Pour découvrir ces personnalités inspirantes

Publié par


Mai-juin 2010, vol.3, no.3
Quand apprendre devient une seconde nature...
Chaîne d’apprentissage
Par Maude Chartrand, adjointe aux communications
uand on évoque l’éducation encore le Québec, et qui souvent, à Les adultes apprenants
des adultes, tout le monde notre insu, ont été des occasions témoignent à leur ...
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Mai-juin 2010, vol.3, no.3
d apprendre devient une seconde nature... haîne d’apprentissage
ar Maude Chartrand, adjointe aux communicaons
uand on évoque l’éducation nésQdans les centres d’éducation des des adultes, tout le monde pense aux cours du soir don-adultes ou aux services d’éducation permanente des cégeps et des uni-versités. On vous donne un plan de cours, le profvous accompagne, il y a des examens, des bulletins et, éventuellement, tout cela mène à un diplôme ou à une certification. L’apprentissage y est conscient et encadré. Pourtant, la formation des adultes, c’est beaucoup plus que ça…
À l’âge adulte, on apprend sans le savoir, sans même y penser. En fait, être un adulte en formation, c’est par-ticiper à des activités publiques, faire du bénévolat, regarder une émission de télé qui nous fait réfléchir… C’est aussi naturel que de respirer! Le rôle de la Semaine québécoise des adultes en formation, c’est justement dereconnaître et de faire la promotion de ces occasions d’apprentissage qui s’offrent à nous dans la vie de tous les jours.
Des personnalités qui nous inspirent
Pour participer à l’implantation d’une telle culture de la formation, l’ICÉA a donc proposé dans lecahier spécial de la SQAF, une chaîne d’apprentissage en présentant des personnalités publiques ou des évé-nements qui ont marqué et marquent
encore le Québec, et qui souvent, à notre insu, ont été des occasionsinformelles d’apprendre.
Tout le monde s’entend pour dire que notre personnalité coup de cœur est une exceptionnelle éducatrice popu-laire. Journaliste, comédienne, scé-nariste, écrivaine, peu de personnes ont en effet contribué autant queJanette Bertrand àfaire évoluer le Québec. Par l’intermédiaire de ses œuvres dramatiques, ses documen-me taires et ses écrits, MBertrand a contribué à élargir les horizons, à démocratiser les savoirs et à rendre la culture savante communicable.
Pour leur contribution au développe-ment durable et à la consommation responsable,Laure Waridel et Steven Guilbeaultégalement ont été mis de l’avant comme s’étant transformés en éducateurs d’adultes. Ambassadeur de la cause haïtienne, Luck Merviln’hésite pas non plus à jouer son rôle de citoyen engagé pour jeter un nouvel éclairage sur plusieurs sujets d’actualité. Finale-ment, l’implication politique d’Amir Khadir, son style de communication abordable, les courts vidéos qu’il ré-alise sur Internet favorisent aussi la démocratisation des savoirs.
Pour découvrir ces personnalités inspirantes
Les adultes apprenants témoignent à leur tour
Et vous, qu’est-ce qui vous in-spire? La question était lancée! Plus de 200 adultes y ont répondu par l’intermédiaire du concours des 1 001 façons d’apprendre initié par l’ICÉA à l’occasion de la SQAF. Sous forme de courts vidéos et de témoignages écrits, ces adultes apprenants se sont exprimés sur ce qu’ils avaient ap-pris récemment ou sur ce qu’ils sou-haitaient apprendre prochainement. Apprendre la cuisine mexicaine ou les arts du cirque, en passant par l’apprentissage de soi ou celui d’être parent, ces témoignages nous éclai-rent de façon puissante et avec une grande authenticité sur les 1 001 rai-sons et façons d’apprendre.
Découvrez ces 1 001 façons d’apprendre et ajoutez votre propre témoignage
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.