Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Partition Entr'acte - Nos. 13-24, La cigale et la fourmi, Opéra comique en trois actes

De
131 pages
Jouez les partitions de musique La cigale et la fourmi Entr'acte - Nos. 13-24, opéras comiques, composition de Audran, Edmond. Cette partition de musique romantique écrite pour les instruments tels que: chœur, solistes vocaux, orchestre
Cette partition est constituée de plusieurs mouvements: 3 Acts et l'on retrouve ce genre de musique classée dans les genres
  • opéras comiques
  • Stage travaux
  • opéras
  • pour voix, chœur mixte, orchestre
  • partitions pour voix
  • partitions chœur mixte
  • partitions pour orchestre
  • pour voix et chœur avec orchestre
  • langue française
  • pour piano (arr)
  • pour 1 musicien
  • partitions pour piano

Visualisez en même temps une grande sélection de musique pour chœur, solistes vocaux, orchestre sur YouScribe, dans la rubrique Partitions de musique romantique.
Edition: Paris: Kriegelstein & Cie, n. d. (ca. 1887). Plate K. & Cie. 1.
Libbretiste: Henri Chivot (1830-1897)Alfred Duru (1829-1889)
Voir plus Voir moins

5* TABLEAU
ENTRACTE
*i- 3j-i^-L-i "^v-^ISm
PIA>0 / F
:^=?^ ^^^i=És t^É
?
i£fcf^^ ^
tris lif/crpp
k t-^4^m=4^{ M P ^m
t i^# # p^^ ^m i
ufi*
ÊEEé^£ ri #P ^ ^^
«--
• • ,Ê^^Ç
ti f fi 1^rM^
i^^
^-^^=?=i.^ ^c^p—P
^•»
-, rh ^^^ "^m143
rai
r:\
: 0Lm
"
y ^r^lifn 'ë EL
hnrJ ^
.J sm
iity^^m ^
t
^
LfJ->--' S j r_i f IJ ^^^
f-71
11^ -"f—S n .
r
â=t
^r ^SB 1 ±=^^ É
-y -r
K.&CieiiVt
NV 15
VILLANELLE
CIIAKI.OTTE
Allegretto
rai^MM '• É•A m '^•I
a LTYPIANO
Idiato
z:
±=z2: 22:^
h^ ir
r * p-^^'
il
i rpr-^'iJ^ ^^t^ ^
tr.uiqml m;uson_net_te Etl'.r C()UI»[ Jaiiiie mieux notre humble fover ]No -tre _ le
' '^^rrf^^^
i
I ^ J''r r^ pT^^^^' r r
jo2»; coup! Je pré _ fére à tous les palais Un _ li ni(1 dans la\er_du_re Et
^fe ii i
5tr r ruw 1
IC i Si i^Nh^fiz É spfî
5^^^s
^' J'rp i iV- FMa ^'P
i^
Oui luisent dans notre chambret _nos hoiis meu_hles de nov _ er
j^?^^F <sà^Ci.-; f Pr>tt n
I^
ruisseau fraismur _ mutout au fond d un bois é _ pais T)\in ^iù le
V
I I^
7 !
3=^ ?^i ^ ^
x^^
5"
r
K.& C'.»? lte J';iiiiie d.iiis l'aJrt; le ^ril
J'-voisfii _ letJes et mar
^a
PPPP
^sr
im ^
f-*»fe f i-p T>—fr=E^
^1'° ^^ ^ J ' J' I >T-rr-^^i=^TiTf^f p
lit voix tln-te cliiire«'t_lon Dont fi-;iii-chp Kt nos i-f_pas s.'iris fn -[ii-i\
ir r
I
'ii- J J^'^ JT^H^^^ r^fTT^T ^
-mots En leurs beaux habits du (ii_mau_che Nous bé'^a^-aiit cl»' jo_lis
^^^ ^(^
»*
' ê
V\l^ lÉp
_çou la pe _ ti_tesur uappe blan
44^ J^i'Hl
_ che
rail ^
+^ M^
lati* ^ fe^^m
r[iir tr
s é
±=±m i É
K.& C'.« iIV? 14
DUETTINO
«HAKKdTTI-: _THÉUKSK
Ail!' moderato
-CHARLOTTE Ai ê t
\ec mvs.tè rePe _ lit No_*èl a _ _ Ce soir dc^
rs_1,
THERESE fj m ^=:d è ^^t:i=^P
Pe _ fit N()_J'I a _ vee iiivs_(A _ w Ce soir des
—Air.' moderato ___ — ^
r±iz ^^
PP
PIANO
CLj. U_ 1^ lA
zz:^P
r f
^6p i
C. ^
?^i^
des-ceiid vers nous GenJils en _ faiits <jiie pour V(»nscieux
¥y i r^^-\r~I
