Pistes-Solidaires présente EN FAVEUR DE LA CONSOMMATION RESPONSABLE

Publié par

Pistes-Solidaires présente EN FAVEUR DE LA CONSOMMATION RESPONSABLE

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 123
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
Pistes-Solidaires présente
Y
outh in action for
N
ext
G
enerations
O
tesha ride tour
O
tesha taste
O
tesha initiative
O
tesha influence
UN PROGRAMME GLOBAL
DE
PROMOTION
EN FAVEUR DE LA
CONSOMMATION RESPONSABLE
p
p
Depuis 2002, l’association Pistes-Solidaires développe son action dans l’éducation intercul-
turelle et la promotion du développement durable.
Pistes-Solidaires a pour objet le développement d’échanges sociaux, culturels, éducatifs et
économiques justes, pérennes, solidaires et respectueux (de soi, des autres et de son envi-
ronnement)
Pistes-Solidaires promeut le développement soutenable et solidaire. Elle vise à développer
une éco-citoyenneté, consciente et participative dans une société européenne pluriculturel-
le.
Elle défend les concepts réunis dans La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et
L’Agenda 21, rédigé à Rio en 1992.
Si ces premières années, notre action a notamment pris corps dans les départements du
Var er des Bouches du Rhône, Pistes-Solidaires est aujourd’hui l’acteur majeur de la mobilité
des jeunes en région PACA et l’un des principaux en France
Présente dans le Var où se situe son siège social, dans les Bouches du Rhône , où l’antenne
Provence Alpes Côte d’Azur a été créée, Pistes-Solidaires développe aussi la participation
des jeunes des départements alpins aux échanges interculturels, des jeunes de Vaucluse et
des Alpes Maritimes.
La toute nouvelle Antenne Sud Ouest ouvre de nouvelles voies de participation des jeunes
dans les régions Aquitaine et Midi Pyrénées.
Pistes-Solidaires a su développer un savoir-faire et une militance associative qui en font une
association reconnue pour le sérieux et la qualité de son travail par de nombreuses institu-
tions :
Commission Européenne
UNESCO
Conseil de l’Europe
Etat (ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports)
Collectivité territoriale (Conseil Général du Var et Conseil Régional PACA)
OFAJ (office Franco- Allemand pour la Jeunesse)
Fondation Ana Lindh pour le dialogue entre les cultures
Villes (de nombreuses villes sont partenaires de nos actions, sur l’ensemble du ter-
ritoire régional)
Associations (locales, régionales ou nationales) : des associations de quartier à la
Fédération Leo Lagrange, Pistes-Solidaires accompagne la mise en oeuvre d’actions
orientées sur la mobilité des jeunes et jeunes adultes de la Région dans une perspec-
tive durable et solidaire
Plus de 500 jeunes qui ont pu participer à nos actions et vivre l’expérience de la mobilité
Une militance en forte croissance : Pistes-Solidaires est un espace d’engagement et
de formation des jeunes. Chaque année le nombre des adhérents croit de 25% en
moyenne, l’implication des jeunes est renforcée à chaque fois
Un lieu de mixité sociale et éducative : des jeunes adultes de tous milieux sont les ac-
teurs de Pistes-Solidaires ; notre association se trouve être ainsi un véritable espace
de mixité, de rencontre, de lutte contre les préjugés et de développement solidaire.
Pistes-Solidaires, une association en pleine expansion
Une reconnaissance institutionnelle
Une reconnaissance des jeunes
1
p
ITER
Université de Provence (Marseille, Aix et Toulon- La Valette)
Secrétariat Général de la Présidence Française de l’Union Européenne
Conseil Général du Var
Direction Régionale Jeunesse et Sports
Directions départementales de la Jeunesse et des Sports du Var, des Bouches du
Rhône, Des Alpes de Hautes de Provence, des Hautes Alpes et des Alpes Maritimes
Agence Française Leonardo et Grundtvig (programmes européens de formation pro-
fessionnelle des adultes)
CNES
Fédération Leo Lagrange
OFAJ (office Franco- Allemand pour la Jeunesse)
Fédération Internationale des CESIE
Collège Coopératif
Medcoop
COVACEQ
CRIJ Provence- Alpes et CRIJ Côte d’Azur
Source d’Europe
Agence Française du Programme Jeunesse en Action (thématique du travail avec les
jeunes ayant moins d’opportunités)
Centres sociaux du Var
Ainsi que de nombreuses structures locale (mission d’animation, associations, groupe
de jeunes ou individuels)
En 2008, Pistes-Solidaires c’est
256 adhérents
54 permanences d’information
14 projets européens
3 formations
+ de 60 jeunes qui ont pris part à des actions de mobilité
1 noyau constant de plus de 30 jeunes bénévoles (20 à 25 ans)
1 antenne en région Paca, une antenne en Aquitaine, une antenne en Grèce
1 équipe internationale de 8 personnes permanentes dont 4,5 salariés (ETP)
23 674 consultations de notre site Web
Nos partenaires
Répondre à de réels besoins est la clé du succès immédiat de Pistes-Solidaires
Savoir y répondre dans le temps est le fruit du travail d’une association qui ne comporte
pas plus de 5 salariés mais sait créer des espaces d’investissement associatif
Si notre développement est mesuré, c’est parce que nous prenons soin de ne répondre
favorablement qu’aux sollicitations auxquelles nous serons en mesure de répondre
Si notre développement est exponentiel, c’est que depuis 3 années, le nombre de nos
actions, l’intérêt des personnes, les partenariats établis, les reconnaissances obtenues
croissent de 100% / an
Un développement mesuré & exponentiel
2
Le projet Otesha c’est un programme global de promotion de la consommation respons-
able à travers une approche concrète, pratique et accessible de 4 thèmes majeurs de notre
quotidien :
la mode vestimentaire
les transports
l’alimentation
les vacances & les loisirs
The Otesha project, le projet du réve éveillé
(en swahili, Otesha signifie rêve éveillé)
Cinq grandes actions
Création et édition d’un livre gratuit sur la consommation
durable et distribution dans les grandes villes de PACA au-
tour d’une journée évènement,
création d’un site web, ressource en information locale sur
la consommation durable : comment, qui, où?
