages de la loterie nationale.
Faire – Ne pas faire
Faire
w Rapporter des cigares et du rhum (avec modération), produits incontournables de
la République dominicaine.
w Manger dans un comedor typique pour se régaler des spécialtés locales et des
innombrables dérivés de pollo.
w Danser la bachata, le merengue et la salsa dans un colmado, ces petites épiceries
typiques.
w Se déplacer en guagua au moins une fois, dans ces petits bus locaux, pour vivre
un voyage à la dominicaine.
w Monter le volume au maximum de la radio de sa voiture de location.
Ne pas faire
w Se promener seul la nuit dans une rue sombre, sutout en dehors de la zone coloniale
et du Malecón à Saint-Domingue.
w Oublier que la plupart des prix sont hors-taxes et qu’il faudra souvent rajouter
les 26 %.
w Sortir le soir en short, tongs et chemises à fleurs. Les Dominicains passent des
heures à se préparer, alors, par respect, et si vous ne voulez pas vous sentir trop différent...DÉCOUVERTE
LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE EN 40 MOTS-CLÉS 29
Base-ball (beisebol)
Date des carnavals Ce sport est une véritable passion nationale.
La ferveur des fans est inouie. Et assister à les plus importants
un match vous plonge vraiment dans une
w Février. Bonao, Cotui, La Vega, ambiance locale authentique ! Ce sport
Montecristi, San Cristobal, San Juan de est arrivé en République dominicaine avec
la Maguana, Santiago, Santo Domonigo.les planteurs de canne à sucre cubains qui
fuyaient Cuba et la guerre de 10 ans. Pour w Mars. Azua, Salcedo, Puerto Plata.
maintenir le moral des travailleurs, les compa- w Avril. Cabral, Elias Pina.
gnies sucrières leur apprirent à pratiquer ce
w Septembre. San Pedro de Macoris.sport. Aujourd’hui, le pays est l’un des plus
passionnés au monde et exporte de nombreux w Pour plus d’informations : www.
joueurs professionnels aux Etats-Unis, au carnaval.com.do
Japon et au Mexique. La première équipe
professionnelle de baseball dominicain fut
dance nationale, le 27 février, et de celui de celle des « Tigres de Licey » en 1907, suivie
la restauration de la République, le 16 août. par les « Estrellas Orientales », les « Leones
A chaque ville, ses masques, ses costumes, del Escogido », les « Aguilas Cibaeñas », les
ses musiques et ses personnages. Au hit-« Toros del Este » et les « Gigantes del Cibao »
parade, les Africains, les diables, les poules, qui demeurent les six équipes principales du
les coqs et le calife tiennent le haut du pavé. pays. Parmi les meilleurs joueurs au monde,
Les carnavals les plus célèbres sont ceux de on peut citer le célèbre Sammy Sosa, ou
Santo Domingo, de San Pedro de Macoris, de encore Pedro Martinez, Manny Ramirez ou
Montecristi, de Samaná, de Santiago et de Alex Rodriguez. La plupart de ces joueurs sont
La Vega. Celui de la capitale se termine par originaires de la côte sud-ouest du pays. Le
une parade haute en couleur sur le Malecón.championnat dominicain se tient d’octobre à
En fait, ce sont les Espagnols qui ont introduit février. Dans la moindre ville, il y a un stade
le Carnaval en République Dominicaine. Dès de baseball, le play.
les années 1520, on retrouve la trace du
Carnaval carnaval de Saint-Domingue. Le contact avec
L’expression de l’idendité dominicaine et la fête la culture des esclaves africains a enrichi cette
populaire la plus importante ! En République fête de musiques, de danses et de chants
dominicaine, le carnaval est une affaire colorés. Le carnaval est ainsi devenu, au fil
sérieuse. Il se fête deux fois dans l’année, des années, un moment de rencontre entre
à la date anniversaire du jour de l’indépen- cultures et traditions diverses.
Le base-ball est le sport national.
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE30 LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE EN 40 MOTS-CLÉS
Durant la période coloniale on célébrait de à différentes cultures, tels que des chants
nombreux carnavals, comme le carnaval de Noël, des mascarades ou des adaptations
de Carnestolenda, ou ceux mis en place théâtrales d’intrigues ou de canevas
popuen l’honneur de San Juan Bautista, Las laires, avec par exemple « David et Goliath »,
Mercedes, San Miguel, San Carlos, Corpus « Moko-Yombi » ou « Cowboys et indiens ».
Christi, etc.Aujourd’hui, durant le Carnaval, Aujourd’hui, les descendants des Cocolos
les habitants investissent les rues, les clubs sont bien intégrés dans la société dominicaine
privés et tous les sites où l’on peut festoyer et dispersés dans tout le pays. Si les plus
en portant le masque de personnages tels âgés parlent encore l’anglais des Caraïbes
que « Se Me Muere Rebeca », « Calife », « Los entre eux, la plupart ont perdu leur langue
Indios », « Los Africanos », « Los Ali-Baba » maternelle au profit de l’espagnol. La tradition
et, très souvent, les « Diablos Cojuelos », en a souffert, d’autant qu’il ne reste qu’une
personnages typiques du carnaval domini- seule troupe d’acteurs qui s’efforcent, tant
cain. Autre carnaval caractéristique, celui bien que mal, de la transmettre aux jeunes
de San Pedro de Macoris, à l’est du pays, générations.
où défilent les Cocolos. (descendant des Mais quoiqu’il en soit et de quelques
anciens esclaves), troupe de Carnaval inscrite influences qu’il soit, le festival est une grande
au Patrimoine Immatériel de l’UNESCO.La et belle fête qui intègre sans aucun souci
tradition du théâtre dansé Cocolo est née les visiteurs !
eau milieu du XIX siècle parmi les immigrés
Chiffon rougebritanniques des Caraïbes venus s’employer
en République dominicaine. De langues et Si vous croisez une personne agitant un
de cultures distinctes, cette communauté a chiffon rouge au bord d’une route, prudence !
fondé ses propres églises, écoles, sociétés Cela signifie animaux en transit ou travaux.
de bienfaisance et services d’entraide. Les Ralentissez ! Le troupeau, voire une vache
représentations du théâtre dansé consti- seule, est en général derrière le virage suivant,
tuaient leur forme d’expression culturelle au beau milieu de la route. Certains véhicules
la plus spécifique. Mêlant la musique et la accrochent aussi ce morceau d’étoffe pour
danse, cette tradition s’inspire stylistique- signaler une cargaison en équilibre, comme
ment des sources africaines, qu’elle enrichit chez nous...
d’éléments européens, notamment bibliques.
Cigarettes – CigaresLes représentations théâtrales Cocolo avaient
lieu à Noël, à la Saint-Pierre et pendant le Les cigarettes se vendent à l’unité ou en
carnaval, entremêlant les thèmes empruntés paquets de dix et de vingt. Et comme elles
Colmados près d’une plage.
© MAXIME DRAYDÉCOUVERTE
LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE EN 40 MOTS-CLÉS 31
Fabrique de cigares à Santiago.
sont fabriquées localement, elles sont très bon Cocos
marché, y compris les marques américaines Les cocotiers sont les arbres symboles de
fabriquées sous licence (un peu plus fortes la République dominicaine. On en trouve
qu’en France). Le pays est aussi producteur quasiment sur toute l’île et ils sont également
de cigares d’excellente qualité. Attention, à la base de la gastronomie dominicaine.
cependant, tous ne sont pas bons et, dans
les zones touristiques, on vous proposera Concón
souvent des cigares de qualité très variable, à C’est la partie du riz qui reste collé et
légère1 $ l’unité. Préférez les boutiques spécialisées ment brulé au fond de la casserole lorsqu’on le
aux revendeurs et aux magasins de souvenirs. prépare. Il est coutume dans toutes les familles
Les connaisseurs vous le diront, les meilleurs après avoir fini le premier service de demander
cigares de la planète viennent du pays. Parmi avec enthousiasme qui veut du concón que l’on
les marques les plus célèbres : Pléiades, sert généralement avec des haricots rouges. Il
Davidoff, Juan Clémente, E. León Jiménez. n’est pas rare d’en trouver également dans les
De fait, le pays est le premier exportateur de comedores. Les Dominicains en raffolent, on
cigares au monde : plus de 200 millions de vous le recommande...
pièces par année, dont 3 millions en France.
Ce sont les Espagnols qui ont introduit la Colmado
culture du tabac en République Dominicaine. Un espace tout à fait chaleureux et convivial.
Dès 1531, le pays devient premier exportateur C’est tout à la fois l’épicerie dominicaine,
vers l’Espagne. Le premier grand boulever- le bar et le lieu de rencontre. Rien de plus
sement de l’histoire cigarière fut provoqué typique qu’un colmado. On y trouve toutes
par l’onde de choc de la révolution cubaine et sortes de produits alimentaires, on peut aussi
l’arrivée de Fidel Castro. De nombreux exilés y prendre une boisson, accoudé au comptoir, y
s’installent en République Dominicaine, dont acheter une carte téléphonique, y disputer une
les professionnels du tabac. Une époque de partie de dominos, danser ou bien débattre.
tractations s’ouvre alors entre les compa- Leurs horaires d’ouverture sont en général
gnies américaines présentes sur l’île et les très larges et l’ambiance superbe.
grandes familles cubaines. Plus récemment,
Contrebande – Copieen 1989, la décision de la Maison Davidoff
de quitter Cuba pour s’installer à Santo Elle existe surtout à la frontière haïtienne
Domingo constitue la seconde révolution (vêtements, artisanat et nourriture revendus
du cigare dans la république. Trois grands à bas prix, voire cigarettes). On fait même
groupes internationaux sont présents sur contrebande de cœurs des jeunes palmiers
l’île : Altadis installé à La Romana, Arturo de moins de trois ans, dont l’exploitation est
Fuente et Oettinger-Davidoff, à Santiago. interdite pour protéger la forêt. Autres objets
Mais ne rêvez pas, même plus abordables très convoités : les CD de musique latine et les
qu’en France, un bon cigare à Saint-Domingue DVD (attention au standard différent de celui de
reste un cigare cher. l’Europe) que l’on trouve à tous les coins de rue.
© IRÈNE ALASTRUEY – AUTHOR’S IMAGE32 LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE EN 40 MOTS-CLÉS
Jeu de dominos.
gueule lors d’un cocktail ou en collation. En Dominos
république dominicaine l’empanada est un C’est le jeu masculin traditionnel pratiqué
feuilleté garni de viande, d’œuf, ou de légumes. partout et à toute heure . Une table bancale et
Vous la choisissez simple ou complète, mais, quelques chaises suffisent aux joueurs pour
quoi qu’il arrive, elle sera frite et donc grasse. s’installer et improviser une partie qui peut
C’est le petit déjeuner dominicain par excellence durer des heures. Particulièrement habiles, les
ou l’encas des bord de routes. On trouvera joueurs tiennent les dominos dans une seule aussi, dans les petites échoppes qui en vendent,
main et les font claquer bruyamment en les des tostones ou platanos fritos (des bananes
abattant sur le jeu. plantain frites) et du salami frit...
Émigration Famille
La diaspora dominicaine est importante et La famille dominicaine est le plus souvent
représente plus de deux millions de personnes. recomposée, nombreuse et à ramifications
Les difficultés économiques sont principale- multiples. Divorces et remariages étant
ment à l’origine de ce phénomène. Les pays monnaie courante, elle peut prendre des
d’émigration les plus prisés sont les Etats- proportions phénoménales. La
contracepUnis, le Canada, l’Espagne et l’Italie. Les tion est peu pratiquée, les Dominicains ont la
remesas, envois d’argent par les expatriés, paternité généreuse, et les enfants naturels
constituent la deuxième source de devises du sont légion.
pays. L’émigration clandestine est érigée au
rang de sport national, et il ne se passe pas une Gallera
semaine sans que des candidats à l’émigration Chaque village possède sa gallera, l’arène où
ne soient reconduits dans le pays. Le passage se déroulent les combats de coqs, un loisir
le plus fréquenté et le plus proche, à savoir populaire et très prisé. Les combats, fréquentés
Porto Rico, reste la voie d’entrée aux EU la presque uniquement par des hommes, se
plus simple, mais la traversée du canal de La déroulent en fin de semaine. Un modeste droit
Mona entre les deux îles est particulièrement d’entrée est perçu, dont la valeur augmente avec
dangereuse. Une autre façon de quitter le pays, la proximité de la piste. Les parieurs
s’enflamen toute légalité cette fois, est le mariage avec ment à mesure que les combats se déroulent,
un étranger, discipline elle aussi très en vogue. et l’atmosphère est souvent électrique.
Empanadas Invasion touristique
Le nom empanada vient du verbe espagnol, Le tourisme est la première source de devises
« empanar », qui signifie fourrer ou habiller avec du pays. Les zones les plus touristiques se
du pain. Traditionnellement, les empanadas concentrent dans la péninsule de Samaná,
étaient élaborés à partir d’une pâte à pain mais, de la côte nord de Puerto Plata à Cabarete,
de plus en plus, on utilise la pâte feuilletée. On de la côte sud dans la région de Juan Dolio,
les sert chauds, en hors-d’œuvre, en amuse- et de la côte des Cocotiers avec le spot de
© SIR PENGALLAN – ICONOTECDÉCOUVERTE
LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE EN 40 MOTS-CLÉS 33
Bavaro – Punta Cana. C’est là que prolifère qualifiée de turquoise dominicaine est réputée
le tourisme de groupe et la formule du tout- apporter calme, équilibre, joie de vivre et
compris (todo incluído). Les Français sont la harmonie et pour lutter donc contre la colère
première population touristique européenne, et l’irritabilité. On lui prête de multiples autres
juste derrière les Américains (souvent d’origine propriétés comme celle de chasser les peurs
dominicaine) et les Canadiens, et loin devant et le sentiment de culpabilité, de développer
les Espagnols et les Italiens. Confinés le plus la compassion, la franchise et l’ouverture aux
souvent dans les resorts, les touristes sont autres et au monde, de développer la
spiritrès nombreux à ne rien voir de la vraie vie tualité et l’activité cérébrale. Enfin, elle aurait
dominicaine. La république enregistre depuis des effets bénéfiques sur la gorge et la tête.
quelques années une montée en force des
Mecedorastouristes venant de Russie et de Chine. Le
tourisme individuel reste anecdotique, mais C’est le nom donné aux chaises à bascule dans
il est généralement très apprécié. lesquelles les Dominicains se prélassent à
longueur de journée sur leur véranda. Essayez,
Investissement on prend vite goût au farniente balancé...
