www.tempsrue.org/_PDF/livre_blanc.pdf

Publié par

LE TEMPS DES ARTS DE LA RUE
(2005-2007)
Programme en faveur des arts de la rue lancé en 2005
par le ministère de la Culture et de la Communication
(Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles)
Restitution des travaux de l’année 2005
HorsLesMurs - 23 janvier 2006 SOMMAIRE
• Préambule p. 5
• Un temps fort pour les arts de la rue, présentation par Yves Deschamps, p. 6
président du comité national de pilotage
• Le comité national de pilotage du Temps des arts de la rue p. 8
. Représentants du ministère de la culture et de la communication p. 8
. Représentants des associations des collectivités territoriales p. 8
. Professionnels et personnes qualifiées p. 8
. Coordinateurs des groupes de travail p. 9
. Cellule de communication p. 9
. Réflexions stratégiques sur le Temps des arts de la rue, p. 10
contribution de Pierre Sauvageot, 12 juillet 2005
• Les lieux de production p. 12
. Axes de travail p. 12
. Propositions p. 12
. Participants au groupe de travail p. 13
. Restitution de la réunion 1, 29 avril 2005, par HorsLesMurs p. 14
. Quelle base commune pour l’existence d’un réseau de centres p. 15
nationaux de production ?, contribution de Philippe Saunier-Borrell,
21 juin 2005
. Contribution de Stefan Bonnard, KompleXKapharnaüM, 23 juin 2005 p. 18
. Restitution de la réunion 2, 24 juin 2005, par HorsLesMurs p. 20
. Le Fourneau, Scène conventionnée Arts de la rue : p. 23
un dispositif d’accompagnement des créations inventé au fil des ans
. Restitution de ...
Publié le : lundi 2 mai 2011
Lecture(s) : 109
Nombre de pages : 171
Voir plus Voir moins
LE TEMPS DES ARTS DE LA RUE (2005-2007) Programme en faveur des arts de la rue lancé en 2005 par le ministère de la Culture et de la Communication (Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles) Restitution des travaux de l’année 2005 HorsLesMurs - 23 janvier 2006 SOMMAIRE • Préambule p. 5 • Un temps fort pour les arts de la rue, présentation par Yves Deschamps, p. 6 président du comité national de pilotage • Le comité national de pilotage du Temps des arts de la rue p. 8 . Représentants du ministère de la culture et de la communication p. 8 . Représentants des associations des collectivités territoriales p. 8 . Professionnels et personnes qualifiées p. 8 . Coordinateurs des groupes de travail p. 9 . Cellule de communication p. 9 . Réflexions stratégiques sur le Temps des arts de la rue, p. 10 contribution de Pierre Sauvageot, 12 juillet 2005 • Les lieux de production p. 12 . Axes de travail p. 12 . Propositions p. 12 . Participants au groupe de travail p. 13 . Restitution de la réunion 1, 29 avril 2005, par HorsLesMurs p. 14 . Quelle base commune pour l’existence d’un réseau de centres p. 15 nationaux de production ?, contribution de Philippe Saunier-Borrell, 21 juin 2005 . Contribution de Stefan Bonnard, KompleXKapharnaüM, 23 juin 2005 p. 18 . Restitution de la réunion 2, 24 juin 2005, par HorsLesMurs p. 20 . Le Fourneau, Scène conventionnée Arts de la rue : p. 23 un dispositif d’accompagnement des créations inventé au fil des ans . Restitution de la réunion 3, 14 septembre 2005, par HorsLesMurs p. 26 . Proposition de chemin de fer, par Claude Morizur pour la réunion p. 30 du 15 novembre 2005 . Restitution de la réunion 4, 15 novembre 2005, par HorsLesMurs p. 33 . Les Centres nationaux des arts de la rue, proposition de texte cadre, p. 37 par Elena Dapporto . Restitution de la réunion 5, voyage du Groupe de travail p. 43 « Lieux de production » chez Les Métalovoice à Corbigny, 22 novembre 2005, par Claude Morizur • Ecrire pour l’espace public p. 45 . Axes de travail p. 45 . Propositions p. 45 . Participants au groupe de travail p. 46 . Restitution de la réunion 1, 12 mai 2005, par HorsLesMurs p. 47 . Restitution de la réunion 2, 14 juin 2005, par HorsLesMurs p. 49 . Restitution de la réunion 3, 26 septembre 2005, par HorsLesMurs p. 51 . Restitution de la réunion 4, 12 décembre 2005, par HorsLesMurs p. 54 . Bourse à l’écriture originale pour la création en espace public, p. 57 proposition 2 • Structuration des compagnies, lieux d’implantation p. 59 et rapport au territoire . Axes de travail p. 59 . Propositions p. 59 . Participants au groupe de travail p. 60 . Restitution de la réunion 1, 8 juin 2005, par HorsLesMurs p. 61 . Restitution de la réunion 2, 16 août 2005, par HorsLesMurs p. 64 • Diffusion p. 66 . Axes de travail p. 66 . Propositions p. 66 . Participants au groupe de travail p. 67 . Contribution de Philippe Saunier-Borrell, 8 septembre 2005 p. 68 . Restitution de la réunion 1, 10 mai 2005, par HorsLesMurs p. 71 . Restitution de la réunion 1, 10 mai 2005, par Philippe Saunier-Borrell p. 73 . Restitution de la réunion 2, 27 juin 2005, par HorsLesMurs p. 76 . Restitution de la réunion 3, 27 septembre 2005, par HorsLesMurs p. 80 . Restitution de la réunion 4, 20 octobre 2005, par HorsLesMurs p. 82 . Contribution de Dominique Beyly, Fest’Arts Libourne, 21 octobre 2005 p. 88 • Action internationale p. 89 . Axes de travail p. 89 . Propositions p. 89 . Participants au groupe de travail p. 91 . Note n°1, Composition, objectifs, méthode de travail et calendrier, p. 92 28 avril 2005, par Pierre Sauvageot . Restitution de la réunion 1, 13 mai 2005, par HorsLesMurs p. 94 . Note n°2, Essai de synthèse du premier RV p. 96 et préparation du second (6 juin 2005), 23 mai 2005, par Pierre Sauvageot . Restitution de la réunion 2, 6 juin 2005, par HorsLesMurs p. 98 . Note n° 3, Essai de synthèse du second RV et préparation p. 101 du troisième (20 juillet 2005), 10 juin 2005, par Pierre Sauvageot • Formation et métiers p. 102 . Axes de travail p. 102 . Propositions p. 102 . Participants au groupe de travail p. 104 . Restitution de la réunion 1, 20 mai 2005, par HorsLesMurs p. 105 . Restitution de la réunion 2, 22 juillet 2005, par Michel Crespin p. 108 et Anne Gonon • Mieux connaître et faire connaître les arts de la rue p. 111 . Axes de travail p. 111 . Propositions p. 111 . Participants au groupe de travail p. 112 . Restitution de la réunion 1, 13 mai 2005, par HorsLesMurs p. 113 . Restitution de la réunion 2, 14 juin 2005, par HorsLesMurs p. 115 3 . Restitution de la réunion 3, 8 septembre 2005, par HorsLesMurs p. 119 . Projet de mise en place d’un réseau de recherche international : p. 121 Développement culturel et espace public urbain . Réseau de recherche international : Développement culturel p. 123 et espace public urbain . Restitution de la réunion 4, 19 octobre 2005, par HorsLesMurs p. 126 • Evénement(s) fédérateur(s) p. 129 . Axes de travail p. 129 . Participants au groupe de travail p. 130 . Restitution de la réunion 1, 12 mai 2005, par HorsLesMurs p. 131 . Restitution de la réunion 1, 12 mai 2005, par Pascale Canivet p. 132 . Salon itinérant de l’esplanade et de la rencontre, p. 135 contribution de Jeff Thiebaut, Compagnie Délices Dada, 29 juillet 2005 . Contribution d’Alain Beauchet, Compagnie Artonik, 29 juillet 2005 p. 137 . Contribution de Pierre Sauvageot, 29 juillet 2005 p. 139 . Restitution de la réunion 2, 17 août 2005, par HorsLesMurs p. 140 • L’occupation de l’espace public, l’environnement technique p. 143 et la sécurité . Axes de travail p. 143 . Propositions p. 143 . Participants au groupe de travail p. 144 . Restitution de la réunion 1, 12 mai 2005, par HorsLesMurs p. 145 . Restitution de la réunion 2, 29 juin 2005, par HorsLesMurs p. 147 . Restitution de la réunion 3, 7 novembre 2005, par HorsLesMurs p. 150 • Cellule communication p. 153 . Note du 26 septembre 2005 • Autres préconisations p. 156 . Un dispositif de soutien à la création artistique dans l'espace public, par Pierre Sauvageot et Stéphane Simonin, 12 octobre 2005 • Réunions régionales sur le Temps des arts de la rue p. 158 . Région Poitou-Charentes, « Rencontre du Comité national de pilotage du Temps des arts de la rue avec les collectivités territoriales de Poitou-Charentes » er1 septembre 2005, par Adrien Guillot . Région Bretagne, « Autour du Berceau du Temps des arts de la rue p. 163 en Bretagne », 11 octobre 2005, par Claude Morizur . Région Midi-Pyrénées, 21 octobre 2005, par HorsLesMurs p. 165 • Contacts et informations p. 170 . La Fédération nationale des arts de la rue . HorsLesMurs, Centre de ressources des arts de la rue et des arts de la piste . Lieux