Routes culturelles d'Espagne 2016 Petit Futé (avec cartes, photos + avis des lecteurs)

De
Publié par

Des ruines préhistoriques au chemin ouvert par Saint Ignace de Loyola, des anciennes voies romaines à l’empreinte laissée par Charles Quint, cette nouveauté Petit Futé se propose d’explorer l’Espagne au plus près de ses racines. Cinq routes thématiques récemment labellisées qui traversent le territoire du Nord au Sud, d’Est en Ouest. Cinq échappées belles, au cœur des grottes, monastères, palais et villages encore méconnus. Une plongée au cœur d’une histoire mouvementée et passionnante, qui guidera le visiteur d'une merveille à l'autre, sur de nouveaux chemins de traverse.
Gastronomie, artisanat, folklore et traditions, l’héritage se mêle à la beauté des paysages et au charme des traditions d’antan.
Un guide inédit qui propose de mieux appréhender l’Espagne d’hier et d’aujourd’hui. Une Espagne différente mais une Espagne éternelle.
Publié le : mercredi 2 septembre 2015
Lecture(s) : 107
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782746995833
Nombre de pages : 412
Prix de location à la page : 0,0067€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

C
O
U
N
T
R
Routes rupestres
Vía de la Plata
Caminos de Pasión
Charles Quint
Camino Ignaciano
Routes culturelles
Espagne
www.petitfute.com
Y

G
U
I
D
ERetrouvez
les meilleures
adresses
OFFERTd’Espagne la version numérique
pour tout achat
du guide papier
Retrouvez tous les bons plans
➡ chez votre libraire ➡ sur votre mobile
➡ sur internet ➡ tablette
plus d’informations sur www.petitfute.comEDITION
Directeurs de collection et auteurs :
Dominique AUZIAS et Jean-Paul LABOURDETTE Edito
Auteurs : Sarah PAROT, Dominique SELLIER, Nicolas
KLEIN, Jean-Paul LABOURDETTE, Dominique AUZIAS
et alter
Directeur Editorial : Stéphan SZEREMETA
Responsable Editorial Monde : Patrick MARINGE Partir à la recherche d’un patrimoine rupestre ne
Rédaction Monde : Caroline MICHELOT, Morgane comptant pas moins de dix-huit sites classés au VESLIN, Pierre-Yves SOUCHET, Leena BRISACQ,
Muriel PARENT patrimoine de l’Unesco ; descendre la ruta Vía de la
Rédaction France : François TOURNIE, Jeff BUCHE, Plata, cette route mythique qui, depuis des siècles,
Perrine GALAZKA, Talatah FAVREAU, Maud VILLERET
unit Gijón et Séville ; plonger dans l’Andalousie
FABRICATION profonde des caminos de pasión, pour y vivre les Responsable Studio : Sophie LECHERTIER
assistée de Romain AUDREN multiples facettes de sa Semana Santa ; mettre ses
Maquette et Montage : Julie BORDES, Élodie CLAVIER, pas dans ceux de Charles Quint, lorsqu’il voyage Sandrine MECKING, Delphine PAGANO, Laurie PILLOIS
une première fois pour prendre possession de Iconographie et Cartographie : Audrey LALOY
son empire, et une dernière fois pour s’en défaire WEB ET NUMERIQUE
lorsqu’il y renonce ; ou suivre le chemin spirituel Directeur Web : Louis GENEAU de LAMARLIERE
Directeur technique : Lionel CAZAUMAYOU d’un mois de pèlerinage, construit par saint Ignace
Chef de projet et développeurs : Jean-Marc REYMUND, de Loyola, telles sont les cinq routes culturelles Cédric MAILLOUX, Florian FAZER et Anthony GUYOT
que nous vous proposons de découvrir dans ce Community Manager : Cyprien de CANSON
guide réalisé en collaboration et avec le soutien DIRECTION COMMERCIALE
Responsable Régies locales : Michel GRANSEIGNE des directions culturelles. Sillonnant l’Espagne, du
Responsable recrutement Régies locales : Victor nord au sud et d’est en ouest, elles seront l’occasion CORREIA
d’en apprécier l’infinie variété qui se traduit aussi Relation Clientèle : Vimla MEETTOO et Sandra RUFFIEUX
bien dans son patrimoine matériel que dans ses REGIE NATIONALE
traditions culturelles, festives ou gastronomiques Chefs de Publicité : Caroline AUBRY, François
BRIANCON-MARJOLLET, Perrine DE CARNE MARCEIN, et qui vous feront passer de l’art du tapeo, en Caroline GENTELET, Florian MEYBERGER, Caroline PREAU
Andalousie, à celui du chiquiteo, au Pays basque, REGIE INTERNATIONALE
pour découvrir ses vins, de la Rioja, de Penedès ou Chefs de Publicité : Jean-Marc FARAGUET,
Guillaume LABOUREUR, Elisa MORLAND de Montilla-Moriles, et vous régaler de ses multiples
Régie Routes culturelles d’Espagne : Elisa MARTINEZ plats traditionnels, loin de l’image réductrice d’un
DIFFUSION ET PROMOTION pays associé à la paella. Et des rivages cantabriques
Directrice des Ventes : Bénédicte MOULET assistée
d’Aissatou DIOP, Alicia FILANKEMBO et Bénédicte PETIT aux terres subbétiques, en passant par la montagne
Responsable des ventes : Jean-Pierre GHEZ centrale des Asturies, la meseta castillane ou les
assisté de Nathalie GONCALVES
vallées enchanteresses de l’Estrémadure, c’est la Relations Presse-Partenariats :
Jean-Mary MARCHAL même diversité de paysages qui vous accompagnera,
ADMINISTRATION elle aussi éloignée d’une vision parfois limitée à des
Président : Jean-Paul LABOURDETTE côtes trop bétonnées et aux étapes classiques du
Directeur Administratif et Financier : tourisme de masse. C’est donc en voiture, à vélo Gérard BRODIN
Directrice des Ressources Humaines : et parfois à pied que vous cernerez au plus près
Dina BOURDEAU assistée de Sandra MORAIS le dynamisme et la richesse de ce pays. En route, et de Naommi CHOQUET
donc, vers de nouvelles aventures ! Le plus dur Responsable informatique : Pascal LE GOFF
Responsable Comptabilité : Valérie DECOTTIGNIES sera de choisir entre ces différentes pistes, quitte
assistée de Jeannine DEMIRDJIAN, Oumy DIOUF, à les parcourir, les unes après les autres, pour en Christelle MANEBARD
découvir tous les charmes.Recouvrement : Fabien BONNAN
assisté de Sandra BRIJLALL
Standard : Jehanne AOUMEUR
PETIT FUTE ROUTES
CULTURELLES D’ESPAGNE
Petit Futé a été fondé par Dominique AUZIAS.
Il est édité par Les Nouvelles Editions de l’Université IMPRIMÉ EN FRANCE
18, rue des Volontaires - 75015 Paris.
& 01 53 69 70 00 - Fax 01 42 73 15 24
Internet : www.petitfute.com
SAS au capital de 1 000 000 E - RC PARIS B 309 769 966
Couverture : © CAMINOS DE PASIÓN
Impression : GROUPE CORLET IMPRIMEUR -
14110 Condé-sur-Noireau
Dépôt légal : 14/10/2015
ISBN : 9782746992184
Pour nous contacter par email, indiquez le nom de
famille en minuscule suivi de @petitfute.com
Pour le courrier des lecteurs : info@petitfute.comSommaire
Ribadesella et ses environs ............... 62 DÉCOUVERTE
Candamo ..........................................66
Routes proposées ................................. 10 Las Caldas ........................................ 67
Routes rupestres .................................. 10 Teverga ............................................. 68
Route Vía de la Plata ............................13 Galice ..................................................69
Route Caminos de Pasión ..................... 15 Pontevedra ........................................ 69
Route Charles Quint .............................17 Castille et Léon .................................... 74
Camino Ignaciano ................................18 Autour de Ségovie ............................. 74
Panorama et Parcs Naturels ................. 20 Au nord de Ciudad Rodrigo ................ 75
Cuisine locale........................................24 Estrémadure ........................................ 77
Festivités ............................................... 31 Torrejón el Rubio ............................... 78
Cáceres ............................................79
La Zarza 83 ROUTES RUPESTRES
Andalousie ........................................... 84
Routes rupestres ..................................34 Trigueros ........................................... 84
Pays basque ........................................40 Zuheros85
Zestoa ............................................... 41 Vélez Blanco .....................................86
Cortézubi – Kortezubi ........................ 43 Ardales .............................................91
Lanestosa .........................................44
Cantabrie ............................................. 45
Santander ......................................... 45 ROUTE VÍA
Ramales ............................................ 54 DE LA PLATA
Santillana del Mar ............................. 56
Route Vía de la Plata ............................94Rionansa ........................................... 60
Gijón ................................................. 97Asturies ...............................................61
Llanera ...........................................110
Ribera de Arriba ..............................112
Morcín ............................................115
Riosa ..............................................117
Mieres119
Aller ................................................ 123
Lena ...............................................126
La Pola de Gordón ........................... 128
León131
La Bañeza ....................................... 137
Benavente 141
Zamora ........................................... 144
Béjar ............................................... 149
Baños de Montemayor ....................152
Hervás ............................................154
Plasencia ........................................157
Casar de Cáceres ............................ 161
Los Santos de Maimona .................. 164
Calzadilla de los Barros ................... 167
Fuente de Cantos ............................ 168
Montemolín ..................................... 172
Carmona ......................................... 174
Séville ............................................. 174
Covalanas.
© A.I CARPProcession durant la Semaine Sainte de Séville.
Ampudia .........................................284 CAMINOS DE PASIÓN
Palencia .......................................... 285
Caminos de Pasión .............................222 Dueñas ...........................................287
Carmona ......................................... 222 Valladolid ........................................287
Osuna ............................................. 230 Tordesillas.......................................291
Puente Genil ...................................236 Mojados 292
Lucena ............................................ 240 Ruta Laredo – La Vera ........................ 292
Cabra .............................................. 246 Laredo ............................................292
Baena250 Colindres ........................................294
Priego de Córdoba...........................254 Limpias ........................................... 295
Ampuero ......................................... 296Alcalá la Real ..................................259
Rasines 296
Ramales de la Victoria ..................... 297 RUTA CARLOS V – Lanestosa .......................................297
Merindad de Montija .......................297ROUTE CHARLES QUINT
Villarcayo ........................................ 298
Ruta Carlos V – Route Charles Quint .266 Medina de Pomar ............................ 298
Ruta Tazones-Mojados ....................... 269 Merindad de Valdivielso ................... 300
Villaviciosa ...................................... 269 Los Altos ......................................... 300
Ribadesella .....................................271 Merindad del Río Ubierna ................ 300
Llanes ............................................. 272 Burgos ............................................ 301
Colombres ......................................276 Celada del Camino .......................... 305
San Vicente de la Barquera .............277 Palenzuela ......................................305
Treceño ........................................... 280 Torquemada .................................... 306
Cabezón de la Sal ...........................280 Cabezón de Pisuerga.......................306
Valle de Cabuérniga ........................281 Valladolid ........................................307
Reinosa 282 Valdestillas ...................................... 307
Aguilar de Campoo .......................... 282 Medina del Campo .......................... 307
Herrera de Pisuerga ........................283 Horcajo de las Torres ....................... 309
Abia de las Torres ............................ 284 Peñaranda de Bracamonte .............. 309
Revenga de Campos .......................284 Alaraz .............................................309
Becerril de Campos ......................... 284 Gallegos de Solmirón ......................310
© JOSERPIZARRO – FOTOLIA4 Remerciements
Dominique Sellier, Nicolas Klein et Sarah Parot tiennent à remercier pour leur aide et leur soutien
lors de la réalisation de ce guide :
Routes rupestres
José Arostegi et Juan José à Ekainberri ; Pencho et sa vision de Covalanas ; Daniel Garrido pour ses
détours dans les grottes de Castillo et Monedas ; Alfonso Millara pour sa visite hors des sentiers battus
dans la grotte de Tito Bustillo ; José Adolfo Rodríguez Asensio pour son décryptage des gravures de
la Lluera ; Máximo Gonzáles ; Montse Roces ; Jose Rey García ; Ketty et Juanky pour la gentillesse
de leur accueil à Siega Verde ; Pilar Fatás à Altamira ; Arturo Pérez ; Juan José Fondevilla ; Ana
Reche pour sa visite express des Velez ; Alejandro Ibáñez Castro ; Hipólito Collado ; Pedro Cantalejo
pour ses conférences improvisées dans l’obscurité d’une grotte. Et un remerciement tout spécial à
Ramón Montes pour son amitié. A todos, un abrazo y muchísimas gracias !
Route Vía de la Plata
De manière générale, à toutes les nombreuses personnes dont l’enthousiasme et les connaissances
m’ont littéralement portée, tout au long de cette route. Avec une mention toute particulière pour
Luisa Ferrero, pour son aide à la mise en place du parcours et son suivi, tout au long du circuit.
w Aux Asturies, mes remerciements à Covadonga Fernández, qui m’a aidée à mieux comprendre
la Montagne Centrale, à María Fernández Fernández pour ses connaissances de Bueño et de
Bustiello, à Juan Graciano Argüelles, conseiller du tourisme à la mairie de Riosa qui a accompagné
mon ascension de l’Angliru, à Almudena, Pedro et María Carmen, pour la gentillesse et la
chaleur de leur accueil.
w En Castille et León, mes remerciements à Augustin Martínez, directeur du Parador de
San Marcos et aux personnes qui y ont éclairé mes visites, Elisa Pardo, à La Bañeza, Patricia
Nuñez, à Benavente, et Estrella Torrecilla, à Zamora. A Julio Manuel Carvajal Cavero, directeur
du musée des Alhajas, à La Bañeza, pour m’avoir fait découvrir ce petit bijou. Ainsi qu’à Alfonso
Menenses pour son amour pour la cuisine et Dalí.
w En Estrémadure, remerciements à José Antonio Sánchez pour la découverte de Baños de
Montemayor, Miriam Campuzano, pour celle d’Hervás, et à Ismael Martín Rodrigo, pour sa
présentation très fine de Plasencia. Et à Florencio Rincón, maire de Casar de Cáceres pour son
initiation à Torta del Casar et au principe du tentempié. Ainsi qu’à Antonio et Victoria, pour leur
accueil. Et bien sûr à Mario Mangut pour son accompagnement dans la province de Badajoz et
à Elena Pulido qui a guidé mes pas dans le piropo estrémègne.
w A Séville, remerciements à Paula et Antonio pour leurs connaissances du monde de la
céramique de Triana et à Jon Marcos, de la taverne de l’Alabardero, pour sa passion pour la
cuisine, la formation hôtelière et le circuit de la Ruta de la Plata.
Caminos de Pasión
De manière générale, à tous ceux qui, tout au long de ces caminos, m’ont communiqué leur amour
pour cette Andalousie profonde, avec une mention particulière pour Encarnación Giráldez, pour
ses connaissances et son aide logistique.
Remerciements à Paula Moreno, à Carmona, pour ses lumières et sa recette du salmojero, à Ana
Delgado, à Osuna, pour ses bonnes adresses, à Sandra Martínez, à Puente Genil, pour son accueil
chaleureux et attentif, à José Antonio García Suárez, coordinateur de la fondation Tu historia à
Lucena, pour son enthousiasme communicatif, à Fran Gómez de Cabra pour m’avoir fait connaître
l’écrivain Juan Valera et sa Pepita Jímenez, à Francisco Javier Gómez Mora pour m’avoir si bien
parlé de Cabra et à Salvador Guzmán, de l’Institut de Aguilar y Eslava, que l’on peut écouter durant
des heures, à Miguel Angel Hidalgo Miranda, à Baena, pour son expertise à faire parler le latin
des stèles, à Lucía González, à Priego de Cordoba, pour m’avoir fait apprécier les merveilles du
baroque et à Lola Priego, à Alcala la Real, pour sa connaissance de sa ville et l’efficacité de ses
soins de beauté à l’huile.
Remerciements particuliers à Jesús Rojano, maire de Baena, pour le temps qu’il a eu la gentillesse
de me consacrer.
Ruta Carlos V / Camino Ignaciano
Merci aux organismes de promotion touristique et culturelle pour leur aide précieuse dans la
création de ce guide, en particulier Quintín Correas et Josep Lluís Iriberri, ainsi qu’aux étudiants
de l’université Saint Regis que j’ai suivis lors du pèlerinage du Camino Ignaciano.Barco de Ávila ................................. 310 Tudela ............................................. 357
T ornavacas .....................................310 Tudela – Gallur ................................... 360
Ruta del Emperador ...........................311 Ribaforada ......................................361
Jarandilla de la Vera ........................ 311 Mallén ............................................. 361
Aldeanueva de la Vera ..................... 312 Gallur .............................................. 361
Cuacos de Yuste .............................. 313 Gallur – Alagón ..................................362
Jaraíz de la Vera..............................314 Luceni 362
Alcalá de Ebro ................................. 362
Cabañas de Ebro ............................. 363 CAMINO IGNACIANO Alagón ............................................363
Camino Ignaciano ............................... 316 Alagón – Saragosse ........................... 364
Le carnet du pèlerin ........................... 316 Utebo .............................................. 364
Le pèlerinage .................................. 316 Zaragoza ......................................... 365
Préparer son pèlerinage .................. 319 Saragosse – Fuentes de Ebro ............. 374
Informations pratiques ....................322 El Burgo de Ebro .............................375
Loyola / Zumárraga ............................ 324 Fuentes de Ebro .............................. 375
Azpeitia ........................................... 324 Fuentes de Ebro –
Zumárraga ...................................... 326 La Venta de Santa Lucía ..................... 376ga – Arantzazu ...................... 328 Pina de Ebro ...................................376
Legazpi 329 La V .................. 377
Oñate – Oñati .................................. 330 La Venta de Santa Lucía – Bujaraloz ..377
Arantzazu – Araia ............................... 332 Bujaraloz ......................................... 378
Araia ............................................... 333 Bujaraloz – Candasnos.......................378
Araia – Alda .......................................334 Peñalba ........................................... 379
Alda ................................................ 335 Candasnos ...................................... 379
Alda – Genevilla ................................. 336 Candasnos – Fraga ............................ 379
San Vicente de Arana ......................336 Fraga ..............................................380
Orbiso ............................................. 336 Fraga – Lleida .................................... 381
Santa Cruz de Campezo .................. 336 Alcarràs ..........................................381
Genevilla ......................................... 337 Lleida 382
Genevilla – Laguardia ........................338 Lleida – El Palau d’Anglesola .............385
Kripan 338 Bell-lloc d’Urgell..............................385
Laguardia........................................ 338 El Palau d’Anglesola ........................ 385
Laguardia – Navarrete .......................341 El Palau d’Anglesola – Verdú .............. 386
Fuenmayor ...................................... 342 Bellpuig ..........................................387
Navarrete ........................................ 343 Verdú .............................................. 388
Navarrete – Logroño .......................... 344 Verdú – Cervera ................................. 389
Logroño ..........................................344 Tàrrega ........................................... 389
Logroño – Alcanadre 350 Cervera 390
Agoncillo ......................................... 351 Cervera – Igualada ............................. 392
Alcanadre .......................................352 Jorba ..............................................392
Alcanadre – Calahorra .......................352 Igualada .......................................... 393
Calahorra ........................................ 352 Igualada – Montserrat ........................ 394
Calahorra – Alfaro .............................. 355 Montserrat ...................................... 394
Rincón de Soto ................................ 355t – Manresa .......................397
Alfaro .............................................. 355 Castellgalí ....................................... 398
Alfaro – Tudela ................................... 356 Manresa .........................................398
Castejón .......................................... 357 Index ...................................................4016 GijónGijón
RibadesellaCandamo Colindres
OVIEDO
Las Caldas
LanestosaTeverga Rionansa
Ramales
LEÓNLEÓN
ÁvillaÁvilla
ESPAGNE Ciudad Rodrigo
Garganta la OllaEspagne
Embalse
de de AlcAlcàntaraàntara
Torrejón el Rubio
Cáceres
MÉRIDAMÉRIDA
La Zarza
ÚÚbedabeda
Zuheros
Trigueros
Principales routes culturelles Ardales
MMÁLAGAÁLAGA
Route Charles Quint
Camino Ignaciano
Ruta Via de la Plata
Caminos de pasion
routes rupestres.LL
EE
SS

PP
Y
R
E
N
É
E
S
7 7
Colindres
Zestoa
Loyola
LOGROÑOLOGROÑO
Manresa
Lérida Montserra
MER MÉDITERRANÉMER MÉDITERRANÉE
CastellCastellón ón
de la Planade la Plana
GandíaGandía
Vélez-Blanco
AlmeríaAlmería
0 km 40 80 120 160 km
JJúcarúcarDÉCOUVERTE
Zuheros.
© PATRIKSTEDRAK – ISTOCKPHOTORoutes proposées
ROUTES RUPESTRES
la localité de Zestoa, la réplique de la grotte Thématique et circuit
d’Ekainberri, ouverte à l’occasion de son En matière d’art rupestre, ensemble de
classement au patrimoine de l’Unesco, en peintures, sculptures et gravures réalisées
2008, et qui abrite notamment des dizaines sur les roches, l’Espagne abrite 140 sites, dont
de représentations de chevaux, isolés ou 18 grottes classées au patrimoine de l’Unesco
en troupeaux (39 sur 59 dessins), ce qui et qui remontent pour les plus anciennes à
a fait dire d’elle qu’elle est aux chevaux 45 000 ans avant notre ère. Pour découvrir
ce que Lascaux est aux mammouths. Près
ce patrimoine impressionnant, nous vous
de Kortezubi, sur le versant sud du mont proposons un circuit allant du Pays basque
Ereñozar, la grotte de Santimamiñe présente à l’Andalousie, en passant par la Cantabrie,
un important ensemble de peintures et de
les Asturies, la Galice, la Castille et León et gravures dont une cinquantaine d’animaux,
l’Estrémadure. Parcourant des milliers de kilo- surtout des bisons, dessinés au charbon,
mètres, il sera difficile à faire en une seule fois,
toutes datées du Paléolithique supérieur,
sauf si vous disposez de beaucoup de temps. entre 45 000 et 10 000 ans, comme les
Mais vous pouvez choisir une région ou deux, peintures et les gravures des seize grottes
en sachant que les sites sont plus nombreux recensées dans la zone de Lanestosa, qui fait
sur la côte cantabrique et accessibles après de cette troisième étape une concentration
de courts trajets entre les uns et les autres. impressionnante d’art préhistorique.
w Au Pays basque, nous vous proposons w En Cantabrie, les visites iront en
trois étapes autour du golfe de Biscaye où se s’accélérant puisque cette communauté
concentrent les grottes, à rallier depuis Bilbao abrite de nombreuses grottes classées au
si l’on vient en avion ou depuis Zestoa si l’on patrimoine de l’Unesco, à parcourir en quatre
arrive de France en voiture, en suivant ensuite étapes, d’est en ouest, en partant de Ramales
un trajet est-ouest. Cette première partie vous de la Victoria pour aboutir à Rionansa ou en
rayonnant depuis la capitale, Santander. permettra par exemple de découvrir, près de
Grotte de Santimamiñe.
