LB-qualité_confiance_FINAL

De
Publié par

Bourse
de
fret 
















VOLUME II
Les
échanges

en
toute
confiance


Par
François
Deni
s






Une
bourse
de
fret
doit
être
un
espace
commercial
de
qualité
pour
conclure
des
affaires
en
confiance.
Elle
doit

offrir
les
repères
de
proximité,
de
confiance
et
la
sécurité
des
échanges
attendus
par
ses
utilisateurs. Ce
texte
met

en
perspective
les
pratiques,
les
services
et
les
outils
essentiels,
telle
la
confirmation
électronique,
pour
une
chaîne

de
confiance
de
bout
en
bout.













Une
publication
Telroeute
France‐
Juin
2010
Un
outil
de
qualité
pour
la
performance…


Une
bourse
de
fret
ne
se
justifie
que
par
l’amélioration
de
la
performance
donc
de
la
productivité

de
 ses
 utilisateurs.
 Qu’ils
 soient
 affréteurs
 pour
 le
 dépôt
 d’offres,
 ou
 transopuorr
tleau
rs
 p
consultation
d’offres,
tous
doivent
s’y
retrouver
pour
travailler
plus
efficacement
que
seulement

munis
d’un
téléphone,
d’un
fax
et
d’un
e
mail.

Mais,
sans
démarche
qualité,
la
performance
ne
peut
être
au‐
vreonusd.e
zDans
une
bourse
de

fret,
la
qluiaté
intervient
à
plusieurs
nive
a:
ux
1. un
grand
volume
d’offres
propo
sées
2. une
grande
diversité
de
transporteu
rs
3. un
grand
potentiel
d’appair
age
4. une
rapidité
d’usage
du
servi
ce
5. une
confiance
instaurée
à
chaque

étape

Chacune
des
étapes
d’utilisation
d’uner
sbeo
ude
fret
est
fondamentale
dans
la
conclusion
d’une

affaire ...
Voir plus Voir moins
Bourse
de
fret 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 VOLUME II Les
échanges
 en
toute
confiance
 
 Par
François
Deni
s 
 
 
 
 
 
 Une
bourse
de
fret
doit
être
un
espace
commercial
de
qualité
pour
conclure
des
affaires
en
confiance.
Elle
doit
 offrir
les
repères
de
proximité,
de
confiance
et
la
sécurité
des
échanges
attendus
par
ses
utilisateurs. Ce
texte
met
 en
perspective
les
pratiques,
les
services
et
les
outils
essentiels,
telle
la
confirmation
électronique,
pour
une
chaîne
 de
confiance
de
bout
en
bout. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Une
publication
Telroeute
France‐
Juin
2010 Un
outil
de
qualité
pour
la
performance…
 Une
bourse
de
fret
ne
se
justifie
que
par
l’amélioration
de
la
performance
donc
de
la
productivité
 de
 ses
 utilisateurs.
 Qu’ils
 soient
 affréteurs
 pour
 le
 dépôt
 d’offres,
 ou
 transopuorr
tleau
rs
 p consultation
d’offres,
tous
doivent
s’y
retrouver
pour
travailler
plus
efficacement
que
seulement
 munis
d’un
téléphone,
d’un
fax
et
d’un
e
mail.
 Mais,
sans
démarche
qualité,
la
performance
ne
peut
être
au‐
vreonusd.e
zDans
une
bourse
de
 fret,
la
qluiaté
intervient
à
plusieurs
nive
a:
ux 1. un
grand
volume
d’offres
propo
sées 2. une
grande
diversité
de
transporteu
rs 3. un
grand
potentiel
d’appair
age 4. une
rapidité
d’usage
du
servi
ce 5. une
confiance
instaurée
à
chaque

étape 
 Chacune
des
étapes
d’utilisation
d’uner
sbeo
ude
fret
est
fondamentale
dans
la
conclusion
d’une
 affaire.
Une
connaissance
approfondie
et
pratique
des
métiers
du
transport
de
marchandises
 permet
d’offrir
la
qualité
requise
pour
délivrer
un
service
performant
opéré
en
confiance
de
bout
 en
bout.
 Un
service
de
qualité
inspire
la
confiance
et
offre
la
performance.
 Un
espace
collaboratif
de
‘‘confiance
au
quotidien’’
 
