Guide pédagogiqueaccompagnant

Publié par

Guide pédagogiqueaccompagnant

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 171
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
caocpmgaantn7677iugf_edcner61h.qx/050/272MP63:eg2aP
disque
le
Guide
compact
pédagogique
uidepéntccaeapmoogaduqigangnt2gnsiDe:365/0270/16
2
le disque compact*
Ce guide pédagogique a été conçu par Anthony Steffes pour accompagner le disque Remember (réalisation et arrangement de Zane Zalis). Le guide suggère différentes façons d’utiliser la musique comme point de départ pour certaines activités d’apprentissage portant sur le jour du Souvenir dans les écoles de la Colombie – Britannique. Comme le disent les notes accompagnant le disque - qui contient 18 morceaux de musique et autres -Remember a été créé en partant de la musique du passé, à laquelle on a infusé la sensibilité musicale d’artistes de tout le Canada. Il vise à provoquer des pensées et des émotions afin d’honorer les anciens combattants de la Deuxième Guerre mondiale et d’exprimer notre gratitude pour leurs sacrifices et ceux de leurs familles. Dans ce guide, les enseignants trouveront des suggestions de stratégies et d’idées leur permettant de : stimuler l’apprentissage sur le thème du jour du Souvenir; se servir de chansons particulières figurant sur le disque Remember ; explorer le thème des relations en étudiant les chansons et le jour du Souvenir; utiliser des stratégies faisant appel à des intelligences multiples pour étudier les chansons; trouver des sources d’information en ligne, ainsi que des activités possibles pour explorer la question plus en profondeur. Nous encourageons les enseignants à choisir et à adapter les activités d’apprentissage du guide en fonction de l’âge, des styles d’apprentissage et des intérêts des élèves. Le guide ne contient pas de renseignements historiques sur la Deuxième Guerre mondiale. * On entend par « disque », un disque audionumérique communément connu sous le nom de disque compact. Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba – Données de catalogage avant publication 394.264 Guide pédagogique accompagnant le disque Remember ISBN 0-7711-3497-7 1. Remember (enregistrement sonore). 2. Jour du Souvenir (Canada) – Étude et enseignement. 3. Guerre mondiale, 1939-1945 - Anciens combattants - Étude et enseignement. 4. Guerre mondiale, 1939-1945 -Chants et musique. 5. Jour du Souvenir (Canada) - Chants et musique 6. Guerre - Étude et enseignement. I. Manitoba. Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba. Tous droits réservés © 2005, la Couronne du chef du Manitoba représentée par le ministre de l’Éducation, de la Citoyenneté et de la Jeunesse. Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba, Division des programmes scolaires, 1970, avenue Ness,Winnipeg (Manitoba) R3J 0Y9. Tous les efforts ont été faits pour mentionner les sources et pour respecter la Loi sur le droit d’auteur . Si, dans certains cas, des omissions ou des erreurs se sont produites, prière d’en aviser Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba pour qu’elles soient rectifiées plus tard. Nous remercions sincèrement les auteurs, les artistes et les éditeurs de nous avoir autorisés à adapter ou à reproduire leurs originaux. Ce document est aussi affiché sur le site Web du ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique à l’adresse suivante: www.bced.gov.bc.ca/resourcedocs/remembercd/ Adaptation autorisée d’un guide pédagogique produit par Manitoba Education, Citizenship and Youth, © 2005
3egaPMP2
G
tuSosdi5:00heT.JynI,fodneWj.cc7767c.www.swercn.hxqgiuedf_
7776guide_french.qx610/27/056:32PMPage6
Souvenez-vous etteannée,nousfêtonsle60eanniversairedelafin de la Deuxième Guerre mondiale. Les anciens C combattants qui sont encore en vie ont dans les 80 et 90 ans et certains d’entre eux sont les arrière-grands-parents des élèves d’aujourd’hui. En pensant au jour du Souvenir, certains élèves auront en tête des images de distribution de coquelicots ou d’anciens combattants en train de déposer des couronnes de fleurs. D’autres se souviendront d’un ou deux vers du poème de John McCrae « In Flanders Fields » (Au champ d’honneur). D’autres encore n’auront comme lien avec les guerres du passé et ceux qui y ont perdu la vie que les programmes scolaires et les campagnes d’information publique. Et pourtant, de nos jours plus que n’importe quand auparavant, les élèves de tous âges entendent parler de la guerre par l’intermédiaire des médias et des moyens informatiques. Il est évident que la plupart des élèves d’aujourd’hui auront été exposés à des images de la guerre ou à des idées relatives à ce sujet. Il est essentiel, pour que les élèves comprennent ce qu’est le jour du Souvenir, de faire le lien entre les guerres du temps présent et le souvenir de celles du passé.
