Intégralité du Livre Blanc à télécharger

Publié par

L e s M a i n e - e t - L o i r e p o s s i b l e s
L i v r e B l a n c d e l ’ é c o n o m i e d é p a r t e m e n t a l e Introduction
« Pourquoi un Livre Blanc ? » 6
Périmètre et enjeux
Le Maine-et-Loire physique 10
L’armature urbaine 14
Les hommes 16
Le Maine-et-Loire en 2020
Un département de la mobilité 19
-- La mobilité physique
-- Construire l’internationalité du département
Un département de l’environnement, un territoire positif 25
-- Les grandes tendances sociétales
-- Les éco-activités comme fi l conducteur
-- La révolution agricole
-- Végétal et biodiversité
-- L’eau
Un département de l’innovation 37
-- Les pôles d’excellence et les outils structurants
-- Éducation : un paradoxe
-- L’enseignement supérieur et la recherche
-- Entrepreneuriat et outils innovants
-- Le commerce
-- Santé et services à la personne
Un département de l’émotion 51
-- Forger une identité
-- Le tourisme
-- Culture et patrimoine
Conclusion
Une volonté pour porter ces atouts 58
Bibliographie 62 INTRODUCTION
Fort d’un développement continu depuis plus de soixante
ans, ayant su répondre à trois chocs pétroliers qu’on croyait POURQUOI UN
« majeurs », l’explosion de nombreuses bulles spéculatives,
la chute du bloc soviétique, l’ouverture de la Chine au LIVRE BLANC ? marché, notre modèle de croissance semblait pouvoir durer,
malgré quelques « signaux » qui s’étaient mis à clignoter,
et notamment une financiarisation des activités ...
Voir plus Voir moins
L e s M a i n e - e t - L o i r e p o s s i b l e s L i v r e B l a n c d e l ’ é c o n o m i e d é p a r t e m e n t a l e Introduction « Pourquoi un Livre Blanc ? » 6 Périmètre et enjeux Le Maine-et-Loire physique 10 L’armature urbaine 14 Les hommes 16 Le Maine-et-Loire en 2020 Un département de la mobilité 19 -- La mobilité physique -- Construire l’internationalité du département Un département de l’environnement, un territoire positif 25 -- Les grandes tendances sociétales -- Les éco-activités comme fi l conducteur -- La révolution agricole -- Végétal et biodiversité -- L’eau Un département de l’innovation 37 -- Les pôles d’excellence et les outils structurants -- Éducation : un paradoxe -- L’enseignement supérieur et la recherche -- Entrepreneuriat et outils innovants -- Le commerce -- Santé et services à la personne Un département de l’émotion 51 -- Forger une identité -- Le tourisme -- Culture et patrimoine Conclusion Une volonté pour porter ces atouts 58 Bibliographie 62 INTRODUCTION Fort d’un développement continu depuis plus de soixante ans, ayant su répondre à trois chocs pétroliers qu’on croyait POURQUOI UN « majeurs », l’explosion de nombreuses bulles spéculatives, la chute du bloc soviétique, l’ouverture de la Chine au LIVRE BLANC ? marché, notre modèle de croissance semblait pouvoir durer, malgré quelques « signaux » qui s’étaient mis à clignoter, et notamment une financiarisation des activités humaines qui a engendré tous les abus.C’est la crise. Celle-ci est plus Pourtant, c’est bien ce modèle qui est aujourd’hui remis ample, plus profonde, plus en cause par :grave que celles que nous — un réchauffement anormalement marqué de la planète avons connues jusqu’à présent. et des perturbations climatiques significatives, Parce qu’au-delà des aléas — une raréfaction des sources d’énergie fossiles, de la matière première,de l’économie, elle survient à — une pollution massive de l’air, l’eau, la terre et des un moment où de nombreux risques de conflits majeurs pour leur détention, — la nécessité de nourrir neuf milliards d’habitants sur la « fondamentaux » sont mis planète en 2050,à mal : politiques, sociaux, — l’obligation de répondre aux souhaits de croissance des économiques, moraux, pays émergents ou en voie de développement, sociétaux … Livre Blanc de l’économie départementale Les Maine-et-Loire possibles 6 7 — l’e xigence parallèle que cette réponse s’inscrive dans encore, constitue sans doute une force remarquable pour une logique de « durabilité », respectueuse des intérêts demain : équilibre entre ville et campagne, monde rural et des vies à venir. et urbain, agriculture et industrie, économie touristique et résidentielle… nous donnions l’impression, avec notre Ces nouvelles contraintes sont en train de s’imposer « douceur angevine » de ne