Rédiger son CV en Anglais

4 486 lecture(s)
(1)

Comme beaucoup d’étudiants français, vous rêvez sans doute de suivre une partie de votre formation (voire votre carrière) à l’étranger. Prédominance de la langue anglaise oblige, nombreux sont ceux qui visent la Grande Bretagne ou les Etats-Unis. Stage, voyages linguistiques, cours délocalisés à l’étranger, échange d’étudiants, premier emploi : les possibilités sont nombreuses ! Seulement voilà : dans la plupart des cas, mieux vaut s’armer d’un CV en béton, et intégralement rédigé dans la langue de Shakespeare bien entendu ! A la barrière de la langue s’ajoutent les différences culturelles qui vont transformer la rédaction du CV anglais en une véritable épreuve.
Mais plus d’inquiétudes ! Voici une fiche conseil qui vous permettra d’aborder cet exercice sereinement, et grâce à laquelle vous éviterez les erreurs classiques.

lire la suite replier

Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
le-trimeur
publié par

s'abonner

Vous aimerez aussi

Rédiger son CV en Anglais Comme beaucoup d’étudiants français, vous rêvez sans doute de suivre une partie de votre formation (voire votre carrière) à l’étranger. Prédominance de la langue anglaise oblige, nombreux sont ceux qui visent la Grande Bretagne ou les Etats-Unis. Stage, voyages linguistiques, cours délocalisés à l’étranger, échange d’étudiants, premier emploi : les possibilités sont nombreuses ! Seulement voilà : dans la plupart des cas, mieux vaut s’armer d’un CV en béton, et intégralement rédigé dans la langue de Shakespeare bien entendu ! A la barrière de la langue s’ajoutent les différences culturelles qui vont transformer la rédaction du CV anglais en une véritable épreuve. Mais plus d’inquiétudes ! Voici une fiche conseil qui vous permettra d’aborder cet exercice sereinement, et grâce à laquelle vous éviterez les erreurs classiques. Avant de commencer :  Oubliez le Français : L’erreur classique est de vouloir traduire simplement son CV actuel. Qui dit autre pays dit autre fonctionnement. La pire des erreurs serait de passer son CV sous Google Translate. Votre CV ne doit pas seulement être compris, il doit être attractif !  Armez-vous d’un dictionnaire bilingue : Même si vous êtes doué en Anglais, vérifiez chaque mot à l’aide d’un dictionnaire. Méfiez-vous des faux-amis et des contresens. Choisissez un dictionnaire suffisamment précis, à l’instar du dictionnaire en ligne : Word reference.  Collez au pays visé : Un CV Anglais n’est pas strictement identique à un CV Américain (vocabulaire, mise en page, informations). Cette fiche pratique vous permettra de distinguer les deux. Contenu : Dans cette partie, nous allons évoquer les différentes rubriques qu’il faut retrouver dans un CV anglais. Elles sont placées ici dans l’ordre logique (celui dans lequel vous les placerez sur votre CV). Néanmoins, il est possible de trouver des CV agencés autrement, où des noms d’intitulés légèrement différents.  Personal data : Il s’agit de votre Etat-civil. Si vous postulez aux Etats- Unis, il doit se limiter à vos noms, prénoms et coordonnées. Des lois anti- discriminations interdisent en effet d’indiquer âge, sexe, situation familiale ou même d’ajouter votre photo (ce qui est permis en Grande- Bretagne).  Professional objective : Cette rubrique est appelée « Career planning » aux Etats-Unis. On ne trouve pas cette rubrique en France. Vous devez y indiquer précisément, en quelques lignes à peine, vos objectifs professionnels. Indiquez le poste précisé, les compétences utiles pour cela, et le degré de responsabilité désiré.  Education : Votre formation. Cette rubrique doit ressembler à celle de votre CV français (les expériences classées de la plus récente à la plus ancienne). Notre lexique en fin de fiche vous sera très utile pour compléter cette partie. Les systèmes scolaires français et étrangers étant différents, il faudra parfois expliquer vos diplômes, car vous ne trouverez pas toujours l’équivalence exacte. Si, tout comme en France, les Anglais s’attardent sur la formation, les Américains préfèrent généralement l’expérience. Sachez adapter votre CV en conséquence.  