3
edf_giu7776aPMP23:650/270/16qxh.ncre
On peut commencer les activités d’apprentissage sur le jour du Souvenir avec des élèves de n’importe quel âge en leur posant des questions du genre : Qu’est-ce que le mot « guerre » signifie pour vous? Quelles sont les images qui vous viennent à l’esprit? Quelles sont les idées, les inquiétudes et les craintes que vous avez quand vous pensez à la guerre? Qu’est-ce que vous pensez de ce que projettent les médias? Avez-vous d’autres choses à dire sur la guerre? Il faut toutefois que les enseignants fassent attention lorsqu’ils discutent de cela avec leur classe car certains élèves qui viennent d’immigrer peuvent avoir été exposés récemment à la guerre. Parler de la guerre pourrait soulever bien des émotions qui les rendraient mal à l’aise. D’un autre côté, une discussion générale en classe pourrait être une façon positive pour ces élèves de partager leur expérience et de lancer un dialogue avec les autres au sujet de la lutte permanente pour la paix. « Pittance of Time » (C’est si peu de temps), dernière chanson du disque Remember , peut servir de point de départ à un dialogue sur le jour du Souvenir. Terry Kelly a composé cette chanson après une expérience qu’il a eue le 11 novembre 1999, alors qu’il était dans un magasin en Nouvelle-Écosse. Ce jour-là, il a été touché d’entendre annoncer au haut-parleur qu’il y aurait deux minutes de silence à 11h dans le magasin en l’honneur des anciens combattants et des sacrifices énormes que ceux-ci avaient faits pour nous. Le moment arrivé, tout le monde s’est tu, par respect pour les anciens combattants, à l’exception d’un homme, qui était dans le magasin en compagnie de sa petite fille. « Pittance of Time » a été écrit à cause de l’attitude de ce père
ge7
4
C o m m e n t a m o r c e r l a p p r e n n e t i s s a g e a c t i f Le Jour du Souvenir
sur Le Jour du Souvenir
7677
5
et du mauvais exemple qu’il donnait à sa fille en essayant sans relâche d’engager la conversation avec l’employée du magasin pendant la période de silence. Les élèves les plus jeunes pourraient être en mesure de bien comprendre ce qu’a dû ressentir la petite fille. Posez-leur les questions suivantes : D’après vous, qu’est-ce que la petite fille a pensé quand son père a décidé d’ignorer la demande des responsables du magasin? Pourquoi pensez-vous que le père ne voulait pas prendre le temps de se souvenir des personnes qui ont fait la guerre? Qui sont les gens à qui on a demandé de se souvenir de ces personnes? Pourquoi est-il important de garder le silence quand on se souvient de quelque chose ou de quelqu’un? Dans « Pittance of Time », Terry Kelly reconnaît la bravoure de ceux qui sont partis à la guerre et évoque les circonstances dans lesquelles ils se trouvaient, tout en nous demandant de nous arrêter pendant deux minutes pour y penser. En outre, il se demande pourquoi nous nous battons, ce que cela nous apporte et quels étaient les effets de la guerre sur ceux qui étaient restés en arrière. Aux élèves plus âgés, on peut poser des questions du genre : Qui sont « ceux qui sont restés »? Et pourquoi ont-ils « payé leur liberté du prix de la frayeur »? Vers la fin de la chanson, l’auteur parle de l’époque actuelle et de nos gardiens de la paix. Ceci peut permettre d’engager la discussion avec les élèves plus âgés. Vous pouvez leur demander d’expliquer qui sont « les filles et les garçons qui vont partir au loin dans le temps de paix » et d’analyser la phrase « ils donnent de l’espoir contre les marchands de guerre », afin de lancer le débat au sujet des conflits actuels.
e01PgaPM6xq.hcnerf_ediug326:057//210
esue7atiqthémodeémhtsn:taoirle767guide_frenchq.6x012//750326:MPagP11e
pour étudier
L
6
Suggestions d’activités d’apprentissage Dites aux élèves de prendre plusieurs jours pour écouter les chansons du disque, et : — tout en écoutant, de noter les thèmes ou les idées qui reviennent dans la musique et dans les paroles (il peut y avoir l’amour, la perte, la liberté, les rêves, la solitude, la séparation, les idées sentimentales, la famille et l’avenir); — de faire part de ces idées à tout le groupe; — de travailler en petits groupes ou individuellement, et de faire une liste de thèmes liés aux relations (par exemple, en examinant les sentiments d’un soldat en ce qui concerne ses expériences passées, sa famille, ses amis proches, sa maison et ce qu’il attend de l’avenir); ou encore d’examiner le thème de la nature vue par le soldat avant, pendant et après la guerre; — de choisir un thème lié aux relations afin de l’explorer plus en profondeur, en commençant par un exercice d’écriture libre (les élèves des années secondaires peuvent écrire pendant 10 minutes, ou bien trois pages pleines; les plus jeunes écriront moins).