pas vouloir faire de choix. massivement à nos consciences : hommes politiques, Mais justement, il était là ce choix, dans cet équilibre ! scientifiques, acteurs économiques, sociaux, citoyens, consommateurs : nous sommes tous pris dans les entrelacs D’une certaine manière on peut penser que, avant la de ces contradictions apparentes, cherchant à définir un lettre, notre territoire s’est inscrit dans une logique de cadre qui apporterait, d’un coup, toutes les réponses que croissance maîtrisée et continue, menée par des aînés nous recherchons. responsables, soucieux de transmettre une terre non altérée sur laquelle leurs enfants pourraient vivre à leur L’exercice d’un Livre Blanc dans ce contexte peut dès tour, pour que « l’avenir pousse en Anjou ». lors apparaître comme la recherche d’une utopie par de doux rêveurs. Ce serait le cas si nous avions cherché Aussi dans le droit fil de cette logique, nous ne cherchons à proposer des solutions toutes faites. Mais nous avons pas à imposer des points de vue, mais à identifier les plutôt cherché à investir les champs du possible, les univers axes de développement qui correspondent à cette nature qui, partant de l’existant, s’offrent à nous. équilibrée du département pour en faire surgir les « Maine- et-Loire possibles », reprenant à notre compte cette phrase Le Maine-et-Loire est un département qui a su conserver de Saint Exupéry : « Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit son identité malgré la tyrannie des modes. Son équilibre, pas de le prévoir, mais de le rendre possible ». qui pouvait prêter à faire sourire il y a peu de temps Christophe Béchu Joël Blandin Président du Conseil général Président de la de Maine-et-Loire Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire Livre Blanc de l’économie départementale Les Maine-et-Loire possibles Périmètre et enjeux Le Maine-et-Loire physique L’armature urbaine Les hommes Livre Blanc de l’économie départementale Les Maine-et-Loire possibles 8 9 Périmètre et enjeux Livre Blanc de l’économie départementale Les Maine-et-Loire possibles PÉRIMÈTRE ET ENJEUX les éventuels redécoupages administratifs, la réalité économique est celle-ci : le « sort » du Maine-et-Loire est LE MAINE-ET-LOIRE indissociable de celui de la Loire-Atlantique. Aussi, même s’il faut toujours porter des stratégies d’adaptation, nous PHYSIQUE devons privilégier les axes qui irriguent les trois sommets de ce triangle en renforçant tous les sujets de coopération. L’axe Angers-Nantes doit être l’outil d’enracinement d’une économie tertiaire de haut niveau et Angers doit Le Maine-et-Loire installer à l’Ouest ses outils de rayonnement scientifique, a-t-il réellement conscience universitaire et métropolitain. des atouts dont il dispose ? L’axe Angers-Cholet peut constituer la nouvelle armature économique départementale, en associant le tertiaire Une grande proximité de Paris (tout juste une heure et angevin à l’industrie choletaise. La récente ouverture de demie) avec un excellent cadencement des TGV rend très l’autoroute A87 et l’incontestable développement de la aisé l’aller-retour dans la journée à la ville où convergent couronne Sud d’Angers, le complet repositionnement tous les réseaux mondiaux de décideurs. de Chemillé et sa région, tant sur le plan commercial L’Anjou est bien placé pour proposer un dépaysement qu’industriel, ainsi que du Nord de l’agglomération de lors de séminaires, congrès et autres manifestations Cholet, montrent l’impact structurant de cet équipement professionnelles. qui impose, par ailleurs, la réalisation d’une voie de Le réseau autoroutier quadrille du Nord au Sud et d’Est contournement au Sud de l’agglomération angevine. en Ouest le département et le relie aux axes majeurs (région parisienne, Espagne, Lyon). Saumur ne doit pas être pensée « au bout du département », Le réseau Mélissa connecte également tous les points et voire « au bout de la Région », mais inscrite au cœur des zones d’activité du département au haut débit. coopérations interdépartementales et interrégionales Pour mémoire, un des critères du choix de St Gobain qui en font la porte d’un nouveau développement. Ainsi d’implanter une unité de production Isover à Chemillé a faut-il saisir les opportunités que propose le Conseil été la qualité de ces infrastructures. Economique et