Work expérience : Expérience professionnelle. Généralement, cette rubrique doit être plus complète sur votre CV en Anglais. Mettez en avant non seulement votre poste, mais aussi vos différentes missions. Avoir travaillé pour une entreprise connue (internationalement) est évidemment un plus. Sur un CV Américain, n’hésitez pas à ajouter des résultats concrets, représentés par des chiffres si possible (nombre de ventes par semaine, augmentation du chiffre d’affaire, etc.), même si c’est parfois difficile à mettre en place.  Professional skills : « Special skills » aux Etats-unis. Ce sont les compétences professionnelles. Cette rubrique est sensiblement similaire à celle de votre CV français (langues, informatique, etc.). Soyez précis concernant le niveau de vos compétences.  Miscellaneous : Cette rubrique est l’équivalent de celle de Centres d’intérêt en France. Quand la France accorde un intérêt quasi absolu à la formation, Anglais et Américains seront également intéressés par vos centres d’intérêt (sport, musique, art, association, …). Aux Etats-Unis notamment, la pratique d’un sport d’équipe ou l’investissement dans une société caritative seront grandement appréciés. Soyez donc conscient que les recruteurs se feront certainement une image de votre personnalité (esprit d’équipe, leadership, motivation, rigueur,…) à partir de cette rubrique. Elle doit donc être légèrement plus conséquente que sur votre CV Français.  References : Rubrique qu’on ne trouve pas sur un CV Français. Il s’agit de vos référents. Notez les coordonnées de vos anciens employeurs ou professeurs du supérieur (qui sont susceptibles de dire du bien de vous naturellement). Indiquez au moins deux personnes, qui ne doivent pas, bien évidemment, appartenir à votre famille. Il se peut que le recruteur veuille les contacter pour vérifier la véracité de votre CV. Si vous ne désirez pas les mettre directement sur votre CV, indiquez « References available upon request » (références disponibles sur demande), mais il faudra être capable de les fournir. Mise en page :  Restez concis : Comme en France, les recruteurs ne font souvent que survoler un CV. Soyez bref ! Un CV anglais peut faire deux pages, mais doit rester aéré. Il est bien entendu dactylographie, de préférence écrit en noir sur fond blanc.  Restez clair : Les recruteurs anglo-saxons n’aiment pas que l’on tourne autour du pot, et repèrent vite les astuces qui visent à réduire les défauts d’un CV. Allez droit au but ! Inutile de rédiger des lignes et des lignes pour « remplir » votre CV. Cela vous nuira certainement.  Respectez les règles anglo-saxonnes : N’écrivez pas votre nom de famille en majuscule, uniquement la première lettre. Evitez les polices d’écriture fantaisiste. N’utilisez pas trop de polices différentes. Ne surchargez pas votre CV.  « Traduisez » clairement vos diplômes : Si votre diplôme a un équivalent dans le pays de destination, écrivez « Equivalent to… ». Autrement, soyez clair sur la durée et le contenu de votre formation (le lexique pourra peut-être vous aider à traduire votre diplôme).  Adaptez la taille de vos rubriques : La rubrique formation devra être moins étendue que sur votre CV français, les rubriques compétences et centres d’intérêt devront être mises en avant. Montrez au recruteur ce qu’il veut voir. Modèles de CV : N’hésitez pas à vous référer à des modèles de CV anglais pour vous inspirer. Pour trouver des modèles de CV, rien de plus simple : il suffit de faire une recherche d’image sur Google.com. Dans tous les cas, ne payez jamais un site internet pour accéder à un modèle de CV : vous en trouverez facilement des totalement gratuits ! Le site anglais Resume, Samples ! vous donnera par exemple des exemples de CV anglais (resume) mais aussi de lettres de motivation (cover letter). Derniers conseils :  Préciser votre nationalité : Vous êtes étranger, même si cela ne rendra pas le recruteur plus tolérant vis-à-vis des fautes d’anglais, n’oubliez pas de le préciser ! Notez votre nationalité, et votre pays de résidence.  