Apprendre et travailler. Vers de nouvelle complémentarités .

De
Publié par

Bref
Apprendre et travailler
Vers de nouvelles complémentarités ?
Le 20 septembre 2003, les partenaires sociaux signaient l’ANI, l’« accord national interpro-
fessionnel relatif à l’accès des salariés à la formation tout au long de la vie professionnelle ».
Les principes de cet accord ont été repris dans la loi du 4 mai 2004, relative à la formation
professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social, parmi lesquels l’institution du Il y a maintenant plus de deux
droit individuel à la formation (DIF), de nouvelles modalités de déroulement des formations ans, les partenaires sociaux dans le cadre du plan de formation des entreprises et la rénovation des dispositifs d’insertion
signaient l’ANI, un accord ou de réinsertion professionnelle par la création du contrat de professionnalisation en lieu et
place des anciens contrats de formation en alternance à savoir les contrats de qualification, interprofessionnel qui a été
d’adaptation et d’orientation. L’ANI, tout comme la loi, laisse cependant aux branches pro-transposé dans la loi de mai
fessionnelles le soin de préciser, dans le cadre d’accords spécifiques, les conditions de mise 2004 relative à la formation
en œuvre de ces dispositifs et procédures.tout au long de la vie et au
L’ANI a, entre autres, pour objectif de prévenir les effets de l’évolution démographique, le dialogue social. L’ANI et la
vieillissement de la population active risquant en particulier d’engendrer à brève échéance des loi rénovent ...
Voir plus Voir moins
re Apprendreetlliareavtr Vers de nouvelles complémentarités ?
Lsgianeiscoaixu,l«acntlANIanoinildroctanrpte-roe02mbteeps3,002rerapselserianet fessionnelrelatifàlaccèsdessalariésàlaformationtoutaulongdelavieprofessionnelle».  Lesprincipesdecetaccordontétéreprisdanslaloidu4mai2004,relativeàlaformation  professionnelletoutaulongdelavieetaudialoguesocial,parmilesquelslinstitutiondu  Il y a maintenant plus de deux droitindividuelàlaformation(DIF),denouvellesmodalitésdedéroulementdesformations  ans, les partenaires sociaux danslecadreduplandeformationdesentreprisesetlarénovationdesdispositifsdinsertion  signaient l’ANI, un accordennoisseforpnoiatréclarpaellsertréindeouilneueitasenotnorttadoinudcsionnalieprofes placedesancienscontratsdeformationenalternanceàsavoirlescontratsdequalication,  interprofessionnel qui a été dadaptationetdorientation.LANI,toutcommelaloi,laissecependantauxbranchespro-transposé dans la loi de mai fessionnelleslesoindepréciser,danslecadredaccordsspéciques,lesconditionsdemise  2004 relative à la formation enœuvredecesdispositifsetprocédures. tout au long de la vie et au LANIa,entreautres,pourobjectifdeprévenirleseffetsdelévolutiondémographique,le  dialogue social. L’ANI et la vieillissementdelapopulationactiverisquantenparticulierdengendreràbrèveéchéancedes  loi rénovent en profondeur le tensionssurlesrecrutements.Danscetteperspective,ilinvitelesbranchesprofessionnelles  paysage de la formation pro-àconstruire,lorsquellesnendisposentpasdéjà,desobservatoiresprospectifsdesemplois  fessionnelle, et notamment desrtuaqetrenddsulP.siortseesedorjààtdésérleelnetopdnesqeula.liacpapticoentsted  Bonnombredaccordsdebranchesvontmêmeau-delàdestermesdelANI.Ainsi,plusde  la formation en alternance. lamoitiédentreeuxaugmententleniveauderémunérationdescontratsdeprofessionnali-Ils créent en particulier lesation,voirepourcertainesdescontratsdapprentissage,andefaciliterlerecrutementde  « contratde