© A.I CARPDÉCOUVERTE
11Routes rupestres - ROUTES PROPOSÉES √
C’est dans ses environs que vous trouverez surnommée la grotte du tennis pour ses
quatre grottes classées, en 2008, au patri- volumes imposants et abritant des sculptures
moine de l’Unesco : El Pendo, Los Hornos de naturelles massives, et celle d’El Pindal, où
la Peña (quelques grandes figures animales, l’on découvrira deux mammouths, une espèce
des chevaux et des bisons pour l’essentiel, rarement représentée en Espagne. L’étape
toutes réalisées avec un étonnant souci du suivante vous conduira vers l’intérieur des
détail), Las Monedas (peintures de la fin du terres, à Las Caldas, une station thermale
Paléolithique et formes géologiques surpre- située à environ 10 km au sud-ouest d’Oviedo,
nantes en forme de marmites) et El Castillo pour une visite de la grotte de la Lluera, habitée
(aux motifs particulièrement abondants, de 19 000 à 10 500 ans et située à une petite
3 000 signes et pas moins de 64 mains demi-heure de marche de la station. A environ
négatives, apposées sur un grand panneau 30 km au nord, vous vous rendrez ensuite à
et dont la plus ancienne peinture, datant Candamo, l’un des plus grands sanctuaires
de 41 000 ans, aurait pu être réalisée par rupestres du Paléolithique cantabrique, classé
l’homme de Néandertal). Près de Ramales de au patrimoine de l’Unesco, avec la grotte
la Victoria, vous découvrirez deux admirables de la Peña. S’ouvrant en haut d’un coteau
grottes dont Covalanas, certainement la plus calcaire se dressant sur la vallée de la rivière
émouvante des grottes espagnoles par la Nalón, elle n’est ouverte qu’à un nombre limité
qualité de ses peintures, pensées et réalisées de visiteurs et est surtout connue pour le
non comme des dessins mais comme une camarín, une cavité décorée de chevaux et
véritable œuvre d’art, avec des sujets commu- de bovidés, située en hauteur et très difficile
niquant entre eux et avec le visiteur lorsqu’il d’accès. Le Parc de la Préhistoire de Teverga,
avance dans la grotte. Santillana del Mar sera entièrement dédié à la Préhistoire et à l’art
l’étape de la célèbre grotte d’Altamira dont rupestre, viendra clore cet épisode asturien.
on ne peut visiter que la réplique depuis sa Situé à plus de 50 km au sud de Candamo
fermeture définitive en 2002. L’occasion de mais également accessible depuis Oviedo,
comprendre comment vivaient nos ancêtres et environ 40 km au sud-ouest, il permet
surtout d’imaginer la splendeur des peintures notamment de voir des reproductions des
de son plafond, où se trouvent notamment grottes de Covaciella et de Llonín, toutes deux
les célèbres bisons polychromes, tous dans classées patrimoine de l’Unesco et situées
des positions différentes et exploitant le relief dans les Picos de Europa mais fermées à
du plafond, creux et cavités, pour donner la visite, la première étant connue pour la
forme, volume et impression de mouvement, splendide galerie d’animaux dont un groupe
avec comme figure emblématique, le bison de bisons parfaitement représentés et datés
recroquevillé, dans une position quasi fœtale. de 14 000 ans, et la seconde étant célèbre
A quelques kilomètres du Parc National des pour une trentaine de dessins d’animaux dont
Picos de Europa, la bourgade de Rionansa un cerf aux bois gigantesques.
abrite la grotte de Chufín, également classée w En Galice, vous quitterez l’obscurité
au patrimoine de l’Unesco dont on notera la des grottes pour partir à la recherche des
quantité de signes et de symboles, réalisés à pétroglyphes qui décorent tant de roches
la pointe du doigt. Elle clôt ce périple canta- dans toute la région : c’est l’une des plus
brique. grandes concentrations d’art rupestre en
w Les Asturies seront aussi une partie Europe, et aussi la plus accessible. Pour la
importante de cette route, avec cinq grottes découvrir, il vous faudra rallier la province de
classées au patrimoine de l’Unesco, faisant Pontevedra, ce qui implique une route de près
de la région la deuxième place forte de de 400 km car elle se situe dans la partie la
l’Espagne dans ce domaine, avec un circuit plus occidentale de l’Espagne, à parcourir en
en quatre étapes pour les découvrir. Située longeant la côte cantabrique jusqu’à Ribadeo
sur la côte de la Comarca del Oriente, puis en plongeant vers le sud pour traverser
Ribadesella servira de point d’entrée puisque une partie de la Galice. La ville de Pontevedra
ses environs abritent notamment la grotte de pourra être un point de rayonnement puisque
Tito Bustillo et sa célèbre chambre des vulves, le Parc d’art rupestre de Campo Lameiro et
dessins dans lesquels les spécialistes voient les zones archéologiques de Caiera, Mogor
la représentation de sexes féminins, ainsi ou Touron sont situés à quelques kilomètres
que la Cuevona de Ardines, grotte voisine, de la ville, au nord, au sud et à l’est. 12 ® ROUTES PROPOSÉES - Routes rupestres
A noter que s’il est connu pour son cerf, le près du Parc National de Montfragüe. Ce
site de Campo Lameiro (28 roches gravées dernier compte une densité exceptionnelle
à l’air libre) se distingue aussi par la grande de peintures rupestres (107 abris peints
diversité des sujets représentés : chevaux, recensés), témoignant de l’importante
labyrinthes, spirales... occupation humaine en raison de la présence
des rivières Tajo et Tietar. La grotte du château w En Castille et León, deux étapes
de Torrejón possède l’un des plus beaux rythmeront votre séjour : la province de
héritages rupestres du parc, avec 140 figures Ségovie qui compte de beaux gisements
sur huit panneaux dont une pyramide de archéologiques et celle de Salamanque pour
silhouettes humaines, tracées au doigt et à rejoindre Ciudad Rodrigo, à la limite de la
l’oxyde de fer. Plus au sud, l’ensemble d’art frontière portugaise. Y arriver demandera
aussi quelques centaines de kilomètres depuis rupestre du Tajo international constitue aussi
la Galice et encore environ 250 km entre l’un des ensembles les plus significatifs de la
les deux étapes. Autour de Ségovie, vous région, structuré en une scène unique où la
trouverez les gravures de Domingo García qui figure humaine est l’élément principal.
constituent l’un des plus importants champs w En Andalousie, les traces d’occupation
de pétroglyphes de la péninsule, avec le site humaine se traduisent dans le paysage par de
de Siega Verde dans l’étape suivante : pas nombreux abris sous roche ornés de peintures
moins de 200 figurines répertoriées dont une et de gravures ainsi que par des alignements
grande majorité de cervidés. La grotte des mégalithiques parfois bien conservés
Enebralejos fut utilisée comme nécropole à
comme à Trigueros. Les accès ne sont pas
l’âge du bronze et présente aussi un grand toujours faciles mais sont l’occasion de belles
intérêt géologique puisque l’on peut y observer
promenades dans des décors somptueux : de nombreuses concrétions et sculptures
comptez environ 200 km depuis Mérida naturelles multicolores. Ciudad Rodrigo sera
pour mettre le cap au sud en direction de ensuite une étape parfaite pour découvrir
Trigueros, en ayant traversé la province de le trésor que constituent les gravures de
Badajoz. Ce dernier circuit traverse, d’ouest Siega Verde, site classé au patrimoine de
en est, les provinces de Huelva, de Cordoue, l’Unesco en 2010 et représentant l’ensemble
d’Almería puis de Málaga, en poussant une de gravures rupestres à l’air libre le plus
pointe au sud. Trigueros, abrite le dolmen important de la péninsule ibérique et dont la
de Soto, l’un des plus grands agencements visite est limitée à une petite partie de ces
mégalithiques circulaires d’Espagne érigés pétroglyphes (646 recensés au total). A noter
entre le Néolithique et l’âge du bronze. A que, dans les représentations d’animaux, c’est
Zuheros, plus trop de chauves-souris dans la le cheval qui domine.
Cueva de los Murciélagos, mais des gravures
w En Estrémadure, l’art rupestre est
découvertes très récemment en 2002 et datées essentiellement présent en extérieur,
de 4300 à 3900 av. J.-C., les premiers dessins s’inscrivant dans le paysage au travers de
du Néolithique trouvés en Andalousie, avec un peintures et de gravures ornant les abris
thème prédominant, les chèvres (56 gravures). sous roche où nos ancêtres trouvaient
A Vélez Blanco, deux grottes, celle d’Ambrioso, refuge, souvent lors des saisons de chasse.
considérée comme l’un des sites les plus On le découvrira en parcourant notamment la
notables de la péninsule ibérique pour l’étude province de Cáceres, avec comme première
du Paléolithique supérieur, et celle des Letreros étape les gravures des Hurdes, situées au
dont l’une des peintures rupestres, l’Indalo, nord de la province et à une soixantaine
(environ 4000 av. J.-C.), une divinité soutenant de kilomètres de Ciudad Rodrigo. Par leur
un arc-en-ciel, sert de symbole à toute la nombre et leur caractère remarquable,
province d’Almería. A quelques kilomètres du cette série de gravures constitue un noyau
centre d’Ardales, les grottes renferment des uniforme singulier au sein de l’art rupestre
gravures datées du Solutréen (20 000 avant post-Paléothique de la péninsule ibérique.
notre ère), 56 dessins dont un grand cerf aux On se rendra ensuite à Villuercas pour y
voir un ensemble rupestre s’étendant sur pattes rouges et la silhouette qui pourrait être
celle d’une femme. Fait notable : la plupart des plus de trente panneaux, l’un des espaces
les plus spectaculaires de la région, pour gravures ont été faites non pas avec un outil
rallier ensuite le village de Torrejón el Rubio, mais à la pointe du doigt.DÉCOUVERTE
13Route Vía de la Plata - ROUTES PROPOSÉES √
ROUTE VÍA DE LA PLATA
ce passage en terres de León. Toujours en Thématique et circuit
Castille et León, mais dans la province de De Gijón à Séville, depuis des siècles, cette
Zamora, vous poursuivrez le chemin vers route mythique relie la côte cantabrique au
Benavente et Zamora pour comprendre les sud de l’Espagne et suit le tracé de l’ancienne
politiques de repeuplement menées par les voie romaine, conçue au premier siècle av.
monarchies léonaises et ce que signifie être J.-C. pour faciliter le commerce de l’or. A ses
une ville frontière. Et à Béjar, vous traverserez débuts, elle unissait Emerita Augusta,
l’acla province de Salamanque, à la recherche des tuelle Mérida, et Asturica Augusta, l’actuelle
traditions textiles. En Estrémadure, vous vous Astorga, et se prolongeait par la via carisa,
familiarisez avec l’architecture populaire du continuant vers Noega, Gijón, au nord, et
nord de cette région, à Baños de Montemayor Hispalis, Séville, au sud. Elle formait, dès cette
ou à Hervás. Sur les rives du Jerte
appaépoque, l’une des voies de communication
raîtra ensuite Plasencia, protégée par ses majeures entre la corniche cantabrique et le
larges murailles, et, désormais, l’odeur des sud de l’Espagne romaine, Hispania. A travers
orangers accompagnera votre route. Au sud
elle, marchands et marchandises, troupes de l’Estrémadure, vous traverserez la province
romaines et voyageurs ont circulé et, dans
de Badajoz pour découvrir le blanc éblouissant un flux continu, ont favorisé la diffusion de
des maisons de Los Santos de Maimona, les
la culture romaine, ses infrastructures, sa traces laissées par Francisco de Zurbarán,
langue et son mode de vie, un flux qui s’est natif de Fuente de Cantos, et l’imposante
maintenu à toutes les époques de l’histoire. silhouette de la forteresse almohade, dominant
Parcourue au Moyen Age par les Arabes puis le village de Montemolín. Point d’arrivée du
par les troupes de la Reconquête, avant d’être périple, Séville déploiera alors toutes les traces
empruntée par pèlerins et marchands, elle est de son histoire flamboyante. Aujourd’hui, cette
devenue ensuite l’un des axes clés du réseau route où tout le monde est passé est desservie
de communication de la péninsule ibérique. par l’autoroute A66, dont le dernier tronçon
Ce circuit Vía de la Plata vous fera parcourir a été achevé en mai 2015, ainsi que par la
environ 800 kilomètres, du nord au sud, et N630, mais rien n’interdit de dévier parfois
traverser quatre communautés espagnoles, les de ces deux axes pour prendre quelques
Asturies, la Castille et Léon, l’Estrémadure et chemins de traverse.
l’Andalousie, en vingt-quatre villes étapes. Sur
cette route, vous découvrirez d’abord l’énergie Patrimoine
et le dynamisme de Gijón pour plonger ensuite C’est un peu une gageure de rendre compte
progressivement dans la montagne centrale de la richesse du patrimoine de cette route
des Asturies, avec à la clé un paysage au vert comptant tant de villes d’importance et de
intense, jalonné de ruisseaux, de cascades et mélanges de styles. Les indications suivantes
de forêts, de quelques étapes emblématiques sont plutôt des repères.
de la Vuelta cycliste espagnole et de stations w Romain. A tout seigneur tout honneur,
de ski, parmi les plus belles de l’Espagne tout au long du circuit vous trouverez des
du nord. Après la chaîne cantabrique, vous vestiges de l’ancienne voie romaine, parfois
entrerez dans les terres de León, pour plonger restaurée, parfois aménagée en randonnée
dans le remanso de paz, havre de paix, de pédestre, ainsi que des restes, plus ou moins
la Réserve de biosphère du Haut-Bernasga, bien conservés, des infrastructures, murs
également grand axe de transhumance des de consolidation ou ponts qui lui ont permis
brebis, à l’intérieur de la région de León et en de traverser les montagnes ou les rivières
direction de l’Estrémadure, au sud. Puis mettez ou encore, comme à Casar de Cáceres, des
le cap sur León, la capitale de ces terres où miliarios, sortes de bornes kilométriques qui
vous attendent deux joyaux : sa cathédrale la jalonnaient. Elle porte aussi la trace des
gothique, l’une des plus belles d’Espagne, différentes formes de séjours des Romains,
et la Real Colegiata de San Isidoro, abritant avec les villas ou campements militaires, et
le panthéon royal. La Bañeza et son fameux on y verra les vestiges de leurs thermes, à
grand prix de vitesse à moto vient boucler Gijón ou à Baños de Montemayor.14 ® ROUTES PROPOSÉES - Route Vía de la Plata
w L’architecture populaire. Cette route est qui pourra être appréciée via l’architecture
aussi l’occasion de découvrir les hórreos, militaire de l’ordre de Santiago, présent
greniers à grains sur pilotis, emblématiques notamment dans la province de Badajoz, au
des Asturies, à voir notamment in situ à Bueño, sud de l’Estrémadure.
l’un des ensembles les mieux conservés, w La renaissance. De nombreuses villes
mais aussi dans les villages distingués hébergent des palais édifiés à cette époque.
comme Peuple exemplaire par la Fondation Citons à titre d’exemple le palais ducal et le
Princesse des Asturies récompensant la jardin historique El Bosque, construits à Béjar
conservation du patrimoine historique, culturel par les comtes de Zuñigas.
ou artistique comme la Foz de Morcín, en w Le modernisme. On découvrira des
2002, et Moreda, en 2007. En avançant sur exemples de ce style dans pratiquement toutes
cette route, vous découvrirez l’architecture les étapes de ce circuit. Mais les admirateurs
typique de la montagne léonaise en vous de Gaudí seront heureux de contempler la
rendant à Los Barrios qui présente l’un des Casa Botines, à León, qui fut le siège d’une
plus jolis ensembles de la commune de Pola entreprise textile, l’une des rares œuvres de
de Gordón. Baños de Montemayor et Hervás cet architecte hors de la Catalogne.
représentent l’architecture typique du nord
w Le patrimoine industriel. Les fosses de l’Estrémadure et Los Santos de Maimona
minières ont marqué le paysage de la celle du sud, à titre d’exemple.
montagne centrale des Asturies, notamment
w Roman et préroman. C’est dans les dans la commune de Mieres où l’on pourra
alentours de Pola de Lena, aux Asturies, qu’il visiter la Valle de Turón ou le village minier
faudra aller visiter l’église Santa Cristina de de Bustiello, la vision rêvée du marquis de
eLena, un joyau de l’art préroman du IX siècle, Comillas en matière de cité minière. Et dans
classée au patrimoine de l’Unesco en 1985 et la ville de Mieres, on pourra rendre visite au
dont le style est proche de celui de Santa monument dressé en hommage à tous les
María del Naranco, près d’Oviedo. A León, mineurs asturiens, abritant en son intérieur
l’art roman trouve son expression dans la une lumière toujours allumée. Cette industrie
minière du charbon a aussi son patrimoine Real Colegiata de San Isidro et surtout dans
au nord de Castille et León. A Riosa, dans son Panteón Real, où l’on découvrira une salle
les Asturies, ce sont des mines de cuivre voûtée entièrement recouverte de fresques
qui sont à l’origine du village de Rioseco. romanes, véritable symphonie pastorale
En Estrémature, c’est l’industrie textile qui interprétée dans une profusion de couleurs.
a laissé un patrimoine industriel significatif, Et avec près d’une vingtaine d’églises et de
notamment à Béjar.monuments, Zamora s’avère être le haut
lieu de ce style, que vous rencontrerez aussi w L’art moderne. A Gijón, il prend la forme de
dans les églises de nombreuses villes étapes, l’Eloge de l’horizon, une sculpture réalisée en
comme à Benavente. 1990 par Eduardo Chillida et devenue depuis
l’un des symboles de la ville, tout en haut w Le gothique. A León, il se déploie dans
du parc de Santa Catalina. A León, c’est le toute sa splendeur, avec sa cathédrale bâtie
Musac, musée d’art contemporain de Castille sur le modèle de celles de Reims et d’Amiens
eet León, qui sera la touche du XXI siècle. et parée de 145 vitraux, sur une surface
Avec sa façade multicolore, cette nouvelle comparable à celle de la cathédrale de 2cathédrale de plus de 21 000 m affiche les Chartres. Il sera aussi présent dans d’autres couleurs des vitraux de l’ancienne et a reçu le
villes, comme dans la cathédrale de Séville, Prix de l’Union européenne pour l’architecture
patrimoine de l’Unesco depuis 1987, ou contemporaine Mies van der Rohe en 2007. Et,
mêlé à d’autres styles, Renaissance pour hommage à un circuit de tous les passages,
la cathédrale de Plasencia à titre d’exemple. c’est en vous rendant à la gare routière de
w Les forteresses arabes. Elles marquent Casar de Cáceres que vous admirerez l’oeuvre
la silhouette de villes comme Zamora ou de Justo García Rubio, architecte estrémègne
Plasencia même si elles ont été réaménagées récompensé en 2003 par le Prix d’Estrémadure
et transformées par la Reconquête, tout de la création pour cet ouvrage qui peut faire
comme celle de Montemolín. Reconquête penser aux réalisations d’Oscar Niemeyer.
Retrouvez l'index général en fin de guideDÉCOUVERTE
15Route Caminos de Pasión - ROUTES PROPOSÉES √
ROUTE CAMINOS DE PASIÓN
Pedro, Saint-Bartholomé ou del Salvador, à Thématique et circuit
Carmona, celle de San Mateo, à Lucena, ou De Carmona à Alcalá la Real, en passant par
Nuestra Señora de la Asunción, à Cabra, mais Cabra ou Baena, cette route vous propose un
on se rendra surtout à Priego de Cordoba, voyage au cœur de l’Andalousie qui traversera
considérée comme la capitale de ce style trois provinces, d’ouest en est, celles de
et dont les maisons et les églises regorgent Séville, de Cordoue et de Jaén, et huit villes
d’éléments d’architecture et d’orfèvrerie étapes. A parcourir lentement, que ce soit
qui s’y réfèrent. Le patrimoine industriel du en voiture, en vélo ou parfois à pied, pour
eXIX siècle sera également présent, surtout découvrir les alentours des villes, également
à Puente Genil. Mais ces villes sont aussi passionnants. Deux fils conducteurs
agrémenle lieu de croisements et de mélanges de teront le voyage : la Semaine Sainte, Semana
nombreux styles comme en témoigne la ville Santa, vécue ici de manière singulière et qui
d’Osuna, multipliant les demeures de style a laissé de nombreuses traces patrimoniales
baroque et Renaissance, construites par les mais aussi artisanales, gastronomiques et
comtes d’Osuna.culturelles, et l’huile d’olive qui marque autant
les paysages que la gastronomie, à découvrir Patrimoine immatérielen dégustant ses crus de très grande
réputaChaque ville vit sa propre Semaine Sainte, tion et leurs procédés de fabrication.
Semana Santa, maintenue vivante, souvent
depuis des siècles. Si c’est d’abord une fête reli-Patrimoine matériel
gieuse qui recrée la naissance, la vie, la Passion Ce voyage sera aussi l’occasion de connaître
et la mort du Christ, et comme telle suivie un formidable patrimoine historique, des
avec dévotion, c’est aussi une fête populaire vestiges romains aux créations du baroque
et sociale qui draine dans la rue des milliers et de la Renaissance en passant par les
de personnes. Parcourir cette route sera donc forteresses almohades. Au titre des vestiges
l’occasion de découvrir des rites, des coutumes romains, vous croiserez par exemple la
et des traditions qui lui sont liés. nécropole de Carmona et son tracé urbain, la
villa romaine de Fuente Alamo, à Puente Genil,
er edu I siècle avant J.-C. jusqu’au IV après J.-C.,
pour admirer un ensemble de fresques en
mosaïque, à la fois géométriques et figuratives,
dont trois consacrées à la vie de Dionysos, ou
le Parc archéologique de Torreparedones, à
Baena, qui renferme une villa (forum, marché)
dont on pense qu’il pourrait s’agir de la Ituci
Virtus Italia, mentionnée par Pline dans le
Conventus Astigitanus. La période musulmane
et almohade a bien sûr laissé de nombreuses
marques dans les tracés sinueux de certains
cascos, comme ceux de Cabra, de Priego de
Córdoba, ou celui de Baena, dont le dessin du
centre historique garde celui de son ancienne
medina, mais aussi dans le système défensif
de ces villes conservant souvent des murailles
dont l’origine remonte à cette période, comme
à Carmona, à Cabra ou à Baena. Et ce sera
à Alcalá la Real que l’on trouvera le plus
imposant ensemble monumental musulman :
la forteresse de la Mota qui domine la ville et
les champs alentour, à plus de 1 000 mètres
d’altitude. Pour apprécier le baroque andalou,
on visitera par exemple les églises
Saint© CAMINOS DE PASIÓN16 ® ROUTES PROPOSÉES - Route Caminos de Pasión
Semaine Sainte à Priego de Córdoba.
A Carmona, vous suivrez des joyaux de l’ima- émotions, elles revendiquent aussi, haut et
gerie religieuse comme le Señor de la amargura, fort, le bruit, souvent vecteur de sentiments.
la pièce la plus ancienne défilant durant cette A Cabra, ce sont les trompettes (abejorros) qui
période en Andalousie, mais vous y contem- résonneront d’un son si particulier et celui du
plerez aussi l’imagerie religieuse du baroque tambour, dit du rompevelos, marquera le matin
dont la ville conserve des œuvres importantes, du Vendredi saint, en référence au déchirement
tout comme à Priego de Cordoba, où les sculp- du voile couvrant le temple de Salomon. A
tures de ses pasos, Renaissance, baroque, Lucena, le son des tambours sera accompagné
classique et néo-classique, viennent traduire les de celui du torralbo, qui annonce l’arrivée de
grandes périodes qui ont marqué son histoire. certaines confréries, d’un coup bref et
harmoQuant à Alcalá la Real, elle est a été le berceau nieux, en trois temps. Et à Baena, vous vibrerez
de maîtres sculpteurs comme Pablo de Rojas et sûrement au son extrêmement percutant des
Juan Martínez Montañés qui ont pris la tête des tambours traditionnels, recouverts de peau
grandes écoles de Grenade et de Séville d’où de chèvre, sans oublier le son de la saeta,
sont sorties les œuvres les plus représentatives courte chanson religieuse accompagnant les
du pré-baroque et du début du baroque, en pasos, dont celle de Cabra est l’une des plus
Espagne et en Amérique latine. Osuna recèle anciennes d’Andalousie.
aussi des trésors d’imagerie religieuse, gothique
Si cette Semana Santa est le temps fort et baroque, avec des sculpteurs comme Juan
de la ferveur, elle se prépare toute l’année, de Mesa (Cristo de la Misericordia). Mais sa
notamment durant le Carême (les quarante position, à mi-chemin entre Séville et Grenade,
jours avant Pâques), qui sera aussi une a engendré une Semana qui mêle les signes de
occasion de vivre l’organisation de ce moment l’Occident et de l’Orient andalou. On pourra y
tant attendu, en visitant les ateliers dans admirer ses pasos de la dolorosa et de la orden
lesquels se préparent les objets qui défileront. servita, qui se rencontrent sur l’esplanade de
Concerts de saetas et journées portes ouvertes la Colegiata, et méditer sur l’allégorie de la
dans les fraternités (hermandades) rythmeront canina, mettant en scène un squelette assis
aussi l’agenda de ces préparatifs. Et pour sur le monde et assistant au triomphe de la
l’approcher et la comprendre toute l’année, Sainte Croix. A Puente Genil, vous assisterez
vous visiterez les maisons des cofradias aux défilés des figures bibliques contant des
(confréries) ou hermandades (fraternités) passages de l’Ancien et du Nouveau Testament
avec pour but de scénariser la Bible de la qui possèdent souvent de réels trésors et ont
manière la plus accessible au public de la rue. mis sur pied des petits musées, extrêmement
Si ces semanas affichent les couleurs et les pédagogiques.
© CAMINOS DE PASIÓNDÉCOUVERTE
17Route Charles Quint - ROUTES PROPOSÉES √
ROUTE CHARLES QUINT
communautés. Aux Asturies, elle vous permettra Thématique et circuits
notamment de découvrir le passé des Indianos Lorsqu’il coiffe la couronne impériale, le
de Villaviciosa ou de Colombres, ces hommes 27 octobre 1520, à Aix-la-Chapelle, Charles
partis faire fortune à Cuba ou au Mexique, dans Quint est à la tête d’un empire qui englobe les
les champs de tabac ou de canne à sucre, ou royaumes de Castille et d’Aragón, de Naples et
plus exactement du peu d’élus qui ont réussi de Sicile, les Pays-Bas et la Franche-Comté
et sont revenus au pays faire construire de ainsi que les riches colonies espagnoles
magnifiques maisons et y passer leurs vieux d’Amérique. Il devient ainsi le monarque
jours. En Cantabrie, vous traversez le superbe chrétien le plus puissant de la première moitié
e Parc naturel de Saja Besaya et découvrirez le du XVI siècle, avec une ambition : faire exister
village de Treceño, berceau de Fray Antonio de le vieux rêve carolingien d’un Empire chrétien
Guevara, orateur de Charles Quint, pour lequel et une devise, toujours plus loin. Trente-cinq
il rédigea de nombreux discours, ou la position ans plus tard, il se dépouillera progressivement
stratégique de la ville de Reinosa, entre les ports de ses pouvoirs puis abdiquera en 1556,
de Cantabrie et les terres de Castille. En Castille puisque cette ambition aura été mise à mal par
et León, ce sera le passé romain de Herrera de les luttes contre l’Empire ottoman, le conflit
er Pisuegra et le patrimoine médiéval de Palencia. avec François I et la Réforme protestante.
