QUESTIONNAIRE SUR LE RACISME 1- Qu'est-ce que le racisme ? Rép ...

De
Publié par

QUESTIONNAIRE SUR LE RACISME 1- Qu'est-ce que le racisme ? Rép ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 3 054
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
QUESTIONNAIRE SUR LE RACISME
1- Qu'est-ceque le racisme ? Rép. :Le racisme, c’est une attitude négative envers une personne, un groupe ou une communauté ethnique ou raciale. Exemple :je n’aime pas les Haïtiens parce qu’ils sont trop lents.2- Quelssont les différents types de racisme ? Rép. :Le racisme de circonstance. C’est quand il y a, par exemple, des événements dans l’actualité qui mettent en évidence un groupe ethnique (comme les événements du 11 septembre 2001). Un événement de cette nature peut créer dans certains segments de la population le sentiment que ce groupe est menaçant. Leracismedexpérience.Cestquandonavécuuneexpériencemalheureuseetqueparlasuite, on généralise et juge tout un groupe. Exemple :j’ai loué à des Arabes et le logement a été laissé dans un état lamentable. Je ne loue plus à des Arabes maintenant. Le racisme d’ignorance. C’est le racisme de la personne qui a peur de la différence, qui ne connaît pas et qui a toutes sortes de préjugés, d’idées négatives et parfois même de l’hostilité à l’égard d’un groupe. Le racisme idéologique. C’est le racisme qui se réfugie derrière la science(comme le nazisme). C’est le plus dangereux parce qu’il s’appuie sur des données. 3- Est-ceque c’est normal pour un individu d’être raciste ? Rép. :C’est normal pour un individu d’être raciste si on l’a éduqué à être raciste mais ce n’est pas normal pour une société d’être violente et raciste. 4- Commentun enfant apprend-il à devenir raciste ? Rép. :Quand on entend un enfant tenir des propos négatifs envers les autres (les Noirs, ou les Juifs par exemple), c’est souvent parce qu’il y a eu un discours dans le milieu familial qui a été intégré. 5- Leracisme est-il toujours présent ? Rép. :Aujourd’hui, il peut être difficile de reconnaître le racisme parce que ses modes de manifestation sont souvent subtils. On parle parfois de néo-racisme,c’est-à-dire que le racisme ne s’affiche plus d’emblée sur un mode inégalitaire. Maintenant, c’est plus différentialiste : tout le monde a droit à sa différence.
6- Quellessont les conséquences pour la personne qui est victime de racisme ? Rép. :Le racisme mène à une dégradation au plan psychologique pour la victime. Ce qui est difficile pour elle, c’est de faire le lien entre sa couleur, son origine ethnique et ce qu’elle vit. Comme elle ne peut pas toujours prouver que ce qu’elle subit est lié au racisme, elle finit par participer à cette dynamique en tolérant, en niant la réalité, en ne se plaignant pas parce qu’elle a peur ou qu’elle se sent démolie. 7- Commentéduquer les personnes à être plus tolérantes ? Rép. :Il faut reconnaître que nous avons des préjugés et des préférences et qu’après analyse, on peut se débarrasser de ses préjugés. Nous sommes appelés à vivre avec des personnes qui sont différentes de nous et il faut composer avec cette différence. Il faut développer des mécanismes pour adhérer et comprendre. 8- Lesjeunes Québécois sont-ils davantage sensibilisés au phénomène du racisme ? Rép. :Au Québec, les jeunes sont de plus en plus en contact avec la diversité ethnique, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’ils sont sensibilisés au racisme. Il serait souhaitable d’avoir une politique de justice sociale capable de montrer comment le racisme crée des situations d’inégalités pour des groupes précis.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.