professionnali-jeunes.Lesprévisionsdémographiquesconduisentlesentreprisesàrenouvelerleurpolitique  sation » qui modifie sensible-dembauche,maisaussilamanièredeconstruirelescompétencesdessalariés.Etcestsans  ment les rôles respectifs deseNAlIisnenotvaaltpiounlisnstrcoendouidtoepnpiartulqevautdcosuecerrtfoEe.efnt,fe ladisparitiondescontratsdeformationenalternanceauprotducontratdeprofessionnali-entreprises et des organismes sation(cf.euntrauecstegap,)2acneérdartitsdonaçonalfdeisnoeivaletliavarteltneluc de formation dans le dispositif formationquiestvoulueparlespartenairessociaux.LessignatairesdelANIsemblentavoir  d’insertion ou de réinsertion làreprisàleurcompteunprincipequeBertrandSchwartz,créateurdesmissionslocales,  professionnelle des jeunes et avaittentédefairevaloirdanslesannées80lorsquilétaitàlatêtedelamission«Nouvelles  des demandeurs d’emploi.uqlaitnoiac:»svedecnanoftiar«rntealLchtâ,esismaednatonnapsedsctionnerenpart situationsdetravailauxquellesseraientconfrontéslesjeunes,situationsàpartirdesquelles  Ce faisant, ils creusent la voie onremonteraitàlacquisitiondesavoirsthéoriquesetpratiques.»  vers un possible nouvel équi-AulendemaindelapromulgationdelaloisurlaVAE,assiste-t-on,aveclacréationducontrat  libre entre apprendre et tra-deprofessionnalisation,àunvéritablechangementdanslesrèglesrelativesauxmanières  vailler. Une voie sur laquelle dapprendre?Combinéeàunaccompagnementformatif,lexpérienceprofessionnelle  les branches professionnelles deviendrait-elleégalementunesourcedacquisitiondequalicationsoudecompétences  semblent s’engager avec reconnues?Lanalysedesdispositionsconcernantlecontratdeprofessionnalisationper-quelques hésitations...dametcierppréontiluvoaiuhsoselpmalésedrueslarpestéarpcosxuaianetseriuxquanta relationsentreapprendreettravailler.Maisunregardpluspointusurlesaccordssignésau  niveaudesbranchesprofessionnelles(cfrtnom)4melagéeequtenteacslerus.encadrépage  delaformationprofessionnellecontinueneperçoiventpastousdelamêmemanièreles  perspectivesouvertesparlANIetlaloidemai2004  De la qualification à la professionnalisation EousithaécosxuaiavatneilespartenairestaoisndelNA,Ideeurrtcigonés,0002nevuolà réaliserunbilandesaccordsettexteslégislatifssurlaformationprofessionnellecontinue.  n° 225euxsujeesnombrséugarstaobdrraPlim893ed1vaiauqientnetneilucitrapsleriesrdcoac C décembre 2005 créélescontratsdeformationenalternance,etnotammentlecontratdequalication  ••• éreq 1
dapprentissagequiluisinscritdansleparcoursde  Les jeunes qui ont signé un contrat de qualification laformationinitiale.  NiveaudeformationSituationantérieure  DansunrapportrenduauGouvernementen1996,    MicheldeVirvilleinsistaitdéjàsurlerisquede  Bac+3 ou plus 3%%2%2 confusionetdeconcurrenceentrecontratdap-prentissageetcontratdequalication.Demultiples  12%12%%12 raisonspeuventêtreévoquéespourcomprendre  Bac+2 cetétatdefait.Laprincipaleestprobablementla  prédominancedeslogiquesdoffredeformation.  45% 44% 41% Eneffet,souvent,lesjeunessouhaitantobtenir  unequalicationquilspensaientutileàleurfutur  emploisinscrivaientauprèsdunorganismede  Élève ouispuecratrmnio,tncevacreheiahoursdeleconcof étudiant cedernier,uneentreprisesusceptibledeconclure  50%%05 47%aveceuxuncontratsupportdeleurformation.De  leurcotélespouvoirspublics,danslaperspective  19%19%tnocne-uogemaesdeujs,nerecnorteelcôhdelutt 18% ragéparunepolitiquedexonérationdecharges  Salarié socialeslaugmentationdunombredecontrats  Bac dequalication.Cefaisant,cescontratsonteu  tendanceàsestandardisersuruneduréededeux  17% 16%16% Demandeurneformulens,antdo52pa%ésssnemrofoitaU.n d’emploiquienafsiiatnueavdeéétrireppalegassitn. 