Analyse et cartographie de la végétation du littoral Saidia Ras El Ma, Maroc

284 lecture(s)

Analyse descriptive et cartographie de la végétation du littoral Saidia-Ras El Ma, y compris le site Ramsar Embouchure de la Moulouya, au niveau littoral méditerranéen oriental du Maroc

lire la suite replier

Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
a_khattabi
publié par

s'abonner

Vous aimerez aussi

Fiche N ° Analyse et cartographie de la végétation dans le littoral de Saïdia - Ras El Ma Bellaghmouch Fatima Zahra, Abdellatif Khattabi et Abdenabi Zine El Abidine Objectifs et problématique: Résultats: L ’é ta t actuel de la zone côtière Saïdia -Ras EL Ma en général, et L ’inv e nta ir e de la flore naturelle du littoral Saadia-Ras El Ma, a été sa richesse végétale en particulier, constituent la base essentielle réalisé sur 52 relevés lors de deux campagnes d ’é c ha ntill o nna ge pour évaluer la vulnérabilité du milieu naturel à l’é l é va tio n pendant le mois de février 2008. Ces relevés comptent 45 taxons prévisible du niveau de la mer ainsi que la base de toute appartenant à 21 familles. éventuelle mesure d ’a d apt at io n. L ’o bjec tif de ce travail consiste Les données collectées ont été analysées à l’a i d e de l’AF C en la cartographie des groupements végétaux au niveau du (analyse globale + analyse partielle), afin de définir les littoral de cette zone, et plus particulièrement la zone humide groupements végétaux et les groupes écologiques individualisés Embouchure de la Moulouya. au sein des formations végétales de la zone étudiée. Méthodologie: La différenciation et l’in d ivid u alis at io n des groupements1- Typologie des habitats: Pour étudier et cartographier la végétaux se base sur les différents renseignements fournis parvégétation de la zone d ’é tu d e , nous avons adopté la typologie chaque AFC, entre autres :utilisée par MedWet. Elle est basée sur la prise en compte de • le tableau de valeurs propres ;facteurs physiques tels que la salinité, le pH du milieu, la • les tableaux de facteurs par espèces et relevés ; etfréquence et la durée de submersion. La nomenclature • les plans factoriels (ou cartes factorielles).typologique attribuée à chaque unité de végétation inventoriée correspond à la végétation dominante dans celle-ci. 2- Inventaire et cartographie des groupements végétaux : L ’inv e nta ir e et la cartographie des groupements végétaux se sont déroulés en plusieurs étapes: Pour qu ’u ne espèce soit caractéristique du groupement auquel  analyse bibliographique et collecte des données préliminaires; elle appartient, il importe que sa fréquence générale (dans l’AF C  repérage du territoire d ’é tu d e; considérée) soit égale à sa fréquence dans le groupement, elle-  prospection du terrain; même égale au nombre de relevés constituant cet ensemble.  traitement de l’info r ma tio n ; Ceci est traduit par la formule suivante :  numérisation et structuration des données; et  validation finale. Pour déterminer les différents groupements végétaux à cartographier, chaque unité de végétation homogène identifiée à partir des photos aériennes en termes de physionomie, de structure et de composition floristique, a fait l’o bjet d ’u n ou de plusieurs relevés phytosociologiques à l’a id e de la méthode sigmatiste de Braun-Blanquet selon la méthode des coefficients d ’a bo nd an c e-dominance. A l’iss u e de l’a na l y se floristique par la méthode numérique (AFC), la zone côtière Saïdia -Ras EL Ma présente une richesse floristique particulièrement élevée. En effet, les huit groupements végétaux identifiés se distinguent sur les plans floristique et hydrologique. La diversité exceptionnelle de ces groupements végétaux est expliquée par la présence d ’u ne grande variété d ’ha bit at s, par un continuum terre-eau contrasté, par l’e xis te nc e d ’u ne mosaïque végétale (Tamariçaie, Thyphaie, Sansouire, Junipéraie), et par la présence d ’u n bras mort et de diverses marais. Analyse partielle : Analyse globale : Les analyses des relevés de végétation (globale et partielle) ont permis de distinguer les groupements suivants : A : Groupement à Asphodelus microcarpus B : Groupement à Tamarix gallica C : Groupement à Phragmites humilis D : Groupement à Ammophilla arenaria E : Groupement à Pistacia lentiscus et à Retama monosperma F : Groupement à Juniperus phoenicea Subsp.lycia G : Groupement à Arthrocnemum macrostachyum H : Groupement à Juncus acutus et Juncus maritimus
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.