Apprendre à vivre, vivre pour apprendre :

De
Publié par

Apprendre à vivre, vivre pour apprendre :
perspectives sur l'éducation artistique au Canada
Rapport préliminaire
sur les consultations menées par
la Commission canadienne pour l'UNESCO
Ottawa
Août 2005 La Commission canadienne pour l'UNESCO souhaite remercier les élèves
de Georges Vanier Catholic School et Monique Martin pour l'illustration
utilisée sur la couverture de ce document.
Georges Vanier Catholic School
Saskatoon, Saskatchewan
www.scs.sk.ca/van Apprendre à vivre,
vivre pour apprendre :
perspectives sur l'éducation artistique au Canada
Rapport préliminaire
sur les consultations menées par
la Commission canadienne pour l'UNESCO
Ottawa
Août 2005 MESSAGE DU PRÉSIDENT
DE LA COMMISSION CANADIENNE POUR L'UNESCO
Les défis et les perspectives d'avenir auxquels nous faisons face dans ce monde moderne
complexe et pluriel exigent de notre part des solutions innovatrices et ingénieuses. En apprenant
à connaître, en apprenant à faire, en apprenant à être et en apprenant à vivre ensemble,
l'engagement dans les arts et la promotion de l'expression culturelle ne peuvent que renforcer le
processus de création, encourager l'harmonie sociale et interculturelle, et favoriser
l'épanouissement d'individus plus confiants, plus imaginatifs et visionnaires.
Cependant, il apparaît de plus en plus, tant ici au Canada qu'ailleurs, que la société moderne
tend à brader l'éducation artistique à ses propres dépens et aux dépens des jeunes. L'UNESCO,
qui perçoit comme la pierre angulaire d'une ...
Voir plus Voir moins
Apprendre à vivre, vivre pour apprendre perspectives sur l'éducation artistique au Canada
la
Rapport préliminaire sur les consultations menées par Commission canadienne pour l'UNESCO
Ottawa Août 2005
:
La Commission canadienne pour l'UNESCO souhaite remercier les élèves de Georges Vanier Catholic School et Monique Martin pour l'illustration utilisée sur la couverture de ce document.
Georges Vanier Catholic School Saskatoon, Saskatchewan www.scs.sk.ca/van
Apprendre à vivre, vivre pour apprendre : perspectives sur l'éducation artistique au Canada
Rapport préliminaire sur les consultations menées par la Commission canadienne pour l'UNESCO
Ottawa Août 2005
MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA COMMISSION CANADIENNE POUR L'UNESCO
Les défis et les perspectives d'avenir auxquels nous faisons face dans ce monde moderne complexe et pluriel exigent de notre part des solutions innovatrices et ingénieuses. En apprenant à connaître, en apprenant à faire, en apprenant à être et en apprenant à vivre ensemble, l'engagement dans les arts et la promotion de l'expression culturelle ne peuvent que renforcer le processus de création, encourager l'harmonie sociale et interculturelle, et favoriser l'épanouissement d'individus plus confiants, plus imaginatifs et visionnaires.
Cependant, il apparaît de plus en plus, tant ici au Canada qu'ailleurs, que la société moderne tend à brader l'éducation artistique à ses propres dépens et aux dépens des jeunes. L'UNESCO, qui perçoit l'éducation comme la pierre angulaire d'une culture de la paix, en a appelé à «la nécessité impérative d'une réforme» de l'éducation artistique et a donc convoqué une conférence mondiale sur le sujet, au Portugal, en mars 2006.
Afin de participer aux préparatifs canadiens de la Conférence mondiale et à la conférence préparatoire de l'Amérique du nord et de l'Europe en Lituanie, la Commission canadienne pour l'UNESCO a jugé qu'elle pourrait y contribuer en menant une étude sur la situation de l'éducation artistique au Canada. Ces consultations que nous avons menées depuis 2004 ne sont pas encore complètes mais le rapport contient une synthèse de ce que nous avons appris. Nous avons encouragé la représentation la plus large possible de l'ensemble de la société canadienne et nous avons été satisfaits de l'étendue et de l'enthousiasme de la participation. Malheureusement, tous ceux que nous avions invités n'ont pas pu se joindre à nous, aussi ce Rapport ne reflète-t-il pas tous les points de vue sur l'éducation artistique au Canada.
