Sénégal 2016 Petit Futé (avec cartes, photos + avis des lecteurs)

De
Publié par

Condensé judicieux d'authenticité et de confort, pour ceux ne pouvant s'en passer, le Sénégal reste une destination privilégiée pour qui souhaite aller à la rencontre d'une autre culture pour s'en enrichir. Sur ce dernier point, il faut signaler que le Sénégal reste une destination très bon marché comparativement à ce qu'il propose tant au niveau des infrastructures d'accueil que de la diversité de ses centres d'intérêt. En réalité, il faudrait beaucoup plus que ces quelques lignes pour faire l'inventaire de toutes les bonnes raisons pour découvrir le Sénégal : faites le pas !
Publié le : mercredi 9 septembre 2015
Lecture(s) : 99
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782746997295
Nombre de pages : 412
Prix de location à la page : 0,0060€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

C
O
U
N
T
R
2016
SénégalSénégal
www.petitfute.com
Y

G
U
I
D
EAgence réceptive spécialiste
Afrique de l’Ouest
HOTELS
EXCURSIONS / CIRCUITS
AVENTURE
ECOTOURISME
INCENTIVE
SEMINAIRES
VOLS CHARTERS
VOLS REGULIERS
www.nfsenegal.com
DEPUIS 1984
NiassamEDITION
Directeurs de collection et auteurs :
Dominique AUZIAS et Jean-Paul LABOURDETTE Bonne arrivée
Auteurs : Mathilde FLINOIS, Camille GRIFFOULIERES,
Stéphanie BORG, Maya LEFEBVRE, Marie BERNARD,
Jean-Paul LABOURDETTE, Dominique AUZIAS et alter
Directeur Editorial : Stéphan SZEREMETA au Sénégal !
Responsable Editorial Monde : Patrick MARINGE
Rédaction Monde : Caroline MICHELOT,
Morgane VESLIN, Pierre-Yves SOUCHET,
Leena BRISACQ et Muriel PARENT Bonjour baobabs géants et plages de rêve, bolongs
Rédaction France : François TOURNIE, Jeff BUCHE,
serpentant dans la mangrove du Sine-Saloum et de la Perrine GALAZKA, Talatah FAVREAU et Maud VILLERET
Casamance, dromadaires et éclaboussures de Sahara FABRICATION
aux portes de Saint-Louis, collines et cascades aux Responsable Studio : Sophie LECHERTIER
assistée de Romain AUDREN confins de Kédougou... Le Sénégal, finalement peu
Maquette et Montage : Julie BORDES,
connu hors Saly et ses resorts, est une terre de soleil Élodie CLAVIER, Sandrine MECKING, Delphine PAGANO
et Laurie PILLOIS éternel et d’aventure, riche en paysages magnifiques,
Iconographie et Cartographie : Audrey LALOY
contrastés et en rencontres fortuites. Il est à l’image de
WEB ET NUMERIQUE
l’Afrique iconique telle qu’on se la représente à travers
Directeur Web : Louis GENEAU de LAMARLIERE
ses contes, ses griots, sa culture animiste et ses villages Directeur technique : Lionel CAZAUMAYOU
Chef de projet et développeurs : de cases. Celle qu’on raconte aux enfants pour les faire
Jean-Marc REYMUND, Cédric MAILLOUX, Florian FAZER
rêver. Le Sénégal est aussi une autre Afrique, actuelle, et Anthony GUYOT
Community Manager : Cyprien de CANSON où la démocratie est stable, où les religions cohabitent
harmonieusement, où les ethnies séculaires perpétuent DIRECTION COMMERCIALE
Responsable Régies locales : Michel GRANSEIGNE les traditions sans refuser la modernité. C’est, enfin, le
Responsable recrutement Régies locales :
pays de la teranga, ce sens de l’hospitalité inné et ancré Victor CORREIA
Relation Clientèle : Vimla MEETTOO dans la culture nationale, qui se vit à chaque tasse de
et Sandra RUFFIEUX
thé partagée, chaque « bonjour » échangé joyeusement,
REGIE NATIONALE : chaque village où on a décidé de s’attarder un peu. Les
Chefs de Publicité : Caroline AUBRY,
lumières des villes sont aussi fascinantes. Dakar la François BRIANCON-MARJOLLET,
Perrine DE CARNE MARCEIN, Caroline GENTELET, capitale, fière, agitée, branchée, continue de se déployer
Florian MEYBERGER et Caroline PREAU
tout en exhumant son douloureux passé à l’île de Gorée.
REGIE INTERNATIONALE : Pendant ce temps, Saint-Louis reste endormie dans son
Chefs de Publicité : Jean-Marc FARAGUET,
décor colonial patiné par le temps. Le Sénégal est un Guillaume LABOUREUR et Elisa MORLAND
Régie Sénégal : Gatien COUVREUR pays de pêcheurs et de pirogues colorées, une terre de
farniente et de dépaysement, où chaque escapade est DIFFUSION ET PROMOTION
Directrice des Ventes : Bénédicte MOULET une odyssée poétique. Une terre fière de ses multiples
assistée d’Aissatou DIOP, Alicia FILANKEMBO cultures, qui ont nourri le sentiment d’identité et de et Bénédicte PETIT
Responsable des ventes : Jean-Pierre GHEZ « négritude » chère au président-poète Léopold Sedar
assisté de Nathalie GONCALVES
Senghor. « Le poème n’est accompli que s’il fait chant, Relations Presse-Partenariats : Jean-Mary MARCHAL
parole et musique en même temps », avait-il joliment ADMINISTRATION
dit. A vous d’ouvrir vos yeux et vos oreilles.Président : Jean-Paul LABOURDETTE
Directeur Administratif et Financier : Gérard BRODIN
L’équipe de rédactionDirectrice des Ressources Humaines :
Dina BOURDEAU assistée de Sandra MORAIS
REMERCIEMENTS. Merci à Denis Tirat de Regards Croisés, et de Naommi CHOQUET
Responsable informatique : Pascal LE GOFF à Modou Diouf et Paco Sané de l’office du tourisme de
Responsable Comptabilité : Valérie DECOTTIGNIES Ziguinchor, à Helen Crawford, Kaba et Ibrahima de West assistée de Jeannine DEMIRDJIAN, Oumy DIOUF
et Christelle MANEBARD African Tours, à Jari Virtanen du Ngala Lodge, à Mohamed
Recouvrement : Fabien BONNAN et Amal Fawaz de l’hôtel Oceanic, à Arona et Fatou Diaw
assisté de Sandra BRIJLALL
d’ACT, à Muriel et Jean-Jacques Bancal de l’hôtel Résidence, Standard : Jehanne AOUMEUR
à Marie-Caroline Camara d’Au fil du fleuve et à Maya Lefebvre
pour ses conseils. Un remerciement tout particulier à Camille
Griffoulières sans qui je n’aurais pas pu faire ce guide.

PETIT FUTE SÉNÉGAL 2016
Petit Futé a été fondé par Dominique AUZIAS.
Il est édité par Les Nouvelles Editions de l’Université
18, rue des Volontaires - 75015 Paris.
IMPRIMÉ EN FRANCE& 01 53 69 70 00 - Fax 01 42 73 15 24
Internet : www.petitfute.com
SAS au capital de 1 000 000 E -
RC PARIS B 309 769 966
Couverture : © JordiRamisa
Impression : IMPRIMERIE CHIRAT -
42540 Saint-Just-la-Pendue
Dépôt légal : 17/10/2015
ISBN : 9782746992191

Pour nous contacter par email, indiquez le nom
de famille en minuscule suivi de @petitfute.com
Pour le courrier des lecteurs : info@petitfute.comSommaire
wINVITATION wSINE-SALOUM
Sine-Saloum .......................................192AU VOYAGE
Mbissel ........................................... 194
Les plus du Sénégal ...............................7 Samba Dia ...................................... 194
Fiche technique ......................................9 Palmarin .........................................195
Idées de séjour .....................................12 Falia ................................................ 199
Comment partir ? .................................. 15 Djifer ............................................... 199
Dionewar ........................................200
Niodior ............................................ 200 wDÉCOUVERTE
Ndangane .......................................200
Le Sénégal en 30 mots-clés ................. 28 Yayem ............................................. 203
Survol du Sénégal ................................. 35 Mar Setal 203
Histoire .................................................. 41 Fimela 204
Politique et économie ........................... 56 Mar Lodj .........................................205
Population et langues 62 Ndiosmone......................................207
Mode de vie ........................................... 66 Fatick .............................................. 207
Arts et culture ....................................... 71 F oundiougne ................................... 208
Festivités ............................................... 85 Kaolack ........................................... 209
Cuisine sénégalaise .............................. 88 Nioro du Rip .................................... 211
Jeux, loisirs et sports ........................... 91 Passy 212
Enfants du pays .................................... 94 Sokone212
Toubacouta .....................................213
Réserve de Fathala .........................215 wDAKAR
Missirah .......................................... 217ET SA RÉGION Parc national du Delta du Saloum .... 217
Dakar ................................................... 102
La presqu’île du Cap-Vert ..................147 wCASAMANCE Île de Gorée ....................................147
Îles de la Madeleine ........................155 Basse Casamance ..............................220
Rufisque .........................................156 Rive Sud ............................................227
Lac Rose ......................................... 156 Ziguinchor ....................................... 227
Noflaye ...........................................159 Brin ................................................. 238
Kayar .............................................. 160 Kamobeul 238
Enampore .......................................238Keur Moussa ................................... 160
Séléki .............................................240
Etama 240 wPETITE CÔTE Bandial ...........................................240
Petite côte ........................................... 162 Dioher 240
Toubab Dialaw ................................162 Eloubaline ....................................... 241
Popenguine ..................................... 165 Edioungou 241
Bandia ............................................169 Oussouye ........................................ 242
La Somone ...................................... 171 M’lomp ...........................................246
Saly-P ortudal ..................................173 Djiromait ......................................... 247
Mbour ............................................. 181 Pointe Saint-Georges ......................247
Warang ........................................... 183 Elinkine 249
Nianing ...........................................184 Carabane ........................................250
Mbodiène ........................................ 185 Efrane ............................................. 253
Ngazobil .......................................... 186 Île d’Ehidje ...................................... 254
Joal ................................................186 Île d’Egueye ....................................254
Fadiouth 188 Cap Skirring 254Kabrousse ....................................... 261 wSAINT-LOUIS Boucotte .........................................263
Djembéring ..................................... 264 ET SA RÉGION
Cachouane ...................................... 266 Saint-Louis
Île de Djiroitou ................................. 266 et sa région ......................................... 318
Rive Nord ........................................... 266 Saint-Louis ........................................318
Koubalan ......................................... 266
Bakouleyé .......................................... 335
Affiniam .......................................... 267 Makhana ...........................................335
Thionck Essyl .................................. 267
Langue de Barbarie ............................ 335
Bignona ..........................................267
Lac de Guiers ..................................... 342Diouloulou ....................................... 268
Parc national du Djoudj ...................... 342Kabadio269
Abéné .............................................269
Kafountine ......................................270 wFOUTA-TORO
Niomoune 273
Fouta-Toro ..........................................346Haute Casamance ............................... 274
Route du Fleuve ................................. 348Sédhiou ..........................................274
Richard-Toll ....................................348Île du Diable .................................... 274
Rosso .............................................. 351Kolda ..............................................274
Da gana ........................................... 352
Nder ...............................................352 wSÉNÉGAL ORIENTAL Podor 352
Sénégal oriental .................................. 278 Ndioum ........................................... 356
Tambacounda .................................278 Matam ............................................ 357
Goumbayel ...................................... 282 Ourossogui...................................... 358
Wassadou ....................................... 283 Royaume du Gadiaga ......................... 359
Dialacoto ......................................... 283
Dar Salam ....................................... 283
wESCAPADE Parc national du Niokolo Koba ......... 284
Mako ..............................................291 EN GAMBIE
Oubadji ...........................................292
Banjul .............................................368Badian ............................................292
Bakau370Kédougou .......................................293
Ségou .............................................295 Cape Point ......................................371
Fajara372Dindefello 296
Pays Bédik ......................................... 297 Senegambia .................................... 373
Pays Bassari ......................................300 Brufut .............................................375
Pays Djalonké ....................................303 Tanji ................................................ 375
Sanyang .........................................376
Gunjur 377 wCENTRE-OUEST
Kartong ........................................... 377
Centre-Ouest ....................................... 306 Brikama .......................................... 378
Thiès ............................................... 308 Serrekunda ..................................... 379
T ivaouane .......................................311
Diourbel .......................................... 312
Mboro ............................................. 312 wPENSE FUTÉ
Ngaye Mékhé .................................. 314
Pense futé ........................................... 382
Lompoul 314 S’informer398
T ouba .............................................. 314
Rester .................................................. 402
Kébémer ......................................... 316
Louga .............................................316 Index ...................................................4074
SENEGAL
SAINT-LOUIS
Lompoul
LOUGA
Ngaye Mékhé
Kayar
ToubaCAP-VERT DIOURBEL
THIES
FATICK
KAOLACK
Keur Ayip
Farafenni
Senoba
ZIGUINCHOR5
Sénégal
TAMBACOUNDA
KOLDA
Kèdougou
0 70 km6
L’artisanat sénégalais produit
beaucoup d’instruments de musique.
Barques sur la plage de Saly.
Rhinocéros dans la réserve de Bandia.
© AUTHOR’S IMAGE © AUTHOR’S IMAGE © PICCERELLA
© AUTHOR’S IMAGEINVITATION AU VOYAGE
Les plus
du Sénégal
se limite pas à ce style très populaire. Le La douceur du climat
hip-hop à Dakar, le jazz – à travers le festival Le Sénégal est une destination « soleil toute
de Saint-Louis – le blues mandingue ou les l’année » souvent méconnue des Français,
musiques jouées à la kora et aux percussions sans décalage horaire avec Paris, et – cerise
traditionnelles sont d’autres richesses sonores sur le gâteau – accessible avec des billets
à découvrir. De même, le mode de vie des d’avion pas chers. Ainsi pendant le plein
gens peut changer radicalement selon leur hiver en France de novembre à avril, le soleil
religion (musulmane, catholique, animiste, est au beau fixe au Sénégal, alors en saison
les deux !), qu’ils vivent dans un village Diola sèche, accompagné de températures idéales
en Casamance, dans un quartier de pêcheurs
entre 20 et 30 °C. Vous êtes assuré que pas Wolof à Saint-Louis, dans un campement de
une goutte d’eau ne tombera du ciel pendant Peuls, à Dakar en mode citadin ou en mode
votre séjour et que les moustiques seront très tribal en pays Bassari. La richesse ethnique
rares. Pendant la saison des pluies de juin à et dialectique du pays se comprend au fil
septembre (ou octobre suivant les années),
des rencontres.
appelée « hivernage », certaines contrées à
l’intérieur du pays sont impraticables. Mais Confort et farniente
les pluies sont rares sur la Grande et la Petite La grande diversité des structures d’accueil
Côte, littoral s’étendant de Saint-Louis à Joal, apporte une réponse à tous, tant au niveau
en passant par Dakar. Lorsqu’il pleut, cela ne du budget, du confort que du style de voyage
dure généralement pas, et les routes goudron- recherché, plutôt routard ou luxueux. Le
nées sèchent dès que le soleil revient. En Sénégal est pour beaucoup une association
Casamance, région plus verte située plus au de plages et de farniente le long de la Grande
sud (de l’autre côté de la Gambie), le climat Côte, mais surtout de la Petite Côte, du
Sineest presque équatorial avec un hivernage Saloum et de la Casamance, où la mer est
plus long à fortes pluies (de juin à novembre). moins agitée.
Un des charmes de ce pays provient d’une
Une richesse musicale notion du temps bien différente de la notion
et culturelle occidentale. On apprend facilement à prendre
Bien sûr, il y a Youssou N’Dour, le créateur le temps de vivre. On apprécie la sieste dans
du Mbalax, mais la musique du Sénégal ne un hamac à l’ombre d’un cocotier.
Île de Ngor.
© AUTHOR’S IMAGE8 LES PLUS DU SÉNÉGAL
Elysées sur un passage clouté. Les vendeurs Tourisme intégré ou solidaire
ambulants (les « bana-bana ») viennent régu-Il y a plusieurs façons de découvrir le Sénégal.
lièrement importuner les touristes, comme Avec le all inclusive à Saint-Louis, au cap
dans beaucoup de pays pauvres où il existe Skirring ou sur la Petite Côte, pas besoin
un décalage entre richesse des populations de sortir des murs, tout est prévu sur place
locales et prix touristiques, mais il n’y a pas pour divertir le touriste. Mais il y a aussi la
d’agressivité dans leur comportement. Le possibilité de découvrir une autre culture,
plateau à Dakar n’est pas très agréable sans d’autres mœurs, une autre façon de voir les
guide car les touristes sont trop sollicités, choses, en vivant avec les populations dans
mais il n’y a aucun danger à s’y promener des campements villageois. Aller discuter sous
la journée.l’arbre à palabres sur la place du village, faire
une sortie en mer en pirogue pour rapporter
Une hospitalité authentiquedu poisson, puiser l’eau au puits, préparer
L’authenticité de l’hospitalité des Sénégalais, la cuisine avec les femmes, faire le marché,
la Teranga comme on l’appelle ici, pour peu boire un thé à la menthe sous la case... Le
que l’on se donne la peine de sortir des circuits dépaysement est assuré. Ces campements
traditionnels, ne laissera personne indifférent. sont gérés par des associations locales dont
Un état d’esprit festif, jovial, généreux et les bénéfices sont investis dans les écoles,
ouvert aux étrangers, très spontané. N’oubliez dispensaires, routes.... La Casamance est une
jamais que les salutations au Sénégal sont région pionnière dans ce type de tourisme
d’une importance capitale, et durent quel-solidaire, suivie par le Sénégal oriental et
quefois cinq bonnes minutes sur un bord de dans une moindre mesure le Sine Saloum
chemin. N’hésitez pas à entrer dans ce jeu (tous les détails sur le site de l’ATES :
protocolaire pour être aimable et poli, et ne www.tourismesolidaire.org/senegal).
soyez pas avares en « bonjour, ça va ? ». De
Une destination sûre plus, s’aventurer dans les villages isolés du
Sénégal oriental ou de Casamance est une Autre atout non négligeable : la sécurité. Alors
manière de découvrir d’autres cultures plus que les bruits de bottes résonnent un peu
partout en Afrique, le Sénégal est un exemple traditionnelles, plus animistes aussi comme
de démocratie mature et stable, une destina- celles des Bassaris, des Bédiks ou des Diolas,
tion sûre. Même si le règlement du dossier de où le sens de la famille et de l’accueil est
la Casamance est encore frais, le voyageur réel, où les rituels ancestraux sont encore
qui séjourne au Sénégal ne risque pas grand- pratiqués et où la vie en communauté fait
chose, pas plus qu’en traversant les Champs- partie du quotidien.
© AUTHOR’S IMAGE9Fiche technique
de luxe à Dakar, Saly, Saint-Louis et au Cap Argent
Skirring. De nombreux hôtels de luxe, chaînes La monnaie est le franc (FCFA) d’Afrique de
internationales ou indépendants proposent des l’Ouest, valable au Sénégal, Mali, Niger, Côte
chambres dotées de tout le confort européen. d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Bénin
Les prix sont compris entre 30 000 FCFA et Togo. Attention ! Ce n’est pas le même que
jusqu’à 100 000 FCFA et plus la nuitée. Une celui qui a cours en Afrique centrale.
location de 4X4 commence à 35 000 FCFA
w w Taux de change : 1 E = 655,96 FCFA et la journée.
1 000 FCFA = 1,52 E.
Il existe des billets de 10 000, de 5 000, de Le Sénégal en bref
2 000 et de 1 000 FCFA. Il existe des pièces
de 500, 250, 200, 100, 50, 25 et 10 FCFA, Le pays
ainsi que de 5 FCFA mais elles sont moins w w Nom officiel : République du Sénégal.
courantes.
w w Devise : La devise de la république du
Idées de budget Sénégal est : Un peuple – Un but – Une foi.
Elle traduit la volonté de vie en commun : w w Petit budget. Pour les plus débrouillards,
une volonté (foi) d’unité (peuple) pour la il est possible de se nourrir pour moins
construction de la nation (but).de 5 000 FCFA par jour, de dormir pour
w w Capitale : Dakar.8 000 FCFA et de voyager à travers le pays
2pour 10 000 FCFA ou moins. Cela implique w w Superficie : 196 712 km .
évidemment de se rabattre sur les dibiteries w w Chef de l’Etat : Macky Sall, libéral. Elu
de quartier, de loger dans des auberges ou pour la première fois le 25 mars 2012, avec
des campements, et d’utiliser les bus ou le 65,80 % des voix contre 34,20 % pour le chef
taxi-brousse. de l’Etat sortant, Abdoulaye Wade.
w w Budget moyen. Le budget moyen reste w w Nature du régime : Présidentiel
multinettement moins élevé que les standards partite.
occidentaux.
w w Langue officielle : Français.Si l’on cherche le confort, compter tout de
même entre 15 000 FCFA et 20 000 FCFA la w w Langues locales : La langue la plus parlée
nuit dans une auberge ou un hôtel propre, avec est le wolof (80 %). Le wolof est généralement
toutes les commodités. Compter également compris par tous, au moins dans les villes.
environ 5 000 FCFA ou plus le plat dans un Mais, on parle aussi sérère, peul, diola,
restaurant « occidental ». Une location de mandingue, soninké, bassari, bedik, manjak,
voiture commence à 15 000 FCFA la journée. entre autres.
w w Gros budget. Ceux qui sont financièrement w w Religions : musulmans 94 % ; chrétiens
aptes pourront passer le séjour dans les hôtels 5 % ; religions traditionnelles 1 %.
Hutte dans la région de Darou Mousty.
© AUTHOR’S IMAGE10 La population w w PIB : 14,79 Mds $ (Banque mondiale, 2013).
w w PIB par habitant : 1 050 $ (Banque w w Population : 13, 5 millions d’habitants
mondiale, 2013).+2,6 % par an (Agence nationale de la
statistique et de la démographie – ANSD, w w Population sous le seuil de pauvreté :
estimations 2014). 46,7 % (Banque mondiale, 2011).
w w Population urbaine : 47 % (ANSD, 2014). ew w IDH : 0,459 - 155 rang mondial (Banque
w w Jeunes : 68 % de la population est âgée mondiale, 2013).
de moins de 25 ans (ANSD, 2014). w w Taux d’inflation : – 1,1 % (Banque
w w Taux de chômage : 25,7 % (ANSD, 2013) mondiale, 2014).
w w Population scolarisée : 45 % au primaire ; 20 % w w Balance commerciale (import/export) :
au secondaire ; 4 % au supérieur (ANSD, 2012) -2,282 milliard $ (2012).
w w Densité : 67,8 hab./km² (ANSD, 2014).
Téléphonew w Espérance de vie : 60,5 ans (CIA, 2014).
w w Nombre moyen d’enfants par femme : w w Pour appeler la France. Composez le 00 +
4,5 enfants par femme (ANSD, 2014). 33 + les neuf derniers chiffres du numéro de
votre correspondant (sans le 0 initial).w w Mortalité infantile (de 0 à 1 an) : 53,9 ‰
(CIA, 2013). w w Pour appeler le Sénégal. Composez le
00 + 221 + les neuf chiffres du numéro w w Taux d’alphabétisation : Jeunes hommes
de votre(15 à 25 ans) : 74 % (UNICEF, 2012), jeunes
femmes (15 à 25 ans) : 56 % (UNICEF, 2012). w w Téléphone portable. Utiliser votre portable
La région de Ziguinchor est la région la plus français au Sénégal vous coûtera les yeux
alphabétisée en français au niveau national. de la tête. Une solution pas chère consiste
en l’achat d’une carte SIM locale et de
L’économie recharges de crédit. Plusieurs opérateurs
w w Taux de croissance économique : 4% plus ou moins chers le proposent, mais le
en 2013 contre 3,4% en 2012 (ANSD), 5,1% plus fiable reste Orange, qui a la meilleure
estimé en 2014. couverture réseau dans les zones reculées 11
Hymne national
L’hymne national du Sénégal indépendant doit ses paroles au président-poète Léopold
Sédar Senghor, et sa musique à Herbert Pepper, ethnomusicologue français ayant
travaillé en Afrique de l’Ouest et du Centre pour l’ORSTOM (l’Office de la recherche
scientifique et technique outre-mer, devenu en 1998 l’Institut de recherche pour le
développement – IRD).
Extrait (premier couplet) :
« Pincez tous vos koras, frappez les balafons. / Le lion rouge a rugi. / Le dompteur de
la brousse / D’un bond s’est élancé / Dissipant les ténèbres. / Soleil sur nos terreurs,
soleil sur notre espoir. »
(utile pour chercher un campement dans la période pour visiter les régions naturelles et
brousse !). Pour cet opérateur, vous trouverez les grands parcs. Plus précisément, avril et
des vendeurs ambulants de carte SIM et de mai pour les réserves d’animaux.
recharges partout au bord des routes et dans w w La saison des pluies, appelée hivernage,
des petits commerces en ville. de juillet à octobre, où les températures
diurnes varient de 27 °C à 38 °C, les nocturnes Décalage horaire
de 22 °C à 28 °C. En Casamance, l’hivernage
Le Sénégal est situé sur le méridien horaire de dure d’avril à septembre, car le climat est
Greenwich. En heure d’hiver (de novembre à plus humide et la région plus verte. Il pleut
mars), quand il est midi au Sénégal, il est 13h en beaucoup, jusqu’à douze jours par mois en
France. En heure d’été (d’avril à octobre), quand août, mais beaucoup plus à Ziguinchor qu’à
il est midi au Sénégal, il est 14h en France. Saint-Louis et dans le nord du pays, où les
précipitations se font très rares.Formalités
erw w Depuis le 1 mai 2015, les ressortissants Saisonnalité
français désirant se rendre au Sénégal n’ont Il fait beau et sec presque toute l’année, de
pas besoin de visa. octobre à mai, la période idéale pour aller au
On ne demande plus désormais la vaccination Sénégal. Sachez que pendant l’hivernage,
contre la fièvre jaune à la frontière, mais il la saison des pluies de mai à septembre,
est recommandé de le faire si vous allez en le parc national du Djoudj tout comme celui
brousse. du Niokolo Koba ne présentent pas grand
intérêt. Inutile donc de flâner dans ces coins-là
Climat de façon prolongée en période estivale. De
Le Sénégal a du charme toute l’année. Par sa même, la région du fleuve Sénégal est à cette
situation en zone intertropicale, le pays est période insupportablement chaude. Tout le
soumis à deux saisons distinctes. pays ne perd pourtant pas de son intérêt : si
Tambacounda devient une fournaise durant w w La saison sèche de novembre à juin, pendant
la saison des pluies, les pays Bedik et Bassari laquelle il ne pleut jamais. Les températures
diurnes oscillent entre 22 °C et 30 °C, les se recouvrent d’une toile verte unique à ce
nocturnes entre 16 °C et 20 °C. A l’intérieur, moment de l’année. La Casamance, contrée
pendant la saison sèche, la température peut plus verte, bénéficie d’une saison des pluies
dépasser les 40°C. Mais c’est la meilleure plus longue, dès les mois d’avril ou mai.