Ne mentez pas : Ce n’est pas parce que le recruteur est à l’étranger qu’il ne vérifiera pas les informations de votre CV. Bien au contraire, les recruteurs sont souvent plus attentifs à l’étranger. Ils demanderont souvent des références, mais aussi les photocopies de vos diplômes. Inutile alors de vous inventer des expériences !  Faites-vous relire : Si possible, demandez à un expert de la langue de vous relire. Un CV est court, ce pourquoi un professeur d’anglais ne devrait pas être trop réticent à vous le relire entre deux cours.  Soignez l’impression : Imprimez votre CV sur une feuille A4. Privilégiez un papier de bonne qualité, totalement opaque. Naturellement, veillez à ce qu’il ne soit pas tâché ni mal imprimé (bavure, mauvaise qualité, etc.).  Joignez une lettre de motivation : Le système est le même qu’en France : une lettre de motivation est toujours la bienvenue pour montrer votre esprit d’initiative et vous dégager du lot. Lexique : Activités extra professionnelles : Extracurricular activities Adresse : Home address Affecté à : Assigned to Baccalaureat (equivalence GB) : A-levels Baccalaureat (equivalence US) : High school diploma Baccalauréat technologique (équivalence GB) : BTEC : National Diploma BEP (équivalence GB) : CGLI Craft certificate part 3 Bilingue (niveau de langue) : Bilingual Bonne connaissance de… : Good knowledge of… BTS : 2 year technical degree CAP (équivalence GB) : CGLI Craft certificate part 2 Célibataire : Single Centre d'intérêt : Interests Compétence : Expertise Compétences spécifiques : special skills Connaissances informatiques : computer knowledge Connaissances professionnelles de … : working knowledge of… Courant (niveau de langue) : Fluent CV : resume Dans le domaine de : A position in Date de naissance : Date of birth Dess / Dea : Postgraduate degree following my master Deug de ...: 2 year university degree in ... Diplôme (universitaire): degree Diplôme professionnel : Diploma Doctorat : Ph.D DUT : Higher National Diploma Ecole de commerce: Business school Effectuer un stage : To carry out a work placement Efficacité : Efficiency Emploi intérimaire : Temporary job Etat civil : personnal details Expérience professionnelle : work experience Expérience professionnelle : Professional record Formation : education Informations complémentaires : Additional information Job d'été : summer job Langue maternelle (niveau de langue) : Mother tongue Langues : languages Licence : First degree Lycée (GB) : Grammar School Lycée (US) : High school Maîtrise : Master’s Degree Mémoire de recherche : Dissertation topic Moyen (niveau de langue) : Moderate Nationalité : Nationality Né le : Born Numéro de téléphone : Phone Number Objectif professionnel : career objective Permis de conduire : Driving licence Classe préparatoire : 2 year intensive program preparing for the national competitive exam for entry to business schools/engineering schools Scolaire (niveau de langue) : Basic Stage de formation : Training course Stage : Placement Stagiaire : Trainee Un poste de : A position as
Les commentaires (3)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

Mullan

C'est clair et bien fait ....

vendredi 23 septembre 2011 - 10:01
le-trimeur

^^ Je suis flatté mais non : simple étudiant ! J'ai juste dû étudier le sujet du CV en anglais quand il m'a fallu rédiger le mien ! D'ailleurs, si vous trouvez des erreurs n'hésitez pas à me le signaler !

mercredi 21 septembre 2011 - 08:02
Mullan

Prof d'anglais ???

jeudi 15 septembre 2011 - 12:44