Dossierpresse Brioude 25avril09

De
Publié par

Dossierpresse Brioude 25avril09

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 147
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
3
ème
JOURNEE DANSES ET MUSIQUES
TRADITIONNELLES
BRIOUDE / HALLE AUX GRAINS
25 AVRIL 2009
Dossier de présentation
Service Animation Brioude
04-71-74-56-01
animation@ville-brioude.fr
www.brioude.fr
CDMDT 43 :
04-71-02-92-53
cdmdt43@cdmdt43.fr
http://www.cdmdt43.fr
La Journée Danses et Musiques Traditionnelles à
Brioude / Haute-Loire
UNE JOURNÉE AUTOUR DE LA CRÉATION
:
Cette manifestation veut stimuler la création en présentant chaque année le
travail de professionnels et d’amateurs dans le domaine de la danse, de la musique
mais aussi dans des expressions concernant plusieurs disciplines (arts plastiques,
vidéo, photographie...)
Les musiques traditionnelles ont connu une évolution rapide ces dernières
années, souvent décomplexées par les plus jeunes artistes dans toutes les régions
françaises, faisant apparaître un
besoin de se (re)connecter aux danses et aux
danseurs pour continuer et enrichir cette longue histoire, cette exploration de
l’héritage et des possibles.
Cette troisième édition offre une page culturelle sous forme de spectacles,
prolongés par un bal, et une rencontre entre artistes professionnels, amateurs,
danseurs, avec un public varié dans un lieu chaleureux et polyvalent.
LA FORCE DE LA DANSE TRADITIONNELLE
:
Le projet des partenaires est de mettre cette journée sous le signe du lien
historique et fondamental qui unit l’expression du danseur et celle du musicien, lien
qui caractérise les pratiques issues de la tradition populaire. Mais loin de célébrer et
de répéter les formes « achevées » de la tradition, cette journée se veut un moment
où le public peut partager les regards d’artistes interrogeant la tradition, jouant avec
les matières, les formes et les situations établies.
C’est dans le cadre de la saison culturelle de la Ville de Brioude que se tient
ce rendez-vous initié par Christian Frappa, danseur, François Breugnot, musicien et
la Ville de Brioude en 2007 à l’occasion de la création du
spectacle « 37,2 ° à
l’ombre ». Cette équipe collabore depuis l’an dernier avec le Centre Départemental
des Musiques et Danses Traditionnelles de Haute–Loire (CDMDT 43).
Cette programmation 2009 reflètera nous l’espérons, ce besoin d’éveil au fait
que
chacun, danseur ou musicien, est acteur de l’évolution de ces arts, que le
spectacle est dans la salle aussi et - le public qui goûte les bals « trad. » le démontre
clairement- que la nature unique de la relation entre danse et musique traditionnelle,
donne à cette dernière une valeur humaine, sociale et esthétique des plus
précieuses.
Le programme du 25 Avril 2009 :
Tarifs pour la soirée à la Halle aux Grains à partir de 20h30:
Plein tarif 10 €
Tarif réduit 5€
(stagiaires, adhérents CE et CDMDT 43, étudiants, chômeurs, carte Passerelle)
Tarif stage de danse : 5€
Spectacle de 18 h : entrée libre
Renseignements, réservations
:
Service Animation Brioude
04-71-74-56-01
animation@ville-brioude.fr
www.brioude.fr
CDMDT 43 :
04-71-02-92-53
cdmdt43@cdmdt43.fr
http://www.cdmdt43.fr
PAROLES DE PLANCHES
(18 h / Halle aux Grains, entrée libre)
:
Paroles de Planches, première : « Un danseur sommeille en
chacun de nous, à nous de venir le titiller »
Ce spectacle met en jeu quatre femmes-danseuses qui, au-delà de leur
histoire personnelle avec la « tradition », le spectacle et la bourrée (encore elle !),
nous livrent un regard joueur et poétique sur la danse traditionnelle et la musique qui
la nourrit.
Joueur, leur regard, parce qu’à partir de situations figurées du quotidien, elles
détournent gestes et réactions pour en faire des objets de création qu’elles
façonnent, les mains et les voix pleines de rythmes, les corps « relisant » un langage
transmis de loin, poli par le temps, art d’une conversation sans paroles.