 
 Au
carrefour
des
 La
bourse
de
fret
est
un
carrefour
stratégique
d’échange
d’informations
pour
satisfaire
en
 1urgences
 urgence
les
besoins
des
affréteurs
et
des
transportPeulruss.

de
quatre
offres
de
fret
sur

dix 
 qui
 paraissent
 le
 matin
 comportent
 une
 date
 d’enlèvemen
t
ldaa
njosurnée
 (SPOT).
 Il
 est
 
 fréquent
de
voir
des
offres
retirées
de
la
bourse
de
fret
seulement
2
minutes
après
leu
r
dépose. 
 Au ‐delà
du
fret
SPOT,
urgent,
une
bourse
de
fret
sert
aussi
à
planifier‐
tlrai
tsaonusce
entre
 
 affréteurs
et
transporteurs
à
J+1
ào
uJ+2.
Cette
sou‐straitanc‐elà
peut
représenter
jusqu’à
six
 
 offres
sur
dix.
Le
degré
d’urgence
est
moindre
mais
les
professionnels
ont
la
même
exigence
de
 
 confian
ce. Et
de
la
 La
bourse
de
fret,
c’eds’t
abord
un
journal
d’annonces
professionnelles
acs
teuna
lteimsépes
 planification
de
la
 réel
pour
le
SPO
Tmais
aussi
un
outil
opérationnel
du
quotidien
qui
permet
de
travailler
en
 sous­traitance
 continuitél
e
J+1,
le
J+2
,… 
 
 
 
 
 
 
 Le
 déposant
 et
 le
 consultant
 ont
 besoin
 de
 conclure
 leur
 accord
 le
 plus
 souvent
 dans
 un
 
 contexte
d’urgence.
Le
besoin
d’agicr
oennf
 iance
est
donc
perman
 ent. 
 
 
 Devant
 le
 nombre
 de
 facteurs
 qui
 entrent
 en
 ligne
 de
 compte,
 aussi
 bien
 techniques
 que
 
 comportementaux,
une
bourse
de
fret
doit
offrir
un
dispositif
de
confiance
exhaustif
qui
tend
 
 vers
l’efficacité
maximale.
En
matièrnef
diea
nccoe,
il
est
impératif
d’offrir
des
repères
clairs
 
 aux
utilisateurs.
Ils
doivent
pouvoir
utiliser
une
bourse
de
fret
sans
perturber
leurs
habitudes,
 Un
parcours
 sans
perdre
du
temps
. utilisateur
simple,
 La
confiance
dans
une
bourse
de
fret
passe
par
une
approche
de
boouut
te.n
C
b’es‐tà‐dire
qui
 efficace
de
bout
en
 couvre
trois
grandes
phase
s:
avant
la
ven,
tpeendant
l
vaente,
après
la
vent.
e bout 
 A
 chaque
 étape,
 des
 méthodes
 et
 des
 outils
 doivent
 permettre
 de
 travailler
 dans
 un
 environnement
commercial
rassurant,
un
vrai
cadre
de
co
nfiance. 
 La
 bourse
 de
 fret
 doit
 inspirer
 confiance
 à
 chaque
 utilisation,
 au
 quotidien
 et
donc
à
 chaque
affaire
conclue.
 
 























































 1

Données
d’utilisation
juin
20‐1
0T,e
leroute
 2 
 Devenir
membre
d’une
bourse
de
fret…
 
 Une
communauté
 Dans
la
sou‐straitance
de
fret,
un
principe
fondamental
d
:
esme
efuraeire
confia,
nmcêeme
si
 de
membres
 l’affréteur
et
le
transporteur
qui
vone
ta
fafiraire
n’ont
jamais
travaillé
en.
 semble 
 Concrètement,
la
confiance
dans
les
échanges
s’appuie
d’abord
sur
la
protection
et
la
restriction
 
 de
l’accès
à
la
bourse
de
fret
à
des
professionnels
autorisés
et,
ensuite,
suri
quunee