Si les élèves voient que les personnes qui participent aux guerres sont des personnes comme tout le monde, ils seront plus en mesure d’apprécier ce que les anciens combattants ont fait pour nous. Afin de leur faire comprendre cela, on peut examiner les relations décrites dans les chansons du disque Remember .
g7677re_fdeui6qxh.nc1/0720/563:2PMPage14
7
Demandez-leur : de choisir des morceaux de musique actuelle en rapport avec le thème en question et de comparer l’intention et le style de ces morceaux avec ceux des chansons du disque qui se rapportent au thème; d’étudier un poème en rapport avec le thème choisi, de le lire et de l’interpréter en classe, en expliquant comment il se rapporte au thème choisi et quelles sont les pensées et les questions qu’il soulève; de créer un collage avec des mots, des images, des dessins et des peintures se rapportant au thème choisi et l’expliquant; d’illustrer une chanson du disque et un poème sur un thème semblable, comme ils seraient illustrés ensemble dans un livre de poésie; de préparer un court monologue ou un petit scénario pour deux acteurs sur le thème choisi et de le présenter à toute la classe; de préparer une petite pièce mimée sur le thème choisi et de la présenter à toute la classe; d’écrire un poème pour explorer le thème choisi.
Élargissement des activités Les élèves pourraient choisir parmi les activités suivantes pour poursuivre le thème qu’ils ont adopté. Ils peuvent travailler en petits groupes ou individuellement.
Activité de renforcement Les élèves se rendent sans doute compte qu’il y a souvent une différence entre l’idéal et la réalité en ce qui concerne les relations humaines et la guerre. En se servant du thème qu’ils ont choisi, demandez-leur de démontrer le contraste entre la réalité et l’idéal. Ils peuvent présenter cela sous n’importe quelle forme et se servir du matériel qu’ils veulent.
l7677iug1gePa
Howard Gardner, auteur et éducateur de renom, définit au moins huit types d’intelligence dont nous sommes tous plus ou moins dotés. Vous trouverez ci-dessous des stratégies d’apprentissage reliées à ces différents types d’intelligence et qui peuvent être appliquées à l’étude du disque Remember . Choisissez les stratégies adaptées aux besoins d’apprentissage de vos élèves ou de vos différentes classes, et modifiez-les s’il le faut. Il est bon de structurer les expériences d’apprentissage de façon à permettre aux diverses intelligences d’entrer en jeu. L’apprentissage est réussi lorsque les élèves se servent des types d’intelligence pour lesquels ils sont doués et qu’ils font également intervenir des intelligences auxquelles ils ne font généralement pas appel. I ntelligence corporelle-kinesthésique Demandez aux élèves : de mimer des scènes qui leur viennent à l’esprit en écoutant le disque; de faire une série de « tableaux our interpréter certaines chansons (ilv ipveauntt sy a» vpoir un tableau pour l’introduction, puis d’autres à mesure que la musique n e conclusion); chaget un tableau pour la de créer des enchaînements de danse à partir de certaines chansons du disque.