Poétique, leur regard, car il donne aux yeux de chacun la possibilité de
construire un imaginaire où se rencontrent une culture vivante, des vies qui se
racontent à travers la danse, seule où à plusieurs, dans un présent que nous
connaissons tous. Ainsi, l’image, en arrière-plan de paysages au sens propre ou
figuré, accueille ici et comme toujours, l’histoire des relations
sensibles entre êtres
humains.
À l’opposé de toute démonstration ou exposé pédagogique sur la « danse
traditionnelle en Auvergne », » Paroles de Planches » -
paroles
pour le propos de
liberté adressé à chacun et
planches
pour le lieu particulier, le support du partage
entre danseurs (ses)- exprime le désir d’être, individus ou partenaires, libres et
vivants, au sein de la collectivité.
La représentation de Paroles de Planches de Brioude 2009 est une
version
« courte » adaptée à la programmation de ce jour-là, et donnant lieu, nous
l’espérons, à une rencontre, des questions et un échange avec le public à la suite du
spectacle.
Photo extraite du spectacle « Paroles de planches »
Les artistes de la création «Paroles de planches » :
Zahia BENSAIDANI : danseuse et…
Travaille au sein de la compagnie du Théâtre de L’Alauda depuis plus de 20 ans. C’est à travers le
travail que la troupe mène dans la région vellave & sur les espaces ruraux du Massif-Central, qu’elle
découvre les musiques & danses traditionnelles. La rencontre au cours de ses tournées à l’étranger
(Espagne, Grèce, Portugal, Italie, Allemagne) avec différentes cultures, la conforte dans son désir
d’identification à la « culture choisie », qu’elle se construit entre Orient & Velay. Une forme de curiosité
& d’enthousiasme la pousse à découvrir toujours plus ces danses & ces musiques. De découvertes en
rencontres, elle croise les chemins d’Anne-Lise, Anne & Sarah, avec qui elle se lance dans l’aventure
« Paroles De Planches ».
Anne-Lise FOY : danseuse, chanteuse & musicienne
Baignée dès l’âge de 4 ans dans les musiques auvergnates à Paris, elle poursuit des études
musicales au sein de conservatoires en piano, formation musicale & harmonie jusqu’en 1991. Titulaire
du D.E. en musiques traditionnelles, intervenante en classes PAC depuis 2003 et enseignante à
l’ENM de Montluçon (03) en 2005 ; elle encadre de nombreux stages de musiques, chants et danses
en France comme à l’étranger (Europe & USA). Passionnée & spécialiste des musiques du Centre-
France, elle participe à plusieurs enregistrements ou créations sur divers genres musicaux, dont Steve
W aring, le Duo Bertrand, Le Syndrome de l’Ardèche, la Cie Hervé Kouby, Roland Becker. Récemment
elle se produit auprès du pianiste et compositeur Jean-François Zygel . Affirmant son caractère
“caillou”
qui donne une énergie lui ressemblant et des éléments rythmiques indispensables, elle fonde
les groupes Trio DCA en 1990 -re-visitant les musiques de Haute-Auvergne-, Tend’M (trad urbain) en
1993, Vénus Vox (quartet vocal) en 2003, BoPiano (chanson française) en 2004 & Toc Toc Toc (bal
made in Europe) en 2006. Par ailleurs, c’est avec beaucoup de tendresse et de délicatesse qu’elle
plonge dans la composition de chansons et musiques parmi les formations dont elle est membre,
telles que le Trio Patrick Bouffard et Transept, Viellistic Orchestra, les deux orchestres européens
(Freyja et la Banda Europa). Elle aborde également les musiques baroque et romantique avec les
Musiciens de St Julien, le jazz avec Transhumance.
Anne LIOGIER-ELSENER : danseuse, chanteuse & peintre
Elle est membre active de « La Chavannée », groupe d’art et tradition populaire en Allier depuis sa
plus tendre enfance (danse et chant), avec lequel elle enregistre un album en 1994. Après avoir
écumé les parquets de bal, en 1999 & 2000, elle anime des stages de danses aux côtés de Bernard
COCLET jusqu’au Portugal notamment,
tout en assurant des cours pour le Service Université Culture
Clermont-Ferrand (63) jusqu’en 2002. En 2000, elle participe au spectacle « Le Pommier Doux »,
hommage au collecteur Achille Millien. La même année, elle enregistre un CD avec son trio vocal
« Les P’tites Jupettes », au festival Les voix en or de Montluçon (03). En 2007, elle est diplômée
restaurateur et conservateur de tableaux.