prat 
 scrupuleuse
de
ses
memrbes
animée
par
une
déontologie
commu
ne. 
 Une
bourse
de
fret
doit
donc
permettre
l'instauration
rapide
du
bon
niveau
de
confiance
au
 
 moyen
d’un
système
vertueux
qui
favorise
les
bons
comportements
et
une
vraie
déont
ologie. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Voici
 les
 cinq
 points
 préalesa
bsltructurants
 pour
 le
 développement
 et
 le
 maintien
 d’une
 
 communauté
de
membres
de
qual
i:t
é 
 
 
 1–
la
demande
d’un
professionnel
 Preuve
de
 Pour
utiliser
une
bourse
de
fret,
un
professionnel
du
transport
routier
de
marchandises
doit
 rattachement
à
la
 d’abord
demander
à
devenir
membr
eP.our
cela,
il
doit
impérativement
fournir
des
pièces
 profession
 tangibles
 qui
 démontrent
 son
 appartenance
 à
 la
 prof
eLsasi
obnou.rse
 de
 fret
 doit
 alors
 
 procéder
à
des
vérifications
strictes
com
:
me 
 - le
nom
et
l’adres
se 
 - 6
mois
d’existence
au
moi
ns 
 - le
numéro
de
téléphoen
 
 - l’adresse
ema
il 
 - le
numéro
de
TVA
ou
numéro
SIRET/SIREN
 
 - l’inscription
au
registre
des
transport
eurs 
 - le
certificat
d’a
udit 
 - la
certification
sur
une
norm
e
ISO 
 - l’attestation
d’assurance
de
trans
port 
 Tout
nouveau
membre
doit
faire
l’objet
d’au
moins
un
ct
ocnotmamcercia
l. 
 
 
 2 –
la
décision
d’acceptation
 Eligibilité
du
 Une
 fois
 les
 vérifications
 faites,
 si
 elles
 sont
 concluantes,
 alors
 la
 bourse
 de
 fret
 décide
 membre
 d’accepter
le
professionnel
comme
nouveau
membre
de
la
communauté
des
ut
ilisateurs. 
 
 
 3–
la
fiche
profil
du
membre
 
 Chaque
nouveau
professionnel
dispose
alors
de

spornofil
qu’il
droeimt
plir
.Plus
un
membre
 Carte
d’identité
du
 enrichit
son
profil,
plus
ce
dernier
est
lisible
et
donc
compréhensible
pour
l’interlocuteur
avec
 membre
 lequel
il
pourrait
faire
af
Eftrea
iIreS.O
9001‐2000
ou
OEA
peut
constituer
une
information
 
 intéressante
dans
la
phase
de
conclusion
d’une
a
 ffaire. 
 Très
simplement,
une
bourse
de
fret
doit
offrir
à
ses
utilisateurs
un
accès
simple
aux
profils
des
 
 membres
 depuis
 l’offre
 consultée
 sur
 le
 service
 en
 ligne.
 C’est
 un
 gage

diem
médiat 
 reconnaissance
mutuelle
et
de
transpar
ence. 
 
 
 4 –
l’annuaire
professionnel
 
 La
bourse
de
fret
est
une
communauté
d’utilisateurs
professionnels.p
Crhofaqiule
d
meembre
 Choisir
ses
 est
répertorié
dans
l’annuaire
professionnel
et
disponible
depuis
le
service
Cen’e
slti
gunne
. partenaires
 véritable
outil
de
travail
dynamique
et
toujours
plus
à
jour
que
tout
support

papier. d’affaires
 
 
 5–
le
code
de
bonne
conduite
 
 Etre
membre
d’une
bourse
de
fret
implique
des
responsabilités
tant
dans
la
démarche
de
 Apprécier
la
 souscription
au
service
(‐dceissus)
que
dans
la
pratique
d’usage.
En
substance,
chaque
membre
 démarche
qualité
 est
invité
à
adhérer
à
une
charte
de
bonne
conduite
qui
s’inspire
des
recommandations
des

 de
ses
partenaires
 transporteurs,
des
normes
et
recommandations
professionnelles
et
des
conditions
générales
 
 d’utilisation
de
la
bsoeu
rde
fret.
Le
code
de
bonne
conduite
est
une
étape
de
plus
vers
une
 pratique
unifiée
de
la
communauté
des
utilisa
teurs. 3 
 Utiliser
une
bourse
de
fret…
 
 
 
 Uniquement
les
 
 informations
utiles
 
 à
l’offre
 Un
affréteur
dépose
une
offre
de
fret
sur
lrsae

bdoeu
fret
en
indiquant
des
informations
 
 sommaires.
 L’offre
 est
 suffisamment
 claire
 pour
 qu’un
 transporteur
 qui
 la
 lit
 sache
 qu’un
 
 affréteur
a
un
besoin
qu’il
va
pouvoir
satis
faire.
 