Le pays est récemment devenu un territoire
Merengueprivilégié pour les investisseurs de tous
genres. La fièvre de l’immobilier a gagné La musique occupe une place de choix en
plusieurs régions, et la crise économique n’a République dominicaine et les Dominicains
pas vraiment ralenti le processus. De grandes adorent danser sur une vingtaine de rythmes
propriétés changent de mains, passant des dont la mangulina, le pambiche, le son, les
Dominicains aux étrangers attirés par des atabales, le zapateo. Mais le plus célèbre reste
plus-values rapides et une fiscalité particu- le merengue, mélange de culture espagnole
lièrement avantageuse. De nombreux agents et africaine, influencé par la güira, instrument
immobiliers, le plus souvent étrangers, ouvrent typique, composé d’une râpe cylindrique en
boutique. Toutefois, il convient d’être très laiton sur laquelle on frotte une raclette. Le
vigilant et de se méfier des arnaques et des merengue serait un dérivé de la contredanse,
requins en tout genre... la danse de salon des colons, transformée en
contredanse créole en République dominicaine
Kiosque et à laquelle plusieurs rythmes africains et
Il participent au charme des parcs urbains. techniques de danse se seraient mêlés au fil
Egalement baptisé du joli nom de « gloriette », des siècles. Le merengue était une musique
il en existe un dans chaque village, en général populaire, reléguée pendant longtemps dans
au milieu du parc central. Malheureusement, les campagnes, mise en exil de la bonne
ces kiosques sont aujourd’hui souvent laissés société par le président Ulysse Francisco
à l’abandon. C’est là que, pendant la dictature Espaillat en 1875... Cette musique-danse
de Trujillo, se produisaient chaque dimanche traditionnelle, venue plus particulièrement
les orphéons municipaux. du Cibao, est devenu le rythme latino par
excellence et le principal rival de la salsa. Un
Larimar festival du merengue se tient chaque année,
Le larimar est une pierre semi-précieuse se à la fin de juillet, à Saint-Domingue.
trouvant au sud-ouest de la République
domiMétronicaine, à Las Filipinas. On en trouve aussi en
Italie. C’est une pectolite bleue découverte en La première ligne de métro de Santo Domingo
1916 par le prêtre Miguel Domingo Fuertes a été inaugurée début 2009, la deuxième
de Lorenre, qui n’eut pas l’autorisation de en 2013. C’est le deuxième projet de train
l’exploiter, puis découverte en 1974 par Miguel souterrain aux Caraïbes, le premier se trouvant
Méndel qui lui donna le nom de « larimar », à Puerto Rico. La construction de ce métro a
une contraction de Larissa (nom de sa fille) et été réalisée par l’entreprise française Alstom. Il
de mar ( « mer » en espagnol), lieu où il la vit accueille aujourd’hui environ 300 000 visiteurs
pour la première fois. Cette pierre représente par jour. La première ligne mesure 14,5 km
les sentiments, l’amour, on l’offre pour les et dessert 16 stations dans la zone
commermariages. On peut en acheter un peu partout çante, les universités et les principaux sites
sur l’île en objet manufacturé, mais c’est administratifs. Trois lignes supplémentaires
dans la région de Bahoruco et de Barahona sont prévues à l’orée de 2020, le
gouverneque les ateliers de taille sont installés en plus ment espérant ainsi désengorger le trafic
grand nombre. Cette pierre fine également sur la capitale.34 LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE EN 40 MOTS-CLÉS
quel lendemain on parle ! Ne vous offensez Moto concho
donc pas des retards des Dominicains dans la Moyen le plus économique de se déplacer
vie quotidienne et sachez prendre les choses en République dominicaine. Depuis 2006,
comme eux, surtout si vous êtes en vacances...les motos conchos (diminutif de moto con
chófer – moto avec chauffeur) se sont regrou- Presidentepées en syndicat, les prix sont donc à peu
C’est la marque de bière la plus consommée en près les mêmes partout pour des courses de
République dominicaine, tellement populaire distances équivalentes (les zones touristiques
que l’on ne commande pas une une Presidente seront légèrement plus onéreuses). Ils sont
mais directement une Friaaaa !souvent reconnaissables à un gilet de couleur
mentionnant leur statut, sur une moto Yamaha
Qu’en dira-t-on ?3 125 cm étincelante. Dans le langage courant,
Justement on n’en dira rien ! La République on parlera de « concho » . Il n’est pas rare de
dominicaine est un pays vraiment libéré et voir une famille au complet sur une seule moto.
tolérant. Très rares sont les comportements, les
Mots doux (piropos) tenues ou les mots qui choquent. Chacun fait ce
qui lui plaît dans l’indifférence générale, et les Ne vous offusquez pas, mesdames, si, dans la
étrangers ne sont pas les derniers à en profiter.rue, on vous aborde en vous donnant du « mi
amor, mi cielo ou corazón (mon amour, mon
Quémandeurciel ou mon cœur) » ; ces petits mots tendres
Vous en rencontrerez souvent, car les enfants font partie du vocabulaire courant destiné aux
ont malheureusement appris au contact des femmes, aux enfants et, accessoirement, aux
touristes à réclamer des pesos, des dollars hommes. Ils témoignent simplement de la
ou des bonbons. Il est vivement recommandé, gentillesse des Dominicains.
comme dans tout pays pauvre, de ne pas
distriPistolet buer arbitrairement des cadeaux aux enfants.
Les dons seront bienvenus auprès des chefs Les habitants de la république sont aussi
de famille, des écoles ou des associations des cow-boys ! Il n’est pas rare, dans les
caritatives.campagnes ou les quartiers plus chauds, que
les hommes arborent de façon ostensible un
Religionpistolet à la ceinture, ou même un fusil, symbole
Il y a une totale liberté de culte en République macho et signe d’autorité ou simple ornement
culturel comme dans une grande partie de dominicaine. 95 % des habitants sont
cathol’Amérique latine. liques. Toutefois, d’innombrables églises se
côtoient, parfois des plus fantaisistes, issues
Platano des églises et des sectes protestantes
nordaméricaines. Les pratiques de la santería et du Rien à voir avec les platanes que l’on trouve
vaudou coexistent avec la religion catholique et dans le sud de la France. Il s’agit ici de banane
sont présentes dans la région de Samaná, en plantain, pauvre en sucre mais riche en amidon,
partie à cause de la forte immigration haïtienne. ce qui la rend plus ferme, lui donnant une bonne
De nombreuses superstitions perdurent dans tenue à la cuisson. C’est un des aliments les
la culture, l’imaginaire et la vie quotidienne plus consommés en République dominicaine,
des Dominicains.car le platano est très abondant et peut être
préparé de beaucoup de manières différentes,
Rhumen frite ou en purée, sucré ou salé, par exemple
efaçon tostones, en rondelles frites. A la fin du XIX siècle, des émigrants d’origine
cubaine et espagnole implantèrent des
distilPonctualité leries à Saint-Domingue, dont trois sont
toujours en activité. Les rhums de la République Le moins que l’on puisse dire, c’est que la
Dominicaine sont proches des rhums cubains : ponctualité est un concept quasi absent de la
légers, distillés en alambic à colonne et vieillis culture dominicaine ! D’ailleurs le vocabulaire
dans des fûts de chêne américain. En République ne prête pas à confusion, ahora
(maintedominicaine, le rhum est un produit de qualité nant) s’est transformé en ahorita, ahoritica,
diminutifs malins pour exprimer le fait que très apprécié par la population locale, mais aussi
maintenant c’est toujours un peu plus tard. par les touristes. On compte plus de 15
entreLes choses seront souvent faites mañana prises de production locale. Le rhum produit
(demain), mais on ne sait jamais vraiment de en République dominicaine est consommé à DÉCOUVERTE
LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE EN 40 MOTS-CLÉS 35
90 % dans le pays. Le pays produit deux des de milliers de Dominicains vivant en périphérie
dix meilleurs rhums au monde. Trois marques, de la ville et venant travailler dans le centre.
les trois B, se disputent l’essentiel du marché Vous pourrez toujours vous désaltérer à un
local : Brugal (la plus populaire), Barcelo et feu rouge avec les vendeurs ambulants de
Bermudez. Brugal fournit d’ailleurs le panneau mister freez, manger quelques cacahuètes ou
d’accueil de toutes les villes et bourgades de acheter un portable ou une carte de téléphone,
République dominicaine. Ne soyez donc pas une ceinture, enfin, bref, un bouchon, ça peut
surpris en pénétrant dans un village de trouver aussi être le moment de faire ses courses !
sur votre droite un panneau aux couleurs du
pays avec le nom de la ville inscrit dessus et, Tomalo suave
au-dessous, le petit panneau Brugal. Les Dominicains sont des gens accueillants,
Cette boisson nationale est proposée dans le chaleureux, serviables, calmes et posés, voire
moindre colmado (épicerie) et, bien sûr, dans fatalistes, sauf, toutefois, au volant de leur
toutes les boutiques de souvenirs du pays. voiture ou sur les pistes de danse ! Tomalo
Boisson conviviale par excellence, le rhum suave, signifiant « prends-le cool », est une
se boit parfois sec, mais aussi en cocktail, le expression très couleur locale qui résume
plus souvent avec du cola (cuba libre) ou avec bien le rythme de vie sur l’île.
de la limonade (santo libre). Il est à la base de
nombreux cocktails plus sophistiqués principa- Trujillo
lement consommés par les touristes. Dans les Rafael Leónidas Trujillo Molina représente la
bars et les lieux de nuit, il est plus économique période politique la plus sanglante et répres-de commander un servicio à partager (bouteille sive de la République dominicaine. Il prend
de rhum petit format, bouteille de cola et seau le pouvoir après un coup d’Etat en 1930.
de glaçons) que des boissons individuelles. C’est Fanatique, mégalomane et raciste, il aurait
la base de très nombreux cocktails. voulu blanchir la race tuant ainsi plus de
20 000 Haïtiens à Dajabon en 1937. Imbu de Semaine sainte
sa personne, il transforme le nom de
SaintAttention il faut le savoir ! Pendant la Semana Domingue en celui de Cuidad Trujillo, on peut
Santa (qui débute une semaine avant Pâques), encore lire son nom sur des centaines de tout s’arrête dans le pays, tout, sauf la fête. On
plaques d’égout dans la Zona Colonial. Il fut tué ne trouve plus une chambre d’hôtel de longues
en 1961 par ses propres militaires (certains semaines à l’avance, plus une voiture à louer,
historiens affirment que la CIA et le gouver-le pays affiche complet. C’est la folie dans les
nement américain – pour lesquels Trujillo lieux touristiques, sur les plages, dans la rue,
était rentré en disgrâce quelques années dans les discothèques, la nuit et le jour. La fête
auparavant – sont mêlés à son assassinat).religieuse s’est transformée en une fête tout
Bien que son nom entache l’histoire domini-court qui mobilise l’ensemble de la population.
caine, vous pouvez aborder le sujet avec des Les routes sont particulièrement dangereuses
Dominicains ayant vécu sous son régime, qui à cette période.
vous parleront, les uns de la dureté à cette
époque, les autres de la résistance ou d’autres Sourire
simplement de la vie...Sur l’île, les sourires participent pleinement à
l’art de vivre... Ils rayonnent sur les visages,
Tutoiementde l’enfant au grand-père, offerts comme un
Les Dominicains sont volontiers familiers cadeau de bienvenue. Vous l’aurez compris
et ne pratiquent le vouvoiement que dans l’accueil dominicain est chaleureux et sincère.
les contacts les plus officiels. Dans la vie
quotidienne, après les présentations et Tapones
quelques conversations, on passe très vite En dépit des nouvelles lignes de métro, les
au tutoiement.bouchons continuent à engorger la capitale.
Si le conducteur de votre taxi déclare avec
Week-endfatalisme « tapones », attendez-vous à
Une institution ! Les Dominicains envahissent passer un bon moment sur le périphérique,
les plages et les balnearios des rivières pour se cuisant sous la taule de la voiture au rythme
baigner au son du merengue que distillent leurs d’une bachata cacophonique entrecoupée
sonos et leurs autoradios. On sort beaucoup le de quelques morceaux de klaxon... Vous
partagerez ainsi, pendant quelques minutes vendredi, le samedi soir, ainsi que le dimanche.
(rarement quelques heures), la vie quotidienne Ici, pas de blues du dimanche soir.Survol
de la République
dominicaine
w La République dominicaine partage l’île Géographie
Hispaniola avec Haïti, située dans la partie Différentes thèses s’opposent au sujet de la
occidentale. Elle en occupe les deux tiers, ce formation des îles qui composent l’arc antillais.
qui représente une superficie de 48 734 km², Effondrement d’une partie de l’Amérique
une surface sensiblement égale à celle de la centrale ou émergence de terres suite à des
Suisse. Elle possède 1 288 km de côtes, dont mouvements souterrains, on retiendra parmi
plus d’un tiers de plages. La frontière qui la les théories que de profondes crevasses, dont
sépare d’Haïti est longue de 275 km. Dans sa certaines avaient une activité volcanique, se
partie la plus longue, d’est en ouest, l’île s’étend sont formées au fond des mers et que l’une
sur 390 km. Du nord au sud, 286 km. L’île est d’elles donna naissance à Hispaniola.
bordée par l’océan Atlantique au nord et la mer
w L’île d’Hispaniola appartient à l’archipel des Caraïbes au sud. Le canal de Mona, redouté
des Grandes Antilles (Cuba, Porto Rico et de tous les marins pour ses forts courants et
Jamaïque). C’est la deuxième de ces îles par ses vents violents et imprévisibles, la sépare
la taille, après Cuba. Terre de contrastes, c’est de Porto Rico à l’est.
la plus montagneuse des quatre îles, avec le
Reliefplus haut sommet des Caraïbes, le Pico Duarte,
qui culmine à 3 175 m. En fait, pratiquement Le relief et la végétation du pays sont variés. La
la moitié de l’île est occupée par 3 chaînes de République dominicaine est traversée par quatre
montagnes. Elle abrite aussi le point le plus chaînes de montagnes, résultat d’une suite de
bas de l’archipel, à 40 m sous le niveau de plissements survenus durant l’ère tertiaire. La
la mer, avec le lac hypersalin Enriquillo qui cordillère centrale, qui se déploie sur 20 km
s’étend sur 260 km². Du fait de sa position de largeur pour 100 km de longueur, prend
dans l’arc antillais, elle fut surnommée « la naissance en Haïti sous le nom de massif du Nord.
clé d’entrée des Indes occidentales » par le Elle traverse le Centre du pays et s’achève dans
roi Philippe II d’Espagne. Les Haïtiens disent le Sud vers San Cristóbal. Le point culminant des
d’elle qu’elle est une mâchoire de crocodile Antilles – le Pico Duarte, 3 175 m – se trouve
prête à claquer sur la queue de Cuba. au centre de cette chaîne et voisine avec le pic
Parc National de Los Haïtises, situé dans la baie de Samana.
