Dale Carnegie : "Comment se faire des amis" (1936)

De
Publié par

1 AVERTISSEMENT

Le titre a pu vous paraître choquant... Comment se faire des amis
constitue cependant la référence des relations humaines de
qualité, nécessairement sincères et généreuses.
Le bien-fondé et l’approche pratique de ce livre le placent parmi
les dix best-sellers mondiaux en non-fiction de tous les temps.
Les principes de Relations humaines proposés ici restent novateurs
et sont universellement utiles. Aussi Dale Carnegie est-il considéré
comme le « Père des Relations humaines ». Ses méthodes, de plus
en plus suivies en Europe et à travers le monde, s’avèrent
merveilleusement d’actualité.
Certains exemples du livre sont loin d’être récents, mais leur
saveur et l’enthousiasme de l’auteur mettent bien en valeur des
moyens applicables tous les jours, dans la vie professionnelle,
familiale et sociale.
Plus de 150 000 personnes vivent chaque année l’Entraînement
Dale Carnegie ® à la Communication et au Leadership : ils
progressent ainsi dans la confiance en soi, la parole en public et
les relations humaines.

Gérard WEYNE

Initiateur en France et en Belgique des Entraînements Dale
Carnegie ®



2
SOMMAIRE


Avertissement 6

Huit points sur lesquels ce livre vous aideront à progresser
Préface à la nouvelle édition, par Dorothy Carnegie 7
Pourquoi et comment j’ai ...
Publié le : lundi 9 mai 2011
Lecture(s) : 1 498
Nombre de pages : 262
Voir plus Voir moins
1 AVERTISSEMENT Le titre a pu vous paraître choquant... Comment se faire des amis constitue cependant la référence des relations humaines de qualité, nécessairement sincères et généreuses. Le bien-fondé et l’approche pratique de ce livre le placent parmi les dix best-sellers mondiaux en non-fiction de tous les temps. Les principes de Relations humaines proposés ici restent novateurs et sont universellement utiles. Aussi Dale Carnegie est-il considéré comme le « Père des Relations humaines ». Ses méthodes, de plus en plus suivies en Europe et à travers le monde, s’avèrent merveilleusement d’actualité. Certains exemples du livre sont loin d’être récents, mais leur saveur et l’enthousiasme de l’auteur mettent bien en valeur des moyens applicables tous les jours, dans la vie professionnelle, familiale et sociale. Plus de 150 000 personnes vivent chaque année l’Entraînement Dale Carnegie ® à la Communication et au Leadership : ils progressent ainsi dans la confiance en soi, la parole en public et les relations humaines. Gérard WEYNE Initiateur en France et en Belgique des Entraînements Dale Carnegie ® 2 SOMMAIRE Avertissement 6 Huit points sur lesquels ce livre vous aideront à progresser Préface à la nouvelle édition, par Dorothy Carnegie 7 Pourquoi et comment j’ai écrit ce livre, par Dale Carnegie 9 Huit conseils qui vous permettront de tirer de ce livre le bienfait maximum 16 Première partie TROIS TECHNIQUES FONDAMENTALES POUR INFLUENCER LES AUTRES 1 Si vous voulez récolter du miel, ne bousculez pas la ruche 22 2. Le grand secret des relations humaines 39 3. Qui en est capable a le monde avec lui, qui ne l’est pas reste seul 54 Deuxième partie SIX MOYENS DE GAGNER LA SYMPATHIE DES AUTRES 4. Pour être partout le bienvenu 76 5. Un moyen facile de faire une bonne première impression 90 6. Si vous n’observez pas ce principe … tant pis pour vous 99 7. Voulez-vous que votre conversation soit appréciée ? C’est très facile 107 8. Comment intéresser les autres 118 9.ent plaire instantanément ? 123 3 Troisième partie DOUZE MOYENS DE RALLIER LES AUTRES À VOTRE POINT DE VUE 10. Que gagnez-vous à argumenter? 135 11. Un moyen infaillible de se faire des ennemis! Comment l’éviter? 143 12. Que faire quand vous avez tort ? 