Les deux routes proposées suivent deux de Capitale de province visitée de nombreuses fois
ses voyages, celui du début et celui de la fin. par Charles Quint, notamment en 1527 lorsqu’il
décida d’y mettre à l’abri sa femme et son w La première, Tazones-Mojados, voit le
erfils des troupes de François I . Bien d’autres jeune roi prendre possession des royaumes
belles surprises vous attendent sur ce chemin, de Castille et d’Aragón, hérités de ses
grandscomme la collégiale San Miguel d’Ampudia et parents, les Rois Catholiques Isabelle de Castille
son immense clocher de 60 mètres, connu et Ferdinand d’Aragón, et fouler le sol espagnol
comme la Giralda de Campos, ou encore le pour la première fois, en 1517, dans le petit port
riche patrimoine de Valladolid, dont le passé de Tazones, aux Asturies. Son circuit suivra la
côte cantabrique jusqu’à San Vincente de la se confond avec celui de la Castille et qui sera
Barquera, en Cantabrie, pour plonger ensuite le théâtre du couronnement de Charles Quint,
vers le sud, en direction de Plasencia et de en 1518. Votre fin de parcours vous emmène à
Valladolid, en Castille et León. Pour que vous Tordesillas, où fut signé en 1494 le traité entre
suiviez ses premiers pas, nous vous proposons l’Espagne et le Portugal, qui, à cette occasion,
une route en 20 étapes, au travers de ces trois se partagent la domination du Nouveau Monde.
Sur la route de Laredo à Medina de Pomar.
© RED DE COOPERACIÓN - RUTA CARLOS V18 ® ROUTES PROPOSÉES - Route Charles Quint
w La seconde, de Laredo à La Vera, retrace Sur votre route, Burgos sera une étape
l’itinéraire suivi par Charles Quint en 1556, essentielle, notamment pour sa cathédrale,
après qu’il eut abdiqué de son vaste empire. la troisième par sa dimension après celle
Ce voyage de plusieurs mois le conduira, de Séville et de Tolède, l’équivalent, pour
lui et son cortège, à traverser la Cantabrie, l’Espagne, de Chartres pour la France. On y
la Castille et León et l’Estrémadure pour admirera bien sûr sa façade principale, haute
rejoindre sa destination finale, le monastère de 84 mètres, sa rosace centrale incrustée
de Yuste, que nous vous proposons d’effectuer d’une étoile de David, connue sous le nom de
en 27 étapes. En Cantabrie, il débute par sceau de Salomon, et son horloge qui marque
l’heure depuis plus de 600 ans surmontée du Laredo, un port dont les Rois Catholiques
avaient toujours favorisé le développement, Papamoscas, attrape-mouche, qui apparaît
en raison de sa proximité avec la Castille, et à chaque heure en ouvrant et en fermant
passe notamment par la petite ville d’Ampuero la bouche. Et à l’intérieur, le gisant du Cid,
dont l’église, dédiée à la sainte patronne de enterré dans la sacristie auprès de sa femme.
la Cantabrie, abrite un magnifique ensemble En Estrémadure, vous traverserez la vallée
de retables de style churrigueresque, du du Yerte, province de Cáceres, pour arriver à
eXVIII siècle, le plus important de toute la Jarandilla de la Vera, une ville fondée par les
région. En Castille et León, dans le province Arabes et toujours dominée par le château des
de Burgos, votre première étape vous conduira comtes d’Oropesa, aujourd’hui transformé en
à Merindad de Montija, berceau de la Castille, parador national. C’est là que Charles Quint
séjourne à partir du 12 novembre 1556 pour aux paysages de moyenne montagne, puis à
y attendre la fin des travaux du monastère Villarcallo, classée bien d’intérêt culturel, pour
y admirer sa Plaza Mayor, sa Torre del Reloj, de Yuste. Il en repart le 3 février 1557, pour
edu XVI siècle, et sa belle fontaine illuminée. rejoindre sa destination finale.
CAMINO IGNACIANO
déconseillé en hiver pour cause de neige et Thématique et circuit
particulièrement conseillé au printemps et C’est en 1522 qu’Ignace de Loyola parcourt
à automne.ce chemin, depuis sa maison natale de Loyola
au Pays basque jusqu’à la ville de Manresa, Quelques jalons
en Catalogne, un pèlerinage qui sera une
w Au Pays basque. Loyola, votre point de étape clé dans son cheminement spirituel
puisque c’est à Manresa que naîtront les départ, est un quartier de la ville d’Azpeitia, le
Exercices Spirituels. Le Camino Ignaciano berceau de saint Ignace de Loyola, fondateur
de la compagnie de Jésus (les jésuites). Dans reprend ce trajet et propose un parcours de
650 km, traversant le nord de l’Espagne en cette ville où il décida de consacrer sa vie au
27 étapes et cinq communautés espagnoles : Christ, vous visiterez son sanctuaire ainsi
que que le palais Antxieta et la Casa Altuna, le Pays basque, la Rioja, la Navarre, l’Aragón
et la Catalogne. Ces 650 km sont à parcourir aux façades de style mudéjar. La deuxième
en quatre semaines, chaque semaine de étape vous fera passer par Legazpi, où vous
découvrirez l’atelier d’Eduardo Chillida, marche correspondant à une semaine des
Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola sculpteur basque inspiré par la tradition
qui, dans son esprit, étaient une manière du fer de cette ville ainsi que par Oñate,
d’associer progrès physiques et spiriturels. considérée comme la plus jolie agglomération
On peut bien sûr le parcourir en voiture mais, du Pays basque en raison de son héritage
pour respecter sa vraie dimension, il faut architectural (palais, églises, monastères
le faire à pied ou en vélo. A pied, comptez de styles Renaissance, plateresque,
environ 6 heures de marche pour parcourir gothique...). Le sanctuaire d’Arantzazu, l’une
les 25 km de distance moyenne. A vélo, de des plus importantes œuvres d’architecture
préférence en VTT, vous parcourrez une contemporaine, grandiose dans sa verticalité,
moyenne de 90 kilomètres par jour mais vous s’imposera aussi, tout comme Laguardia, ville
ne pourrez pas toujours suivre l’itinéraire clôturant votre sixième étape, avec les églises
piéton. Réalisable toute l’année, il est plutôt San Juan et Santa Maria de los Reyes.DÉCOUVERTE
Camino Ignaciano - ROUTES PROPOSÉES √ 19
w La Rioja. Fort logiquement, les bourgades
traversées, comme Fuenmayor ou Navarrete,
vous permettront de vous intéresser aux vins
et aux bodegas, tout comme Logroño, sa
capitale, opulente grâce l’or rouge.
Deuxième ville de la Rioja, Calahorra,
anciennement Calagurris, l’une des villes les plus
importantes de l’Empire romain en Espagne,
propose quant à elle un centre historique
mélangeant les styles médiéval, baroque,
néomudéjar et Art nouveau. Alfaro, dernière
étape de la Rioja, vous permettra de voir la
Colegiata San Miguel, une œuvre majeure du
ebaroque aragonais de la fin du XVII siècle,
entièrement construite en briques.
w En Navarre. Vous traverserez notamment
Tuleda, située sur les rives de l’Ebre, l’occasion
de découvrir le riche patrimoine architectural
ede cette ville fondée aux alentours du IX siècle
par les Arabes, et dont le centre, partant de la
La vierge de Montserrat.Plaza de los Fueros, garde un tracé à l’identique.
Et ne manquez pas la vision d’ensemble sur la
la Seu Vella domine toute la ville. Construite au ville depuis les berges de l’Ebre.
eXIII siècle sur l’emplacement d’une ancienne
w En Aragón. Votre chemin vous conduira mosquée, elle a connu de nombreuses
notamment à Luceni où s’est déroulé modifications, mais à l’intérieur on pourra y
un épisode célèbre de la vie d’Ignace de admirer ses trois nefs aux travées couvertes
Loyola, sa rencontre avec un Maure, insultant,
par des voûtes en croisée d’ogive nervurées, selon lui, la Vierge en refusant de croire à
de beaux restes de peintures murales ainsi l’Immaculée Conception de Jésus. Ne sachant
qu’un cloître exceptionnel, imposant par sa s’il devait ou non venger l’honneur de Marie, il
hauteur et la décoration de ses colonnes. Les laissa la mule trancher : continuer en direction
plus courageux grimperont les 238 marches de la vengeance ou non. La mule choisit le
qui partent à l’assaut de son clocher, haut chemin le chemin opposé à la vengeance. Vous
de 60 m. A Bellpuig, vous découvrirez le noterez aussi que de nombreux villages de
magnifique tombeau Renaissance de Ramon cette communauté tiennent leurs noms de la
Folc de Cardona-Anglesola, considéré comme numération romaine, dont Cuarte (QUARTVS),
l’un des plus beaux chefs-d’oeuvre de la Quinto (QUINTVS), Utebo (OCTAVUS) et Nueno
esculpture catalane du XVI siècle. A l’origine (NOVENUS). Utebo est en effet située sur la
placé dans le couvent Sant Bartomeu puis huitième borne milliaire de la voie romaine. On
transféré dans l’église paroissiale Sant y visitera sa fameuse tour mudéjare, sûrement
Nicolau, c’est une construction de style l’une des plus belles de l’Aragón et surnommée
gothique tardif. C’est l’université de Cervera Torre de los Espejos, tour des miroirs, en raison
du reflet que produisent les 8 000 azulejos qui retiendra ensuite votre attention, une
equi la recouvrent. A Saragosse, capitale de construction monumentale du XVIII siècle
la région et cinquième ville d’Espagne, il devenue le bâtiment emblématique de la
faudra prendre le temps de voir la gigantesque ville. Igualda abrite de belles constructions
basilique du Pilar, dominant l’Ebre mais aussi modernistes, dont le foyer du Sant Crist,
el’Alfajería, palais musulman du XI siècle qui œuvre de Joan Rubió i Bellver, ancien disciple
abrite le Parlement de l’Aragón ainsi que les d’Antoni Gaudí. Le site du monastère de
vestiges romains présentés au musée du Montserrat sera un lieu incontournable
forum de Caesraugusta. pour les amateurs de randonnées dans de
somptueux paysages. Enfin, votre point w En Catalogne. Vous passerez notamment
d’arrivée, Manresa, réservera à ses visiteurs par Lleida, capitale de province dont la vieille
cathédrale vaut à elle seule le déplacement. de nombreux édifices modernistes ainsi
Située sur une petite colline entourée des que des monuments religieux de l’époque
murailles d’une ancienne forteresse en ruine, baroque : cathédrale, couvents, églises.
© OFICINA DEL PEREGRINO DEL CAMINO IGNACIANOPanorama
et Parcs Naturels
Hormis un patrimoine exceptionnel, ces des Pics de l’Europe, sur 40 km de long et
cinq routes vous permettront de traverser 20 km de largeur, à une altitude maximale de
de multiples paysages, souvent jalonnés de 2 600 m. Si vous suivez les pas de Charles
hameaux ou de petits villages, nichés au fond Quint, vous découvrirez le Parc Naturel de Saja
de leur ría ou perchés sur un pic rocheux. Elles Besaya, une zone de 24 500 hectares à cheval
seront donc un paradis pour les randonnées entre les vallées des rivières Saja et Besaya,
pédestres, avec tous les niveaux de difficulté, qui n’est qu’une partie de l’immense Réserve
certaines exigeant une bonne pratique de la nationale de Saja, englobant pratiquement
marche, d’autres constituant de très jolies toute la moitié occidentale de la Cantabrie,
balades. Aucune raison de se perdre, elles sont depuis la rivière Besaya jusqu’aux Pics de
le plus souvent bien signalées et mentionnent l’Europe. On y trouvera un bel exemple de
également la durée estimée et son degré de forêts atlantiques, propres à l’Espagne humide,
faisabilité. Et, autre plaisir, elles vous permet- avec des chênes et des hêtres. La faune y est
tront de partir à la découverte de nombreux riche en cerfs, chevreuils et sangliers, et l’on
gisements, romains ou beaucoup plus vieux, y maintient le bétail en semi-liberté, ce qui a
ou de vestiges d’anciens palais, de moulins à permis de conserver la vache tucanda, race
eau... Les amateurs de vélo seront aussi satis- autochtone de Cantabrie.
faits puisque ces routes traversent des voies
w Aux Asturies, toujours en suivant les totalement équipées pour cela, comme la vía
pas de Charles Quint, vous rencontrerez la verde, dans les sierras subbéticas ou l’anneau
Réserve Naturelle de la ría de Villaviciosa de la montagne centrale, aux Asturies. Qu’on
ainsi que les bufones, des crevasses et des les parcourt à pied, en vélo ou en voiture, les
cheminées creusées dans la roche sous l’effet étapes retenues dans ces cinq routes sont
de l’érosion, et que l’on trouve près de Llanes. souvent de très bonnes portes d’entrée vers
La mer s’y engouffre avec violence, créant des parcs naturels, généralement de toute
un appel d’air et, à la surface, le spectacle beauté. En voici les principaux :
est grandiose.
w Au Pays basque, la route rupestre vous En suivant la route Vía de la Plata, le chemin
conduira à la Réserve de la Biosphère vers la montagne centrale vous mènera au
d’Urbaidai, qui sur environ 25 km protège paysage protégé de la Sierra del Aramo,
une grande diversité de paysages : mares, sur les communes de Morcín et de Riosa.
lacs, bancs de sable, le long de l’estuaire, Caractérisé par un paysage de sommets, le
et une grande variété d’arbres, à l’intérieur plus haut culminant à 1 700 mètres, et de
(ormes, hêtres, cerisiers, bruyères, pins, nombreuses formations kartisques, il servirait
eucalyptus), et s’avère un refuge pour des de réduit à l’ours brun et le loup y est parfois
oiseaux migrateurs comme les échassiers, les présent mais vous y rencontrerez surtout des
hérons ou les aigles pêcheurs… Le Camino lièvres, des chevreuils, des sangliers et des
Ignaciano vous donne accès quant à lui au hermines, vivant en bonne harmonie avec les
Parc Naturel d’Aizkorri, avec 18 000 hectares animaux d’élevage. La montagne centrale
de forêts et de montagnes, situé au centre plaira aussi aux amateurs de VTT puisqu’ils
de la chaîne de montagne Aizkorri et abritant pourront y parcourir plus de 200 km dans le
les deux sommets les plus hauts de la cadre de l’anneau cycliste classé GR208. En
communauté. fin de circuit de la Vía de la Plata aux Asturies,
w En Cantabrie, à moins de 40 km de la côte, Pola de Lena vous donnera aussi accès au
vous apprécierez le Parc National des Picos de Parc Naturel Las Ubiñas-la Mesa où l’on peut
Europa. Partagé avec les Asturies et le León, détecter des signes de passage de l’ours brun
il couvre une superficie totale de 646 km², en cantabrique mais aussi apercevoir des rapaces
un magnifique écrin vert où s’élève la chaîne comme l’aigle ou le vautour.21
Sierra de Cabra.
© MARIA D’AMORE – ICONOTEC
et Parcs Naturels22
Plage de Pontevedra, Las Rias Baixas.
© TOURISME ESPAGNOLDÉCOUVERTE
23PANORAMA ET PARCS NATURELS √
w En Castille et León, votre Vía de la Plata pâturages et des maquis comme la fauvette
poursuivra sa plongée dans le grand vert à lunette, des oiseaux de steppe comme les
pour entrer dans la Réserve de Biosphère du outardes, des rapaces comme l’aigle botté
Haut-Bernesga, située sur le versant oriental ainsi que les colonies migrantes qui y font
des monts cantabriques et dont la hauteur escale, comme la cigogne noire.
oscille entre 1 100 et 2 189 m d’altitude, w En Andalousie, la route Caminos de Pasión
avec un paysage généralement rocailleux, vous fera découvrir le Parc Naturel de la Sierra
aux pentes fortes, aux montagnes abruptes Subbética, situé au sud de la province de
et aux vallées s’étendant autour des différents Cordoue et dont le point le plus haut culmine
bassins fluviaux. On y trouvera des arbres au Tiñosa qui atteint 1 570 m. Dans cet espace
endémiques, genévriers thurifères et chênes protégé de 31 560 hectares, c’est la végétation
verts. C’est aussi un lieu de passage des méditerranéenne qui prédomine, chênes verts
ours bruns et ses rivières accueillent des sur les versants ensoleillés, chênes rouvres
mammifères comme la loutre ou le desman pour ceux qui sont orientés au nord. Dans ses
des Pyrénées. zones rocheuses, on trouvera de multiples
w Point de rencontre de nombreuses routes grottes et des sites préhistoriques.
proposées dans ce guide, l’Estrémadure w En Navarre, c’est le Camino Ignaciano
abrite aussi de grands trésors dans ce qui vous ouvrira les portes des Bardenas
domaine, avec les Parcs Naturels de Cornalvo Reales, déclarées Parc Naturel et Réserve
et de Monfragüe qui attirent chaque année de la biosphère, soit plus 400 km² à explorer
des milliers de visiteurs. Le Parc national de par 200 km de chemins de terre, souvent
Monfragüe fait partie des plus beaux parcs caillouteux. Elles sont composées de deux
d’Europe et s’étend sur plus de 500 km², zones : au nord les Bardenas blanches
des pics abrupts s’élevant au nord et des présentent un paysage lunaire hallucinant
collines boisées, de rivières, celles du Taje et la légende raconte que tous les les
et du Tiétar.
arbres de cette région auraient été sacrifiés Sa flore est typiquement méditerranéenne
pour construire les bateaux de l’Invincible et sa faune compte de nombreuses espèces
Armada, mais elles accueillent aujourd’hui protégées, comme des mangoustes, des
des troupeaux en transhumance, et au sud les vautours noirs, des cigognes noires, des aigles
Bardenas noires, une forêt méditerranéenne, impériaux, des sangliers, des cerfs rouges ou
abritent lièvres, renards et sangliers et voient encore des lynx ibériques. Deux vallées seront
passer aigles, milans et vautours.aussi propices aux randonnées : la vallée de
w Enfin en Aragón, ce même camino vous la Vera, qui alterne granits de la montagne
fera connaître le désert des Monegros, une et pâturages où abondent la Cabra hispanica
région semi-désertique entre Saragosse et et celle du Jerte, que les fleurs des cerisiers
blanchissent le printemps venu. On pourra Huesca où s’étendent de vastes steppes,
aussi y voir les oiseaux d’Estrémadure : des aux sols fortement érodés. Car c’est la région
espèces forestières comme la grive draine ou la plus chaude et la plus aride du nord de
le hibou moyen-duc, des oiseaux familiers des l’Espagne.
Balade à cheval sur les Caminos de pasión.
© CAMINOS DE PASIÓNCuisine locale
prunes (ciruelas), etc., mais aussi tous les Andalousie
fruits tropicaux provenant surtout de la costa On dit que les Romains lui ont appris à
tropical (Grenade) : anone (chirimoya, avec de cultiver le blé et la vigne et que les Arabes
gros noyaux, un peu entre la poire pour le goût lui ont enseigné l’irrigation des vergers et la
et la papaye pour le contenu), sharoni (entre production de l’huile d’olive. Si l’Andalousie
kaki et pomme), mangue (mango), papaye a gardé des traces de ses rencontres avec
(papaya), banane (banana plátano), etc.ces anciennes cultures, on y distingue deux
w Fromages. La plupart du temps présentés grands types de cuisine, celle de la montagne
en tapas, ils comprennent les très goûteux et celle du littoral.
fromages andalous de montagne (sierras w La cuisine issue de la sierra est
d’Almería, de Grenade, de Ronda et de caractérisée par des plats où les gibiers
Grazalema), principalement de chèvre et préparés sont prédominants : perdrix
de brebis. Question forme, la plupart des (perdiz), lapin (conejo), cerf (venado),
fromages ne dérogent pas à la norme sanglier (jabalí), ainsi que la truite (trucha)
espagnole : ce sont, en général, de grosses pêchée dans les cours d’eau d’altitude et,
tommes rondes. Dans les alentours de Jaén, bien entendu, les charcuteries et le jambon
il existe un excellent fromage curado dont de montagne. Toutes les sierras andalouses
l’intérieur est imbibé d’huile d’olive, une pure ont leurs propres productions tirées du porc :
merveille pour ceux qui ne surveillent pas jambon, filet sec (caña de lomo), gros boudin
leur ligne.de campagne (morcón), chorizo blanco,
saucisson, boudins… Il faut citer également w Desserts. La pâtisserie occupe une bonne
de nombreuses soupes (en entrée, le potage place dans la gastronomie locale, avec des
de châtaignes a aussi ses adeptes) et des plats gâteaux parfois affublés d’appellations très
rustiques hérités d’une tradition paysanne imagées (cheveux d’ange, soupirs de nonne,
modeste, comme les caloriques gachas os de saints, coccinelles, etc.). Des roscos de
Jaén aux piñonates de Huelva en passant par (bouillie de semoule ou de farine aux saucisses
et aux légumes) et migas (spécialités de les hojuelas, torrijas ou pestiños de Cordoue,
mie de pain frites et accommodées, jadis les polvorones de Estepa, les alfajores et les
traditionnellement dégustées les jours de mostachones de Utrera, les yemas de San
pluie). Leandro à Séville, les roscos de Loja, les
melhojas de Jerez, le bizcocho de Málaga, le w Sur le littoral, les fruits de mer et le poisson
suflé de boniato, les soplillos de almendras (frit, grillé ou en sauce) sont rois. Ainsi, les
ou les bollos de nata d’Almería, toutes ces coquillages, les crustacés, les brochettes de
spécialités auxquelles on peut encore ajouter sardines, le pescadíto frito (friture de petits
les torrijas de la Semaine Sainte (sorte de pain poissons) et bien d’autres mets similaires
perdu), le dulce de membrillo (pâte de coing), pourront constituer d’excellents repas. Les
les cortadillos (fourrés au citron) ou encore délicieux plats marineros mitonnés en marmite
le tocinillo de cielo (aux jaunes d’œuf) valent (à commander au restaurant à partir de deux
la peine d’être testés... en n’oubliant pas de personnes) sont obtenus le plus souvent en
rendre visite aux boutiques des couvents.faisant mijoter des fruits de mer sur une base
de riz (arroz). w Vins. Ce sont les vins de Xérès qui sont les
plus appréciés des connaisseurs, représentés w Fruits et légumes. Si l’on excepte les
par les finos, manzanillas, olorosos, palo productions des serres d’Almería qui
cortado, parmi lesquels le plus renommé approvisionnent les marchés européens durant
est le pedro ximénez. Les málaga, condado les mois d’hiver, les produits frais tiennent une
de huelva, montilla-moriles disposent d’une belle place dans la production et l’alimentation
appellation d’origine contrôlée pour des vins andalouses. Il ne faudra pas manquer les étals
classiques de grande qualité.des marchés (mercados) pour se procurer
agrumes, pêches (melocotón), abricots w Le tapeo. Servant à l’origine à protéger le
(albaricoque), raisins (uvas), pommes verre par une petite assiette (tapa, couvercle),
(manzana), poires (pera), cerises (cerezas), cette tradition andalouse s’est répandue en DÉCOUVERTE
25Asturies - CUISINE LOCALE √
Espagne mais continue à régner ici. Parfois Aragón, fruits confits recouverts de chocolat
encore gratuite, en accompagnement du et particulièrement délicieux avec des cerises
premier verre, comme dans les provinces ou des oranges, en accompagnement du café.
de Jaén ou de Grenade, la tapa a ses Autres spécialités sucrées à tester : les trenzas
incontournables : olives (aceitunas), jambon de Almudévar, tresses garnies de crème,
fumé (jamón iberico), boulettes de viande de noix et d’amandes, ou les almojábanas,
(albóndigas), anchois (boquerones) ou beignets garnis de fromage et de beaucoup
poivrons (pimientos) marinés à l’huile d’olive, d’autres choses.
tortilla, fromage de brebis… Les tapas font w Boissons. Des appellations d’origine
de plus en plus l’objet d’une grande créativité, contrôlée pour les vins de Cariñena, Campo
et de nombreux concours, par ville ou par de Borja, Calatayud et Somontano. On y testera
région, récompensent la meilleure de l’année. aussi des liqueurs traditionnelles comme
l’eau-de-vie de Colungo de Huesca, un peu Aragón
corsée et au goût de griotte et de cannelle, les
On y trouvera beaucoup de ragoûts, la base liqueurs de fruits, cerises ou mûres sauvages,
de la cuisine populaire, qui varient en fonction et le ratafia... et du champagne car la région
des lieux où ils sont cuisinés puisque le produit produit aussi un cava, dont les ventes ont
privilégié de l’Aragón est souvent la viande, progressé en même temps que les souhaits
dont le très fameux ternasco, agnelet bénéfi- d’indépendance de la Catalogne.
ciant d’une appellation d’origine contrôlée. Et
comble pour les papilles, c’est un lieu réputé Asturies
pour ses truffes. Mer, montagne et campagne, sur peu
w Viandes. A tester, le poulet au chilindrón, d’espace, les Asturies combinent de nombreux
qui se cuisine aussi avec de l’agneau, milieux naturels qui vont se retrouver dans
accompagné d’oignons, de tomates et de votre assiette. Avec un plat emblématique, la
poivrons rouges, que l’on complètera avec fabada, et une boisson marquant sa culture,
des produits de la chasse : perdrix, cerf, le cidre. Sans oublier ses fromages ni les
chevreuil ou sanglier mais aussi lapin et lièvre, poissons ou les fruits de mer.
préparés en civets.
w Charcuterie. Ne manquez pas l’arbiello,
jambon de Teruel, parmi les meilleurs des
jambons espagnols. Dans ce rayon, il y aura
aussi les saucisses d’Aragón et les farfadeles
de Calatayud et de Daroca, élaborées à base
de foie de porc.
w Poissons. Ils proviennent surtout des
rivières comme les truites et les anguilles,
préparées de manière assez simple, au
naturel. Et on pourra aussi se livrer au plaisir
de manger des grenouilles.
w Légumes et fruits. Les produits seront
variés, avec du cardon et de la bourrache, de
plus en plus utilisés, mais aussi des oignons de
Fuentes et des asperges des rives de l’Ebre,
côté légumes, et des poires, des pommes
mais pas de scoubidou, et des cerises et
des pêches avec une appellation d’origine
contrôlée de Calanda, côté fruits.
w Desserts. La châtaigne y est souvent
utilisée et les amandes grillées servent à
élaborer le guirlache, une forme de touron.