the otesha initiative
Une tournée en vélo de jeunes de 6 pays européens pour
sensibiliser aux questions de la consommation respons-
able dans les collèges, lycées et Université. D’une durée
de 9 jours, cette tournée en vélo se compose de deux
temps consécutifs :
la rencontre entre des jeunes européens et leur travail
sur la thématique de manière ludique (saynettes de
théâtre)
la rencontre avec d’autres jeunes à travers des temps
de représentation et débats.
Le groupe se déplace en vélo et va de ville en ville à
la rencontre de lycées, université et collèges de l’aire
toulonnaise.
the otesha ride tour
Une action autour de la création d’un livret européen de
recettes faciles et pas chères pour étudiants qui souhait-
ent être des acteurs responsables. D’une durée de 8 jours,
ce projet se tiendra dans les Alpes de haute Provence et
réunira des jeunes de 5 pays européens.
the otesha taste
Un projet d’envergure planétaire qui vise à :
recenser et valoriser des actions menées par des je-
unes pour un développement durable de l’Europe à
l’Asie en passant par l’Afrique (Autriche, Hongrie, Italie,
France, Sénégal, Indonésie, Inde, Thailande)
développer et proposer des destinations de voyages
solidaires au Mexique, Sénégal, Inde et Thailande
Youth in Action for next
generations
3
Notre approche
Otesha est donc un projet qui associe la réflexion à l’action, qui offre à connaître le sens en
donnant à pratiquer concrètement.
Les thèmes sont expliqués et définis, les pistes d’action clairement indiquées. À travers cha-
cune des actions, c’est un pan complet de notre projet que nous travaillons :
Otesha Taste travaille sur l’alimentation
Next Generation sur le sens et/ les voyages
Otesha Ride tour sur les transports et les loisirs
Otesha influence sur les loisirs et envisage les changements à plus grande échelle
Otesha initiative synthétise et permet la diffusion large via le livret et le site web
Le thème
La consommation durable, c’est l’un des 8 thèmes que retient l’UNESCO comme définition de
l’action en faveur du développement durable, des axes sur lesquels il convient d’intervenir pour
participer à la définition de nouveaux modes d’action.
Le développement durable, de concept complexe restreint à l’environnement, devient un moy-
en d’action concret par tous, pour tous, donc un levier vers un changement significatif et une
prise en charge individuelle de nos responsabilités collectives
Une stratégie : du local au global, du global au local
Intrinsèquement, le développement durable est un pilier de la mondialisation, des échanges, du
développement économique de notre planète. Il permet d’appréhender que nous vivons dans
un monde systémique ou tout est lié, les actions d’ici ont une interférence là-bas.
Le niveau global est anxiogène car souvent abstrait. Pistes-Solidaires a choisi de lui adjoindre
une approche locale, qui aide à intégrer la place que toute personne peut trouver dans une
démarche responsable.
Et partir de cette approche, de cette expérience du local, s’ouvrir en comprenant les liens qui
existent avec les gens, les entreprises, les cultures, les sociétés du monde entier.
Ainsi, le travail sur le livret de la consommation responsable dans Otesha inititiative permettra-
t-il de s’interroger sur les 3 piliers du développement durable (économique, social, environ-
nement).
Quels choix faisons nous dans nos actes d’achat au quotidien pour quelles répercussions ? Comment l’achat d’un
paquet de café peut-il contribuer à un changement ? Vais-je préférer un café premier prix de qualité moyenne ou
un produit bio et équitable pour lequel je sais devoir payer 20ct de plus mais dont je connais aussi l’impact, tant
économique – promotion d’un système juste, social – aide au développement des communautés de producteurs, en-
vironnement – préférence vers des mode de production moins agressifs pour l’environnement ?
Otesha ride tour Otesha taste Otesha initiative Otesha influence
Is-
sues de convention locales tenues dans plus de 10 pays euro-
péens différents, des jeunes majeurs proposent des change-
ments, de nouvelles approches à des décideurs économiques
et politiques (européens et locaux) qu’ils rencontrent et avec
qui ils débattent pendant 4 journées de travail.