Social Régional qui préconise une réappropriation des problématiques périphériques et le Le département de Maine-et-Loire s’inscrit dans un espace développement d’une vraie politique à l’Est de la région. géographique qui produit 60 % de la richesse régionale : Une vision s’appuyant sur le rayonnement de Saumur à le triangle Nantes-St Nazaire / Angers / Cholet est le l’Est (industrie, logistique, tourisme, culture, Val de Loire « triangle d’or » des Pays de la Loire et Saumur en constitue Patrimoine Mondial de l’Unesco…) est à construire l’un des sas majeur, au confluent de trois régions. avec l’ensemble des acteurs (Régions, Départements, Ce seul fait doit nous faire penser que, quels que soient Agglomérations…). Il est notable de souligner que, pour Livre Blanc de l’économie départementale Les Maine-et-Loire possibles 10 11 leur part, les Tourangeaux regardent dorénavant « à Ainsi, de nouveaux enjeux devront être relevés : l’Ouest », depuis que l’A85 se ramifie jusqu’à Nantes et — les liaisons et le cadencement TER Cholet/ Nantes, la Bretagne, d’un côté, jusqu’à Clermont-Ferrand, Lyon — les infrastructures de liaison avec le futur aéroport de et l’Europe centrale, de l’autre. Notre-Dame-des-Landes et notamment le projet de grand périphérique Est de Nantes qui irriguera toute Par ailleurs, la Loire, axe majeur d’une économie fluviale la partie Ouest du Maine-et-Loire, disparue, fonctionne comme un fil invisible qui unit ces — le rôle grandissant des gares et de leurs fonctions de territoires à travers leurs patrimoines, leurs cultures, leurs plateforme de services avec le renforcement de l’usage littératures…, mais que nous ne savons pas suffisamment des transports collectifs. utiliser. Il faut redonner aux « Maino-Ligériens » l’usage de leur fleuve. Ainsi, l’axe Montsoreau-Ancenis, au sein de l’axe majeur ligérien, doit trouver un nouveau souffle en associant le CENTRALITÉS URBAINES ET FLUX METROPOLITAINS EN PAYS DE LA LOIREpatrimoine, la culture et l’économie. Montsoreau-Saumur, autour de l’image internationale du Cadre Noir, de l’Abbaye Royale de Fontevraud, du château de Saumur ; Angers, son château, son cœur historique, les tapisseries et leur formidable potentiel international, la métropole de culture et d’économie ; Ancenis, en Loire-Atlantique qui, s’appuyant sur Liré (Joachim du Bellay) et Saint-Florent- le-Vieil, plonge vers le Choletais et ses usines, la Vendée Militaire et le Puy-du-Fou. Le potentiel de cet axe est à revisiter, en visant les flux touristiques de la Touraine qui, capitalisant sur l’attractivité des châteaux de la Renaissance et leur notoriété mondiale, constitue la troisième destination touristique pour les visiteurs étrangers en France après Paris et le Mont Saint-Michel. Parce que notre environnement évolue lui aussi très rapidement, la question des infrastructures n’est jamais close. Livre Blanc de l’économie départementale Les Maine-et-Loire possibles PÉRIMÈTRE ET ENJEUX Cinq territoires principaux qualifient le département : Ses atouts touristiques ne manquent pas, même s’ils sont limités et pourraient être renforcés. Sa desserte routière — A ngers et sa couronne : branchée par l’autoroute vers est, en revanche, à améliorer et la finalisation de l’axe 4 directions : Le Mans - Paris, Nantes, Saumur - Tours Angers-Rennes pourrait servir de nouveau vecteur de - Clermont-Ferrand - Lyon, Cholet - La Roche-sur-Yon - développement pour le Segréen.Bordeaux. Parfaitement connectée à son environnement, e — Baugé, enfin, au cœur d’une couronne réunissant hormis en direction de Rennes, Angers, la 16 ville de La Flèche, Le Lude, Noyant, Longué, Beaufort et Durtal, France, constitue le point stratégique du département. à proximité des autoroutes A11 et A85, possède Sans être encore dotée de tous les attributs d’une également un rôle de ville d’équilibre qu’elle doit métropole, Angers appartient au « club » des villes développer. La présence importante de résidents européennes de plus de 200.000 habitants et doit étrangers (principalement britanniques), le golf et le s’enrichir d’attributs qui l’y maintiennent. Sa connexion château du Roi René sont autant d’atouts qui doivent aérienne, dans ce sens, doit être repensée. e être exploités.