publics, Centre national de création des arts de la rue . Pour plus d’informations sur le Temps des arts de la rue 4 Préambule En avril 2003, la Fédération des arts de la rue, organisation professionnelle, fait la demande auprès du ministère de la Culture et de la Communication, d’un temps fort pour les arts de la rue. A l’issue de quatre séances de travail d’un groupe créé à l’initiative de la Fédération, en collaboration avec la Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles et HorsLesMurs, un carnet de route pour le Temps des arts de la rue est rédigé, servant de base de réflexion pour la concrétisation de ce temps fort. En février 2005, à Marseille, Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture, lance le Temps des arts de la rue. 2 millions d’Euros de mesures nouvelles en 2005 sont consacrés aux arts de la rue, effort qui sera poursuivi jusqu’en 2007. 5 UN TEMPS FORT POUR LES ARTS DE LA RUE Yves Deschamps, président du comité national de pilotage Dans son discours de présentation et d’ouverture du Temps des arts de la rue à Marseille, Monsieur Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la Communication explicitait, avec force, les enjeux que ce Temps devait représenter en termes de consolidation, de développement et de structuration, pour lui et les services de son ministère, centraux et déconcentrés. « Les arts de la rue ont fait de l’agora un espace de jeu et d’enjeu. Partout où ils sont présents, ils participent au rayonnement des territoires et participent également au rayonnement de notre pays en Europe et dans le monde. (…) Plus de deux cents spectacles sont créés chaque année et près de neuf cents compagnies sont actuellement recensées dans ce secteur artistique (…) qui a réinvesti l’espace public, inventé de nouvelles démarches d’écriture artistique, traversant et métissant plusieurs disciplines, renouvelé les codes et les langages et proposé aux publics une relation originale et dynamique à l’art et au monde. (…) Les arts de la rue sont au cœur de la triple ambition pour le spectacle vivant que j’ai présentée à l’Assemblée nationale et au Sénat : - replacer les artistes au cœur de la cité - élargir les publics et toucher de nouvelles populations en dépassant les clivages culturels et sociaux - transformer la perception des Arts en favorisant le décloisonnement entre les disciplines… » En concertation avec la profession, représentée par la Fédération des arts de la rue et HorsLesMurs, association nationale pour le développement des arts de la rue et des arts de la piste, le ministre a voulu que ce « temps fort des arts de la rue » soit également un temps long qui favorise, dans la durée, le des arts de la rue par la réflexion, la recherche, la structuration, la consolidation des équipes de création, des lieux de fabrique, des lieux animés par les compagnies, du Centre national de création, des organismes de diffusion et de formation. Ce Temps des arts de la rue est donc un temps de mobilisation collective, d’actions, d’échanges et de dialogue avec l’ensemble des partenaires, également soucieux et concernés par les préoccupations artistiques et culturelles, génératrices d’enjeux civiques, de liens sociaux et de partage : équipes professionnelles, communes, villes, départements et régions. « C’est dans ce temps long que nous consoliderons six lieux de fabrication en les transformant en centres nationaux de production afin qu’ils fortifient, mieux encore, les liens entre les équipes de création, les territoires et les populations. Lieux publics, qui joue ce rôle depuis plus de dix ans, sera naturellement conforté dans ses moyens et dans ses actions. Nous consoliderons une trentaine de lieux animés par les compagnies : ports d’attache ou terres d’asile, ces lieux de fabrique et de résidence forment aujourd’hui des îlots absolument nécessaires aux créateurs de la rue. Et nous nous attacherons à ce que les équipes indépendantes, les compagnies sans feu ni lieu, soient aussi accompagnées depuis leur naissance jusqu’à leur développement stabilisé par un conventionnement pluriannuel. Enfin, vous pouvez compter sur moi pour développer les efforts de diffusion (afin de favoriser les tournées et d’inscrire les spectacles de rue dans les programmations de scènes généralistes des réseaux d’action culturelle), pour soutenir les efforts de formation car aucun système de formation, structuré dans la durée, n’avait, jusqu’à présent, été mis en place dans ce secteur où l’apprentissage se poursuit tout au long de la vie. (…) » 6 Toutes ces mesures nouvelles requièrent une mise en œuvre concertée, au cas par cas, et nécessitent, par conséquent, échanges, écoutes, concertations et, souvent, financements croisés qui seront de nature à assurer la stabilité des équipes et leur indépendance artistique. Dans cet esprit, le ministre a mis en place en concertation avec les différents partenaires un « comité national de pilotage », qui s’est mis au travail dès son installation et qui est « représentatif » des partenaires : élus, professionnels, artistes… Afin d’être aussi efficaces que possible, neuf groupes de travail ont été constitués, à partir de neuf thèmes qu’il paraissait urgent d’approfondir et de repréciser. Ces groupes sont animés par des rapporteurs qui résument et rendent compte au comité de pilotage de l’avancement de leurs travaux de réflexion et de proposition. Ces groupes sont « ouverts » à tous ceux qui souhaiteraient faire des propositions concrètes soit par une contribution écrite, soit par tout autre moyens. Toutes les informations seront mises en ligne sur les sites du Temps des arts de la rue, de HorsLesMurs et de la Fédération. Dès la rentrée, des actions de rencontre, d’échange et de concertation sont d’ores et déjà envisagées dans plusieurs régions en collaboration avec les DRAC, les collectivités publiques partenaires et les équipes artistiques et professionnelles. Ce temps fort des arts de la rue est une véritable chance. Mais cette chance a comme corollaire la vigilance, la mobilisation de tous et l’obligation de la réussite dans le cadre d’un travail concerté, attentif à la diversité des attentes qu’il faut écouter, débattre et prendre en compte dès maintenant, afin que la première année de ce temps fort triennal soit féconde et enrichie par les apports de tous. Douze ans après la mise en place du premier plan en faveur des arts de la rue, c’est un rebondissement considérable qui s’offre à nous et ce doit être une fierté que d’en être, tous ensemble, les acteurs. 7 LE COMITE NATIONAL DE PILOTAGE DU TEMPS DES ARTS DE LA RUE Dès son lancement en février, le Temps des arts de la rue s'est inscrit dans la durée. Il s'agit avant tout de consolider le un secteur, de mieux le faire connaître et de lui permettre de franchir un nouveau cap dans son développement. L'année 2005 doit être considérée comme une année de réflexion et de proposition pour la mise en œuvre de nouvelles actions qui prendront effet en 2006 et 2007. Le comité national de pilotage est composé d'une trentaine de représentants des administrations d'État et des collectivités territoriales, d'institutions, de professionnels et de personnalités qualifiées. Instance de débat et d'impulsion, il joue un rôle de conseil et de relais entre institutions et profession. Jacques Higelin est président d'honneur du Temps des arts de la rue, Yves Deschamps, ancien inspecteur général du théâtre, de la création et des enseignements artistiques au ministère de la Culture, est le président du comité national de pilotage et le secrétariat général est assuré par l'association HorsLesMurs. REPRESENTANTS DU MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Jérôme BOUËT, directeur de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles Michel CLÉMENT, directeur de l'architecture et du patrimoine (DAPA), représenté par Françoise VOELCKEL, DAPA Olivier KAEPPELIN, directeur de la Délégation aux arts plastiques (DAP), représenté par Henri MAUREL, chargé de mission, DAP Benoît PAUMIER, directeur de la délégation au développement et aux affaires internationales (DDAI), représenté par Jean-Louis SAUTREAU, DDAI, auteur du rapport d’enquête sur les pôles régionaux de musiques actuelles en 2001 Élisabeth CORMIER, conseillère pour l’action culturelle et le théâtre, DRAC Pays de la Loire, présidente