 Les
informations
essentielles
versées
à
l’off
lrae

vsiolnlte
de
dépa
lrte,
type
de
fret,
le
tonnage,
 
 la
ville
d’arrivée,
la
date
d’enlèvement,
la
date
de
l
 ivraison… 
 
 
 
 Le
transporteur
cherche
le
fret
qui
correspond
à
ses
possibilités.
Si
une
offre
correspond,
alors
 le
transporteur
contacte
l’affréteur
par
tél
éphone. 
 
 
 
 
 
 L’affréteur
et
le
 
 transporteur
 
 agissent
selon
la
 
 séquence
c‐ci ontre
. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Les
informations
 Dans
une
off
rpeubliée,
une
bourse
de
fret
ne
doit
pas
faire
transiter
les
données
précises
d’un
 exclues
de
l’offre
 lot
de
fret.
Données
qui
pourrnati
es’avérer
précieuses,
comm
e
:
 
 
 l'adresse
de
départ
 le
nom
du
client
 l’horaire
d’enlèvement
du
fre
t la
date
de
livraison
 les
quantités
 la
route
 l'adresse
d'arrivée
 le
code
produit
 les
libellés
marchandises,
la
valeur
 les
consignes
de
livraison

 
 entre
les
mains
de
personnes
malveilla
ntes. 
 Ces
informatio‐nlsà
sont
échangées
entre
les
parties
au
téléphone,
par
email
et
par
fax
pour
la
 conclusion
d’une
af,f
oaui
rbeien
dans
un
espace
de
collaboration
dédié
sur
la
bourse
.
de
fret Une
bourse
de
fret
limitea
insi
le
risque
de
récupération
illégale
d’information
de
grande
 2valeur.
 Les
 informations
 d’exploitation
 sont
 souvent
 gérées
 au
 sein
 d’u
nc
hTeMzS
 les
 utilisateurs
de
bourse
de
fre
t.
 
 Une
bourse
de
fret
ne
doit
permettre
de
diffuser
que
les
informations
utiles
dans
les
offres
 de
fret.
A u­delà,
deux
membres
doivent
se
contacter
pour
faire
affaire.
 























































 2
TMS
 –
Transport
Management
System
 4 Les
meilleures
pratiques
pour
un
espace
de
confiance…
 
 
 
 
 
 
 
 La
protection
des
 Le
risque
est
dans
la
diversité
des
comportemtes
nmalveillan
 ts. comptes
 Une
bourse
de
fret
est
souvent
accessible
depuis
des
ordinateurs
fixes
dédiés,
mais
parfois
à
la
 utilisateurs
 portée
de
personnes
non
autorisées.
Aussi,
tout
doit
être
mis
en
œuvre
pour
éviter
l’accès
à
ces
 
 postes
ou
aux
comptes
à
réserver
aux
seuls
epxloitants
opérant
sur
une
bourse
de
f
ret. 
 La
meilleure
manière
d’éviter
l’usage
malveillant
d’un
compte
d’accès
à
une
bourse
de
fret
est
 d’être
très
vigilant
sur
les
personnes
autorisées
à
l’ut
iliser. 
 
 
 Les
utilisateurs
d’une
bourse
de
fret
doivent
être
autorisés
par
leur
employeur.
Ils
doivent
 
 être
identifiés
comme
employés
et
affichés
dans
l’annuaire
des
utilisateurs,
qui
est
lu­i 
 même
mis
à
jour
sous
le
contrôle
de
la
bourse
de
fret.
 
