Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Partition Preliminaries, Act I, L'étoile du nord, Opéra comique en trois actes

De
177 pages
Visualisez les partitions de la musique L'étoile du nord Preliminaries, Act I, opéras comiques, composition de Meyerbeer, Giacomo. Cette partition romantique célèbre écrite pour les instruments suivants:
  • solistes vocaux
  • chœur
  • orchestre

La partition est constituée d'une sélection de mouvements: 3 Acts et l'on retrouve ce genre de musique classée dans les genres opéras, langue française, pour voix, chœur mixte, orchestre, pour voix et chœur avec orchestre, pour piano (arr), partitions pour voix, pour 1 musicien, opéras comiques, partitions chœur mixte, Stage travaux, partitions pour piano, partitions pour orchestre
Visionnez de la même façon une sélection de musique pour solistes vocaux, orchestre, chœur sur YouScribe, dans la rubrique Partitions de musique romantique.
Edition: Paris: Brandus, n. d. (ca. 1854). Plate B. et Cie. 9406.
Libbretiste: Eugène Scribe (1791-1861)
Voir plus Voir moins

—<:
-<,
ROBERT
J
i Y
c*^' <&$y^&&£&.
ii^^^^
\
t

;jjfffffnw
A
1 v
Opéra cûmûjue en trois actes,
_^Parou>sde
M:E.SCRIBE
-Ai
MiLriqiu de
Ulhl
(^iïl^g^rKm*-
PARTITION PJAIO KT CHAJSTT
JL.DE GARAUVE
1BRANJHTSotCpajiis, ?^^^
103,Rue KicfieUeu .
^
f
es, CrdmerBealc & C,°
i*£/>' ^.
NORDDUÉTOILEL
DEPAROLFS
I
l5ûfSCRIBEE.
MUSIQUE DE
. Jîteijerbeer
PERSONNAGES.
Basse.PETERS MICHAELOFF, ouvrier charpentier . M. Battaillk
SKAVRONSKI, menuisier et ménétrier . . . Ténor. . M. Jourdan.GEORGES
lleCATHERINE, sa sœur Soprano. M Duprez.
ePRASCOVIA, sa fiancée M" Lefebvre.
DANILOW1TZ, Ténor.pâtissier . M. Mocker.
GRITZENKO, sous-officier kalmouck Basse. . M. Hermann-Léûn.
lleNATHALIE, Soprano. Lemercier.vivandière M
lleEKIMONA, id M Decroix.
ISMAILOFF, Delacnay.Cosaque Ténor. . M. Riquier
Maître REYNOLDS, cabaretier, Rôle accessoire M. Natban.
Le général TSCHÉRÉMÉTEFF, id. M. Duvernoy.
Le KERMOLOFF Carvalbo.id. M.
Chœur d'ouvriers recrues.charpentiers, chœur de soldats, chœur de villageoises, chœur de
I^i scène se passe : le premier acte en Finlande, russe, et le troisièmele deuxième acte au camp
acte au palais du czar à Saint-Pétersbourg.
— Vu les traités internationaux,Avis. les auteurs et les éditeurs de cette partition se réservent
le droit de représentations, réimpressions et traductions à l'étranger.TABLE DES MORCEAUX.
ACTE I.
1OUVERTURE
r Chœur. ombrage après l'ouvrage 16A. Sous cet
20Air qui veut des lartelel tes ....{ B. de Daniloivitz. Achetez, voici, voici,
32C. Ensemble. Viens, et pour te payer1. INTRODUCTION.N" \
iio/ D. Chœur des buveurs. A la Finlande, buvons
l'introduction. 45Suite et fin de Je bois au czar Pierre premier\E.
571 professeurbis. MÉLODRAME. Non, voilà mon
l'oreille 582. COUPLETS de Catherine. Écoutez ! Écoutez ! Pum, pum, le bonnet sur
682et3 bis. MÉLODRAME .
70%. AIR de Prascovia. Ah ! que j'ai peur, que j'ai peur !
du désert. . 79Gritzenko et chœur des Tartares. Enfants de l'Ukraine, fils5. SCÈNE et CHANSON.
86de Catherine. Arrière ! Arrière ! Et tremblez tous à ma voix .6. SCÈNE et RONDE ROHÉMIENNE
1027. de Catherine etPeters. De quelle ville es-tu?DUO
117Prascovia. Ah! Ah! Quel dommage!3. DUO de et Ah!
ménétriers. vos habits fêtes . . 127Chœur déjeunes filles et de Prenez de .A.
133Couplets Prascovia. La, la, la, la, laB. de
soldats, ménétriers et jeunes filles.S. Chœur de soldats et ensemble desFINALE. {C.
142Marchez, soldats, marchez au pas
165Prière et barcarolle de Catherine. Veille sur eux toujoursD.\
ACTE II.
174l'A. Valse
assez valsé10. . i Assez dansé , .H" ENTR'ACTE „ ._ . , .••),,«. ,\
cavalerie. < > I/oRécitatif et chanson de la _ .. ,, .) B.
cavalier au cœur d acier. .< (Beau )et
couplet i. (Un instant, ceINTRODUCTION.)^ . ._ . ., „.„ loo
I Récitatif et chanson de rmlantene. < _ _ _, >C. ,.
.(Grenadiers, fiers Moscovites .)V
20511. assez d'affrontsCHOEUR DES CONJURÉS. Assez d'opprobre,
12. 21oTRIO. Eh bien, à ce joyeux repas
228!A. Chant bachique de Peters. Gentilles vivandières
KremlinB. Couplets des deux vivandières. Sous les remparts du vieux . . 23o
C. Scène. Il s'éloigne enfin 2ZiZi
Quintette.D. Cessez ce badinage 245
. _, _ De la part du général < _n
Sextuor.\E. [25bj •
, x rAX,^ »(Le caporal à son devoir fidèle
A. Chœur. O ciel ! qu'annoncent-ils? 281
Serment.B. Dieu protecteur, Dieu protecteur 287
marche sacrée.C. la La marche sacrée, son signal de mort 290
A el de pierre à ses soldats.^' Écoutez, vous qui, pour vous venger . . 294' PP
i FlNAïF J
Pas redoublé.E. Ah ! voyez nos grenadiers 303
Fanfare. voyezF. Ah! nos Tartares du Don 305
G. Ensemble du serment, de la marche sacrée, du pas redoublé et de la
fanfare. Pour la patrie 307
ACTE III.
1S. ROMANCE de Pierre. Pour fuir son souvenirN" ENTR'ACTE, RÉCITATIF et 313
15 bis. MÉLODRAME 321
16. TRIO BOUFFE. Mon devoir est d'apprendre à Votre Majesté 322
17. COUPLETS de Prascovia. M'appuyant sur son bras 346
18. Fusillé ! fusilléDUO de Prascovia et Georges. ! 350
19 FINALE. L'aurore enfin succède 362
— rue Mignon, 2.l'aiis. lniprimeiie de !.. Martinet,Pierre Peti't.
MEYERBEER.DU NORDL'ETOILE
(S. itkperWr.
ACTES.Ol'EliA-COMKJI'E EN TBOIS
OIVEKTIKK
•Tempo cii iiiareia^maestoso ( Metr-. = 80 )
fef y"Ë î ± >M^-e- ±± feai?^ »pp i>
I ±±zî9VHM-a ^m-*#PP m
Vg±fc
irf flISi^i^S
If*
ê£p *to«5 * *2 te&^f^ ±
tef Ta ±=Z
i Mffiw S
m^H^^m
**^=•«55 PP^
accato coo delieatezia.ap
«
3&Eri^5 5£=±i s^BBBa
i
h#:
fff ^—^r'W f feE g ?gB sJj
i
1>>: I) 1 =3= za:. JtSPra &Li['pf%rf$
y>
llrandu* <! rvt.i.; 8.„,. i',,,.| !„..l( Imo THrERRrF ciïé Berôcre 1 Paris.a
m +£*+ te&99pWs s
l|»Sm !;ff Pf«fff
f
1? i 2
JLU tft
:p=e
•-*fc^.ffî fh ^ £p^
lfc£—-^fc £ta..i.*..i.i
± JL? h*
L •Jfrg-^£— r~?r# * iâ -^fTT.7Lj^lem
#*
ï