Le drapeau sénégalais
Le drapeau du Sénégal est divisé en trois bandes
verticales, verte, jaune et rouge. La bande jaune
porte une étoile verte en son centre. Le vert
symbolise l’islam, l’espoir chrétien, la fécondité
et la nature ; le jaune la prospérité, l’abondance
et la culture ; le rouge la détermination dans la
lutte contre le sous-développement. Les cinq
branches de l’étoile pointent les cinq continents.Idées de séjour
Plusieurs semaines sont nécessaires pour Séjours courts
découvrir le Sénégal : Dakar et la presqu’île
du Cap Vert, Saint-Louis, Joal et le Sine- 10 jours : Presqu’île du Cap-Vert,
Saloum, Saly et Mbour, la rive sud de la Sine-Saloum et Saint-Louis
Basse Casamance, et pour les explorateurs,
w w Jour 1. Matinée à la découverte du le long du fleuve Sénégal de Podor à Matam,
plateau, le centre-ville de Dakar. L’après-les confins du Sénégal oriental (en pays
midi, excursion sur l’île de Gorée. Retour le
Bassari, Bédik et Djalonké), la haute soir, dîner aux Almadies.
Casamance ou la rive nord de la Basse
w w Jour 2. Direction la Petite Côte. Arrêt à Casamance... Sachez que le Sine-Saloum
la Somone pour faire un plouf à la plage, et la Casamance se sillonnent en pirogue et
déguster quelques huîtres, puis direction en voiture, et que les deux régions ont des
Mbour pour assister au retour de la pêche coutumes assez proches. Choisissez l’une
en fin d’après-midi, spectaculaire. Dormir ou l’autre si vous hésitez dans le choix de
à Saly pour goûter à la vie nocturne de la votre intinéraire (et revenez visiter le reste
station balnéaire.une autre fois !).
Le parcours classique consiste à passer un w w Jour 3. Départ pour Joal, visite de l’île aux
peu moins d’une semaine dans le nord – la Coquillage Fadiouth le matin. L’après-midi,
région de Saint-Louis et ses environs –, puis road trip sur la route des salines du Siné
de se rapprocher des parties aquatiques, Saloum jusqu’à Palmarin.
de la Casamance ou du Saloum pour une w w Jour 4. Balade en pirogue dans les bolongs
période à peu près équivalente, ce qui laisse et les villages sérères. Découverte de la
trois à quatre jours pour avoir un aperçu de magrove, dégustation d’huîtres de palétuviers.
Dakar, de Gorée et du lac Rose. Une semaine Le soir, observation des hyènes en calèche
supplémentaire pourra être envisagée au ou combat de lutte traditionnelle.
Sénégal oriental pour goûter à toutes les w w Jours 5. Farniente sur la plage, dégustation
atmosphères sénégalaises. de grillades de poissons et départ pour Dakar.
Bien que l’option soit onéreuse, la location
w w Jours 6. Départ à l’aube pour le lac Rose, d’une voiture (avec ou sans chauffeur) ou
la Grande Côte et Saint-Louis en voiture, halte d’une pirogue privée fera la différence entre
dans le désert de Lompoul. Soirée à la belle ceux qui n’iront que d’une gare routière à une
étoile sous les tentes maures.autre et ceux qui pourront fouiner, s’attarder
ou, au contraire, passer rapidement quand w w Jour 7. Balades à dos de chameau et à
cela les arrange. pied, préparation du thé. Départ pour
SaintAvertissement
En Afrique, l’imprévu est prévisible. En d’autres termes, sachez qu’ici il n’est pas
toujours aisé de tenir strictement un programme. C’est long ? C’est loin ? Posez cette
question à un gars du coin et il vous répondra toujours que non. Il arrive bientôt ? La
réponse sera toujours : « Oui. » Résultat, vous passerez votre temps à attendre. Il
faut juste l’admettre et accepter de vivre le temps des vacances au rythme du pays.
Ne prévoyez pas trop d’activités ou trop de route dans une même journée, car vous
n’arriverez pas à tout goupiller. Vous aviez prévu de partir à 8h ? Vous n’êtes finalement
sur la route qu’à 10h, parce que le réceptionniste de l’hôtel est sur le point d’arriver
(une demi-heure plus tard), que vous avez demandé à un gamin d’aller vous faire du
change au marché (« ça va prendre combien de temps ? » « 5 minutes » – il revient
20 minutes plus tard !) et qu’un camion bloque le parking (le chauffeur est allé boire un
café et il n’entendait pas vos coups de Klaxon). Une seule solution : rester cool. C’est
ça, les vacances, non ?INVITATION AU VOYAGE
IDÉES DE SÉJOUR 13
Pélicans dans le parc national du Djoudj.
Louis en fin d’après-midi. Dîner sur l’île de voiture. Dîner sur l’île de Ndar pour goûter
Ndar pour goûter à l’atmosphère de la ville. à l’atmosphère de la ville.
w w Jour 8. Visite du village de pêcheur Guet- w w Jour 8. Visite du village de pêcheur
GuetNdat en calèche le matin, balade dans Saint- Ndat en calèche le matin, balade dans
SaintLouis et sur l’Hydrobase l’après-midi. Dîner Louis et sur l’Hydrobase l’après-midi. Dîner
dans la vieille ville. dans la vieille ville.
w w Jour 9. Matinée : visite du parc du Djoudj, w w Jour 9. Matinée : visite du parc du Djoudj,
après-midi : retour sur Dakar. après-midi : retour sur Dakar.
w w Jour 10. Le matin : achat des derniers w w Jour 10. Le matin : achat des derniers
souvenirs au marché de Soumbédioune. souvenirs au marché de Soumbédioune.
Après-midi : visite de l’île de NGor, farniente à Après-midi : visite de l’île de NGor, farniente à
la plage avant d’aller dîner dans un restaurant la plage avant d’aller dîner dans un restaurant
chic avec vue sur l’océan. chic avec vue sur l’océan.
10 jours : Presqu’île du Cap-Vert, Séjours longs
Casamance et Saint-Louis
2 semaines : Dakar – Sine-Saloum
w w Jour 1. Matinée à la découverte du plateau,
(ou Casamance) – Saint-Louis – le centre-ville de Dakar. L’après-midi,
Sénégal Orientalexcursion sur l’île de Gorée. Retour le soir,
dîner aux Almadies. w w Jours 1 à 9 : choisir un des deux parcours
Dakar – Sine-Saloum – Saint-Louis ou Dakar w w Jour 2. Visite du lac rose, retour à Dakar
– Casamance – Saint-Louis, puis les 5 jours et bateau pour la Casamance le soir.
esuivants. Le 9 jour au soir : départ en bus de w w Jour 3. Arrivée à Ziguinchor au matin, visite
nuit pour Kédougou, dans le Sénégal oriental.de la ville et balade en pirogue à Affiniam
w w Jour 10. Arrivée le matin à Kédougou, visite et Djilapao.
du marché aux tissus, déjeuner avec la vue w w Jour 4. Départ pour Oussouye, visite de la
sur le fleuve, départ pour Ségou.ville le matin et l’après-midi, visite de Mlomp
et Elinkine. Bateau jusqu’à Karabane w w Jour 11, 12 et 13. Visite du village
peul de Dindéfélo et petite randonnée w w Jour 5. Farniente et visite de l’île de
jusqu’aux plus hautes chutes du Sénégal, Karabane. L’après-midi : pirogue pour la Pointe
arrivée à Salémata. Puis visite des villages Saint-Georges, observation des lamantins,
montagneux environnants au choix : Iwol, Ibel, puis pirogue jusqu’à Kachiwane, et randonnée
Bandafassi... Les conseils d’un guide vous à pied ou transfert en 4x4 jusqu’à Djembering.
feront connaître les meilleurs sentiers. Vous Dîner et soirée à Cap Skirring.
pourrez aussi loger chez l’habitant et vous
w w Jour 6. Plage et Farniente à Cap Skirring, restaurer en famille, autour d’une calebasse
avion jusqu’à Dakar en fin d’après-midi. de bière de miel ou d’hydromel. Un excellent
w w Jour 7. Départ pour la Grande Côte moyen de partager les cultures singulières
en voiture, direction Saint-Louis en des populations bassaris et bédiks.
© AUTHOR’S IMAGE14 IDÉES DE SÉJOUR
w w Jour 14. Depuis Kédougou ou un camp de Découverte culturelle au Sénégal
base plus proche du parc, expédition organisée oriental et en Casamance
dans le parc national du Niokolo-Koba. Lions, Possibilité d’assister aux cérémonies d’initiation
éléphants, buffles, léopards, phacophères et animistes des Bassaris, Bédiks et Djalonkés, vers
chimpanzés seront au rendez-vous. Possibilité Kédougou, Salémata et Iwol. Visitez également
de bivouac en tente. des villages peuls, totalement différents des
autres ethnies. En Casamance, en pays Diola, w w Jour 15. Retour sur Dakar, achat des
rencontrez des rois et reines, assistez à un derniers souvenirs ou farniente sur l’île de
combat de lutte traditionnelle, à une soirée Ngor.
animée par des griots joueurs de kora, ou à une
3 semaines : Saint-Louis, messe rythmée par les percussions.
vallée du fleuve, Sénégal oriental
Le long du fleuve Sénégal,
et Petite Côte
de Saint-Louis à Matam
Avec une semaine supplémentaire, vous Brève balade à Dakar, avant de rejoindre
pouvez faire le parcours de 15 jours en prenant Saint-Louis. Croisière sur le fleuve Sénégal
votre temps, et en poussant plus à l’intérieur
en longeant les anciens comptoirs coloniaux à
des terres, dans les campements villageois, bord du mythique Bou el-Mogdad. De Dakar à
au rythme qui vous convient. Podor, vous ferez des escales régulières dans les
villages et pourrez admirer l’étonnante réserve Séjours thématiques
du Djoudj. Vous embarquerez pour Ngawlé,
souvent revendiqué comme le plus beau village Pour les amateurs de plaisirs
du Sénégal, puis Alwar, lieu de naissance du
balnéaires fondateur de l’empire toucouleur El-Hadj Oumar
Une autre façon de programmer son séjour Tall. Mosquées et maisons en banco défilent le
consiste à rester en paysage de mangrove long du fleuve. Puis Bakel, dernière ville fortifiée
dans le Saloum ou à profiter des plages para- le long du fleuve, vous accueillera et vous invitera
disiaques de la Petite Côte et surtout de la à redessiner les différentes routes et populations
Casamance, beaucoup plus belles, moins qui créaient son intense activité. Enfin, Kidira
fréquentées et très agréables. Plusieurs sera la dernière étape sur la route du fleuve
activités nautiques au choix : farniente, voile, avant de rejoindre Tambacounda, où vous vous
pirogue, kayak, pêche au gros... accorderez un peu de repos. Retour sur Dakar.
Paysage de la région de Joal-Fadiouth.
© AUTHOR’S IMAGEINVITATION AU VOYAGE
Comment partir ?
PARTIR EN VOYAGE ORGANISÉ
w w Autres adresses : Bruxelles : Rue César Voyagistes
Frank, 44A, 1050. &฀+32฀2฀627฀07฀97.฀•฀
Spécialistes Paris, 18 rue Séguier, 75006, fond de cour à
gauche, 1er étage & 01 55 42 81 00.Vous trouverez ici la liste non exhaustive
des tour-opérateurs spécialisés sur la desti- wCFA VOYAGES
nation ou un type de voyage spécifique en 50, Rue du Disque
Jordanie. Ils produisent eux-mêmes leurs eEntrée par le 70, avenue d’Ivry (13 )
itinéraires et circuits, et ils sont en général Paris
de bon conseil : ils connaissent la région et & 0892 234 232
font intervenir des relais locaux. A noter,
& 01 40 03 98 45
des tarifs souvent plus élevés que ceux des www.cfavoyages.fr
généralistes. infos@cfavoyages.fr
Avenue d’Ivry. M° : Olympiades (ligne 14), wAMPLITUDES
e Tolbiac ou Maison Blanche (ligne 7).60, rue Sainte Anne (2 )
Toute une gamme de possibilités pour Paris
découvrir la destination : vols secs, hôtels, & 05 67 31 70 00
séjours, circuits... De nombreuses promo-www.amplitudes.com
tions sont régulièrement réactualisées sur le contact@amplitudes.com
site. « Découverte du Sine-Saloum », « Terre Spécialiste du voyage sur mesure depuis
de Téranga » sont des exemples de circuits 1991, Amplitudes propose notamment
proposés.un circuit individuel avec chauffeur au
Sénégal : « Océans et Grands Fleuves ». Ce w w Autres adresses : 16, Boulevard de la
séjour emmène le voyageur à la découverte de V i l l e t t e฀ 7 5 0 19฀ P a r i s฀ •฀ 5 6 ,฀ A v e n u e฀ d ’ I v r y฀
Dakar, ainsi que de Saint-Louis, la première 75013 Paris
ville française ; Touba, ville sainte de l’islam,
wPLANÈTE DÉCOUVERTEpuis Kaolack avec ses musées d’architecture
20, Ave du Maréchal de Lattre coloniale. Egalement au programme, une
de Tassignypromenade en pirogue au bord du Bandiala,
Cachanun des bras du Saloum.
& 01 80 91 99 14w w Autre adresse : 20 rue du
Rempart-Saintwww.planete-decouverte.frEtienne – 31000 Toulouse ; & 05 67 31 70 00
Appels possible du lundi au vendredi de 9h
wATALANTE à 18h et le samedi de 09h à 13h. Fermé le
dimanche et les jours fériés.36, Quai Arloing
Des guides-accompagnateurs passionnés Lyon
& 04 72 53 24 80 qui décident de se réunir et cela donne... la
www.atalante.fr naissance de l’agence Planète Découverte.
Un spécialiste qui veut faire du voyage un lyon@atalante.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h et le moment de convivialité, à petite échelle,
samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h. jamais plus de 12 participants, tout en
Atalante est spécialisée dans les voyages respectant les populations et l’environne-
à pied. Trekking de haut niveau ou simples ment.
promenades dans les campagnes, il y en a pour Présente sur les cinq continents, les
toutes les conditions physiques. Ils s’attachent thèmes proposés varient entre « Aventure »,
à faire découvrir à leurs clients des régions du « Culturel » ou encore « Découverte » avec
monde aux modes de vie préservée, riches de comme point d’orgue, une grande liberté
traditions et de cultures uniques. laissée au voyageur.16 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
wCLUB FAUNE Spécialiste du Sénégal, Secrets du Monde
e14, rue de Siam (16 ) propose des circuits sur mesure et des séjours
Paris & 01 42 88 31 32 individuels et exclusifs. Vous découvrirez sur
www.club-faune.com leur site internet une large sélection de séjours
tourisme@club-faune.com en hôtel de charme, des circuits uniques
Passionnés des voyages nature, les membres avec chauffeur / guide, des croisières et des
de l’équipe de Club Faune élaborent avec le excursions. Préparez avec leurs spécialistes
voyageur son séjour au Sénégal, en le conseil- l’armature de votre voyage et profitez, en toute
lant sur le moyen de transport, l’hébergement, liberté et à votre rythme, des charmes du pays.
les activités et le rythme du voyage les plus Ils s’occupent pour vous des réservations de
adaptés, en s’attachant à donner une tonalité vols internationaux, des hébergements, des
personnelle à chaque séjour. Plusieurs circuits visas, des transferts etc... Secrets du Monde
sont conçus pour découvrir les différentes offre également la possibilité d’opter pour
régions du pays : « Boubous & flamboyants », une formule à la carte à partir des voyages
« Splendeur sénégalaise »... proposés ou simplement entièrement cousus
main. wPOINT AFRIQUE
Le Village wTERRE AUTENTIK
eBidon & 04 75 97 20 40 14, rue Saint-Joseph (2 )
www.point-afrique.com Paris
Créée en 1996. Sa raison d’être est le déve- & 01 53 20 08 83
loppement des relations Nord-Sud. Pour que www.terreautentik.com
son action soit pérenne, cette agence s’appuie info@terreautentik.com
sur un tourisme responsable, en partenariat En fin connaisseur du pays et après y avoir
avec les populations locales auxquelles les vécu pendant quinze ans, le fondateur de ce
retombées économiques profitent direc- tour-opérateur spécialiste du Sénégal décide
tement. Point Afrique propose un voyage de faire partager sa passion aux voyageurs.
randonnée en Pays Bassari et dans le fabuleux Vous découvrirez sur son site Internet une
Parc du Niokolo-Koba (12 jours), ou encore sélection des meilleurs hébergements de
une traversée du Saloum en Rando-bateau charme du pays. Avec Terre Autentik, c’est la
(8 jours). découverte de toute l’authenticité du Sénégal
à travers des thématiques variées : traversée wROOTS TRAVEL
e des bolongs du Sine-Saloum en pirogue, 17, rue de l’Arsenal (4 )
découverte du folklore et des traditions wolof, Paris
du parc aux oiseaux du Djoudj, des dunes du & 01 42 74 07 07
désert de Lompoul, des rites et des villages www.rootstravel.com
traditionnels du pays bassari. Des voyages Bureau ouvert : Le lundi de 10h à 13h et de
événements, comme le festival de jazz de 14h à 18h, du mardi au vendredi de 10h à
Saint-Louis, sont aussi au programme. Pour 13h et de 14h à 18h, le samedi de 11h à 13h
obtenir des conseils personnalisés et préparer et de 14h à 18h.
votre voyage sur mesure, contactez leurs Roots Travel propose des itinéraires sur
spécialistes.mesure et des séjours individuels chez
l’habitant ou en hôtel de diverses catégories, et
wTERRE VOYAGES – ce dans plusieurs villes sénégalaises (Dakar,
FLEUVES DU MONDESaint-Louis, Saly...). Parmi les séjours, vous e28, boulevard de la Bastille (12 )pourrez opter pour « Sénégal à la medina »
Parisà Saly ou « Tama Lodge » à Dakar. Un circuit
& 01 44 32 12 80« Nuances du Sénégal » ou « Sénégal en V.O »
www.terre-voyages.compourrait aussi vous séduire. Des promotions
Terre Voyages-Fleuves du Monde est un tour sont régulièrement proposées.
opérateur qui cherche à sortir des sentiers
wSECRETS DU MONDE battus. Ce voyagiste permet aux voyageurs
e1, villa Moderne (14 ) soucieux de découvrir d’autres facettes du
Paris Sénégal. Croisières sur le fleuve Sénégal, à
& 01 45 42 64 44 travers deux circuits : « Bou El Mogdad, entre
www.secretsdumonde.com Wolofs et Toucouleurs » (9 jours) et « La Reine
info@secretsdumonde.com du fleuve, chez les Thioubalos ».INVITATION AU VOYAGE
Partir en voyage organisé - COMMENT PARTIR ? 17
wVIE SAUVAGE ont la chance d’aller sur place plusieurs fois
e24, rue Vignon (9 ) par an pour mettre à jour et bien conseiller.
Paris Chaque client est suivi par un agent attitré
& 01 44 51 08 00 qui n’est pas payé en fonction de ses ventes...
www.viesauvage.fr mais pour son métier de conseiller. Une large
info@viesauvage.fr offre de voyages (séjour, circuit, croisière ou
Ce tour-opérateur qui connaît très bien le pays circuit individuel) avec l’émission de devis
pour les voyages de noces ou sur mesure. construit des séjours axés sur l’observation de
Alma Voyages pratique les meilleurs prix du la nature. Vie Sauvage propose un safari photo
au Sénégal, du Djouj au delta du Sine Saloum. marché et travaille avec Fram, Kuoni, Club
Med, Beachcombers, Jet Tour, Marmara,
Généralistes Look Voyages... Si vous trouvez moins cher
Vous trouverez ici les tour-opérateurs dits ailleurs, l’agence s’alignera sur ce tarif et vous
« généralistes ». Ils produisent des offres bénéficierez en plus, d’un bon d’achat de 30 E
et revendent le plus souvent des produits sur le prochain voyage. Surfez sur leur site !
packagés par d’autres sur un large panel de
wCLUB MEDdestinations. S’ils délivrent des conseils moins
& 08 20 02 00 08pointus que les spécialistes, ils proposent des
www.clubmed.frtarifs généralement plus attractifs.
Des vacances à la carte qui feront la joie de
wALMA VOYAGES petits et grands. Avec 80 villages dans le
573, route de Toulouse monde, vous avez la possibilité de partir dans
Villenave-d’Ornon l’endroit dont vous rêvez. Avec des formules en
& 05 56 87 58 46 / 0820 20 20 77 demi-pension, vous pouvez profiter au mieux
www.alma-voyages.com de vos vacances. Des villages écolos sont à
Ouvert de 9h à 21h. votre disposition pour les plus verts d’entre
Chez Alma Voyages, les conseillers vous. Club Med propose aussi des circuits
connaissent vraiment les destinations. Ils organisés dans différents pays du monde.
IM 07510011218 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
wPROMOVACANCES Une aventure unique chargée d’histoire ! Le
& 0 899 860 879 Bou el-Mogdad est un bateau de croisière
www.promovacances.com qui navigue sur le fleuve Sénégal entre
Promovacances propose de nombreux séjours Saint-Louis, le parc du Djoudj (troisième
touristiques, des week-ends, ainsi qu’un très réserve d’oiseaux du monde), Richard-Toll,
large choix de billets d’avion à tarifs négociés Dagana et Podor. Bateau naviguant depuis
sur vols charters et réguliers, des locations, l’époque coloniale, entièrement rénové en
des hôtels à prix réduits. Également, des 2006, il permet une remontée dans le temps
promotions de dernière minute, les bons dans un confort bien appréciable (restaurant
plans du jour. Informations pratiques pour intérieur et climatisé, restaurant extérieur,
préparer son voyage : pays, santé, formalités, deux bars, piscine, bibliothèque, etc.).
aéroports, voyagistes, compagnies aériennes. Les 27 cabines donnent toutes sur des
coursives extérieures permettant d’appré-Réceptifs
cier la diversité des paysages traversés.
La croisière pourra commencer par Saint- wACT
Louis ou par Podor selon la semaine de 52 rue Félix Faure
navigation. De nombreuses excursions. Les DAKAR & +221 33 849 52 00
passagers embarqués à partir de Podor www.actours-senegal.com
feront le programme dans le sens inverse act@orange.sn
du descriptif. A ne pas rater, un des plus Cette agence, ouverte en 1996, travaille avec
des partenaires locaux et étrangers pour offrir beaux séjours envisageables au Sénégal, si
à ses clients (individuels, groupes ou comités ce n’est le meilleur !
d’entreprises) un vaste choix de destinations,
wMARGOUILLAT TRAVEL GROUPde formules, de voyages à thèmes (nature,
SALY-PORTUDALculture) ou sur mesure. Elle intervient sur
& +221 33 957 39 50l’ensemble de la sous-région, de la Mauritanie
www.margouillattravelgroup.comau Burkina Faso, avec une spécialité : le
margouillattravelgroup@gmail.comSénégal. Par ailleurs, ACT propose des circuits
Cette agence vous propose de vous faire interrégionaux couplant plusieurs pays comme
découvrir un Sénégal authentique, avec des le Sénégal, la Mauritanie, le Mali, la
Guinéevisites basées sur un tourisme responsable et Bissau, la Guinée-Conakry, la Côte d’Ivoire et
équitable. Vous vous sentirez chez vous dans le Ghana. Une structure suffisamment souple
les villages, et ne manquerez rien du pays. pour répondre à toutes vos demandes en
C’est exactement cela la teranga sénégalaise !s’orientant sur des séjours construits autour
du tourisme solidaire. ACT organise aussi des
wNOUVELLES FRONTIÈRES SÉNÉGALcolonies de vacances.