Vous pourrez profiter de votre séjour pour
multiplier les souvenirs de madeleines car
vous en trouverez partout. A ne pas rater non
plus, et pas seulement au dessert, les frutas de
L'Andalousie produit des huiles très savoureuses
qui accompagnent la plupart des plats.
© CAMINOS DE PASIÓN26 ® CUISINE LOCALE - Asturies
w La fabada. C’est le plat vedette de cette est aussi très goûteux et tient son festival à
région qui s’apparente à une sorte de cassoulet. Tapia de Casariego à la fin août.
Les fabes (haricots blancs) sont mijotés en w Les desserts. Vous y découvrirez les
ragoût et accompagnés de chorizo, de boudin, casadielles, des chaussons fourrés de noix
de jambon cuit fumé et de lard (tocino). Cet pilées ou de tout autre fruit sec, comme
accompagnement se sert à part, sous le nom l’amande ou la noisette, arrosés d’anis et
de compango. A cette base viennent s’ajouter servis frits ou cuits au four. L’autre valeur sûre,
des déclinaisons aux fruits de mer, comme la l’arroz con leche (riz au lait), termine souvent
non moins célèbre fabes con almejes, ragoût les repas. A tester également, la charlotte de
aux palourdes, mais elle se prépare aussi Gijón, au touron et au rhum, garnie de cerises
avec du homard, du lièvre ou des perdrix. au marasquin, les carbayones, feuilletés à la
Au rayon des spécialités, vous mangerez des crème d’amandes, les moscovitas, biscuits
potes, sortes de potées aux choux (berzas), aux amandes recouverts de chocolat que l’on
des plats en sauce dont le pote asturien, fait déguste à Oviedo, et le fameux tocinillo de cielo
de haricots, de chou, de chorizo, d’épaule de de Grado, un flan caramélisé.
porc et de pommes de terre, et le plat devenu
w Les boissons. On goûtera les vins de incontournable depuis quelques années, le
Cangas, produits dans une zone bénéficiant cachopo, sorte d’escalope milanaise à partir
d’un microclimat qui permet de développer de laquelle bars et restaurants rivalisent de
ces vins de qualité mais c’est bien sûr le cidre créativité pour présenter leur propre cachopo.
qui sera la boisson asturienne par excellence.
w Poissons. On y goûtera tous les poissons Presque une culture, à découvrir dans les
de la mer Cantabrique, dont le délicieux thon restaurants mais aussi dans les cidreries et
du nord, le colin (merluza), le pixin (lotte), la si possible dans les llagares, lieux où il est
sardine et les calamars, préparés sous toutes fabriqué. Pour le servir, on le verse de très
leurs formes, a la plancha (grillés), au four, en haut dans un large verre dont il ne faut remplir
sauce ou en soupe. que le fond, le culín.
w Viandes. Le veau asturien bénéficie d’une
DOP (dénomination d’origine protégée) et d’un Cantabrie
certificat de production écologique, attribué Sa particularité, c’est la grande qualité de son
par le conseil régulateur de la Principauté. lait que l’on consommera en le buvant mais
aussi sous forme de fromages, de vache et de w Charcuterie. Le chorizo y est roi, cuisiné
brebis, dégustés à la crème ou fumé.a la sidra et consommé seul, en tapas ou en
raciones, mais omniprésent sur les tables et w Poissons et fruits de mer. Ses eaux froides
dans les marchés. On goûtera les différents favorisent les pouces-pieds, les araignées de
boudins (morcilla) qui accompagnent la fabada mer, les étrilles, les palourdes, les homards, les
mais ils peuvent se déguster, eux aussi, seuls, langoustines et les calmars. Et côté poisson, il
ainsi que le jambon cuit qui accompagne des y aura du loup, de la rascasse et du colin, ce
plats traditionnels, des soupes et des ragoûts. dernier étant cuisiné à la sauce verte, assorti
de calmars dans leur encre et garni d’oignons. w Fruits et légumes. Fabada oblige, la faba
(haricot blanc) est ici très protégée mais on y Très fréquentes dans les ports, les sardines
cuisine aussi le maïs, les tomates, les asperges sont grillées et servies sur une simple table en
et mêmes les kiwis. Et région de cidre oblige, bois. Enfin, pas de passage par la Cantabrie
sans goûter le sorropotún, une cassolette de on y appréciera le moment venu la pomme, le
thon aux tomates et aux pommes de terre.raisin, et les châtaignes à l’automne.
w Fromages. 40 fromages figurent sur le w Viandes. Elles bénéficient d’une très
grande protection et on goûtera notamment plateau asturien dont le fameux bleu de
la savoureuse viande de tucanda, race Cabrales, enveloppé dans des feuilles de
autochtone. Viennent s’ajouter les produits châtaignier et surnommé le « roquefort
de la chasse, cuisinés en automne, tels que le espagnol ». Produit à partir d’un mélange de
laits de vache et de brebis, il est vieilli de 2 à sanglier, le cerf ou le chevreuil. La spécialité
6 mois dans des grottes naturelles, situées cantabre est le cocido, un ragoût que l’on
dans les Pics d’Europe, le meilleur étant celui prépare différemment selon le lieu, avec de
fabriqué à partir du lait d’été. Sur place, le haricots blancs et des choux pour le cocido
musée-grotte de Cabrales vous en expliquera montañés, avec des pois chiches pour le cocido
le processus d’élaboration. Le fromage blanc liebanes. On y testera aussi la olla ferroviaria, DÉCOUVERTE
27Castille et León - CUISINE LOCALE √
pot-au-feu de viande maigre cuite au vin blanc w Les charcuteries seront bien présentes
avec des poireaux et des carottes, de l’ail, des dans les assiettes puisque le porc a été
oignons, du laurier et du piment vert. traditionnellement la principale source de
protéines dans cette région. On y remarquera w Fromages. Dans toute la région, vous
d’abord le botillo, gros saucisson de porc trouverez du fromage à la crème, queso de
devenu l’un des emblèmes de León : nata, et des fromages fumés, comme ceux
confectionné notamment à partir d’échine, d’Áliva ou de Pido, et vous goûterez aux
de travers et de queue de porc, il est emballé petits fromages de Liebana et au picón
Bejesdans l’estomac de porc et consommé, cuit, Tresviso, assez fort et piquant.
accompagné de pommes de terre. En entrée, w Desserts. La Cantabrie est d’abord connue
vous pourrez aussi consommer du chorizo pour ses sobaos, sortes de génoises parfumées
bien relevé et de la cecina, sorte de viande au rhum ou à l’anis, typiques de la région des
séchée. Chaque ville décline sa propre version vallées pasiegos mais que l’on peut déguster
charcutière : le boudin de Burgos, le farinato de partout, avec un verre de lait frais pour que
Ciudad Rodrigo ou les cantimpalos de Ségovie.l’instant soit parfait. Goûtez également ses
quesadas, sortes de flans à la cannelle, w Les viandes d’agneau ou de porc seront
originaires de la même région, mais les riz présentes mais aussi tous les produits de la
au lait ou frits font aussi les beaux jours des chasse comme le lièvre, le lapin ou la perdrix.
fins de repas. Et comme c’est aussi une terre de colombiers,
w Boissons. Ce n’est pas la région du vin, les pigeons seront servis de multiples façons,
sa boisson la plus caractéristique c’est farcis aux cèpes, rôtis dans leur jus ou après
l’eau-de-vie, élaborée de façon artisanale un déglaçage au vin rouge, sans oublier les
et distillée au goutte-à-goutte. Les experts cailles bardées.
affirment que cette boisson est excellente w Poissons. Les truites de León et de
pour faciliter la digestion. On apprécie aussi
Zamora ont la réputation d’être les meilleures
ses eaux minérales, de Solares ou Corconte. d’Espagne. Vous en jugerez mais il est certain
que leur chair très ferme est due au fait qu’elles Castille et León
vivent en eaux froides, ce qui ralentit leur S’il y a des plats emblématiques de cette
croissance et leur donne une excellente saveur.communauté, ce sont les rôtis de cochon de
lait et d’agneau. Mais même si elle fait partie, w Légumes. C’est la région d’Espagne qui
avec l’Estrémadure et la Castille-La Manche, produit le plus grand nombre de légumes
de ce que l’on a appelé l’Espagne du rôti, il secs, et avec la plus grande variété : haricots
ne faut pas oublier que c’est aussi la commu- blancs, pintas, rouges et noirs, pois chiches
nauté espagnole la plus étendue, avec neuf castillans, lentilles variées, dont celles de
provinces qui conservent chacune une tradition l’Armuña bénéficiant d’une appellation d’origine
gastronomique particulière. Néanmoins, toutes contrôlée. Elles sont généralement servies en
vouent un vrai culte à la gastronomie si l’on en accompagnement de plats de type pot-au-feu
juge par le nombre de congrès gastronomiques comme le cocido maragato.
consacrés aux produits les plus divers, comme
w Les desserts seront parfois des recettes l’agneau, le porc, le gibier ou les champignons.
traditionnelles d’anciens monastères et
w Les soupes et les entrées sont souvent de couvents, comme les « lazos de San
denses et riches pour mieux lutter contre Guillermo », les « yemas de Santa Teresa »,
le froid comme la soupe à l’ail, rendue plus les « toscas de la Virgen », les quatre-quarts
consistante en y ajoutant un œuf poché, la de San Lorenzo, les « virutas de San José ».
soupe à la truite, typique de la région de
w Vins. Cinq vins bénéficient d’une appellation l’Órbigo de León ou celle de Zamora, qui
d’origine contrôlée : Cigales, un vin rosé, Bierzo renforce la traditionnelle soupe à l’air avec
et Ribera del Duero, essentiellement des vins des tomates mûres et des piments rouges.
rouges d’une intense couleur rubis-griotte, Ceux qui traverseront le León auront aussi le
Toro, des rouges très fruités, et Rueda, des plaisir de déguster des cuisses de grenouilles,
vins blancs de couleur jaune paille, aux tons servies brûlantes dans une soupe aux piments.
verdâtres ou dorés, généralement jeunes. Et Au rayon des entrées roboratives, on notera les
tourtes aux oeufs durs, servis à Ávila, Ségovie en tête pour la réputation, les Ribera del Duero
et Salamanque. et le mythique Vega Sicilia.28 ® CUISINE LOCALE - Catalogne
veloutés. La Catalogne produit aussi un vin Catalogne
blanc, le cava, un mousseux de qualité élaboré Décrire la cuisine catalane, c’est décrire
presque exclusivement dans le Penedès, à Sant un triple héritage : celui des Grecs et des
Sadurni d’Anoia. Plus confidentiel, le ratafia Romains, qui lui ont laissé l’huile, le vin et le
est un alcool doux, aromatisé d’herbes, qui blé, emblématique trilogie méditerranéenne,
dispose d’une appellation d’origine contrôlée.celui des Arabes, qui ont apporté le riz, le
sucre et les aubergines, et celui des anciennes w Chefs. Qui ignore encore le nom de Ferran
colonies américaines, dont provient la tomate. Adrià, chef du restaurant El Bulli jusqu’à sa
Emblématiques de cette région : le mélange fermeture en 2011 et qui recevait quelque
terre-mer et la notoriété de quelques-uns de 2,5 millions de demandes de réservations,
ses chefs. dans un restaurant qui n’ouvrait que six mois
par an, et qui se consacre aujourd’hui à sa w Charcuterie. D’une très grande variété : les
Bullifondation, un centre d’innovation culinaire. jambons, les saucisses (botifarra blanca), les
Autre talent, Joan Roca, officiant avec ses frères boudins (botifarra negra) et divers saucissons
au Celler de San Roca, sacré en 2012 meilleur (le fuet et l’espetec), préparés et servis
restaurant au monde par Restaurant Magazine. seuls ou accompagnés d’un assortiment de
Une femme, Carme Ruscalleda, avec ses crudités (amanidas) ou également cuisinés
restaurants de Sant Pau de Mar et de Barcelone, avec des légumes secs, comme la butifara
vient compléter, de manière non exhaustive, amb mongetes. On n’oubliera pas non plus le
cette jolie brochette.pa amb tomàquet, tranche de pain frottée d’une
tomate et arrosée d’huile d’olive, indissociable Estrémadurede la cuisine catalane, que ce soit pour
Si elle a su satisfaire les goûts de la noblesse agrémenter les tapas à l’heure du vermut,
en villégiature dans la région et un hôte illustre si cher aux Catalans, ou pour accompagner
comme le très exigeant Charles Quint, on une charcuterie.
se dit que la nourriture doit y être bonne.
w Poissons et fruits de mer. On les verra plus On en sera encore plus convaincu si l’on
l’été et en séjournant le long des côtes. La Costa croit l’anecdote racontée par Dionisio Pérez,
Brava est le royaume des oursins, à savourer ecritique gastronomique du début du XX siècle,
lors de garoinades, mais aussi des crevettes, selon laquelle les troupes napoléonniennes se
des moules et des huîtres, notamment dans les seraient emparées des recettes des moines
terres de l’Ebre. Quant au suquet, une fricassée de San Benito qui ont été ensuite intégrées
de poissons, il fleurira partout au cours de l’été. aux cartes des restaurants parisiens comme
w Viandes. Chaque région espagnole a sa les faisans, les bécasses et les perdrix, à la
propre version du pot-au-feu. Les Catalans, mode d’Alcántara.
avec l’escudella i carn d’olla, ont élaboré un plat w Viandes. Vous pourrez toujours vérifier
complet, approprié pour les journées hivernales. si les plats à la mode d’Alcántara sont
Ce pot-au-feu associe des légumes (carottes, meilleurs sur place. Mais si elle a essaimé, la
navets, céleri, chou, haricots blancs et pommes gastronomie estrémègne est aussi l’héritière
de terre) avec plusieurs viandes (du veau, de nombreuses influences, dont celle des
du poulet et du porc). Le bouillon constitue Arabes qui ont cuisiné le sinabi, l’ancêtre de
l’escudella, qui est servi après le caldo de la caldereta actuelle, un ragoût de viande, et
galets, une pâte épaisse souvent utilisée dans celle des Séfarades, dont l’adefina, correspond
le potage. à l’actuelle Olla et aux pucheros, sortes de
w Desserts. La grande vedette, c’est la crème pot-au-feu. Portée par ces deux communautés,
catalane qui s’apparente à la crème brûlée et l’escabèche s’est aussi enracinée dans la
deux incontournables s’inviteront à votre table région. Et c’est le paprika ramené d’Amérique
en fin de repas : le miel i mato, fromage blanc par les conquistadors qui pimente les chacinas,
arrosé de miel, et le turrón, pour les fêtes de charcuteries à base de porc. Si le gibier y
Noël de manière traditionnelle, mais que l’on est abondant (perdrix, pigeons, tourterelles,
peut trouver toute l’année. lapins de garenne, lièvres, sangliers, cerfs...),
le produit à tester à tout prix c’est le jambon w Vins. Ils se répartissent sur une dizaine de
ibérique, particulièrement goûteux dans cette zones de production mais c’est la région de
région et l’un des meilleurs d’Espagne.Penedès, au sud de Barcelone, qui est la plus
connue et produit un large éventail de crus, w Fromages. La route Vía de la Plata vous
principalement des blancs délicats et fruités, permettra de découvrir, in situ, la Torta
et, en quantité moindre, des rouges doux et del Casar, ce fromage au lait de brebis DÉCOUVERTE
29Galice - CUISINE LOCALE √
particulièrement apprécié en Espagne et dont mais produits sur ces côtes, et bien sûr son
le cœur crémeux fond sous la fourchette et pulpo (pieuvre) qui fait tellement partie de la
dans la bouche. Sur le plateau de fromages, gastronomie locale que certains restaurants
vous pouvez aussi inclure ceux de La Serana, (pulperías) ne servent que lui, bouilli avec du
également au lait de brebis, et les chèvres paprika doux et de l’huile d’olive, et qui a son
d’Ibores, de Gata et d’El Tietar. festival à Vilanova de Arousa.
w Desserts. Le miel de la région aux saveurs w Viandes. Extrêmement renommée pour sa
variées (thym, bruyère, romarin, lavande, viande, la communauté affiche quatre races
tilleul ou eucalyptus) sert d’ingrédient à protégées dont la blonde de Galice, la plus
de nombreuses pâtisseries, généralement autochtone. A savourer notamment, le veau
mélangé avec des amandes, des noix ou des galicien auquel viennent s’ajouter les produits
pignons et parfois arrosé d’un verre d’anis ou de la chasse, cuisinés en automne, tels que le
d’eau-de-vie. Si vous penchez plutôt pour les sanglier, le cerf ou le chevreuil.
fruits, optez pour les délicieuses cerises de la w Spécialités. Quatre plats tiennent le devant
vallée de Yerte ou les figues, très charnues. de la scène :
w Vins. Une seule appellation d’origine Le poulpe préparé a feira ou poulpe a la gallega.
contrôlée, celle des Ribera de Guadiana, Même si ces deux noms recouvrent des plats
rouges ou blancs. un peu différents dans la finition, en amont
la préparation est la même. Traditionnellement,
Galice on le cuit en entier dans un chaudron de cuivre,
Avec 1 200 kilomètres de côtes, Vigo comme et ce très longtemps afin d’attendrir la chair
premier port de pêche d’Europe et les rías, du poulpe (généralement 3 cuissons). Une fois
premières productrices de moules au monde, bien cuit, il est servi sur un plateau en bois,
on ne s’étonnera pas de trouver poissons et coupé en petits dés et arrosé d’huile d’olive,
fruits de mer en invités privilégiés de la table de sel et de piment.
galicienne. Cette communauté organise par Le lacón con grelos, qui se compose de jambon
ailleurs quelque 300 fêtes gastronomiques cuit fumé accompagné de feuilles tendres de
par an. Au-delà des chiffres, la gastronomie navets (les grelos) et de chorizo. C’est le plat
galicienne est l’une des meilleures d’Espagne. typique au moment du carnaval.
Le caldo gallego, une soupe préparée avec de la w Poissons et fruits de mer. La Galice se
macreuse de bœuf, un os de lacón (jambon cuit targue de disposer de 80 variétés de poissons.
fumé), un peu de graisse, des haricots blancs, On goûtera au moins ses vierras (coquilles
des pommes de terre (cacheilos ou pataca) Saint-Jacques), son araignée, typique de sa
et des grelos. Le pote s’en rapproche, en plus gastronomie, ses mejillones (grosses moules),
épais. Les empanadas, des chaussons de pâte des cigalas (petites langoustines), ses angulas
feuilletée fourrée de différentes manières : avec (petites anguilles pêchées dans le río Minho),
du thon, de la tomate, du maïs, de la viande, du ses chipirones (petits poulpes, souvent servis
poisson... mais toujours bien salés. On en trouve dans leur encre) ou ses percebes, ou
poucespieds, crustacés appréciés partout en Espagne aussi au sucre, mais moins fréquemment.
Torta del Casar, fromage à base de lait de brebis.
© CIUDAD DE CASAR DE CÁCERES30 ® CUISINE LOCALE - Galice
w Fromages. On y testera la tetilla, fromage nouvelle génération bien décidée à maintenir
au lait de vache dont la forme évoque le sein la flamme de la nouvelle cuisine basque lancée
d’une femme, le San Simón de Villalba, un dans les années 1980 sur les traces de Paul
fromage fumé qui a la forme d’une toupie, et Bocuse et Michel Guérard.
le cebreiro, fromage blanc que l’on mange w Poissons. On y remarquera une
accompagné d’une tranche de pâte de coings. consommation massive de morue, qui
w Desserts. La Galice est connue pour ses a autrefois évité la famine à la péninsule
desserts à base d’amandes tels que les ibérique et est aujourd’hui accompagnée
almendrados d’Allariz, mais surtout pour sa de nombreuses sauces, au pil-pil, verte...
très emblématique tarte de Saint-Jacques Mais les variétés offertes sont maintenant
(tarta de Santiago), réalisée à l’origine pour plus larges : colin, bonite, pageot, araignée
les pèlerins de passage. Saupoudrée de de mer, encornets pour ne citer que les plus
sucre, elle porte aujourd’hui la marque de prisés. Ils ont donné naissance à des plats
la croix depuis qu’un pâtissier de Saint- comme le marmitako, ragoût de thon avec des
Jacques-de-Compostelle a décidé en 1924 de pommes de terre, des oignons, des poivrons et
décorer sa tarte avec un symbole de tradition, des tomates, ou la zurrukutuna, une sorte de
une idée qui sera immédiatement reprise par panade à la morue et à l’ail, sans oublier les
tous les pâtissiers et les habitants de toute spécialités comme les kokotxas, littéralement
la région. On la déguste avec un café au lait les mentons du merlu que l’on déguste dans
(cafe con leche) ou un thé. Autre dessert les petits villages de la côte et les cantines
classique, les filloas, sortes de crêpes, des confréries de pêcheurs. Et il y aura aussi
sucrées pour les desserts et salées quand des grillades (sardines, pageots...), la passion
elles accompagnent des plats, mais aussi la des Basques, qu’il s’agisse de poisson ou
bica (gâteau au beurre et à la cannelle) dans de viande.
les montagnes de la province d’Ourense, ou w Viandes. C’est le rite, on déguste d’énormes
la tarte de Mondoñedo. Au rayon douceur, côtes de bœuf saignantes ou une pièce de
on goûtera aussi le miel.
découpe appelée villagodio. Et à l’automne, il y
w Boissons. En matière de vins, on y trouve aura du gibier à plumes : palombes, bécasses,
cinq appellations d’origine contrôlée : Ribeiro, tourterelles... Hormis cela, on en profitera pour
la plus ancienne qui concerne des vignes tester les poivrons farcis de Guernika ou les
situées entre le fleuve Miño et ses affluents, haricots de Tolosa.
Rías baixas, à base de raisins Albariño, qui
w Desserts. Souvent à base de lait, au produit quelques-uns des vins blancs secs les
caramel ou caillé, mamia, et des pommes
plus appréciés en Espagne, notamment pour
puisque c’est une autre région de production accompagner les poissons, Ribeira sacra,
du cidre.Monterrei et Valdeorras.
w Boissons. Le cidre se déguste dans des Ce dernier est parfait en rouge pour
accompacidreries, la plupart situées dans la province de gner les viandes. Tous ces vins sont produits
Guipúzcoa, servi à même d’énormes barriques, avec des variétés de raisins que l’on ne
les kupelas, accompagné bien sûr d’une rencontre que peu hors de Galice, sauf au
omelette à la morue ou d’une côte de bœuf, nord du Portugal. Côté liqueurs, l’orujo est
servies sur de grandes tables communes. une eau-de-vie fabriquée à partir du marc
Mais l’autre boisson phare c’est le vin car une de raisin et très présente dans les différentes
partie de l’AOC Rioja se trouve dans la province fêtes galiciennes où elle est aussi queimada
d’Álava, à l’intérieur des terres. A l’apéritif, (flambée).
essayez le txacolí, un blanc léger, acide mais
Pays basque aromatisé. Et pensez à procéder au chiquiteo,
de bar en bar : peut-être y rencontrerez-Ici il y aura du chiquiteo, la variété basque du
vous un représentant des txokos, confréries tapeo, pour déguster des pintxos, les tapas
basques qui ont essaimé dans toute l’Espagne gastronomiques éminemment masculines,
etant leur principe est simple et efficace : un créées au milieu du XIX siècle. Il en existe
bout de pain et autre chose dessus. La région plus de 300 rien qu’en Guipúzcoa, et après
compte également des cuisiniers renommés discussion, vous serez peut-être invité à l’une
et primés comme Martín Berasategui ou de leurs réunions. Une expérience à ne pas
son disciple Andoni Luis Aduriz, suivis d’une rater.DÉCOUVERTE
Festivités
Enrique Morente ou Femi Kuti sont venus Juin
ici). Spectacles d’art de rue, projections de
FESTIVAL INTERNATIONAL documentaires et de films, marché d’artisans,
DE JAZZ ET DE BLUES stands de cuisine du monde... Un rendez-vous
PONTEVEDRA multiculturel au public très hétéroclite !
www.jazzpontevedra.com
SEMANA GRANDE DE SANTANDEREn juin.
SANTANDERCréé en 1992, il propose des concerts gratuits,
www.semanagrandesantander.complaces de Teucro et de la Ferrería et des
jamPendant une semaine autour du 25 juillet.sessions au centre social.
A l’occasion de la Saint-Jacques,
manifestations diverses, concerts de musique et Juillet
feria de toros, dans les célèbres arènes de
BAÑOS DE OLA Cuatro Caminos, l’un des hauts lieux de la
SANTANDER tauromachie pour les aficionados du nord
http://portal.ayto-santander.es de l’Espagne.
Première quinzaine de juillet.
SeptembreRecréation des débuts de Santander comme
eville touristique au XIX siècle. Fête classée
BIENNALE DU FLAMENCOd’intérêt touristique régional : activités
SÉVILLEsportives, spectacles.
www.labienal.com
FESTIVAL ETNOSUR En septembre-octobre ; tous les 2 ans à Séville
ALCALÁ LA REAL (années paires). Prochaine biennale en 2016.
