Continu et discontinu en physique moderne

258 lecture(s)

Cet ouvrage offre aux lecteurs une série de monographies consacrées presque toutes à diverses questions de Physique quantique et de Mécanique ondulatoire. Cet ensemble d'essais étudie l'aspect vraiment nouveau que prennent dans la Physique de l'époque le traditionnel dilemme « continu ou discontinu », la classique opposition de l'élément simple et indivisible avec le continu étendu et divisible. Ces réflexions, révolutionnaires à l'époque, restent aujourd'hui encore d'une étonnante modernité.


Dans la science moderne, l'élément simple et indivisible, c'est le grain, grain de matière ou grain de lumière, neutron, électron ou photon. Par contre, dans les théories nouvelles comme dans les anciennes, l'étendue continue et divisible, c'est essentiellement le champ, c'est-à-dire l'ensemble des propriétés physiques qui caractérisent à chaque instant les divers points de l'espace et qui s'expriment par des fonctions généralement continues des coordonnées d'espace et de temps. Mais les conceptions antinomiques de grain et de champ doivent nécessairement en fin de compte venir à la rencontre l'une de l'autre puisqu'elles doivent trouver leur place côte à côte dans le cadre de la Physique totale. Comment les concilier ?


lire la suite replier

Téléchargement

Document avec verrou DRM Adobe

Formats disponibles

Formats disponibles

 pdf  Pour lire ce fichier PDF avec DRM, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Reader®. Télécharger ce logiciel.
Pour en savoir plus, consultez notre tutoriel Lire et transférer des fichiers protégés par DRM

Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
albin-michel
publié par

s'abonner

Vous aimerez aussi

précédent
suivant
Continu et discontinu en physique moderne
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.