Sarah SEREC : danseuse & assistante de production
Depuis son plus jeune âge, elle danse, Sarah. Elle est issue d’une famille de danseurs du Cantal.
Tout est prétexte à danser : Aussi elle écume, les bals populaires, les bals musette et les bals
traditionnels, en passant par le folklore. On ne peut trouver danseuse plus stylisée. Elle rencontre des
musiciens et danseurs traditionnels, crée ses premiers ateliers de danses traditionnelles en 1997 dans
le Cantal et en Corrèze, et participe à l’organisation de festivals en Artense. Sa renommée l’a fait
naturellement participer comme danseuse à la création « Zô » en Limousin (2001). Elle est
fréquemment sollicitée pour animer des stages de danses auvergnates, accompagne le Duo Artense,
le Trio DCA, la Compagnie Léon Larchet, le duo Bona/Capel en France, Angleterre, Suisse, Autriche.
Elle continue l’animation d’ateliers en Artense et oeuvre au sein d’associations locales. Aujourd’hui elle
danse, fait danser, en faisant avant tout partager sa vision et en transmetant sa passion pour ces
danses dont la cadence ne peut laisser insensible.
Hervé CAPEL : : Bande son et Bricolages musicaux pour le spectacle
Accordéoniste et passionné par les musiques à danser, il fait également partie du Trio DCA, du Duo
Artense et du Duo Bona/Capel.
« Lo rulh »
(20h30 / Halle aux grains) :
« Un concert solo pourtant accompagné d’images et de nombreux alliés... »
A partir de la diffusion de documents vidéos issus de collectages réalisés
auprès d’anciens rouergats, Christophe Rulhes alias
lo rulh
fabrique une musique
libre faite de chansons et d’imbrications sonores, collages, samples, citations,
superpositions. Fortement adossé à la tradition culturelle, orale et musicale de sa
famille occitane d’origine agro-pastorale, il transmet, témoigne, transforme et crée ce
lien frêle entre les temps, les lieux et les populations. Utilisant les sonorités modales,
la création électroacoustique ou la musique improvisée, il délivre une chanson
minimaliste et exploratoire au caractère hypnotique… bien loin de tout format
convenu, chaque performance de
lo rulh
est un moment ritualiste, beaux, fragile,
théâtral…
Chant, électronique, divers instruments, lap-top sampler d’images : Christophe
Rulhes.
Images réalisées par Amic Bedel
Christophe Rulhes :
Partage sa carrière artistique et intellectuelle entre la musique, le théâtre et l’anthropologie. Il vient à
l’écriture scénique par la musique qu’il apprend depuis le plus jeune âge en famille, dans l’Aveyron,
dans un contexte paysan, occitan et vernaculaire. Il compose pour le concert, la danse, le cirque, le
théâtre, le documentaire, la télévision, notamment dans le collectif
Loule Sabronde
qu’il a fondé et qui
porte ses différents projets : le solo images/musique
lo rulh
et les duos
Lostal
et
Roërgue
. Par ailleurs
diplômé en Communication, en Sociologie et en Anthropologie à l’EHESS, il publie ouvrages et
articles au sujet des mondes de l’art et des constructions identitaires occitanes. Il crée le
GdRA
,
compagnie de performances et de
théâtre où il concilie la musique, les
sciences
humaines
et
différentes
techniques d’écriture et d’interprétation
liées au spectacle vivant, vers un
théâtre documentaire, anthropologique,
pluridisciplinaire.
Son
oeuvre,
interstitielle, décloisonnée, ouverte, est
marquée par l’expérience de l’altérité
esthétique
et
sociologique.
Elle
questionne
ainsi
la
modernité,
les
rapports de légitimité culturelle, les
liens
avec
le
public
et
l’amateur
considérés
comme
« experts»
et
compétents, les passages entre « le
savant » et « le populaire », la place du
corps et de la langue dans l’image, le
son, le texte, la musique. Elle promeut
une
création
aux
sources
du
témoignage ordinaire et quotidien : à la
recherche des sons, des paroles, des
langues et des arts de faire.
YADEBA
,
(Halle aux grains / 21h 45)
« musiques à danser, à partager... »
Pour Brioude, ils nous
préparent un set de bal avec du répertoire issu des
collectages de Jean Jouve, Léon Mazières et des cantons de la Chaise-Dieu, de
Blesle (secteur de Brioude) et d'Ardes sur Couze . En réservant une place importante
au chant (en Oc bien sûr) ils travaillent sur une énergie de danse avec une recherche
d'efficacité (rapport danse, rythme, phrasé, structures...). Mais ils composent et
arrangent aussi un répertoire de leur crû...approchez, approchez et en place pour la
danse...