JÉ#ŒÊ=
SI£^* MS^MZKE
P
cresc.

' B
•):
iiti,l%U 1
\ pf^ff jf
ffrf
ir T"- -fvv r
/V
*
- 1 * _F— — ^
!«*'
_s"' F& 23Es; isroitgjt
l &m&5:il warcatobasso .
Facilite. I
?r*r!tffm M^m.sumpre
ff
Trille mineur*-*- 9- •
tr
9—+-m-m ïtt±
u±± ïE—
ë 9 9 w
"dimiiuiendo
m/
Tft #. JL£
£
- *!*^ •1 fi l7 M P«S?
EÇ22 £& Ê I r
A
I
Ijjiâ .&-».*§£ tf iâii^.: #*£ t
ïUtil a
dolce e staccatop
:f;f^i;
B.-AA ^ • • .<L> m 1
Ê
• •
:z-g- M.f*Êf: u_lA -i iffhf f f
22?• • •
' j*r ^A . :.faA f 90****##f £ £ f-
*
e mineur. .£2
U i T i i i --P
i g
crescendo
//*.M74^
» Làjbpte tjsf.»jjff F
.V»a
I s3£2^g m
crescendo
SE
Facilite.
SE
- ? j'm ? ^r * -Lr *?=P^ry r^ jf
seiupe e marcatof