Communiqué de presse - Lancement d'un livre blanc des ...

De
Publié par





COMMUNIQUE DE PRESSE




Paris, le 19 février 2008


Lancement d'un Livre blanc des pharmaciens :

Bilan et perspectives de la pharmacie d'officine en France



(*)Le 19 février 2008, les organisations représentant les pharmaciens officinaux ont reçu la presse à
l'occasion de la présentation d'un "Livre blanc de l’officine", élaboré par l'Ordre national des
pharmaciens.

Ce Livre blanc ne constitue pas une simple réaction à l’actualité, mais une réflexion globale
menée depuis un an. Il dessine les grandes lignes de la pharmacie d’officine d'aujourd'hui et
ses perspectives pour demain.
« Le pharmacien d’officine ne saurait assurer sa place dans le système de santé de demain
sans développer encore ses compétences et l’étendue des ses interventions » a souligné
Jean Parrot, Président du Conseil national de l’Ordre.

Ce développement s’insère, bien entendu, dans le respect des valeurs de qualité, de sécurité et
d’efficacité qui caractérisent le médicament. Mais, au-delà, pharmacien devra de plus en plus se
centrer sur le patient, ses besoins et ses attentes : il devra s'investir largement dans les soins, la
prévention et l’éducation pour la santé, et proposer de nouveaux services aux personnes, surtout
aux patients âgés dépendants, dont le nombre va croître inévitablement avec l’allongement de la
durée de la vie.

Le respect des « fondamentaux » de l'exercice n’exclut pas des évolutions dans ses modalités. Ces
évolutions appellent un ...
Voir plus Voir moins
1 / 3
COMMUNIQUE DE PRESSE
Paris, le 19 février 2008
Lancement d'un Livre blanc des pharmaciens :
Bilan et perspectives de la pharmacie d'officine en France
Le 19 février 2008, les organisations représentant les pharmaciens officinaux
(*)
ont reçu la presse à
l'occasion de la présentation d'un "Livre blanc de l’officine", élaboré par l'Ordre national des
pharmaciens.
Ce Livre blanc ne constitue pas une simple réaction à l’actualité, mais une réflexion globale
menée depuis un an. Il dessine les grandes lignes de la pharmacie d’officine d'aujourd'hui et
ses perspectives pour demain.
«
Le pharmacien d’officine ne saurait assurer sa place dans le système de santé de demain
sans développer encore ses compétences et l’étendue des ses interventions » a
souligné
Jean Parrot, Président du Conseil national de l’Ordre.
Ce développement s’insère, bien entendu, dans le respect des valeurs de qualité, de sécurité et
d’efficacité qui caractérisent le médicament. Mais, au-delà, pharmacien devra de plus en plus se
centrer sur le patient, ses besoins et ses attentes : il devra s'investir largement dans les soins, la
prévention et l’éducation pour la santé, et proposer de nouveaux services aux personnes, surtout
aux patients âgés dépendants, dont le nombre va croître inévitablement avec l’allongement de la
durée de la vie.
Le respect des « fondamentaux » de l'exercice n’exclut pas des évolutions dans ses modalités.
Ces
évolutions appellent un travail commun avec les autorités de santé les autres professionnels de
santé. Sur le plan financier, elles devront concilier les contraintes du pouvoir d’achat des patients,
de la protection sociale collective et de l'économie officinale.
Le Livre blanc est composé de quatre parties principales :
L’officine et son environnement
Optimiser la dispensation du médicament
Assumer de nouveaux rôles dans le système de santé
Promouvoir une entreprise officinale renouvelée
2 / 3
La synthèse des propositions met en lumière les thèmes essentiels qui vont permettre de
construire l’avenir de l’officine :
L’Europe
La présidence française de l’Union européenne en 2008 devrait permettre de préciser la
responsabilité propre des Etats membres dans l’organisation de la fourniture des services de
santé. Elle devrait aussi proposer de sécuriser les échanges commerciaux de médicaments et
de promouvoir l’utilisation des technologies de communication pour l'exercice pharmaceutique.
La dispensation du médicament
Les pharmaciens devraient ajuster le réseau officinal aux besoins de l'aménagement du
territoire, et renforcer encore la qualité et la sécurité de l’acte pharmaceutique. Plusieurs
améliorations sont proposées.
Les nouveaux rôles du pharmacien d’officine
De nombreux champs doivent être investis : les aides à la personne pour le maintien à domicile
des personnes âgées ou malades, les actions de prévention, d’éducation pour la santé, de
dépistage, l’accompagnement des patients en collaboration avec le médecin, la protection civile
contre les risques sanitaires majeurs….
La formation des pharmaciens
Pour que les pharmaciens puissent exercer au mieux leur mission d’intérêt général, il est
nécessaire d’élever le numerus clausus d’entrée en deuxième année des études
pharmaceutiques en fonction des besoin, de collaborer avec la Commission pédagogique
nationale pour mettre à jour les programmes, et de préparer la voie à un véritable
développement professionnel continu,
associant formation continue et auto évaluation
.
L’entreprise officinale
Pour le bénéfice des patients, la pharmacie d’officine a intérêt à rester indépendante et à ne pas
compromettre son caractère libéral. Les évolutions porteront sur la possibilité d’une exploitation
davantage partagée des entreprises officinales.
3 / 3
(*) Les représentants de la profession qui sont intervenus lors de la conférence de presse :
Ordre national des pharmaciens
¾
Jean Parrot : Président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens
¾
Jean-Charles Tellier : Président du Conseil Central des pharmaciens titulaires
d’officine (Section A)
¾
Jérôme Parésys-Barbier : Président du Conseil Central des pharmaciens adjoints
d’officine (Section D)
¾
Norbert Scagliola : Président du Conseil Central des pharmaciens des départements
et autres collectivités d’outre-mer (Section E)
Les syndicats
¾
Gilles Bonnefond : Secrétaire général de l’Union des syndicats de pharmaciens
d’officines (USPO)
¾
Philippe Gaertner : Président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de
France (FSPF)
¾
Claude Japhet : Président de l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF)
L’Association de pharmacie rurale
¾
Yves Trouillet : Président de l’Association de pharmacie rurale (APR)
Le Collectif des Groupements de pharmaciens d’officine
¾
Pascal Louis : Président du Collectif des Groupements de pharmaciens d’officine
Contact presse :
Anne-Laure Berthomieu (Direction de la communication de l'ONP)
Tél : 01 56 21 35 90 / 06 59 80 35 84
aberthomieu@ordre.pharmacien.fr
Des photos de la conférence de presse et le visuel de la couverture du Livre blanc seront disponibles sur
demande dès le 19 février après-midi.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.