Je veux apprendre à mon enfant à faire du vélo

De
Publié par

J
e

v
e
u
x

a
p
p
r
e
n
d
r
e

à

m
o
n

e
n
f
a
n
t

à

f
a
i
r
e

d
u

v
é
l
o

I
n
s
t
i
t
u
t

d
e

r
é
a
d
a
p
t
a
t
i
o
n

e
n

d
é
f
i
c
i
e
n
c
e

p
h
y
s
i
q
u
e

d
e

Q
u
é
b
e
c

S
e
r
v
i
c
e
s

à

l
a

c
l
i
e
n
t
è
l
e

d
e
s

e
n
f
a
n
t
s

e
t

a
d
o
l
e
s
c
e
n
t
s

2
9
7
5
,

c
h
e
m
i
n

S
a
i
n
t
-
L
o
u
i
s

Q
u
é
b
e
c

(
Q
u
é
b
e
c
)

G
1
W

1
P
9


w
w
w
.
i
r
d
p
q
.
q
c
.
c
a
P
r
o
g
r
e
s
s
i
o
n

p
o
u
r

a
p
p
r
e
n
d
r
e

à

c
i
r
c
u
l
e
r

à

v
é
l
o

s
a
n
s

r
o
u
e
s

s
t
a
b
i
l
i
s
a
t
r
i
c
e
s

V
o
t
r
e

p
h
y
s
i
o
t
h
é
r
a
p
e
u
t
e

p
e
u
t

é
v
a
l
u
e
r

l
e
s

h
a
b
i
l
e
t
é
s

L
o
r
s
q
u
e

v
o
t
r
e

e
n
f
a
n
t

s
e

d
é
p
l
a
c
e

d
e

f
a
ç
o
n

a
u
t
o
n
o
m
e

à

v
é
l
o

m
u
n
i

d
e

r
o
u
e
s

s
t
a
b
i
l
i
s
a
t
r
i
c
e
s
,

v
o
u
s

p
o
u
v
e
z

d
é
b
u
t
e
r

m
o
t
r
i
c
e
s

d
e

v
o
t
r
e

e
n
f
a
n
t

e
t

d
é
t
e
r
m
i
n
e
r

l
e
s

l

e
n
t
r
a
î
n
e
m
e
n
t

s
a
n
s

l
e
s

s
t
a
b
i
l
i
s
a
t
e
u
r
s
.

V
o
i
c
i

d
e
s

c
o
n
s
e
i
l
s

u
t
i
l
e
s

p
r
é
a
l
a
b
l
e
s

à

d
é
v
e
l
o
p
p
e
r

p
o
u
r

l

a
p
p
r
e
n
t
i
s
s
a
g
e

d
u

p
o
u
r

f
a
v
o
r
i
s
e
r

c
e
t

a
p
p
r
e
n
t
i
s
s
a
g
e
.

T
o
u
t

d

a
b
o
r
d
,

a
s
s
u
r
e
z
-
v
o
u
s

v
é
l
o
.