154 13. C’est par le coeur qu’on parvient à l’esprit 142 14. Le secret de Socrate 172 15. La soupape de sûreté 179 16. Pour obtenir la coopération d’autrui 185 17. Une formule pour accomplir des prodiges .... 191 18 Ce que chacun désire 196 19 .Un appel apprécié de tous 203 20. Le cinéma le fait, la télévision le fait, pour quoi pas vous? 209 21. Pour déclencher une réaction 214 Quatrième partie SOYEZ UN LEADER: NEUF MOYENS DE MODIFIER L’ATTITUDE DES AUTRES SANS IRRITER NI OFFENSER 22. S’il vous faut corriger une faute, commencez ainsi 218 23. Comment corriger les autres sans vous faire détester 224 24. Parlez d’abord de vos erreurs 229 25. Personne n’aime recevoir des ordres 234 26. Comment ménager l’amour-propre de votre interlocuteur 237 4 27 .Comment stimuler les hommes 241 28. Comment inciter l’autre à se dépasser 247 29.ent favoriser les progrès 252 30. Comment motiver 257 HUIT POINTS SUR LESQUELS CE LIVRE VOUS AIDERA À PROGRESSER I. Eveiller en vous de nouvelles pensées, de nouvelles perspectives : bousculer la routine 2. Vous attirer facilement et rapidement des amis. 3. Vous faire apprécier davantage. 4. Rallier les autres à votre point de vue. 5. Développer votre influence, votre ascendant, votre capacité à faire agir. 5 6. Faire face aux critiques, régler les conflits, garder l’harmonie dans vos contacts avec les autres. 7. Développer vos talents d’expression et de communication. 8. Susciter l’enthousiasme parmi vos collaborateurs. 6 PREFACE A LA NOUVELLE EDITION La première édition de Comment se faire des amis est parue en 1936. Le tirage était limité à cinq mille exemplaires. Dale Carnegie ne s’attendait pas à dépasser ce chiffre, ses éditeurs Simon et Schuster non plus. Ils furent stupéfaits de voir ce livre obtenir un succès foudroyant. Les éditions se succédèrent à un rythme accéléré pour faire face à une demande sans cesse croissante. C’est ainsi que Com ment se faire des amis fait aujourd’hui partie des best-sellers mondiaux. Ce livre a su, en effet, toucher la corde sensible qui vibre en chacun de nous et répondre à un véritable besoin. Le succès de sa diffusion depuis cinquante ans témoigne de sa portée universelle. Dale Carnegie déclarait qu’il était plus facile de gagner un million de dollars que d’ajouter au langage des hommes un seul titre universellement connu. Comment se faire des amis est devenu un tel titre, cité, paraphrasé, enseigné, utilisé dans quantité de contextes différents allant du roman à la caricature politique. L’ouvrage lui-même a été traduit dans presque toutes les langues. Chaque génération le redécouvre et en tire parti. Mais alors, pourquoi modifier un livre qui a toujours un tel impact? Dale Carnegie, tout au long de sa vie, n’a cessé de corriger son oeuvre. Comment se faire des amis est avant tout un manuel destiné à ceux qui suivent son « Entraînement à la Communication et au Leadership ». Jusqu’à sa mort en 1955, Dale Carnegie a périodiquement modifié son enseignement. Et depuis, chaque année, les techniques de l’Entraînement Dale Carnegie continuent à être perfectionnées. Dale Carnegie a également remis à jour plusieurs fois Comment parler en public. S’il avait vécu plus longtemps, il aurait, sans doute, lui-même révisé Comment se faire des amis. 7 Les lecteurs d’aujourd’hui ignorent le nom d’un grand nombre de personnalités citées dans le livre d’origine, célèbres à l’époque de la première publication. Traduit en trente-sept langues, ce livre a aidé plus de quarante millions de lecteurs à atteindre ces objectifs Cette nouvelle édition a pour ambition de rajeunir certains exemples sans en modifier l’esprit. Dale Carnegie écrivait comme il parlait en public:sur le ton de la conversation et avec beaucoup de fougue. Ainsi, sa voix se fait entendre, dans ce livre et dans le reste de son oeuvre, avec toujours autant de force. Des millions de lecteurs et de participants à l’Entraînement