& +34 953 087 373 La biennale de flamenco est doublée d’une
www.etnosur.com foire mondiale du flamenco (cette dernière
info@etnosur.com est annuelle !). A cette occasion, toute la ville
Evénement gratuit. célèbre cet art : spectacles de danse, de chant,
Depuis 1997, Alcála la Real est le cadre de de guitare et de palmas dans les théâtres (et
l’excellent festival EtnoSur s’étalant sur trois notamment théâtres de la Maestranza et Lope
jours à la mi-juillet et composé de pertinentes de Vega), les tavernes et les salles flamencas.
rencontres ethniques. La programmation La plupart des artistes reconnus dans ce milieu
de musique du monde est assez remar- sont présents, pour la plus grande joie des
quable (Trilok Gurtu, Taraf de Haidouks, amoureux du flamenco.
Spectacle de flamenco à El Patio Sevillano.
© STÉPHANE SAVIGNARD32 ® FESTIVITÉS - Septembre
Romená de los Gitanos, à Cabra.
FESTIVAL DE LA POMME Créé en 1962, il soutient le cinéma
indépendant, ce qui lui a valu le surnom de « Sundance VILLAVICIOSA
européen ». Deuxième quinzaine de septembre.
Seulement les années impaires : visite de
SALON INTERNATIONAL pommeraies, dégustations, expositions.
DU CHEVAL (SICAB)
Au Palacio de Exposiciones y Congresos de FÊTES DES VENDANGES DE LA RIOJA
Sevilla FIBESLOGROÑO
SÉVILLESemaine du 21 septembre à Logroño.
www.sicab.orgDéclarée fête d’intérêt touristique, la fête des
Fin novembre ou début décembre. Le salon vendanges coïncide avec la Saint-Mathieu.
dure six jours.Selon la tradition, deux hommes vêtus du
SICAB est un salon exclusivement consacré aux costume traditionnel foulent le raisin au
chevaux de pure race espagnole. C’est le seul pied devant la foule. Le premier moût qui
à être dédié à une seule race et qui réunisse un en est extrait est donné en offrande à la
aussi grand nombre de spécimens. Vierge de Valvanera, sainte patronne de La
Il se déroule chaque année et propose une Rioja. Les courses de vachettes, défilés de
série d’activités complémentaires dont une chars, concerts, feux d’artifice et
dégustaexposition représentant les caractéristiques tions gastronomiques animent le reste de
qui ont suscité l’admiration de nos chevaux au la semaine.
cours de l’histoire. Parmi ces activités, citons
le championnat morphologique d’Espagne, un Novembre
concours de dressage classique et de dressage
FESTIVAL INTERNATIONAL DE GIJÓN vacher, ainsi qu’un spectacle nocturne. Enfin,
GIJÓN des journées techniques sur des thèmes
www.gijonfilmfestival.com spécifiques sont également proposées aux
Du 20 au 28 novembre 2015. amateurs et spécialistes vétérinaires.
© CAMINOS DE PASIÓNROUTES RUPESTRES
Le village
de Vélez Blanco.
© FOTOMICAR – ISTOCKPHOTORoutes rupestres
d’étapes que vous organiserez selon vos envies.
Petits villages côtiers comme à Ribadesella en Chemins de l’art
Asturies ou de charme comme à Santillana del rupestre préhistorique Mar en Cantabrie, ou bien grands rendez-vous
touristiques comme à Mérida en Estrémadure CARP
ou Cordoue en Andalousie. La plupart des 16 calle San Martín del Pino grottes et abris rupestres se trouvent dans des
Peñacastillo coins reculés qui formeront autant d’occasions
SANTANDER d’aller user vos semelles sur les nombreux
& +34 942 321 283 sentiers de randonnée. De quoi se donner le
www.prehistour.eu temps de méditer sur le génie créatif et
artisinfo@prehistour.eu tique des premiers hommes, et sur les traces
La route culturelle « Chemins de l’art qu’ils nous ont laissées. Buen viaje !
rupestre préhistorique » a été créée
en 2010 et traverse plusieurs pays L’art rupestre
européens : Espagne, France, Irlande, En bons chauvins que nous sommes, nous
Italie, Norvège, Portugal. Elle réunit pas avons souvent tendance à résumer l’art
moins de 112 sites archéologiques totali- rupestre à la grotte de Lascaux. Mais l’art
sant 1,9 million de visiteurs par an. rupestre, qui, pris au sens le plus large,
L’association CARP travaille à la promotion désigne l’ensemble des peintures,
sculpet à l’enrichissement culturel de la route. tures et gravures réalisées sur des roches,
Son action contribue à la mise en valeur qu’il s’agisse de blocs de pierre en extérieur
des sites et à l’amélioration des connais- ou de parois de grottes, connaît une étendue
sances que nous en avons. géographique bien plus vaste. Il s’agit même
d’un art quasi universel, puisque l’art rupestre
se retrouve dans plus de 160 pays à travers le
Est-il bien nécessaire de vous fournir les diffé- monde. Il apparaît voici 50 000 ans pour les
rentes étapes géographiques de cet itinéraire ? plus anciennes gravures et peintures
retrouFinalement, c’est surtout dans le temps que vées. Autant dire que l’homme a toujours
vous allez voyager en suivant la route rupestre : connu cet art. Mais malgré quelques
appariplus de 30 000 ans en arrière ! Mais puisque tions sporadiques dans de rares livres, ce n’est
ec’est bien au XXI siècle que l’on voyage, voici eque durant la seconde moitié du XIX siècle
quelques repères qui vous seront utiles pour qu’il va susciter un réel engouement.
organiser votre séjour. Point de départ : Bilbao. Les premières découvertes, comme celles
La meilleure porte d’entrée pour attaquer la d’Altamira en 1879, ne sont pas prises au
route rupestre est effectivement le Pays basque, sérieux et l’on pense à une affabulation. Mais
très facile à rejoindre depuis la France par avion, avec les découvertes de Font-de-Gaume
train ou voiture (par la A63 puis, côté espagnol, (1901) ou Niaux (1906) en France et celles
la A8). Vous allez ensuite piquer vers la pointe de Covalanas et Castillo (1903) en Espagne,
de l’Espagne via la Cantabrie, les Asturies et l’art rupestre passe au premier plan des
la Galice, avant de redescendre plein sud vers études des préhistoriens comme l’abbé
l’Andalousie via les provinces de Castille et Breuil (voir encadré) et les campagnes de
León et d’Estrémadure le long de la frontière fouilles se succèdent. La plupart des grandes
hispano-portugaise. grottes ont été découvertes avant la Seconde
Les temps forts s’accumulent en début de Guerre mondiale, mais il est probable que de
parcours, avec les grottes cantabriques et nombreux trésors demeurent cachés. Des
asturiennes comme Altamira, Covalanas ou découvertes plus récentes comme celles
Tito Bustillo. Beaucoup de petits trajets et des de Tito Bustillo (1968), de Cosquer (1991),
journées chargées de visites passionnantes. de Chauvet (1994) ou de La Garma (1995)
Ensuite, les proportions s’inversent. Les visites prouvent que tout l’héritage pariétal n’a pas
s’espacent et les trajets entre chacune se font encore été mis au jour, surtout sur les zones
plus longs, l’occasion de voir défiler de magni- côtières où de nombreuses grottes ont pu être
fiques paysages comme en Estrémadure ou en englouties lors de la montée des eaux à la fin
Andalousie. L’ensemble du trajet est ponctué de la dernière période glaciaire. ROUTES RUPESTRES
Les sujets - ROUTES R UPESTRES √ 35
Henri Breuil (1877-1961)
Henri Breuil est une figure majeure de l’étude de l’art rupestre. Ce prêtre préhistorien
ea étudié la plupart des grottes découvertes au début du XX siècle. Ordonné prêtre en
1900 et diplômé d’histoire naturelle en 1904, il n’exercera jamais sa fonction apostolique
et se consacrera entièrement à l’étude de la Préhistoire, qu’il enseignera au Collège de
France dans les années 1930 et 1940. Grâce à ses nombreuses études de grottes, il
s’impose comme la référence en matière d’art pariétal en Europe.
Dès 1901, il fait partie de l’équipe qui étudie les peintures des Combarelles et de
Font-deGaume (toutes deux situées sur la commune des Eyzies, en Dordogne). Très appréciés,
ses travaux le conduisent l’année suivante à Altamira. Il étudiera aussi, toujours en
Espagne, la grotte del Castillo en Cantabrie et le « Ravin des figures » en Andalousie.
Il visitera et fera l’inventaire de nombreuses grottes en Espagne avant de revenir en
France où il sera le premier préhistorien à étudier la grotte de Lascaux. Sa réputation
lui permettra également d’aller faire quelques recherches en Chine et en Afrique, où il
effectuera de nombreux voyages.
w Henri Breuil, 400 siècles d’art pariétal, 1952. Son ouvrage majeur, qui dresse un portrait
complet de l’art pariétal franco-cantabrique.
w Arnaud Hurel, L’abbé Breuil, éditions CNRS, 2011. La première biographie consacrée
au prêtre préhistorien.
Selon le rapport remis à l’Unesco par l’archéo- des animaux, on en déduit que les
dessilogue Emmanuel Anati, qui a été le premier à nateurs étaient essentiellement des
chasse livrer à un travail de recensement d’aussi seurs-cueilleurs. Reste à connaître les raisons
grande envergure, pas moins de 45 millions pour lesquelles ils reproduisaient ainsi les
de figures seraient réparties sur 70 000 sites animaux qu’ils chassaient. Plan de chasse ?
à travers 160 pays. Cibles ? Simple décoration ou croyances
primitives ? Il y a autant d’interprétations
La géographie possibles que de sujets observés. Avec le
L’art rupestre se retrouve donc dans toutes temps, les sujets se diversifient et aux animaux
les zones du monde ayant été habitées ou s’ajoutent des expressions artistiques plus
fréquentées par Homo sapiens. L’Afrique bien abstraites, symboliques, difficilement
intersûr, berceau de l’humanité, mais la Russie, prétables aujourd’hui et pouvant être liées
l’Australie et l’Amérique sont aussi concer- à des pratiques sacrales ou chamaniques.
nées. En Europe, la densité de découvertes
Les sujetsest particulièrement forte sur la façade
atlantique sud-ouest de la France et le long Les sujets représentés en art rupestre
de la chaîne cantabrique en Espagne. Cette peuvent être regroupés en quatre
catégopartie occidentale de l’Europe, avec plus de ries : les animaux, les symboles, les mains
800 sites d’art rupestre recensés, constitue (positives ou négatives), et enfin les figures
une des zones les plus connues et importantes anthropomorphes. Durant le Paléolithique,
du panorama mondial, représentant quatre les animaux sont indubitablement les figures
cinquièmes des découvertes en matière d’art dominantes dans l’ensemble des
représentarupestre. Mais attention, cela ne signifie pas tions mises au jour que ce soit en France ou
forcément que les populations archaïques en Espagne. Souvent ces animaux ont aussi
étaient plus nombreuses dans cette région. permis de dater ou de situer dans le temps
Cela traduit simplement le fait que les fouilles les peintures ou les gravures. A la fin de la
ont été plus nombreuses et systématiques dans dernière glaciation, on pouvait observer de
cette région qu’au fin fond de la Sibérie, où nombreux animaux à fourrure, comme les
les sites sont peut-être tout aussi nombreux rhinocéros, les mammouths ou les bisons.
mais encore méconnus. Avec le réchauffement climatique, ce sont
surtout des cervidés, des loups ou des félins
Qui dessinait ? qui sont représentés. Et inversement, dans
Pour répondre à cette question, il faut s’inté- certaines régions, la possibilité de dater des
resser aux sujets des dessins. Et dans la dessins a livré de précieuses indications
mesure où ceux-ci sont, le plus souvent, sur la présence ou la disparition d’animaux. D
é
t
r
o
i
t

d
Golfe du36
LA COROGNE
Gijón
Ribadesella
SantillanaCandamo
del Mar SANTANDEROVIEDOLas CaldasST.JACQUES Lugo
DE COMPOSTELLE Teverga
LanestosaRionansa
Pontevedra RamalesPonferrada
VIGO Orense LEON VITORI
BURGOS
ZAMORA VALLADOLID
SALAMANQUE
Ciudad Rodrigo Segovia
Avila
MADRID
Torrejón el Rubio
Cáceres TOLÈDEPORTUGAL
Badajoz
MÉRIDA
Ciudad
La Zarza Real
Valdepeñas
CORDOUE
Trigueros JaénSEVILLA Vélez-Blanco
ZuherosHuelva
GRENADE
Ardales
Cádiz
MALAGA Almeria
GibraltarTarifa
OCEAN
ATLANTIQUE Ceuta
e

G
i
b
r
a
l
t
a
r
RRoutes rupestresGolfe du 37Localités rupestres
Lion
Routes principalesFRANCE
Routes secondaires
Capitale
SANTANDER Villes principales
Kortezubi SAN SEBASTIEN Villes secondaires
Lanestosa
Ramales BILBAO Zestoa
VITORIA
PAMPELUNE
LOGROÑO Andorre
Gerone
Lerida
BARCELONE
Tarragona
MADRID
Teruel
Jaén
Castellón de la Plana Menorca
Mallorca
VALENCIA PALMA
ALBACETE
Ibiza
CabreraValdepeñas
EivissaCap de la Nao
ISLES BALEARES
FormenteraALICANTE
ElcheMURCIA
Vélez-Blanco
Routes rupestres
Carthagène
Almeria MER MEDITERRANÉE
0 km 50 km38 ® ROUTES RUPESTRES - Les sujets
Certaines grottes de la chaîne cantabrique Si l’on a aujourd’hui percé le mystère des
techniques, il nous manque en revanche la mettent très en avant les cervidés dans leurs
pierre de rosette pour pouvoir effectuer une représentations, alors que d’autres présentent
lecture et une interprétation de cet héritage.beaucoup plus de chevaux. Nous ne savons
pas toujours exactement comment interpréter
Les couleurstelle ou telle représentation, mais il semble
évident que les animaux les plus représentés Les couleurs des peintures sont obtenues
grâce aux pigments naturels dont dispo-avaient, pour une raison ou pour une autre,
saient nos ancêtres dans les grottes ou leurs une place particulière dans le panthéon ou
environs. L’oxyde de manganèse donne une l’imaginaire des artistes du Paléolithique. Si
l’on observe souvent des figures anthropo- couleur noire, obtenue également avec le
morphes, ce n’est qu’à la dernière période de charbon de bois, alors que l’oxyde de fer
l’art rupestre qu’apparaissent véritablement a donné le rouge des bisons d’Altamira. La
les scènes faisant intervenir des silhouettes limonite et l’argile, selon leur teneur en oxydes,
humaines, en particulier dans des scènes peuvent donner des couleurs allant du jaune
de chasse. au rouge en passant par le brun et l’ocre.
L’art rupestre dans le monde
Une récente publication de l’Unesco donne un chiffre de près de 1 000 zones d’art
rupestre sur notre planète. Les principales, en raison de leur taille ou de leur singularité,
sont réparties de la manière suivante :
w Afrique : 31 zones réparties dans 23 pays.
w Amérique : 34 zones réparties dans 14 pays.
w Asie : 38 zones réparties dans 14 pays.
w Europe : 29 zones réparties dans 19 pays.
w Océanie : 12 zones réparties dans 9 pays.
Cependant, la plus importante concentration de sites d’art rupestre paléolithique se
trouve en Europe occidentale. Sa répartition est la suivante :
w Espagne : 140 sites, trois d’entre eux à l’air libre (107 cavités en région cantabrique :
42 aux Asturies, 56 en Cantabrie et 9 au Pays basque et en Navarre).
w France : 157 sites, dont plusieurs abris et un site à l’air libre.
w Italie : 6 grottes.
w Portugal : 1 grotte et 2 sites à l’air libre.
w Russie : 2 grottes.
De nombreux sites ont fait l’objet d’un classement au patrimoine de l’humanité par
l’Unesco.
w Algérie, Tassili n’Ajjer, 1982.
w Australie, Parc national de Kakadu, 1981-1987-1992.
w Brésil, Parc national de la sierra de Capivara, 1991.
w Espagne, Grotte d’Altamira, 1985 ; Arc Méditerranéen, 1998 ; Grottes de la région
cantabrique, 2008.
w France, Grottes ornées de la vallée de la Vézère, 1979.
w Italie, Art rupestre de Val Camonica, 1979.
w Libye, Art rupestre de Tadrart Acacus, 1985.
w Mexique, Peintures rupestres de la sierra de San Francisco, 1993.
w Norvège, Gisement rupestre d’Alta, 1985.
w Suède, Gravures rupestres de Tanum, 1994.ROUTES RUPESTRES
Pourquoi l'art rupestre a-t-il pris fin ? ROUTES - R UPESTRES √ 39
Remerciements
L’auteur tient à remercier pour leur aide et leur soutien lors de la réalisation de ce guide :
José Arostegi et Juan José à Ekainberri ; Pencho et sa vision de Covalanas ; Daniel
Garrido pour ses détours dans les grottes de Castillo et Monedas ; Alfonso Millara pour
sa visite hors des sentiers battus dans la grotte de Tito Bustillo ; José Adolfo Rodríguez
Asensio pour son décryptage des gravures de la Lluera ; Máximo Gonzáles ; Montse
Roces ; Jose Rey García ; Ketty et Juanky pour la gentillesse de leur accueil à Siega
Verde ; Pilar Fatás à Altamira ; Arturo Pérez ; Juan José Fondevilla ; Ana Reche pour sa
visite express des Velez ; Alejandro Ibáñez Castro ; Hipólito Collado ; Pedro Cantalejo
pour ses conférences improvisées dans l’obscurité d’une grotte. Et un remerciement
tout spécial à Ramón Montes pour son amitié. A todos, un abrazo y muchísimas gracias !
très difficiles d’accès. Dans quel but ? On Techniques de peinture
l’ignore bien sûr totalement, mais l’objectif L’application pouvait se faire par projection,
était certainement très précis pour risquer comme avec les mains en négatif, en utilisant
de se rompre le cou.l’effet Venturi grâce à une coupelle et des
bâtons creux, ou bien au moyen du doigt ou Pourquoi l'art rupestre
d’un pinceau végétal. Dans le cas du doigt, deux
a-t-il pris fin ?techniques apparaissent également : le tracé et
Après la dernière glaciation, il y a environ le pointillé. La plupart des peintures sont
mono10 000 ans, les conditions climatiques chromes, mais on observe occasionnellement
changent et les hommes modifient leur des figures bicolores dans certaines grottes.
mode de vie. Les croyances évoluent, ainsi
Techniques de gravure que les manières de les manifester et de les
entretenir. Mais cela suffit-il à expliquer la Les gravures répondent également à
diffédisparition totale, soudaine et générale de rentes techniques. On peut trouver un tracé
l’art rupestre, qui s’éclipse du paysage de simple par frottement répété, ou bien le
piquetage. Dans ce dernier cas, la percus- l’humanité en moins de cinq siècles après avoir
été pratiqué pendant plus de 30 000 ans ? sion peut être directe ou indirecte, par le
Plusieurs éléments ont certainement contribué moyen d’un second caillou faisant office de
à cette disparition. La sédentarisation des marteau et percutant le premier qui imprime
chasseurs-cueilleurs entraîne la fin des la roche. La technique du bas-relief est visible
occasionnellement mais demeure peu utilisée grands itinéraires nomades et la diminution
des contacts et échanges culturels entre au Paléolithique. Il n’est pas rare, en revanche,
populations. Ces changements causent une que la gravure soit associée à la peinture.
profonde crise sociale et identitaire chez les
L’utilisation du relief peuplades archaïques qui, certainement, se
Dans le cas de la peinture comme dans le cas tournent alors vers de nouvelles croyances
de la gravure, l’utilisation du relief naturel est et, comme nous l’avons dit en préambule,
de nouvelles manières de les manifester. une constante. Un renflement de la roche,
L’apparition des premiers signes pouvant être une fissure, un creux permettent de donner
du volume ou de créer des perspectives. Le liés à des écritures primitives a sans doute
relief doit également être combiné avec la accéléré le processus, dans la mesure où ils
lumière dansante des torches et des lampes, créent de nouvelles manières de
communiquer, ce qui a pu rendre le dessin obsolète. qui servaient à éclairer les grottes, et qui
L’art rupestre s’estompe, mais l’art mobilier conféraient un mouvement relatif aux gravures
et aux dessins. prend un essor qu’il n’avait jamais connu par
le passé, et il se peut aussi, tout simplement,
Où dessiner ? que l’art rupestre n’ait pas réellement disparu
Les parois et les plafonds sont les endroits les mais qu’il se soit déplacé sur de nouveaux
plus évidents dans les grottes. Pour autant, supports au début de l’Holocène. Supports
vous verrez que de nombreuses peintures qui, malheureusement, n’en n’auraient pas
et gravures ont été retrouvées dans des gardé la trace. En la matière, les scientifiques
endroits parfaitement incongrus et souvent n’ont encore aucune certitude.40 ® PAYS BASQUE - À propos du Pays basque
PAYS BASQUE
Les grottes abritant de l’art rupestre au vie quotidienne romaine. Les tribus locales
Pays basque se concentrent dans le golfe de – Vascons, Charistes et Vardules –
s’assiBiscaye, en particulier avec Ekainberri, classée milent alors complètement à la civilisation
au patrimoine de l’humanité de l’Unesco. romaine. A l’époque médiévale, chaque région
Autour de la capitale régionale Bilbao, vous décrète sa propre organisation politique. Les
évoluerez dans « l’Espagne verte » et le long jauntxos, seigneurs féodaux, dominent les
de la côte, où, sur 80 km de falaises et de vallées depuis leurs forteresses, les casas
plages de sable fin, plusieurs petits villages torres. Ils vivent en conflit permanent, chacun
de pêcheurs se succèdent. Vous n’aurez ainsi protégeant ses terres et son exploitation.
aucun mal à ajouter mer et montagne à la Le roi de Navarre, dont ils dépendent, n’a
edimension culturelle de ce voyage ! aucun pouvoir. Au XIII siècle, il perd même
son statut lorsqu’une grande partie du Pays À propos du Pays basque basque est annexée par la Castille. Les rois
Le Pays basque (Euskal Herria en basque) de Castille, excédés par l’attitude irréductible
est un territoire qui s’étend de part et d’autre edes nobles locaux, finissent, au XV siècle,
des Pyrénées occidentales. Il est voisin à par détruire leurs casas torres. A la fin du
l’est de la Navarre, au sud de la Rioja et de eXIX siècle, les fueros – les codes juridiques
la Castille y Leon, et à l’ouest de la Cantabrie. recueillant les droits et devoirs des Basques
Sa côte nord donne sur la mer Cantabrique. eétablis au XIV siècle – sont abolis, après la
Outre une variété naturelle certaine, le Pays victoire d’Isabelle II dans les guerres carlistes.
basque se démarque par son histoire mouve- Ce fait provoque l’alliance des trois provinces
mentée, dont l’origine reste mystérieuse. Elle
basques, face à un conflit dynastique pour
ne révèle qu’avec parcimonie ses secrets et tenter, en vain, de retrouver leur statut. Au
l’on doit plusieurs découvertes à José Miguel eXX siècle, le Pays basque connaît deux de Barandiaran, prêtre et figure emblématique
statuts. En 1936, alors que la guerre civile
des recherches sur le peuple basque, auteur
a commencé, il obtient un statut d’autonomie d’une gigantesque collection de publications
qui ne dure que quelques mois, avant d’être sur le sujet. Le point le plus passionnant dans
interdit par le régime franquiste. La situation l’histoire de la civilisation basque concerne
s’aggrave encore, lorsque Franco décide la période de l’âge de fer, où l’existence de
d’éradiquer la langue basque, en la discri-cette peuplade est déjà certifiée par des
minant. Il faudra attendre quelques années écrits. C’est la caractéristique des peuples
après la mort de Franco, en 1979, pour que de la protohistoire, dont il ne reste pour seul
le Pays basque devienne officiellement l’une témoignage, en plus des traces écrites de
des 17 communautés autonomes de l’Etat leurs contemporains, qu’une abondance de
espagnol et que sa langue soit reconnue, au stèles et des cromlechs (ou tumuli), informant
même titre que le galicien ou le catalan. A sur leurs rites religieux païens. Contrairement
travers les âges, le Pays basque s’est toujours à ce que l’on a pu penser, les Romains se sont
dressé, noble et fier. L’identité culturelle est bien implantés au Pays basque et ont même
ici extrêmement forte ; la population sait été parmi ceux qui ont livré les premiers
que sa culture est ancestrale, irréductible, témoignages sur les ancêtres des Basques.
notamment grâce à sa langue (euskara en Ne craignant ni les montagnes, ni ces peuples
basque) dont les linguistes ne parviennent aux mœurs prétendument primitives, l’Empire
pas encore à préciser l’origine et l’évolution romain a colonisé le territoire occidental des
historique. Les Basques sont conscients Pyrénées de part et d’autre de la chaîne
du trésor inestimable dont ils sont dépo-montagneuse. Il y a même édifié un port du
nom de Oiasso, berceau de l’actuelle ville sitaires et qu’ils cherchent à transmettre :
un héritage fait de chants, de mythes, de la d’Irún, où les fouilles archéologiques de la
eseconde moitié du XX siècle ont permis de montagne, du monde pastoral et marin. C’est
mettre au jour non seulement les structures bien là que réside la véritable force basque,
portuaires, mais également des thermes et c’est ce que vous ressentirez en visitant
romains, une nécropole et des objets de la ce magnifique pays.ROUTES RUPESTRES
Zestoa - PAYS BASQUE √ 41
distingue par sa taille et le charme Belle Époque ZESTOA
de ses parties communes. Il faut dire qu’il a eu
Cette petite localité du golfe de Biscaye était son heure de gloire à l’époque où le thermalisme e eréputée au XIX et au début du XX siècle comme était en vogue. Un bon rapport qualité-prix.
station thermale. Mais en 1969, la découverte,
à 1,5 km du centre du village, de la grotte Se restaurer
d’Ekain, va changer l’orientation touristique
du village. Pour autant, profitez de l’étape à la AGUSTIN
grotte pour faire un petit saut jusqu’à la place 5 Kaleokerra
centrale. L’église et la plaça cuadrada, où se & +34 943 897 331
pratiquent toujours, lors de la fête du village, Autour de 25 E.
des courses de jeunes taureaux, valent bien un Cuisine rustique traditionnelle mais également
petit crochet. En allant vers le palais Lili et la de belles salades composées qui suffiront
pour des appétits raisonnables. Pinchos et grotte, attardez-vous sur les vieilles pierres du
très photogénique pont de Zubiaurre. croquetas font d’excellentes entrées, et nous
vous recommandons une des nombreuses
Transports recettes de baccalu.