V
o
t
r
e

p
h
y
s
i
o
t
h
é
r
a
p
e
u
t
e

p
e
u
t

v
o
u
s

d
o
n
n
e
r

q
u
e

l
a

s
e
l
l
e

d
u

v
é
l
o

s
o
i
t

a
s
s
e
z
...
Voir plus Voir moins
Institut de réadaptation en déficience physique de Québec
Services à la clientèle des enfants et adolescents
2975, chemin Saint-Louis
Québec (Québec)
G1W 1P9
www.irdpq.qc.ca
Je veux apprendre
à mon enfant
à faire du vélo
©
Institut de réadaptation en déficience physique de Québec
Dépôt légal — Bibliothèque nationale du Québec, 2006
Bibliothèque nationale du Canada
ISBN 978-2-922242-14-0
(édition anglaise : ISBN 978-2-922242-34-8)
Votre physiothérapeute peut évaluer les habiletés
motrices de votre enfant et déterminer les
préalables à développer pour l’apprentissage du
vélo. Votre physiothérapeute peut vous donner
des conseils pour aider votre enfant et vous guider
dans cet apprentissage. N’hésitez pas à consulter
votre physiothérapeute.
Nom de votre physiothérapeute
Tél. : 529-9141, poste ________
Cette brochure a été réalisée par :
Marie-Claude Latulippe et Sophie Roy
Physiothérapeutes
Programme Développement de l’enfant
et dysphasie
This brochure is also available in English.
Page 5
Progression pour apprendre
à circuler à vélo
sans roues stabilisatrices
Lorsque votre enfant se déplace de façon autonome à vélo
muni
de
roues
stabilisatrices,
vous
pouvez
débuter
l’entraînement sans les stabilisateurs. Voici des conseils utiles
pour favoriser cet apprentissage. Tout d’abord, assurez-vous
que la selle du vélo soit assez basse pour que les pieds de
votre enfant touchent le sol, afin qu’il puisse rapidement se
protéger s’il perd l’équilibre. Après avoir retiré les roues
stabilisatrices, enlevez aussi les pédales du pédalier. Votre
enfant
se
déplacera
alors
comme
avec
une
trottinette,
simplement en poussant au sol avec ses pieds et en les
soulevant pour continuer à rouler. Il expérimentera ainsi les
ajustements
posturaux
nécessaires
au
maintien
de
son
équilibre.
Lorsque votre enfant maîtrise bien cette habileté et qu’il garde
facilement son équilibre, replacez les pédales sur le pédalier.
Tenez le vélo par la selle et demandez à votre enfant de
pédaler. Courez en continuant à tenir la selle. Quand votre
enfant réussit à maintenir son équilibre, laissez l’appui de la
selle et suivez-le de près afin de reprendre l’appui s’il perd son
équilibre. Lorsque votre enfant maîtrise mieux son équilibre,
essayez dans une légère pente descendante pour faciliter le
pédalage et l’aider à prendre de la vitesse. Afin de sécuriser
votre enfant, vous pouvez le faire pratiquer sur le gazon; il sera
alors moins craintif en cas de chute. Vous devrez répéter cet
exercice.
Entre
chacun
des
essais,
replacez
les
roues
stabilisatrices dans le but de permettre à votre enfant de
circuler seul à vélo.
La patience sera la clé du succès. Si après plusieurs essais
votre enfant ne réussit pas à faire du vélo, c’est probablement
parce qu’il n’est pas prêt. Laissez les roues stabilisatrices sur
son vélo et remettez à plus tard une nouvelle tentative. Le
temps nécessaire à cet apprentissage varie selon les habiletés
et la maturité de chaque enfant.
Page 4
Quelques conseils sur l’équipement
Débuter avec un vélo muni de roues stabilisatrices à l’âge de
4 ou 5 ans. L’âge peut varier selon l’expérience antérieure et
les habiletés de votre enfant en tricycle.
La selle doit être assez basse pour que les pieds de votre
enfant touchent le sol lorsqu’il est assis sur le vélo, afin de le
sécuriser.
Le vélo ne doit pas avoir de vitesses parce que ce type de
bicyclette est difficile à utiliser par les débutants.
Le freinage doit se faire par rétropédalage, car les freins au
guidon sont plus difficiles à utiliser en début d’apprentissage.
Éviter
l’utilisation
d’un vélo
muni d’un
guidon
surélevé, car
ce type de
guidon est
plus difficile
à contrôler
et rend le
vélo moins
stable.
Page 1
Pour être capable d’apprendre
à faire du vélo
sans roues stabilisatrices
Votre enfant :
Doit avoir un développement psychomoteur d’au moins 5 ans.
Doit avoir déjà expérimenté des jouets roulants, un tricycle ou
un vélo muni de roues stabilisatrices.
Doit avoir suffisamment de force musculaire dans ses jambes
pour pédaler.
Doit avoir un équilibre suffisant et démontrer des habiletés à
marcher sur une ligne et sur une poutre, à se tenir sur un
pied, etc.
Doit avoir une assez bonne coordination pour réussir des
activités comme galoper, sauter à la marelle, jouer au ballon,
faire de la trottinette, etc.
Doit avoir un contrôle suffisant
de son tronc pour se tenir assis,
seul, sur le vélo et se réajuster
lors des déplacements et des
changements de direction
(transfert de poids).
Doit être capable de
comprendre et d’exécuter les
consignes suivantes : pédaler,
freiner, tenir le guidon, regarder
devant lui pour se diriger en
pédalant, contourner les
obstacles, ralentir, repartir après
s’être immobilisé, etc.
Doit démontrer de l’intérêt pour
apprendre cette activité.
Ne doit pas avoir peur de
s’asseoir sur le vélo, qu’il ait ou
non des roues stabilisatrices.
Page 2
Suggestions d’activités
préparatoires au vélo
Pour améliorer l’équilibre et le
contrôle postural :
Jouer avec un ballon sauteur.
Marcher sur une ligne au sol.
Marcher sur une chaîne de trottoir.
Tenir sur une jambe.
Jouer au soccer.
Incliner le vélo de côté lorsque
l’enfant est assis sur celui-ci pour
qu’il se réajuste (sans les roues
stabilisatrices).
Pour améliorer la force
musculaire :
Faire des sauts en hauteur et
en longueur.
Faire des mouvements
répétitifs de squat
(debout
accroupi).
Pour diminuer les craintes dans
l’espace :
Se balancer et glisser.
Pour améliorer la coordination :
Faire de la trottinette.
Galoper/sautiller.
Sauter à la marelle.
Grimper dans les blocs
psychomoteurs.
Attraper le ballon qui est lancé de
chaque côté du corps (ajustements
posturaux).
Page 3
Suggestions d’activités
préparatoires au vélo (suite)
Pour stimuler le mouvement de
pédaler :
Faire de la bicyclette stationnaire
(pour les enfants plus vieux).
Faire du pédalo.
Pédaler dans la piscine (assis sur
une
frite
ou avec une aide flottante).
Pratiquer le mouvement de pédaler
couché sur le dos.
Image reproduite avec l’autorisation de Kino-Q uébec.
Source : B rochure JEEP 2-5 (Jeux d’exercices pour enfants et parents), 1989.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.