Mamelles Aviation lot n°1,
route des Almadies wLA COMPAGNIE DU FLEUVE
DAKARRue Blaise Diagne
SAINT-LOUIS & +221 33 961 56 89 & +221 33 859 44 44
www.compagniedufleuve.com www.nfsenegal.com
resa@compagniedufleuve.com contact@nfsenegal.com
ACT AFRICA CONNECTION TOURS
Voyage et Tourisme
Des programmes sur mesure, des produits
particuliers en matière d’écotourisme,
de découverte et de tourisme solidaire
52 rue Felix Faure - BP 11446 Dakar
& 33 849 52 00/ Fax: 33 821 83 26
act@orange.sn - www.actours-senegal.comINVITATION AU VOYAGE
Partir en voyage organisé - COMMENT PARTIR ? 19
Ouvert de 8h30 à 18h du lundi au vendredi et délicieux et les prestations d’un excellent
de 9h à 12h30 le samedi. rapport qualité-prix. L’agence propose
L’agence propose des billets sur des vols également billetterie régionale et charters.
réguliers, dont Corsair, la compagnie de Elle forme et responsabilise ses
collaboraNouvelles Frontières, à destination de Paris teurs locaux et s’associe au développement
(le moins cher en vol direct) et des principales de certaines de ses zones d’intervention à
villes de province, et des vols sur toutes travers son association Origin’+ (une partie
les compagnies régulières. Possibilité de de son chiffre d’affaires finance des projets
n’acheter que des allers simples. Elle propose publics et privés, visités au cours de ses
aussi de nombreuses excursions au départ circuits).
de Dakar et Saly, des réservations d’hôtels,
wREGARDS CROISÉSdes week-ends et des circuits sur mesure au
166, Cité Impôts et DomainesSénégal ou en Afrique de l’Ouest (Gambie,
BP 62 59Cap-Vert, Burkina, Côte d’Ivoire, Togo et
DAKARBénin…). Les véhicules sont de qualité et les
& +221 33 835 15 70guides multilingues, qualifiés. Si vous êtes
regardscroises@orange.sndéjà au Sénégal, vous pouvez rejoindre un
Près de l’école primaire circuit (en général, un départ chaque
weekde Patte d’oie builders.end). Un bureau se trouve à l’aéroport pour
Bien que ses prestations couvrent l’en-les réservations de dernière minute, et un
semble du pays, Regards Croisés est parti-autre à Saly, à l’hôtel Filaos.
culièrement active en pays Bassari, Bedik,
wORIGIN’AFRICA Peulh, Jalonké et au Sine-Saloum. Vous
Cité Africa numéro 13, Route de Ouakam souhaitez sillonner les sentiers de la
transDAKAR humance peulh en charrette, randonner
& +221 33 860 15 78 de village en village au Sénégal oriental,
& +221 33 860 60 50 alterner entre logement chez l’habitant et
www.origin-africa.sn diverses auberges ? Denis vous défriche
info@origin-africa.sn un parcours à la carte, en fonction de votre
Ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 13h et budget, veillant à ce que votre passage
de 14h à 18h. bénéficie raisonnablement aux
populaFaire « vivre l’Afrique en version originale », tions rencontrées. Vous pouvez demander
c’est le credo de Didier Coullet et de son un séjour tout compris ou simplement
équipe, basée à Dakar et Saly. Ils mettent en opter pour la préparation du circuit et les
place des circuits personnalisés et originaux réservations, ce qui implique de régler vos
pour une découverte authentique du Sénégal dépenses vous-même. Vous avez aussi la
et de l’Afrique de l’Ouest. S’imprégner du possibilité d’agencer un chapitre solidaire
pays et du continent, s’émerveiller dans à votre séjour en vous impliquant dans
des espaces avec l’horizon pour limites, se un projet communautaire pour quelques
sentir plus proche de la nature, emprunter jours. Avec son offre de tourisme équitable
des chemins peu parcourus et faire des et solidaire, l’agence Regards Croisés fait
rencontres qui marquent. L’agence propose partie de la même « maison » que l’auberge
plusieurs formules : « Grand raid » (12 jours Espace Thialy et l’association Cauris, une
en 4x4 sur des pistes peu empruntées), agence très sérieuse qui œuvre pour le
« Grands paysages » (de 6 à 8 jours sur des développement du pays par le tourisme.
itinéraires entre campements et héberge- Autre point fort important : il est le seul à
ments plus confortables), « Panoramas » proposer la réservation du bateau pour la
(de 5 à 8 jours à la découverte d’une région Casamance depuis la France, moyennant
à partir d’hôtels)… une nuit dans son auberge contre l’avance
Il y a aussi les formules « Escapades » (de de l’argent (c’est un arrangement très
1 à 5 jours en 4x4 pour une mosaïque d’ex- pratique, d’autant plus que son auberge
cursions) et « Carnets de route » (voyage à est superbe et l’une des moins chères de
la carte). A noter que les itinéraires varient Dakar). Vous apprécierez la générosité et
régulièrement pour conserver l’authen- l’enthousiasme hors pair de Denis, ses
ticité des rencontres. Les responsables coups de cœur, ses conseils, son savoir
travaillent avec passion et convivialité, les sur la nature et ses bons plans. Vous êtes
repas servis tout au long des circuits sont entre de bonnes mains.20 COMMENT PARTIR ? - Partir en voyage organisé
wSAHEL DÉCOUVERTE Balades en pirogue pour la découverte des îles
Rue Blaise Diagne – SAINT-LOUIS en traversant la mangrove. Circuits à pied à
& +221 33 961 59 58 la découverte des arbres gigantesques dans
& +221 33 961 56 89 le village de Bouyouye, où un château d’eau,
www.saheldecouverte.com qui alimente le village, a été installé en haut
resa@saheldecouverte.com d’un fromager.
Cette agence de voyages peut vous organiser
Sites comparateurs et enchèresdes visites de la ville, de ses environs (les parcs
nationaux, la brousse ou le lac de Guiers),
wBILLETSDISCOUNTune escapade ou un raid dans le désert de
& 01 40 15 15 12Lompoul ou en Mauritanie (en fonction du
www.billetsdiscount.comcontexte politique). De bons véhicules (qui se
Le site Internet permet de comparer les tarifs louent aussi avec chauffeur). C’est également
de vol de nombreuses compagnies à desti-ici qu’on organise des promenades sur le
nation de tous les continents. Outre la page fleuve en pirogue (de 24 mètres de long !), en
principale avec la recherche générale, des pirogue à voile, en canoë ou en catamaran et
onglets spécifiques (Antilles, océan Indien, des croisières sur le mythique Bou el-Mogdad.
Océanie, Afrique, Amérique du Nord et Asie) De plus, depuis 2009, l’agence organise à la fin
permettent de cibler davantage les recherches.du mois de novembre, un festival de musique
avec des artistes du Sahel, sur 3 jours, dans wJETCOST
le désert de Lompoul. Magique ! Bref, vous www.jetcost.com
l’aurez compris, c’est l’agence incontournable Jetcost compare les prix des billets d’avion
à Saint-Louis. et trouve le vol le moins cher parmi les offres
et les promotions des compagnies aériennes wSENEGALIB TOURS
régulières et low cost. Le site est également un Rue Khalifa A. Sy – SAINT-LOUIS
comparateur d’hébergements, de loueurs d’au-& +221 33 961 01 03
tomobiles et de séjours, circuits et croisières.www.senegal-lib-tour.sn
contact@senegal-lib-tour.sn wLILIGO
Au croisement de Seydou Nourou Tall.
& 01 45 153 170Ce réceptif vous propose de s’occuper de
www.liligo.comvotre transport depuis Dakar, de vous réserver
feedback@liligo.comune voiture ou vos billets d’avion domestique
Liligo interroge agences de voyage, compa-intérieurs, mais aussi peut organiser circuits
gnies aériennes (régulières et low cost), trains et excursions dans la région de Saint-Louis
(TGV, Eurostar…), loueurs de voiture mais et dans tout le pays.
aussi 250 000 hôtels à travers le monde pour
wCHEZ THIERNO vous proposer les offres les plus intéressantes
Boucotte Diembering du moment. Les prix sont donnés TTC et
CAP SKIRRING incluent donc les frais de dossier, d’agence…
& +221 774 104 086 Le site comprend aussi deux thématiques :
thierno.black@yahoo.fr « week-end » et « ski ».
AMSTERDAM HONG KONG NEW YORK CITY TRIP BARCELONE ISTANBUL PARIS
BY
BERLIN LISBONNE PEKIN
BRUGES LONDRES PRAGUE
BRUXELLES MADRID ROME
BUDAPEST MARRAKECH ST-PÉTERSBOURG
DUBAÏ MIAMI SAN FRANCISCO
DUBLIN MILAN SÉVILLE
ÉDIMBOURG MONTRÉAL SHANGHAI
FLORENCE MOSCOU VENISE
GENÈVE NAPLES VIENNE
plus d’informations sur
www.petitfute.com
WEEK-ENDS ET
COURTS SÉJOURS
LA PETITE COLLECTION QUI MONTEINVITATION AU VOYAGE
Partir seul - COMMENT PARTIR ? 21
PARTIR SEUL
aisément le vol Bruxelles-Dakar au départ de En avion
Paris, Lyon, Marseille, Toulouse et Genève.Prix moyen d’un vol Paris-Dakar : de 380 E
à 620 E. A noter que la variation de prix wCORSAIR
dépend de la compagnie empruntée mais, & 39 17 – www.corsair.fr
surtout, du délai de réservation. Pour obtenir Au départ d’Orly Sud, la compagnie propose
des tarifs intéressants, il est indispensable jusqu’à cinq vols directs par semaine pour
de vous y prendre très en avance. Pensez à Dakar. Plusieurs départs sont également
acheter vos billets six mois avant le départ ! possibles de province. En outre, un partenariat
avec TGV AIR permet d’effectuer un unique Principales compagnies
achat pour réserver TGV + Avion + Navette,
desservant la destination et ainsi rendre le trajet plus confortable et
l’aéroport plus accessible. wAIGLE AZUR
Renseignements et réservations au wIBERIA
& 0 810 797 997 (0,06 E/min + prix appel) & 0 825 800 965 – www.iberia.fr
www.aigleazur.com Iberia propose une liaison quotidienne
31, bd des Dames – 13002 Marseille. vers Dakar via Madrid et il faut compter un
La compagnie française opère 2 vols par semaine minimum de 7 heures 25 de voyage. Possibilité à destination de Dakar, au départ de Marseille.
de départs de province.
wAIR FRANCE
Sites comparateurs& 3654 – www.airfrance.fr
Air France propose chaque jour un vol direct au
wMOMONDOdépart de Paris Charles-de-Gaulle pour Dakar.
www.momondo.frL’avion décolle à 16h10, le vol dure 5 heures 35.
Comparez les vols et les hôtels les moins
chers avec Momondo, un comparateur de prix wBRUSSELS AIRLINES
& 0 892 64 00 30 danois qui interroge plusieurs centaines de
www.brusselsairlines.com compagnies aériennes. Principal concurrent de
Brussels Airlines assure des vols directs entre Skyscanner, Momondo n’est pas une agence
Bruxelles et Dakar tous les jours. L’aller se fait de voyages, mais un moteur de recherche de
de jour et le retour de nuit. Grâce à son réseau billets d’avion principalement : c’est un service
européen, Brussels Airlines permet de connecter gratuit, aucun billet n’est vendu sur le site.
Surbooking, annulation, retard de vol :
obtenez une indemnisation !
AIR-INDEMNITE.COM
www.air-indemnite.com
contact@air-indemnite.com
Des problèmes d’avion (retard de vol, annulation ou surbooking) gâchent le séjour de
millions de vacanciers chaque année. Bonne nouvelle : selon la réglementation, les
voyageurs ont droit jusqu’à 600 € d’indemnité par passager ! Mauvaise nouvelle :
devant la complexité juridique et les lourdeurs administratives, très peu de passagers
parviennent en réalité à se faire indemniser.
w La solution? air-indemnite.com, pionnier et leader français depuis 2007, simplifiera
toutes les démarches en prenant en charge l’intégralité de la procédure. Analyse et
construction du dossier, échanges avec la compagnie, suivi de la procédure, versement
des indemnités : air-indemnite.com s’occupe de tout et obtient gain de cause dans
9 cas sur 1O. Air-indemnite.com se rémunère uniquement par une commission sur
l’indemnité reçue. Si la réclamation n’aboutit pas, rien ne sera donc déboursé !22 COMMENT PARTIR ? - Partir seul
wSKYPICKER véhicules au service de 15 millions de voyageurs
& +33 170 70 08 91 chaque année, répartis dans 1 248 agences
fr.skypicker.com – info@skypicker.com implantées dans 43 pays. Des tarifs
spécifiques sont proposés, comme Alamo Gold aux Skypicker.com est un comparateur de vols créé
États-Unis et au Canada, le forfait de location par un investisseur tchèque, Ji ří Hlavenk, en
de voiture tout compris incluant le GPS, les 2012. Son interface est révolutionnaire. Grâce à
assurances, les taxes, les frais d’aéroport, un une carte interactive et en un clic sur la ville de
plein d’essence et les conducteurs supplé-départ, tous les prix aux quatre coins du globe
mentaires. Alamo met tout en œuvre pour une s’actualisent, que ce soient les vols low cost
location de voiture sans souci.ou les compagnies régulières. L’intérêt de ce
comparateur de vols est qu’il propose des voyages
wAUTO EUROPEentre 50 % et 90 % moins chers et ce grâce à
& 0 800 940 557 – www.autoeurope.frune base de données de plus de 100 compagnies
Auto Europe négocie toute l’année des tarifs aériennes référencées, telles que Ryanair, Wizz
privilégiés auprès des loueurs internatio-Air, Air Asia, Jetstar ou Southwest Airlines.
naux et locaux afin de proposer à ses clients
des prix compétitifs. Les conditions Auto Location de voitures
Europe : le kilométrage illimité, les assurances
wALAMO – RENT A CAR et taxes incluses dans de tout petits prix et
& 08 05 54 25 10 – www.alamo.fr des surclassements gratuits pour certaines
Avec plus de 40 ans d’expérience, Alamo destinations. Vous pouvez récupérer ou laisser
possède actuellement plus d’1 million de votre véhicule à l’aéroport ou en ville.
SÉJOURNER
w w Hôtels de luxe. On les trouve à Dakar, Se loger
principalement utilisés par les hommes Il y a différents types d’hébergement au
d’affaires. Mais aussi à Saint-Louis et sur Sénégal, allant des hôtels les plus luxueux
la Petite Côte. A l’intérieur, tout le confort aux bouis-bouis insalubres (à éviter bien sûr)
recherché par un Occidental qui voudrait en passant par des auberges conviviales,
découvrir le Sénégal sans se frotter à la chambre chez l’habitant et les fameux
l’ambiance locale. Piscine, connexion Internet campements. Quoi qu’il en soit,
l’hébergesouvent directement dans la chambre, bar, ment n’est pas bon marché. Surtout à Dakar
restaurant, change, climatisation, sanitaires où il faut pratiquement payer le double que
complets dans les chambres bien sûr. En dans les autres villes, à qualité et services
dehors de Dakar, la plupart d’entre eux égaux. En fonction des régions, les hôteliers
proposent des excursions à leurs clients, dans pratiquent une taxe de séjour de 1 000 FCFA
les différents parcs naturels de leur région, des par nuit et par personne. Bien vérifier lorsque
balades en mer ou en pirogue sur les fleuves, vous demandez les tarifs si elle est comprise
des découvertes de la pêche au gros, etc. ou non.
Les prix varient selon les prestations, mais il
faudra souvent débourser entre 80 et 150 E.Hôtels
Une large palette de catégories s’offre aux w w Hôtels conviviaux. Les Sénégalais ne vous
voyageurs. On peut y trouver le luxe et ses le répéteront jamais assez, le Sénégal, c’est
charmes, le confort avec, en prime, des le pays de la teranga et, ici, on sait recevoir !
propriétaires qui vous transmettent leur Il existe donc des hôtels milieu de gamme
passion pour la région, des hôtels de brousse, qui allient de bonnes prestations (piscine,
où se rencontrent souvent des voyageurs qui Internet, sanitaires dans les chambres, etc.)
feront une partie du chemin ensemble, et les et une convivialité hors pair. Une question, un
campements où la culture africaine se touche problème ? Le patron se fera une joie de vous
avec les doigts. Le petit déjeuner n’est pas aider à vous débrouiller. Dans les régions, il
forcément inclus (aux alentours de 2 500 FCFA mange souvent à la même table que vous ou
par personne). Il en va de même pour la taxe alors pas très loin. Et c’est le moment idéal pour
de tourisme (1 000 FCFA par personne et par aller discuter avec lui des endroits qui valent
nuit). Dans le doute, mieux vaut demander. le coup d’œil non loin de son établissement. Il INVITATION AU VOYAGE
Séjourner - COMMENT PARTIR ? 23
pourra également vous donner quelques tuyaux Casamance, ces campements sont gérés par une
sur les prix qui se pratiquent dans le coin… association basée à Ziguinchor qui assure une
histoire de ne pas trop se faire arnaquer au homogénéité dans les prix et les aménagements
marché artisanal. Ce genre d’hébergement à réaliser pour mieux s’adapter aux besoins des
est un bon compromis, mais il faut encore y touristes. Nombreux sont les Occidentaux qui
mettre le prix entre 45 et 100 E. ont investi au Sénégal. Sachez tout de même
que si les prix de la terre et des constructions
Chambres d’hôtes sont très attrayants, l’initiative de travailler au
Idéal pour découvrir la société sénégalaise de Sénégal réserve un lot de surprises en tout genre
l’intérieur. Il y aura là la maman, le mari (peut- et pas toujours agréables. Si l’envie vous prenait
être) et tous les enfants. On mange autour du d’investir, il serait peut-être bon d’en parler
plat avec les doigts… mais on vous apporte autour de vous tant que vous êtes dans le pays.
généralement une cuillère. Et le visiteur dort
Se déplacerdans une chambre de la maison ou dans une
case aménagée un peu plus loin dans la conces- Il serait bon de rappeler qu’en Afrique le temps
sion. De plus en plus de possibilités dans ce et l’espace n’ont pas les mêmes valeurs. Prévoir
genre, et, à Dakar notamment, c’est un très bon et planifier est souvent difficile. Néanmoins, le
moyen de faire baisser le budget hébergement. Sénégal tire plutôt bien son épingle du jeu. Les
Comme pour les campements, les tarifs varient grands axes routiers se refont peu à peu. Pour
en fonction du service et de l’endroit. Entre 15 E découvrir l’intérieur des terres, le meilleur parti
et 20 E en demi-pension semble un bon prix. est de louer une voiture, avec ou sans chauffeur.
Les petits budgets et les amateurs de contacts
Campings humains auront recours aux taxis-brousse et
Les campings organisés n’existent pas. aux bus. Le train, se faisant de plus en plus
Néanmoins, si vous voulez planter votre tente rare, reste incertain.
ou séjourner dans des endroits à l’écart des
Avioncircuits du tourisme, il est fortement
recommandé de contacter le chef du village ou de
wSÉNÉGAL AIRLINESla localité voisine et de vous arranger avec
Agence de la Rotonde (centre-ville)
lui. Non seulement son accord vous sera
Rue Amadou Assane Ndoye X Dr Thèsequasiment toujours donné, mais en plus il
DAKAR & +221 800 800 888pourra s’occuper de vous trouver un toit pour
www.senegalairlines.aerola nuit (parfois même le sien).
Numéro vert : du lundi au vendredi de 9h à
w w Campements. Les campements qui 18h et le samedi de 9h à 13h.
poussent comme des champignons sont le La compagnie nationale propose des billets
nouvel apanage du tourisme sénégalais. C’est depuis Dakar pour Ziguinchor et Cap Skirring
la meilleure façon de découvrir le Sénégal. Ils en Casamance, Banjul en Gambie, et plus
sont coquets, conviviaux, parfois proches de la généralement pour toute l’Afrique de l’Ouest :
catégorie « hôtel » (avec piscine, climatisation, Abidjan, Bamako, Conakry, Ouagadougou,
jardin fleuri). Parfois, il faudra accepter de Bissau, Niamey, Nouakcott, Cotonou, Douala,
mettre de côté son confort occidental le temps Libreville et Praia.
du séjour. w w Autre adresse : Agence de l’aéroport.
Quelques cases-bungalows plus ou moins bien L’agence de l’aéroport est ouverte de 5h du
équipées : très rarement, la climatisation, plus
matin à minuit.
souvent des ventilateurs, moustiquaires, dans
beaucoup de cas les sanitaires sont dehors, wSÉNÉGAL AIRLINES
souvent sans eau chaude… mais l’eau froide Aéroport de Ziguinchor
a tendance à être tiède. Le patron vit dans la ZIGUINCHOR & +221 33 991 11 11
case d’à-côté. Mais aussi avec les populations. & +221 77 845 34 34 / +221 77 845 35 35
C’est lui qui va faire le marché. C’est lui qui va www.senegalairlines.aero
chercher le poisson au retour des pirogues. Il La compagnie nationale assure la seule liaison
accepte avec joie de vous y emmener et de aérienne à Ziguinchor, pour Dakar. Impossible de
vous faire découvrir la vraie vie des villageois. réserver un billet en ligne, deux options : lorsque
Idéal pour le tourisme intégré.Les prix sont très vous arrivez à l’aéroport de Dakar, vous achetez
variables selon l’endroit et l’état des cases, mais votre billet pour la Casamance, vous réservez un
il faut compter entre 15 et 40 E pour deux. En e-billet via Bravofly, l’un des seuls à le proposer.24 COMMENT PARTIR ? - Séjourner
En théorie, le prix devrait se rallonger de 10 % Bateau
par sac (compter entre 100 et 500 FCFA), Les fleuves du pays sont en partie navigables.
mais, en pratique, il faut batailler ferme.Les eaux du Sénégal sont praticables en toute
En plus du transport proprement dit, votre saison, mais aucun trafic d’importance ne se
voyage sera pimenté par l’univers des gares fait par voie maritime. Louer une pirogue est
routières, les vendeurs d’en-cas à grignoter, tout de même possible, mais fort cher. De
d’eau, de bissap, de ginger en sachet et de petites pirogues circulent parfois localement
tout ce dont on peut avoir besoin pour voyager pour de courtes traversées entre villages,
(lampe de poche, rasoirs, ventilateur…).En mais rien qui ait une réelle envergure et vous
réalité, les bus et cars dignes de ce nom sont permette de composer un circuit par un réseau
rares en dehors de Dakar où circulent les régulier.Au sud de la capitale, la Casamance
bus surnommés « 3D », pour « Dakar Dem et le Sine-Saloum sont des provinces entre
Dikk » (Dakar aller-retour), qui remplacent terre et mer, et de nombreuses possibilités
ceux de la défunte Sotrac. A noter l’effort sont offertes. Pour les voyageurs en groupe
également de la société Niokolo Transport ou ceux qui veulent garder intacte leur liberté
(bus à destination du Sénégal oriental) dont la de mouvement, les pirogues se louent dans
flotte est relativement récente. Les véhicules de nombreux villages du Saloum et de la
les plus utilisés sont des camionnettes ou Casamance. Saint-Louis et sa région se pêtent
des minicars aménagés pour une vingtaine également aux découvertes par pirogues.
de personnes et décorés selon le goût et la Les pirogues villageoises en Casamance et
psyché du chauffeur.les « pirogues de courrier » du Saloum (elles
Les axes rénovés : ne transportent pas seulement du courrier,
mais tout ce qui peut rapporter) partent soit à w w La N1 entre Dakar et Tambacounda
jours fixes, soit selon le même principe que les en passant par la Petite Côte, Kaolack et
taxis-brousse, c’est-à-dire dès que l’embar- Kaffrine. Sauf le tronçon Fatick-Kaolak qui
cation est pleine. De façon générale, dans les reste à terminer.
deltas du Sine-Saloum et de la Casamance, les w w La N2 entre Dakar et Saint-Louis en
pirogues sont un agréable moyen de découvrir passant par Thiès, Tivaouane et Louga. Et
la région. Etre en groupe est avantageux. même maintenant jusqu’à Bakel, paraît-il.
Pour trouver des pirogues peu chères, il
w w La transgambienne (N4) entre Kaolack suffit souvent de frapper à la bonne porte.
et Ziguinchor, en passant par Nioro du Rip Au nord, sur le fleuve Sénégal, partir avec
et Bignona lorsqu’elle est au Sénégal. En la Compagnie du Fleuve. En 1950, la société
Gambie, elle est complètement impraticable : coloniale Messagerie du Sénégal achemina
il faut compter 2 heures au minimum pour depuis un chantier naval hollandais jusqu’au
parcourir les 17 km gambiens (sans compter fleuve Sénégal un navire destiné à transporter
le passage du fleuve par le bac bien sûr et les courriers, marchandises et passagers à travers
arrêts bakchichs fréquents !).les comptoirs commerciaux, de Saint-Louis à
Podor. Aujourd’hui, le Bou el-Mogdad s’offre w w La N5 entre Bignona et Diouloulou,
une seconde jeunesse et vous propose des pour se rendre ensuite par une piste plus ou
croisières originales appelées « la route des moins bien entretenue sur la côte de la Haute
comptoirs » : au programme, remontée du Casamance (Kafountine, Abéné, Kabadio).
fleuve Sénégal combinant excursions et w w La nouvelle route de Dakar à Mbour, en
visites, tout en profitant de la sensation unique passant par Thiès et Saly.
de naviguer sur un bateau de légende !
w wEn règle générale, les axes qui
Bus convergent sur Touba sont praticables,
notamment la N3 entre Thiès en Touba en Ce sont des moyens bon marché de voyager et
passant par Diourbel et Mbacké.de rencontrer du monde. Promiscuité et confort
élémentaire sont légion, mais l’atmosphère w w La N7 entre Tambacounda et Kédougou
est unique et les expériences inoubliables. Ils en passant par le parc du Niokolo Koba.
assurent la plupart des liaisons entre villes et
Traindécollent dès qu’ils sont pleins (sept places
pour les taxis-brousse). Les prix sont fixes La Régie des chemins de fer sénégalais (RCFS)
selon la distance et le type de véhicule. Le avait, lors de la dernière enquête, arrêté de
point de litige concerne souvent les bagages. desservir le Mali voisin. La liaison entre Dakar INVITATION AU VOYAGE
Séjourner - COMMENT PARTIR ? 25
et Saint-Louis n’est plus assurée non plus. suffisent pour obtenir un véhicule. Plusieurs
Reste actuellement la liaison quotidienne agences de location offrent leur service à
Dakar-Thiès, empruntée par les travailleurs Dakar, à Saint-Louis et à Ziguinchor. Louer
quotidiennement. une voiture est une excellente façon de
découvrir le pays, mais il est compliqué de
Voiture s’orienter seul à Dakar. C’est tout de même
une solution fort coûteuse. Il n’est pas w w Attention ! Les kilomètres ne signifient
forcément utile de louer un 4x4. Une grande pas grand-chose sur les routes sénégalaises.
partie du pays (tout le Nord-Ouest, de la Certains axes sont impraticables et il faut
Petite Côte jusqu’à Saint-Louis) est accessible parfois plusieurs heures pour parcourir
en voiture particulière. En revanche, dès 100 km. D’autres ont été rénovés récemment,
qu’il va s’agir de s’aventurer un peu plus et comme ils disent là : « C’est un billard ! ».
profondément à l’est du pays, le Niokolo Koba, Lorsqu’on a le choix, il vaut toujours mieux
les pays bédik et bassari et Dindéfélo, ou de privilégier une bonne piste qu’une mauvaise
sortir des sentiers battus, le tout-terrain est route.Il y a aussi de nombreux impondérables :
plus que souhaitable, mais cher. Un chauffeur des camions et des bus difficiles à doubler, de
n’est pas obligatoire. Méfiez-vous avant tout nombreux villages dans lesquels il faut ralentir
(enfants, adultes, chèvres et vaches traversent de l’état du véhicule que vous choisissez, et
sans se soucier des voitures), une route en en particulier de celui des roues. L’assurance
mauvais état, une attente qui se prolonge pour est un autre point sensible. Les roues ne sont
prendre un bac (notamment pour ceux qui presque jamais assurées ; une crevaison
passent par la transgambienne pour se rendre ne coûte rien (1 000 FCFA par trou dans
en Casamance). Il est vivement déconseillé de les stations-service, moins cher chez un
conduire de nuit et, si le programme fixé est garagiste), mais mettre une roue hors d’usage
trop chargé, mieux vaut le changer au pied est une avarie qui se paie très cher (100 E
levé et trouver un endroit où dormir. Une règle environ). Ceux qui sont proposés à Dakar sont
d’or : compter au moins le double de ce que loin des performances des Nissan Patrol ou
vous mettriez en France pour parcourir une des Toyota Land Cruiser : une fois sur une
distance équivalente. piste défoncée, ils ne vaudront peut-être pas
Avant de prendre la route pour un long trajet, il grand-chose. Préférez des excursions à la
faut penser à se munir de quoi boire et manger, journée avec chauffeur à plusieurs.
faire le plein d’essence, etc., et ne pas perdre w w Permis de conduire international. S’il
patience. Une fois hors de Dakar, même sur est autorisé de conduire au Sénégal avec
les axes où la route est bonne, il y a parfois le permis de conduire français, mieux vaut
du monde. Si, par malheur, il vous arrive une
se faire délivrer avant de partir le permis panne, sachez que les Sénégalais sont de bons
international.bricoleurs. N’hésitez pas à demander de l’aide
pour démonter une roue, on s’en tire avec un Taxi
petit billet. Allez ensuite très vite faire vérifier Le taxi-brousse, le transport roi. Aussi
la réparation ou faire réparer votre roue de appelé « 7 places » et embarquant moins
secours chez un garagiste. Cherchez la gare de personnes, ces Peugeot 504 break sont
routière, il y en a souvent un dans le coin. légèrement plus chères que les cars, mais
w w En brousse, à l’approche des villages, nettement plus rapides. Une fois lancé, un bon
ralentissez : personnes, gamins et animaux de taxi-brousse va au moins aussi vite qu’une
grande taille (ânes, zébus) ne s’attendent pas voiture particulière. Le prix est fonction du
à vous voir passer. Autre danger : les camions. nombre de personnes à bord, ce qui explique
Au volant d’une voiture ordinaire, vous ne que le départ n’a pas d’horaire établi, le
faites pas le poids, alors mieux vaut céder chauffeur attendant que le véhicule soit plein,
le premier. Sur la « tôle ondulée » des pistes, avec la chèvre sur le toit ! Vous pouvez, si vous
la technique consiste à accélérer jusqu’à êtes pressé et plus fortuné, payer les places
une vitesse relativement rapide (70 km/h) : vides restantes pour un départ plus rapide.
on perd alors en adhérence ce qu’on gagne Très bon marché de toute façon car, s’il s’agit
en confort. de compagnies privées, c’est quand même
w w Les conditions de location : avoir au l’Etat qui fixe les tarifs ; ils n’ont augmenté
moins 25 ans, une carte de crédit et un que de 200 à 500 FCFA (selon les trajets)
permis de conduire français (ou à trois volets) depuis vingt ans !DÉCOUVERTE
Petit village
aux alentours
de Diakhao.