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINEDÉCOUVERTE
SURVOL DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE 37
Vue de Jarabacoa.
de la Pelona (3 087 m). La chaîne possède un w Il existe deux régions sèches dans le
haut-plateau, le Valle Nuevo, à 2 200 m d’altitude, pays : la zone du sud-ouest quasi désertique,
au climat froid (jusqu’à moins 8 °C en hiver). où les collines désolées se déploient à l’infini,
et la région de Montecristi au nord-est, où w La cordillère septentrionale sépare
seule une végétation chétive et souvent la plaine côtière de la vallée du Cibao,
steppique se développe.parallèlement à la cordillère centrale, de
Montecrisiti à El Gran Espero dans la province
Climatde Maria Trinidad Sanchez. Le pic Diego de
Comme ses voisines des Caraïbes, la Ocampo en est le point culminant à 1 229 m.
République dominicaine possède un climat w La cordillère orientale, ou Sierra del Seibo,
de type subtropical humide, tempéré en la plus courte et la moins élevée des trois
altitude. Les vents du bord de mer et les chaînes, occupe la zone est de l’île. Cacao,
alizés du nord-est adoucissent la chaleur. La café et citriques sont plantés sur ses flancs.
température moyenne est de 25 °C avec de
w Dans la région sud-ouest, la Sierra de faibles variations tout au long de l’année. La
Bahoruco domine les côtes en s’étirant sur température de l’eau est agréable en toute
70 km d’un relief abrupt. Elle occupe une saison : de 26 °C à 27 °C en hiver et de 29 °C
2 superficie de 2 400 km et culmine à la Loma à 31 °C en été.
del Toro, à 2 367 m d’altitude. Elle est sillonnée
w On distingue une saison d’été (de mai à par les fleuves Palomino, Ito, Las Damas,
septembre), avec un maximum de chaleur au Bermesi, Bahoruco et Nizaito.
mois d’août, et une saison d’hiver (d’octobre à
w La modeste Sierra de Samaná, qui ne avril), où les températures sont plus fraîches.
compte pas au nombre des montagnes, s’élève Les différences d’altitude se traduisent par
à quelque 600 m d’altitude et se caractérise d’importantes variations des températures qui
par des reliefs plongeant à pic dans la mer peuvent même, de manière exceptionnelle, et par les douces ondulations de ses collines
atteindre des valeurs négatives dans les appelées lomas…
montagnes.
w Le pays compte aussi une étonnante
w Une grande humidité règne pendant toute formation karstique faite de cônes et de
l’année avec un taux variant de 65 % à 80 %. dolines, avec des cavernes, des rivières
La partie occidentale du pays, en particulier la souterraines, couverte d’une forêt humide
côte nord-ouest, est particulièrement sèche impénétrable, le parc national des Haïtises. Les
alors que la partie orientale est beaucoup régions du nord et du centre sont de fertiles
plus humide.vallées. La vallée du Cibao, reconnue comme
une des plus fertiles au monde, est le principal w Il y a deux saisons des pluies, l’une plus
fournisseur de produits agricoles du pays. prononcée de mai à août, l’autre plus discrète,
Des milliers de grottes ponctuent le territoire en novembre et en décembre, caractérisée par
dominicain, dont une soixantaine sous- de fortes averses en fin de journée, baptisée
marines, pour beaucoup encore inexplorées. période cyclonique.
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE38 David, Georges, Jane,
Noël…
De bien jolis noms pour de violents zone caraïbe, dont certaines îles sont très
phénomènes parfois meurtriers... L’île mal équipées. Malgré toutes les approches
se situe au carrefour des cyclones qui scientifiques, le phénomène du cyclone et
viennent de l’Atlantique et de l’arc antillais son développement restent mystérieux et
et qui menacent toute la zone caraïbe entre impossibles à prévoir. C’est pourquoi leur
juillet et octobre, période dite cyclonique. progression est suivie en temps réel, et des
Hurakan, un dieu guatémaltèque, donna son dispositions sont prises au fur et à mesure
de leur évolution. Le phénomène comporte nom au phénomène qui était familier aux
plusieurs stades rigoureusement classifiés :Indiens. Christophe Colomb lui-même eut à
essuyer les conséquences d’un ouragan lors w La perturbation tropicale : à ce stade, la
de son premier voyage de retour, en février formation ne comporte pas de vents forts ; de
1493. Ce fut le premier cyclone répertorié petits tourbillons peuvent survenir, ainsi que
dans l’histoire. Le mot « cyclone » ne vit le de fortes averses. Cette étape est fréquente
jour qu’en 1876, quand Henry Paddington, durant les mois d’été.
alors président de la Cour maritime de
w La dépression tropicale : les vents Calcutta, utilisa pour la première fois un
peuvent atteindre jusqu’à 63 km/h, le système vocable grec qui signifie « enroulement
de basses pressions s’est développé. Les de serpent ». L’US Weather Bureau de
pluies qui accompagnent la dépression sont Washington a décidé de leur appellation : ils
importantes.sont baptisés d’un prénom alternativement
w L’orage tropical : les vents violents de 63 à masculin et féminin selon leur ordre de
117 km/h accompagnent de fortes pluies.formation et dans l’ordre alphabétique. Ainsi
Charlie succède à Betty, lui-même précédé w Le cyclone : à cette étape, les vents
d’Allen. Chaque année, la zone caraïbe en dépassent les 118 km/h (Allen a connu des
essuie de deux à une vingtaine, avec une pointes à 230 km/h). Des pluies torrentielles
moyenne de sept phénomènes par période et des raz-de-marée accompagnent le
cyclonique. La République dominicaine n’a phénomène. En cas d’alerte, les chaînes de
pas été épargnée par les cyclones puisque télévision et les stations radio diffusent des
le pays a été dévasté deux fois, par David messages en permanence. Tout un chacun
en 1970 puis par Georges en octobre a l’œil rivé sur la chaîne américaine Weather
1998. La formation du cyclone commence Channel, qui suit en temps réel l’évolution de
par l’apparition de vents au niveau de la dépression. Penchés sur la carte, les plus
la ceinture équatoriale, à proximité des anxieux annotent les positions et font des
côtes africaines. Entraînés par la force de projections sur le déplacement du phénomène
rotation de la terre, les vents atteignent une en formulant des hypothèses sur son devenir…
zone de basses pressions, et ils prennent Si l’alerte se précise, les mises en garde et
de la virulence au fur et à mesure de leur les conseils commencent à pleuvoir dans
avancée. Ils peuvent atteindre des vitesses les médias. Les mesures de prévention sont
de plus de 250 km/h et une envergure de parfaitement au point dans les hôtels et les
90 km à 1 600 km. Dans ce qu’on appelle sites touristiques. A mesure que les vents se
l’œil du cyclone, au centre de la dépression, rapprochent, la tension monte, les dépêches
c’est le calme absolu. A l’extérieur de se succèdent, le ciel devient gris, le plafond
l’œil, les pluies, les vagues ou les marées bas, et l’air se fait de plus en plus lourd. Et le
sont parfois gigantesques et la violence vent ne cesse de hurler de plus en plus fort
des manifestations défie l’imagination. jusqu’à la fin de l’alerte. Parmi les cyclones qui
Chaque formation venteuse est suivie par ont récemment touché le pays, on se souvient
le Centre national des cyclones de Miami, encore de Georges qui a ravagé une partie de
à l’aide de radars, de satellites et d’avions. l’île en octobre 1998. Jane a balayé la péninsule
A la moindre alerte, le centre avertit toute la de Samaná en octobre 2005, et Noël en 2007.DÉCOUVERTE
SURVOL DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE 39
calendrier politique, même si la Secretaria Environnement – écologie
d’Estado del Medio Ambiente y Recursos Quiconque se balade dans le pays constatera
Naturales tente de mener quelques réformes, que les agglomérations et les villages offrent
sans en avoir toutefois les moyens financiers souvent un visage terni par la présence de
et humains. Les Dominicains, insouciants par déchets. Il n’est pas rare non plus que les
nature et souvent peu éduqués aux problèmes automobilistes en pleine course balancent par
de l’environnement, sont peu sensibles au leur fenêtre les reliefs d’une collation, sans
respect de ce dernier, même s’il sont fiers aucun respect des voitures qui les suivent…
de leur nature exubérante. Les papiers et les Les priorités de la République dominicaine
ordures ménagères jonchent les abords des sont aujourd’hui nettement orientées vers le
villages, et chacun s’en accommode dans développement économique. Ce pays oriente
l’indifférence générale. Quelques mesures ses efforts vers l’éducation, la santé, la lutte
d’information, des panneaux d’affichage visant contre le chômage et la pauvreté, les grands
travaux d’aménagement, l’exploitation des à sensibiliser la population locale, quelques
ressources locales, le redéploiement des messages radio, l’arsenal des dispositions
zones franches… Bref, les préoccupations gouvernementales est bien faible au regard
écologiques ne sont pas à l’ordre du jour du de l’étendue des efforts qui restent à faire.
Plages Blue Flag
Avec une petite quinzaine de plages labellisées «pavillon bleu», la République domicaine
arrive généralement en tête des pays d’Amérique latine. La plage Dominicus dans le
sud à Bayahibe, Playa Dorada dans le nord à Puerto Plata et Bahia Principe El Portillo
dans la péninsule de Samana, faisaient partie des pionnières. Cette certification est
attribuée selon des normes et des critères établis par la Fondation pour l’éducation
environnementale (FEE), organisme sans but lucratif, indépendant, basé au Danemark.
Pour obtenir l’appellation Blue Flag, la plage doit répondre à des normes sanitaires strictes
en ce qui concerne la qualité de l’eau de baignade, l’information et l’éducation sur le plan
environnemental, l’accessibilité et les services offerts, la sécurité et la propreté.
Punta Cana
w La plage de Arena Gorda, le Bahia Principe Bavaro.
w La plage de Arena Gorda, le complexe Iberostar.
w La plage de Arena Gorda, le complexe Barcelo Punta Cana.
w La plage de Bavaro, le Barcelo Bavaro.
w La plage de Cabeza de Toro, le Be Live Grand Punta Cana.
w La plage de Cabeza de Toro, le Natura Park.
Samana
w Bahia Principe Cayacoa.
w Bahia Principe Cayo Levantado.
w Bahia Principe El Portillo.
Puerto Plata
w Playa Costa Dorada Be Live Grand Marien.
w Playa Costa Dorada Iberostar.
w Playa Dorada I.
w Playa Dorada III.
Bayahibe
w Playa Dominicus.40 SURVOL DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
Ce constat se nuance en raison de la place Comme dans de nombreux pays, la faune et
toujours plus importante du tourisme dans le la flore y sont préservées, et, dans d’autres
pays. Les responsables des zones touristiques parties, les hommes cohabitent plus ou moins
sont donc vigilants concernant cet aspect des bien avec les espèces sauvages, parfois en
choses, et des mesures sont prises, au coup par grand péril d’extinction. Les aires protégées sont
coup, par les autorités locales. De nombreuses subdivisées en plusieurs catégories :
initiatives orchestrées par des associations, w 8 areas de protección estricta (aires de
notamment d’investisseurs étrangers, voient protection stricte) dont 6 réserves scientifiques
le jour dans les zones touristiques du pays, et 2 sanctuaires de mamifères marins. La visite
palliant les carences des autorités. Ainsi, de ces aires est soumise à des règles strictes.
les plages de Las Terrenas sont équipées de
w 19 parques nacionales (parcs nationaux), discrètes poubelles parrainées par quelques
dont deux sous-marins. Ils sont les plus connus entreprises locales créées par des Français
et le siège du développement de l’écotourisme.(Flora Tours, Bahia Tours, Haitian Art Gallery…)
qui invitent les visiteurs comme la population w 15 servas nacionales (réserves nationales).
locale à respecter la nature.Les parcs nationaux w 19 monumentos naturales (monuments
occupent une superficie de 10 % environ du naturels).
territoire national, et de nombreuses espèces
w 25 areas de manejo de hábitats/especies y sont protégées sous le contrôle de l’Office
(aires de cohabitation hommes/animaux). national des parcs et des réserves naturelles.
On retrouve dans cette dernière catégorie Des réserves naturelles, tel le Banco de La
plusieurs des lieux dont les touristes sont Plata dans la région de Samaná, permettent
friands, la Laguna Cabral, la Playa las Aguilas, la protection des baleines à bosse qui viennent
etc. Ce sont des lieux de loisirs, proches de s’y reproduire. Toutefois, de telles mesures
parc naturel, soumis à des règlementations sont souvent prises à l’initiative et avec la
spécifiques. Elles sont appelées également collaboration d’organisations internationales. La
zones récréatives.protection des espèces animales et végétales
Il faut ajouter à ces 25 aires, 6 parcs urbains est plutôt bien encadrée par des initiatives tant
à Santo Domingo comme le Jardin botanique.gouvernementales que privées. Et, petit à petit,
La Direction nationale des parcs est l’admi-les maires des villes, comme celle de Puerto
Plata, comprennent l’intérêt d’avoir une zone nistration chargée de leur gestion, et c’est
propre et protégée pour développer un tourisme auprès d’elle que l’on doit solliciter une
plus durable et plus humain et décident donc autorisation pour les visites individuelles, le
d’équiper leur ville d’un ramassage efficace mieux étant parfois de partir avec une agence
d’ordures, la population se prête au jeu et la (comme Eco-Tour Barahona dans le sud). Cet
ville reste propre et agréable... organisme possède quelques brochures et
des informations sur les commodités locales
Parcs nationaux (très restreintes) et les tarifs (c’est important
pour ne pas se faire surtaxer à l’entrée par les Le système national des aires protégées couvre
plus de 10 % du territoire dominicain. gardes). Le secrétariat d’Etat de
l’environneDes essences protégées
Chez sa voisine Haïti, la déforestation a pris des allures de catastrophe nationale, et le
pays souffre durement de la désertification qui s’en suit. Sensibles au sort de ce pays
mitoyen, les autorités dominicaines encadrent très étroitement la taille des arbres dans
toute la République. Non contentes d’attribuer les permis de coupe au compte-gouttes,
les autorités demandent de replanter des arbres de la même espèce dans des espaces
réglementés. Le nombre varie selon l’espèce, ainsi pour tout palmier abattu il faut en
replanter dix, pour un flamboyant le tarif est de cinq. Quant aux essences précieuses
comme le cèdre, l’acajou (caoba) ou le roble, leur coupe est formellement interdite
par décret présidentiel.De nombreux facteurs – comme le tourisme qui pèse un poids
considérable sur les ressources naturelles, l’insularité du pays, sa dépendance
vis-àvis de l’écosystème (pêche, agriculture), les investissements étrangers importants, la
jeunesse et la conscience grandissante de la population, le contre-exemple déplorable du
pays limitrophe Haïti – pèsent désormais de tout leur poids sur la conscience écologique
de la République dominicaine et devraient contribuer à la sauvegarde de sa biodiversité.DÉCOUVERTE
SURVOL DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE 41
ment et des ressources naturelles possède est une région désertique et inhabitée. Les
un site Internet très bien fait qui recense tous grottes contenant des pétroglyphes taïnos
les parcs nationaux, aires protégées et sites en sont la principale attraction. Au large,
naturels que recèle la République dominicaine l’île de Saona (25 km de longueur et 5 km
(www.ambiente.gob.do). de largeur), de son nom original Adamanay,
possède deux villages de pêcheurs, Mano Juan
Les principaux parcs nationaux et Punta Catuano, et leurs longues plages de
sable blanc attirent de nombreuses excursions w Parque Nacional Montecristi (côte
nordd’une journée.ouest). Il s’étend sur 19,3 km² et constitue un
formidable promontoire maritime, célèbre pour w Parque Historico La Isabela. Cette zone
sa forme de chameau couché. correspond au tout premier établissement des
Espagnols sur la côte nord, à l’ouest de Puerto w Parque Nalga de Maco (Ouest). 28 000 ha
Plata.entre les provinces d’Elias Piña et Santiago
w Parque Nacional Loma Isabel de Torres. Rodiguez. Une zone montagneuse, humide
et relativement froide, riche en biodiversité, Ce parc est une colline surplombant la ville et
contenant beaucoup d’espèces endémiques, la baie de Puerto Plata. On atteint le sommet
dont certaines en voie d’extinction. par une piste difficile ou par un téléphérique.
w Parque Nacional El Choco. Il couvre 78 km² w Parque Nacional Armando Bermudez
entre les contreforts de la Cordillera Septentrional (région de Constanza). Au cœur de la cordillère
et la façade atlantique. Il inclut deux lagunes, centrale, il renferme la plus grande réserve
celles de Cabarete et celle de Goleta. Grottes, forestière du pays et de toute l’île.
rivières et étangs souterrains en sont les autres w Parque Nacional Jose del Carmen Ramirez.
intérêts.Même région que le précédent.
w Parque Submarino La Caleta. A proximité w Parque Nacional Lago Enriquillo y Isla
de la capitale, il correspond à une zone riche Cabritos (2 600 hectares). Situé sous le niveau
en épaves.de la mer, ce parc contient la plus grande colonie
w Parque Montaña La Humeadora. Ce petit de crocodiles américains, des iguanes et des
parc de 84 km² situé dans la province de l’Alta flamants roses.
gracia, à 10 km de San Cristóbal, est aussi
w Parque Nacional Jaragua (sud-ouest). surnommé The Smoky. Il a été déclaré zone
Ce parc est doté d’une exubérante végétation interdite jusqu’en 1996, en raison de son
de forêt sèche et d’épineux. On y a trouvé microclimat, le plus pluvieux de la République
récemment des traces de civilisations dominicaine.précolombiennes. La Bahia de las Aguilas, la
baie des Aigles, est un sanctuaire de tortues Faune et flore
carey. Les iguanes, les flamants roses et les
frégates y sont protégés. Faune
w Parque Nacional Sierra de Bahoruco w Une grande biodiversité pour un petit
(sud-ouest). Ses différences d’altitude et ses pays. Les grands mammifères, zèbres,
reliefs abrupts lui confèrent une extraordinaire éléphants, tigres ou girafes, qui ornent les
biodiversité et une palette d’écosystèmes. peintures naïves de la rue, n’existent que
On y recense plus de 50 % des orchidées dans l’imaginaire des Dominicains en quête
dominicaines. de leurs lointaines racines africaines. Les
w Parque Nacional Los Haitises. Au sud de gros animaux sauvages ont depuis longtemps
la péninsule de Samanà. déserté l’île. Comme celle de tout l’arc des
Caraïbes, et plus généralement des archipels, w Parque Nacional Cuevas de Bourbon o
la faune dominicaine est plutôt pauvre. del Pomier. Cette réserve anthropologique
L’action de l’homme et l’isolement de l’île ont de seulement 4,4 km² est une véritable
été à l’origine de sa raréfaction. En revanche, encyclopédie de pierres avec des témoignages
de nombreuses espèces endémiques sont de la civilisation préhispanique taïno.
nées de cette situation insulaire. On rencontre
w Parque Historico La Vega Vieja. Non loin quelques intéressantes espèces d’animaux
de la ville de La Vega. sauvages, dont beaucoup sont aujourd’hui
w Parque Nacional del Este. Il se trouve sur protégées, comme les iguanes verts, les
la côte sud-est, au sud d’une ligne Bayahibe- crocodiles d’Amérique et le hutia de
SaintBoca de Yuma. Cette péninsule de 430 km² Domingue, un petit rongeur herbivore.42 SURVOL DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
La fosse du lac Enriquillo est sans aucun doute espèces d’oiseaux au chant éclatant et au
l’attraction majeure de la région sud-ouest. C’est plumage bigarré peuplent les régions de plaine
le plus grand lac salé du monde. En effet, ses et de montagne. De nombreuses variétés
eaux, qui ont un taux de salinité particulièrement d’espèces tropicales cohabitent avec les
élevé, sont encore plus salées que celles de la oiseaux migrateurs qui viennent passer l’hiver
mer. Ce lac se situe à environ 40 m au-dessous dans les îles. 300 oiseaux ont été recensés
du niveau de la mer. Au milieu se trouve l’Isla sur les terres dominicaines, mais seulement
Cabritos (l’île des Chevreaux). Ce parc national 27 sont endémiques de la République
constitue la réserve la plus importante au monde dominicaine. Les parcs nationaux en protègent
de crocodiles américains (Crocodilus americanus un certain nombre, comme des espèces de
acatus). Des crocodiles paresseux, des flamants colibris, plus connus sous le nom
d’oiseauroses, deux espèces d’iguanes de roche somno- mouche (zumbador), dont les battements
lents, Ricord et Rinoceronte, (Cyclura), vivent d’ailes sont si rapides qu’ils peuvent voler sur
ici nonchalamment, sans avoir jamais connu place. Les amateurs observeront les rossignols,
d’autres bruits que celui du clapotis des vagues les perruches, les cigognes palmières, les
et des moteurs de bateaux.Les agoutis sont colombes, les todiers à bec étroit (barrancolí),
représentés par le plagidontia et le solénodon les buses à queue rousse (guaraguao), le tyran
(Sonelodon paradoxus), un mammifère insec- quiquivi (flautero), les pélicans et les échassiers
tivore et nocturne, possédant un nez allongé, (hérons, ibis et flamants principalement). Les
des oreilles rondes et une longue queue, qui entomologistes, eux non plus ne seront pas
peut peser jusqu’à 1 kg et qui se rencontre dans déçus. En effet, les papillons et les insectes
les forêts d’altitude du pays. Ces espèces sont abondent dans les montagnes comme dans
malheureusement en voie d’extinction.Aucune les vallées.
des espèces de serpents n’est venimeuse. Dans w Les récifs coralliens. Ils abritent de
la famille des reptiles, citons aussi les geckos nombreuses variétés de poissons tropicaux,
qui sont fréquents et d’étonnants lézards à tous plus colorés et plus étonnants les uns que
queue bleu électrique (Ameiva lineolata). La les autres, aux formes et aux mœurs étranges.
mygale, appelée cacata, est une araignée de Les rencontres ne manquent pas de diversité.
bonne taille (une dizaine de centimètres au Le poisson-perroquet vert et bleu grignote
maximum) qui est plus effrayante que vérita- inlassablement les coraux ; attention à l’épine
blement dangereuse (urticante et dangereuse dorsale coupante du poisson-chirurgien bleu
pour les enfants) ; elle ne se rencontre pas à queue jaune ; le spectaculaire baliste des
dans les zones urbanisées, mais seulement Caraïbes, aux couleurs somptueuses, change
dans le campo et dans les zones de montagnes de couleur quand il se sent approché et raffole
humides. Les chauves-souris ont colonisé des oursins ; le poisson-coffre (Lactophrys
massivement les nombreuses grottes du pays. triqueter) est couvert de plaques polygonales,
w Une voilière tropicale. En revanche, les protégé par sa carapace rigide. Le
poissonornithologues amateurs seront ravis par la ballon, ou diodon, aux dents redoutables,
diversité de la faune avicole. De multiples se gonfle d’importance en aspirant de
Le hutia et le Solenodon, des espèces en danger
w Le hutia, qui appartient à la famille des Capromyidae, est une espèce de petit
rongeur herbivore en danger d’extinction. Autrefois abondants dans les îles, les hutias
furent décimés par le déboisement, la chasse et l’introduction du bétail et des animaux
domestiques tel le chien. Le hutia se nourrit de fruits et, à l’occasion, ne dédaigne pas
un petit reptile qui passe à proximité de ses mâchoires. Il vit pendant une douzaine
d’années et connaît une vie sociale active. Il s’organise en groupe et pratique volontiers
un toilettage commun, avant l’accouplement.
w Le Solenodon appartient à la famille des Solenodontidae. Insectivore nocturne, il
possède des dents pointues et une salive venimeuse. Il ressemble à une musaraigne,
mais en plus grand, avec un os dans le museau, qu’il a très long. Mesurant près de
70 centimètres de long du museau à la queue, les solenodons ont la réputation d’être
irascibles. Les mangoustes, les chiens et les chats, introduits sur l’île pour chasser les
rats, ont pratiquement éradiqué l’espèce.DÉCOUVERTE
SURVOL DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE 43
La cotica, le perroquet dominicain
La cotica, ou Amazona ventralis, est un petit oiseau qui mesure de 28 cm à 31 cm
de longueur et possède un plumage vert brillant appelé en créole cotorra verde. Son
front est blanc et ses joues sont piquetées de taches noires. Son ventre est rouge
et sa queue parsemée de quelques plumes également rouges. Habitant les forêts, et
d’une manière générale les endroits riches en fruits, elle fait son nid dans les troncs
secs. Pendant la nidification, elle se révèle très courageuse et défend jalousement son
territoire. La cotica a une capacité étonnante à reproduire le langage humain, au point
d’être devenue la mascotte nationale. Peu farouche, elle se domestique très facilement,
et on la retrouve en cage dans les jardins des particuliers et des hôtels. Derrière ses
grilles, elle joue un rôle d’animal familier charmant et décoratif. Son succès a bien failli
causer sa perte et l’extinction de l’espèce qui est aujourd’hui (enfin) protégée.
l’eau et hérisse ses nageoires quand il se dénicher à cause de son camouflage et de son
sent menacé, espérant désarçonner ses attitude statique sur le corail. Les gobies sont
adversaires. Ne confondez pas le longiligne de minuscules poissons qui se cachent dans
poisson-trompette avec une algue ondulante. les anfractuosités du corail, le poisson-globe
Le poisson-écureuil, qui est rouge, se rencontre (Sphoeroides spengleri) se gonfle jusqu’au
dans les cavernes et ouvre de grands yeux ridicule pour dérouter son adversaire, le goret
noirs qui attestent sa préférence pour les aux fines rayures jaunes grogne sourdement.
endroits à faible luminosité. Les poissons- Le poisson-papillon rayé blanc et noir, le
anges sont aussi présents, le poisson-ange poisson volant, le capitaine à tête de cochon, le
bleu, vert et jaune, le poisson-ange gris, et le poisson-lune, le poisson-épieu, le demoiselle
poisson-ange français au corps noir bordé de chromis noir avec de petites taches bleues,
jaune et irisé de fines rayures appartiennent le sergent-major rayé jaune et noir, le girelle
à la même famille. Le poisson-ange royal paon à tête bleue, les carangues bleues, noires,
est un des plus beaux poissons de récifs, jaunes ou gros yeux qui se déplacent en longs
avec sa robe à rayures phosphorescentes. bancs ondulants, les pompaneaux presque
Le poisson-ange (Holacanthus tricolor) a une transparents, les bancs de calmars qui nagent
petite bouche extensible qui lui permet de se gracieusement en déployant leurs tentacules,
nourrir d’éponges qu’il grignote. Le poisson- la liste est interminable…La gorgone-plume
bourse jaune se reconnaît à sa silhouette plate dont les branches soyeuses ondulent sous
en forme de losange. Le poisson-scorpion l’effet des courants, les spirographes dépliant
(Scorpaena plumieri), au physique peu amène, leurs bras, les anémones colorées et les étoiles
hérissé d’épines venimeuses, est difficile à de mer tapissent joliment les fonds marins.
