7, rue georges lardennois 75019 paris monsieur aimé emmanuel yoka

543 lecture(s)

Télécharger la publication

  • Format PDF
Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
juliaer
publié par

suivre

Vous aimerez aussi

Monsieur Aimé Emmanuel YOKA Garde des Sceaux Ministère de la Justice et des Droits Humains BP 2497 Brazzaville République du Congo Fax : 00.242.281.41.67
Paris, le 20 octobre 2008
Objet : garantir le sécurité de M. Roger Bouka Owoko
Monsieur le Garde des Sceaux, L’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT-France) s’inquiète vivement pour la sécurité de M. Roger Bouka Owoko, directeur exécutif de l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH). Cet organisme et ses membres sont en effet actuellement la cible d’actes de diffamation, de dénigrement et de menaces. Le 8 janvier 2008, l’OCDH a publié un communiqué dans lequel il demandait le report des élections locales et municipales le temps de mettre en place une commission électorale indépendante et de réactualiser les listes électorales. Le 11 janvier, M. Roger Bouka Owoko a été convoqué à la Direction Générale de la police nationale. Les autorités lui ont dit que cette demande de report des élections était une démarche politique hors du ressort d’une association de défense des droits de l’Homme et l’ont menacé de prendre« leursresponsabilités »dès qu’ils établiraient la preuve de « collusion entre l’OCDH, l’opposition et les puissances étrangères ». Le 17 juin 2008, le journalsemaine africaine »« Laa accusé l’OCDH d’être financé par le NED, une extension de laCIA, et d’être incapable de produire une réflexion indépendante sans que cela ne vienne du NED ou de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH). Le 3 octobre 2008, le porte-parole du commandement de la police nationale a affirmé dans« La Semaine africaine »que« les informations à notre portée devraient nous permettre d’appréhender les responsables de cette pseudo organisation des droits de l’Homme pour atteinte à la sûreté de l’Etat ». L’OCDH a, de nouveau, été accusé d’être l’instrument de la CIA et des services de renseignements français. Le 19 septembre, l’OCDH avait organisé un déjeuner de presse sur la défense des syndicalistes enseignants. Face à la répétition des actes de diffamation, de dénigrement et de menaces à l’encontre de l’OCDH et de ses membres, l’ACAT-France vous prie, Monsieur le Garde des Sceaux, d’œuvrer pour garantir en toute circonstance, l’intégrité physique et psychologique de M. Roger Bouka Owoko et pour que soit mis un terme au harcèlement dont sont victimes l’OCDH et ses membres. Dans cette attente, nous vous remercions et vous prions d’agréer, Monsieur le Garde des Sceaux, l’expression de notre très haute considération.
Copie : Ambassade du Congo en France – Fax : 01.40.67.17.33
Clément Boursin Chargé de mission Afrique
Contact : Clément Boursin, Chargé de mission Afrique, ACAT-France, 7 rue Georges Lardennois, 75019 Paris, Fax : 01.40.40.42.44, clement.boursin@acatfrance.fr
···············································································D E SA C T I O NC H R E T I E N SP O U RL ' A B O L I T I O ND EL AT O R T U R E·············································································· 7, rue Georges Lardennois75019 PARI él·. 33 (0)1 40 40 42 43Fa33 (0)1 40 40 42 44acat@acatfrance.fr ·· MailSite wewww.acatfrance.f
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Lisez à volonté, où que vous soyez
1 mois offert, sans engagement Plus d'infos