© AUTHOR’S IMAGELe Sénégal
en 30 mots-clés
soigner l’infertilité féminine ou invoquer la Arachide
pluie. Son tronc creux a longtemps été le Elle est partout : grillée et salée en apéritif,
tombeau des griots en pays Sérère dans le caramélisée en en-cas dans l’après-midi, en
Sine-Saloum, dont le peuple aux croyances sauce avec du bœuf ou du mouton. Elle sert
animistes ne voulait pas enterrer de griot car à tout, de l’huile au savon jusqu’au tourteau
cela pouvait rendre le sol infertile. Appelé servant d’aliment-bétail. Cette petite graine
gouye (qui se prononce « gouy »), il peut servir appelée ici guerté – tiga dans les zones à
pour de multiples usages : on fait des cordes dominance mandingue – ne compte pas pour
avec son écorce ; ses feuilles sont utilisées des cacahuètes dans la vie sénégalaise. Du
dans la cuisine dans la pharmacopée, pour côté de Kaolack, son odeur révèle sa présence
la préparation de tisanes. Ses fruits, appelés bien avant les seccos (pyramides d’arachides)
« pains de singe » ou bouye, sont utilisés pour servant de points de collecte. Pour ceux qui
la fabrication de jus au goût acidulé, tandis
apprécient le mafé (sauce à base de pâte que ses graines servent à faire de l’huile. Les
d’arachide), le midi, mieux vaut prévoir une forêts de baobabs du Sénégal, comme celle
sieste pour sa digestion. de Nianing sur la Petite Côte, sont parmi les
plus vastes au monde.Bana-bana
Le bana-bana vend au détail et à domicile, Baye Fall
il est donc un marchand ambulant. Un Les Baye Fall sont des disciples au service
Sénégalais se souvient avec nostalgie d’un exclusif d’un marabout mouride. Ils constituent
bana-bana venu de la région de Diourbel, en effet une branche de cette confrérie fondée
qui faisait du porte à porte à la Médina pour par cheikh Ibrahima Fall (ou cheikh Ibra Fall ou
proposer ses articles, à crédit, et qui passait encore Lamp Fall), un des talibés (disciples)
quotidiennement prendre 25 FCFA auprès de de cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du
ses débiteurs jusqu’à ce qu’il récupère tout mouridisme. Ils sont reconnaissables à leur
son argent. Cela se passait dans la convivialité accoutrement : vêtement coupé dans un tissu
et l’hospitalité puisque, aux heures de repas, patchwork (diakhass) de couleurs vives ou fait
le vendeur était invité à prendre place autour d’un amoncellement de tissus, dreadlocks,
du « bol » (plat) familial. Malheureusement, pieds nus pour certains et gourdins en main
beaucoup de touristes expérimentent un autre ou accroché à la ceinture pour quelques-uns.
visage des bana-banas à Dakar : au bord Les Baye Fall sont censés consacrer
entièrede la route lorsqu’ils passent des heures ment leur vie et le produit de leurs activités
à attendre les clients ou en ville près des (mendicité et travaux agricoles notamment) à
marchés, lorsqu’ils sont « collants », comme leur marabout qui, en contrepartie, prie pour
ils le reconnaissent eux-mêmes. eux, les soustrayant ainsi à toute obligation
de prière et de rituel religieux. Une dérivation
Baobab plaisante a donné naissance à « baye faux »,
Un des emblèmes du Sénégal (avec le lion) expression appliquée aux faux Baye Fall,
est cet arbre massif et mystérieux connu souvent vrais escrocs et responsables de la
pour sa silhouette unique. Appelé « arbre- stigmatisation des vrais disciples.
bouteille », ce pachyderme végétal semble
avoir été arraché, retourné et planté les racines Bissap
en l’air. Il possède un tronc très large, constitué Le bissap (Hibiscus sabdariffa, famille des
de bois spongieux, véritable réserve d’eau lui malvacées), également connu comme « oseille
permettant de traverser de longues périodes de Guinée » (carcadet, en Egypte), est une
de sécheresse. Arbre sacré, le baobab a une plante dont les fruits et les feuilles sont utilisés
symbolique forte dans les rituels animistes dans la cuisine et la médecine
traditionpuisque certains marabouts l’utilisent pour nelle. Ses feuilles, sortes d’épinards acides, DÉCOUVERTE
LE SÉNÉGAL EN 30 MOTS-CLÉS 29
atténuent le goût prononcé de l’arachide et tant la concentration en sel (les moustiques
relèvent la sauce lorsqu’elles s’adjoignent au sont inexistants). La région de Kaolak est
mafé. Il en existe deux types, qu’on distingue l’épicentre de l’exploitation des salines
natupar la couleur de leurs fibres : le rouge et le relles qui alimentent en sel tout le pays. De
vert (ou blanc). septembre à décembre, l’eau est plus ou moins
dessalée par les pluies qui représentent le seul w w Le bissap rouge, qualifié par certains de
apport d’eau douce. Bordé de mangroves et de « vin sénégalais », est consommé à travers le
palétuviers, constellé d’îles sablonneuses, le pays principalement en jus, au goût acidulé
bolong est riche en poissons, huîtres, coques couleur de vin, mais aussi en sirop ou en thé.
et accueille généralement de nombreux Frais ou « glacé », il est très rafraîchissant
oiseaux locaux et migrateurs, à observer en (mais souvent trop sucré car coupé avec
pirogue lors de balades inoubliables.des sodas). Chaud, il facilite la digestion et
fait baisser la pression sanguine, selon les
Casespécialistes.
Circulaires, carrées ou rectangulaires, de w w Le bissap vert, ses calices accompagnent
plain-pied ou à étage, les cases constituent généralement le plat de tiep bou dien (riz au
l’habitat traditionnel au Sénégal. Construites poisson) ou de caldou, riz blanc avec poisson
la plupart du temps en briques de latérite, et sauce blanche très prisée des Casamançais.
en paille et en bois de rônier (une variété de
palmier). En fonction du climat, des techniques Bolong
adoptées et des choix esthétiques de ses Inutile de vous précipiter sur un dictionnaire
habitants, elles ont un style bien distinct en de géographie, vous n’y trouverez aucune
pays peul, sérère, bassari, diola ou bambara. définition. Le bolong est propre à l’écosystème
Un excellent exercice d’observation et de de certaines zones côtières du Sénégal et de
découverte culturelle.la Gambie, particulèrement du côté du
SineSaloum et de la Casamance. Il ne s’agit ni Clandosd’un delta, ni d’un estuaire de fleuve comme
Dites aussi « taxis clandos », ces voitures on pourrait le penser, mais d’un bras de mer
personnelles, à la différence des taxis tradi-où celle-ci, creusée par le lit d’une ancienne
tionnels, exercent sans licence, en toute rivière, est très plate. Une « ria », constituée
clandestinité. Ils desservent généralement exclusivement d’eau salée, qui va très loin à
les banlieues de Dakar et relient les villages l’intérieur des terres, jusqu’à Kaolak pour le
dans les autres parties du pays. Elles sont Saloum, Fatick pour le Siné et jusqu’à Diana
souvent en mauvais état, mais très pratiques Malari en Casamance à 217 km des côtes !
pour se déplacer en brousse, où on trouve L’eau monte et descend deux fois par jour
souvent des « garages de clandos », bien suivant les marées de l’océan. De février à
mai, la salinité des bolongs est supérieure à moins chers que la location de voiture avec
celle de la mer, car l’eau s’évapore augmen- chauffeur pour touristes.
Petit village aux alentours de Diakhao.
© AUTHOR’S IMAGE30 LE SÉNÉGAL EN 30 MOTS-CLÉS
que par sa démarche. « Il faudrait traduire Confrérie
à la fois par princesse, courtisane, grande Après l’ethnie, l’appartenance à une
confesdame. Ces statues de Dédale ont un port de sion religieuse dicte l’identité d’une personne.
reine, une arrogance muette [… ]. Elles ont Les confréries représentent en quelque sorte le
la rondeur agréable des majas vestidas, l’air clergé de l’islam, chacune ayant ses priorités
courroucé de princesses offensées, et le dans leur interprétation du Coran. Les tidjanes
geste ample », écrit d’elles l’auteur franco-ont tendance à « emphaser » un mode de vie
sénégalaise Catherine Ndiaye (dans Gens de très saint et les mourides mettent en avant
sable, 1984). Une drianké sait donc mettre l’importance du travail. La confrérie mouride
en valeur son « opulence » par une fausse est une grande puissance économique dans le
indolence. Le secret de son succès ne se pays. Elle est la seule à suivre une voie ouverte
limite pas qu’à sa manière de marcher. Elle par un Sénégalais (cheikh Ahmadou Bamba).
sait faire des tas d’autres choses, ce qui fait Dans la hiérarchie, les marabouts (puissance
sa réputation d’experte en sensualité et en locale) s’effacent devant les « cheikhs » ou
érotisme.A l’inverse, la « disquette » corres-« khalifes » (puissance nationale). Il est dit que
pond à une fille sculptée selon les canons de dans l’organisation des décideurs du pays, les
la beauté occidentale. Elle s’habille souvent confréries ont plus de pouvoir que la classe
comme les danseuses lascives dans les clips politique. Jusqu’à récemment, les hommes
musicaux américains qui polluent les chaînes politiques faisaient les yeux doux aux cheikhs
de télévision sénégalaises.et aux marabouts qui appelaient à voter pour
l’un ou l’autre des partis par des ndigeul
Gazelle(consignes). Depuis la fin des années 1990,
Gazelle est le nom de la bière sénégalaise avec une accélération du phénomène lors de
servie en grand volume. On lui préfère souvent l’élection présidentielle de 2012, l’heure est à
la Flag (Front de libération des alcooliques de la neutralité affichée ou à des consignes moins
gauche, interprètent certains habitués), au clairement exprimées. Pour voter, l’électeur
goût jugé plus fin et à la taille usuelle plus reste tout de même seul dans l’isoloir…
à portée d’une soif moyenne. Plus
familièDibiterie rement, une « gazelle », désigne une fille ou
jeune femme, un compliment synonyme de La dibiterie désigne le lieu où s’achète du dibi,
« beauté ».de la viande grillée généralement du mouton,
mais qui se décline aussi selon les zones et les
Hivernagedisponibilités : du bœuf, du poulet, du porc, voire
L’hivernage (saison des pluies) vient au même du crocodile (oui, oui, à Djibelor, près de
Sénégal comme une palette de couleurs Ziguinchor !). A Dakar, les dibiteries foisonnent
sur une toile. Un vert franc particulièrement surtout dans les quartiers populaires. On peut
impressionnant dans les parties arides, choisir ses morceaux de viande ou d’abats,
comme à Saint-Louis, ou dans la savane bien assaisonnés, accompagnés d’oignons, de
en pays bédik, dans le Sénégal oriental. Les pain ou de frites selon l’endroit, à emporter ou
déguster sur place. La dibiterie se trouve sous arbres se couvrent de feuilles et contrastent
avec le rouge des pistes de latérite. Les toutes les formes : du simple tonneau
translumières sont incroyablement belles et les formé en gril au coin de la rue au restaurant
couleurs sublimées créent une ambiance tout huppé (certains proposent du dibi à la carte)
à fait étrange. Une impression de surnaturel en passant par des petites échoppes avec une
se dégage de ces moments de calme avant table. De quoi se sustenter à prix moyen, voire
bon marché, sans faire attention au cadre et au l’orage.
tablier gras du maître des fourneaux. Attention La pluie (de juin-juillet à septembre) est
toutefois à la tourista qui vous guette, après un souvent forte, mais les averses sont brèves
passage dans ces établissements aux normes dans la majorité des cas. En 1998, l’eau du
fleuve Sénégal est venue flirter avec le niveau d’hygiène et de conservation de la viande
des quais lors d’une crue exceptionnelle. L’air éloignées des exigences européennes.
est lourd et les températures élevées, les
Drianké soirées à Gorée, à Ngor ou ailleurs sur les côtes
La drianké, mot wolof, désigne une femme ne nécessitent plus le pull, de rigueur le reste
ronde mais aussi d’âge mur, qui sait détourner de l’année. La chaleur survit à l’arrêt de la
les regards et faire tourner les têtes rien pluie (septembre) souvent jusqu’en novembre.DÉCOUVERTE
LE SÉNÉGAL EN 30 MOTS-CLÉS 31
la scène nationale et internationale. Cette Karité
musique, très singulière et facilement recon-Le karité est un arbre commun des savanes
naissable, mélange rythmes et instruments ouest-africaines surnommé « l’arbre à
traditionnels et modernes. Elle s’accompagne beurre » qui pousse dans le Sénégal oriental
d’une danse assez spectaculaire, tout autant vers Kedougou. Ces noix sont récoltées pour
identifiable. Né dans les années 1980 avec fabriquer un beurre très gras utilisé par les
le musicien Youssou N’Dour, s’inscrivant en femmes pour hydrater leur peau, mais aussi par
continuité avec les créations musicales de les pêcheurs et les ramasseurs de sel du Lac
l’époque, le mbalax a aussi pour particularité Rose pour protéger leur peau de la sécheresse.
d’avoir créé une passerelle identitaire entre le
Sénégal et la Gambie. Ces deux pays dansent Kora
en effet avec autant de ferveur au son du Ce petit instrument à corde, dont la forme
sabar et de la guitare, de la kora et du djembé. rappelle celle d’un luth ou d’une petite harpe,
Diffusé en live, écouté dans les night-clubs, est l’instrument qui accompagne le chant des
sorti d’un vieux transistor ou proposé en CD griots. Il est généralement fabriqué à l’aide
par des marchands ambulants, vous pourrez d’une demi-calebasse tendue d’une peau de
en consommer sans modération !chèvre et d’un manche à vingt et une cordes.
PalabreLutte
La palabre est un art de vivre. C’est le remède Loin devant le football, pourtant très populaire
(médical) à tous les problèmes et une bonne au Sénégal, la lutte sénégalaise (et plus
partifaçon de faire passer le temps sous un grand culièrement la lutte avec frappe à Dakar)
arbre lorsque le soleil tape fort au milieu de rassemble les foules, au-delà des clivages
la journée.sociaux, économiques ou culturels. Mélange
La palabre devient « tchatche » lorsqu’il est de différentes techniques de combat, entre
question de marchander, de négocier… ou boxe, arts martiaux et lutte traditionnelle, un
d’embrouiller. Les Sénégalais sont connus match de lutte dure plusieurs heures, depuis
partout dans l’ouest de l’Afrique pour être les cérémonies visant à éloigner les mauvais
des « embrouilleurs » de première.esprits, les danses pour intimider
l’adverUn Ivoirien disait en riant : « Quand un saire, le baccou, pour finalement se terminer
Sénégalais a fini de parler, tu ne sais plus par une attaque de quelques minutes, voire
ce que tu pensais avant, tu sais juste qu’il quelques secondes ! Regroupés en écurie,
faut que tu l’aides, et tu en es convaincu. »les lutteurs sont de véritables stars, les plus
célèbres touchant d’énormes cachets, grâce
Palétuviernotamment aux contrats publicitaires. Parmi
Le delta du Sine-Saloum vous fera découvrir les grands noms que compte la discipline :
une vaste zone marécageuse dominée par Yékini, Balla Gaye 2, Bombardier ou encore
la mangrove. Ici, le palétuvier est roi. Arbre Tyson. La lutte traditionnelle dans les villages
tropical tolérant les eaux saumâtres, il est est aussi très populaire.
reconnaissable à ses racines émergeantes
Magal qui viennent capter l’oxygène au-dessus de
la couche de vase. Omniprésent au milieu des En wolof, magal signifie « rendre hommage »,
eaux et des îles, il dessine les contours de ce « célébrer », « magnifier ». Plus couramment,
paysage labyrinthique. Le palétuvier s’épanouit ce terme sous-entend « magal de Touba »,
dans cette région classée Réserve mondiale grand pèlerinage annuel des mourides. Ce
rassemblement, jour férié au Sénégal, pour de la biosphère par l’Unesco et fait l’objet de
lequel des dizaines de milliers de pèlerins – y campagnes de reboisement depuis plusieurs
compris du monde entier – convergent vers années. Les écosystèmes de palétuviers sont
Touba, commémore le départ en exil au Gabon en effet d’une importance fondamentale, tant
pour le milieu naturel que pour les populations du fondateur de la confrérie mouride, cheikh
locales. Constituant une « zone tampon », il Ahmadou Bamba, le 12 août 1895 (sur la base
du calendrier lunaire). protège le littoral sensible à l’érosion du vent
et des vagues. Ses fleurs mellifères attirent
Mbalax les abeilles qui en produisent un excellent
Le mbalax (ou mbalack) incarne incontesta- miel, connu et récolté à Toubakouta sous
blement l’identité musicale sénégalaise sur l’appellation d’ « or du Saloum ».32 LE SÉNÉGAL EN 30 MOTS-CLÉS
(« Et les affaires ? Et le travail, ça va ? »), la Pirogue
santé (« Et la santé, ça va ? ») et l’inévitable Le Sénégal a un lien fort avec cette
embarmouton à l’approche de la fête musulmane cation à laquelle certains attribuent l’origine
de l’Aïd el-Kebir ou Tabaski. Au moment où il de son nom. C’est discuté, mais voici ce que
semble qu’on ait fait le tour de tout ce dont on disent les tenants de cette version : Sénégal
pouvait faire le tour, parfois ça s’arrête, parfois vient de sunu gal, « notre pirogue », en wolof.
un inattendu « Et sinon alors, ça va ? » relance Dans les principaux ports jalonnant les côtes
le débat… Petit tuyau : si on veut abréger, du pays, les pirogues sont au centre d’une
on peut glisser en souriant : « Bon, on fait activité économique et sociale majeure : la
comme ça », même si on ne sait absolument pêche. A Kayar ou à Kafountine, les rangées
pas quoi ni comment…de ces embarcations aux flancs bariolés et à
l’éperon fier font un joli instantané et la fièvre Tabaskides départs en mer ou des retours de pêche,
La Tabaski, c’est la fête du mouton, l’Aïd un spectacle qui ne s’emprisonne pas.
el-Kebir (ou Aïd el-Adha). Un moment fort de Mais les pirogues sont également au centre
l’année, un jour particulier dont les préparatifs d’une autre réalité : les départs de candidats
commencent bien des semaines avant la à l’émigration clandestine vers l’Europe dans
date fixée.une périlleuse traversée qui se termine souvent
On sent que la fête approche lorsqu’on voit avec des morts en mer ou un rapatriement
les moutons se multiplier dans les rues, honteux. Campagnes de sensibilisation
d’abord promenés au bout d’une corde, puis auprès des jeunes, films chocs (à l’instar de
en petit troupeau et pour finir parqués dans La Pirogue du réalisateur sénégalais Moussa
des enclos de fortune dressés sur le moindre Touré présenté au Festival de Cannes en
bout de terrain vague. Ils motivent tous les 2012), tout est fait pour essayer d’endiguer
déplacements pour aller faire du commerce ce phénomène malheureux.
(un mouton en brousse vaut moins qu’un
Sabar mouton en ville). On les voit à l’arrière des
taxis-brousse, sur les toits des cars rapides…Ce grand tam-tam à long fût a donné son nom
On parle de la Tabaski comme d’une grande aux séances de danse qu’il rythme, trônant
fête, mais c’est avant tout une fête familiale. souvent en roi au milieu d’autres percussions
Il est de bon ton de rentrer chez les siens traditionnelles. Enfin, jusqu’à ce que des
pour égorger le mouton. Après le sacrifice danseuses déchaînées viennent l’éclipser.
du mouton commence la distribution de Les danseuses expérimentées « commencent
viande aux parents et alliés, occasion de lentement, laissant voluptueusement traîner
longues salutations et palabres. Si vous vous le pas qu’elles n’accélèrent qu’à la chute de
trouvez au Sénégal pour la Tabaski, vous serez tension [… ] et seulement quelques sublimes
sûrement invité(e) plusieurs fois par des amis instants, jetant comme une merveilleuse
de rencontre pour partager ce grand moment. panique chez les batteurs [… ] ». Cheikh
A ne manquer sous aucun prétexte, sauf si on Charles Sow, Tam-tam et danses nocturnes.
est végétarien ! Mais même les végétariens ont
Salutations de quoi être rassasiés, si le cœur leur en dit,
puisqu’il y a toujours à boire et des bricoles Les salutations ont une importance
primor(beignets, bouillie de mil au lait caillé…) à se diale au Sénégal. S’adresser à quelqu’un sans
mettre sous la dent.l’avoir salué constitue un véritable affront. On
commence généralement par un « Bonjour »,
Taxi-broussesuivi inévitablement d’un « Comment ça va ? »,
et ce, même lorsqu’on n’a jamais rencontré la Le taxi-brousse est certainement le moyen
personne en face – une pratique qui s’applique de transport le plus intéressant, autant pour
donc au téléphone... Suivent des réponses : « Ça découvrir le pays et échanger avec la
population que pour son rapport qualité-prix. Ces va. Et vous, ça va ? », réponses qui s’enchaînent
vieux breaks Peugeot qui disposent de deux et on croit les salutations terminées lorsqu’on
entend un aléatoire « Bien, merci ». Eh non, banquettes arrière peuvent accueillir jusqu’à
ce n’est pas fini ! sept passagers. Le départ se fait des gares
Les nouvelles sont une curiosité qui peut porter routières dès que le taxi est rempli. Il faut
sur la famille (« Et la famille, ça va ? Et les généralement s’acquitter d’un forfait pour
parents ? Et le petit dernier ? »), les affaires les bagages.33Faire – Ne pas faire
vous différenciera bien souvent du touriste Salutations
lambda.Si elles peuvent paraître contraignantes
w w N’hésitez pas à faire des photocopies pour l’Européen, il n’est pas surprenant de
voir les Sénégalais y consacrer de longues de vos documents (pièces d’identité, billet,
minutes et ce, même au téléphone. Se numéro de série du portable, etc.). Cela
saluer consiste, entre autres, à s’enquérir de facilitera les choses en cas de perte ou de
la santé de toute la famille : mari, femme, vol (ce qui peut arriver partout dans le monde).
parents et enfants, mais également de tout w w Faites preuve du même respect envers
ce qui a trait à la vie de chacun : travail, les « grandes » et les « petites gens », du
voisinage. En arrivant dans un endroit directeur de l’hôtel au vendeur ambulant de
où il y a du monde, mieux vaut, en signe journaux en passant par le guide. La courtoisie
d’intégration, s’adonner au même rituel que est la moindre des choses, quand on va à la
ses habitants. Evidemment, vous pouvez découverte de l’autre.
toujours lancer un bonjour collectif, sans w w Avant les sorties en boîte de nuit ou au
forcément aller serrer toutes les mains. restaurant, faites attention à qui « invite »...