— C holet et les Mauges : le 20 bassin industriel de France (en y adjoignant le canton de Mortagne) constitue un Globalement, le Maine-et-Loire bénéficie de solides territoire à part. Très fortement industrialisé, connecté infrastructures, mais qui doivent être renforcées. Il faut sur Nantes (sa liaison ferroviaire doit cependant être terminer le « quadrillage » du territoire.améliorée) et maintenant vers Bordeaux et l’Espagne, le Choletais constitue à n’en point douter l’hinterland de Enfin, deux investissements majeurs doivent être réalisés afin l’économie nantaise qui peut lui donner un formidable de ne pas limiter le développement départemental :potentiel de développement. Pourtant, Cholet souffre encore d’un relatif enclavement : au sud en direction de — l’axe Ancenis-Notre-Dame-des-Landes qui, s’il ne se Poitiers, au nord après Beaupréau. Sa non connexion fait pas, disqualifierait le département et tout le Sud- au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes risquerait Ouest régional par rapport à la Loire-Atlantique et de la marginaliser durablement. Enfin, la finalisation l’Ille-et-Vilaine, de la 2x2 voies vers Saumur connecterait Cholet à — le « barreau Sud » de Paris qui assurera une connexion Tours-Vierzon et Lyon, avec lesquelles les entreprises TGV optimale du département avec le Nord, l’Est, Lyon choletaises commercent au quotidien. et le Sud-est. — Saumur est maintenant parfaitement installée sur son axe autoroutier et doit pouvoir capter les flux. La perte de sa liaison TGV n’a pas semblé affecter son économie et ce sont ses échanges avec sa périphérie (Bourgueil, Chinon, Thouars et Loudun) qui pourraient renforcer son pouvoir d’attractivité au-delà du tourisme, dont il sera question plus tard. — Segré joue parfaitement son rôle de ville d’équilibre en fixant la population, le commerce et l’activité locale. Livre Blanc de l’économie départementale Les Maine-et-Loire possibles 12 13 Inscrit au cœur du triangle économique marqué par La problématique de l’étalement urbain, du développement Nantes et son port Saint-Nazaire, à l’Ouest, Angers à des pôles secondaires et la dynamique rurale relèvent l’Est et Cholet au Sud, le Maine-et-Loire bénéficie d’une du même sujet. Dans ce sens, le télétravail et les situation stratégique en Région des Pays de la Loire. activités à distance (enseignement, formation continue, télédéclaration et dématérialisation des formalités) Ses atouts sont multiples s’il sait répondre à 5 questions : constituent des outils d’aménagement dans lesquels il faut investir.— comment consolider l’identité économique départementale et notamment réinvestir la question Il ne s’agit pas de « solidarité » des territoires qui de la complémentarité Angers-Cholet ? laisseraient entendre que certains prévalent par rapport — comment repositionner Angers par rapport à Nantes à d’autres plus pauvres, délaissés, éloignés des flux, mais en recherchant toutes les synergies et en saisissant d’affirmer le lien étroit qui les unit et peut les porter dans toutes les opportunités ? un projet collectif.— comment enraciner Angers comme une « vraie ville de l’Ouest » ? — comment utiliser les potentialités de Saumur, Segré et du Baugeois dans leurs relations avec les départements périphériques ? — comment porter un projet départemental global, qui constitue une vraie réponse aux attentes locales, porter les aspirations de chacun en les renforçant plutôt qu’en les centralisant ? Comme tous les territoires de développement, le Maine- et-Loire doit répondre à cette difficulté duale en matière d’aménagement : constituer de vrais éléments de centralité à rayonnement fort, assurer la présence de ces éléments sur tout le territoire en évitant les centralismes métropolitains. La constitution d’une métropole ne doit pas s’établir sur l’épuisement des territoires périphériques, mais servir, au contraire, leur enracinement. La leçon de la mondialisation nous montre l’obligation que nous avons à consolider les polarités sans affaiblir les périphéries : cette réalité s’applique à tous les domaines, qu’il s’agisse de l’enseignement supérieur, des dynamiques de clusters, de la culture, de la recherche et développement, des projets métropolitains, etc. Angers Loire Aéroport Livre Blanc de l’économie départementale Les Maine-et-Loire possibles Cr édit pho togr aphiq ue : S- T V
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.