 
 
 La
sécurité
autour
d’une
bourse
de
fret
est
liée
au
comportement
dce
ucnh.a
Son
utilisation
 
 implique
des
responsabilité
s
: 
 ‐
de
ne
pas
prêter
un
compte
d’accès
(identifiant,
mot
de

passe) 
 ‐
changer
de
mot
de
passe
régulièreme
nt 
 ‐
avertir
la
bourse
de
fret
lorsqu’un
exploitant
quitte
l’entreprise
m
 embre 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Le
numéro
de
téléphone
fixe
 
 La
vérification
du
 Dans
les
faits,
l’affréteur
(déposant)
doit
s’a
ssurer
 numéro
appelant
 que 
:
 
 
 • pour
chaque
transaction
à
conclure
avec

un
 
 transporteur
 (consultant),
 il
 a
 
la
 
 confirmation
préalable
de
son
ide
ntité. 
 • pour
 chaque
 transactnio
 conclue
 avec
 un
 
 transporteur
 (consultant),
 il
 a
 bien
 véri
fié
 ses
coordonnées,
notamment
si
le
numéro
d
e
 téléphone
 utilisé
 est
 différent
 de
 ce
lui
 figurant
 dans
 l’annuaire
 (voir
 fig‐ure

 ci contre),
 et
 si
 c’est
 le
 cas
 obtenir
 un
 e
 explication
 valable
 selon

asoppréciation

 avant
de
continue
r. 
 
 
 
 Le
numéro
de
téléphone
mobile
 La
vérification
du
 Qu’un
téléphone
soit
fixe
ou
mobile
a
son
importance
dans
la
pratique
courante
entre
affréteurs
 numéro
de
mobile
 et
transporteurs
. utilisé
 En
 effetu,n
 
 numéro
 de
 téléphone
 fixe
 permet
 à
 l’affréteur
 (déposant)
 de
 vérifier
 que
 le
 transporteur
(consultant)
l’appelle
bien
du
lieu
de
l’entreprise
référencée
dans
l’annuaire.
Très
 simplement,
il
compare
son
numéro
avec
celui
de
l’annuaire
de
la
bou,r
sie

edlel
fe
rent
offre
 un.
 3Dans
le
cas
d’un
numéro
de
téléphone
mob,i
clette
vérification
permet
seulement
de
valider
 via
l’annuaire
que
le
numéro
est
rattaché
à
l’entreprise,
mais
pas
le
lieu,
donc
la
vérification
a
 moins
de
poids
. 























































 3
Le
téléphone
mobile
est
très
utilisé
aussi
bien
au
bur
qeua’uen
route.L
es
artisans
chauffeurs
routiers
consuslotuevnetn
 t
la
bourse
de
fret
depuis
leur
 camion
pour
trouver
du
fre
tet
ne
pas
rentrer
à
vide
I.lcs
ontactent
les
affurrsé
taevec
leur
téléphone
mobi
le. 5 
 
 Le
numéro
de
fax
 
 La
vérification
du
 Dans
les
faits,
l’affréteur
(déposant)
doit
s’assurer
 nu méro
de
fax
 aussi
que
:
 utilisé
 le
 numéro
 de
 fax
 utilisé
 pour
 l’envoi
 de
 la
 
 confirmation
au
transporteur
(consultant)
et
celui
 qui
 figure
 dans
 l’annuaire
 sont
 identiques
 (voir
 figure
ic‐conte)
et
aussi
à
celui
qui
est
utilisé
en
 retour
 par
 le
 transporteur
 (consultant)
 pour
 confirmer
 le
 contrat.
 Sinon,
 le
 déposant
 doit
 obtenir
 une
 explication
 valable
 selon
 son
 appréciation
 . 
 La
vigilance
renouvelée
des
affréteurs
constitue
 le
 premier
 rempart
 efficace
 contre
 des
 intentions
malveillantes.
 
