Hôtellerie

Publié par

LeLivre
Blanc du Comité
pour la Modernisation
del’Hôtellerie
française Agir
s’adapter
moderniser séduire
innover
comprendre
édito
Qui sommes-nous ?
Mark Watkins
Président du Comité pour la Modernisation
de l’Hôtellerie Française
Le Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française, association à but
non lucratif et non subventionnée, a été créé pour favoriser la qualification
et la réadaptation de notre offre hôtelière aux attentes de sa clientèle. Notre
cœur de préoccupation va avant tout vers les consommateurs, avec une
finalité consumériste. Mais, par essence même, nous nous sommes donnés
une vocation de soutien aux hôteliers pour qu’ils puissent regagner des 7
clients et les satisfaire pleinement.
Le Livre Blanc du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française Nov. 2007 Du côté des hôteliers, l’offre a pris un Les nombreux élus nationaux que j’ai
sérieux retard de modernité par rap- rencontrés ont été sensibles à notre
port à l’évolution des modes de vie, de démarche militante, ainsi que les mé-
l’habitat et de l’immobilier de bureaux. dias. Je veux les en remercier.
Beaucoup d’entre eux ne disposent
plus des moyens nécessaires, en argent Le Comité pour la Modernisation de
et en idées, pour inverser la tendance. l’Hôtellerie Française est avant tout
Du côté des voyageurs, l’on trouve un organisme autonome. Son rôle se
que l’hôtellerie française est de plus situe dans l’action, avec une liberté
en plus décevante, avec parallèlement ...
Voir plus Voir moins
LeLivre Blanc du Comité pour la Modernisation del’Hôtellerie française Agir s’adapter moderniser séduire innover comprendre édito Qui sommes-nous ? Mark Watkins Président du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française Le Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française, association à but non lucratif et non subventionnée, a été créé pour favoriser la qualification et la réadaptation de notre offre hôtelière aux attentes de sa clientèle. Notre cœur de préoccupation va avant tout vers les consommateurs, avec une finalité consumériste. Mais, par essence même, nous nous sommes donnés une vocation de soutien aux hôteliers pour qu’ils puissent regagner des 7 clients et les satisfaire pleinement. Le Livre Blanc du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française Nov. 2007 Du côté des hôteliers, l’offre a pris un Les nombreux élus nationaux que j’ai sérieux retard de modernité par rap- rencontrés ont été sensibles à notre port à l’évolution des modes de vie, de démarche militante, ainsi que les mé- l’habitat et de l’immobilier de bureaux. dias. Je veux les en remercier. Beaucoup d’entre eux ne disposent plus des moyens nécessaires, en argent Le Comité pour la Modernisation de et en idées, pour inverser la tendance. l’Hôtellerie Française est avant tout Du côté des voyageurs, l’on trouve un organisme autonome. Son rôle se que l’hôtellerie française est de plus situe dans l’action, avec une liberté en plus décevante, avec parallèlement d’expression en accord avec sa voca- des prix qui augmentent désormais tion. Notre association est totalement exagérément. Nous ne jetons la pierre indépendante des pouvoirs publics et à personne. La tournure du marché a collectivités territoriales, des admi- simplement mal évolué depuis ces deux nistrations, des partis politiques, des dernières décennies : l’hôtellerie a été syndicats professionnels et de salariés, poussée dans une impasse économi- des groupes hôteliers, des associations que, sans que personne n’ait su ou pu professionnelles et clubs hôteliers, des l’éviter, malgré la reprise globale dans la sociétés financières, des sociétés de demande de ces deux dernières années. presse, des fournisseurs équipemen- tiers et de l’ensemble des propriétaires L’existence de notre association se jus- et exploitants hôteliers. Cette indépen- tifie par le seul fait que la situation dance n’interdit pas toutefois ces opé- de l’hôtellerie française est devenue rateurs de devenir membres de notre alarmante. En tant que consultant association, en respectant notre code spécialiste de l’hôtellerie et à la lu- déontologique et en œuvrant dans mière des études de clientèles et des le sens de notre vocation. Aussi, nos très nombreuses visites d’hôtels que membres — tous motivés par notre j’ai pu effectuer depuis bientôt 30 action et notre leitmotiv — sont des ans, je cherche activement à alerter hôteliers, des groupes et des chaînes depuis une dizaine d’années l’opi- d’hôtels, des prestataires et fournis- nion et plus récemment les pouvoirs seurs de l’hôtellerie, des CDT, CRT, publics sur le sort de l’hôtellerie fran- CCI, des consultants spécialisés et des çaise. Une grande conférence sur ce experts, ainsi que des particuliers. thème a même été organisée par ma société, à compte d’auteur, en sep- Le Comité pour la Modernisation de l’Hôtelle- tembre 2005. Petit à petit, on prend rie Française ne se contente pas de simple- ici et là conscience de la nécessité de ment dénoncer la situation économique redynamiser notre parc hôtelier. Mais et de produit dans laquelle se trouve le le chantier est encore long avant que parc hôtelier hexagonal. Nous travaillons les choses n’évoluent dans le bon sens. activement pour inverser la tendance. Nous avons ainsi en premier lieu un rôle française, au travers de ses équipe- de conseiller, de contributeur et de sti- ments, de ses méthodes et de son offre mulateur de la modernisation de l’hô- en général, tellerie française. Tous les moyens de mener des actions d’influence et communication sont et seront utilisés de lobbying auprès des décideurs, des pour parvenir à cet objectif. Notre vo- collectivités et des institutionnels pour cation, inscrite dans les statuts de l’as- favoriser le développement des aides sociation, est la suivante : techniques et financières à l’hôtellerie promouvoir la modernisation de française et une réglementation juste, l’hôtellerie française auprès des pou- selon les priorités et les besoins qua- voirs publics et institutionnels, de la litatifs pour l’adapter à la demande profession hôtelière et de la clientèle touristique, hôtelière et touristique, contribuer à redorer l’image de être un observatoire et une struc- l’offre touristique et hôtelière de la ture de veille sur la situation de l’of- France, fre hôtelière française, tant en termes réaliser des communications régu- d’évolution que de son adaptation aux lières et occasionnelles d’analyses et attentes de la clientèle, d’études, via les médias dans le cadre être une force de proposition et de de la modernisation de l’hôtellerie progrès pour moderniser l’hôtellerie française. Nous voulons faire bouger l’hôtellerie. Et nous y parvenons. Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française 6, Rue de Jarente – 75004 Paris 9 www.comitemodernisation.org Le Livre Blanc du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française Nov. 2007 avant-propos Pourquoi un livre blanc de la modernisation de l’Hôtellerie française ? Si notre action et notre vocation sont présentées sur notre site Internet en constante évolution (www.comitemodernisation.org), nous avons sou- haité « geler » sur du papier à la fois un constat et des propositions, afin de diffuser le plus largement possible auprès des médias, des élus natio- naux et territoriaux, et des pouvoirs publics notre alerte et de les sensi- biliser autour de la préoccupation qui est la nôtre : le besoin pressant de moderniser notre hôtellerie française. Ce Livre Blanc est par conséquent un La seconde partie présente en 10 points outil de progrès, certes critiquable, ce que nous suggérons comme solu- mais qui aura sûrement le mérite de tions d’amélioration « d’urgence » et poser les problèmes sur la table et de prioritaires. Bien entendu, nous ne chercher des solutions justes et utiles nous contentons pas de conseiller ou pour aider notre hôtellerie à sortir de suggérer, le Comité pour la Moder- d’une situation difficile. nisation de l’Hôtellerie Française sera partie prenante dans chaque chantier Dans cet ouvrage, nous parlerons de géné- sur lesquels nous proposons un tra- ralités certes désolantes, qui se rencon- vail concret, utile et nécessaire. trent souvent. Mais nous n’oublions pas qu’il existe en France de grands hôte- Pour terminer, si nous préconisons liers, très professionnels et en grand un grand nombre de mesures pour nombre. Quant aux hôtels français, aider l’hôtellerie à se moderniser et à beaucoup sont de véritables bijoux, bien adapter son offre à ses clientèles, et si tenus, à la séduction et au charme que beaucoup de ces recommandations nul ne voudrait contester. Ces hôteliers- concernent les collectivités et l’État, là savent de quoi nous parlons quand notre philosophie défend l’idée que nous évoquons la qualité et la satisfac- les pouvoirs publics ne doivent pas tion de la clientèle. Dans un pays qui se supplanter le secteur privé dans sa présente volontiers comme la première responsabilité et que les hôteliers destination touristique mondiale, nous doivent avant tout parvenir à se re- voulons dire qu’il n’y a pas de tourisme mettre en question pour avancer. de qualité sans hôtellerie de qualité. Ce Mais pour atteindre ces objectifs, Livre Blanc présente en première partie l’environnement réglementaire doit un constat sans parti pris, mais aussi sans évoluer et il est probable que de complaisance, sur l’hôtellerie en France, nombreuses aides devront soutenir avec sa problématique, ses faiblesses et les professionnels dans leurs débuts 11 ses contraintes. de remises en question. Le Livre Blanc du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française Nov. 2007 Sommaire Pages Qui sommes-nous ? 7 Pourquoi un Livre Blanc de la Modernisation de l’Hôtellerie française ? 10 Première partie : le constat & la problématique de l’hôtellerie française 15 Panorama sur l’hôtellerie 16 Un parc hôtelier qui monte en gamme 18 Les chaînes hôtelières, la force vive 22 Les celières intégrées vont-elles faire disparaître l’hôtellerie indépendante ? 24 La problématique de l’hôtellerie française : les contraintes externes à la profession 28 l’imprévisibilité & la dépendance du tourisme 28 des changements d’habitudes de consommer 29 les 35 heures 29 la chasse aux notes de frais 30 des règles concurrentielles complexes 31 des banquiers frileux en hôtellerie 31 le juste prix malmené 32 des conditions d’exercice défavorables 32 La problématique de l’hôtellerie française : les contraintes internes à la profession 33 trop de petits hôtels 33 insuffisance de fonds propres & financement complexe 34 un patent retard de modernité 35 un manque évident d’entretien 38 une gestion au jour le jour 38 une prise en compte insuffisante des clients par les hôteliers 39 méconnaissance du marché & de ses mécanismes 40 un grand conservatisme 40 la difficulté de trouver du personnel 41 une image floue et peu intelligible 41 une réglementation coûteuse 42 trop d’indépendants isolés 43 Seconde partie : les pistes d’améliorations proposées par le Comité, en 10 points 45 Lancer une grande étude inédite sur les clientèles hôtelières 4601 Réformer les normes hôtelières de classement 5002 Réintroduire la défiscalisation 5303 Créer et animer un Observatoire de l’hôtellerie 5504 Généraliser les subventions et les aides publiques 05 pour la modernisation de l’offre 57 Défiscaliser la transmission des entreprises hôtelières 6306 Financer les prestations de conseil et d’assistance 6507 Rendre les certifications, les labellisations 08 et le Plan Qualité tourisme plus attractifs 68 Soutenir les spécialisations des hôtels 7109 13 Revaloriser la profession et travailler sur son avenir 7510 Le Livre Blanc du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française Nov. 2007 Première partie Le Constat & la Problématique de l’Hôtellerie 15 Le Livre Blanc du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française Nov. 2007
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.