Cela lèvera toute équivoque en fin de soirée. Tenue vestimentaire
Et avec un guide ou un chauffeur appelé à
Hors des plages des hôtels et des endroits vous accompagner toute une journée ou plus,
réservés aux touristes, mesdames, si mieux vaut négocier auparavant !
vous tenez absolument à montrer votre
bronzage, aussi séduisante vous rend-il, Ne pas faire
attendez plutôt d’être rentrée en France
w w Ne prenez pas ou ne donnez pas les choses pour le faire. Si vraiment, chez vous, la
de la main gauche. Lorsque vous mangez avec notion de paraître prend le pas sur la notion
la main, c’est toujours la droite qui va dans d’être, sachez qu’il vaut mieux montrer une
le « bol » (plat).épaule, voire un décolleté plongeant, plutôt
qu’une cuisse ou un sein (sauf pour celle w w Ne dites pas que l’enfant qu’on vous
qui allaite son enfant, cela ne pose aucun présente ressemble plus à sa mère qu’à son
problème). Quant aux shorts, les Sénégalais père. C’est embarrassant, surtout parce que
conviennent sagement qu’ils sont réservés cela prête à croire qu’il n’est pas de son père.
aux enfants ! Pour ne pas mentir dans ce genre de situation,
il vaut mieux éviter les commentaires.
A faire
w w Des baisers langoureux dans la rue, c’est
w w Apprendre quelques mots de wolof un manque de pudeur. Mais des bises sur les
vous sera toujours utile. Que ça soit pour joues ne choquent pas en principe, puisqu’on
négocier le prix d’un taxi ou pour tout autre se dit aussi bonjour à la parisienne dans les
achat, s’exprimer dans la langue du pays principales villes.
© AUTHOR’S IMAGE34 LE SÉNÉGAL EN 30 MOTS-CLÉS
comme la vie ; le deuxième, fort comme Téranga
l’amour ; et le troisième, suave comme la Teranga, « hospitalité » en wolof. Un des
mort ». Pour saluer le faiseur de thé, qui excelle maîtres mots et une des valeurs les plus
dans l’art de faire mousser le breuvage, rien importantes du pays.
de mieux que de l’aspirer bruyamment. C’est Qu’un touriste arrive à l’improviste dans
signe qu’on a apprécié !une famille ou qu’un membre de la famille
débarque de la brousse dans une maison à Thiep bou dienneDakar, cette hospitalité est un devoir moral.
Se prononce « tiéboudjeun ». Elle commence par le thé, cérémonial de
Littéralement : « riz au poisson ». C’est le plat partage de la part de l’hôte, et peut se
pourquasi national. Du riz cuit dans une sauce aux suivre jusqu’au gîte et au couvert.
légumes et servi avec du poisson agrémenté Il y a toujours une place réservée pour
d’une petite farce relevée, un délice.l’imprévu.
Cela dit, l’hospitalité n’a rien à voir avec les Thiourayesouhaits de bienvenue des arnaqueurs de bas
Encens. Mixture d’écorces, de résine et étage qui abordent les touristes à la place
d’essences aux effluves musqués, capiteux de l’Indépendance ou sur l’avenue
Georgesou envoûtants.Pompidou (ex-Ponty) à Dakar ou dans les
Il n’y a pas une, mais des recettes, chaque lieux d’affluence touristique…
femme a la sienne. Une arme secrète dans son
Thé arsenal de séduction, comprenant également
ceintures de perles (bine-bine) et autres petits C’est aussi l’ataya (ou zumb) ou « les trois
pagnes (béthio). Le thiouraye embaume la normaux » parce qu’il se boit en trois fois.
maison, celle qui s’y expose laisse sur son Trois verres de thé façon maure, idéalement
passage une délicieuse senteur. Il paraît qu’elle à la menthe (remplaçable par du sucre vanillé
permet de retenir son homme à la maison… pour ceux qui ne parviennent pas à trouver
ou de vérifier, par son odeur, qu’il n’est pas cette plante aromatique) dont la préparation
passé dans une autre maison, aux senteurs et la dégustation s’accompagnent de longues
différentes !discussions et font l’un des charmes du pays.
C’est un bon moyen d’apprécier l’hospitalité
Tontineou de nouer contact avec de futurs amis. Le
Institution ancestrale qui consiste à verser geste est désintéressé dans la large majorité
régulièrement une somme d’argent à un fonds des cas. Pour certains Sénégalais, l’un des
de solidarité, que chaque membre peut utiliser moments les plus importants de la journée. Il
faut savoir prendre le temps de s’asseoir sous à tour de rôle. La somme est généralement
l’arbre à palabres pour y passer un moment débloquée pour financer une fête (mariage,
paisible. Dire d’accord pour un ataya, c’est Tabaski, baptême) ou lors de coups durs
accepter les trois verres, « le premier, amer (maladie).
Pirogue naviguant en Casamance.
© TOM PEPEIRA – ICONOTECDÉCOUVERTE
Survol
du Sénégal
GÉOGRAPHIE
Légèrement plus entreprenant est le relief Quelle allure pour le Sénégal ? Le pays
présente les faux airs d’une tête, les cheveux de la partie orientale, où le pays bassari
tirés vers l’arrière, Dakar dans le nez et la (sud-est) annonce les premières pentes du
massif du Fouta-Djalon, qui culmine de l’autre Gambie en bouche.
2 côté de la frontière en Guinée-Conakry à Le Sénégal étend ses 196 722 km à la
pointe occidentale de l’Afrique, plus ou moins 1 500 m. Encore des collines et quelques
à la même latitude que les Antilles ou la canyons creusés dans le Niokolo Koba par
le fleuve Gambie, mais rien qui ne mérite Thaïlande, dans l’hémisphère Nord, et pas
l’enthousiasme : le mont Assirik, du haut de loin du méridien de Greenwich, avec 400 km
de largeur maximale (ouest-est) et 600 km ses 311 m (la région ne s’élève pas à plus
du nord au sud. Outre l’enclave gambienne de 400 m), n’est que prémices à la chaîne
de montagne qui ne prend véritablement de – incongruité héritée des contentieux entre
l’altitude qu’une fois passé, au sud, la frontière puissances coloniales –, le Sénégal est
bordé par la Mauritanie (nord), le Mali (est), avec la Guinée.
la Guinée, la Guinée-Bissau (sud) et l’océan w w Fleuves. Parler d’un fleuve sans préciser
Atlantique (ouest). son nom revient dans la majorité des cas à
évoquer le Sénégal. Venu de Guinée-Conakry w w Relief. Les déferlantes le long des côtes
peu hospitalières qui avaient tout d’abord où (comme le grand fleuve Niger) il prend sa
freiné l’engouement des navigateurs étrangers source, le fleuve de 1 700 km de long trace
contrastent avec la morne platitude du une partie de son cours au Mali, puis finit par
embrasser le Sénégal et la Mauritanie, qu’il territoire. Le relief de plaines est à peine
sépare, y creusant une bande de fertilité dans creusé par les dépressions que forment le
désert du Ferlo, dans le centre, et le bassin la plaine d’aridité sahélienne.
du fleuve Sénégal, dans le nord. Son lit, qui atteint parfois 25 km de large
en période d’hivernage, est un centre Quelques exceptions contredisent un peu cet
vital de première importance. Au cours énoncé : une poignée de dunes du côté de la
Grande Côte, et les falaises de Popenguine des siècles, il a attiré les civilisations qui
et les deux collines des Mamelles à Dakar à y ont pratiqué la culture bovine, ovine, et
d’irrigation (riz).près de 100 m d’altitude.
« Sunu gal », « Senhadja » ou « Senaga » ?
Il est dit que le nom aujourd’hui donné au fleuve Sénégal (et au pays) trouve son origine
dans un malentendu entre un cartographe européen un peu pressé et des pêcheurs. Il
leur a demandé comment s’appelle le cours d’eau s’écoulant derrière eux. Pensant avoir
compris la question – évidemment, ils ne parlaient pas la même langue –, les pêcheurs
ont cru qu’il montrait leur pirogue et lui ont donc répondu de manière évidente : « Li ?
Sunu gal la ! », « Ça ? C’est notre pirogue ! ». C’est la version la plus populaire, mais
d’autres étymologies sont évoquées, discutées, défendues.
« Sénégal n’est pas Sunugal », assurait un professeur sénégalais, aujourd’hui décédé.
Selon des opposants à la première thèse, Sénégal serait plutôt une déformation de
« Senhadja » ou « Senagal », du nom de Berbères de l’espace de l’actuelle Mauritanie
et qui se rendaient fréquemment dans la région du fleuve.36 SURVOL DU SÉNÉGAL
Aujourd’hui, en alimentant le lac de Guiers, le La Casamance s’écoule sur près de 300 km
fleuve joue également le rôle de réserve d’eau dans le sud du pays et le traverse d’est en
pour les Dakarois et tous les habitants de la ouest avant de se jeter dans l’Atlantique de
presqu’île du Cap-Vert. En aval de Saint-Louis, manière assez insolite : le delta s’élargit en des
le Sénégal s’élargit en une zone marécageuse, centaines de bras (les bolongs) dont plusieurs
paradis de millions d’oiseaux migrateurs et… se perdent dans les terres, formant ainsi des
de leurs observateurs, depuis qu’y fut créé le marigots dont l’eau stagnante est salinisée
parc national du Djoudj. De plus en plus, la par les marées montantes jusqu’à plus de
verdure a la vie dure dans son bras de fer avec 200 km à l’intérieur des terres.
la sécheresse. En effet, les précipitations se Plus encore que dans le cas de la Casamance,
raréfiant avec les années, le fleuve voit son le delta du Sine-Saloum est une ria irriguée
débit diminuer. C’est finalement l’océan qui, par l’eau de mer qui contribue aux eaux de ce
progressivement, en profite pour s’infiltrer fleuve fossile. En effet, ce n’est que pendant
dans la brèche et remonter le cours du fleuve, la saison des pluies qu’il est alimenté en
polluant les cultures de son eau salée. eau douce, mais à aucun moment ce cours
Le fleuve Gambie est le deuxième cours d’eau d’eau n’arrive à se soustraire au mouvement
par sa taille et son débit. En réalité, à son de marées pour s’écouler vers la mer. On y
entrée sur le territoire sénégalais depuis la retrouve les bolongs qui offrent à ceux qui
Guinée, à peine a-t-il le temps d’irriguer le pays s’y aventurent en pirogue un labyrinthe de
bassari que, déjà, il s’évade vers la Gambie. superbes paysages de mangroves.
CLIMAT
Le Sénégal connaît deux systèmes de vents autour de 25 °C en été, mais elle chute en
qui s’opposent. hiver aux alentours de 15 °C (de décembre à
mars). En fait, plutôt que de se référer à l’été w w L’hiver, la saison sèche. Les alizés venus
ou l’hiver, les Sénégalais parlent de saisons de l’océan dominent, rendant relativement
sèche et humide.fraîches les températures de la presqu’île du
Cap-Vert. Il peut faire jusqu’à 18 °C à Dakar w w La saison des pluies ou hivernage. Elle
et Saint-Louis en janvier, et l’on ne regrette s’étend de juin-juillet à octobre-novembre
pas d’avoir prévu un lainage pour les soirées. (donc pendant l’été). Il tombe en moyenne
Il n’est d’ailleurs pas rare d’y croiser la nuit 250 mm de pluie dans le nord, 1 500 mm dans
bonnets de laine et grosses doudounes ! le sud, et environ 500 mm à Dakar. Dans le
nord et le centre du pays, la pluie, trop rare, est w w Le reste du temps. C’est l’harmattan qui,
longtemps espérée et donc bienvenue. Outre du nord-est, souffle son air continental chaud,
le fait qu’elle arrose les sols, elle purifie l’air sec et rempli de poussière du désert qui
des poussières de l’harmattan, confère des recouvre tout, vitres ouvertes ou fermées. Une
reflets nouveaux aux couleurs et ne modifie pluie inattendue et très brève peut se glisser
que très peu le rythme de vie des habitants dans ce shéma, populairement appelée la
ou des touristes. En Casamance et dans le « pluie des mangues », durant cette période. En
moyenne, le thermomètre oscille entre 23 °C Sénégal oriental, l’hivernage peut être un
et 28 °C à Dakar et à Saint-Louis, et entre obstacle pour le voyageur car les pluies durent
24 °C et 29 °C à Ziguinchor (Casamance). plus longtemps, sont plus fortes et certaines
En général, la température de l’eau varie routes sont coupées.
ENVIRONNEMENT / ÉCOLOGIE
Le touriste dont un séjour au Sénégal serait certains pays occidentaux, car les industries,
le premier voyage en Afrique sera atterré par sources principales de pollution, y sont peu
l’amoncellement d’ordures, particulièrement développées. Cependant, les pollutions les
en zone urbaine. C’est malheureusement le lot plus nocives ne sont pas forcément les plus
de nombreux pays en développement. A vrai visibles. Dakar est un cas à part à cause de la
dire, le Sénégal est beaucoup moins pollué que prolifération des véhicules à moteur. L’étranger DÉCOUVERTE
SURVOL DU SÉNÉGAL 37
qui débarque se rend assez vite compte qu’un Sahel étant pauvre en bois, cette importante
taxi sénégalais émet autant de fumée qu’une consommation débouche sur un épuisement
vingtaine de ses congénères français réunis, et une raréfaction des arbres, ce qui laisse
voire plus. Sans parler des cars et des autres la porte ouverte à l’avancée du désert et,
camions qui paralysent régulièrement le trafic conséquence, au recul de la vie.
de la capitale. Autre problème environnemental Le barrage de Diama, sur le fleuve Sénégal,
au Sénégal, comme dans la quasi-totalité des au nord de Saint-Louis, a été construit pour
pays du continent : celui des sacs plastique. endiguer les crues du fleuve et permettre la
Dès que vous achetez la moindre petite chose, construction de périmètres irrigués
suppléon vous la met dans un de ces mbouss, comme mentaires pour l’agriculture. Il empêche
on dit en wolof, qui met plusieurs années à se également, lors des fortes marées, l’eau salée
dégrader. Sans compter les bêtes qui meurent de remonter trop en amont du fleuve, ce qui
pour en avoir mangé (parce qu’ils ont envahi était excessivement néfaste pour les cultures.
leurs zones de pâturage), les conduits d’éva- Mais si vous parlez avec un pêcheur habitué à
cuation bouchés, etc. Des initiatives privées nourrir sa famille de poissons du fleuve, il vous
sont de plus en plus visibles en matière de expliquera que depuis que le barrage est là,
lutte pour la prolifération de ces sacs plastique. les poissons sont beaucoup moins nombreux.
Citons l’écologiste Haïdar El-Ali, le Cousteau En parallèle, des campagnes de replantage de
sénégalais et son association, L’Océanium, qui mangrove et de sensibilitation à l’écologie dans
mobilisent autour du thème « La Terre n’est pas le Sine-Saloum et en Casamance commencent
une poubelle », ainsi que l’ONG Enda-Ecopop à montrer leurs bénéfices.
qui récupère les sacs dans les rues et auprès Autre point positif, il existe depuis quelques
des industriels pour les retravailler et en faire années au Sénégal un ministère de
l’Envides sacs, poupées, porte-clés, etc. ronnement et de la Protection de la nature,
Dans la partie sahélienne du pays, prin- dirigé par Abdoulaye Bibi Baldé et qui regroupe
cipalement le long de la frontière avec la tous les anciens départements ministériels
Mauritanie, on commence également à se éclatés çà et là dans d’autres ministères.
préoccuper de la déforestation. En effet, en Reste à en évaluer l’impact mais surtout à
brousse, la cuisine est faite essentiellement faire évoluer les mentalités – même si çà et
au bois de chauffe ou au charbon de bois. là les messages de prévention sur les murs
Dans certaines concessions, le feu est allumé de certains villages laissent à penser que les
très tôt le matin jusqu’à très tard le soir. Le idées avancent.
PARCS NATIONAUX
Le Sénégal a la chance d’avoir eu des diri- marabouts, anhingas, ibis, hérons, flamants,
geants sensibles à la préservation de son grues seront au rendez-vous, en nombre et en
biotope et conscients de la nécessité d’enrayer taille, en particulier d’octobre à avril (ouvert
le braconnage galopant qui ronge le panorama de décembre à juin).
du reste de l’Afrique. Dans cet esprit ont w w Parc national de la Langue de Barbarie
été créés plusieurs parcs nationaux (une (2 000 ha). A 15 minutes au sud de
Saintdemi-douzaine) occupant une surface de plus Louis. Ouvert toute l’année. Ce bras de terre,
d’un million d’hectares (environ 8 % de la ou plutôt de sable, qui sépare l’océan Alantique
surface du territoire), ainsi que de nombreuses du fleuve Sénégal est un lieu privilégié pour
réserves naturelles, dont des aires marines apercevoir toute une gamme d’oiseaux marins
protégées. Renseignez-vous bien avant d’y comme les goélands railleurs, les sternes, les
entreprendre une visite, car certains ferment mouettes, les pélicans, les cormorans et les
pendant la période de l’hivernage, en général flamants roses. Si vous avez de la chance,
de mai à novembre. peut-être y verrez-vous en prime des tortues,
des dauphins ou encore, de février à août, des w w Parc national du Djoudj (16 000 ha). A
60 km au nord de Saint-Louis. Troisième parc cétacés. A une dizaine de kilomètres au sud
ornithologique au monde, le Djoudj abrite de la ville de Saint-Louis, la réserve spéciale
2 à 3 millions d’oiseaux migrateurs. A ne de faune de Gueumbeul (720 ha), également
manquer sous aucun prétexte si vous êtes ouverte toute l’année, abrite des gazelles, des
dans les parages de Saint-Louis. Pélicans, oryx et des tortues terrestres.38 SURVOL DU SÉNÉGAL
w w Parc national des îles de la Madeleine également des buffles, des crocodiles et plus
(450 ha). Au large de Dakar. Ouvert toute de 300 espèces d’oiseaux.
l’année. L’archipel abrite de nombreuses w w Parc national du delta du Saloum
espèces d’oiseaux rares et un monde sous- (76 000 ha). Près de 80 km à l’ouest de
marin exceptionnel (orques épaulards, Kaolack. Ouvert toute l’année. La rivière
cachalots, dauphins, tortues). Saloum, en son delta de bolongs, délimite des
w w Parc national de la Basse Casamance îles occupées par des mammifères (antilopes,
(5 000 ha). C’est la dernière grande forêt hyènes, phacochères, panthères), des singes
du pays de la savane et de la steppe. De et des oiseaux (pélicans, flamants, sternes,
gros mammifères (hippopotames, singes, hérons, mouettes, aigrettes…), le tout au
crocodiles, hyènes, panthères) y ont élu milieu d’un paysage de mangrove. Sous la
domicile, ainsi qu’un grand nombre d’espèces surface, il arrive que nagent des dauphins et
d’oiseaux. Il est resté inaccessible pendant quelques rares lamantins.
plus d’une décennie en raison du conflit dans
w wRéserve naturelle de Popenguine la région. N’est pas ouvert aux touristes
(1 009 ha). A quelques kilomètres des sites pour l’instant. A moins d’une quarantaine de
balnéaires de Mbour et de Saly.kilomètres est située la réserve ornithologique
Chacals, porcs-épics, mangoustes, poules de Kalissaye (16 ha), aux côtes et aux îlots
sultanes, petits mammifères et reptiles sableux abritant notamment des colonies de
sont revenus dans cette réserve créée en sternes et de pélicans ainsi que des tortues
1986 dans des paysages alors quasi dénudés marines. Visitable toute l’année, selon l’Agence
caractéristiques de la région soudano-nationale de promotion touristique (ANPT).
sahélienne. Les populations riveraines de la w wParc national du Niokolo Koba
réserve, réparties entre une dizaine de villages, (913 000 ha). Dans l’est du pays. Ouvert toute
veillent sur leur « réserve », également espace l’année. C’est le plus grand du pays et l’un des
communautaire. A quelques encablures de plus importants de l’Ouest africain. Telle une
Popenguine, la réserve naturelle d’intérêt arche de Noé, ce parc rassemble et protège
communautaire de la Somone s’étend entre un large éventail d’espèces de la savane
lagune estuarienne et vasière de mangroves.soudanienne : les plus grands mammifères,
des hippopotames aux antilopes, des lions w w La réserve de Bandia (3 500 ha) est la
aux derniers éléphants du Sénégal. Y vivent première réserve privée du pays. A 65 km
Parcs et réservesDÉCOUVERTE
SURVOL DU SÉNÉGAL 39
Le baobab (Adansonia digitata)
Baobab-tampon administratif, baobab-publicitaire, baobab-poème… L’arbre, appelé
gouye (prononcer « gouy », sans le « e »), est si célèbre comme emblème du pays que
le dictionnaire Le Robert le qualifie (à tort) de sénégalais.
eCe serait le médecin Prospero Alpino qui, le premier, à la fin du XVI siècle, aurait
écrit « bahobab », en allusion au fruit comestible de l’arbre, le « pain de singes ».
« Bahobab » serait une retranscription de l’arabe bu hibab, « fruit aux nombreuses
egraines ». Redécouvert par Michel Adanson qui, au XVIII siècle, fut émerveillé par la
taille des baobabs de Saint-Louis, l’arbre géant trouve sa place dans l’Encyclopédie
de Diderot et d’Alembert. Son tronc peut parfois être aussi large (10 m) que haut et
dépasser les 20 m de circonférence… sans toutefois atteindre un record détenu par le
tronc d’un châtaignier en Sicile (51 m).
Les trois quarts de l’année, ce géant de l’Afrique tropicale manque de feuillage, semble
à nu et l’enchevêtrement de ses branches fait penser qu’il a poussé à l’envers, les
racines saluant le ciel. Au Sénégal, c’est un arbre multi-utilitaire. Ses fruits donnent
un jus plein de calcium et de vitamines, le jus de bouye (prononcé « bouy »), dont
certaines restauratrices atténuent le goût acidulé par une dose de lait et (beaucoup) de
sucre. Ses feuilles, fraîches ou séchées, entrent dans la cuisine locale. Son écorce se
prête à la confection de cordes, de paniers, de hamacs, voire des habits. Ses graines
fournissent de l’huile. Il permet de soigner aussi, avec des tisanes, des décoctions et
autres potions.
Cependant, sous ses allures éléphantesques, le baobab dissimule une énorme
sensibilité : son bois est mou, son tronc est souvent creux. En pays sérère, il a servi
de tombeau aux griots, dont la tradition voulait qu’ils soient enterrés loin du cimetière.
de Dakar, proche de Mbour et de Saly. Un des singes patas et des singes verts, des
couple de rhinocéros blancs cohabite avec des kobas (antilopes-chevaux ou hippotragus),
« compatriotes » girafes, impalas et autruches des crocodiles. On compte également plus
importés d’Afrique du Sud. Tous voisinent avec, de 120 espèces d’oiseaux entre baobabs,
notamment, des buffles, des phacochères, buissons et lianes.
Baobab dans la région de Saint-Louis.
© AUTHOR’S IMAGE40 SURVOL DU SÉNÉGAL
La mangrove
D’apparence inhospitalière, la mangrove est caractéristique des régions du
SineSaloum et de Casamance. Cette forêt littorale est caractérisée par la présence de
palétuviers, arbres dont les racines en forme d’échasses s’enfoncent dans les littoraux
vaseux et lagunaires des zones tropicales.
Le palétuvier est effectivement le roi de la mangrove, grâce à sa faculté d’adaptation
au milieu marin. Les plus grands peuvent atteindre 60 m de haut. Chaque année, ses
fleurs et ses graines, une fois tombées de l’arbre, se laissent porter par le courant et
se dispersent dans la vase pour continuer la colonisation des berges. Si la mangrove
semble hostile à l’homme, elle est en revanche un lieu idéal pour bon nombre d’espèces
animales comme la mangouste, la loutre, certaines gazelles et hyènes, sans oublier
les singes. Quelques crocodiles la fréquentent également en relative harmonie avec de
rares dauphins. Mais l’espèce animale la mieux représentée dans ce lieu est bien celle
des oiseaux. Les crustacés ne sont pas en reste avec de nombreux crabes violonistes,
si caractéristiques avec leurs pinces dissymétriques, des crevettes, des coques
énormes et des huîtres que l’on ramasse sur les racines des palétuviers à marée basse
et que l’on pourra déguster chaudes, grillées au barbecue.
FAUNE ET FLORE
au Sénégal pour le bonheur des touristes. Peu w w Faune. Sans être aussi riche que celle du
de « gros chats », ici, à part quelques lions Kenya, de la Tanzanie ou de l’Afrique du Sud,
et léopards qui subsistent difficilement avec la faune présente au Sénégal est intéressante,
quelques éléphants sur les hauteurs du parc de tant au plan aquatique que terrestre. Si vous
Niokolo Koba. Vous aurez peut-être une chance n’avez jamais fait de safari et que vous êtes
de les croiser au lever du jour, tout comme curieux de découvrir la faune africaine, la
les quelques buffles, hippopotames, antilopes réserve de Bandia est la plus connue et la
et phacochères qui y vivent. Dans le parc du plus accessible pour voir antilopes, girafes,
Djoudj, dans les deltas de Casamance et du rhinocéros blancs, zèbres, buffles, singes,
Sine-Saloum, vous verrez beaucoup d’oiseaux gazelles, crocodiles, etc. Tous ont été importés
migrateurs et certains reptiles, notamment
varans, crocodiles et serpents. Enfin, un jour
de chance les dauphins vous escorteront sur
le fleuve Casamance vers Karabane.
w w Flore. Au fur et à mesure que l’on descend
du nord, les arbres apparaissent, puis se
diversifient. Rompant la monotonie des steppes
sahéliennes, les épineux, acacias et baobabs,
sont les premiers à pointer leurs branches. Plus
au sud apparaît le domaine de la savane : les
fromagers, dont on fait les meilleures pirogues,
étonnent par leurs racines ; les flamboyants
et bougainvilliers éclairent l’hivernage de
leurs feux ; manguiers, bananiers, avocatiers,
papayers régalent les palais, surtout en
Casamance ; les palmiers (à huile, rôniers,
dattiers) rappellent partout que la latitude est
intertropicale. Sur les côtes sud, le palétuvier
est le roi de la mangrove avec ses racines
apparentes. Tout ce paysage de végétation
se colore notablement avec l’hivernage : les
arbres et les plantes fleurissent, et la savane
revêt un manteau beaucoup plus vert.
Autruche dans la réserve de Bandia.