8
S S M tr é a t t h é o g d ie s d f e a s i s in a t n e t l l a ig p e p n e c l e a s u x multiples intelligences multiples
pour étudier
50/5/0722MP63:rencde_f61h.qx
cevigentellnélx auz deanemeDuqitsiugnil-obres dees listef iaerd vèseedurlelenti attans on dneeclgonetllgiatémueiqo-icthmaxua èlé ameDzednnerfq.hcug7_edi057/6:x6/21077661
9
gaeMP23P
des thèmes, etc.; d’examiner des statistiques sur la période de la Deuxième Guerre mondiale et les événements qui (enmtoorucreeanut xl a1 4p aert t1i7c)i.pation du Canada à la guerre
I I
: phrases et de mots qui attirent es chansons du disque, puis de faire un remue-méninges pour allonger la liste et d’utiliser les mots et les phrases pour créer des poèmes ou des rimes en « rap »; fdraéncoçauitse)r  e«n  Lsae  fmeerrm »a (nct hleasn syoenu x6  -e it ndtee rvpirséutaélies eern la mer; de discuter les émotions évoquées par les paroles et la musique; de réfléchir à ce qui est le message de cette chanson; de se demander pourquoi cette chanson d’origine française a été traduite et chantée autour du monde; de faire un remue-méninges des éléments qui rendent « universelle» une telle chanson; d’écrire des lettres comme s’ils étaient des soldats ccahnaandsioenns s partis à la( gpuerre, en écoutant les du1 )d iestq eune ar exemple, les chansons 1, 5, 6, 8, 10 et 1 imaginant qu’ils écrivent à quelqu’un qui est resté au Canada; èc e « théâtre de ldeec tcurréee r»  eàt  pdaer jtoiru edre  dtehsè pmies etisr éds du disque (par e le trxaenmchpée, su);n dialogue entre des soldats dans les de faire des recherches sur les musiciens qui chantent sur le disque et de comprendre pourquoi ils ont voulu faire partie de ce projet.
I I
edégagerque et doronoligrord ehcnsson  es leanchsalc res:sev ed ly,e uts dst eui qcer oup secnadnet sel 
7776edf_giuh.qxrenc0/27613:650/aPMP2
10
Stratégies en faisant appel aux intelligences multiples pour étudier (suite)
31ge
I I
Veterans » (chansons 18 et 12) et de créer une réponse en format libre, du point de vue d’une personne qui est loin de chez elle et qui participe aux efforts militaires outre-mer; de discuter de la façon dont une personne participant à l’heure actuelle à une guerre pourrait réagir à cette musique différemment d’une pdee rcseorannnneser  olvneissv i(amnta ugnese  epvaioues ic«tiovunepos  rd(miadaméleoesu »rd,  eae suc peC ogairen)n adrdeaan;s les ch il y a b dans le disque : l’idée de penser de façon positive, de regarder vers un avenir meilleur, de savoir qu’on est a é se raccrocher à queliqmuu, nd ev ous attend, etc.) leat  dpee ndsiséce uqtuere  du rôle de l’amour et de l’espoir dans la vie des personnes qui ont connu la guerre; de prédire le style et l’histoire de la chanson « Les feuilles mortes » chanson (chans oàn  p9a -r itnirt edrup rtiéttréee;  dené cfroaunteçra ilsa) et de comparer le style et le message de la chanson avec leurs prédictions; de comparer les interprétations qu’ils donnent aux deux vers suivants : « et la mer efficace sur le sable les pas des amants désunis »; de faire des recherches afin de trouver les autres parties du poème écrit par Jacques Prévert et de discuter du language poétique et des sentiments du te de trouver et d’écouter d’autres versions de cpeotète ;chiine élèbre(Les feuilles manosrtoens  d- oArutgumnf rLaenaçvaeiss)e  tert èds ec comparer les styles.
tu erTbite« em »tonetneecllgimeDeednaua zlé xntiperaonrsllne« iPttnaeco  fitèves :découter
:esèvélnameDell xua zedepsrnoenecitnretelligenn0/1/027h.nc6qxediuerf_77g76
11
de parler à des anciens combattants et à des personnes âgées de leur communauté, en leur demandant ce qui, à leur avis, est important de garder en mémoire à propos de la guerre, d’écouter leurs réponses, qui pourraient servir de base à un devoir écrit ou à une pièce d’art; d’organiser une réunion sociale avec des anciens combattants; de se rendre dans un endroit où les anciens combattants se réunissent (la Légion, l’hôpital Deer Lodge, un centre pour les aînés), d’utiliser la musique du disque et peut-être de chanter la chanson 12, « Tribute to Veterans »; d’entamer un dialogue avec des anciens combattants en commençant par leur poser les questions suivantes : — Quel était votre rôle pendant la guerre? — Comment vous êtes-vous senti quand il a fallu laisser votre famille et vos amis? — Qu’est-ce que vous avez appris sur les habitants du pays dans lequel on vous a envoyé? — Avez-vous gardé des rapports avec ces personnes et avec vos camarades de guerre? — Quelle a été votre réaction en revenant chez vous? — De quelle façon les choses avaient-elles changé quand vous êtres revenu? — Qu’est-ce que vous avez essayé d’oublier? — Qu’est-ce que vous vous rappellerez toujours? de faire un résumé de leurs discussions avec les anciens combattants et de partager cette expérience avec d’ autres sous une forme appropriée.
I
12aPegMP3:256
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.