28% 27%27% Conscientsdecesdysfonctionnements,lesnégo-10% 9%9% ciateursdelANIonttentédyremédierdunedou-Contrat aidé blemanière.Ilsautorisentdésormais,auniveaudes  CAP, BEP 7% 6%6% Apprentimoemsesutlasumlitégibirelentla,onfanbreschi-StagiairesitaoinlaprofessionnaltuaACPedertipesséOeslar 3%3%%2 Sans10% 9%9%  etlenancementdelapprentissage.Ilsouvrent  diplôme Autre%5  3%%2 ainsiauxbrancheslapossibilitédeparticiperà  lessordelapprentissagedefaçondirecteavec  desjeunessouhaitantpoursuivreleursétudespar  Champs:ensembledesjeunesayantsignéuncontratdequalication. Source:DARES.Traitement.réC:5002,qe cettevoie.Lecontratdeprofessionnalisationétant  luidestinéplusspéciquementauxdemandeurs  •••destinéprioritiaeremtnaxujuesneanayt  demploi,jeunesouadultes(cf.encadréci-conrt)e. BEP dtvereesudéBtcerSu.onticailauqsnasfitaqutéiteltsysemècudé Parailleurs,lANIetlaloidemai2004xentla  professionnelles. point,laréalitédespratiquesnavaiteneffetcessé  duréedescontratsdeprofessionnalisationentre  CAP itutdpaedCecatrtiésiglodedau,siutébles.Ainsinitiarpoiirétenreds sixetdouzemois,lespériodesdeformation,sans  professionnelle. desannées2000,parmilesjeunesembauchésen  pouvoirêtreinférieuresà150heures,étantaumi-CDD àonCattr,noiulpeds06traqdeliuaatcoctn%avaientau  nimumde15%deladuréeducontrat.Dansleurs  duréedéterminée. moinsleniveaubaccalauréat.Enrevanche,seuls  accords,lesbranchessontcependantautoriséesà  CDI tàduréContraemoinstenitqultésye1ed%0iavaedétsmèficuta dérogeràcesdispositions,etnotammentàallonger  indéterminée. sansdiplôme,catégoriepourtantconsidérée  laduréeducontratàdeuxansurpoeslos-np«re OPCA esmnigaOrmeomc(fpoistisideecdnitaiaeraledestprincipcf.  nessortiesdusystèmeéducatifsansqualication  paritairecollecteuragréé. graphiqueci-dessus).Parailleurs,prèsdelamoitié  professionnellereconnue,oulorsquelanaturedes  VAE Validationdesnocnutneiangissneeujesdtartedlauqaciontiua qualicationsviséeslexige». acquisdelexpérience. sortirdusystèmescolaire,sibienquilnétaitplus  possiblededistinguercetypedecontratducontratMaissurtout,lANIrenversepartiellementlesrôles  respectifsdelentrepriseetdelorganismedefor-mation:auxentreprisesdefournirlessituationsde  Le contrat de professionnalisation, en quelques lignes travailfavorablesàlacquisitiondescompétences  Le contrat de professionnalisation remplace depuis octobre 2004 les contratscedelberiudnouttuntpacareunecetteacquisitio de qualification, d’adaptation et d’orientation. Il associe, en alternance, des ac-agromsinederoftreaiav;llànestiauitnodnoamit tions d’évaluation, d’accompagnement, de formation et l’exercice d’une activitéeC.tnemengapmoccdasionmisunerureassd professionnelle. Il permet d’acquérir une qualification professionnelle reconnuectadpeciinprxuapropreeurspastdialloinnse par l’État ou par les branches professionnelles.neaonlstarlrieoofnptrisOine.sstaredevuotnoc • Publics visés : jeunes de 16 à 25 ans sortis du système éducatif et demandeurs-rép»els«snaddeprofpériodesilasitnoseisnoan d’emploi de plus de 26 ans.rpasuevsselruopINAlendéjàiésalarssuoDC,I • Forme : CDD de 6 à 12 mois, ou CDI.dfermoalu«aenretlncnaaleanlidetsésuqne-• Durée de la formation : 15 % de la durée du contrat et au moins 150 heures.llennoissnad,esorhoucsedeformationprofes • Rémunération : 55 à 100 % du SMIC selon l’âge et le niveau de formation duspnltuseieludresi,eerrplxeetcederciouune bénéficiaire.seisnoenétsrpfoactivisellceuoaielavnesllen,  qualication(s)recherchée(s)». C n° 225décembre 20052 éreqBref
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.