© AUTHOR’S IMAGEDÉCOUVERTE
Histoire
Loin de toute exactitude, les prémices connues peuples par la force, détruisant l’équilibre de
du passé sénégalais s’esquissent en pointillés. coexistence entre Peuls et ancêtres des Wolof
Le timide Sénégal apparaît surtout en périphérie et des Sérère (communs d’après l’historien
des grands empires de l’Afrique de l’Ouest, mille sénégalais cheikh Anta Diop, qui se base sur les
fois détruits, renaissant de leurs cendres, et similitudes de leurs langues actuelles). D’une
dont les restes constituent de grands repères part, de cette scission émergent les Toucouleur,
Peuls convertis, qui partent à l’assaut du Ghana archéologiques. Quant aux motivations, à
l’orga(le nom de Toucouleur dérive certainement nisation de la vie, elles sont puisées dans les
de la déformation de l’appellation donnée aux mélopées des griots, quitte à être retouchées des
habitants du Tekrour ou de sa nouvelle capitale, témoignages de voyageurs illustres. Résultat :
Tokotor). D’autre part, alors que les Peuls l’histoire oscille entre mythes et vérités. En un
islamisés se sédentarisent totalement, une sens, cette robe de subjectivité confère une
seconde partie entretient sa tradition d’ani-apparence plus réelle qu’une simple datation au
misme et de nomadisme. Les Wolof, enfin, carbone 14. Les légendes et réappropriations
quittent le Tekrour pour une région plus au sud, du passé ne sont-elles pas un excellent reflet
qui plus tard deviendra le royaume Djolof, avec des identités contemporaines ? Les premières
ses états vassaux, Walo (nord-est du Sénégal), empreintes de cette histoire remontent
génée Cayor (entre les fleuves Sénégal et Saloum) ralement au XVII siècle ; la chanson des griots
et Baol (centre), tandis que les Sérères s’éta-des plus grandes familles l’y associe alors au
blissent au sud du Baol, formant les royaumes destin du fastueux empire du Ghana.
du Sine et du Saloum, dans les environs des
actuelles régions de Fatick et Kaolack.Pays Tekrour et empire du Ghana
Dans son inventaire de l’Oekoumène (le monde
connu), le voyageur géographe Al-Bakri donne Quatre grandes zones de un premier panorama du pays tekrour (nord
du Sénégal actuel). La Notice des pays noirs fouilles archéologiques
dépeint en 1068 un royaume centré sur Podor
w w La zone de l’aire mégalithique vers et peuplé de Noirs de haute stature, vivant
Nioro du Rip et la frontière avec la Gambie. d’autant mieux d’agriculture et d’élevage que le
C’est dans cette zone que s’inscrit Sine-climat y était alors plus humide qu’aujourd’hui.
Ngayène, mais qui comprend aussi Tikene Il n’est pas absolument certain que le Tekrour
Boussara, proche de Koumpentoum, et Saré ait été englobé dans l’empire du Ghana qui,
e Diouldé. Des tessons de poterie et des restes depuis le III siècle, règne entre les vallées du
humains ont été trouvés sur un espace de Niger et du Sénégal, mais tout porte à croire
plus de 300 km de long et 100 km de large, equ’au terme de la dynastie Tounkara (X siècle),
mettant en évidence une civilisation qui les Ghanéens aient fait valoir leur suzeraineté
daterait du premier millénaire.sur ce royaume. Al-Bakri témoigne aussi d’un
w w La zone des amas coquilliers du peuple du Tekrour en partie islamisé par des
Saloum, avec ses tumuli funéraires arrivants berbères, les Almoravides, et dont
(Diorom Boumak, près de Toubacouta).le roi converti se distingue nettement d’avec
l’empire du Ghana, animiste, qu’il s’apprête à w w Un secteur dans le nord et le
nordaffronter militairement. Difficile de savoir qui est du pays. A l’ouest du lac de Guiers
étaient les habitants du royaume de Ghana. Sa en direction de la Gambie, 6 000 tumuli
capitale rasée, et l’empire détruit, il est possible au total, des restes humains et de
que les Sarakholé et Socé se soient déplacés parures révèlent d’anciennes cultures
een particulier vers le fleuve Sénégal où vivent mauritaniennes du VIII siècle (Ndalane).
encore leurs descendants, à moins qu’ils n’aient w w Enfin, la zone de Toggere où des
été attirés plus tard par le royaume mandingue. vestiges datant de 450 à 1050 apr. J.-C.
Le Tekrour voit ses populations se disperser attestent d’un ancien foyer de civilisation
de façon plus certaine : les arrivants berbères, dans la moyenne vallée du Sénégal : le
graines d’intégristes dans la religion de toutes royaume du Tékrour.
les tolérances, ont tenté de convertir les autres 42 Chronologie
w w 27 avril 1848 > Abolition définitive de Le temps des empires
l’esclavage dans les colonies françaises.
e ew wDu II au XI siècle > Naissance,
w w 1854 > Naissance de cheikh Ahmadou rayonnement (l’empire incluait tout le Sénégal
Bamba, dit Serigne Touba.actuel) puis déclin de l’empire du Ghana.
e w w De 1854 à 1865 > Louis Faidherbe est w w IX siècle > Naissance vers 800 de l’empire
gouverneur de la colonie.du Tekrour lors de la décadence de l’empire
du Ghana. w w 25 mai 1857 > Fondation de Dakar, à
l’emplacement d’un village de pêcheurs, par w w 1080 > Les Almoravides (une confrérie de
le lieutenant-colonel du génie, Emile Pinet-moines guerriers d’origine berbère qui domina
Laprade, commandant en chef de la colonne le Maghreb et l’Andalousie de 1061 à 1147)
expéditionnaire, sous le contrôle de Louis entreprennent l’islamisation du Sénégal.
Faidherbe.ew w XIII siècle > Dans la partie centrale du
w w 1885 > Inauguration du chemin de fer Sénégal actuel naît l’empire du Djolof.
Dakar-Saint-Louis (long de 264 km).e ew w XIII et XIV siècles > Naissance de
w w 1883 > Fondation du mouridisme par cheikh l’empire du Mali, s’étendant notamment à
Ahmadou Bamba. Début de sa persécution l’actuel Sénégal oriental.
par le pouvoir colonial.
Le temps des colonies w w 26 octobre 1886 > Mort de Lat Dior Diop,
e le damel (roi) du Cayor, opposé à l’annexion de w w XV siècle > Arrivée des premiers colons
son royaume par les colons, dans une bataille (les Portugais). Premiers comptoirs à Rufisque,
livrée aux troupes de Faidherbe.à Gorée et à Joal.
e w w 1895 > Création de l’Afrique occidentale w w XVI siècle > L’esclavage, organisé par
française (AOF), regroupant les territoires les Portugais, débute. Les colons hollandais
sous domination française.s’installent sur l’île de Gorée.
w w Août 1895 > Emprisonnement de cheikh w w De 1626 à 1659 > La France colonise le
site de la future ville de Saint-Louis. Ahmadou Bamba à Saint-Louis, puis
déportation au Gabon.w w 30 mai 1814 > Traité de Paris signé entre
Hollandais, Britanniques et Français. Le w w 1902 > Dakar devient capitale de l’AOF,
Sénégal est attribué à la France. en remplacement de Saint-Louis.
Maison des Esclaves, île de Gorée.
© AUTHOR’S IMAGE43w w 19 juin 1903 > Après s’être constitué w w Décembre 1982 > Premiers affrontements
prisonnier le 14 juin, cheikh Ahmadou Bamba en Casamance avec le déclenchement d’une
est envoyé en résidence obligatoire à Saout rébellion indépendantiste armée.
el-Ma, en Mauritanie.
Vers la transition démocratique
w w1916 > Les habitants des Quatre
Communes (Dakar, Gorée, Rufisque et Saint- w w 27 février 1983 > Abdou Diouf est confirmé
Louis) reçoivent la citoyenneté française. Envoi dans ses fonctions de président par un scrutin
des premiers élus à la Chambre des députés. au suffrage universel.
w w 27 juillet 1927 > Mort de cheikh Ahmadou w w 29 avril 1983 > L’Assemblée nationale
Bamba. adopte une réforme constitutionnelle
supprimant la fonction de Premier ministre.w w 25 septembre 1940 > Bombardement de
Dakar par les Anglais. Malgré cette offensive, w w Mai 1983 > Léopold Sédar Senghor est
le général Boison refuse de se rallier au élu à l’Académie française.
général de Gaulle. Echec de la tentative de w w Février 1988 > Contexte économique et
débarquement de ce dernier. social de crise. Le président Abdou Diouf
est reconduit dans ses fonctions (73 % des Le Sénégal indépendant voix). L’opposition conteste les résultats.
w w 1946 > Création de l’Union française. Affrontements. Proclamation de l’état
d’urgence. Le chef de file de l’opposition, w w 1956 > Loi-cadre créant les huit Etats
Abdoulaye Wade, accusé de violences pendant autonomes en AOF (y compris le Sénégal).
les élections, est arrêté et condamné à un w w 1958 > Dakar devient la capitale du Sénégal
an de prison.à la place de Saint-Louis.
w w 1989 > La Confédération de la Sénégambie w w 4 avril 1960 > Le Sénégal accède à son
est dissoute. A la suite du pillage des indépendance au sein de la Fédération du Mali.
boutiques tenues par des Mauritaniens
w w 20 août 1960 > Eclatement de la Fédération au Sénégal, environ 200 Sénégalais sont
du Mali. massacrés à Nouakchott et à Nouadhibou,
w w 5 septembre 1960 > Léopold Sédar dans le nord de la Mauritanie. Le couvre-feu
Senghor est élu président de la République est instauré.
sénégalaise. Il entame un mandat de sept ans. w w Mars 1991 > L’Assemblée nationale
w w 18 décembre 1962 > Accusé d’avoir porté approuve la participation au gouvernement
atteinte aux droits du Parlement, le Premier des partis d’opposition.
ministre, Mamadou Dia est arrêté ; Léopold w w 1994 > Dévaluation du FCFA de 50 %. Cette
Sédar Senghor exerce alors l’ensemble du décision provoque une tension sociale.
Cellepouvoir exécutif. ci donne lieu à de violentes manifestations
w w 3 mars 1963 > Approbation par référendum à Dakar qui conduisent à l’arrestation de
de la nouvelle Constitution qui institue un l’opposant Abdoulaye Wade (relâché en mai).
régime présidentiel.
Alternance pacifiquew w 26 février 1970 > Création d’un poste
de Premier ministre. Le président Senghor w w Mars 2000 > Le président sortant, Abdou
nomme Abdou Diouf à ce poste. Diouf, est battu au deuxième tour de l’élection
w w Mars 1976 > L’Assemblée nationale adopte présidentielle par Abdoulaye Wade (qui
une loi d’amnistie de tous les prisonniers l’emporte avec 58,49 % des voix).
politiques et entérine le multipartisme. w w Janvier 2001 > Une nouvelle Constitution
w w26 février 1978 > Réélection à la est adoptée par référendum. Mars : pour la
présidence de la République de Léopold Sédar première fois dans le pays, une femme est
Senghor. Pour la première fois, il doit affronter nommée Premier ministre. Mame Madior
un candidat de l’opposition. Boye, qui était ministre de la Justice, remplace
Moustapha Niasse à la tête du gouvernement.w w 31 décembre 1980 > Léopold Sédar
Senghor quitte le pouvoir et laisse sa place w w Avril 2001 > Elections législatives. Le parti
à son Premier ministre Abdou Diouf. au pouvoir et ses alliés remportent 89 sièges
sur les 120 de l’Assemblée nationale.w w 14 novembre 1981 > Création de la
Confédération de Sénégambie. w w Décembre 2001 > Décès du
présidenterw w 1 février 1982 > Naissance officielle de poète Léopold Sédar Senghor en Normandie,
la confédération de Sénégambie. en France, où il résidait.44 w w Septembre 2002 > Le ferry Le Joola, réforme constitutionnelle visant à l’élection
qui assurait la liaison entre Ziguinchor, en simultanée, au suffrage universel direct,
Casamance (sud), et Dakar, fait naufrage d’un président et d’un vice-président. Le
au large de la Gambie, faisant près de gouvernement retire finalement le projet de
1 900 morts selon les autorités, plus de loi dans la soirée.
2 000 selon des familles de victimes. Seuls S’ensuit le « Mouvement du 23 juin »,
64 survivants ont été retrouvés. regroupement de partis de l’opposition et
de la société civile, qui manifestera sans w w 30 décembre 2004 > Accord de paix
relâche, une fois par mois au minimum, signé entre le gouvernement sénégalais et
jusqu’aux élections. Objectif : invalider la les rebelles casamançais du Mouvement des
e e(3 ) candidature annoncée de M Abdoulaye forces démocratiques de Casamance (MFDC).
Wade et mettre tous les moyens en œuvre w w 25 février 2007 > Election présidentielle
pour que la présidentielle 2012 se déroule remportée au premier tour par le chef de l’Etat
dans la transparencesortant, Abdoulaye Wade.
w w 30 janvier 2012 > La validation de la w w 3 juin 2007 > Elections législatives, boycottées
candidature d’Abdoulaye Wade par le Conseil par la majorité de l’opposition politique,
constitutionnel et l’invalidation de celle de remportées par la coalition du parti au pouvoir
Youssou N’Dour marquent le début d’une (Coalition Sopi). Ces élections permettent
campagne électorale émaillée de violence et l’installation d’une Assemblée nationale élargie,
d’incidents. Au bord de la rupture, la population qui est passée de 120 à 150 députés.
s’en remet pourtant au pouvoir des urnes,
w w 19 août 2007 > Elections sénatoriales. menée par la coalition d’opposition.
35 sièges, dont 34 pour le PDS, sont pourvus
w w 25 mars 2012 > Le président sortant par les grands électeurs (députés et élus
Abdoulaye Wade est battu au second tour locaux) sur les 100 du Sénat.
de l’élection présidentielle par Macky Sall,
w w 22 mars 2009 > Elections municipales qui l’emporte avec 65,80 % des voix.
marquées par une victoire de la coalition
erw w 1 juillet 2012 > Elections législatives : la d’opposition, Benno Siggil Senegaal (« S’unir
coalition du président Macky Sall, Benno Bokk pour un Sénégal debout », en wolof), dans les
Yakaar, remporte 119 sièges sur les 150 que principales municipalités du Sénégal, dont
compte l’Assemblée nationale. Une assise Dakar, Kaolack ou Thiès. La coalition au pouvoir,
confortable pour espérer bien gouverner.Coalition Sopi, l’a emporté dans des villes
comme Tambacounda, Kolda ou Ziguinchor. w w Septembre 2013 > Aminata Touré est
ew w4 avril 2010 > Célébration du 50 nommée Premier Ministre.
anniversaire de l’indépendance sénégalaise. w w Juillet 2014 > Mohamed Ben Abdallah
w w 23 juin 2011 > De violentes manifestations Dionne la remplace au poste de Premier
ont lieu dans tout le pays contre un projet de Ministre.
Village de brousse peul.
© AUTHOR’S IMAGEDÉCOUVERTE
HISTOIRE 45
Kankou Moussa, en 1324, monte en épingle Le royaume Djolof et
son « Hadj », pèlerinage annuel à La Mecque dû les empires maliens et Songhaï
par tout bon musulman, où il déploie un faste eUn peu avant la moitié du XIII siècle, le
encore inégalé, au point que les cours de l’or
musulman Ndiadiane Ndiaye s’empare du (dont il aurait dépensé au moins deux tonnes)
pouvoir dans la région du Walo. Une fable le se seraient écroulés pendant deux années.
présente comme un descendant d’un chef L’empire du Mali est le fer de lance de
l’ouveralmoravide qui émerge de l’océan pour régler ture de la Méditerranée vers l’Afrique. Ses
un contentieux entre pêcheurs. D’abord pris caravanes berbères arpentent les routes
pour un djinn (génie), il est ensuite célébré
commerciales des oasis, troquant or, ivoire comme celui qui a été choisi pour unifier
et plumes d’autruche contre sel, cotonnades les Wolof et les gouverner. D’où sa
réputaet verroteries vénitiennes. Dans ses villes, de tion de fondateur du royaume du Djolof (on
Djenné à Tombouctou, hauts lieux d’échanges rencontre aussi les orthographes Diolof, Djoloff
culturels entre les mondes noir et islamique, et Dyolof). Etendant son royaume, Ndiadiane
coexistent musulmans et chrétiens, juifs et Ndiaye régit un véritable empire, qui, en plus
animistes.du Walo, englobe le Cayor, le Baol, le
SinePantagruel et Panurge ne jugent-ils pas néces-Saloum, le Dimar (nord, à la limite du Fouta)
saire d’y faire escale ? Pour les Européens, le et une partie du Bambouk (à cheval entre
Mali est la principale ressource en or avant la le nord-est du Sénégal et l’ouest du Mali),
découverte des Amériques. Kankou Moussa laissant libre le Tekrour. Cet Etat, qui voit
entretient des relations avec le Capétien sa hiérarchie régulée en des codes précis,
Philippe le Bel, dont la richesse est loin incarne vraisemblablement la pierre angulaire
d’être à la hauteur de la sienne. Cet empire de l’identité wolof, le principal groupe ethnique
de deux siècles finit par péricliter. Quand du pays actuel.
l’empire Songhaï (ou songhoï ou sonraï) prend Le rayonnement du royaume Djolof est
la relève avec Gao comme capitale (nord du toutefois ombragé par celui du
tout-puisMali) et étend sa mainmise sur des parties sant empire du Mali (ou empire mandingue),
du Niger et du Nigeria actuels, une partie des sous la férule duquel il tombera régulièrement
Mandingues à la dérive échoue en Gambie, en pendant les siècles suivants.
attendant de descendre vers la Casamance.Les griots chantent les Malinkés, habitants
Entre-temps, enlisé dans des querelles de du Mandé (région mandingue), comme
succession, le royaume du Djolof, globalement originaires d’Arabie. Selon la légende, le
sous la coupe de l’empire Songhaï jusqu’au dernier descendant de la dynastie Keïta,
eXVI siècle, se scinde en plusieurs entités Soundiata (ou Soundjata), aurait échappé
autonomes qui n’en conservent pas moins de justesse au massacre des fils du roi
la même organisation.mandingue ordonné par Soumangourou Kanté,
souverain du royaume de Sosso (vers l’ac- Koly Tenguela : passage tuelle région malienne de Koulikoro). Animé
du Tekrour au Fouta-Toropar une soif de légitimité et de vengeance,
Quand la domination des Socés sur le Tekrour Soundiata Keïta aurait par la suite levé une
passe aux mains de l’Empire mandingue, armée lui permettant de rentrer vainqueur
les Peuls du Tekrour, restés nomades, se dans l’ancienne capitale mandingue, puis
Soumangourou Kanté tué lors de combats, rapprochent des cercles du pouvoir grâce,
d’aplatir en 1234 l’armée ghanéenne, de dit-on, à la beauté de leurs femmes.
razzier sa capitale et (dans la foulée) de jeter Koly (ou Coly) Tenguela est le maillon
les bases du royaume du Mali. manquant qui les conduit vers les plus
hautes sphères. Il serait en fait un prince Ses successeurs n’auront de cesse d’élargir
malinké élevé par un guerrier peul du nom la limite de ses frontières : il est dit qu’Abou
de Tenguela. Issu du Songhaï, Koly Tenguela Bakari II, atteignant les côtes de l’Atlantique,
razzie le Fouta-Djalon et, sur les conseils aurait décidé de conquérir… l’océan,
s’embarquant sur une flotte de pirogues pour ne d’un lamane (propriétaire terrien) vaincu,
plus jamais revenir. En 1312, Kankou (ou s’attaque au Tekrour, s’appropriant les villes
Kankan) Moussa, reprenant le flambeau, du fleuve qui tombent comme des mouches.
mène l’Empire mandingue à son apogée. Il Naît alors le royaume peul des Denianké,
règne du nord du Sénégal à Agadès (Niger), animistes, qui contrastent fortement avec
de la Guinée au fin fond du grand désert. leurs voisins musulmans.46 HISTOIRE
myriade de métis et donnent lieu au paiement Chamboulements de croyances
e de nombreuses dots et cadeaux de départ pour En parallèle avec l’Europe, le XVI siècle
assurer la subsistance de ces familles d’un s’illustrera aussi en Afrique de l’Ouest par
temps. L’argent est souvent investi dans une ses guerres saintes. Koly Tenguela envahit
entreprise en vogue : la déportation d’esclaves. le royaume du Djolof, dont il tue le souverain
Au point que les femmes de ce groupe de musulman. Il y rétablit un animisme qui n’y
sang-mêlé – les signares – enrichies deviennent avait plus été en vigueur depuis une paire
plus tard les plus fervents détracteurs de la loi de siècles.
abolissant l’esclavage.Comme par souci d’équilibre, les Malinkés, qui
avaient dans un premier temps trouvé refuge
Le bois d’ébèneen Gambie, poussent vers le sud et annexent
Dans leur période d’explorations mercan-la Casamance, qu’ils éclairent de la parole de
tiles encouragée par Henri le Navigateur, il Mahomet à coups de sabre.
arrivait aux Portugais, à l’occasion, de ramener
Les comptoirs à hommes quelques esclaves, simples touches d’exotisme
destinées à être exhibées à la cour.presque seuls
Le commerce d’êtres humains s’amplifiait Le président-poète Léopold Sédar Senghor
timidement et, pour peu que les affaires aient affirme que l’embouchure du Sénégal fut
été directement traitées avec les souverains découverte par des marins dieppois dès le
locaux, la pratique, faisant partie de la vie eXIV siècle.
quotidienne, ne posait pas de problème Après quelques tentatives infructueuses
d’éthique. Au contraire : les uns se débar-près de la mer, Thomas Lambert finit par
rassaient de vassaux encombrants, tandis que installer un comptoir au nom de la Compagnie
les autres acquéraient une main-d’œuvre bon normande, à 25 km de l’embouchure du delta
marché contre des chevaux et des étoffes.en 1658.
Tandis que jusqu’alors Portugais, Hollandais, Là, une longue bande de terre, la Langue
Français et Anglais rivalisaient essentiellement de Barbarie, protège des déchaînements
dans le commerce de l’or, de l’ivoire et de de l’océan.
ela gomme, le XVI siècle et la conquête du Louis Callier donne au comptoir le nom de
Nouveau Monde par les Espagnols, l’extermi-Saint-Louis, en hommage au Roi-Soleil.
nation des Indiens d’Amérique centrale, puis Inhabité, le territoire est concédé par le chef
du sud, détournent les intérêts internationaux de Sor, dépendant de Sa Majesté le roi du
vers le « bois d’ébène ». Des quotas sont Walo, qui permet aux Français de l’administrer
établis par le régent d’Espagne, en quête comme ils l’entendent. Saint-Louis sera la
d’esclaves jeunes, forts et en âge de procréer.base d’un commerce en amont du fleuve avec
L’« or » noir, dont le cours grimpera encore des rois que les Français n’impressionnent
avec l’exploitation des grandes plantations pas le moins du monde. A la différence
d’Amérique du Nord, enrichira bien sûr les d’une colonie, le comptoir appartient à la
Européens, qui, dans un commerce triangulaire Compagnie et non à Louis XIV, qui intervient
où les navires font toujours route avec des néanmoins par la concession du monopole
vents portants, en viennent à affréter des royal du commerce. La vie n’y est pas des plus
cargaisons inhumaines.roses : climat difficile, alimentation nouvelle,
Plus de 500 esclaves par bateau sont réguliè-les maladies se régalent de ces commerçants
rement embarqués, avec des taux de mortalité venus tenter leur fortune au bout du monde.
atteignant plus de 60 %. Mais l’aubaine écono-Dans leurs premiers pas d’administration,
les Français souffriront bien des tourments : mique aimante aussi bon nombre d’Africains
de différentes aristocraties et d’intermédiaires incompétences, disparitions et invasions des
souvent métis, soucieux, eux aussi, de profiter Anglais, qui, en 1693, de 1758 à 1779, et de
de la manne miraculeuse. Au Sénégal, la traite 1809 à 1817, occupent la place.
des Noirs gravite essentiellement autour de Heureusement, les marchands (ayant laissé
Galam (près de Saint-Louis) et Gorée (au large femmes et enfants en sécurité en France)
trouvent auprès des femmes sénégalaises de Dakar), mouillages sûrs le long d’une côte
une petite compensation : un ersatz de famille où l’océan est déchaîné. A chaque pays sa
pendant la durée de leur séjour. Ces ménages, compagnie, ses comptoirs et ses
commermariages temporaires contractés à l’occasion çants, privilégiés ou presque. Car les hostilités
de voyages d’affaires, donnent naissance à une entre Européens se multiplient, au même DÉCOUVERTE
HISTOIRE 47
titre que les luttes intestines africaines que estime que plus de onze millions de captifs
l’acquisition d’armes nouvelles (obtenues en furent déportés par ces traites transatlantiques
dont plus du dixième ne survivait pas à la échange d’esclaves) n’arrange pas.
Combien d’Africains ont-ils été ainsi trans- traversée de l’océan ».
portés vers le Nouveau Monde ? Les
statisSénégauloiserie : Louis tiques donnent lieu à des controverses souvent
Faidherbe et El-Hadj Omar Tallviolentes, mais des estimations modérées
oscillent autour des dix millions d’âmes. A partir de 1817, la France, qui reprend le
Dans son livre Sénégal (Editions Grandvaux), Sénégal aux Anglais, tente d’y établir une
le Français Christian Saglio rapporte que colonie agricole produisant coton et indigo.
« 27 233 expéditions négrières européennes Le projet agricole échoue et le pendule des
[ont été organisées] entre 1596 et 1866. On intérêts rebalance du côté du commerce.
Louis Faidherbe, le gouverneur
Quand il débarque au Sénégal en 1852, Louis Faidherbe, polytechnicien, apporte avec
lui un modèle qui ne cessera de l’influencer : celui de l’Algérie, où il a fait de longs
séjours dans son passé. Nommé gouverneur en 1854, il décide d’appliquer la même
politique énergique au développement de la colonie qui s’embourbe dans les méandres
de l’après-esclavage, et dont le commerce est paralysé par des exactions en tout
genre. Soutenu par les commerçants bordelais et les ministres parisiens, il met fin au
système de coutumes (taxes maures) par la manière forte, obtenant une amnistie des
Trarza et l’annexion du Walo à la colonie.