En venant de la France, suivez la E70 qui longe
À voir – À fairela côte. Prenez la sortie n°12 sur le GI631 et
suivez les indications jusqu’à Zestoa.
LE PALAIS LILI
& +34 943 868 811Se loger
www.ekainberri.com
info@lilijauregia.com GRAN HOTEL BALNEARIO DE CESTONA
Ouvert tous les jours en été avec visites 12 Bainuetxeko errepidea
théâtralisées de 11h30 à 12h30 et de 16h30 à & +34 943 147 140
17h30. Le reste de l’année uniquement le week-www.balneariocestona.com
end, ou en semaine sur réservation pour des reservas@relaistermal.com
groupes. 5 E.Tarifs très variables selon la saison et les
En marge de la visite de la grotte, ne manquez packages choisis. Contactez la réception ou
pas de faire un saut dans ce petit palais réservez via le site Internet pour profiter des
gothique restauré en 2012 et où sont orga-meilleures offres.
nisées des visites théâtralisées illustrant la Un hôtel balnéaire moderne et haut de gamme,
evie quotidienne dans la région au XVII siècle. pour faire de l’étape un moment aussi relaxant
De nombreux meubles et objets de tous les que possible ! Reconstruit en tentant de
jours sont exposés dans les différentes salles respecter l’esprit Belle Époque de sa
construcouvertes au parcours qui, du corps de garde tion, il propose de vastes chambres
conforjusqu’aux cuisines en passant par les chambres, tables et lumineuses.
nous ouvre toutes les portes de cette vaste
HOTEL AROCENA demeure dont une partie fut malheureusement
24 Gesalaga Kalea détruite par les troupes de Napoléon. Notez
& +34 943 147 040 dans les cuisines, face à la cheminée, ce meuble
www.hotelarocena.com typiquement basque avec son dossier très haut
reservas@hotelarocena.com qui permettait de s’asseoir face à la cheminée
Chambre double de 77 à 93 E. Petit déjeuner en sans craindre les courants d’air dans le dos.
supplément : 7,40 E par personne. Possibilité Sous les armoires, vous verrez des cages à
de demi-pension ou de pension complète. poules. A l’époque, les miettes et les restes du
Chambres sans charme particulier mais fonc- repas étaient ainsi jetés directement à leurs
tionnelles et confortables. L’établissement se consommateurs ultimes.
Des guides de voyage
sur plus de 700 destinations
www.petitfute.com
Version numérique
offerte pour l’achat
de tout guide papier42 ® PAYS BASQUE - Zestoa
La grotte d’Ekainberri a été découverte en 1969.
RÉPLIQUE DE LA comme dans la grotte originale. Le
chemineGROTTE D’EKAINBERRI ment y est en revanche bien plus aisé, avec un
1 Portale Kalea sentier aménagé et adapté aux personnes à
& +34 943 868 811 mobilité réduite. Le passage de la lumière du
www.ekainberri.com jour à l’obscurité se fait progressivement, de
info@ekainberri.com sorte que vos yeux aient le temps de s’adapter.
Ouvert de février à novembre du mardi au Vous pouvez ensuite déambuler le long de
vendredi de 10h à 18h, le week-end et jours l’itinéraire de visite, l’oeil aux aguets pour
fériés ainsi que les mois d’été de 10h à 19h ; tâcher de discerner la forme ou le trait qui
en janvier et février du mardi au dimanche trahiront la présence d’un dessin ou d’une
de 10h à 18h. 6 E, réduit 5 E. Les visites gravure. Les éclairages et le personnel sont
se font par groupe de 20 à 25 personnes et évidemment là pour vous aider à interpréter
la réservation est vivement recommandée. les formes souvent très claires, mais parfois
Départs de visite toutes les 30 minutes. Accès hasardeuses pour un néophyte.
personnes à mobilité réduite. La grotte d’Ekainberri est aux chevaux ce que
Découverte en 1969, la grotte d’Ekainberri Lascaux est aux mammouths. On y a répertorié
abrite des dizaines de représentations de pas moins de 59 dessins, dont 39 sont des
chevaux, isolés ou en troupeaux, ainsi que chevaux. Courts sur pattes, la crinière droite
des bisons et des cerfs, tous datés d’il y
et quelques zébrures aux pattes : pas de doute a 14 000 à 10 000 ans environ. Dans un
concernant les silhouettes, il s’agit bien de souci de préservation, la grotte originale ne
chevaux de Prjevalski. Cette espèce, consi-peut être visitée, mais on pourra se consoler
dérée comme éteinte jusqu’à ce que l’explora-avec la très belle réplique aménagée sous le
teur russe Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski n’en gigantesque blockhaus construit en 2008,
découvre quelques spécimens en Mongolie à l’occasion du classement de la grotte au
eà la fin du XIX siècle, était effectivement patrimoine de l’humanité par l’Unesco, et
très présente en Europe à l’époque préhis-qui contraste férocement avec l’atmosphère
torique. Les chevaux sont ici représentés en bucolique de la vallée.
troupeaux, formant « le plus bel ensemble Après avoir acheté vos billets au centre de
de chevaux peints du quaternaire » selon réservation du village, vous devrez
effectil’archéologue français André Leroi-Gourhan. vement suivre à pied un agréable chemin à
Certains, touchés par des flèches ou des travers champs pour rejoindre le site (moins
lances, semblent indiquer que, à défaut d’avoir de 30 minutes). De quoi s’immerger dans les
su le domestiquer, l’homme s’en nourrissait. reliefs et les paysages très verts où vivaient
Parmi les autres peintures et gravures de la les populations de la fin du Paléolithique.
L’immersion se poursuit dans la réplique elle- grotte, on remarquera des rhinocéros, des
même, puisque les conditions d’humidité, de ours, des cerfs, des bisons mais aussi, fait
température et de lumière ont été recréées plus rare, des poissons.
© A.I. CARPROUTES RUPESTRES
Cortézubi – Kortezubi - PAYS BASQUE √ 43
w En ressortant du blockhaus, ne
manquez pas de participer aux quelques Les pins peints
ateliers proposés en marge de la visite. Des Dans le bois de Oma, près de Guernica, ne
animateurs vous apprendront le tir à l’arc ou au manquez pas de faire quelques pas parmi
propulseur sur des reproductions d’animaux, les arbres peints par Agustin Ibarrola.
les techniques de peinture paléolithique ou Entre 1982 et 1985, cet artiste espagnol a
encore la science du feu. peint des bandes de couleur sur quelques
troncs de la réserve d’Urdaibai. Lorsqu’on
Sports – Détente – Loisirs les regarde de certains points de vue, les
Le Pays basque est propice à la randonnée à bandes forment des figures géométriques
pied et, pour les plus musclés, à vélo. Si vous ou animales.
envisagez de prolonger votre séjour dans la
région, vous trouverez le détail de nombreux
Se restaureritinéraires à l’office de tourisme local.
RESTAURANT-GRILL LEZIKA
CORTÉZUBI – KORTEZUBI 8 Basondo & +34 946 252 975
Autour de 15 E.A une quarantaine de kilomètres au nord-ouest
Spécialités de viandes et poissons à la de Bilbao, cette petite communauté du golfe
plancha. Bien situé pour déjeuner, avant ou de Biscaye est toute proche de la réserve
après la visite de la grotte.naturelle d’Urdaibai, qui pourra faire l’objet
de jolies excursions. À voir – À faire
Transports GROTTE DE SANTIMAMIÑE
A 70 km à l’ouest de Zestoa. Reprenez la E70/ & +34 944 651 657 / +34 944 651 660
AP8 jusqu’à la sortie 18. Empruntez alors la Visite guidée de 1h30. De mi-avril à mi-octobre
BI635 jusqu’à Kortezubi. tous les jours à 10h, 11h, 12h, 13h, 15h30,
17h et 17h30 ; de mi-octobre à mi-avril tous
Se loger les jours sauf lundi à 10h, 11h, 12h et 13h.
5 E, réduit (6-12 ans) 2 E.
MORGOTA BASERRIA La grotte de Santimamiñe est située tout près
Barrio Basondo de l’ermitage de San Mamés, sur le versant sud
& +34 946 252 772 du mont Ereñozar. Elle présente un important
www.nekatur.net/morgota ensemble de peintures et de gravures rupestres
morgota@outlook.es datées du Paléolithique supérieur. La première
50 E la chambre double. Petit déjeuner en salle ne comporte que trois représentations,
supplément : 5 E par personne. dont celle d’un bouquetin, mais la seconde salle
Cette ferme typique du Pays basque propose est beaucoup plus riche, avec de nombreux
de belles chambres dans un cadre rural signes et symboles. On a dénombré au total une
verdoyant et apaisant. Elle est idéalement cinquantaine d’animaux dont une nette majorité
placée à proche distance de la grotte et de de bisons mais également des chevaux, un
la réserve naturelle. Et les premières plages ours et un cerf. Les peintures sont noires,
ne sont qu’à 7 km ! effectuées au charbon.
Un arrêt à Guernica
Sur la route de Kortezubi depuis Nilbao, vous passerez forcément par Guernica. Ville
martyre de la guerre civile espagnole, inspiratrice du célèbre tableau de Picasso, elle est la
capitale politique de Biscaye. C’est dans cette ville que le Parlement basque se réunissait.
Symbole de la résistance basque lors de la guerre civile contre Franco, cette ville fut
choisie pour son plus grand malheur comme première cible civile à être bombardée.
En seulement 4 heures, le 26 avril 1937, des centaines de personnes furent tuées et la
ville détruite par les forces allemandes et italiennes qui agissaient sous les ordres des
putschistes franquistes. Située au centre d’Urdaibai, c’est une petite ville moderne (elle a
été entièrement reconstruite après les bombardements), sans grand charme, mais dont
l’importance réside dans le symbole de paix et de mémoire qu’elle est devenue.44 ® PAYS BASQUE - Lanestosa
Kobenkoba.
Visite guidée de 50 minutes. Ouvert du 12 février LANESTOSA
au 3 avril le week-end de 10h30 à 14h30 et
Le chemin d’accès à la grotte à pied propose de 15h30 à 17h30 ; du 4 avril au 2 octobre
des zones de repos et d’observation du tous les jours sauf lundi de 10h30 à 14h30 et
paysage environnant, de la vallée de la Caléra de 15h30 à 17h30 (18h30 le week-end) ; du et de la ville de Lanestosa, ainsi qu’un grand 3 octobre au 11 novembre tous les jours sauf
mirador en surplomb. lundi de 10h30 à 14h30 (et de 15h30 à 17h30 le
week-end). 7 E, réduit (6-12 ans) 5 E.Transports
A proximité de la rivière Caldera, qui en faisait un
A 117 km à l’ouest de Kortezubi. Reprenez la site d’habitation favorable, la grotte fut occupée
E70/AP8 jusqu’à la sortie 173 puis suivez la au Paléolithique supérieur, entre 35 000 et
N629 vers le sud jusqu’à Lanestosa. 10 000 ans. Dans la zone, ce sont pas moins
de 16 grottes abritant des peintures ou des
Se loger gravures rupestres qui ont été recensées, ce qui
constitue une impressionnante concentration CASA RURAL d’art préhistorique. La grotte de Kobenkoba
GAILURRETAN LANDETXEA se distingue par sa taille, avec une surface
Lanzas Agudas, 17 2de 600 m et un plafond de 10 m de haut. Les
A Karrantza & +34 946 806 667 peintures qu’elle abrite ne sont pas visibles,
www.gailurretan.com par souci de préservation, mais on pourra en
Chambres pour 2 personnes de 60 à 66 E revanche profiter d’une très belle exposition
selon la saison. Petit déjeuner en supplément : et de nombreux fac-similés plus agréables à
6,60 E par personne. découvrir dans un véritable site archéologique
Une chambre d’hôtes bien située et d’où que dans un musée.
vous pourrez rayonner aussi bien vers le
w Dans la salle nord, un spectacle audiovisuel
Pays basque que vers la chaîne cantabrique. mulltimédia intitulé « Chasseurs et artistes
Chambres confortables, possibilité de restau- d’un monde glacial » explique comment ont
ration, piscine et terrasse donnant sur les été élaborées les peintures et les gravures
collines alentour : une très belle adresse. rupestres grâce à divers effets spéciaux qui
créent une ambiance où se mélangent l’odeur À voir – À faire des feux de bois ou les rafales d’air glacé.
GROTTE DES JUIFS w La galerie sud présente « La Pinacothèque
Carretera Sangrices rupestre », exposition qui réunit des répliques
& +34 946 806 012 de quelques-uns des gisements picturaux les
www.karrantza.com plus importants d’Europe, et dont l’objectif
udala@karrantza.com est de faire connaître la splendeur de l’art du
© A.I CARPROUTES RUPESTRES
Santander - CANTABRIE √ 45
Quaternaire européen. On pourra en particulier à 17h ; d’avril à octobre tous les jours de 11h à
y voir des fac-similés des panneaux de gravures 19h. Entrée : 9,50 E, tarif réduit (4-16 ans) : 6 E.
rupestres des grottes de Laperra et El Rincón Karpin Aventura offre une agréable halte dans
(les deux à Karrantza), ainsi que 28 ensembles un environnement naturel privilégié où vous
de peintures de toute l’Europe, offrant un tour pourrez observer de nombreux animaux de
d’horizon de la diversité de styles et d’époques la forêt (lynx, ours, bouquetins…) dans leur
de l’art rupestre du Paléolithique européen, environnement. Incapables de retourner à la vie
depuis Chauvet jusqu’à Altamira. sauvage, ces animaux abandonnés ou blessés
par des braconniers ont trouvé là un centre KARPIN AVENTURA
d’accueil leur permettant de vivre dignement. Barrio de Biáñez
Parallèlement, le parc a développé un parcours Village de Karrantza Harana
de sensibilisation à la sauvegarde de la faune & +34 946 107 066
et de l’environnement en général, amenant le www.karpinabentura.com
visiteur à prendre conscience de son rôle dans Ouvert de novembre à mars en semaine sur
rendez-vous préalable et le week-end de 11h le maintien de cet équilibre fragile.
CANTABRIE
Santander, capitale de la Cantabrie, est la grâce à ses villes et villages, à commencer par
porte d’entrée parfaite pour la découverte des le mythique Santillana del Mar, véritable musée
plus beaux trésors d’art rupestre en Espagne. à ciel ouvert.
La moitié des 18 grottes classées au
patrimoine de l’humanité de l’Unesco se trouve SANTANDER
dans la région. Et si, en bon élève français,
La capitale de la Cantabrie, grand port de vous pensiez avoir tout vu en visitant Chauvet,
ecommerce au XVIII siècle, dispose d’un Lascaux et Niaux, sachez que vous pourrez
site exceptionnel : une baie longue de 5 km, encore être surpris, interrogé et émerveillé.
protégée par la péninsule de la Magdalena. La Si la star espagnole reste la grotte d’Altamira,
ville s’est dotée d’un joli front de mer et vient seulement visible à travers sa reproduction,
d’inaugurer un très beau musée de préhistoire l’émotion qui se dégage à la vue des peintures
et d’archéologie, où l’on retrouvera les pièces et gravures, bien réelles, de Covalanas, del
historiques les plus marquantes trouvées dans Castillo ou de las Monedas crée un lien direct
la région. Une belle porte d’entrée avant de avec les hommes primitifs, indubitablement
partir à la découverte de l’héritage rupestre artistes, qui communiquent avec nous à
cantabrique. Pour ne rien gâcher, Santander travers leurs œuvres énigmatiques. abrite des plages classées parmi les plus
propres d’Espagne, ce qui en fera un excellent A voir également en Cantabrie
point de chute pour rayonner alentour.
La région est découpée en deux grandes zones :
la zone maritime et la zone montagneuse. La Transports
moitié de son territoire est située à plus de 700 m
d’altitude. Le paysage côtier, au climat doux et Comment y accéder et en partir
avec une forte densité de population, s’oppose Santander dispose d’un aéroport et est
au paysage montagneux, rude et dépeuplé. Ainsi, également desservie par le train depuis Madrid.
mer et montagnes se partagent une superficie En voiture, la desserte se fait par la E70/AP8.
de 5 221 km² et une population s’élevant à près
de 600 000 habitants, dont 180 000 se trouvent AÉROPORT DE SANTANDER
dans la capitale cantabrique, Santander. Terre Carretera del Aeropuerto, s/n
de contrastes naturels, la Cantabrie, avec ses Maliaño
montagnes escarpées, ses vallées vertes et ses & +34 902 404 704 / +34 91 321 10 00
plages splendides le long de la frange côtière, www.aena.es – infosdr@aena.es
est une destination qui allie facilement activités A 5 km de la ville, accessible par la S-10
Liaisons directes avec Bruxelles (compagnie de montagne et séjour balnéaire, et ce à peu
de distance. Véritable Espagne verte, la région Ryanair) et Paris Charles de Gaulle (compagnie
séduira les visiteurs grâce à ses nombreux parcs Air Nostrum). Vous trouverez sur place de
naturels, dont les plus importants sont les Pics nombreuses enseignes de location de voiture
d’Europe et le parc de Saja-Besaya, mais aussi (Europcar, Hertz, Avis, etc.).46 ® CANTABRIE - Santander
ATESA Pratique
Plaza de las Estaciones, s/n
& +34 942 222 926 (CORREOS) POSTE
Avenida Alfonso XIII www.atesa.es
& +34 942 365 519Location de voitures à prix intéressants.
www.correos.es
FEVE Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 20h30,
Plaza de las Estaciones le samedi de 9h30 à 13h.
& +34 942 209 524
OFFICE DE TOURISMEwww.renfe.com/viajeros/feve
Jardines de PeredaFeve (chemins de fer à voie étroite) longe la
& +34 942 203 000 / +34 942 203 001côte Cantabrique. En Cantabrie, liaisons avec
http://portal.ayto-santander.esEl Astillero, Cabezón de la Sal, La Cavada,
turismo@ayto-santander.esLiérganes, Maliaño, Torrelavega et Unquera.
De mi-juin à mi-septembre, tous les jours Vers les Asturies, Gijón et Oviedo.
de 9h à 21h. Le reste de l’année, du lundi au
GARE ROUTIÈRE vendredi de 9h à 19h, le samedi de 10h à 19h,
Plaza de las Estaciones le dimanche de 10h à 14h.
& +34 942 211 995 A disposition en français, une brochure
En face des gares Renfe et Feve, proche cantabrie, un guide des casas rurales et
de la Mairie. un plan expliqué de la ville. Le reste est en
Liaisons avec les Asturies, Gijón, Oviedo et espagnol. Mais le personnel parle français.
la Galice, Saint-Jacques de Compostelle,
OFFICE RÉGIONAL DU TOURISMETuy (compagnie Alsa). La Cantábrica assure
Mercado del Estequotidiennement le trajet Santander-San Calle de Hernan Cortes, 4
Vincente de la Barquera (nombreux arrêts, & +34 942 310 708
dont Santillana del Mar). La compagnie Alsa www.turismodecantabria.com
relie toutes les heures Bilbao et Santander. turismosantander@cantur.com
Comptez 1h30 de trajet. Ouvert tous les jours de 9h à 21h.
Information sur la région, les randonnées LOS REGINAS
pédestres et le cyclotourisme. Mais aussi Paseo Marítimo
information sur la ville de Santander.& +34 942 216 753
www.losreginas.com – info@losreginas.es
Se logerServices réguliers de traversées entre
Santander et Pedreña et Somo, de l’autre
Bien et pas chercôté de la baie, toutes les 30 minutes (4,75 E),
durée d’environ 45 minutes. Excursion dans CAMPING VIRGEN DEL MAR
la baie en été à 10 E. San Roman-Corban
& +34 942 342 425Se déplacer
http://campingvirgendelmar.com
cvirdmar@ceoecant.es BUS MUNICIPAUX TUS
A 6 km de Santander.& + 34 942 200 648
6 E par personne, 12 à 14 E l’emplacement, www.tusantander.es
de 60 à 80 E le bungalow pour 4 personnes.tus-clientes@ayto-santander.es
Camping en bordure de mer. Bungalow de Trajet 1,30 E.
4 à 8 personnes. Une piscine, l’été. Un super-La ville est coupée en deux. D’un côté se
marché et un restaurant. Zone pour les enfants trouve le centre-ville, accessible à pied, de
avec notamment, une pataugoire.l’autre le Sardinero, plages, grands hôtels,
terrasses touristiques : deux bons kilomètres HOSTAL LA MEXICANA
parcourus par les lignes de bus 1, 2, 3, 4, 7, Juan de Herrera, 3
9 et 12, depuis le centre, bord de mer jusqu’à & +34 942 222 354
la Plaza Italia, Sardinero. Il existe un système www.hostallamexicana.com
de carte rechargeable (1 E dans les kioscos, info@hostallamexicana.com
et les estancos et rechargeable de 6 à 30 E). A côté de la Mairie.
Avec ce système, chaque voyage vous coûtera Chambre double de 45 à 65 E. Wifi gratuit
seulement 66 centimes. dans les chambres, possibilité de parking.ROUTES RUPESTRES
Santander - CANTABRIE √ 47
Située sur une rue piétonnière au cœur de Comptez entre 80 et 120 E la chambre double.
Santander, l’hostal compte 28 chambres Très central, en effet. Situé derrière le Paseo
doubles, 7 simples et 3 familiales, toutes de Pareda, ce bel édifice bleu propose
avec salle de bains privée et TV. L’accueil se 41 chambres très cossues. Autant choisir
efait au troisième étage (ascenseur) et Eufemia les chambres du 6 étage, avec terrasse, vue
et Caridad vous y reçoivent avec le sourire et sur les toits et l’horizon marin. A noter pour
plein d’informations sur la région. Egalement les moins chanceux, une terrasse avec vue
à disposition, un petit salon avec télévision est également accessible à l’ensemble des
et une salle à manger pour prendre le petit clients. A disposition, une cafétéria pour les
déjeuner. Une très bonne adresse. déjeuners et dîners.
HOTEL RESTAURANT LA TERRAZA Luxe
Carretera General, 18
Puente Viesgo GRAN HOTEL SARDINERO
& +34 942 598 102 Plaza Italia,1
www.laterrazadepuenteviesgo.es & +34 942 27 11 00
info@laterrazadepuenteviesgo.es www.hotelsardinero.es
De 45 à 60 E la chambre double selon la saison. hotelsardinero@gruposardinero.com
Un établissement sobre et fonctionnel Chambre double standard de 120 à 220 E,
bien situé en bas des grottes de Castillo et petit-déjeuner inclus.
Monedas. Accueil sympathique, le restaurant Elégant hôtel 4 étoiles situé au pied de la
est également très recommandable. Playa El Sardinero, à deux pas du casino
et du Palacio de la Magdalena. Inauguré en PENSIÓN BOTÍN
2012 après plusieurs années de rénovation, Calle Isabel II, 1
l’hôtel occupe un noble bâtiment face à la mer, & +34 942 210 094
lieu de résidence de la famille royale dans les www.pensionbotinsantander.com
années 1920. Il dispose d’une centaine de A deux pas de la mairie.
chambres à la décoration chic et classique, Chambre simple à partir de 31 E. Entre 45 et
certaines avec une vue imprenable sur la mer.70 E la chambre double. wi-fi. Offres sur Internet.
Voici une pension fort bien tenue, avec HOTEL REAL*****
7 chambres très simples mais très accueillantes,
Paseo de Pérez Galdós, 28équipées de cabines de douches. L’ensemble
& +34 942 272 550soigneusement décoré par Irene, la maîtresse
www.hotelreal.es de maison, très sourcilleuse sur ce sujet.
reservas@hotelreal.es
Situé à 2 km du centre de Santander.Confort ou charme
Chambre double de 95 à 300 E.
HOSTAL JARDÍN SECRETO Ce majestueux édifice a été bâti en 1917 afin
Cardenal Cisneros 37 d’accueillir dignement les visiteurs du
& +34 942 070 714 monarque Alfonse XIII. En bon hôte, celui-ci
www.jardinsecretosantander.com avait commandé dans la foulée un casino et
hola@jardinsecretosantander.com un hippodrome. Beau et blanc comme un
Chambre double de 50 à 75 E. Carlton (style néofrançais), ce 5-étoiles, à
Petit hôtel situé au centre de Santander, à 2 km du centre de Santander, a su conserver
quelques pas de la mairie et du musée des les attributs du luxe suprême : au
rez-debeaux arts. Installé dans un bâtiment datant chaussée, une brillante succession de salons
ede la fin du XIX siècle, il propose 6 chambres et galeries décorés de vieux clichés de la
de caractère entièrement équipées avec salle famille royale tapant la balle sur un court.
de bains privée et connexion wi-fi. Il tient son En étage, 123 chambres tout aussi royales,
nom de son petit jardin intérieur, très agréable avec terrasses dominant la baie de Santander.