The Otesha Influence
4
Il en va de même pour tous les actes d’achats, qui, sans devoir être équitables ou bio compren-
nent une dimension sociale, environnementale et économique.
Vais-je préférer des produits locaux et de saison ou vais-je acheter des fraises produites en Afrique du Sud en décem-
bre ? Mon choix se portera-t-il vers un vélo construit en Chine où je sais participer au développement économique de
ce pays ou vers une bicyclette construite en Espagne où je sais participer au maintien d’emplois et avoir un impact
environnemental moins marqué ?
Comment analyser mes actes d’achats à travers ces trois sphères du développement durable sera le point crucial de
ce livret qui par ailleurs pourra aussi indiquer « où et comment consommer responsablement ».
Une approche quantitative et qualitative :
The Otesha Project, c’est un projet d’envergure qui vise à associer, à toucher un maximum de
personnes, pour un avoir un impact fort.
Notre stratégie en la matière est donc double :
d’une part produire des contenus de qualité, garantie d’un projet viable à long terme
d’autre le part communiquer largement sur ce projet.
1. La qualité du projet :
Otesha est une première sur le Vieux Continent, mais une expérience réussie au Canada,
puis en Australie. Pistes-Solidaires s’appuie donc sur un partenariat expérimenté et une mé-
thode éprouvée pour atteindre ses buts et sait pouvoir compter sur un soutien technique et
pédagogique compétent, tant dans l’organisation du Otesha Ride Tour, que les contenus des
saynettes de théâtre, que le travail sur le livret dans une certaine mesure. Tous les aspects
non encore explorés par les projets menés au Canada et en Australie, le seront par Pistes-
Solidaires et prendront appui sur notre expérience dans l’organisation de projets d’envergure
européenne.
Des ressources humaines :
Une équipe internationale de 6 personnes travaille la coordination du projet Otesha, plus de 20
coordinateurs locaux européens travailleront avec 320 jeunes adultes de 15 pays différents qui
prendront une part active directe - à travers l’une ou l’autre de ces actions - dans les 18 mois à
venir, c’est à dire participer à la construction des outils, participer aux actions de sensibilisation,
créer le contenu du site web, faire des recherches,...
Véritable projet proactif, il donne à chacun la possibilité de devenir un acteur à part entière,
d’exprimer sa motivation, donc d’être un démultiplicateur.
Ce projet s’inspire donc de deux méthodes pédagogiques : l’apprentissage expérientiel et
l’éducation par les pairs.
Des ressources techniques :
Une équipe Web, un webmaster, un site en ligne, des images, du son, un véritable contenu
multimédia sera à la disposition de notre équipe technique pour faire de nos outils de commu-
nication des produits de grande qualité.
Des ressources matérielles :
Tous les équipements de Pistes-Solidaires sont mobilisés sur ce projet, depuis nos tentes de
camping à nos ordinateurs
Des ressources financières :
Plusieurs actions du projet Otesha bénéficient d’un premier soutien, celui de la commission
européenne (next génération, Otesha initiative, Otesha ride tour, Otesha taste et Otesha influ-
5
ence). Des demandes complémentaires ont été adressées au Conseil Général du Var et au Conseil
Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur.
2. Le public cible : jeunes adultes (étudiants) et tout public
Nous atteindront notre public cible via différents canaux de communication
Les bénéficiaires direct du projet : plus de 320 personnes
La démultiplication : au total se sont plus de 360 personnes qui vont travailler à un moment
ou un autre sur ce projet. Nous estimons que chaque personne démultipliera ce projet à 3
personnes de son entourage, ce qui adresse déjà le projet à plus de 1000 personnes
Les consultation du site web (base 2008 : + de 23 000 consultations, autour de ce projet
nous les estimons à 40 000)
La distribution du livret : édité à plus de 5000 exemplaires, tous seront distribués (estimation
de 4 lecteurs par livret, soit 20 000 personnes touchées)
3. Une communication structurée :
Un dossier de presse global et des communiqués de presse à chaque étape et action à
forte visibilité
Campagne d’information dans la presse (articles et encarts publicitaires)
Affiches et flyers sur les sites de déroulement des actions (Var, Bouches du Rhône, Alpes
de Hautes Provence)
Reportage radio
Promotion via notre site Web et ceux de nos partenaires européens
Communication directe lors de la distribution des livrets sur la consommation responsable
Une communication évaluative : les cartes postales. Nous allons éditer des cartes postales
qui seront distribuées lors de nos projets à toutes les personnes rencontrées en demand-
ant qu’elle nous soient retournées une fois un changement opéré dans leur comportement
/actes de consommation – de (la résolution)/l’action très simple à celle la plus complexe.
Tous les contenus des cartes postales seront ensuite mis en ligne. Nous estimons une édi-
tion de 10 000 exemplaires.
Coordination Générale :
Mathieu DECQ
mathieu@pistes-solidaires.fr
www.pistes-solidaires.fr
P : 06 07 60 92 33
T : 09 70 44 04 70
6
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.