Le lamantin, habitant des côtes dominicaines
à préserver
Autrefois abondante aux embouchures de rivières, l’espèce est aujourd’hui en voie de
disparition. Cet énorme mammifère marin est herbivore et « broute » les algues, d’où son
surnom de vache de mers. Ici, il est simplement appelé manati, et vit dans les endroits
peu profonds. Adulte, il atteint jusqu’à 3 m et peut peser jusqu’à 500 kg. Une de ses
particularités est d’être polyphyodonte, c’est à dire que ses dents se renouvellent tout
au long de sa vie. Ce phénomène est courant chez les reptiles et les poissons, mais très
rare chez les mammifères. Outre les lamantins il concerne seulement les kangourous
et les éléphants. Sans prédateur naturel, le manati est pourtant gravement menacé par
la pollution, les filets de pêche, les moteurs de bateaux et surtout le refroidissement
des eaux… La colonisation des côtes dominicaines a pratiquement éradiqué l’espèce. Il
en reste néanmoins quelques beaux spécimens sur la côte de Barahona ainsi que dans
le nord du pays, dans une réserve naturelle près de Punta Rucia. Avec leur chant qui
ressemblent à une douce complainte et les mamelles des femelles placées sous leurs
nageoires, les lamantins seraient sans doute à l’origine du mythe des sirènes.44 SURVOL DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
Fleur Cigarrones.
Côté gros gabarits, les amateurs seront servis, joie des collectionneurs. Le dollar des sables
car les plus belles espèces, dont le poids est un oursin plat dont la coquille perforée
peut dépasser 100 kg, naviguent en eaux s’échoue sur les plages.
profondes. Les dauphins vivent le long des w Les coraux : les fonds sous-marins abritent
zones côtières et sont les principaux représen- une faune d’une telle richesse qu’elle a fait des
tants des mammifères marins. Les lamantins, Caraïbes un rendez-vous international pour les
les tortues, les careys et les baleines à bosse, plongeurs et les photographes sous-marins.
qui arrivent dans les eaux chaudes de la baie Malheureusement, la pollution, les techniques
de Samaná pour s’accoupler et se reproduire de pêche intensive et le tourisme galopant
en hiver, sont des espèces protégées. Les menacent dangereusement cette faune, et de
raies, la raie pastenague américaine, la petite nombreuses mesures de préservation doivent
raie mouchetée de jaune, la raie manta géante, être prises. Les abondants récifs coralliens
l’espadon, les dorades ou coryphènes casqués forment d’étonnants reliefs sous-marins aux
et le barracuda souvent solitaire abondent en formes extraordinaires, tunnels, cavernes,
eaux profondes. Les nageurs seront rassurés grottes, qui protègent les plages en créant les
d’apprendre qu’il y a peu de requins, les tranquilles lagons qui ravissent les baigneurs.
plongeurs seront fascinés par le spectacle du Les coraux sont des animaux vivant en colonie
ballet des marlins bleus, des tortues marines, dont les squelettes calcaires forment les récifs
des mérous et des barracudas. De nombreux coralliens aux formes étonnantes, cornes
crustacés, crabes, langoustes, homards et de cerf, d’élan, cerveaux de Neptune. Ils
crevettes, ainsi que des oursins blancs et tissent de longues murailles dentelées aux
noirs aux longues épines vivent dans les eaux ramifications complexes. On rencontre le
dominicaines.De nombreux coquillages, dont corail corne d’éléphant ou pâte à chaux, très
le lambi, conque au coquillage orangé, qui commun, le corail cerveau ou cervelle de
servait aux Taïnos pour communiquer et se Neptune, le corail millépore ou corail de feu, le
déplace par bonds successifs, les strombes, cierge de la mer ou corail pilier qui se dresse
les turritelles, les olives réticulées feront la telles des stalagmites marines.
Rose de Bayahibe
La Rose de Bayahibe, de son nom scientifique Pereskia quisqueyana, est endémique
de la côte Est, près de la ville de La Romana. Elle est devenue la fleur nationale de la
République dominicaine en 2011 et figure sur les billets de banque et sur les timbres
postaux. En 1977, dans la région de Bayahibe, une exploration archéologique a été
menée par le Français Henry Alain Liogier. Ce religieux, mais surtout professeur et
chercheur expert en botanique, a décelé du pollen de cette fleur datant de 1 300 ans
av. J.-C.
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINEDÉCOUVERTE
SURVOL DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE 45
Le cacao se fête le 20 août
Enraciné dans la tradition, le cacao tient une telle place dans l’économie dominicaine
qu’on lui a dédié le jour du Cacao qui se célèbre chaque année le 20 août. Produit créole,
le cacao n’est pas originaire des Caraïbes, mais des forêts de l’Amazonie et de l’Amérique
centrale où les Aztèques le cultivaient sous le nom de cacahuatl. Les fèves de ce fruit
servaient de monnaie chez les Indiens toltèques.La première référence à l’importation de
cette plante apparaît en 1535 dans l’Histoire générale et naturelle des Indes de Gonzálo
Fernández de Oviedo. Mais ce sont des planteurs français qui l’ont en premier implantée
dans l’île d’Hispaniola. Très vite, les colons espagnols ont fait de l’île un important centre
de la culture et du commerce du cacao. Tous les navires chargés de cacao faisaient leur
dernière escale dans le Nouveau Monde à Santo Domingo avant d’affronter la traversée
de retour vers l’Europe. La culture du cacaoyer a connu son plein essor entre 1890 et
1905, avec l’envol de l’industrie chocolatière nord-américaine. Des plantations modernes
apparaissent alors à Samaná, à Sabana de la Mar, à San Cristóbal et à San Pedro de
Macoris.Cette plante tropicale rustique ne peut s’épanouir qu’à l’ombre des grands arbres.
Le gros fruit mafflu est appelé cabosse. Cueillies à maturité, les cabosses sont ouvertes
manuellement pour en extraire les fèves protégées par une pulpe blanche. Celles-ci
sont mises à sécher le long des routes. Exposées au soleil, brassées en permanence
pour en parfaire le séchage, les fèves seront ensuite torréfiées puis concassées pour
séparer l’amande de la coque. Broyées, les amandes donnent une pâte d’où est extrait
le beurre de cacao.Les petits agriculteurs envoient leur récolte de fèves séchées dans
des coopératives. Les impuretés s’éliminent par un lavage mécanique des graines qui
vont ensuite être grillées. On peut opter pour une alcanisation avant de faire griller les
graines. Ce procédé, inventé par les Hollandais, permet de réduire l’acidité du chocolat et
lui confère une couleur plus intense. Séparation des graines et des écorces, trituration et
raffinage des grains transformés en une crème épaisse appelée liqueur de cacao sont les
différentes étapes de la fabrication du chocolat qui s’obtient par adjonction de sucre. Dans
les étals du bord de route, on peut trouver à acheter des pains artisanaux de cacao amer
grossièrement emballés. Délicieux à râper dans un chocolat chaud ou sur un gâteau !
w La mangrove (ou palétuviers) pousse en Flore
abondance dans les eaux calmes et basses Si la nature dominicaine est opulente, grâce à
des lagunes, formant une impénétrable l’eau abondante des rivières et des
précipitabordure côtière. Situé entre mer et terre, tions, elle n’est jamais oppressante. On trouve
c’est un écosystème particulier où l’on environ 8 000 espèces de plantes, de fleurs
rencontre quatre types d’arbres : les et d’arbres en République dominicaine, dont
palétuviers rouges, noirs, blancs et gris. 1 800 espèces endémiques, principalement
Le palétuvier rouge ou mangle rouge des orchidées et des palmiers, soit trois fois
(Rhizophora mangle) est l’arbre principal de la plus qu’en Europe. Plantes locales, dont la
mangrove. Ses racines aériennes pendent situation insulaire favorise l’apparition, plantes
en arceau des hautes branches ; elles pantropicales, subtropicales et paléotropicales,
forment un enchevêtrement impénétrable la nature dominicaine est riche d’une palette de
et lui permettent de respirer et de se fixer couleurs éclatantes.
solidement dans le sol salé, instable et
w Dans les régions montagneuses, les vaseux. Elle assure la protection des côtes,
forêts tropicales sont riches en essences la purification de l’air et de l’eau, et constitue
précieuses, comme l’acajou et le cèdre. Les un refuge pour la faune, lieu privilégié de
flamboyants déploient tout au long de l’été reproduction et d’alimentation des alevins,
leurs magnifiques ramures aux fleurs d’un des larves des jeunes poissons qui profitent de
rouge phosphorescent. la richesse en plancton du milieu. Les huîtres
w Les forêts de conifères sont abondantes de palétuviers, les mollusques, les éponges
en montagne et composent des paysages aux se développent en colonies sur les racines
airs européens. Palmiers nains et fougères de la mangle rouge. De nombreux oiseaux
arborescentes croissent à profusion dans les vivent dans les palétuviers, à l’abri des
sous-bois. prédateurs.46 SURVOL DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
w Les régions arides sont couvertes d’une a été particulièrement pluvieuse. Le bananier
végétation subtropicale de bosquets et de flétrit après chaque régime et se renouvelle
steppe sèche, de broussailleux, d’arbustes par la pousse de rejets sur sa souche. Un
épineux, d’agaves et de cactus. des rejets portera le régime suivant. Au bout
de quatre années, la souche dégagée par w Le cocotier est un palmier originaire
les rejets successifs devient instable et doit d’Asie du Sud-Est. L’arbre aux cent usages
être transplantée, les rejets poussant de plus atteint la région des Antilles par le biais de
en plus haut.noix protégées par une épaisse écorce très
résistante, poussées par les courants marins. w Les plantes domestiques, fruits et
Cet arbre est une véritable bénédiction pour légumes, sont elles aussi légion. Si le manioc,
les locaux. Sa noix nourrit et soigne, ses la goyave, le tabac, le coton, le poivron et
palmes sont tressées en paniers, en chapeaux, l’ananas étaient cultivés dans l’île bien avant
en cordes, en matelas, en toits, ses troncs l’arrivée des Espagnols, de nombreuses
servent de poutres. plantes tropicales ont été introduites par
les colons.w Le frangipanier, arbre trapu à feuilles
caduques, dresse ses fleurs en plumet au bout w La canne à sucre (Saccharum officinarum)
des rameaux. est originaire de Nouvelle-Guinée. Elle a voyagé
en Orient, en Espagne et aux Canaries avant w Le bananier, « Le bananier seul peut donner
de s’imposer dans les îles des Caraïbes au à l’homme de quoi le nourrir, le loger, le meubler,
e XV siècle. Sur 15 mois, la canne se multiplie à l’habiller et l’ensevelir », a écrit Bernardin
partir de boutures, puis développe deux types de Saint-Pierre. Connue depuis le début du
e de racines : les unes pour se nourrir d’eau et XVI siècle, la banane se décline en trois variétés
de sels minéraux, les autres pour fixer la tige. principales. La très grosse banane, appelée
Puis la hampe florale commence à grandir. plantain ou poteau dans les Antilles françaises,
Avant la coupe, la zafra, on brûle rapidement se cuit comme un légume et est très utilisée
la canne pour éclaircir le feuillage et tuer les dans la cuisine locale. La petite banane ou
parasites. Chaque bouture produit une touffe de banane-pomme, de plus en plus rare, ne se
5 à 20 tiges qui peuvent atteindre 4 m de hauteur. rencontre que sur les marchés locaux. Enfin, la
Les plantations de canne à sucre s’étendent banane la plus courante est celle qui s’exporte
à l’infini dans les plaines du nord et de l’est.et se retrouve sur nos marchés européens.
Plus qu’un arbre, le bananier est plutôt un w Les épices, gingembre, muscade et
ensemble de feuilles enroulées sur elles- piments ont été importés d’Asie. Avocat et
mêmes à la manière d’un grand poireau. ananas sont des emprunts à l’Amérique du
Chaque bananier consomme une cinquantaine Sud.
de litres d’eau par jour. La production suit donc w Quant à l’arbre à pain, c’est aux îles du
de très près l’arrosage et la pluviométrie. La Pacifique que les Antilles le doivent. Le café,
plante produit en moyenne un régime tous les la banane et la noix de coco, le manguier et
neuf mois, six par an au maximum si l’année le papayer viennent d’Afrique.
w Les fleurs tropicales sont partout présentes.
Les orchidées constituent une famille importante
de la flore dominicaine, comptant à elles seules
plus de 300 variétés aux riches couleurs et
aux formes délicates. Beaucoup d’entre elles
sont protégées, et seules sont autorisées à
l’exportation les orchidées portant un certificat
attestant que la variété n’est pas en voie
d’extinction. Partout fleurit la bougainvillée
connue localement sous le nom de trinitaria,
fleur nationale et symbole de la guerre de
Restauration. Hibiscus et héliconias poussent
à l’état sauvage. Anthurium, pomme d’eau, liane
orchidée, oiseau de paradis, jasmin, grappes
rouges de l’alpinia, vert et jaune des massifs
de croton, épis rigides du balisier… Toutes les
fleurs tropicales ornementales poussent à foison.
Bougainvilleas ou fleur Trinitaria.