à l’arrivée des beaux jours. Une adresse de A défaut d’y séjourner, on peut prendre un
charme. verre ou son petit déjeuner sur la magnifique
terrasse du bar, tout en savourant le spectacle HOTEL CENTRAL***
Calle del General Mola, 5 de la palmeraie, des flots bleus et des cimes
& +34 942 222 400 de la cordillère Cantabrique. Dernier détail
www.elcentral.com pour un séjour parfait, ce lieu enchanteur
reservas@elcentral.com propose aussi un centre de thalassothérapie.48 ® CANTABRIE - Santander
un véritable régal. On peut aussi y savourer Se restaurer
des raciones et des tapas.
Bien et pas cher
RESTAURANTE CASONA DEL JUDÍO
Calle de Repuente, 20 EL DILUVIO
& +34 942 34 27 26Calle del General Mola, 14
www.lacasonadeljudio.com& +34 942 218 563
Fermé le dimanche. Comptez 20 E. Entre magdalena et sardinero, dans le
Au Diluvio, ou déluge en espagnol, on vous quartier du Monte
sert de belles tapas appétissantes, disposées Fermé dimanche soir et lundi. Menu « Tradition
sous vos yeux dans un bar à l’allure moderne et et surprise » à 28 E.
chaleureuse. Choix de tortillas très convaincant : Situé dans une superbe casona
d’architeceidéal accompagné d’un verre de vin, vers 13h ture indiana du XIX , ce restaurant est tenu
ou 19h... Le meilleur lieu de Santander pour par Sergio Bastard, l’un des jeunes chefs
aller de tapeo. de l’avant-garde culinaire espagnole. Pour
apprécier son talent, deux types de menus, LAS HIJAS DE FLORENCIO
« formule » ou « tradition et surprise ». Salade Paseo Pereda, 23
copieuse au programme puisque les légumes & +34 942 31 04 75
sont son terrain favori. Mais à la carte, vous www.lashijasdeflorencio.com
pourrez aussi tester sa manière de traiter le Ouvert tous les jours. Environ 15 E.
cocido montañes. Pour les vins, les références Ce bar à tapas traditionnel doit son succès
sont impressionnantes. Autre plaisir, comme à la qualité de ses produits et à l’ambiance
le lieu est superbe, vous disposez aussi d’un conviviale qu’il y règne. Un petit ballon de
espace « terrasse » dédié aux tapas.rouge pris au comptoir et quelques tapas
composées essentiellement de viandes et EL VIVERO
charcuteries seront la garantie d’un séjour Calle del Marqués de la Ensenada
réussi à Santander. Probablement l’un des & +34 942 223 021bars les plus typiques de la ville !
Fermé le lundi. Comptez 30 E.
De tous les restaurants à poisson du quartier LA UNION
Carretera General, 18 des pêcheurs, c’est le plus honnête. Le cadre
Puente Viesgo est modeste (préfabriqué), mais rassurant.
& +34 942 598 167 Des langoustes bien vivantes s’ébattent à la
Autour de 15 E. vue des clients, les poissons et les
coquilCe restaurant de village conviendra parfaite- lages sentent l’arrivage direct. Spécialités :
ment pour une petite pause avant ou après la médaillons de lotte de mer (rape a la plancha),
visite des grottes de Castillo et Monedas. Menu joues de colin panées (cocochas de merluza),
du jour restreint mais il y a un peu plus de choix coquilles Saint-Jacques gratinées.
à la carte. La cuisine maison est de qualité
et met bien en valeur les produits du terroir. Luxe
Bonnes tables RESTAURANTE CANADIO
Calle de Gómez Oreña, 15 BODEGA CIGALEÑA
& +34 942 314 149Calle de Daoiz y Velarde, 19
www.restaurantecanadio.com& +34 942 213 062
Fermé le dimanche. Comptez 50 E.Ouvert de 12h à 16h et de 20h à minuit, fermé
Le Cañadío est le meilleur restaurant de la le dimanche et le lundi midi. Compter 30 E.
ville, connu dans toute la région pour les L’ex-cantine des vieux loups de mer (voir
succulents poissons et autres spécialités clichés noirs et blancs aux murs) a pris du
régionales concoctées avec talent par son chef galon à l’intérieur du musée du Vin. A midi, les
Paco Quiros. Si vous ne pouvez décemment hommes d’affaires s’y donnent rendez-vous
pas vous offrir le luxe d’un repas à ce prix, dans un décor vieille Espagne, où le rustique
profitez du bar dont la diversité des canapés et médiéval atteint son paroxysme. On y mange,
autres tapas vous fera rapidement oublier les entre deux armures, dans une forêt de jambons
nappes de la salle voisine. Attention, succès et de bouteilles de collection (13 000 pièces au
dernier recensement), une nourriture plaisante oblige, si vous venez un week-de mai ou en
visant le raffiné. La grillade de poissons est été, la barra est prise d’assaut.ROUTES RUPESTRES
Santander - CANTABRIE √ 49
au 15 septembre, ouvert sans réservation Sortir
sous le régime de visite spéciale et régulière.
BODEGA LA CONVENIENTE Fermé le lundi. Ouvert du mardi au dimanche.
Calle de Gómez Oreña, 9 Trois sessions par jour, par groupes de 4
& +34 942 21 28 87 personnes maximum. Visite spéciale à 10h
et visites régulières à 12h et 13h. Dans tous De 12h à 16h et de 19h à 1h.
les cas, la réservation est obligatoire compte Toute la ville se retrouve le soir dans cette
tenu du très faible nombre de places. Visite ancienne cave au décor inchangé depuis
régulières (basse, moyenne et haute saison : des lustres. Sous 10 m de plafond, parmi
45 minutes) 3 E, réduit 1,5 E (4-12 ans), et les barriques poussiéreuses et les grandes
gratuit de 0 à 3 ans Visites spéciales (1h20) affiches de spiritueux, on est vite gagné par
15 E, réduit 7,5 E.la griserie ambiante devant un verre de Rioja
La grotte a été découverte en 1903. Les gentiment madérisé. Mais à force de s’y plaire,
gravures de cette grotte ont beaucoup on finit par sentir un petit creux : la grande
souffert des aléas climatiques, mais il subsiste salle, derrière le long comptoir, est là pour
quelques grandes figures animales, essen-ça. L’ambiance y est aussi chaleureuse et les tiellement des chevaux et des bisons, toutes
empanadas au thon, grisantes. Du fromage de réalisées avec un étonnant souci du détail.
montagne, aussi, fort, piquant et forcément Une figure anthropomorphe au bras levé est
exquis. Le cadre est parfait, la nourriture également bien visible. Les décorations de
aussi, c’est l’une des adresses incontour- la grotte ont été datées de deux périodes
nables de la ville. distinctes, une première autour de 18 000 ans,
et une seconde autour de 13 000 ans. La grotte À voir – À faire de Hornos de la Peña a été classée au
patriSantander est une bonne base pour rayonner moine de l’humanité par l’Unesco en 2008.
à la découverte des grottes de Cantabrie
GROTTE DE LAS MONEDASaprès s’être initié à l’art rupestre au très
A Puente Viesgo, 40 km au sud-ouest de beau musée de préhistoire et d’archéologie.
Santander.Profitez de votre séjour pour explorer la ville :
& +34 942 598 425la capitale régionale possède de nombreux
http://cuevas.culturadecantabria.comtrésors qu’il serait dommage de ne pas prendre
reservascuevas@culturadecantabria.esle temps de visiter. Visite guidée de 45 minutes. Ouvert de
novembre à mars du mercredi au vendredi Art rupestre à Santander
de 9h30 à 15h30 et les samedi et dimanche et dans les environs
de 9h30 à 14h30 et de 15h30 à 17h30 ;
d’avril à mi-juin et de mi-septembre à fin GROTTE DE HORNOS DE LA PEÑA
octobre du mercredi au dimanche de 9h30 à A Tarriba, 45 km au sud-ouest de
14h30 et de 15h30 à 18h30 ; de mi-juin à Santander
mi-septembre tous les jours sauf le lundi de & +34 942 598 425
9h30 à 14h30 et de 15h30 à 19h30. 3 E, http://cuevas.culturadecantabria.com
réduit (4-12 ans) 1,50 E. Des visites spéciales reservascuevas@culturadecantabria.es
sont organisées (2h, 15 E, 50 places par an erDu 1 novembre au 31 mars, visite uniquement
maximum, réservation obligatoire).ersur réservation préalable. Fermé le 1 janvier, Voisine de la grotte d’El Castillo, dont elle n’est
et du 5 au 31 janvier. Fermé du lundi au jeudi, distante que de 600 mètres, la grotte de Las
et 24, 25 et 31 décembre. Ouvert vendredi sur Monedas n’a délivré aucune trace d’occupation
réservation préalable de 10h à 15h (dernière humaine sauf quelques passages ponctuels
visite à 14h10). Samedi, dimanche et jours datés de l’âge du bronze. En 1932, un enfant du
fériés sur réservation préalable de 10h à village entra dans la grotte pour s’abriter de la
14h (dernier départ à 13h10) et de 16h à pluie. Il lui faudra deux décennies pour retrouver
17h (dernier départ à 16h10). Du 1er avril au l’entrée de ce refuge providentiel et ce n’est
15 juin et du 16 septembre au 31 octobre, qu’en 1952, alors que des fouilles ont lieu dans
visite uniquement sur réservation préalable. la grotte d’El Castillo, que, devenu
garde-foresFermé lundi et mardi. Ouvert du mercredi au tier, il en retrouve l’accès en débroussaillant
dimanche sur réservation préalable de 10h des chemins. Il prévient alors les archéologues
à 14h (dernier départ à 13h10) et de 16h présents sur le site qui explorent la grotte et y
à 18h (dernier départ à 17h10). Du 16 juin découvrent les peintures.50 ® CANTABRIE - Santander
w Tout comme El Castillo, la grotte de de recherches qui suit l’authentification des
Las Monedas est intéressante sur le plan peintures d’Altamira. Dès 1906, l’accès est
géologique, avec ses formations rocheuses autorisé au public alors que les fouilles sont
aux formes étonnantes, ses nombreuses toujours en cours. Comme on peut s’en rendre
marmites créées par les tourbillons d’eau et compte lors de la descente vers la première
ses cascades de pierre multicolores. Chaque salle, les archéologues ont creusé le sol sur
recoin est un enchantement pour les yeux et une grande profondeur, 18 m sous le niveau
l’imagination. du sol au moment de la découverte. Les
traces d’occupation font remonter la présence w Les peintures, pour la plupart au carbone,
humaine à 200 000 ans, et on a retrouvé de sont datées de la fin du Paléolithique. On verra
nombreuses traces du passage de l’homme un cheval de Prjevalski, un ours, des rennes…
de Néandertal. Pour ce qui est des peintures, Elles sont concentrées dans un petit dédale
la plus ancienne a été datée de 41 000 ans, ce qui suit la première grande salle. Le cheval et
qui suppose qu’elles auraient pu être réalisées le renne sont représentés dans une position
par des hommes de Néandertal, même si peu habituelle : dos à dos, à la verticale. Sous
nous n’avons aucun moyen de le prouver, un petit saillant rocheux ont été dessinés une
la grotte ayant également été occupée par tête et le poitrail d’un cheval. Impossible de
le voir sans le savoir, mais si l’on y prête Homo sapiens. C’est en tous cas l’un des
rares sites où apparaissent clairement toutes attention, avec un peu de lumière, le dessin se
les différentes strates d’occupation sur une reflète dans la flaque d’eau située juste sous
le saillant. Les études ayant montré que l’eau si large période.
était déjà stagnante à cet endroit à l’époque w La particularité de la grotte d’El Castillo
où fut fait le dessin, il s’agit donc d’un effet réside dans l’abondance des motifs qui
volontaire de la part de l’artiste. y sont peints. On a dénombré près de
w La grotte doit son nom à des pièces de 3 000 signes, dessins, motifs, avec pas moins
emonnaie du XVI siècle qui y furent retrouvées, de 64 mains négatives apposées sur un grand
au fond d’un puits. On a trouvé également panneau, dont seulement 6 mains gauches.
de nombreuses empreintes de bottes, et la Une vingtaine de figures anthropomorphes
légende affirme que les pièces provenaient du ont également été recensées.
trésor du mystérieux propriétaire des bottes, Parmi les animaux, on notera un bison à la
même si rien ne prouve que les deux indices tête basse, un peu à l’image du bison
d’Altadatent de la même époque… mira, des chevaux, des chèvres ou encore un
mammouth. Notez la quantité de détails et de w La grotte de Las Monedas a été classée au
courbes ainsi que l’utilisation des fissures et patrimoine de l’humanité de l’Unesco en 2008.
volumes de la pierre pour donner aux animaux
GROTTE D’EL CASTILLO plus de réalisme.
A Puente Viesgo, à 40 km au sud-ouest de w Tous les recoins de la grotte ont été peints.
Santander. Dans un renfoncement, à l’écart de la galerie
& +34 942 598 425
centrale, on trouve sur le toit d’une cavité une
http://cuevas.culturadecantabria.com trentaine de mains et un bison. Dans une autre
reservascuevas@culturadecantabria.es
cavité s’alignent quantité de symboles obtenus Visite guidée de 45 minutes. Ouvert de
par alignement de points et formant des motifs novembre à mars du mercredi au vendredi
géométriques impossibles à interpréter. Les
de 9h30 à 15h30 et samedi et dimanche de
points forment comme des repères, à hauteur 9h30 à 14h30 et de 15h30 à 17h30 ; d’avril à
d’homme, tout le long de la grotte.mi-juin et de mi-septembre à fin octobre du
w Même si la grotte d’El Castillo ne renfermait mercredi au dimanche de 9h30 à 14h30 et de
15h30 à 18h30 ; de mi-juin à mi-septembre pas tous ces trésors d’art rupestre, elle
vaudrait tout de même le détour pour ses tous les jours sauf lundi de 9h30 à 14h30 et de
formations géologiques. Celles-ci sont 15h30 à 19h30. 3 E, réduit (4-12 ans) 1,50 E.
Des visites spéciales sont organisées (2h : effectivement admirables tout au long du
15 E, 50 places par an maximum, réservation parcours avec stalactites et stalagmites,
rideaux, sculptures naturelles et couleurs obligatoire).
Les peintures de la grotte d’El Castillo ont été étonnantes allant du blanc au noir en passant
découvertes en 1903, au cours de la vague par le gris ou le rouge.ROUTES RUPESTRES
Santander - CANTABRIE √ 51
El Castillo.
w La grotte d’El Castillo fait partie des grottes báston de mando (bâton de commandement),
classées au patrimoine de l’humanité de un bâton perforé et gravé, aujourd’hui exposé
l’Unesco en 2008. au musée de préhistoire et d’archéologie de
Santander.
GROTTE EL PENDO Lors d’une nouvelle campagne de fouilles,
A Escobedo, quartier El Churi. en 1997, l’équipe de l’archéologue Ramón
16 km au sud-ouest de Santander via Montes découvre totalement par hasard,
Revilla de Camargo. dissimulé sur une paroi au fond de la grotte,
& +34 942 598 425 sous une couche de mousse, un ensemble
http://cuevas.culturadecantabria.com de peintures formant une grande frise avec
reservascuevas@culturadecantabria.es une chèvre, un cheval et des cervidés. Les
Visite guidée de 45 minutes. Ouvert de peintures furent datées de 20 à 22 000 ans.
novembre à mars le vendredi de 9h30 à
w La grotte d’El Pendo fait partie des grottes 15h30 et les samedis et dimanches de 9h30 à
classées en 2008 sur la liste du patrimoine 14h30 et de 15h30 à 17h30 ; d’avril à mi-juin
de l’humanité de l’Unesco.et de mi-septembre à fin octobre du mercredi
au dimanche de 9h30 à 14h30 et de 15h30 à MUSÉE DE PRÉHISTOIRE
18h30 ; de mi-juin à mi-septembre tous les ET D’ARCHÉOLOGIE
jours sauf le lundi de 9h30 à 14h30 et de Calle Bailén s/n
15h30 à 19h30. 3 E, réduit (4-12 ans) 1,50 E. & +34 942 209 922
eConnue depuis la fin du XIX siècle, ce www.museosdecantabria.es
n’est qu’après la découverte des peintures Ouvert du mercredi au dimanche de mi-juin
d’Altamira que les scientifiques décidèrent à mi-septembre de 10h30 à 14h et de 17h à
d’entreprendre la recherche de gravures et 10h30 ; de mi-septembre à mi-juin de 10h à
de peintures rupestres dans la grotte d’el 14h et de 17h à 20h. Visites guidées à 10h30,
Pendo. Des traces d’occupation datées de 12h30, 17h15 et 18h30. Entrée 5 E, réduit
80 000 ans jusqu’à l’âge du bronze furent (4-12 ans) 2,50 E.
mises au jour lors des fouilles et, en 1907, Il offre une bonne introduction à la tournée
furent découvertes quelques gravures repré- des sites préhistoriques de la région. Au total,
sentant probablement un oiseau et un cheval. ce sont pas moins de 2 500 objets qui ont
Ce ne sont pas les seules richesses livrées été réunis dans ce beau musée pour donner
par cette grotte : on y a également retrouvé le une idée de l’art pratiqué par nos ancêtres.
© A.I CARP52 ® CANTABRIE - Santander
w Après une rapide présentation du CATHÉDRALE
Paléolithique inférieur et des premières DE LA ASUNCIÓN DE LA VIRGEN
occupations humaines, un bel espace est Plaza del Obispo José Eguino y Trecu, s/n
consacré au Paléolithique moyen et pose la & +34 942 22 60 24
question de la transition et de la cohabitation www.diocesisdesantander.com
entre Néandertal et Homo sapiens. Les Ouverte du lundi au vendredi de 10h à 13h
phases de développement humain sont et de 16h à 19h, samedi de 10h à 13h et de
illustrées à travers des vitrines réunissant 16h30 à 20h, dimanche de 10h à 13h30 et de
diverses trouvailles archéologiques de la 17h à 21h. Des visites guidées gratuites sont
région. En parallèle, on pourra observer des organisées en été.
reproductions d’habitat correspondant aux Belle construction en pierre blanche du
centreépoques présentées. ville, la cathédrale de l’Asunción de la Virgen
w Une large place est faite au Paléolithique a été déclarée monument national en 1931.
supérieur et à l’apparition de l’art rupestre, Elle est située en hauteur à l’emplacement de
vers 35 000 ans avant notre ère, avec l’ancien port de Somorrostro, fondé par les
notamment des précieuses pièces provenant Romains. De style gothique, l’église abrite la
d’Altamira et de Puente Viesgo : harpons, crypte du Christ.
crânes, silex… Un fac-similé de la grotte de
CENTRE D’INTERPRÉTATION DES la Garma, qui fait toujours l’objet de fouilles
ANCIENS QUAIS DE SANTANDERet ne peut être visitée, est particulièrement
intéressant. Cette grotte, fermée voici Les travaux d’agrandissement du parking
13 500 ans par écroulement de la bouche, est souterrain de la Plaza Alfonso XII ont permis
restée totalement intacte depuis sa dernière de mettre au jour d’anciennes structures
eoccupation par Homo sapiens. portuaires, datant des XVI et XIX siècles. Ce
centre d’interprétation permet de découvrir w Dans l’espace dédié à l’art mobilier, on
ces vestiges mais aussi de comprendre les verra de nombreuses pièces décorées trouvées
différentes phases du développement histo-dans les grottes de la région, en particulier le
rique de Santander. Visites gratuites mais en bâton décoré de la grotte d’El Pendo : un bâton
percé dont la forme évoque une tête de cheval, espagnol. Renseignement et réservations à
et orné de chèvres très finement gravées. l’office de tourisme.
w La suite du parcours nous fait entrer COUVENT DE SANTA CRUZ
dans l’Holocène, avec les premiers habitats 4 Colonia Virgen del Mar
néolithiques, les premières sépultures, les Le couvent de Santa Cruz, construit au
premiers semis de céréales et l’apparition du eXVII siècle, est aujourd’hui une usine de cuivre. Les dernières salles sont consacrées
tabac. Il est l’un des bâtiments les plus à l’âge du fer et au peuple cantabrique, le
représentatifs de Santander. Pendant des dernier à se soumettre à Rome. Les stèles
siècles, de nombreuses communautés s’y sont cantabriques géantes (2 m de hauteur),
installées : des religieuses franciscaines, des gravées de motifs celtes, demeurent un
Clarisses, des indigentes… jusqu’en 1835, casse-tête pour les scientifiques. Elles sont
er date d’expulsion des habitantes de l’époque. attribuées aux Cantabres (I siècle av. J.-C.)
Trois ans plus tard, le bâtiment était affecté qui pratiquaient activement le culte des astres.
à une usine de tabac.
À voir également à Santander
ÉGLISE DU CHRIST
C/ Somorrostro, s/n CABO MAYOR
& +34 942 211 563Situé à 3 km du Sardinero, en longeant la
Tous les jours en été de 8h à 13h et de 16h côte.
à 20h. Le reste de l’année, de 8h à 13h et de Devant le phare s’ouvre un large
promon17h à 20h. Mais aussi en fonction des horaires toire naturel avec d’impressionnants à-pics.
des messes.Emprunter le sentier qui démarre en contrebas
Située sous la cathédrale, qui fut reconstruite du bar Cabo Mayor. La promenade bucolique
après le siniestro de 1941 dans son style vous mènera à travers les prés ondulés avec
en toile de fond de magnifiques vues sur la gothique d’origine, la crypte date de l’époque
e ecôte. Au retour, halte obligée sur la terrasse romane (XI -XIII ). Ses trois nefs divisées par
du bar pour se requinquer d’un vino y tapa de robustes piliers la rendent accueillante,
face à la grande bleue. presque intime. Mais pour en découvrir tout ROUTES RUPESTRES
Santander - CANTABRIE √ 53
l’intérêt, il faut baisser les yeux : à gauche, et de racines. Caché dans les buissons, il tire
sous la nef, apparaissent les fondations d’un les jupons des jeunes filles. El trasgo : autre
ancien domus romain dont on aperçoit clai- lutin espiègle. Lorsque le tonnerre éclate, les
rement les conduits de canalisation. Le tout grands-mères continuent à s’exclamer : « Les
est savamment éclairé et recouvert d’un épais trasgos jouent aux boules ! ».
vitrage et, hélas, parfois camouflé par des
PALACIO REAL DE LA MAGDALENAbancs d’église…
Península de la Magdalena, s/n
FUNICULAIRE & +34 942 203 084 / +34 942 272 650
DEL RIO DEL RIO DE LA PILA www.palaciomagdalena.com
Rio de la Pila Visites guidées le samedi à 10h, 11h, 12h,
Se prend derrière l’immeuble du Banco de 16h et 17h ; le dimanche à 10h, 11h et 12h.
Santander, dans les jardins de Uturrino Prix : 3 E.
Gratuit. Accessible tous les jours de 6h à De style anglais et français, ce palais aux
minuit. styles divers fut inauguré en 1912 pour la
Un funiculaire qui permet d’avoir une famille royale, puis transformé en université.
vue splendide sur Santander et tous ses En 1908, la mairie de Santander donne au roi
monuments. Alfonso XIII et à sa femme Victoria Eugenia la
péninsule de Magdalena pour construire un MUSEO ETNOGRÁFICO DE CANTABRIA
palais royal d’été, le couple royal en fait son Calle de los Heroes del Dos de Mayo,
lieu de villégiature entre 1913 et 1930. Après s/n Muriedas
la proclamation de la Seconde République, en & +34 942 251 347
1931, le palais est fermé et, l’année suivante, www.museosdecantabria.com
metcan@gobcantabria.es le gouvernement approuve la création de
A 8 km au sud de Santander par la l’université Menendez Pelayo (www.uimp.
N-611 en direction de Burgos. es), fondée en 1932. Aujourd’hui, c’est une
Entre mai et septembre, du mardi au dimanche des plus grandes universités d’été d’Europe
de 10h à 14h et de 16h à 19h. Entre octobre et une des plus importantes écoles d’espagnol
et avril, du mardi au samedi de 10h à 14h et pour étrangers. C’est également, en partie, un
de 16h à 18h30, dimanche de 10h à 15h. centre de congrès. Pour ceux qui ont suivi la
Entrée libre. série Grand Hôtel, série réalisée par Cadena
Voici un petit musée des traditions populaires, 3, multiprimée en Espagne et diffusée sur un
injustement méconnu et qui vaut vraiment le canal de la TNT en France, c’est le palais de la
déplacement. Il est installé dans une authen- Magdalena qui a servi de décor au tournage
etique demeure campagnarde du XVII siècle, des scènes concernant l’hôtel, intérieur et
habillée de lierre et entourée de paisibles les alentours.
jardins. L’intérieur reconstitue avec minutie le
PLAGE DU PUNTALmobilier et les instruments populaires utilisés
edans les campagnes au XVIII siècle : buffet Située en face, sur la pointe de Somo
et ustensiles de cuisine, table escamotable, (10 km de plage au total).
alambic pour l’eau-de-vie, outils, rouet à lin La plage du Puntal est accessible en voiture :
et d’étonnants sabots skis taillés d’une seule prévoir une bonne demi-heure de route, sans
pièce. Au premier, on peut voir les apparte- compter les embouteillages. En été, elle est
ments de Pedro Velarde, héros de la résistance quasi annexée par les Santanderinos
(accesantinapoléonienne qui est né et a vécu dans sible en 15 minutes par bateau). Il y a des
cette demeure ; les meubles de ses nobles bateaux également pour Somo, une bourgade
aïeux sont toujours en place. de villégiature qui a sa plage, et pour sa voisine
Remarquez en passant la série d’images Pedreña, célèbre pour son golf très sélect, où
d’Epinal illustrant les légendes du terroir. Ballesteros fit ses premiers putts.