 
 D’autres
services
pour
plus
de
confiance…
 
 Au
moment
de
la
vente…
 
 
 
 





























































































 
 
 
 
 Au
moment
de
lav
ente,
les
patires
doivent
se
mettre
d’accord
rapidement.
C’est
l’exigence

du
 fret
SPOT,
du
J+1,
J+
2.
 Pour
le
transporteur,
pouvoir
estimer
avec
précision
d’un
simple
clic
ses
coûts
de
transport
 
 (route,
type
véhicule,
gazoil,
péage)
permet
de
conclure
une
af
fviatei
raev
pelcu
usn
affréteur.
 Le
 transporteur
 peut
 alors
 rapidement
 s’engager
 pour
 un
 prix
 et
 un
 déla‐ài‐
vviiss
 de
 l’affréteur.
 Le
 transporteur
 dispose
 alors
 d’un
 outil
 d’aide
 à
 la
 décision
 essentiel
 pour
 l’élaboration
de
ses
devis
en
toute
conf
iance. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Une
 nouvelle
 étape
 de
 confia
ncconesiste
 à
 synchroniser
 et
 à
 authentifier
 les
 échanges
 entre
l’affréteur
(déposant)
et
le
transporteur
 (consultant)
 par
 le
 biadi’su
ne
 confirmation
 électronique
pour
chaque
affaire
co.
nclue Il
est
encore
rare
uqnu’e
bourse
de
fret
el‐le même
serve
d’espace
d’enregistrement
ou
de

 conclusion
d’uvneen
te
entre
un
affréteur
et
un

 transporteur.
 Une
 bourse
 de
 fret
 reste

 principalement
 un
 espace
 de
 consultation

 d’offres
de
fret
actualisées
en
temps
réel,
mais

 ce
sont
leé
tléphone,
l’email
et
le
fax
qui
sont

 principalement
 utilisés
 dans
 les
 échanges

 commerciau
x.
 

 4
 Avec
la
confirmation
électron,i
sqiu
le’affréteur
et
le
transporteur
sont
d’accord
sur
les
termes
 Un
code
unique
par
 du
contrat,
l’affréteur
(déposant)
peut
demander
au
transporteur
(consultant),
qui
l’appelle,
 offre
 de
confirmer
électroniquement
son
accord
pour
traiter
l’offre
c
onsidérée. 
 L’affréteur
relève
alors
un
code
unique
(4
chiffres)
associé
à
son
offre
puis
lme
denélt
ivre
orale 
 (par
téléphone)
au
transporteur.
Le
transporteur
le
saisit
dans
son
interface
de
confirmation
 























































 4
La
confirmation
électronique,
app‐eCloénef
eirm
est
un
service
innovant
lancé
par
Teleroute
en
décem9.b
re
200 6 
 dédiée
 au
 traitement
 de
 l’offre
 sur
 la
 bourse
 de
 fret
 et
 confirme.
 L’affréteur,
 reçoit
 la
 
 confirmation
électronique
du
transporteur,
accepte
cette
coonnf,
iqrumi
aestit
alors
notief
aiéu
 
 transporteur
(voir
figure‐
dceissus).
 Un
engagement
 La
confirmation
électronique,
synchronisée,
permet
l’identification
du
transporteur
lors
de
 bilatéral
 chaque
accord,
donc
de
renforcer
la
confiance
de
l’affréteur.
En
acceptant
la
confirmation,
 l’afréteurs
’engage
avec
le
so‐tursaitant
transporteur
et’
olffre
est
retirée
silmtaunément
de
la
 bourse
de
fre.
tL’affréteur
et
le
transporteur
conservent
une
trace
de
l’accord
ain
 si
conclu. 
 La
confirmation
électronique
est
un
accord,
un
commencement
de
preuve
au
même
titre
 5que
les
fax/emails 
de
confirmation
entre
les
parties.
 
 Après
la
vente…
 
 La
qualité
d’une
bourse
de
fret
se
mesure
aussi
après
l’accord
passé
entre
le
déposant
et
le
 consultanatp
rès
la
vent.
eLa
confiance
réciproque
se
construit
de

ebno
ubtout.
Elle
repose
sur
la
 bonne
exécution
du
transport
par
le
transporteur,
et
du
paiement
par
l’af
 fréteur. Du
fait
de
sa
neutralité
entre
les
affréteurs
et
les
transporteurs,
une
bourse
de
fret
est
légitime
 pour
offrir
un
service
de
médiation
en
c
daésl
daei
de
paiement
anormal
ou
même
de
l
itige. 
 