Cependant, ce Rapport est un cliché instantané précis de la réflexion actuelle sur l'éducation artistique, sur les programmes existants et les perspectives de croissance et de développement dans ce domaine. De façon plus particulière, il met en lumière l'importance de l'éducation artistique au Canada, tout en présentant un raisonnement philosophique, une description des programmes, des organismes et de la formation de l'enseignant, en plus d'identifier certains des principaux acteurs et les défis auxquels ils font face.
Nous souhaitons que ce Rapport soit utile aux délégués canadiens qui prendront part aux préparatifs de la Conférence mondiale et qu'il offrira à la communauté internationale un bon aperçu de l'éducation artistique au Canada. L'information de cette nature ne peut que susciter des discussions et stimuler des échanges qui permettront à l'ensemble des États membres de mieux cerner les défis communs et de saisir les occasions de les relever.
Le but de ce Rapport intérimaire n'est pas de représenter la position de la Commission ni celle du Canada en matière d'éducation artistique. Tous les rapports officiels sur l'éducation proviennent du Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) et ceci au nom des ministres des provinces et territoires puisque l'éducation relève des 10 provinces et des 3 territoires du Canada. Je tiens cependant à souligner l'importante collaboration du Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) dans le processus de consultation entrepris à travers le Canada par la Commission canadienne pour l'UNESCO.
Comme les consultations l'ont démontré, de nombreuses agences gouvernementales, des ministères, des organisations non gouvernementales, des organismes culturels et artistiques, des groupes communautaires et des individus à travers le Canada sont activement engagés dans des programmes, des projets et des activités d'éducation artistique. Le caractère distinct de chacune des régions canadiennes visitées se reflètent dans les idées et les points de vue qui ont été exprimés et partagés.
Malgré les défis de taille, il est clair que beaucoup a été accompli par des éducateurs-pionniers persévérants et visionnaires. Les arts et l'éducation artistique se portent bien au Canada. Une communauté dynamique et démonstrative est déterminée à ce qu'il en soit ainsi. Malgré les divergences de points de vue et la diversité des expériences vécues, tous les participants étaient unis dans un même élan, ayant une pleine compréhension des questions abordées, partageant des valeurs identiques et un engagement vis à vis l'éducation artistique au Canada un témoignage éloquent de l'engagement du Canada et de sa générosité d'esprit. La Commission canadienne pour l'UNESCO espère que leur passion sera communicative et que leurs messages seront compris.
Max Wyman, O.C.
TABLE DES MATIÈRES Résumé exécutif …………………………………………………………........................………..……..1 1. Contexte et objectifs des consultations au Canada ………......................……………..…..……..3 2. Méthodologie …………………………………………………………..............................…..….…...4 3. Sommaire des constats ………………………………………………...........................……..…..…4 3.1. Arguments en faveur et croyances à propos de l'éducation artistique… ...................4 3.1.1. Valeurs intrinsèques et extrinsèques/instrumentales de l'éducation artistique 3.1.2. Créativité, imagination et spiritualité dans l'éducation artistique 3.1.3. Points de vue divergents et mises en garde 3.2. Définir l'éducation artistique…………………….........................…………………..……8 3.2.1. Éducation artistique formelle, informelle et non formelle 3.2.2. Approches en éducation artistique : apprendre grâce aux arts, par les arts et au sujet des arts 3.2.3. Apprentissage tout au long de la vie grâce aux arts 3.2.4. Matières enseignées 3.3. Prestations des services de l'éducation artistique……………………....................…11 3.3.1. Principaux acteurs en éducation artistique 3.3.2. Formation de l'enseignant 3.3.3. Rôle complémentaire des artistes et des enseignants 3.4. Défis en éducation artistique……………………………….......................……………14 3.4.1. Accessibilité 3.4.2. Financement 3.4.3. Savoir et valoriser 3.4.4. Leadership 3.4.5. Nouvelles technologies 3.5. Propositions et suggestions………………………….......................……………….….17 3.5.1. Plaider en faveur de l'éducation artistique 3.5.2. Pour le Canada et pour les États membres de l'UNESCO 4. Conclusion ……………………………………………………………………...................................22 Remerciements …………………………………………………………….............................………..23 Annexe A : Descriptions des organisations………………………………...................……..............24 Annexe B : Liste des participants ………………………………………........... ................................67