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINEDÉCOUVERTE
Histoire
Une île indienne
Le saviez-vous ?L’histoire de la République dominicaine est
d’abord celle d’une île indienne appelée La capitale de la République
Quisqueya, « la mère de toutes les terres » dominicaine fut baptisée en l’honneur
en langue taïno. On sait relativement peu de du saint espagnol Santo Domingo de
choses sur les habitants originels de l’île, et Gúzman (1170-1221), fondateur en
ce que l’on sait nous vient de quelques récits son temps de l’ordre religieux des
faits par les moines et les colons. Un moine dominicains.
entre autres a largement contribué à faire
connaître les us et coutumes taïnos jusqu’à
territoires d’origine par les Indiens Caraïbes, nos jours : Bartolomé de Las Casas.
qui sacrifiaient les prisonniers et faisaient Selon des sources archéologiques, l’île était
de leurs femmes des esclaves. Ces Arawak, déjà peuplée il y a 3 000 ans. La population
devenu Taïnos, seront appelés Indiens par indigène qui vivait dans l’île à l’arrivée des
les Espagnols, convaincus d’être arrivés aux Espagnols s’élevait environ à 2 millions de
Indes.personnes suivant les données de l’UNESCO,
Taïno signifie « homme bon, pacifique ». Les seulement 600 000 suivant différentes autres
Taïnos sont de taille moyenne, environ 1,70 m, sources, et était composée de groupes
d’aboriet de constitution robuste ; leur peau est de gènes, les Arawak, venus des forêts tropicales
couleur cuivre, leurs cheveux sont noirs, lisses du Venezuela et des rives du fleuve Orénoque.
et brillants, coupés droits sur la nuque et D’autres sources indiquent qu’ils seraient
les descendants des Mayas du Yucatán et au-dessus des sourcils. La forme de leur front,
du Guatemala. Ils seraient arrivés dans l’île large et fuyant, est obtenue par aplatissement
au cours de plusieurs vagues de migration, du front des bébés à l’aide de bandes de coton
e eentre le VI et le X siècle, chassés de leurs et de palmes ; leur nez est busqué.
Divinités et spécificités taïnos
w Yúcahu Vagua Maorocoti (Trigonolito). Dieu de la fertilité, esprit de la yucca et de la
mer. Le Señor Yucador, figurine de forme triangulaire, était enterré dans les champs de
yuccas, le principal aliment des Taïnos pour fertiliser la terre.
w Atabey. Mère de Yúcahu, déesse des eaux douces et de la fertilité.
w Baibrama. Dieu de la guérison des personnes.
w Behique. Le médecin sorcier représente la personne la plus savante de la tribu taïno.
Chargé de guérir les malades, il connaît toutes les plantes médicinales. Si un malade
venait à mourir, il était de coutume de tuer le médecin à coup de pierres.
w Boinayel et Márohu. Les dieux jumeaux de la pluie et du beau temps.
w Coaybay. Dieu de la terre des morts.
w Opiyelguabirán. Dieu mi-chien mi-humain, qui veille sur les morts.
w Guabancex. Déesse des tempêtes.
w La déesse Lune, Yocahuma, sort d’une grotte du pays du cacique Mautiatibuel, le
fils de l’aube. Elle retourne s’y cacher quand sort le dieu Soleil, son double masculin.
w Cemi Boinayel. Dieu de la pluie.
Pour en savoir plus sur les Taïnos, se rendre au musée Taïno de Santo Domingo ou
au Taïno Park à Samana (www.tainopark.com). De nombreux sites Internet regorgent
d’informations les concernant. Leur culture étant orale, ce sont toujours des informations
du point de vue de l’homme colonisateur et évangélisateur qui nous donnent un peu de
leur histoire, seuls leur artisanat et leur peinture sont des témoignages directs.48 HISTOIRE
quinte, le tabac et le coton, dont ils tissent
Colomb et les Taïnos les hamacs et le nawa, espèce de tablier et
unique pièce de vêtement des hommes et Dans sa correspondance avec les
des femmes. Leur méthode de chasse est rois d’Espagne, Christophe Colomb
elle aussi sommaire, mais efficace, puisqu’ils décrit ainsi les hommes qu’il vient
incendient des parcelles de terre après y avoir de rencontrer sur l’île d’Espaniola et
rabattu le gibier qu’ils convoitent. Il leur suffit qu’il nomme alors les Indiens : « J’ai
ensuite de récupérer les animaux brûlés. déjà vu trois de mes hommes à terre
Pour attraper les oiseaux, ils enduisent de mettre en fuite une foule d’Indiens. Ils
résine les branches des arbres dans lesquels ne possèdent pas d’armes et vont tout
nu. Ce sont des gens pleins d’humanité ils attirent leurs proies en imitant le cri des
et sans méchanceté aucune. Ils aiment oiseaux. Leurs canoës, creusés dans
d’imleur prochain comme eux-mêmes et ils menses troncs d’arbres, peuvent transporter
ont une façon de parler qui est la plus jusqu’à quatre-vingts personnes.
douce du monde, toujours aimablement Ils ne possèdent pas d’écriture, ni de signes
et avec le sourire. » qui en tiennent lieu. Leur histoire se transmet
oralement grâce à des récits chantés. Ils ont
un calendrier lunaire, apprécient la musique
Ce peuple, tranquille et peu adepte de l’effort et la danse et pratiquent le jeu traditionnel
inutile, est principalement établi sur les côtes de la pelote, le jeu du batos, une balle faite
et dans les plaines du centre du pays. Sa d’une pâte de racines et d’herbes bouillies,
civilisation est la plus développée des Antilles. qui ne peut être touchée qu’avec la tête, les
Sa culture exercera beaucoup d’influence épaules, les fesses, les hanches et surtout
sur les autres cultures précolombiennes les genoux. Sculpteurs et potiers habiles, ils
des Antilles. Les Taïnos habitaient dans travaillent le bois et la pierre, les transformant
des villages, où l’on rencontrait deux types en ustensiles, et fabriquent des céramiques
d’habitats distincts. Le bohío, une habitation et des sculptures très élaborées, notamment
circulaire, et le caney, beaucoup plus grand des représentations divines. Dans la société
et de forme rectangulaire, où le cacique et sa taïno, l’art est essentiel. Il permet d’incarner
famille logeaient. Ces villages comportaient les croyances magico-religieuses, animistes
de grandes places cérémonielles, les bateyes, et totémiques de la culture. Le symbolisme
où ils pratiquent le jeu de balle (balle que et l’abstraction figurative de ces œuvres de
l’on ne doit pas toucher avec les mains). Ils pierre, de coquillages, d’os et de bois montrent
vivent de la pêche, poissons et tortues, de la conception taïno du monde mythologique.
la cueillette et surtout d’une agriculture sur Les objets sont majoritairement des cemis,
brûlis qu’ils maîtrisent bien. On a retrouvé des amulettes, des bancs cérémoniels et des
peu d’instruments agraires. Les prairies sont ustensiles à usage religieux. C’est autour du
incendiées, la cendre est mêlée à la terre culte des Zemís, (tout à la fois des dieux,
et les graines semées. Ils cultivent ainsi des ancêtres et des esprits) que la religion
le maïs, semé à la pleine lune, le potiron, Taino est centrée. Deux dieux principaux se
le manioc, dont ils extraient le redoutable partagent l’hégémonie des divinités Taïno.
cyanure, la patate douce, l’arachide, l’ananas, Yúcahu, le dieu de la mer et du manioc et
le piment, le haricot, la cacahuète, la colo- Atabey, mère de Yúcahu, déesse des eaux
Des pétroglyphes taïnos épars dans le pays
Le pays est riche en témoignages de la civilisation taïno. L’art rupestre est présent et de
nombreux pétroglyphes décorent les parois de nombreuses grottes, comme celles du
Pomier ou de Las Maravillas ou encore dans le parc des Haïtises ou dans les alentours
du parc Enriquillo.
w Un photographe, Daniel Duvall, s’attache à rendre sur papier photo ces tranches
d’histoires peintes sur les parois rocheuses. Il vend ses images pendant la brocante face
au Nicolas de Ovando à Santo Domingo tous les dimanches matin. On peut également
retrouver ces images sur son site (www.danielduvall.com).DÉCOUVERTE
HISTOIRE 49
e douces et de la fertilité. Les rites funéraires Vers le IX siècle, les particularismes insulaires
sont bien établis, les femmes étant chargées apparaissent avec des emprunts respectifs qui
de rendre les derniers hommages aux morts. indiquent des échanges entre les différentes
Elles enveloppent les cadavres dans de larges îles des grandes et des petites Antilles. Les
bandes de coton, puis elles les descendent groupes vivent de la pêche et de la cueillette,
dans des fosses profondes avec les objets que ce qui indique une parfaite adaptation au milieu
le défunt avait le plus aimés. Le cadavre est insulaire. Cinq cacicazgos, ou royaumes taïnos,
assis sur un banc, et l’on recouvre la fosse d’un se partageaient l’île à l’arrivée des Espagnols.
toit de branchages et de feuillages que l’on Chacun était gouverné par un cacique, le grand
charge de terre. L’inhumation est accompa- chef, qui avait le privilège de la polygamie. Maguà
gnée de chants et de cérémonies religieuses. était dirigé par le cacique Guarionex, Marien par
Les funérailles du cacique, le chef, durent de Guacanagarix, Maguana par Caonabo, Higüey
quinze à vingt jours. Avant de l’ensevelir, on par Cayacoa, Jaragua par Bohechio, qui fut
vide le cacique de ses parties molles qui sont remplacé par Anacoana, réputée être la femme
séchées au feu et enfermées dans des urnes. la plus belle et la plus habile de l’île. Anacoana
On oblige parfois une ou plusieurs de ses (figure inspiratrice de légende et d’histoire)
femmes à s’enterrer avec lui et on distribue assistera au génocide de sa tribu, ordonné par
à la population le reste de ses effets. Nicolas de Ovando en 1503.
Figures historiques de l’ère Trujillo
w Rafael Leonidas Trujillo Molina (1891-1961). « Le tronc de l’arbre généalogique
de Trujillo est bien connu ; deux personnages y figurent : l’un est un militaire espagnol,
l’autre est un marquis français. Tous deux furent des conquistadores qui arrivèrent en
Amérique portant la cape, l’épée et le panache, une croix sur la poitrine ». C’est par ces
mots que commence la biographie officielle de Trujillo... On s’est employé à rabaisser
les origines de Trujillo, mais on s’accorde sur l’identité de ses grands-parents et de
ses parents. Son grand-père paternel était un officier de la police secrète espagnole
pendant les quatre années où le pays fut annexé (de 1861 à 1865). En 1865, il partit
pour Cuba où il devint le chef de la police de La Havane. Il l’était toujours lorsque les
patriotes cubains libérèrent l’île en 1898. Il repartit alors pour l’Espagne, laissant son
fils José dans la ville de San Cristóbal, fils qu’il avait eu en 1865 d’une fille de famille
créole, Silveria Valdez. Le grand-père maternel de Trujillo, Pedro Molina, était dominicain.
Il épousa une fille d’Haïtiens qui engendra Julia Molina en 1865. José Trujillo et Julia
Molina se marièrent en 1885. Ils eurent 4 filles et 7 fils, dont Rafael Leonidas qui naquit le
24 octobre 1891. Vers 16 ans, il obtint son premier travail comme télégraphiste. Certains
se plaisent à ironiser sur le titre qu’il se donnera plus tard de benefactor, bienfaiteur
de la patrie, en référence à son premier emploi. Sa carrière militaire est fulgurante. En
janvier 1919, il obtient de servir pour le gouvernement militaire américain. En décembre
1921, il sort de l’école militaire de La Haina avec son diplôme d’officier en poche. En
1922, il est promu capitaine, en 1924 commandant, et en 1925 il est nommé colonel
et chef de la police par le président Horacio Vásquez, dont il prendra la place à la suite
d’un coup d’Etat, origine de son épopée despotique.
w Joaquín Balaguer (1906-2002). Né à Navarrete, avocat, poète, politicien, ancien
ministre de Trujillo, il a terminé son huitième mandat consécutif en 1996. Fondateur du
PRSC (Parti réformiste social-chrétien) ou Colorado (rouge), il obtint son doctorat de droit
à la Sorbonne au début des années 1930. Ecrivain prolifique, il a publié ses premiers
vers en 1922, ainsi qu’une Histoire de la littérature dominicaine, œuvre de référence. Il
fut professeur à l’Ecole normale, avocat, ambassadeur, ministre. Il était président de
la République quand survint l’assassinat de Trujillo. Il est revenu au pouvoir en 1966 et
s’y est maintenu depuis, après une courte interruption. Malgré son grand âge qui en
fait le doyen des présidentiables, il a été réélu pour deux ans à la présidentielle de mai
1994. Il s’est même représenté à 93 ans à l’élection de mai 2000, ne remportant qu’un
faible pourcentage de voix (25 %).50 Chronologie
w 1000 av. J.-C : premières traces de w 1795 : Toussaint Louverture est nommé
peuplement. gouverneur de la partie occidentale après
sa pacification. Traité de Bâle : la partie w De 500 à 900 : migrations aborigènes.
orientale est rattachée aux possessions
w 6 décembre 1492 : découverte de l’île françaises.
par Christophe Colomb.
w 1802 : la partie orientale de l’île redevient
w 1502 : un cyclone détruit la cité de La espagnole.
Nueva Isabela, fondée en 1496. Santo
er w 1 janvier 1804 : la république d’Haïti Domingo de Guzman est fondée.
est proclamée.
w 1508 : le pays est baptisé île de
Saintw 1809 : victoire des armées espagnoles Domingue par décision du roi Ferdinand. Son
contre les troupes haïtiennes dans la partie nom de Quisqueya, ou « mère de toutes les
orientale.terres » en taïno, est abandonné.
w 1814 : restitution des terres dominicaines w Du 11 janvier au 10 février 1586 : pillage
à l’Espagne.de l’île par Francis Drake.
w 4 novembre 1821 : déclaration w 1655 : débarquement des Français.
d’indépendance de la partie espagnole.w 1697 : l’Espagne reconnaît l’occupation
w Janvier 1822 : invasion et annexion par française par le traité de Ryswick.
les troupes haïtiennes.
w 3 juin 1777 : traité d’Aranjuez.
w 27 février 1844 : proclamation w 23 août 1791 : insurrection des esclaves
d’indépendance de la République dominicaine.menée par Toussaint Louverture.
w Mars 1861 : le pays redevient une colonie w 29 août 1793 : affranchissement des
espagnole pour quatre ans.esclaves par la Convention. Invasion de l’île
w Février 1865 : la République Dominicaine par les Espagnols et les Anglais.
recouvre son indépendance. Naissance de la
e II République.
w 1905 : banqueroute nationale.
w 1907 : les Etats-Unis prennent le contrôle
des finances nationales.
w 1916-1924 : débarquement et occupation
par les troupes américaines.
e w 1924 : III République, élection de Horacio
Vásquez.
w 11 avril 1930 : coup d’Etat et arrivée au
pouvoir du dictateur Rafael Trujillo (il y restera
jusqu’en 1961).
w 1937 : assassinat de 18 000 Haïtiens.
w Août 1960 : Joaquín Balager remplace
Hector Trujillo, frère du dictateur, à la
présidence de la République.
w 30 mai 1961 : assassinat de Rafael Trujillo.
w Décembre 1962 : premières élections
libres : Juan Bosch, libéral de gauche, devient
président.
w Septembre 1963 : coup d’Etat militaire
qui renverse Juan Bosch.
w 1965 : révolte d’une partie de l’armée,
appuyée par des groupes de gauche, pour
Statue de Christophe Colomb dans le Parque Colon.
© MAXIME DRAY51
Pétroglyphes taïnos.
rétablir Bosch, mais l’ordre est rétabli par nombre de mandat pour le président
un débarquement de troupes américaines. de la République, alignant les dates
des élections législatives sur celles des w 1966-1978 : présidence de Joaquín
présidentielles et prohibant totalement Balaguer, libéral, anticommuniste et
prol’IVG volontaire.américain.
w 12 janvier 2010 : bien que le séisme qui w 1978 : élection de l’opposant Antonio
a ravagé Haïti n’ait pas directement affecté Guzman, du parti révolutionnaire (PRD).
la République Dominicaine d’un point de vue
w Juin 1979 : deux cyclones dévastent l’île. matériel et humain, il a rapproché les deux
w 1982 : élection de Jorge Blanco du PRD nations jusqu’alors à couteaux tirés d’un
(Parti révolutionnaire dominicain). point de vue diplomatique, notamment sur
des questions de politique migratoire.w 1986 : élection de Joaquín Balaguer, de
nouveau en 1990, devant son éternel rival, w 16 mai 2010 : victoire du PLD, le parti
Juan Bosch. du président Leonel Fernández, aux
élections législatives. Les prochaines auront w 1996 : élection de Leonel Fernández Reyna,
exceptionnellement lieu 6 ans plus tard, en du Parti de la libération (PLD), contre Peña
mai 2016.Gómez.
w 20 mai 2012 : élection de Danilo Medina w Juin 2000 : élection de Hipolito Mejia
à la présidence de la République, dès le (PRD).
premier tour, avec 51,2% des votes devant w Mai 2004 : réélection de Leonel Fernández
Hipólito Mejía (ancien président de la le 16 mai 2004.
République de 2000 à 2004). Danilo Medina
w Mai 2008 : nouvelle réélection de Leonel s’engage à poursuivre les objectifs de son
Fernández avec 53,83 % des suffrages contre prédécesseur, c’est-à-dire attirer 10 millions
le candidat du Parti révolutionnaire dominicain de touristes en République Dominicaine
Miguel Vargas Maldonado. dans les 10 ans à venir, ce qui permettra le
développement du pays grâce à la création de w Janvier 2010 : adoption de la nouvelle
Constitution retirant la limitation du 400 000 emplois.
© AUTHOR’S IMAGE52 HISTOIRE
de la Santa María naufragée serviront à Une île européenne et africaine :
construire sur la côte nord le premier fort, l’arrivée des conquistadors
baptisé fort de la Nativité. En repartant pour
Christophe Colomb découvre l’île l’Espagne pour rendre compte aux souverains
le 6 décembre 1492, au cours du premier de espagnols de ses découvertes, Christophe
ses quatre voyages. Il a déjà accosté dans
Colomb laissera trente-neuf hommes au fort les îles de San Salvador et de Cuba, mais
de la Nativité sous le commandement de Diego sans y avoir établi de colonie. Il débarque sur
de Arana. Dix mois plus tard, le 22 novembre la côte nord de l’île de Quisqueya. L’accueil
1493, il est de retour. Le grand amiral ne des indigènes, sans être franchement hostile,
trouve plus aucune trace de ses hommes est plutôt réservé. Christophe Colomb prend
autour du fort dévasté. Des expéditions de possession de l’île au nom des souverains
représailles sont alors lancées contre les espagnols et la baptise Espagnola. Séduit par
Indiens. Le processus de dépeuplement de sa beauté, il exprime ainsi son enthousiasme
l’île a commencé. « Le premier spectacle qui dans ses lettres aux Rois Catholiques : « Je
s’offrit aux regards des Espagnols, ce fut la certifie à Vos Altesses que ces régions sont si
forteresse abattue. Colomb l’envoya visiter étendues, si bonnes et si riches, en particulier
et l’on n’y trouva personne. Quand on eut celles de l’île Espagnola, qu’on ne saurait
pris terre, quelques hommes furent envoyés assez les louer, et personne ne pourrait le
en avant, et ils n’aperçurent que quatre ou croire sans l’avoir vu. » Dans son testament,
cinq Indiens, qui se mirent à fuir. Ils virent il émettra le vœu d’être enterré dans cette île
ensuite de la terre fraîchement remuée. Elle qu’il n’a jamais cessé d’aimer.
recouvrait le cadavre de plusieurs Espagnols La conquête a pour objectif de rapporter de
qu’on reconnut à leurs vêtements. Sur ces l’or, de l’argent, des pierres précieuses et
entrefaites, arriva un frère du cacique qui, de nouvelles espèces végétales à l’Espagne,
dans une harangue étudiée, prétendit que les de contrôler politiquement les territoires du
Espagnols s’étaient livrés aux plus grands Nouveau Monde et de convertir les Indiens
excès, que tous ces chefs vinrent assiéger la au catholicisme. Espagnola, appelée plus
tard Hispaniola, apparaît rapidement comme forteresse où il ne restait que quatre hommes
l’endroit idéal pour établir la première colonie avec le commandant, tous les autres ayant
espagnole, d’autant plus qu’aux dires des été tués en diverses rencontres ; que ces
indigènes l’or abonde dans l’île. Les débris cinq Espagnols se défendirent vaillamment
Le sermon de 1511
Ce célèbre sermon fut prononcé par Antonio de Montesinos, un prêtre dominicain de
l’île d’Hispaniola qui a précédé Bartolomé de Las Casas dans la défense des droits des
indiens d’Amérique dans l’empire espagnol. Montesinos y dénonce les injustices dont il
a été témoin avec ce discours : « la voix qui crie dans le désert de cette île, c’est moi, et
je vous dis que vous êtes tous en état de pêché mortel à cause de votre cruauté envers
une race innocente. Ces gens ne sont-ils pas hommes ? N’ont-ils pas une âme ? ». Le
prêtre avait commencé, à partir de 1511, à refuser les sacrements aux propriétaires
d’encomienda indignes et à les menacer d’excommunication, ce qui lui aliène
l’oligarchie locale, en particulier le gouverneur Diego Colomb, le fils de Christophe
Colomb. Le dirigeant de la mission dominicaine, Pedro de Cordoba, fut sommé par
les autorités de livrer Antonio Montesinos, mais refusa, affirmant qu’il avait exprimé
le sentiment unanime de la communauté. En représailles, le gouverneur fit couper les
vivres aux dominicains et dépêcher un courrier au Roi pour qu’il fasse immédiatement
cesser ce scandale ; le supérieur des franciscains étant envoyé en ambassade pour
porter la dénonciation contre les dominicains. Montesinos est finalement invité à se
rendre auprès de Ferdinand de Castille pour lui faire un rapport sur le sort réservé aux
Indiens. Touché, le roi décide de réunir une assemblée de théologiens et de juristes
dont le travail est à l’origine des lois de Burgos (27 décembre 1512) qui réduisent
le travail forcé des indigènes à 9 mois par an et contraignent les encomenderos à
évangéliser les Indiens. Ces lois ne sont cependant pas bien respectées.DÉCOUVERTE
HISTOIRE 53
jusqu’au moment où Caonabo s’avisa de Isabela au profit de La Nueva Isabela, fondée
mettre le feu en plusieurs points de la forte- en 1496 à l’embouchure du fleuve Ozama par
resse ; que les assiégés, ne pouvant l’éteindre, Bartolomeo Colomb, frère cadet de Christophe
se sauvèrent du côté de la mer et se noyèrent Colomb. En 1502, la ville est anéantie par un
en essayant de traverser le port à la nage. » cyclone. Santo Domingo de Guzmán voit alors
(Histoire descriptive et pittoresque de Saint- le jour sur la rive est du même fleuve.Jalousé,
Domingue, M. de Marlès, 1850.) critiqué pour son administration, Christophe
Colomb perd peu à peu de son crédit auprès
Les premiers pas de la colonie des Rois Catholiques. Exacerbées par les
« Colomb cherche un endroit propre à un rivalités, intrigues et rébellions se succèdent
établissement solide. Très vite, l’amiral choisit dans la petite colonie. La cour d’Espagne est
une baie à l’est du fort de la Nativité, dévasté, au cœur de ces intrigues, et les médisances
pour y construire une nouvelle colonie qui trouvent un écho chez les Rois Catholiques, en
voit le jour le 2 janvier 1494. La Isabela, particulier auprès de Ferdinand, qui n’a jamais
baptisée en l’honneur de la reine d’Espagne, été très favorable au Génois. Colomb se voit
est édifiée sur la côte nord de l’île, mais trop privé de son titre de gouverneur du Nouveau
vite. La côte est insalubre, et les difficultés Monde au profit de François de Bobadilla, un
rencontrées au cours de la construction sont gentilhomme pauvre, intéressé, ambitieux et
nombreuses. Comme il voulait se rapprocher d’un naturel très violent. Celui-ci n’aura de
des mines d’or du Cibao, il partit avec toute sa cesse de se débarrasser de Colomb, qu’il
flotte, s’avança vers l’est et crut avoir trouvé fait arrêter et enfermer dans la citadelle. Il
ce qu’il cherchait à dix-huit ou vingt lieues entame immédiatement un procès au cours
de son ancien établissement. Une rivière duquel Colomb est accusé de mauvaise
admid’environ cent pas de large forme un assez nistration, de détournements de soldes, de
bon port, quoique un peu découvert du côté dureté dans le gouvernement, de guerres
nord. Sur le bord de cette rivière s’élève un illégitimes… Bobadilla fait renvoyer l’amiral en
plateau fort haut que les rochers entourent, Espagne avec ses frères. Ils arriveront fers aux
qui domine le port et d’où l’on aperçoit une pieds, tels des criminels.Devant la pression
grande partie du pays. Ce fut sur ce plateau de l’opinion publique, les Rois Catholiques
qu’il jeta les fondements de la ville d’Isabelle, désavouent Bobadilla et décident
d’abanainsi nommée en l’honneur de la reine de donner toute poursuite contre le grand amiral
Castille. » (Histoire descriptive et pittoresque qui repart pour Española. Nicolas de Ovando,
de Saint-Domingue, M. de Marlès, 1850.) grand commandeur de l’ordre d’Alcantara,
Les conquistadors en quête d’or ont découvert est le nouveau gouverneur que choisissent
les gisements des montagnes et de la plaine du Ferdinand et Isabelle pour un mandat de deux
Cibao. De l’or il y en a, et de quoi attiser toutes années. Le 15 avril 1501, il arrive dans l’île au
les convoitises. Sans cesse plus exigeants, port de Saint-Domingue. Sous sa direction,
les Espagnols font pression sur les indigènes la nouvelle capitale va se développer
rapipour découvrir d’autres lieux plus riches en dement. Il en est l’architecte : l’île devient le
or. Les Indiens refusant de collaborer seront centre du pouvoir espagnol, le cœur du nouvel
emprisonnés à La Isabela puis exécutés empire où sont prises toutes les décisions
par les colons pour servir d’exemple. Cet concernant l’exploration du Nouveau Monde.
épisode sonne le glas des bonnes relations Christophe Colomb poursuit ses expéditions,
entre conquérants et indigènes. Désormais éloigné de l’administration de la colonie par
la guerre est déclarée et les Espagnols les Rois Catholiques. On l’oubliera même
font 1 500 prisonniers, dont une moitié est durant un an, de juin 1503 à juin 1504, dans
embarquée pour l’Espagne. Aucun ne survivra l’île de la Jamaïque, où il est contraint de
à la traversée. La résistance va s’organiser faire étape lors du retour de son quatrième
dans l’île. Les colons multiplient les expédi- voyage. En septembre 1504, Colomb repart
tions, tentant sans succès de convaincre les pour l’Espagne, il ne reviendra plus dans
chefs de tribus de collaborer pour trouver le Nouveau Monde qu’il a découvert. A son
toujours plus d’or. Au terme d’une guerre arrivée au port de San Lucar, il apprend la
de dix mois, les Indiens sont tous asservis. disparition d’Isabelle, décédée le 9 novembre.
L’exploitation intensive des mines d’or démarre Il a perdu avec elle sa seule alliée. Malgré
avec une main-d’œuvre indienne réduite en ses efforts, il ne retrouvera pas sa charge
esclavage. Entre-temps, on a abandonné La de vice-roi et mourra en disgrâce.54 HISTOIRE
territoires américains, comme le Brésil, sont Le déclin de la colonie espagnole
riches et deviennent vite de gros producteurs et la domination française
de sucre. L’exode des colons de l’île s’accentue.