 
 
 
 
 

 6Le
service
de
médiation
est
un
recours
au
rôle
de
régulateur
de
la
bourse
de
fret,
de
gardien
des

 bonnes
pratiques
commercialeenst
re
lesm
 embres.
 Par
exemple,
un
transporteur
qui
n’arrive
pase

àf
saire
payer
y
a
recours.
La
médiation
est
 enclenchée
pour
convaincre
le
débiteur
de
régler
son‐t
rsaoiutasnt
arguant
du
maintien
des
 bonnes
pratiques
et
du
respect
de
ses
engagemen
ts. 
 En
dernier
ressort,
la
bourse
de
fret
est
à
même
de
suspendre
un
coem,
potu
même
de
procéder
à
 la
radiation
d’un
memb
re. 
 
 
 
 
 Au ‐delà
d’une
demande
de
médiation,
tout
utilisateur
de
bourse
de
fret
doit
pouvoir
contacter
la
 bourse
de
fret
pour
lui
faire
part
de
son
retour
d’expérience
avec
un
autre
membre.
Il
peut
être
 question
d’incident
grave
(exem
:p
lveol
de
fret),
de
litige,
de
paiement
tardif‐,r
desep
neocnt
des
 délais
de
livraison,
etc. 
 En
fonction
de
la
gravité
des
évènements
remo
n,
tléas
bourse
de
fret
enclen
ucnhee
procédure
 appropriée,
soit
immédiate
v‐àis‐vis
du
membre
concerné,
soit
différéel
apa
prr
ise
en
compte
de
 son
comportement
dans
la
durée.
Ainsi,
le
comportement
d’un
m–e
mbobnre
o
u
mauvais
est
 
7visible
sur
son
prof.
i
l Concrètement,
à
chaque
plainte
un
score
interne
rattaché
au
membre
sera
re
Ccea
lscourleé,.
 non
financideori,t

permettre
de
veiller
au
maintien
des
bons
usages
et
éventuellement
de
radier
 de
la
boursed
e
fret
un
membre
dont
le
scosreer
ait
devenu
trop
mauvais
. Avant
d’arriver
à
cet
extrême,
le
membre
est
contacté,
informé
de
iloan
s
eitt
ucaotnseillé
sur
une
 meilleure
utilisation
de
la
bourse
de
pforuert

améliorer
son
profil
et
éviter

urnadeiationE.n

 signant
une
charte
de
bonne
conduite,
un
membre
s’engage
encore
plus
dans
une
pratique
 irréprochabl
e. 
 Une
bourse
de
fret
est
pleinement
dans
son
rôle
comme
médiateur
si
elle
l’exerce
en
toute
 neutralité.
C’est
le
cas
si
elle
reste
indépendante
de
toute
société
de
transport
. 























































 5
L’email
et
le
fax
ont
la
même
valeur
probante.
LOI‐2
N30°2
d0u0
013
mars
2000
portant
adaptation
du
droit
de
la
preuve
aux
technologies
de
 l'informationL’…e
mail
s’impose
progressivement
dans
la
pratique
comme
élément
de
preuve,
alors
qu’ilv
a
laeu
mr
qêmuee
l
 e
fax
aux
yeux
de
la
 loi,
c’e‐às‐tdire
celle
d’un
commencement
de
pr
euve. 6
La
médiation
de
dette
existe
dans
l’offre
de
plusieurs
bourses
de
fret.
La
vraie
médiation
ne
doit
pas
être
assortie
à
une
commission
de
succès
pour
 préserver
l’égal
idtée
traitement
. 7
Ce
service
sera
disponible
en
novembre
2010
sur
la
bourse
Telero
ute. 7 Une
bourse
de
fret
sécurisée
pour
une
confiance
totale…
 
 Un
système
 Une
bourse
de
fret
permet
de
travailler
en
confiance
et
plus
efficacement
avec
des
partenaires
 d’information
 déjàc
 onnu
sde
ses
membres,
ou
à
connaîtr
Le.a
bourse
de
fret
doilt
eur
apporter
leb
on
cadre
de
 hautement
sécurisé
 confiance
pour
conclure
des
ordres
d’affrètement
sans
retenue,
es
apnens
saérer.i
è
r 
 