Certains personnages sont férocement
PLAGES DU SARDINERO colorés. La Ojáncana : dévoreuse d’enfants
ET DE LA MAGDALENAaux dents de sanglier et aux seins énormes
La Magdalenaqu’elle rejette sur son dos. El ojáncano :
Elles sont d’une propreté absolue et assez cyclope à la barbe rousse qui se cache dans
les montagnes. El trenti : petit génie farceur étendues pour qu’on n’ait pas à souffrir de
des sous-bois formé de feuillages, de mousse la surpopulation estivale.54 ® CANTABRIE - Santander
3 E, réduit (4-12 ans) 1,50 E. Des visites Shopping
gratuites sont organisées à certaines dates en
MARCHÉ DE LA ESPERANZA basse saison, se renseigner sur le site Internet.
Plaza de la Esperanza, s/n Dans tous les cas, retenez que les visites se font
& +34 942 20 31 14 par groupes de moins de 10 personnes et durent
Du lundi au vendredi de 8h à 14h et de 17h à 45 minutes. La réservation est indispensable.
19h30, samedi de 8h à 14h. Certainement l’ensemble de peintures rupestres
Pour certains, c’est le seul vrai marché. Ouvert le plus émouvant de la péninsule ibérique. Si
depuis 1904, il fournit alimentation, viandes, la galerie est moins grande que dans d’autres
poissons. On y viendra bien sûr le matin et si grottes et les peintures moins nombreuses, elles
possible à la première heure. ont en revanche été imaginées et réalisées non
pas comme des dessins isolés mais comme une
véritable œuvre d’art pensée avec des sujets RAMALES
communiquant entre eux et avec le visiteur au
L’histoire de la ville est liée à la figure du général fur et à mesure que ce dernier avance dans le
Baldomero Espartero, vainqueur de la bataille grotte. Les jeux de lumière et les formes des
de Ramales en 1839 qui opposa les libéraux aux parois sont étudiés pour donner les meilleurs
carlistes. Cette victoire, parmi d’autres succès effets de mouvements et les meilleures
perslors de la première guerre carliste, lui valut le pectives possibles. C’est véritablement du grand
surnom de « pacificateur de l’Espagne » et le art que l’on vous recommande de découvrir
titre de duc de la Victoire – transformant par en visite guidée pour ne rien perdre des très
la même occasion Ramales en « Ramales de nombreux détails qui font de Covalanas une
la Victoria ». Lors de cette même bataille, on grotte si particulière. L’étroitesse de la galerie
raconte qu’Espartero découvrit un coffre rempli impose des petits groupes, 7 ou 8 personnes
de châles de Manille qui avait été abandonné par maximum, ce qui favorise le contact avec les
les troupes carlistes lors de leur fuite précipitée œuvres comme avec le guide. Rarement vous
de la ville, et dont il fit cadeau aux femmes de aurez l’occasion d’être aussi près de peintures
la ville. Depuis cet épisode, on célèbre tous les originales en aussi bon état de conservation !
ans la Verbena del Mantón (fête des châles), au
w La grotte se trouve à 2,5 km du centre-cours de laquelle les couples participants, vêtus
ville. Un très agréable sentier de randonnée en costume traditionnel, dansent la scottish au
permet de s’y rendre à pied à condition son de l’orgue.
d’affronter le dénivelé d’un peu plus de 200 m. Si la ville elle-même compte assez peu de
C’est une bonne manière de se donner le temps vestiges de son passé, elle a néanmoins
de découvrir les beaux panoramas entourant
conservé deux admirables grottes dont l’une, la grotte. On pense que de nombreuses
Covalanas, est certainement la plus émouvante populations habitaient des grottes à l’époque
de toutes les grottes espagnoles par la qualité préhistorique. Au total, 14 grottes ornées de
de ses peintures. peintures ou de gravures ont été trouvées
dans les environs.Transports
w Covalanas est un espace entièrement et A 62 km au sud-est de Santander. Accès par
exclusivement dédié à la peinture, une sorte la E70/AP8 direction Bilbao, sortie 173. Puis
de cinéma ou de musée préhistorique. Les suivez la N629 jusqu’à Ramales.
recherches ont effectivement démontré que
les endroits d’habitation se trouvaient plus À voir – À faire
bas sur la montagne, et seuls des outils de
GROTTE DE COVALANAS peinture ont été retrouvés dans la grotte
elle& +34 942 598 425 même. L’artiste ou les artistes ne venaient
reservascuevas@culturadecantabria.es donc ici que pour exercer leur art, dans un but
Ouvert de mi-juin au 15 septembre tous les que nous ignorons encore. Ils ont en tous cas
jours sauf lundi de 9h30 à 14h30 et de 15h30 à peint dans un endroit où la seule manière de
er19h30 ; du 1 avril au 15 juin et du 16 septembre voir les peintures était d’amener la lumière. A
au 31 octobre tous les jours sauf lundi et mardi 65 mètres de l’entrée de la grotte, la galerie
de 9h30 à 14h30 et de 15h30 à 18h30 ; de est effectivement plongée dans la pénombre,
novembre à mars uniquement le vendredi de et l’éclairage aux lampes devait contribuer à
9h30 à 15h30 et samedi et dimanche de 9h30 à donner des effets de mouvement aux animaux
14h30 et de 15h30 à 17h30. Fermé en janvier. représentés.ROUTES RUPESTRES
Ramales - CANTABRIE √ 55
Les peintures auraient 7 000 ans de plus que Ouvert de mi-juin au 15 septembre tous
les bisons d’Altamira et les mammouths de les jours sauf lundi de 9h30 à 14h30 et de
erLascaux. Les animaux représentés ici sont 15h30 à 19h30 ; du 1 avril au 15 juin et
du 16 septembre au 31 octobre tous les des cerfs et des biches, des animaux placés
jours sauf lundi et mardi de 9h30 à 14h30 et très haut dans le Panthéon des mammifères
représentés sur les parois hispaniques. La de 15h30 à 18h30 ; de novembre à mars
technique utilisée est celle du pointillisme : uniquement le vendredi de 9h30 à 15h30 et
les samedi et dimanche de 9h30 à 14h30 et vous noterez effectivement que les traits ne
de 15h30 à 17h30. Fermé en janvier. 3 E, sont pas pleins mais formés d’alignements
réduit (4-12 ans) 1,50 E. Des visites gratuites de points obtenus par apposition du pouce,
sont organisées à certaines dates en basse enduit d’oxyde de manganèse, sur la paroi.
saison, se renseigner sur le site Internet. Dans On dénombre une vingtaine de figures, dont
tous les cas, les visites se font par groupes de un bison et un cheval, toutes les autres
moins de 10 personnes et durent 45 minutes. sont des biches ou des cerfs. Même s’il est
La réservation est indispensable. Accès PMR.difficile évidemment d’interpréter la volonté
Moins impressionnante que Covalanas par de l’artiste, vous remarquerez que le schéma
ses peintures, Cullalvera l’est en revanche d’ensemble répond à un plan et que le choix
par sa bouche spectaculaire et immense. des emplacements n’a rien d’anodin. Les
Située au cœur du village, la galerie mesure animaux semblent nous regarder, s’éloigner
pas moins de 12 km de long dont la moitié ou se repprocher de nous selon l’endroit où
en ligne droite. Autant dire qu’on y circule l’on se trouve dans la galerie, sans aucun raté
beaucoup plus facilement que dans la petite dans le tracé. A certaines distances, les biches
galerie de Covalanas. Les peintures y furent de l’entrée de la galerie pourraient paraître
découvertes en 1954. Ouverte au public en vraies, comme faisant le guet alors que les
2007, elle offre suffisamment de place pour autres s’enfuient déjà à notre arrivée. On ne
abriter des espaces scénographiques et se connaîtra certainement jamais les motivations
prête également à l’observation géologique avec de l’artiste de Covalanas, et si la visite de
de belles concrétions tout le long des parois.la grotte n’apporte pas de réponses, elle a
Les peintures sont concentrées dans un au moins le mérite de nous pousser à nous
secteur situé à plusieurs centaines de mètres interroger sur le sens de ces peintures et le
de l’entrée. Ce qui, comme à Covalanas, message qu’elles nous délivrent.
suppose qu’elles étaient dans l’obscurité
GROTTE DE CULLALVERA totale et visibles uniquement par éclairage
& +34 942 598 425 artificiel. On y distingue de nombreux signes et
reservascuevas@culturadecantabria.es symboles ainsi que des chevaux et des cerfs.
Les peintures de Cullalvera ont été découvertes en 1954.
© A.I CARP56 ® CANTABRIE - Ramales
e GROTTE DE SOPEÑA est né au VIII siècle autour du monastère
Ouvert tous les jours sauf lundi de 10h30 à Santa Juliana, dont il tire son nom. Déclaré
14h30 et l’après-midi samedi et dimanche de monument national, Santillana del Mar – qui
16h à 20h. Départ de visites guidées toutes les n’est pas, contrairement à ce que son nom
heures (compter 45 minutes). 3,50 E, réduit pourrait faire croire, au bord de la mer – est
(7-12 ans) 2,50 E. dans son ensemble un village musée qui peut
se vanter de ne pas posséder une seule pierre A 3 km du bourg de Miera, les grottes offraient
epostérieure au XVIII siècle : église romane, des abris que nos ancêtres chasseurs-cueilleurs
tours et petits palais, fermes traditionnelles, fréquentaient certainement voici 10 à 30 000 ans.
Ils y trouvaient, pour l’époque, une grande qualité rien n’y manque. Bref, un pittoresque bourg
de vie, avec, pendant les mois d’été, un climat médiéval au charme irréprochable. Renoncez
favorable. Ils vivaient de la chasse, la plupart néanmoins à y faire étape en été pour la
visite de la grotte d’Altamira : ses ruelles des grands animaux suivant les vallées fluviales
sont bondées de touristes et il faut jouer des pour migrer ou simplement s’abreuver, mais
coudes partout. Mais ne repartez pas sans également de la pêche grâce aux abondants
y avoir au moins fait une petite promenade !saumons, souvent de très grande taille comme
en attestent les fossiles qui ont été retrouvés.
TransportsLes grottes de Salitre, fermées au public par
A 30 km à l’ouest de Santander. Accès par la souci de conservation (mais dont la grotte de
A67 direction Torrelavega, sortie 187. Suivez Sopeña offre quelques reproductions), avaient
ensuite la N611 jusqu’à Barreda et empruntez un usage d’habitation mais, à au moins deux
à droite la CA131 jusqu’à Santillana.reprises, autour de 18 000 et 15 000 av. J.-C.,
soit deux périodes du Paléolithique supérieur (le
BUSSolutréen et le Magdalénien), elles ont également
& +34 942 720 822servi de sanctuaires rupestres. On peut voir www.lacantabrica.net
dans la Sopeña la reproduction de la grotte et La compagnie La Cantábrica assure les trajets
les fac-similés des nombreuses peintures mises entre Santander et Santillana del mar. Comptez
à jour dans les grottes originales. L’occasion environ 40 minutes de trajet.
de suivre une visite qui allie archéologie, art
rupestre et géologie. Pratique
w Dans la partie habitable, c’est-à-dire la
OFFICE DU TOURISMEbouche de la cavité, ont été reconstituées des
Calle de Jesús Otero, 20zones d’habitation où sont exposés les objets
& +34 942 818 812du quotidien utilisés par nos ancêtres pour
www.turismodecantabria.comcuisiner, chasser, peindre, se vêtir, fabriquer
santillana@srtcantabria.esdes outils, allumer et entretenir le feu…
Ouvert tous les jours de 9h30 à 13h30 et
w Dans la partie plus enfoncée de la galerie, à de 16h à 19h, de juillet à mi-septembre de
l’abri de la lumière, se trouvent les peintures 9h à 21h.rupestres : des rouges, tracées à l’oxyde de
manganèse, et des noires, tracées au carbone. Se loger
Cerfs, biches et chevaux sont les silhouettes
dominantes sur les différents panneaux. Bien et pas cher
w La visite guidée vous emmènera encore
HOSPEDAJE OCTAVIOplus loin dans la grotte qui est aussi une
Plaza Las Arenas, 4merveille géologique avec de très nombreuses
& +34 942 818 199sculptures naturelles formées par le temps,
www.hospedajeoctavio.coml’eau et l’érosion. C’est là que venaient hiberner
pensioncasaoctavio@gmail.comles ours des cavernes, qui partageaient les
Chambre double de 30 à 40 E.grottes avec les premiers hommes. On a
Située derrière l’église, au cœur de Santillana, retrouvé à la Sopeña plusieurs squelettes
cette pension sur deux étages propose des d’ours morts pendant leur sommeil.
chambres confortables, où charme rime avec
austérité. De lourds buffets en bois meublent
SANTILLANA DEL MAR les pièces, donnant à l’ensemble un caractère
Le village n’avait pas besoin de la grotte rustique et typique. On s’endort en écoutant
d’Altamira pour être connu : le vieux bourg le bruit des fermes alentour, rythmé par les
que Jean-Paul Sartre décrit dans La Nausée cloches de l’église.ROUTES RUPESTRES
Santillana del Mar - CANTABRIE √ 57
possèdent des lits à baldaquin. Des tons Confort ou charme
dorés à l’intérieur du bâtiment en passant
LA CASONA DE LOS GUELITOS par l’herbe verte de l’immense jardin, ici tout
Barrio Vispieres, 8 inspire luxe, calme et volupté. D’autant plus
& + 34 942 82 19 15 que des séances de massage sont possibles
& + 34 616 23 66 37 sur réservation.
www.lacasonadelosguelitos.com
PARADOR GIL BLAS****reservas@lacasonadelosguelitos.com
Plaza Ramón Pelayo, 11Chambre double entre 60 et 90 E. Petit
& +34 942 818 000déjeuner : 4 E.
www.parador.esPatiemment rénovée par ses propriétaires
santillana@parador.esaprès en avoir héritée, cette casona propose
Chambre double entre 95 et 140 E.11 jolies chambres donnant toutes sur le petit
Ce parador, nommé ainsi pour rendre jardin qui entoure la maison. A disposition
hommage au héros picaresque de Lesage, a une pièce pour prendre le petit déjeuner et
été aménagé dans le beau palais des Barreda-un salon avec cheminée. A noter, le pain cuit
eBracho, construit au XVI siècle. On y retrouve chaque jour au four servi le matin. Autre plus,
le décor cossu et seigneurial de l’époque, avec la maison est équipée d’un atelier d’entretien
un magnifique parquet en châtaignier, des et de réparation des bicyclettes, labellisé
meubles massifs et des cheminées couron-qualité Bikefriendly. Ce qui en fait un lieu
nées d’armoiries. Le restaurant offre une très approprié pour ceux qui ont choisi de
excellente sélection de spécialités culinaires parcourir la Cantabrie via des circuits de
cantabriques. Comme le cocido montañés, ou cyclo-tourisme.
la soupe de poissons et de fruits de mer. Vous
HOTEL ALTAMIRA*** pourrez aussi partager un plat de fromages
Calle Cantón, 1 d’appellation contrôlée en salle ou sur une jolie
& +34 942 818 025 terrasse. Avis aux amateurs, cette dernière
www.hotelaltamira.com option est ouverte à tous.
info@hotelaltamira.com
Chambre double à partir de 45 E, petit Se restaurer
déjeuner inclus. wi-fi. Offres sur Internet.
CASA COSSIOSéjourner ici parachève une visite à Santillana.
Plaza Navarro, 12Cette ambiance cinématographique qui
& +34 942 818 355caractérise le village se retrouve dans ce
e Fermé le mardi en hiver. Comptez 15 E.palais du XVI siècle, dont les escaliers de
A côté de la collégiale, cette maison de bois, les tableaux, les coffres, les tables, les
pierre abrite un restaurant animé. Au rez-horloges et les tapis sont typiques du style
de-chaussée, on sert des tapas dans une rustique castillan. Le restaurant ajoute encore
ambiance très chaleureuse, tandis qu’au à l’atmosphère, en servant des pièces de
premier étage, s’étend un restaurant de viande rôties au feu de bois. Sur 32 chambres,
grillades et autres plats typiques de Cantabrie.4 disposent d’un balcon donnant sur la rue.
RESTAURANTE EL CASTILLOLuxe
Plaza Mayor, 10
CASONA PALACIO & +34 942 818 377
www.elcastillosantillana.comLOS CABALLEROS****
Calle Vispieres Ouvert tous les jours. Plusieurs menus à partir
& +34 942 821 074 de 15 E.
Considérée comme l’une des meilleures de www.casonaloscaballeros.com
Entre Santillana et les grottes d’Altamira. la ville, cette taverne est le rendez-vous des
Fermé entre décembre et mars. Comptez habitants du coin. Autour des tables en bois,
entre 80 et 130 E la chambre double avec on calme les petites faims avec des tapas ou
petit-déjeuner. des bocadillos. Au premier étage, un vaste
Cet hôtel 4-étoiles se niche dans une bâtisse comedor accueille les appétits plus sérieux et
edu XVII siècle. Des fleurs fraîchement coupées propose un excellent menu du jour (pot-au-feu,
décorent les chambres, dont certaines colin à la romaine, côtes de veau).58 ® CANTABRIE - Santillana del Mar
Altamira rouvre ses portes !
Lors de la visite du musée d’Altamira, vous verrez des images de visiteurs datant de
l’époque de la découverte de la grotte. Vous noterez que les lumières sont fortes, que
personne ne se gêne pour fumer lors de la visite ou pour prendre des photos à grand
renfort de flashs. Les dégradations ont en conséquence été très importantes, raison
pour laquelle la grotte a été fermée en 1977. Rouverte en 1982 avec une limite de
11 000 visiteurs par an, elle ferme définitivement ses portes en 2002 après l’inauguration,
l’année précédente, de la réplique, sur le même principe que celle de Lascaux 2. Elle
est depuis restée totalement inaccessible sauf pour les chercheurs qui y entrent en
combinaison complète pour ne plus altérer son microclimat. Début 2015, pour le plus
grand bonheur des rares élus, Altamira a décidé d’ouvrir de nouveau ses portes aux
visiteurs, au rythme de cinq personnes par semaine, désignées par tirage au sort, et qui
peuvent donc, en combinaison étanche tout comme les chercheurs, aller faire quelques
pas dans la célèbre galerie et voir les peintures authentiques. Si vous vous sentez en
période de chance, allez déposer votre bulletin de participation dans l’urne prévue à cet
effet à l’entrée du musée et rendez-vous au tirage au sort qui a lieu le vendredi à 10h40.
Pour éviter les mauvaises surprises, il est capital de bien tenir compte des particularités
liées à ces visites. Renseignez-vous en amont sur le site Internet du musée d’Altamira.
RESTAURANTE LOS BLASONES médiévale : bibliques (Adam et Eve, saint
Plaza de la Gándara, 8 George et le dragon) ou érotiques (couples
& +34 942 818 070 enlacés dans des positions équivoques). La
Fermé de novembre à mars. Menu à 22 E. tournée des chapiteaux s’achève en beauté
Plateaux de fromages, canard rôti, côtes de dans le cloître aux colonnes sculptées.
bœuf et l’inévitable pot-au-feu montagnard
GROTTES DEL MONTE CASTILLO(cocido) sont à déguster dans une ambiance
Puente Viesgorustique et familiale où vous pourrez aussi
& +34 942 59 84 25manger en mode tapas et raciones pour tenter
http://cuevas.culturadecantabria.compar exemple l’oignon caramélisé servi avec
A 35 km au sud de Santander, à 29 km de un gratin de fromage de chèvre ou du foie de
Santillana. De Santillana, prendre la direc-canard au vinaigre de fruits secs, préparés à
tion de Vargas (10 km), puis la N-623, à l’instant et très goûteux.
droite jusqu’à l’indication Puente Viesgo.
De mi-juin à mi-septembre, du mardi au À voir – À faire
dimanche, de 9h30 à 14h30 et de 15h30 à
19h30. Entre novembre et mars, du mercredi COLLÉGIALE DE SANTA JULIANA
au vendredi de 9h30 à 15h30, samedi et Plaza Aban Don Francisco Navarro s/n
dimanche de 9h30 à 14h30 et de 15h30 à & +34 639 830 520
17h30. Le reste de l’année, ouvert du mercredi Tous les jours de 10h à 13h30 et de 16h à
au dimanche de 9h30 à 14h30 et de 15h30 à 19h30 (18h30 en hiver).
18h30. Entrée 3 E.La Calle del Río mène à la très belle collégiale
Perché sur une belle colline panoramique, romane, qui fait la renommée de Santillana.
le gisement de Puente Viesgo révèle une Elle est considérée comme le plus bel exemple
présence continue de l’homme pendant plus d’art roman dans la région. Sise sur ses trois
de 50 000 ans. Il y a là plusieurs grottes, nefs, la collégiale se laisse aborder par son
e dont deux ouvertes au public : Las Monedas portail latéral, refait au XVIII siècle dans
et El Castillo. On retrouve la même dispo-le respect du dépouillement d’ensemble.
sition qu’à Altamira : habitat à l’entrée de Les reliques de Santa Juliana sont
précieusement conservées à l’intérieur, dans un la grotte et salle sanctuaire au fond. On y a
esarcophage sculpté du XV siècle. Le détail découvert silex et outils en os, dont une partie
a son importance, puisqu’on perpétue ainsi est exposée au musée de l’Homme, à Paris.
Si les représentations d’animaux ne sont pas la vocation reliquaire du tout premier temple,
e aussi captivantes qu’à Altamira, ici, la visite fondé au VI siècle par un groupe de moines.
Les chapiteaux sculptés sont aussi remar- tient davantage de l’expédition archéologique
quables, bien que très haut placés. On y dans un univers peuplé de colonnes géantes,
retrouve quelques thèmes chers à l’imagerie de stalactites et de figures abstraites peintes ROUTES RUPESTRES
Santillana del Mar - CANTABRIE √ 59
ou gravées il y a 20 000 ans. A mi-chemin, sans occulter les questions que l’on se pose
fascinante rencontre avec une quarantaine de encore, et auxquelles un petit espace tente
mains rouges imprimées sur la roche. de répondre en s’intéressant aux dernières
epopulations primitives étudiées au XX siècle par
MUSÉE D’ALTAMIRA les anthropologues : aborigènes, esquimaux…
Avenida Marcelino Sanz de Sautuola Un très beau circuit, bien documenté, avec de
& +34 942 818 005 nombreuses pièces issues des fouilles archéo-Ouvert de mai à octobre tous les jours sauf
logiques de la région.lundi de 9h30 à 20h (dimanche et jours fériés
de 9h30 à 15h) ; de novembre à avril tous les RÉPLIQUE DE LA GROTTE D’ALTAMIRA
jours sauf lundi de 9h30 à 18h (dimanche et Les réservations se font via le site Internet du
jours fériés de 9h30 à 15h). Les visites du musée pour pouvoir programmer le jour et
musée et de la réplique se font à horaires fixes. l’heure de votre visite.
Ces horaires vous seront communiqués lors de Archéologue amateur, Marcelino Sanz de
l’achat de vos billets au guichet. Vous pouvez Sautuola (1831-1888) commence à étudier la
choisir entre une visite libre de la réplique, ou grotte d’Altamira en 1876. La grotte est connue
une visite guidée. Pour réserver à une date depuis une dizaine d’années, mais personne n’a
et une heure précises, achetez vos billets à encore décelé les peintures rupestres ornant
l’avance via le site Internet du musée. 3 E, son plafond, pour une raison simple : elles sont
réduit 1,50 E (moins de 18 ans et plus de situées dans un passage où l’on est contraint
65 ans). Accès gratuit le samedi après-midi de se baisser pour avancer. C’est uniquement
et le dimanche. Accès PMR.
lorsqu’il ira faire visiter la grotte à sa fille que En quittant la réplique de la grotte, vous
rejoincelle-ci, n’ayant pas besoin de se baisser, drez une exposition permanente retraçant
remarquera les splendides peintures.la découverte des peintures et les premiers
Mais les peintures d’Altamira, les premières travaux archéologiques, une simple mise
à être découvertes, devront encore attendre en bouche avant d’entamer un passionnant
quelques années pour être prises au sérieux : parcours à travers un musée très ludique et
personne n’ayant jamais vu de telles peintures, interactif.
on croit d’abord à un canular, jusqu’à la décou-Le musée, entièrement repensé en 2001,
verte de Font-de-Gaume, puis de Lascaux. On nous invite à un voyage dans le temps,
comprend alors qu’Altamira n’est pas un cas jusqu’à l’époque des premiers hominidés.
isolé, et qu’il s’agit bien de dessins effectués et Sur des écrans, on verra à l’échelle 1/1 les
laissés par nos ancêtres. La grotte elle-même différentes espèces d’hominidés éteintes
se résume à une galerie de 270 m flanquée comparées à Homo sapiens. La
scénograde quelques salles et galeries annexes de phie se concentre ensuite sur nos ancêtres, à
dimensions peu importantes. Sa reproduc-travers différentes thématiques : leur vie, leur
tion complète à l’identique vous permettra, à quotidien, leur climat, leurs outils, comment ils
défaut de voir les originaux, de comprendre s’habillaient ou chassaient : tout est passé au
crible des connaissances que nous en avons, exactement comment vivaient nos ancêtres.
En 2015, Altamira a décidé d’ouvrir de nouveau ses portes
aux visiteurs, au rythme de cinq personnes par semaine.
© A.I CARP

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.