En 1509, Nicolas de Ovando est rappelé en Hispaniola n’est bientôt plus qu’une escale sur
Espagne et Diego Colomb, le fils de l’amiral, la route de territoires plus prospères. Les pays
qui n’a cessé de revendiquer les droits de son occidentaux ne possédant pas d’empire colonial
père sur les territoires du Nouveau Monde, lui tentent de s’implanter dans le Nouveau Monde
succède. Le nouveau gouverneur général perd en utilisant les corsaires comme tête-de-pont.
vite le titre de vice-roi des Indes et Ferdinand, le Pendant cette période, Hispaniola, délaissée
souverain espagnol désormais seul au pouvoir, va par les autorités espagnoles, devient la cible
limiter ses pouvoirs en créant à Santo Domingo des pirates et le refuge des contrebandiers, qui
une Audience royale, une cour souveraine annexent la côte nord. Progressivement, ces
par rapport à ses décisions. En quinze ans, boucaniers se sédentarisent en établissant les
Hispaniola a perdu presque la totalité de ses premières plantations, et abandonnent la chasse
Indiens taïnos. Si les maladies et les épidémies aux bovins au profit de l’agriculture.
les ont décimés, la rupture de leurs équilibres Du 11 janvier au 10 février 1586, l’Anglais
traditionnels et la perte de leurs repères ne sont Francis Drake organise la mise à sac de la
pas étrangères à leur disparition. En effet, les capitale, pour la libération de laquelle il exige
Espagnols cherchaient à tout prix à reproduire une énorme rançon. « L’année 1586 fut fatale
leur mode de vie propre et, en particulier, à ne à Saint-Domingue : le fameux François Drack
pas abandonner leurs habitudes alimentaires. Si (Francis Drake ndlr), non moins habile
navigales cultures de céréales et de vigne ont été des teur que pirate avide et entreprenant, débarqua
échecs, le succès de l’élevage bovin extensif a onze cents hommes un peu au-dessus de
ruiné les cultures vivrières traditionnelles des Saint-Domingue. Les Anglais, divisés en deux
Indiens. Le travail forcé des Indiennes, exigé corps, attaquèrent la ville et l’emportèrent en
par les Espagnols, les a détournées de leur peu de temps, malgré le canon des assiégés
rôle nourricier au sein des tribus. Enfin, les qui se sauvèrent à la hâte par une porte que les
maladies transmises par les Européens, la petite Anglais avaient laissée libre. Le butin fut loin
vérole notamment, a décimé la population non de répondre aux espérances que Drack avait
immunisée. Ajoutons à ce sombre tableau que les envisagées. La citadelle tenta de se défendre,
suicides collectifs étaient une façon de protester elle fut emportée d’assaut. Drack mit ensuite
face à l’envahisseur. Les lois de protection des la ville au pillage et, le pillage consommé, il
Indiens, adoptées grâce au père dominicain donna ordre d’abattre la ville même, faute par
Bartolomé de Las Casas, arrivent trop tard et les habitants de payer la rançon qu’il exigeait
ne peuvent enrayer le phénomène de dispari- d’eux. Les démolitions ayant commencé, les
tion des Indiens. Le génocide de la population Espagnols accoururent et rachetèrent leur
indigène obligeant les Espagnols à rechercher ville ». (Histoire descriptive et pittoresque
une autre source de main-d’œuvre, on se tourne de Saint-Domingue, M. de Marlès, 1850).
vers les Indiens caraïbes, mais sans succès. Malgré l’absence d’or, l’île subsiste grâce au
Commence alors l’importation des esclaves commerce de bois, de sucre, de tabac, de coton
africains, principalement originaires d’Afrique et de gingembre. Mais le souverain espagnol
de l’Ouest. Déjà acclimatés aux rudesses d’un réglemente fermement le commerce avec les
climat tropical, ils se montrent résistants. Les autres puissances européennes, ruinant petit
esclaves sont répartis en plusieurs catégo- à petit l’économie vacillante de l’île. C’est le
ries. Les domestiques sont les privilégiés, vient moment choisi par la France pour essayer de
ensuite la main-d’œuvre spécialisée, puis les grignoter l’hégémonie espagnole. Les Français
travailleurs agricoles. La conquête du Mexique débarquent sur l’île de la Tortue à quelques
et du Pérou offre bientôt aux Espagnols des encablures de la côte nord, et sur toute la partie
terres plus vastes et plus riches. Ces nouvelles ouest de Saint-Domingue, à partir de 1655.
colonies se forment au détriment de l’île. Les Cette implantation est facilitée dès 1603 par
intérêts économiques et politiques se déplacent une décision du gouvernement espagnol. On
vers le continent américain. L’or est finale- regroupe tous les colons dans les alentours
ment trop rare à Hispaniola et les gisements se de la ville de Saint-Domingue afin d’éviter les
tarissent. L’île se vide alors progressivement de trafics avec les contrebandiers, qui se révèlent
ses Espagnols. Les colons qui restent se tournent bien plus lucratifs pour les habitants que le
vers l’élevage bovin et porcin et cultivent la commerce avec l’Espagne. Malgré cette
occucanne à sucre. C’est alors que la concurrence pation illégale, les Français placent l’île sous le
d’autres colonies se fait rude. Les nouveaux commandement de la Compagnie des Indes, et DÉCOUVERTE
HISTOIRE 55
Bertrand d’Oregon de la Bovère en est nommé marque la victoire des armées espagnoles,
gouverneur. En 1697, l’Espagne reconnaît aidées de la marine britannique, sur les
l’occupation française. Le traité de Ryswick Haïtiens. Suit une brève période
d’indépenofficialise son contrôle de la partie occidentale dance dans l’histoire dominicaine, connue
de l’île, qui devient la colonie française de sous le nom de La España Boba, au cours de
Saint-Domingue. La partie orientale de l’île laquelle la métropole abandonne
progressivereste possession espagnole sous le nom de ment sa colonie. Cette période prend fin avec
Audienca Española de Santo Domingo. Le 3 juin la déclaration d’indépendance de José Nuñez
1777, le traité d’Aranjuez fixera les frontières Cacéres, le 4 novembre 1821, et la naissance
entre les deux colonies.L’histoire de l’île va être de l’Etat indépendant d’Haïti espagnol le
désormais liée à celle de la Révolution française, 10 décembre. Indépendance éphémère, car,
et 1791 marque le début de l’insurrection des en janvier 1822, la jeune République est de
esclaves dirigée par Toussaint Louverture. nouveau annexée par les troupes haïtiennes
La révolte éclate le 23 août 1791. Le 29 août du président Jean-Pierre Boyer, qui déclare
1793, leur affranchissement est proclamé par l’île une et indivisible. Elle restera sous
domila Convention. En Europe, l’Angleterre et la nation haïtienne pendant vingt-deux ans,
France sont en guerre. Profitant du désordre, jusqu’en 1844. A cette date, l’île est
définitivela perfide Albion s’est alliée à l’Espagne pour ment séparée en deux parties. L’indépendance
occuper l’île. Des troupes venues de Jamaïque est déclarée à la Porte du Condé, et la partie
vont aider les Noirs dans leur lutte contre les ouest prend le nom de République dominicaine
Français. Le sud est rapidement conquis par le 27 février 1844.
les Anglais tandis que les Espagnols occupent Les trois pères de la patrie, Juan Pablo Duarte,
la partie nord. La colonie française est prise en Francisco del Rosario Sanchez et Ramón
étau. Toussaint Louverture, un ancien esclave Matias Mella, ont réussi à libérer le pays de
devenu le chef du mouvement insurrectionnel, la domination haïtienne grâce à l’efficacité
choisit son camp. Allié aux Français, il chasse de leur société secrète, la Trinitaria, créée le
Anglais et Espagnols au terme d’une lutte 16 juillet 1839, et dont les membres étaient
sanglante. Il devient gouverneur de la partie principalement issus de la bourgeoisie. Juan
occidentale en 1795 après l’avoir pacifiée. Pablo Duarte a conçu l’idée de cette société
Cette même année s’ouvre l’ère de la France : pendant son service dans l’armée haïtienne.
le traité de Bâle rattache la partie espagnole Il sillonnera le pays pour recruter des adeptes
de l’île à la France, qui possède alors la plus et des conjurés. Le 9 juin 1844, Duarte,
riche colonie européenne du Nouveau Monde aidé de plusieurs militaires de haut grade,
avec 500 000 esclaves pour 30 000 colons. se soulève contre la junte haïtienne. Il sera
En 1801, Toussaint Louverture fait adopter une élu président de la République, mais les
nouvelle constitution, contre l’avis de Napoléon. rivalités politiques apparaissent très vite. Le
La France envoie des troupes pour reprendre le général Santana, appuyé par l’armée, marche
contrôle, mais l’expédition tourne à la déroute sur la capitale et s’empare du pouvoir. Le
et les pertes en hommes sont énormes. En 22 août 1844, Duarte est destitué et s’exile au
1802, Toussaint Louverture, dont le mode de Venezuela.La lutte pour le pouvoir opposera
gouvernement est jugé trop autonomiste, est pendant les vingt-cinq années suivantes les
ramené prisonnier à Paris où il mourra un an généraux Pedro Santana et Buenaventura
plus tard. La partie orientale de l’île redevient Báez. En 1861, face aux volontés
expansionespagnole. Cependant, la république d’Haïti nistes d’Haïti et sur la demande du président
er est proclamée le 1 janvier 1804. Haïti est le dominicain Pedro Santana, le pays redevient
premier pays à se libérer du colonialisme. Un une colonie espagnole pour quatre années.
ancien esclave, Jean-Jacques Dessaline, en Une nouvelle rébellion éclate contre cette
devint l’empereur. domination. Le 16 août 1863, dans les
montagnes de Capotillo, la restauration de La naissance de la République la République est proclamée. La guerre de
et les occupations successives la Restauration a commencé, menée par le
général Gregorio Luperón. Elle se terminera En 1805, les armées haïtiennes envahissent la
partie orientale de l’île désormais espagnole. par la déroute des armées espagnoles
Mais la bataille de Palo Hincado, en 1809, en 1865.
Retrouvez le sommaire en début de guide56 HISTOIRE
La Deuxième République est née. Mais la tous les dictateurs, Trujillo entretient le culte
nouvelle indépendance est encore fragile. A de sa personnalité. Il fait de l’île sa propriété
tel point qu’en 1869 le président Báez propose privée, la parsème de deux mille statues à sa
l’annexion de son pays à son grand et puissant gloire et rebaptise la capitale Ciudad Trujillo.
voisin, les Etats-Unis d’Amérique. Mais, si la Il impose les initiales de son auguste nom à
fiancée n’est pas sans charme, elle n’en possède l’usage du seul et unique parti politique : le
RLTM pour Rectitude, Liberté, Travail, Moralité. pas assez pour séduire les Etats-Unis. Le Sénat
Les documents officiels sont datés de l’année américain refuse l’offre et la République reste
de l’ère Trujillo. Pour que le peuple sache que livrée à elle-même. Suivent des années de luttes
sa lignée ne s’éteindra pas, il nomme son fils de fratricides pour le pouvoir, de chaos politique
4 ans colonel de l’armée ! Pour consolider ses et de problèmes économiques. La dictature du
président Ulises Heureaux ensanglante le pays de acquis personnels, le Bienfaiteur de la Patrie
fait main basse sur la quasi-totalité des entre-1884 jusqu’à son assassinat à Moca en 1899. En
prises du pays, mines, raffineries de sucre, 1916, le débarquement des marines américains
scieries… A sa mort, sa fortune sera estimée préfigure la mainmise des Etats-Unis sur le pays.
à quelque 800 millions de dollars.Cependant L’économie est totalement réorientée selon les
le bilan ne sera pas complètement négatif. Le besoins spécifiques des Etats-Unis. De
puiscommerce extérieur étant florissant, la dette santes compagnies américaines s’implantent,
extérieure américaine est remboursée, tandis annexant les productions agricoles et minières.
qu’une première vague de grands travaux Un gouvernement militaire est mis en place
(barrages et routes) améliore notablement jusqu’en 1924. La République dominicaine est
les infrastructures du pays. Mais ce n’est pas devenue un satellite des Etats-Unis.
suffisant pour faire taire les voix internationales
et dominicaines qui s’élèvent contre lui. Le L’ère de Trujillo ou
12 mars 1956, il fait enlever, à New York, trois décennies d’une dictature
Jesus Galíndez, réfugié politique espagnol
s a n g uin a i r e (1 9 3 0 - 1 9 6 1 ) représentant du gouvernement basque en
eLa III République naît avec l’élection d’Horacio exil, auteur d’une thèse L’Ere de Trujillo, qui
Vásquez. Il gouvernera jusqu’en 1930, date à est retrouvé assassiné. Cette disparition est
laquelle il est chassé du pouvoir par un coup largement dénoncée par la presse et l’opinion
d’Etat. Cette même année, commence le règne internationale. En août 1960, Joaquín Balaguer,
de Trujillo, militaire largement soutenu par ancien secrétaire d’Etat, remplace Hector
les Etats-Unis. Les douanes et l’administra- Trujillo, le frère du dictateur, à la présidence
tion resteront jusqu’en 1940 sous contrôle de la République. Un complot ourdi par de
américain, le temps pour les Etats-Unis de nombreux anciens collaborateurs, militaires et
consolider le pouvoir du dictateur en place. politiques, dont certains se sont sali les mains
« Son Excellence le généralissime docteur en servant le régime, mettra fin au règne du
Rafael Leonidas Trujillo Molina, Honorable tyran qui manipule dans l’ombre ses présidents
Président de la République, Bienfaiteur de la fantoches (lire à ce sujet l’excellent roman
Patrie et Reconstructeur de l’Indépendance de Mario Vargas Llosa, La Fête au bouc). Le
Financière », c’est tout simplement la formule généralissime meurt assassiné, criblé de balles
officielle qui désigne le nouveau dictateur arrivé dans sa voiture sur la route de San Cristóbal,
au pouvoir grâce au coup d’Etat militaire du dans des circonstances jamais totalement
11 avril 1930. Général et chef de l’armée domi- élucidées la nuit du 30 mai 1961.
nicaine, Trujillo évince le premier président de
la République, librement élu en 1924, Horacio A la recherche de la démocratie
Vásquez. Mégalomane absolu, il établit l’une La révolution cubaine bat alors son plein et
des dictatures les plus tyranniques et les plus l’influence de cette proche voisine se fait
répressives de l’Amérique latine. Ses méthodes sentir dans la vie politique et sociale
domide gouvernement s’appuient sur l’armée et nicaine. Après l’intermède Balaguer, Juan
la police, tandis que les calies, membres de Bosch Gavino, le leader du Parti révolutionnaire
son réseau personnel d’indicateurs, sèment dominicain, d’obédience socialiste, arrive
la terreur dans toute la population. Peu à peu, au pouvoir en 1962, au terme d’un exil de
toutes les libertés individuelles disparaissent vingt-cinq années. Soupçonné de sympathies
et l’opposition politique est muselée, quand communistes, il est renversé par l’armée et
elle n’est pas liquidée. Pour lutter contre l’émi- l’extrême-droite, et chassé du pouvoir six
gration haïtienne, l’assassinat de près de mois plus tard. Un triumvirat, présidé par
20 000 Haïtiens est perpétré en 1937. Comme Donald Reid Cabral, lui succède. Les partisans

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.