Carnegie, en nombre croissant chaque année dans le monde entier, améliorent leur qualité de vie en appliquant les principes de Com ment se faire des amis. A tous, nous offrons cette nouvelle édition, comme un outil pratique et d’actualité. DOROTHY CARNEGIE (Mme Dale Carnegie) 8 POURQUOI ET COMMENT J’AI ÉCRIT CE LIVRE Aux Etats-Unis, au cours des trente-cinq dernières années, les éditeurs ont imprimé plus de deux cent mille ouvrages. La plupart étaient mortellement ennuyeux et n’étaient pas rentables. Le directeur d’une des plus importantes maisons d’édition au monde m’a confié récemment que, malgré son expérience, elle était déficitaire sur les sept huitièmes de ses publications. Dans ces conditions, comment ai-je pu avoir l’audace d’écrire encore un livre? Et comment puis- je espérer que vous vous donnerez la peine de le lire? Je vais m’efforcer de répondre à ces deux questions. Depuis 1912, je dirige à New York des séminaires destinés à compléter la formation pratique des industriels, fonctionnaires, membres de professions libérales, directeurs, ingénieurs et cadres d’entre prises... Au début, je me bornais à enseigner l’éloquence, ou plutôt l’art de s’exprimer avec plus de clarté, plus de puissance, plus d’aisance, aussi bien dans les entretiens ou réunions que dans les discours en public. Cependant, à mesure que les saisons passaient, je comprenais que, si les participants à mes stages avaient grand besoin de connaître les lois de la parole en public, il leur manquait une science infiniment plus précieuse : cette « psychologie pratique », cet art de rendre agréables, harmonieux et constructifs, leurs rapports professionnels ou personnels avec leurs semblables. D’ailleurs, j’avais moi-même grand besoin de l’apprendre. Quand je repense à ces années, je suis effaré de constater à quel point je manquais souvent de finesse et de tact. Si seulement quelqu’un m’avait alors mis entre les mains un ouvrage comme celui- ci!... 9 En effet, le pouvoir d’influencer ses semblables est indispensable à tout homme qui vit en société, quelle que soit sa profession. Le comptable, l’architecte, le médecin ou l’ingénieur ne sauraient pas plus s’en passer que le vendeur, le cadre ou le directeur. Les études et les recherches, effectuées il y a quelques années à la demande de la Fondation Carnegie, ont révélé un fait extrêmement important: même dans les professions scientifiques comme celle d’ingénieur, la réussite est due pour 15 % environ aux connaissances techniques et pour 85 % à la personnalité, à l’habileté dans les rapports humains, à la faculté de susciter l’enthousiasme chez les autres. Pendant de longues années, j’ai dirigé des cours pour l’Association des Ingénieurs, à New York et à Philadelphie. 1 500 ingénieurs environ se sont adressés à moi. Pourquoi? Parce qu’ils ont compris, après des années d’expérience et d’observation, que les belles situations ne sont pas nécessairement confiées à ceux qui connaissent le mieux leur spécialité. Les hommes n’ayant que leur science technique abondent sur le marché. Mais celui qui possède la connaissance de son métier, plus le pouvoir d’influencer ses collaborateurs, s’élève vers le succès. Au temps de son activité la plus féconde, John D. Rockefeller confia à un ami: «Ceux qui savent influencer les hommes possèdent une qualité que je suis disposé à rétribuer davantage que n’importe quelle valeur sous le soleil. Vous seriez tentés de penser que tous les collèges s’efforcent de développer par leur enseignement la faculté la plus précieuse qui soit au monde? Eh bien ! s’il se trouve un cours pratique et sensé de ce genre dans une seule université, il a, jusqu’à ce jour, échappé à mes investigations. 10
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

sanogoszs

well

lundi 19 mai 2014 - 12:35