Il entreprend également la pacification de la région intérieure, d’une importance capitale
pour le commerce français, ce qui finit par l’opposer à l’Empire toucouleur d’El Hadj
Omar Tall, dans son entreprise d’annexion du reste de la zone nord aux possessions
de la France. Dès 1857, Faidherbe avait fait le pari de développer le commerce de
l’arachide. Cette orientation passa par la mise en valeur de Dakar qu’il décida de
relier à la capitale Saint-Louis par un chemin de fer stratégique. La manière forte fut
encore utilisée contre Lat Dior Diop, le roi du Cayor, pour assurer la sécurité de la ligne.
L’annexion du Cayor découla de cette nouvelle victoire. Dans tous ses engagements
militaires, Louis Faidherbe eut la réputation d’utiliser des moyens réduits. Son effectif
étant restreint, les tirailleurs sénégalais (un corps qu’il créa en 1857) étaient même
parfois complétés par des soldats venus d’Algérie. Le manque d’hommes était
compensé par une grande habilité stratégique. Homme d’administration, il habilla les
territoires conquis d’un modèle où les dirigeants coloniaux utilisaient les élites locales
pour diriger avec plus de souplesse – un modèle qui fut conjugué dans toute l’Afrique
française. Juridiquement, il créa les tribunaux indigènes qui appliquèrent le droit
coutumier au sujet de la colonie. En matière d’éducation, il pensa pouvoir mieux plier la
culture sénégalaise par une éducation à la française de son élite, d’où l’importance de
l’Ecole des otages (1855), qui allait plus tard devenir l’Ecole des fils de chefs (1857).
Economiquement, enfin, les aménagements des ports de Rufisque et de Dakar
compensèrent les difficultés de la barre de Saint-Louis ; la facilité du transport entre
Dakar et Saint-Louis, ajoutée aux investissements de la nouvelle Banque du Sénégal,
que Faidherbe motiva, finirent par porter leurs fruits : l’aventure de l’arachide devint
une réussite, le produit se plaçant au premier plan des exportations. 20 000 tonnes
embarquèrent vers l’Europe en 1870, contre seulement 2 500 tonnes vingt ans plus tôt.
Faidherbe aurait pu apparaître comme un administrateur-né, quasi parfait, si la fin
de son « règne » au Sénégal n’avait pas tant perdu en panache. Le modèle algérien,
qui exposait son revers de la médaille dans le Maghreb, apportait sa moisson de
détracteurs. Au Sénégal, les affrontements dans le Cayor prouvaient que la région
n’était toujours pas sous un réel contrôle français. Enfin, les Bordelais, qui l’avaient
d’abord soutenu, s’étaient retournés contre le gouverneur en raison de politiques
commerciales d’annexion jugées sévères. Faidherbe dut laisser la place de gouverneur
à Emile Pinet-Laprade. Il avait dirigé la colonie de 1854 à 1861 et de 1863 à 1865.48 HISTOIRE
Mais les échanges avec l’amont du fleuve du Rip (actuelle région de Kaolack), pour
souffrent de taxes, les « coutumes », imposées reconquérir vers le nord les territoires jusqu’au
par les souverains, notamment les Trarza Djolof. Il était soutenu dans cette reconquête
(tribus mauresques établies sur une rive du par Alboury Ndiaye, bourba (souverain) du
Sénégal), pour le passage sur leur territoire. Djolof. Maba Diakhou Ba tué par des Sérère
La France en crise fait pression pour que alliés aux Français, Lat Dior Diop continue la
renaisse la dynamique du comptoir. Louis lutte avec Cheikhou Amadou, autre disciple
Faidherbe sera le fer de lance de l’expansion de El-Hadj Omar Tall, marabout du Fouta et
territoriale, toujours justifiée par l’optimisation autre adversaire de la France.
du commerce. Il combat les Trarza, qu’il met Des dissensions entre le damel du Cayor et le
en déroute, supprime les « coutumes » et limite bourba du Djolof divisèrent les forces, faisant
les transactions aux havres de paix des forts le jeu des Français. Lat Dior Diop sera tué
qu’il réhabilite le long du fleuve. lors d’un combat en 1886 contre les troupes
Sa route croise celle d’un autre homme de Louis Faidherbe, et son territoire annexé.
charismatique de l’époque, El-Hadj Omar
Sénégauloiserie (suite et fin) : (ou Oumar) Tall. Né d’une famille modeste
à Halwar, près de Podor (extrême nord du cas de l’AOF
Sénégal), il a été formé dans diverses écoles Le tournant du siècle voit s’étendre le territoire
coraniques à travers le monde et s’est posé français et les litiges. Les Anglais luttent et
en combattant de la foi. Intronisé au Moyen- finissent par conserver la Gambie, les Portugais
Orient « khalife » (chef) de la confrérie des acceptent de se retirer de Casamance contre
tidjanes (tidjaniya, soufiste), il a entrepris une des terres en Guinée-Bissau, et les Diola de
lutte contre le paganisme, puisque son titre de Casamance entament une résistance contre
khalife l’autorise à imposer un nouvel islam, l’envahisseur qui se poursuivra bien au-delà de
acquérant une réputation de saint. 1910, date d’importants affrontements, pour
Il lutte contre l’armée coloniale française, mais faire 400 morts entre septembre et octobre
également les armées de plusieurs régions 1997. En 1895 est créée l’Afrique occidentale
dans les pays bambara, malinké ou kassonké. française (AOF), qui regroupe les territoires
On raconte qu’il a assiégé pendant plus de trois sous domination française dans la région dont
mois le fort de Médine, dans le royaume du le Sénégal, le Soudan français (actuel Mali), la
Khasso (ouest de l’actuel Mali), que les troupes Guinée, la Haute-Volta (actuel Burkina Faso).
de Louis Faidherbe ont fini par libérer en juillet Sa capitale est Saint-Louis.
1857. Il s’est lancé à l’assaut de Hamdallaye, Un impôt tente d’être instauré par le
gouvercœur de l’Empire peul du Macina dont la chute nement colonial, dont tous les Sénégalais
fut épique, après plus de 70 000 morts, disent seraient redevables. Mais en quelle monnaie
les archives. Les circonstances de son décès faire payer dans cette économie de troc ?
restent floues, mais certains évoquent une En travail. La corvée, de loin, ressemble à la
explosion fatale d’un de ses arsenaux dans nouvelle version, plus civilisée, d’une autre
le pays dogon (Mali) en 1864, d’autres un pratique désormais interdite : l’esclavage.
repli dans les falaises de Badiangara dont il
n’est jamais revenu. De Saint-Louis à Dakar
Né en 1857 sur la presqu’île pour dégorger
Sénégauloiserie (II) : Gorée surpeuplé, Dakar, enfant du
gouverneLouis Faidherbe et Lat Dior Diop ment, n’est d’abord pas au goût des
commerFaidherbe réussit à imposer (sans scrupules) çants qui le snobent pour Rufisque. Ce dernier,
le protectorat français le long du fleuve et issu du négoce, au carrefour des routes, est
décida de dynamiser les transports d’arachide plus au-devant des caravanes d’arachide et
par la construction d’un chemin de fer entre sied mieux à ces messieurs les marchands.
Gorée, proche des centres de production du Dakar continue de tisser sa toile, en grande
Saloum, et la capitale Saint-Louis. partie grâce aux efforts du gouverneur du
La ligne passait toutefois par des Etats indé- Sénégal, Emile Pinet-Laprade, qui se démène
pendants dont la coopération n’était pas pour la doter d’infrastructures dignes d’une
acquise. Lat Dior Diop, damel (roi) du Cayor, capitale, en particulier son port, achevé en
était farouchement hostile à l’entreprise métal- 1866. Ses atouts proviennent essentiellement
lique. Il s’associa avec Maba Diakhou Ba, un des faiblesses des autres villes : Gorée est trop
disciple de El-Hadj Omar Tall et un marabout exigu, la rade de Saint-Louis inadéquate, la DÉCOUVERTE
HISTOIRE 49
Lat Dior Diop, figure de la résistance
Son nom revient souvent lorsque la mémoire populaire sénégalaise évoque les hauts
faits ou les grands hommes. Lat Dior Diop – Lat Dior Ngoné Latir Diop, de son nom
complet – naît en 1842 dans une famille noble du Cayor, dont il fut damel (roi).
Comme beaucoup de dignitaires de ce royaume, il est élevé dans une tradition animiste.
On le dit aussi fier que son destrier préféré, Malaw, également courageux, fin stratège
et habile à diriger les ceddos (prononcer « tchedo »), redoutables hommes de main
guerroyant pour leur roi ou leur prince, champions de razzias et pillages, surtout craints
parce que sans scrupules et sans religion.
Lat Dior Diop se convertit à l’islam sous l’influence du marabout Maba Diakhou
Ba, disciple du Toucouleur El-Hadj Omar Tall, poussant une partie de ses ceddos à
l’abandonner. Peu lui importe. De pactes dénoncés en alliances trahies en passant
par la case exil, il livre bataille pour défendre le Cayor, contre les « traîtres » et contre
la France qui veut installer des rails pour le transport marchand de l’hinterland à la
côte. « Si, aujourd’hui, vous établissez un chemin de fer en plaçant de distance en
distance des postes pour le commerce, vous m’enlevez mon pays et vous me dépouillez
de tout ce que je possède », écrit-il en 1877 dans une lettre à Louis Brière de l’Isle,
qui fut gouverneur du Sénégal de 1876 à 1881. Il perd la vie en octobre 1886 dans
une bataille mémorable à Deukhlé (ou Dekhlé). D’un côté, Lat Dior Diop et quelque
300 guerriers, de l’autre, les spahis de la France et des troupes de Demba War Sall,
chef des ceddos et leader des captifs ayant fait dissidence depuis sa conversion à
l’islam. « Le combat qui se déroula vers midi fut d’une violence et d’une âpreté telles
qu’on en voit rarement pendant une guerre, les adversaires se fusillaient de si près que
leurs vêtements étaient brûlés par la poudre. Après avoir anéanti le tiers des effectifs
de spahis, Lat Dior Diop tomba à son tour avec ses deux enfants et soixante-dix-huit de
ses meilleurs guerriers », rapporte un journal de bord de l’époque. Selon la légende, le
résistant a été mortellement touché par une balle en or massif, spécialement fabriquée
pour lui. Au Sénégal, des œuvres d’art lui redonnent vie, le montrant juché sur son
cheval Malaw. Des livres et pièces de théâtre le rappellent. Il a donné son nom à une
grouillante autogare de Dakar et au camp abritant le siège de l’état-major de l’armée
sénégalaise, qui a d’ailleurs adopté sa devise comme la sienne : « On nous tue, on ne
nous déshonore pas. » Ici, cela s’appelle du jom (prononcer « djom », « honneur »), un
des piliers de la société traditionnelle sénégalaise.
barre et le déplacement de la passe retardant cosmopolitisme aigu où se mêlent Français,
les navires, et celle de Rufisque mal orientée. un échantillon de presque chaque ethnie du
Avec Saint-Louis, Gorée et Rufisque, Dakar Sénégal et Libanais, qui y siègent comme
fera partie des « quatre communes ». Les intermédiaires du commerce.
habitants de ces quatre cités reçoivent la
De la chair à canon ?nationalité française, ils sont « citoyens », les
autres habitants à travers le pays demeurent En 1914, Blaise Diagne devient député. C’est
des « sujets » français. un « Africain pur », le premier Noir à accéder
A la fin du siècle, sur les 40 000 habitants à ces fonctions précédemment toujours
du Sénégal, une moitié vit à Saint-Louis, de occupées par des notables métis de
l’aris8 000 à 9 000 résident à Rufisque et à Dakar, tocratie de Saint-Louis. « Assimilé », Blaise
et seulement 2 000 à Gorée. En 1902, les Diagne, a des manières de Blanc. Il intègre
efforts de Pinet-Laprade sont récompensés. les deux cultures et défend une nouvelle
Le cadre jusqu’alors vide qu’il avait façonné voie, celle basée sur l’égalité des races.
se peuplera des institutions de l’Afrique C’est lui qui s’occupe du recrutement et du
française : Dakar dérobe la place de capitale regroupement des troupes de la force noire,
de l’AOF à Saint-Louis, qui demeure capitale dont les fameux tirailleurs sénégalais. Au
du Sénégal jusqu’en 1957. En 1939, le paysage total, 133 000 hommes iront se battre loin de
démographique urbain a bien changé : Dakar, l’Afrique pour les colonisateurs. 30 000
rentrequi compte 100 000 habitants, affiche un ront les pieds devant.50 HISTOIRE
Blaise Diagne, premier député noir africain
« Je suis le fils d’un cuisinier nègre et d’une pileuse de mil ! » On lui attribue cette
phrase lors de sa campagne pour les législatives de 1914 qui lui ont ouvert les portes
de l’histoire comme le premier député noir africain.
A sa naissance en 1872 à Gorée, près de Dakar, son père, un Sérère du Sénégal, et
sa mère, une Manjak de Guinée portugaise (Guinée-Bissau), lui donnent le nom de
Gaiaye Mbaye Diagne. Le jeune Diagne se révèle brillant et séduit un patriarche parmi
les mulâtres de l’île, Adolphe Crespin. Crespin l’adopte, l’inscrit à l’école des Frères de
Ploërmel et lui donne les prénoms de Blaise et d’Adolphe.
Blaise Diagne semble avoir eu presque un siècle d’avance sur son temps. Il entre
dans l’arène politique à l’époque où le combat politique est la chasse gardée des
Européens et des mulâtres. Il en fait l’expérience au fil de ses périples scolaires dans
des territoires français d’outre-mer et face à une administration coloniale manquant
d’esprit d’ouverture. Il est renvoyé du Congo parce que la puissance coloniale
n’apprécie pas qu’il se pose en « émancipateur de la race noire » ; blâmé à Madagascar
« avec inscription [à son] dossier », accusé de ne pas être réceptif à « l’assimilation »
en Guyane, où il provoque l’hostilité de la colonie en sortant avec une Française,
MarieOdette Villain, qu’il épouse en 1909. Pas réceptif à l’assimilation, lui ? « Je suis noir, ma
femme est blanche, mes enfants sont métis, quelle meilleure garantie de mon intérêt
à représenter toute la population ? », répond-il à ses détracteurs. Sénégalais bon teint,
il parle et agit cependant avec les manières des Blancs et sang-mêlé, refusant de
choisir un camp. Il transcende la question de couleur pour ne voir que des hommes,
ce qui explique à la fois sa prise de position forte aux côtés de Mbarick Fall dit Battling
Siki, premier Africain champion du monde de boxe professionnelle, contre Georges
Carpentier, l’idole blanche de la boxe française.
De même, Diagne prône le rapprochement des Noirs sénégalais de la métropole, ce
qui justifiait pleinement à son goût l’enrôlement des 200 000 tirailleurs dans le conflit
« européen » qu’était la guerre de 1914-1918.
Argumentant contre ses détracteurs qu’à « efforts communs, sacrifices communs »
finissait par correspondre une « destinée commune », Blaise Diagne se range une fois
de plus du côté de l’humanité, celle de l’avenir du Sénégal et de la France, qu’il désirait
unis par-dessus tout.
Pour la petite histoire, un de ses petits-fils et homonyme parfait est depuis 2001 maire
d’un village français : Lourmarin, à 35 km d’Aix-en-Provence. Blaise Diagne petit-fils
habitait la banlieue parisienne, qu’il a décidé d’abandonner en 1981 pour s’établir à
Lourmarin et s’occuper de la ferme que sa mère y possède.
Aux reproches d’avoir vendu les siens comme libre définitif entre Français et Sénégalais :
chair à canon, Diagne assène son discours à la rescousse d’une France en danger,
sur les efforts et sacrifices communs qui 24 000 tirailleurs ont trouvé la mort, et bien
devraient unir Français et Sénégalais dans plus rentrent marqués, blessés ou handicapés.
un droit et une justice sans couleur. Le général Charles de Gaulle prononce le
mot « autodétermination » dès 1944 à la
Au secours des colonisations Conférence de Brazzaville.
Lamine Guèye, figure historique de Saint- En 1946, avec le soutien de la SFIO,
Louis, ancien dans l’arène politique et adver- Lamine Guèye remporte la représentation
saire de Blaise Diagne, dirige la représentation des communes urbaines. La même année,
sénégalaise du parti socialiste français, la SFIO l’Assemblée nationale vote une loi à son
(Section française de l’Internationale ouvrière), initiative – désormais connue comme Loi
fondée en mars 1937. Léopold Sédar Senghor Lamine Guèye et largement acclamée en
y milite pendant une dizaine d’années avant Afrique – étendant la citoyenneté française aux
d’en démissionner pour se poser, à son tour, indigènes des colonies françaises. La même
en adversaire politique de Guèye. année, l’Ivoirien Félix Houphouët-Boigny,
La Seconde Guerre mondiale établit l’équi- également député, obtient l’abolition du travail DÉCOUVERTE
HISTOIRE 51
forcé dans les colonies. L’Union française est territoriale, accélère l’évolution vers
l’indépeninstituée dans la foulée, en remplacement dance. Le courant anti-colonialiste franchit un
de l’Empire français. Le statut des colonies grand pas avec la création de la Communauté
change, ce sont désormais des « départements française sur les cendres de l’Union française.
et territoires d’outre-mer ». Les premiers jalons La Communauté, instituée à l’issue d’un
de l’émancipation sont posés. référendum en 1958, regroupe la France et
certains de ses anciens territoires
d’outreL’indépendance et le régime mer en républiques autonomes. Le Sénégal
de Léopold Sédar Senghor en est membre.
Associés au sein de la Fédération du Mali Dans le Sénégal pré-indépendant, la scène
depuis janvier 1959, le Soudan français politique est très dynamique et voit la création
et le Sénégal demandent l’indépendance, de partis distincts des organisations
métropoqu’ils obtiennent ensemble dans le cadre litaines. Un an après son départ de la
SFIOunitaire, le 4 avril 1960 (date de la fête de Sénégal, Léopold Sédar Senghor fonde le Bloc
l’Indépendance). Mais la Fédération du Mali démocratique sénégalais (BDS) et absorbe une
éclate, et, le 20 août 1960, l’Assemblée séné-partie de la formation de Lamine Guèye. La vie
galaise proclame l’indépendance du pays. politique s’accompagne d’une vie culturelle
Léopold Sédar Senghor est élu président de la intense, animée par des poètes, romanciers
République sénégalaise le 5 septembre 1960. et historiens.
Deux ans après l’indépendance, le président 1956 marque une étape importante pour
du Conseil (Premier ministre), Mamadou Dia, l’Afrique. On estime qu’il faut revoir l’Union
tente de s’emparer du pouvoir. A une inter-française, en sentant souffler des vents
vention sanglante de l’armée, Senghor préfère précurseurs de changements : échec cuisant
un règlement en douceur. Soutenu par le en Asie avec la bataille de Diên Biên Phu,
peuple, il traduit Dia devant la Haute Cour qui déclenchement de la lutte pour
l’indépenle condamne à perpétuité. Libéré après onze dance en Algérie, conférence afro-asiatique de
années de détention, le même Dia sera par la Bandung où les voix s’élèvent pour le soutien
suite autorisé à diriger un journal d’opposition.des luttes pour l’indépendance…
Le Français Gaston Deferre, ministre chargé
Un dauphin nommé Abdou Dioufdes Affaires d’outre-mer, rédige la Loi-cadre,
votée en juin 1956 et qui donne au gouver- Après que le chef de l’Etat a opté pour une
nement le pouvoir de modifier le statut des retraite anticipée, son dauphin Abdou Diouf,
territoires d’outre-mer. Cette décision, qui alors Premier ministre, lui succède à la tête
renforce donc les pouvoirs de l’Assemblée du pays et tient le même langage.
Les quatre vérités de l’économie coloniale
L’impérialisme français et l’imposition de la colonie ont abouti à des fractures profondes
dans la société sénégalaise. Outre l’avilissement moral d’un peuple qui n’a guère pu être
assimilé à coups de missions civilisatrices, la politique économique de la monoculture
a révélé ses failles lors de la crise de l’arachide des années 1930. Partout au Sénégal
edepuis le milieu du XIX siècle, les cultures vivrières avaient été négligées au profit de
l’arachide, un système en grande partie encouragé par les autorités coloniales.
Ainsi, en 1930, quand le cours du quintal d’arachide commence à baisser
vertigineusement pour perdre plus de 70 % en six ans, les mesures de protection
du gouvernement n’y peuvent rien. Vers quoi se tourner quand on a oublié comment
cultiver autre chose et quand on ne sait plus quoi cultiver ? Les commerçants
euxmêmes s’insurgent contre les mesures de protection établies par le gouvernement
colonial, auxquelles le libre-échange des temps du comptoir est une alternative bien
plus rentable. Les entrepreneurs bordelais tentent de faire pression sur l’administration
pour enrayer le rôle limitant des troupes du gouverneur Louis Faidherbe, qui bloquent
certains courants d’échange.
Après enquête, l’ordonnateur dépêché par l’administration conclut lui-même que « le
grand tort qu’on a eu depuis douze ans, c’est d’avoir voulu faire du Sénégal une véritable
colonie au lieu de le considérer pour ce qu’il est en réalité : un vaste comptoir ».52 HISTOIRE
Léopold Sédar Senghor, le poète-président
Les deux carrières de Léopold Sédar Senghor, politicien et poète, n’auront finalement
été qu’une. A Paris où Senghor fonde L’Etudiant noir avec Aimé Césaire et Léon-Gontran
Damas, c’est l’écrivain engagé qui parle. Ses poèmes, il les cache pourtant, jusqu’à ce
que la reconnaissance politique, en 1945, le consacre député du Sénégal. C’est alors
qu’il publie Chants d’ombre, son premier recueil de poèmes. Il se bat avec ses mots pour
la négritude dans un « racisme antiraciste » autant qu’il se bat pour mener son pays vers
la voie qu’il considère comme la meilleure, celle de la non-tutelle, avec un retour vers
les valeurs fondamentales. Le triomphe aux élections de l’année 1951 est surtout dû à
la campagne qu’il a menée en brousse, parcourant le pays pour y répandre sa traînée
de socialisme à l’africaine, cette troisième voie qu’il revendique comme non importée.
Au moment des indépendances, Senghor émeut le général de Gaulle par ces mots de
décembre 1959 : « En ce moment même où nous réclamons l’indépendance, nous vous
le demandons, restez avec nous, car il se fait tard. » L’homme politique aurait-il utilisé
la rhétorique du poète ? Le « deux-en-un » se fait élire en 1963 à la tête du pays avec à
chaque fois plus de 99 % des voix. Il faut dire qu’en tant que candidat unique d’un parti
unique, Senghor incarne moins la démocratie que son successeur, son ancien Premier
ministre Abdou Diouf, qui prend sa place lors de sa démission en 1981. Pendant les
élections de 1978, deux partis d’opposition avaient déjà émergé, mais c’est sous Diouf
que le pays suivra réellement sa route vers le multipartisme et le détachement progressif
de l’autorité des marabouts (étonnant quand on sait que Diouf était musulman et Senghor
catholique). Du Senghor auto-déchu, on ne retient surtout que le poète et l’homme de
culture, membre de l’Académie Française. Il s’est éteint le 20 décembre 2001.
A l’approche des élections de 1988, un large aussi transparaître un malaise. Toutefois,
mouvement de contestation, en particulier ces épreuves ont été bien loin de ressembler
chez la jeunesse, est en grande partie attribué aux marasmes d’une Afrique où,
malheureuà un des leaders de l’opposition, Abdoulaye sement, le kaki dominait.
Wade, qui, battu au vote, accuse Diouf d’avoir Il faut attendre les années 1990 pour que les
truqué les scrutins. Un des discours de Wade militaires sortent des casernes : les
soulèvements indépendantistes de la Casamance et particulièrement insurrectionnel le mène devant
les problèmes frontaliers avec la Mauritanie la Cour suprême qui, finalement, l’amnistie.
ne permettaient pas d’alternative.Durant cette période d’instabilité, d’émeutes,
d’état d’urgence avec couvre-feu, à aucun
Abdoulaye Wade et la transition moment le parti de Wade n’a été menacé
d’interdiction. Cette année-là, à l’occasion démocratique
de la Korité (Aïd el-Fitr), fête musulmane A l’issue du second tour de l’élection
présimarquant la fin du ramadan et jour éminem- dentielle, le 19 mars 2000, Abdoulaye Wade
ment propice pour le pardon et la réconcilia- devient officiellement à 74 ans le président du
tion, Abdou Diouf convie Abdoulaye Wade et Sénégal en battant Abdou Diouf (58,5 % des
les autres leaders de l’opposition au dissoo, suffrages exprimés). Un modèle de transition
une table ronde qui, d’après la tradition, ne démocratique qui ne cessera de survivre aux
prend fin qu’à force de palabres. Les différents aléas politiques, y compris lors de l’élection
partis finissent par tomber d’accord. Depuis présidentielle de 2012, pourtant mal engagée.
le régime de Senghor, les partis d’opposition
La rébellion en Casamancesont légion, et la presse, libre, est considérée
comme un indicateur de tendance. Non que le En décembre 1982, cette région méridionale
Sénégal soit un eldorado politique : le journal du Sénégal voit naître un conflit
indépendanLe Monde dénonçait le tripartisme de l’année tiste armé. A cette époque, les négociations
1977 comme « artificiel (et ne réflétant pas la entre l’Etat sénégalais et le Mouvement des
réalité politique sénégalaise) ». Les émeutes de forces démocratiques de Casamance (MFDC)
la fin des années 1980, par exemple le concert sont tendues et la perte de contrôle de l’Etat
de SOS Racisme où les étudiants hurlaient des sur la région favorise l’intensification du trafic
slogans de changement politique, laissent de cannabis et la montée de la violence.DÉCOUVERTE
HISTOIRE 53
Sans grande surprise, les civils ont souffert w w Un cessez-le-feu unilatéral et un projet
d’insécurité et de migrations forcées le long de développement en 2014. Le 22 février
de terres jonchées de mines antipersonnel, 2014, le chef du Mouvement des Forces
mais également d’une pauvreté qui s’inscrit Démocratiques de la Casamance, Salif
aujourd’hui lourdement sur le territoire casa- Sadiò, et le gouvernement du Sénégal se
mançais. sont engagés à « garder un comportement
qui puisse favoriser les négociations pour le Le 30 décembre 2004, le gouvernement
central de Dakar et le MFDC signent un retour de la paix en Casamance et réduire
« accord général de paix » à Ziguinchor, une les souffrances de la population ». S. Sadiò
des principales villes de Casamance. a déclaré avoir imposé à ses combattants un
La situation sur le terrain s’apaise alors « cessez-le-feu unilatéral », comme application
des engagements pris. Un conflit de 30 ans considérablement, laissant entrevoir une
reprise des activités touristiques et commer- ayant fait plusieurs centaines de victimes
ciales. Redevenue incertaine en 2009, la civiles et militaires, ainsi que des milliers de
Casamance connaît à nouveau des mises réfugiés en Gambie et en Guinée Bissau, est
en garde qui découragent les touristes à s’y officiellement révolu, enfin.
rendre. En 2011, cinq militaires sénégalais En mars, le Président Macky Sall y a lancé
sont enlevés par le MFDC après une attaque officiellement le projet de « Pôle de
dévelopcontre un cantonnement de l’armée qui avait pement de la Casamance », financé en grande
fait plusieurs morts dans le village de Kabeum. partie par la Banque mondiale.