cieux d«'s _ ceiid sers nous GeuJils en _ fants que pour vous
^Éï ^pi i ¥p
'^ j^ ..^.U i_i ^^ 1^ 1^
^>-r77~^^^
f- f
tempo
nt.
Il ?p
ffi
I^r 'yrr #^i
Ses soient plei _ nés de jou _ joux Hier les pau_plai _ re mains
É ï^ m
r; # I f^. ï^
plai - re Ses mains soient plei _ ries de jou _ joux Hier les pan _
tempo147
c.
!'T^: I =tm
e _ res de _ mi _ clo _ ses Vous lui f.ii _ siez nu «loux ;ip
-P»
^4
I
1[ I J I J I .T.
m m m. -<9-
_ _ res de _ ini _ elo _ sespiè Vous lui f;ii _ siez uu doux .tp _
g É^y î^^^
^_L1 ^Al 1^ .^J. ^AA ^AA.
t5>-rmS P ^
Rêvant dio_pel dé _ ia de beLles ses Soy-ez heu-
_pel Rêvant de _ ja de beLles clio _ ses Soy.ez heu_
Tempo
ppr^ "if
A 1,^— rit. ,
c. £ ^
_reux voi _ ci No _ ël Cest le INo ël des pa
Rlonds ché _ ru bins à la
ppt^
>l; m r
^ I
'T rr r
voi ci_reux _ JNo _ el
Tempo
^
I I
ïS :^ r #--^ ^^ ——iSC ^ f
;>p
'-y
^ ^f fÊP^
C'rK.8i 1
I148
**^c- ¥m
ros_l;iite,des (.•haii _ iiiu- _
mine e _ Ntil _ le _ e
^2 ^^^
(Test le INo _ L'I des vil _ les, <les ha
Au 1)011 JNo _ ël (|iii ^.li _ ment soii.ri
f
m; ^iê$
(/est le ]No _ ël des splen _ (leurs des mi _ se _ res
pas la clie.mi _ e]N'ou_l)li _ e/ ce soir _ né
I
THERESE
/^ni,^
pour sont tous e gauxEt les en _ fanfs lui
- tous, vos pe _ tits sou liersEt met _ tez y,
1/À#
^49
t«'mpo
c. gE
r ir r ^
Pe_tit No _ el a _ vec mys _ tè _ le Co soir des; _ ceiid d»'.s
~ »T. ^^' ^J ri —zzz
\f ^J j \J
I ^
tè rr.PeJit No _ el - vec mys _ _ Ce soir des _ cend des
tempo
i^m ¥ ^f
PP
^AA ^J^ ..^^a u. J_A lÀ
m^^
f
±«:s i
#
vers nous GenJils en _ fîuits qued'eux pour vous plai _ re
s ^—
I
i
rr r r ^r
d'eux vers nous Gen_tils en _ fants que pour vous plai _ re
J u
t± É
g Im $ wm ^
^AA U ^AA Ll
zz:ms ? ^^f" f-
tempo
nt.
r-(9—
ro.as i p fi
' rrr ^v
soient pleiSes mains _ nés de jou _ joux Hier Iespau_piè _ res
a lEM fj ëâP
Ses mains soient plei _ nés de jou _ joux Hier lespau.piè _ res
tempo
^
^*E^É^m f^
rit.
r J J lAÀ=^ ^ i^
=p=^ f"r
K.& C"*r #
3r f^T? 3a ^P$ ^
ses Vous fai_ unde _ mi clo _ lui ï,iez doux ;i|)-pel Kevantdé.
=^
.'I. . J i J
1 .: «—#tS»I
clo _ Vous lui f;ii_siez un douxde _ nii ses ;jj)_pel Kevant dé
^< >,. g art i^W f P
_;L_i.^Al x_li .«^.U -^.Ll ^J^ ^±J.
m^^
f- f
cho _ ses Soyez heu_reux voi _ ci No _de telJes el-j^
ppr^ 7:n
'-^c. 1,- ip r I ^ i '^r1^^4 p r ''"r 'rry^r
ses Soyez heu_reux yoi _de belJes eho _ .ci No êl- 1J<
/^
f j;rjfc=:ê
EZIE 4^s ^g P^SE? ^
lit PP
/oii ^UA (2 :iM.m ^i^
p
/o,
a iI
/O
il <5^-*-1 mJ 1 «>-e-
_ el
^^— . r ^ i
. fp ^ j^ ±=±i^f^
/
E *ES -f—g:l'i IU''U15i
N?i?»
QUATUOR
CHAKI.OrTE_THKHÈSE_VLNCENT_(;LH.LAUMK
AU? poco a^nt^to
^CHARLOTTE ^-t^-î^i=U
Tu n'as pas, j'«'n ai l'as-Mi
Al pocori a^n'tîito
^J^^-1 r=rf ^^
UycrPIA^o p<
m ^^^
i' ;^^ j^ JM J'pp^^
_ran _ ce As sez mon __ tre d»; pré _ voy _
—-^ t ^m
es^^ ^^ pp
THERESE
I&r
5=F ^^W^^1 ^
_ an ce Que viens-tu me ra_con_ter
(
i^
'^'t
r r r ^^^ ^
essayant trouverde lair Hun morceau de chitnt qu'elle (ienl à la main
\
'^"J^r '^aj U tJu-^
K.» C«.« I
I

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin