N° 6 de la Conv. - A - N° 104 / 30 novembre 1984

Publié par

N° 6 de la Conv. - A - N° 104 / 30 novembre 1984

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 102
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins
MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg
1685
MEMORIA Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg
RECUEIL DE LEGISLATION _ A N° 104 30 novembre 1984
S o m m a i r e Loi du 21 novembre 1984 portant approbation du Protocole N° 6 à la Convention de sauvegarde des droits de l´homme et des libertés fondamentales concernant l´abolition de la peine de mort, fait à Strasbourg, le 28 avril 1983 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 1686 Loi du 21 novembre 1984 portant approbation de la Convention européenne sur l´obtention à l´étranger d´informations et de preuves en matière administrative, faite à Strasbourg, le 15 mars 1978 . . . . . . . . . 1688 Loi du 21 novembre 1984 a) portant approbation de la Convention entre le Grand-Duché de Luxembourg, d´une part, et les Länder de Rhénanie-Palatinat et de la Sarre de la République Fédérale d´Allemagne, d´autre part, portant nouvelle réglementation de la pêche dans les eaux fron-talières relevant de leur souveraineté commune, signée à Trèves, le 24 novembre 1975; r b) complétant l´article 1 e  B II de la loi du 26 février 1973 portant extension de la compétence des tribunaux de police en matière répressive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1697 Loi du 21 novembre 1984 introduisant un amortissement spécial pour les investissements dans l´intérêt 1. de la protection de l´environnement, des milieux naturels et humains; 2. de la réalisation d´économies d´énergie dans les entreprises . . . . . . 1703 Règlement grand-ducal du 21 novembre 1984 régissant les conditions d´établissement et d´utilisation des stations radioélectriques non publi-ques pour la radiotéléphonie dans la bande de 26.960 à 27.410 kHz 1705
1686 Loi du 21 novembre 1984 portant approbation du Protocole N° 6 à la Conventio sauvegarde des droits de l´homme et des libertés fondamentales concernant l´abolitio la peine de mort, fait à Strasbourg, le 28 avril 1983. Nous JEAN, par la grâce de Dieu, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau; Notre Conseil d´Etat entendu; De l´assentiment de la Chambre des Députés; Vu la décision de la Chambre des Députés du 17 octobre 1984 et celle du Conseil d´Etat du 23 octobre 1984 portant qu´il n´y a pas lieu à second vote; Avons ordonné et ordonnons: Article unique. Est approuvé le Protocole N° 6 à la Convention de sauvegarde des droits de l´homme et des libertés fondamentales concernant l´abolition de la peine de mort, fait à Strasbourg, le 28 avril 1983.
Mandons et ordonnons que la présente loi soit insérée au Mémorial pour être exécutée et observée par tous ceux que la chose concerne. Château de Berg, le 21 novembre 1984. Jean Le Ministre des Affaires Etrangères, du Commerce Extérieur et de la Coopération, Jacques F. Poos Le Ministre de la Justice, Robert Krieps Doc. parl. n° 2816, sess. ord. 1983-1984 et sess. extraord. 1984.
PROTOCOLE NO 6 A LA CONVENTION DE SAUVEGARDE DES DROITS DE L´HOMME ET DES LIBERTES FONDAMENTALES CONCERNANT L´ABOLITION DE LA PEINE DE MORT
Les Etats membres du Conseil de l’Europe, signataires du présent Protocole à la Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales, signée  à Rome le 4 novembre 1950 (ci-après dénommée "la Convention"), Considérant que les développements intervenus dans plusieurs Etats membres du Conseil de l’Europe expriment une tendance générale en faveur de l’abolition de la peine de mort ; Sont convenus de ce qui suit : Article 1 La peine de mort est abolie. Nul ne peut être condamné à une telle peine ni exécuté.
est autorisée anu eédoragitnon e.ustiAre cluc3Asigéitale noac nrtic la5 dele 1a  uocel eeditrtseré pdutoro Pntopsid xu snoitissiopisitesa xud est admiserve nnucuér elcitA4 eiontArn. Claveontnoinoevl Ca 4edle 6rtic lae dertit ua elocotor Pntseré pdus onrreu ; e enulletpee e in snea erguod  eadgner imminent de gec p ssigélett eontilaornfcot qiéupalp ead euqes cns lrévuas piqunrauet tammcoiatéG er ua rceS ses dismément à.sC teE opisitnoafs ontisipois dl al ed setneréfseiluConal dénérl seorepluEd  ee unr paatarcldéal rap t ,etius étaiSecrnérareGédaeroi na  usseéEulperoét, drenud lnoC lies ed du présent Proto elpalpcitaoi niséderiotirret etraut ou t àlecorPtoL  eoi.nratadécl la dansgné l à agégiv rueuertrena olocene erimrej ri eelp  territord de ceitlc.nrA .oT e15tat ut E, aupeut tnemom is al ede uratgnmou  aouemtnd  uédôp ted son instrument r edfita-acinoitd, ceacatptn iotionrobaappou d euorel isng ,édesirtorier tes llppas sleuqxua e préseniquera lel2. .oTPtorotocutpeà ,  Eutt tam ernemotuottua icatotifla n de itnocépeedr ta e dlat ui sui qisom ud ruoj reimeet le prndra effartip er.leLr teGée ranéréecirta eésS uaa noserd sra eedsea itlcotoct Prcommole d 5 à 1 nesérp us let enescltiaraPtrei socsndirèicle 6Les Etats erianéG larétrA.n ior paSeleétcr etiaf noitaralceu des dtuer venG néiaerrcté eeSe déTout.3. éral ed d alpecénoit pon larlaéctirasiq ius uodr uomate de ruit la déc dteetontiralaon rap ,itacifitut te totoirerriisng eédsnc  éadreêtet réeiren,  ec  iuq-nocnrecx paragraphes prcédénestp uorr aceacerptfiti, errruoar a epop en Protoco présentuoev relo  uparp Un.ioatobprapu o noitatpecca ,nEurde leil Cons eudmerbtam  ntEnemud star eifitiont Ln. iestrnstaoi nuodparpbocation, dacceptnat -lumuo tnemés an slesir oiavif éaritnoevalC érie antent uremappiluqneitnos onséquenent en c7 elp eLA.eccitrtorolecoseré Pntl  aleàsoinnddtit toon eentiConvisopsid sel setunvCoa  ldes ontiope, signa-taire sedl  aoCvnneit. on sIla erumsoà sitar cifioita ouv està laert anuts giseE erd em mtstau  desbr liesnoCruEl ed tua xidpssotioins de larticle séilrap  el torPoloconecrmfoeném.7mem serbEqnistatelqu clee atlaà iu tald siq ius ur du moemier jo ertê à tnemetnenscor eu lmérixptne uaorpo eErude leil Cons du  Cduseon dille atér eriénéG larosés près le Sectaoi nesortnd péueig venpre  lur elocoto arertnee pr1. Lt PrésenepA.uEorel8 trcirud sea tcsec momis en temps de gél alsinoit al inpedee or mpot  ntE eU2ue ttap oir prévs sa dan16cltiAr87
ques F. PoosLe Mnisirt eedl  auJr euanJe detlae ooC arépnoitcaJ,mbrenove4.du 198emcrC moétir exEs,regèanautehâ CgreB ed  12 el ,roar1 .d.ssetxe 4.98o drse.s,9s 2 08et s984 83-1. 19irK treboR,ecitsn°. rlpa. ocsDepicifat roun ioatm tuotà lu tnemoeur téril juqu´ic noegar ruqevin ent astoruté iséd àralca reom ument du dépôt del i´snrtmune teduq sertua snoitct on desalscfie  nenssoipéeralr  au pas,tre  reneuqil ar li´lppaonti t àCoa ennvcodéruseuoet srpdesinfra visant obruxumees.segioudicés jes liaireuq snonsérp al s onndMaonrd oetiaede tsd menaédmoment où l´entrecnesed tua tiro de,s ancolaétmponcese c choe la xuqc ueotsup ratr EesirfaAfs de ertsiniM eL.enr Mémoriasérée aus io tnineetl ioseobéervéeutt  e ertcéxeop lê rucelui Protocre anev c- inertmete àntcon ennsap éel rrtê il eate la duit ui slnid  epétôudd ieempre  lurueigq siom ud ruoj re pxq iuaru iremieurltért soemen8861 ruoP .2ta Euttorembmet  tntya aonticani tnesérp ua tiar FOIe.ENocolProt sos ,elUQIOD  Edû, ntmesiusésgnà sétec tua siroont sign effet, estnP or éelp értad etuortned evin  eéedur euguestnp érotocP oronfole cent rmémes àra slcit5 set  e;d8 to.  auttuera tc,en tofiication ou commuuoet.at li: noesdu Cres membats  tuot ed tôpéd e lb. ;retunaig sno ,dcaitifacitnt de rainstrume; not .corppitaboun a dptceioatatiocaccn, demtntsurard  eioatobprcltiArn.noitatpepad uo  Général du Cons eL9 eeSrctéiaertinoerfiaua Etx  liel edruE epoe à faitsbouStrael51gr , s91m ran  eesuve èrtimatsinimda ,evitartranger d´informtaoisne  tedp erur eéeope nnr subo´ltnet noié´làoi nbotaparpna ttionnvena Code lon 12 ud ioL .eprtpo4 98 1rembverbsed Cuatstm mee lEuroonseil dnoc mrofitreeéif dun Eesà e acchareuqinuc eipoc peroEulmmcon  eC nolaudd  eesliétaiSecrénérre Gl edruE.epo eL esivu  dnsCol eiésd na sel srahcre qui sera dépoaiplemexl eu sun ne,iof tnemelagnt éaisaes ftextue xsed ,sl lgia eetann nçras ai ,38f neirva91 l, le 28 rasbourgIA T àtSotocelF.ivat fe,teai S àsartruobl ,g51 e mars 1978.Art. .2L  eoGvureenem´é l àonr geantrmrofni´de snoitapreut deen mves era taèisirtmdni .re tsErA:s1 .tlae on Cprapvéouueorépneevtnoi n´obtentine sur l a y´n li´uq tnaonec s àeulis pao drovsnetA; dovnnonordo et onné tecll eudC noes7 octobre 1984 eotco1erb 489trop dilta´Edut 3  2 ualséV;sioid cére dhambéputes DupéD sed1 ud séta  lden e bramCh d´Etat  ConseiluaN;toerd  eaNsse  d Clatienntmel eDssa´etne;udne Dice d grâr la ,apEJNAuo s87N.uc Dg,urboemux Led cuD-dnarG ,ue
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.