de l’Association des conseillers théâtre des directions régionales des affaires culturelles REPRESENTANTS DES ASSOCIATIONS DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Claudy LEBRETON, président de l’Assemblée des Départements de France Alain ROUSSET, président de l’Association des Régions de France Jacques PELLISARD, président de l’Association des Maires de France Florian SALAZAR MARTIN, président de la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC) Karine DELORME, maire adjointe à la culture de Chalon-sur-Saône, FNCC Pierre BOURGUIGNON, député maire de Sotteville-lès-Rouen, président du Groupe d'études parlementaire sur les arts de la rue à l’Assemblée nationale, président de l’AMUBF PROFESSIONNELS ET PERSONNALITES QUALIFIEES Olivier POIVRE D'ARVOR, directeur de l’Association française d'action artistique (AFAA) Stéphane NEGRIN, chargé de mission, Département des arts de la scène, pôle théâtre, cirque et arts de la rue, AFAA Jean DIGNE, président de l’association HorsLesMurs Stéphane SIMONIN, directeur de HorsLesMurs Fabien JANNELLE, directeur de l’Office national de diffusion artistique (ONDA) Jean-Christophe BONNEAU, secrétaire général de l’ONDA Hervé LELARDOUX, directeur du Théâtre de l'Arpenteur Francis PEDUZZI, directeur du Channel, scène nationale de Calais Christophe BLANDIN-ESTOURNET, ancien responsable de la programmation arts du cirque, de la rue et de la marionnette à la Villette, directeur du Festival Excentrique en Région Centre 8 Fabrice LEXTRAIT, Atelier Jean Nouvel Nicole RUPPERT, directrice de Kulturbüro (Allemagne) Michel CRESPIN, metteur en scène et scénographe urbain, consultant pédagogique pour la Formation avancée et itinérante des arts de la rue (FAI AR) Jean-Raymond JACOB, auteur et metteur en scène de la Compagnie Oposito, président de la Fédération nationale des arts de la rue Jean-Marie SONGY, directeur de l’association Eclat (Festival d'Aurillac, Le Parapluie, Maison de Tronquières) Philippe SAUNIER-BORRELL, directeur de la scène conventionnée Les Pronomade(s), à Encausse-les-Thermes en Haute-Garonne Claude MORIZUR, co-directeur de la scène conventionnée Le Fourneau, à Brest Pierre SAUVAGEOT, directeur de Lieux publics, Centre national de création des arts de la rue, à Marseille Philippe CHAUDOIR, sociologue, Maître de conférences à l’Institut d’urbanisme de l’Université Lyon 2 Lumière, président de Lieux publics Thierry LORENT, La Cave Théâtre, Compagnie Annibal et ses Eléphants, Fédération Ile-de- France Maud LE FLOC’H, Compagnie Off, Festival Rayon frais, projet POLAU Bruno SCHNEBELIN, directeur de la Compagnie Ilotopie, le Citron jaune Frédéric MICHELET, conseiller pour les arts de la rue à la SACD, Compagnie Internationale Alligator Ema DROUIN, directrice artistique du Deuxième Groupe d’Intervention Alain TAILLARD, administrateur de la Compagnie Jo Bithume et de La Paperie José RUBIO, directeur technique de l’Établissement public du parc et de la grande halle de la Villette (EPPGHV) COORDINATEURS DES GROUPES DE TRAVAIL Le comité national de pilotage a mis en place neuf groupes de travail qui ont pour mission depuis le mois de mai 2005, chacun autour d'un chantier précis, d'approfondir la réflexion et de faire des préconisations sur les actions à mener dans les prochaines années. Les groupes de travail sont pilotés par : Claude MORIZUR Ema DROUIN Alain TAILLARD Philippe SAUNIER-BORRELL Pierre SAUVAGEOT Michel CRESPIN Philippe CHAUDOIR Jean-Raymond JACOB José RUBIO CELLULE DE COMMUNICATION Une cellule communication a été créée afin de réfléchir, avec le groupe « Mieux connaître et faire connaître les arts de la rue », à la stratégie de communication du temps fort. Après une année 2005 consacrée à la réflexion et à la structuration, son but est de faire des propositions pour lui donner une visibilité « publique » à partir de 2006. Maud LE FLOC’H Christophe BLANDIN-ESTOURNET Isabelle LOURSEL, chef de cabinet de Pierre Bourguignon Pascale CANIVET Stéphane SIMONIN Isabelle DRUBIGNY, chargée de mission sur le Temps des arts de la rue, HorsLesMurs font partie de cette cellule. 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.