YaDeba
Riche de l’intarissable répertoire collecté en haute et basse Auvergne par les
pionniers du « Revival » trad, le groupe « YaDéba » arrange, triture, malaxe et
recompose à sa manière cette matière première et prétend avec arrogance s’inscrire
dans la mouvance des musiques traditionnelles vivantes.
La musique qui en résulte se plaît à surprendre l’auditeur et le danseur ;
tantôt elle exulte, tribale, dépouillée ; tantôt elle se police d’arrangements
sophistiqués laissant libre l’improvisateur qui est tapi en chacun de nous.
Outre le travail d’harmonie, une obsession : la quête du son !
La recherche d’une couleur sonore propre à « YaDéba» est une constante .
Le choix des timbres, les jeux à deux, trois ou bien tutti mettent en valeur ici le chant
en Oc, là le registre basson du diat … les combinaisons sont multiples.
Mais s’il s’agit avant tout de musique à danser, au moment même où les pas
glisseront sur le parquet, les oreilles seront, même malgré elles, à l’affût de la
nouvelle surprise musicale qui dynamitera, par une fulgurante connexion cortex-
tendon d’Achille, le bas plancher des vaches (Salers de préférence…).
Alors explosera à l’oreille du danseur partenaire, un cri de jubilation incontrôlé.
Alors le sextet se déchaînera, encouragé par les râles gutturaux traversant les
larynx dilatés par l’effort !
Nous espérons vous avoir convaincu de nous faire jouer, et si d’aventure tel
n’est pas le cas, le débat reste ouvert...
Contact : Patrice Rix 80 bis, rue Notre Dame du Ponteil (Impasse)
635oo
Issoire
Tél. 04 73 55 93 89 Port
06 80 40 82 87
Mél patou10@wanadoo.fr
Accordéon diatonique
Renaud Gayton
Chant Oc, Banjo
Eric Desgrugillers
Clarinettes, Derbouka
Francois Despre
Flûte traversière, Fifre
Sylvain Vuidard
Guitare
Sylvain Quere
Vielle électroacoustique
Patrice Rix
Mais aussi...pendant l’après-midi :
Stage de danses traditionnelles de Haute-Auvergne avec
Patrice Sauret
(14/17 h)
Contenu de stage :
Ce stage permettra aux danseurs d’aborder les bases du répertoire proposé
dans les bals traditionnels en Velay et Haute –Auvergne.
En dehors des danses de couple (scottish, polka, mazurka..) et certaines danses de
groupes nous aborderons, à travers des formes chorégraphiques simples, la bourrée
à 3 temps.
Ouvert à tous (le niveau du stage sera adapté en fonction des participants).
Rendez-vous : 13h30 à la Halle aux Grains de Brioude
Et pendant la soirée... :
-Les musiciens de l’Ecole de Musique de Brioude
-Le duo Anne-Lise Foy/François Breugnot (vielle-violon)
-exposition de peinture de Philomène Wolf
-Photographies de Jodie Way
Contacts Artistes
:
Paroles de Planches
/ Anne-Lise Foy 04-73-80-60-05 / 06-79-82-41-65
parolesdeplanches@orange.fr
Lo Rulh
/ Christophe Rulhes 06 83 20 39 38
rulhes@wanadoo.fr
Yadeba
/ Patrice Rix . 04 73 55 93 89 / 06 80 40 82 87
patou10@wanadoo.fr
Patrice Sauret
/ 06-87-03-41-47
patrice.sauret@acda43.com
Programmation et Direction artistique de la manifestation :
Christian Frappa / 06-74-11-98-58
chrisfrap@free.fr
François Breugnot / 06-22-05-48-32
francois.breugnot@wanadoo.f
Chorégraphe
de
spectacles (
« Compagnie
Cantalas »),
il
apprend les danses du Velay
où il est né au sein du cercle
familial, élargit sa pratique en
groupe folklorique et bal trad. Il
encadre
depuis
1983
de
nombreux stages de danses
traditionnelles en France et à
l’étranger.
Enseigne
à
l’E.N.M.D. du Puy en Velay.
BRIOUDE 2008 :
BRIOUDE 2007 :
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.