RÉSUMÉ EXÉCUTIF CE QUE NOUS AVONS ENTREPRIS Une série de cinq consultations sur l'éducation artistique ont été tenues à travers le Canada, à Halifax, Ottawa, Toronto, Regina et Vancouver. Ces consultations ont réuni près de 150 participants représentant les organisations gouvernementales et non gouvernementales de l'ensemble des provinces et des territoires. Les participants étaient des décideurs, des analystes politiques, des gestionnaires de programmes communautaires, des artistes, des professeurs d'université, des chercheurs, des parents, des représentants d'organismes artistiques et de l'auditoire. Les discussions auxquelles ils ont pris part ont porté sur l'éducation artistique et la créativité, l'accessibilité, la qualité de l'éducation artistique, les défis et le renforcement du rôle des arts dans l'apprentissage. D'autres consultations auprès de groupes autochtones et de groupes représentant la jeunesse canadienne sont prévues pour l'automne 2005. POURQUOI NOUS L'AVONS FAIT Les résultats de ces consultations ont pour objectif de contribuer à la participation du Canada à deux événements importants : la Conférence mondiale sur l'éducation artistique au Portugal, en 2006, et la conférence préparatoire de la région Europe à Vilnius, en Lituanie, en 2005, conférence au cours de laquelle les délégués examineront les questions ayant trait aux politiques et aux programmes en matière d'éducation artistique, en vue de la Conférence mondiale. Les consultations ont également permis de dresser le portrait de l'éducation artistique au Canada pour mieux appuyer le travail du projet canadien, Les arts et l'apprentissage : un appel à l'action, un groupe d'intérêts mené par la Commission canadienne pour l'UNESCO, le Conseil des Arts du Canada, la Conférence canadienne des arts, la Coalition canadienne pour les arts et les organismes publics de soutien aux arts du
1
Canada. Le groupe comprend également le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada), le ministère du Patrimoine canadien et la Coalition canadienne pour l'éducation d'arts au Canada. CE QUE NOUS AVONS RETENU Ce document rassemble les divers commentaires et débats qui ont été consignés à chacune des cinq rencontres. Il donne un aperçu de l'état de l'éducation artistique au Canada. La première partie du Rapport traite de l'importance de l'éducation artistique. Les participants ont plaidé en faveur de l'éducation artistique et exprimé leurs points de vue sur la créativité, l'imagination et la spiritualité. Les consultations ont démontré que les arts jouent des rôles significatifs et de différentes natures dans l'éducation. Cependant, l'éducation artistique ne reçoit ni le soutien public ni le financement qui devraient lui revenir. La deuxième partie,Définir l'éducation artistique, comprend une description et des exemples de l'enseignement formel, informel et non formel des arts ; une définition et des exemples d'apprentissage grâce, à propos et à travers les arts, ainsi qu'une liste des disciplines artistiques enseignées dans les secteurs public et privé. Les disciplines enseignées diffèrent d'une province ou d'un territoire à l'autre. On retrouve généralement les arts visuels, la musique, le théâtre et la danse. L'enseignement non formel dispensé par les organisations, les compagnies artistiques et les groupes communautaires est beaucoup plus diversifié et plus innovateur. La partie consacrée àla prestation des services de l'éducation artistiqueidentifie les acteurs principaux engagés dans l'éducation formelle et non formelle. Il est question de la formation des enseignants et des programmes de perfectionnement qui leur sont offerts, du rôle de l'artiste, celui des spécialistes et des enseignants.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.