 Une
bourse
de
fret
c’est
d’abord
un
système
d’information.
En
matière
de
sécurité,
il
doit
être
 équipé
des
meilleures
techniqudees
protectiond
isponibles.
Il
est
préférablile
sqoui’t
certifié
 selon
une
norme
qui
valide
la
gestion
de
la
sécurité
mise
en
 
place. Concrètement,
 la
 sécurité
 d’un
 système
 informatique
 de
 bourse
 de
 fret
 couvre
 différents
 niveaux
:
 
 l’accès
par
identifiant/mot
de
passe
 la
dépose
des
offres
 
 la
publication
des
offres
 la
consultation
des
offres
 le
suivi
d’activité

 l’accès
aux
coordonnées
pour
la
mise
en
relation
 le
maintien
de
la
disponibilité
du
service

 

 Son
système
doit
être
protégé
contre
ses
propres
pannes,
contre
des
risques
environnementaux

 (catastorphes
naturelles),
des
risques
humains
involontaires
ou
volon
taires.
 Pour
parer
à
tous
ces
risques,
il
existe
des
plans
de
continuité,
des
plans
de
reprise
d’activité

 audités,
certifiés
(ISO
 ,…).
 

 Le
 système
 d’information
d’une
 bourse
 de
 fret
 est
 accessible
 en
 haute
 disponibilité,
 et

 surveillé
24
heures
sur
24,
7
jours
sur
7
parce
qu
ele
fret
et
les
camions
ne
doivent
pas

 attendre.

 

 Une
bourse
de
fretc
 ’estl
’accès
à
des
offdere
fs
retd
ont
la
valeur
intrinsèque
est
très
limitée
dans
Le
respect
des
 le
temps.En

effete,s
l
offres
n’affichent
que
les
informations
suffisantes
pour
initier
une
relation
bonnes
pratiques
 affréteur/transporte
Luer
.seul
risque
réel
peut
venir
d’unti
lisateur
malveillqauni
st
e
connecte
est
essentiel
 au
système
de
bourse
de
fre,t
puis
sélectionne
une
annonce
et
contacte
usna
dnétp
(oaffréteur).

 Pour
arriver
à
ses
fins,
cet
utilisa
dteouitr
usurper
l’identité
d’un
autre
transporteur
membre
au

 moment
de
la
conclusion
du
con
ettr
adéttourner
le
fr.
eMtais
avant,
li
doit
passer
à
travers
les

 vérifications
d’informations
faite’sa
fpafrr
élte,
usrauf
si
ce
dernier
ne
les
fait
pas
et
conclut

 l’accord
danusr
lge’nce.

 Si
 les
 risques
 d’usages
 dévoyés
 existent,
 ils
 sont
 liés
 à
 l’usage
 frauduleux
 de
 codes
 d’accès

 dérobés
et
à
l’omission
des
étapes
de
vérification
d’ide
ntité. 
 
Si 
la 
bourse
de
fret
offre
un
espace
de
travail
performant
et
sécurisé,
compte
des
membres
 de
qualité
et
dispense
les
bonnes
pratiques,
alors
ce
type
d’événement
est
très
rare
. 
 
 Pour
un
service
irréprochable…
 
 
 U ne
bourse
de
fredt
oit
off
rlire
bon
cadre
de
confiaanscsoer
ti
de
tous
les
moyends
e
sélectio
du
n sous‐traitant
et
 de
 vérification
 de
 son
 identité
 via
 une
 confirmation
 électronique
 dans
 le
 traitement
de
chaque
off
re. Le
seul
maillon
faible
reste
le
comportement
humain.
Donc
pour
travailler
sereinement,
 chaque
membre
doit
avoir
un

impératif
:
 toujours
respecter
les
bonnes
pratiques.
 
 
 
 AUTEUR
 
 
 François
Deni
s Directeur
Générald
élégué

 
 francois.denis@telerout
e.fr 
 
 
 Teleroute
France
SAS 
 CP
102
 ‐
1
rue
Eug ène
&
Armand
Peugeot 
 92500
Rueil
Malmaison
 ‐
France
 8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.