Cheikh Anta Diop, savant africain et polémiste
afrocentriste
Cheikh Anta Diop né en 1923 près de Diourbel, dans le centre du Sénégal, est issu
d’une famille noble. Son grand-père Massamba Sassoum Diop est le fondateur du
village et enseigne dans la première université publique du pays qui porte son nom à
Dakar. Il fréquente l’école coranique puis fait ses premières années d’école française à
Diourbel, puis à Dakar et à Saint-Louis.
A l’âge de 23 ans, il part à Paris pour étudier la physique et la chimie mais se tourne
aussi vers l’histoire et les sciences sociales. Il adopte un point de vue spécifiquement
africain face à la vision européenne dominante de l’époque, selon laquelle les Africains
sont des peuples sans passé. En 1951, Diop prépare une thèse de doctorat à la
Sorbonne, dans laquelle il affirme que l’Egypte ancienne était peuplée d’Africains noirs
et que la langue et la culture égyptiennes se sont ensuite diffusées dans l’Afrique
de l’Ouest. Il ne parvient pas à rassembler un jury pour examiner cette thèse. Elle
rencontre pourtant un grand écho sous la forme d’un livre, Nations nègres et culture
– De l’Antiquité nègre égyptienne aux problèmes culturels de l’Afrique, dont la première
édition date de 1954 (Editions Présence Africaine). « Le livre le plus audacieux qu’un
Nègre ait jusqu’ici écrit et qui comptera à n’en pas douter dans le réveil de l’Afrique »,
comme le dira le poète martiniquais Aimé Césaire en 1955. Diop, qui adopte un ton
volontiers polémique, s’appuie sur des citations d’auteurs anciens comme Hérodote
et Strabon pour démontrer que les Egyptiens anciens présentaient les mêmes traits
physiques que les Africains noirs d’aujourd’hui (couleur de la peau, aspect des cheveux,
du nez et des lèvres). Sur le plan linguistique, il considère en particulier que le wolof,
parlé aujourd’hui au Sénégal et en Gambie, présente de nombreuses similarités avec
la langue égyptienne antique. En 1974 au Colloque international du Caire, il confronte
son point de vue à celui d’autres spécialistes mondiaux. Si un grand intérêt est apporté
au travail de Cheikh Anta Diop sur la filiation entre la langue égyptienne ancienne et les
langues africaines, en revanche, subsiste un désaccord sur la nature du peuplement
de l’Egypte ancienne : il serait principalement composé de Noirs pour Diop, mais mixte
selon d’autres experts. Toutefois, dans les années 1950, le degré de racisme et le biais
européocentriste des historiens étaient très marqués. Il n’était même pas question
d’un peuplement mixte et métis de l’Egypte, théorie qui fait pourtant consensus
actuellement grâce à Diop.54 HISTOIRE
w wSi vous comptez vous rendre en Histoire du temps présent
Casamance, et que vous restez dans la région Si le Sénégal peut apparaître comme un
située entre Ziguinchor et Cap Skirring, il n’y modèle de paix et de démocratie sur le
a absolument aucun risque. Une prise de continent africain, il ne faut toutefois pas
contact avec le consulat honoraire de France à jouer les angéliques. Il existe bel et bien des
Ziguinchor reste une excellente démarche pour pressions exercées à l’encontre de la liberté
vérifier que tout va bien, si vous vous rendez d’expression locale, bafouée au même titre
vers la frontière de Guinée Bissau, la moyenne que celle des droits de l’homme, selon les
et Haute-Casamance, ou la frontière de Gambie principales associations. Malgré les
protesvers Diouloulou et Abéné. Le développement tations d’organisations comme la Fédération
du tourisme durable et solidaire dans la région internationale des ligues des droits de l’homme
permet également de relativiser quelque peu (FIDH), l’Observatoire national des droits de
les sonnettes d’alarme lues et entendues ici et l’homme (ONDH) et la Rencontre africaine pour
là. Il est très agréable de sillonner les bolongs la défense des droits de l’homme (RADDHO),
de Casamance d’un village à l’autre. Depuis ainsi que de plusieurs membres de l’opposition
mars 2014, le ponton de l’île de Karabane a et de la société civile, l’Assemblée nationale a
ouvert, permettant au bateau reliant Dakar voté en janvier 2005 (promulguée en février)
à Ziguinchor de faire escale dans cette zone une loi controversée, surnommée « loi Ezzan »
touristique proche de Cap Skirring enfin (du nom de l’auteur de la proposition, Ibrahima
désenclavée. Isidore Ezzan). Le texte énonce l’amnistie des
50 ans d’indépendance : relectures de l’histoire,
enjeux contemporains et polémiques
Le 4 avril 2010, le Sénégal a célébré ses 50 ans d’indépendance sous fond de
questionnements et de polémiques. Entre bilans, célébrations et nouvelles perspectives,
des symboles se sont élevés et ont soulevé le débat. La célébration d’un demi-siècle de
souveraineté a en effet appelé le peuple sénégalais à s’exprimer sur les changements
opérés au cours de ces dernières décennies, et les hommes politiques à ériger de
nouveaux symboles.
Quelques mois avant la fête, le Sénégal et la France s’étaient entendus sur la fermeture
des bases militaires françaises du pays. Abdoulaye Wade l’avait alors annoncé
officiellement lors de la célébration du cinquantenaire et, par conséquent, trois quart
des militaires français ont quitté le pays progressivement, pour ne laisser qu’un « pôle
de coopération militaire à vocation régionale » dans la région de Thiès. Les bases des
Forces françaises du Cap-Vert ont été rétrocédées au Sénégal le 9 juin 2010, laissant
désormais flotter le drapeau sénégalais sur ces parcelles. Cette nouvelle, avant tout
reçue comme un symbole important, comme « une deuxième indépendance du pays », à
en lire les journaux nationaux, a suscité néanmoins des réactions teintées d’amertume.
Les enjeux fonciers et la nouvelle politique budgétaire militaire de la France auraient
davantage orienté cette prise de décision. Ne reste qu’aujourd’hui l’impact de ce départ
sur la consommation et des dégâts « collatéraux » : nombre d’emplois locaux ont été
supprimés...
Autre grand symbole des indépendances : l’inauguration, à l’occasion des festivités, de
la statue de la Renaissance africaine. 52 m de haut, un couple et son enfant surgissant
d’un volcan pour « aller vers la lumière » : les descriptifs et superlatifs ne manquent pas
pour qualifier cette statue dédiée au continent, célébrant un nouveau départ après des
siècles d’esclavage puis de colonisation. Mais le monument fait aussi couler beaucoup
d’encre. Les vingt millions d’euros destinés à sa création ne passent pas à l’heure où
plus de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Aussi, le fait de
voir s’élever un géant de bronze dont la propriété intellectuelle revient à Abdoulaye
Wade – lui assurant par la suite un tiers des droits de visites touristiques –
provoquet-il la polémique. Quant au style du monument, aux airs architecturaux soviétiques, il
suscite de nombreux débats identitaires, toujours d’actualité. Reste à savoir ce que
vont devenir ces dispositions maintenant qu’il n’est plus président... DÉCOUVERTE
HISTOIRE 55
« infractions criminelles commises en relation goutte d’eau qui fait déborder le vase ! Le
avec les élections générales et locales organi- 23 juin 2011, des soulèvements populaires
ersées entre le 1 janvier 1983 et le 31 décembre éclatent dans tout le pays, mettant la capitale
2004 ou ayant des motivations politiques », en état de siège. Une révolte sans précédent
ainsi que l’amnistie de toutes les infractions en menant au retrait du projet de loi en fin de
relation avec le décès de maître Babacar Sèye, journée.
vice-président du Conseil constitutionnel, tué Le Mouvement du 23 juin, un collectif
d’oppopar balles à Dakar en 1993. sition regroupant partis politiques, membres
En vertu de cette loi, l’assassinat de maître de la société civile et rappeurs engagés du
Sèye et aussi l’agression à coups de marteaux mouvement Y’en a marre, voit alors le jour.
en octobre 2003 de Talla Sylla, virulent Manifestant sans relâche contre la troisième
opposant au président Wade, resteront donc candidature de Wade (une manifestation
impunis. Rien n’y fera, ni la levée de boucliers chaque « 23 » du mois), incitant les électeurs à
dans la société civile, ni les recours de l’oppo- s’inscrire sur les listes électorales, dénonçant
sition politique, ni les commentaires au vitriol chaque méfait et gestes des gouvernants, il a
de la presse locale. contribué à la transparence et à la coalition
qui a conduit l’actuel président au pouvoir.
2012 : une passation de pouvoir Au terme d’une campagne difficile, émaillée
difficile mais démocratique de quelques incidents – on compterait au
moins cinq morts liés aux affrontements pré-La fin du second mandat d’Abdoulaye Wade
est difficile. A l’approche de la présidentielle électoraux –, Macky Sall, ancien compagnon
de 2012 ; des voix s’élèvent, de plus en d’Abdoulaye Wade, devient le quatrième
président élu du Sénégal.plus fortes, contre son régime, accusé de
Une nouvelle ère s’ouvre pour le pays s’enrichir au détriment de la population au
redonnant espoir à une population jusque-là quotidien difficile. Cherté de la vie,
délestages récurrents, chômage, manipulations désabusée mais qui, bien décidée à prendre
constitutionnelles... le projet de loi visant son destin en main, n’offrira aucun état de
à instaurer un ticket présidentiel (président grâce à son nouveau président, conscient
et vice-président élu au suffrage universel de la tâche immense qui l’attend dans tous
direct) lors de la prochaine élection est la les domaines.Politique
et économie
POLITIQUE
Le Sénégal est un Etat laïc, indépendant depuis coordonne la politique de la nation sous la
1960. Il est régi par un régime présidentiel direction du Premier ministre. Il est
responpluraliste. sable devant le président de la République et
devant l’Assemblée nationale.
Structure étatique w w Le Conseil constitutionnel se prononce sur
Le président de la République est élu au suffrage la constitutionnalité des règlements intérieurs
universel direct et au scrutin majoritaire à des assemblées, sur la constitutionnalité
deux tours. La durée du mandat présidentiel, des lois, sur le caractère réglementaire
renouvelable une fois, n’a cessé de valser ces des dispositions de forme législative, sur
dernières années : passant de sept à cinq ans la constitutionnalité des lois organiques,
pour revenir à sept. Elu pour la première fois sur la recevabilité des propositions de loi et
en mars 2012 pour sept ans, Macky Sall s’est des amendements d’origine parlementaire,
engagé à revenir à un mandat de cinq ans, sur la constitutionnalité des engagements
renouvelable une fois, et d’appliquer cette internationaux, sur les exceptions
résolution à lui-même. L’organisation d’un d’inconstitutionnalité soulevées devant le
référendum à ce sujet doit se tenir en mai 2016. Conseil d’Etat ou la Cour de cassation et,
Il est le quatrième chef de l’Etat du Sénégal plus généralement, sur tous les conflits de
depuis son indépendance après Léopold Sédar compétence entre le Conseil d’Etat et la Cour
Senghor (1960-1980), Abdou Diouf (1981- de cassation et entre le pouvoir exécutif et le
2000) et Abdoulaye Wade (2000-2012). pouvoir législatif. Le Conseil constitutionnel
En juillet 2014, Macky Sall a choisi de remanier comprend cinq membres, dont un président et
le gouvernement et a nommé Mohamed Ben un vice-président, nommés par décret pour six
Abdallah Dionne Premier Ministre. Ce fonc- ans non renouvelables. Il est renouvelé tous les
tionnaire international a été coordonnateur et deux ans à raison de deux membres au plus.
chargé du suivi du Plan Sénégal Émergent. w w Le conseil économique et social. Créé en
Informaticien, il a travaillé chez IBM et à la 2008, il constitue, auprès des pouvoirs publics,
BCEAO avant de devenir Chef du bure. une assemblée consultative disposant d’une
expertise dans les domaines économique, w w Pouvoir exécutif. Le président de la
social et culturel.République est le gardien de la Constitution.
Il est le premier protecteur des Arts et des w w Le Conseil d’Etat a ses attributions
Lettres du Sénégal. Il incarne l’unité nationale. consultatives en tant que conseiller privilégié
Il est le garant du fonctionnement régulier des du gouvernement relativement aux projets de
institutions, de l’indépendance nationale et de loi, projets de décrets et propositions de loi.
l’intégrité du territoire. w w La Cour de cassation vérifie si les lois ont
Il détermine la politique de la nation. Il préside été appliquées correctement par les tribunaux
le Conseil des ministres. Le président de la statuant en dernier ressort ou par la Cour
République est responsable de la Défense d’appel.
nationale et le chef suprême des Armées.
w w La Cour des comptes assiste le président Pour son action, le président de la République
de la République, le gouvernement et s’appuie sur le gouvernement, le cabinet, le
l’Assemblée nationale, dans le contrôle de secrétariat général et les autres services et
l’exécution des lois de finances.organismes de la présidence de la République.
Les membres du gouvernement rédigent des w w Le médiateur de la République est une
projets de lois, soumis au vote de l’Assem- autorité indépendante, nommé par décret
blée nationale. Le gouvernement conduit et pour une période de six ans non renouvelable. DÉCOUVERTE
POLITIQUE ET ÉCONOMIE 57
Il reçoit les réclamations concernant le Tivaouane, Mbour, Diourbel, Mbacké, Kaolack,
fonctionnement des administrations de l’Etat, Kaffrine, Fatick, Gossas, Ziguinchor, Kolda,
des collectivités locales, des établissements Vélingara, Sédhiou, Tambacounda, Kédougou,
publics et de tout autre organisme investi Bakel, Louga, Linguère, Kébémer, Saint-Louis,
d’une mission de service public. Podor, Matam, Dagana, Bambey, Oussouye,
Foundiougne et Nioro.w wPouvoir législatif. Depuis 2007, le
Enfin, le tribunal du travail est une juridiction Sénégal compte un parlement bicaméral.
spécialisée composée d’un président et de L’Assemblée nationale compte 150 membres
juges, implanté dans le chef-lieu de chaque élus au suffrage universel pour cinq ans. Au
région du pays. Il s’agit d’une juridiction moment de l’indépendance, le nombre de
spécialement et exclusivement compétente députés était de 80. L’effectif est passé à
pour régler des différends individuels nés à 100 en 1978, à 120 en 1983 et à 140 en 1998.
l’occasion du contrat de travail.Il a ensuite été réduit à 120 en 2001, puis
porté à 150 en 2007. Sur les 150 députés,
Partis90 sont élus au scrutin majoritaire et 60 au
Lors des élections présidentielles de 2012, scrutin proportionnel. Lors de la précédente
Abdoulaye Wade, chef de file du Parti législature (2001-2007), l’Assemblée nationale
Démocratique Sénégalais (PSD) comptait comptait 120 députés. Le Sénat, qui avait été
eréaliser un 3 mandat à la tête du pays à dissous en 2001, a été réinstitué en 2007.
85 ans. Une candidature contestée dans le Cette institution parlementaire a été créée
pour la première fois en 1999. Elle compte pays. L’opposition maintient la pression dans
35 membres élus et 65 nommés par le président la rue et demande le retrait d’Abdoulaye Wade.
de la République. Son président est désormais Celui-ci interdit alors les manifestations et
envoie la police les réprimer. Les affronte-la deuxième personnalité de l’Etat. La loi est
ments font une quinzaine de morts dans le votée par l’Assemblée nationale. L’initiative de
pays, et plus de 150 blessés en trois semaines.la loi appartient au président de la République
(projet de loi) et aux députés (proposition de Mais la démocratie est réelle au Sénégal,
lois). Les projets ou propositions de loi sont et si Abdoulaye Wade est largement devant
soumis à l’Assemblée nationale. Lorsque le l’outsider Macky Sall à la tête de l’Alliance pour
projet ou la proposition de loi sont adoptés par la République au premier tour (avec 35% des
l’Assemblée nationale, la loi est transmise au voix contre 26% pour son concurrent), trois
Sénat. Après adoption par le parlement, la loi est autres partis représentent une part
significatransmise au président de la République pour tive de l’électorat et pèsent dans la balance
promulgation. Les députés peuvent poser aux électorale : Moustapha Niasse (Alliance Force
membres du gouvernement, qui sont tenus d’y et Progrès) avec 13% des voix, Ousmane Tanor
répondre, des questions écrites et des questions Dieng (Parti Solcialiste) avec 11 % des voix
orales. L’Assemblée nationale peut désigner en et Idrissa Seck (Rewni) avec 7% des voix.
son sein des commissions d’enquête. Elle peut D’autres partis minoritaires sont aussi dans
aussi provoquer la démission du gouvernement la course. Si Wade obtient très peu de soutien
par le vote d’une motion de censure. au second tour, Macky Sall réussit à fédérer
les autres partis d’opposition qui lui donnent w w Pouvoir judiciaire. L’Etat s’est doté d’un
son soutien, faisant basculer l’élection. Les Conseil constitutionnel ainsi que d’un Conseil
tensions pré-électorales s’apaisent, et Wade d’Etat qui fonctionnent, pour ainsi dire, sur le
reconnaît la victoire de son adversaire et modèle de leurs homologues français.
l’appelle même pour le féliciter.Les cours d’appel sont les juridictions de
Si la coalition Benno Bokk Yaakaar réunie second degré. Elles jugent l’appel de toutes
autour du président Macky Sall est majoritaire les décisions rendues en premier ressort par
(119 sièges), elle doit composer avec le Parti les tribunaux régionaux. Dans la pratique, en
démocratique sénégalais (PDS, 12 sièges) et raison de problèmes d’effectifs, il n’y a sur
une dizaine de partis minoritaires possédant le territoire sénégalais qu’une seule Cour
chacun quelques sièges. A la suite de l’élection d’appel, celle de Dakar.
La compétence territoriale de chaque tribunal présidentielle de 2012, les élections
législaerrégional couvre les limites administratives tives du 1 juillet ont également modifié les
de la région où il est implanté. Les tribunaux rapports de force. A noter : la forte présence,
départementaux existent dans les localités une première, de femmes élues (64 sièges
suivantes : Dakar, Rufisque, Pikine, Thiès, sur 150 au total).58 POLITIQUE ET ÉCONOMIE
la solidarité de ses Etats membres (quasiment Enjeux actuels
tout le continent).Sous la présidence d’Abdoulaye Wade, la
décenw w Communauté économique des Etats tralisation du pays et les pouvoirs des régions
de l’Afrique de l’Ouest. La CEDEAO est ont été renforcés. Une politique confirmée
un regroupement régional de quinze pays, par le nouveau président, initiant désormais
créé en 1975. Sa mission est de promouvoir des « conseils des Ministres décentralisés »,
l’intégration économique dans tous les symbole de son attachement aux régions.
domaines de l’activité économique.Désormais, le Sénégal est divisé en quatorze
régions, dont les chefs-lieux sont les princi- w w Union économique et monétaire
ouestpales villes du pays : Dakar, Diourbel, Fatick, africaine. L’UEMOA regroupe huit pays de
Kaffrine, Kaolack, Kédougou, Kolda, Louga, l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte
Matam, Saint-Louis, Sédhiou, Tambacounda, d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal,
Thiès, Ziguinchor – Matam, Kaffrine, Sédhiou Togo. Elle se caractérise par la reconnaissance
d’une même unité monétaire, le franc de la et Kédougou ayant été créées sous le régime
communauté financière africaine (FCFA).wadiste.
Sur le plan des relations interafricaines, le w w Organisation pour la mise en valeur des
Sénégal a très tôt montré sa volonté politique fleuves Sénégal et Gambie. L’OMVS a pour
de se rapprocher de ses voisins et de remettre mission de promouvoir l’aménagement et le
en commun des entités séparées à la fin de développement agricole du fleuve Sénégal
la colonisation. dans un cadre de coopération regroupant les
A l’aube de l’indépendance, il a lutté pour Etats riverains : Mali, Mauritanie, Sénégal,
créer la Fédération du Mali, qui n’aura qu’une Guinée.
existence éphémère. Une seconde expé- w w Organisation pour la mise en valeur
rience a été tentée avec la création de la du fleuve Gambie. L’OMVG a pour objectif
Confédération de la Sénégambie en 1982 ; la mise en place d’un réseau d’observation
elle sera dissoute en 1989. des systèmes de production et l’installation
Ces échecs n’ont en rien entamé la volonté de techniques de conservation du milieu à
des pouvoirs publics de créer des espaces l’échelon de quatre pays : Gambie,
Guinéed’intégration régionale et sous-régionale. Le Bissau, Guinée-Conakry, Sénégal.
Sénégal travaille activement au renforcement
w w Comité permanent inter-Etats de lutte
des organismes régionaux et sous-régionaux contre la sécheresse au Sahel. Le CILSS a pour
actuels : mandat de s’investir dans la recherche de la
w w Union africaine. L’UA, qui remplace sécurité alimentaire et dans la lutte contre les
l’Organisation de l’unité africaine (OUA), effets de la sécheresse et de la désertification
a pour objectif ultime l’amélioration des au niveau des pays membres : Burkina Faso,
conditions de vie des populations du Cap-Vert, Gambie, Guinée-Bissau, Mali,
continent, à travers l’unité, la coopération et Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad.
ÉCONOMIE
w w L’Agriculture. Près de 53 % des Sénégalais Principales ressources
vivent à la campagne malgré l’exode rural. Dans le pays, l’économie s’organise à petite
Les Peuls restent fidèles à leur réputation de échelle : 13,7 % du PNB est produit, par
pasteurs, le fleuve et l’océan fournissent leurs le secteur primaire (pêche, culture
maraîpoissons aux pêcheurs, les paysans produisent chère), 20,5 % par le secondaire (huilerie,
principalement des céréales riz sorgho et conserverie, brasserie, savonnerie, textile,
en Casamance, riz, de quoi subsister sans raffinerie de pétrole) et le reste – soit 65,7% –
prévoir les récoltes difficiles ou les retards par le tertiaire (administration, transports et
de plus en plus fréquents (voire l’absence) de « l’informel »). Les exportations sénégalaises
la pluie. La pêche, artisanale et industrielle, sont adressées vers le Mali, l’Inde, la Suisse,
la Guinée et la France. Les importations malgré la baisse des ressources halieutiques,
proviennent de France, du Nigéria de Chine demeure la seconde source de devise du pays
des Pays-Bas et des Etats-Unis. en matière d’exportations.59L’arachide, spécificité
économique
Avant d’être appréciée en apéritif dans une fut la base et la matière de fortunes pas
coupelle ou en sauce sur du mouton dans toujours morales bâties et parfois perdues
du mafé, l’arachide, sans doute débarquée au fil des saisons.
edu Brésil au XVI siècle, servait à nourrir Avec les années d’indépendance, tout ne
les cargaisons d’esclaves sur les navires s’arrangea pas : des structures nationales et
portugais. Plus tard, quand les Français se de coopératives mirent fin à certains abus,
rendirent compte de l’échec du programme mais les oligarchies prirent souvent le relais
agricole tenté au Sénégal (colza et autres du pouvoir colonial. Les fluctuations des cours
oléagineux), les compagnies marseillaises et internationaux découragèrent progressivement
bordelaises ne furent pas à cours d’inspira- les investisseurs. En 1980, sa part dans les
tion. Justement, certains travaux au Sénégal exportations n’était plus que de 50 %. Elle
montraient que l’arachide produisait une huile est actuellement de moins de 10 %.
de qualité. Qui plus est, elle pouvait être Des alternatives ont été trouvées, notamment
utilisée comme liant dans la fabrique de savon. avec l’avènement de la culture du sucre pour
On comprend mieux le pourquoi de toutes ces le marché national et du riz dans les environs
huileries et savonneries… de Richard-Toll. Les Niayes, région où une eau
Par la suite, l’arachide fut comme un ciment
un peu saumâtre se trouve tout près du sol, liant les marabouts et le gouvernement, les
et la Casamance (bien que dans une moindre seconds poussant les premiers qui appelaient
mesure en raison des luttes intestines) ont à la culture par leur charisme et leur autorité
également attiré des investissements d’impor-non contredite. En huit années, la
productance dans les cultures vivrières et fruitières.tion fit plus que tripler. Le procédé franchit
En mai 2003, le gouvernement efface la dette une étape encore lorsque dans les années
des paysans. Ce cadeau, de l’ordre de plus de 1930, années de crise, la France se replia
8 millions d’euros, a pour but d’aider le milieu sur ses colonies. Textiles, sucre, quincaillerie,
rural fortement secoué par les sécheresses. toutes ces nouvelles nécessités arrivaient au
Autre mesure d’accompagnement, la gratuité Sénégal, tandis que la petite liane accumulait
des semences pour les campagnes futures. ses graines toujours plus nombreuses dans
En 2013, 800 000 tonnes d’arachides ont été les seccos, direction la métropole. S’appuyant
produites, un niveau stable depuis quelques sur les tidjanes et les mourides, la France
années vendu à 190 FCFA le kilogramme, s’implanta davantage à travers les savons
favorable aux producteurs tout en permet-de Marseille et Lesieur (débarqués en 1944).
Devenue produit d’échange n°1, la petite tant la vente de surprlus de production hors
graine, occupant 87 % des exportations, frontière (principalement en Asie).
Production de cacahuètes.
© AUTHOR’S IMAGE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi