L'hebdo des socialistes - Le 24 juin, les socialistes sont dans la rue - n° 577

De
Publié par

Rencontres retraite Outil militantr eporta Ge à SoiSSoNS t ract retraitePage 3 Page 4 Pour défendre une réforme des retraites efficace, durable et juste Le 24 juin, les socialistes sont dans la rueN°577 DU 26 jUiN aU 2 jUillet1,5€10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 92 – Fax : 01 47 05 27 70hebdo@parti-socialiste.frDirecte Ur De la ré Dactio N et Directe Ur De le p Ublicatio N • David Assouline• ré Dactrice e N chef Stéphanie Platat (77 92) • photo Philippe Grangeaud (76 00) • maqUette Florent Chagnon (79 44) • fla ShaGe et impre SSioNPGE (94) Saint-Mandé • N° De commiSSioN paritaire : 0114P11223 • iSSN 127786772 “L’Hebdo des socialistes” est édité par Solfé Communication, tiré à 25 200 exemplairesl’aGeNDa29 juin 5 juillet 27/28/29 août 3 juilletu  Rencontres Retraite u  Rencontres Retraite u  R entrée u  RénovationMartine Aubry sera à Marisol Touraine, Alain Universités d'été Convention Roubaix pour présenter les Vidalies et Jean-Marc de la Rochelle.nationale au propositions du parti. Ayrault seront à Nantes pour défendre les Carrousel du Louvre.propositions du parti.Retrouvez l’agenda sur parti-socialiste.frdes socialistesAFP/Bertrand Guayle chiffre De la SemaiNeC'est le nombre de rencontres retraite qui ont été organisées à ce jour par le Parti socialiste et son réseau de fédérations pour présenter nos propositions pour une réforme juste, efficace et durable du système de retraites.l’info 127en ...
Publié le : lundi 12 décembre 2011
Lecture(s) : 123
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
N°577 DU 26 jUN aU 2 jUllet 1,5€
10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 92 – ax : 01 47 05 27 70 edoarisoialise.fr DrecteUr De la réDactoN et DrecteUr De le pUblcatoN aid ssouline réDactrce eN chef Séanie Plaa 77 92 • photo Pilie raneaud 76 00 • maqUette loren Canon 79 44 •flaShaGe et mpreSSoN P 94 Sainandé • N° De commSSoN partare : 0114P11223 • SSN 12776772 “’edo des soialises” es édié ar Solfé Couniaion, iré à 25 200 exelaires
Rencontres retraite reportaGe à SoSSoNS Page 3
Outil militant tract retrate Page 4
Pour défendre une réforme des retraites efficace, durable et juste Le 24 juin, les socialistes sont dans la rue
l’aGeNDa 29 juin uR encontres Retraite Martine Aubry sera à Roubaix pour présenter les propositions du parti.
3 juillet  uR éonavitno Convention nationale au Carrousel du Louvre
 juillet  uR encontres Retraite Marisol Touraine, Alain Vidalies et Jean-Marc Ayrault seront à Nantes pour défendre les propositions du parti.
2229 août  uR entrée Uniersités dété de la Rocelle.
Retrouvez l’agenda sur parti-socialiste.fr
l’in
el au vote « icolas aro dans sa camagne résidentielle navait jamais annoncé uil allait reousser lâge de déart à la retraite il veut imoser cette réforme uil consulte le eule français rès 22 rien nest réglé Cela veut dire ue, de toutes les manières, dans deu, trois ou uatre ans, il faudra recommencer »ertrand ontubert ,76 iième mois de bourse « euis des mois, la ministre de lnseignement suérieur, alérie Pécre diffère la mise en œuvre diième mois de bourse une romesse ourtant faite ar icolas aro alérie Pécresse doit aorter une réonse claire  les étudiants boursiers aurontils de uoi nancer leurs études en setembre ou devrontils débuter lannée avec des difcultés nancières comme cadeau de rentrée  Pour tenir les engagements uelle afce il est urgent ue les fonds sulémentaires soient débloués » h Di 76 Clarté sur araci « elon un avocat des arties civiles, le juge cargé de lenuête sur lattentat de araci en 22, a conrmé leistence de rétrocommissions illicites en lien avec le contrat de vente de sousmarins au Paistan l aurait également afrmé uau lus aut niveau de lÉtat, le motif de linterrution du versement de ces 
le chffre De la SemaNe
l’actU DU bUreaU NatoNal
C'est le nombre de rencontres retraite qui ont été organisées à ce jour par le Parti socialiste et son réseau de fédérations pour présenter nos propositions pour une réforme juste, efficace et durable du système de retraites.
oertettencourt  qui semle avoir été en épuliquedans la société qui gère lesl’époque   des réonses  régulier avec  de aistre ? rapportaffaires de Liliane Bettencourt ? A-t-elle es réélations sur la gestion des quel titre est-il intervenu ? »eu connaissance ou été impliquée Àe P affaires de iliane ettencourtdans l’organisation de l’évasion fiscaleconsidère qu’il est inacceptable demandent des réponses claires etqu’a reconnue Liliane Bettencourt ?de balayer ces interrogations précises. e Parti socialiste rappelleÉric oert en a-t-il été informé ? Éricd’un reers de la main.« l est qu’au lendemain des réceptionsoert a-t-il rencontré les conseillers de urgent de mettre fin aux doutes et au des donateurs de l’P, en créés dans notre pas par cette trouleme Bettencourt et a-t-il partagé avec présence du Cef de l’État et du qui nous mène ien loin de la affaireeux des informations ? Quelle est la ministre du udget, il aait déjà  épulique irréprocale  promisenature et le montant des dons reçus par souligné l’incompatibilité entre la par icolas aro »l’ ou par des organismes qui lui fonction de ministre du udget etsont liés de la part de me Bettencourt celle de trésorier de l’P. Cetteet mentionnés dans les enregistrementsLibération de situation était source de conflitspar  de aistre gestionnaire de sailad alit d’intérêt, inacceptable au regardfortune ? À quel énéficiaire ? À quelleoilà quatre ans que le soldat des principes de la épublique.date ? our quel oet ? omment se fait-israélien ilad alit est détenu e P réuni en ureau national ail qu’aucune enquête n’ait été demandéepar le amas. e P demande formulé une liste de questions quepar le arquet ou la ancellerie faceune nouelle fois au raisseurs cacun est en droit de se poserà une fraude fiscale avérée de la partsa libération immédiate et dans une démocratie :« Quelles de Liliane Bettencourt ? Quels sont leinconditionnelle.« ien ne peut étaient la fonction et les missions exactes rôle et l’implication exacte de  uart ustifier que le soldat alit soit ainsi de l’épouse du ministre du Budget de ancien conseiller du président de la retenu en otage »a conclu le . la e DU part 3eRencontres d’vignon our la Culture amedi  juillet  Rue du Portail rouier  vignon 93  Ouverture des Rencontres   Politiue culturelle  redonner Claude aut, Président du Conseil général, uciendu sens à l’intervention ubliue, tanione, Président de l’, ean rançoisavec uelles modalités d’organisation, oisolo, Premier secrétaire fédéral du Parti our uels objectifs  socialiste du aucluse ébat animé par ylie obert,  à la Culture   Réimaginer la ville  un enjeu culturelnterenants : à artager ean Pierre ae, irecteur de l’bseratoire ébat animé par arine loanecaurin, des politiques culturelles, arylise  adjointe à la culture  Cleaburadne caur,t oléopnue,t éPer, éPsirdéseindte dnute  Cdoen lsae il géné,ral nterenants : Patric oucain, rcitecte, ean ouis Coen, rcitecte et istorien de Cdeu lteuirnee aua iCnotnseeinl isg,é néircale ld ePse eot,u céelségduué à lôa ne l’rcitecture, deline aan, aire de eims, incent blé, Président du Conseil général de eine et une artiste. et arne et une artiste. artine ubrConclusion de  événeent organisé par le Parti socialiste et la édération nationalen de s élus socialistes et répulicains SR B ull tin d’inscription aux 30eRencontres d’Avignon pour la Culture à retourner par courrier au e Secrétariat national culture, Parti socialiste, 0 rue de Solérino  00 Paris Possiilité de sinscrire par ail à culturepartisocialister Nom Prénom Adresse Tél email Participation au déjeuner du samedi 17 juillet r NNr  èlement par cèue de € à l’ordre du Parti socialiste à retourner aec le ulletin d’inscription aant le 1 juillet
aU parlemeNt Les socialistes à l’offensive n direct deorganisations sndicales et les partis ait l’ssemblée rden eu l cntcuaaravlielituqset polière là cest tarcp eiitrailucàdée  dmodélle eofaplr  n uneesttoir isCette semaine encore le groupe ploutocratie » unecôté et que nous ne nous retrouvons pas. socialiste a concentré sesil  a néanmoins un certainsur tout u énat questions au gouernementnomre de convergences entre nous » sur le sujet des retraites.« l  a a Commission des ois dua affirmé arisol ouraine en une ataille à mener il faut aider le énat a rejeté, sous l’impulsioncarge du sujet pour le parti. mouvement social à la mener tout endes sénateurs socialistes, deu restant à notre uste place » essentiels du projet de articlesa rappelé plus des retraites, les députés n eanarc yrault  tout juste socialistes ont réseré deu loi de réforme des collectiités réélu à la présidence du groupe. questions sur l’affaire oert territoriales qui toucent au es députés socialistes ont ainsi ettencourt. ominque conseillers territoriau. ls ont receoir les représentants des aimbourg, député de oire ainsi décidé de ne pas adopter le principau syndicats français. tlantique, a ainsi questionné mode d’élection des conseillers ardi matin, eanouis alys a le gouernement pour aoir si territoriau ainsi que le tableau ainsi eposé les positions de la une procédure judiciaire était ou détaillant la répartition de ces C sur la réforme des retraites allait être engagée.« ans n’importenoueau élus par proposée par le gouernementquelle démocratie Éric oert auraitrégion et par département. et répondre au interrogationsdéà démissionné, a rappelé aurent Ces deu dispositions aaient des députés socialistes quant au abius,icolas aro doit être misété introduites à la dernière prises de position du syndicaten cause lui qui a reçu une dotation deminute par le gouernement à sur la pénibilité et l’unificationla femme la plus rice de rance maisl’ssemblée nationale à la fin du des régimes priépublic.« i les qui n’est pas la plus grosse contriualemois de mai.
reNcoNtreS retrateS Contre lenfumage du gouvernement Les rencontres retraite organisées ar le arti se oursuivent Reortage à oissons avec lain idalies arieClaude a  ans et milite à Câteauierry. socialistes prendraient en compte la question de Ce mardi soir, elle est enue à oissons assister à la la pénibilité, et comment il est possible de trouer encontre retraite organisée par le Parti socialiste d’autres recettes« faire paer les revenus du capital et et sa édération de l’isne. ssise au erang dans ladu patrimoine »plutôt que« d’aller piquer dans la caisse petite salle de la utualité, elle attend des réponses.du onds de réserve pour les retraites ou de faire travailler « e suis venue cercer des éléments pour moiliser les deux ans de plus pour les eaux eux de la princesse ». eunes Quand e distriue le tract du parti une maoritélain idalies dénonce également« l’enfumage »du d’entre eux ne se sent pas concernée par la question ougouernement sur le sujet« La droite présente la facture me dit simplement qu’ils ont déà fait une croix sur leur de la crise aux gens les plus défavorisés La réforme de la retraite ». arieClaude est une abituée des «  »,droite n’est pas une réforme pour les retraites mais une  elle traerse son département pour affûter sesréforme pour les marcés financiers » arguments : le  juin, elle écoutait enoît amon a salle réagit à l’eposé du ecrétaire national. à Cierry, le , elle sera à estieu. Ce mardi soir, lain idalies est, ce soirlà, interpellé sur les c’est oissons aec lain idalies. questions de pénibilité. eanarie est coureur, il e député des andes et ecrétaire national au ient de oir partir en retraite un de ses employés traail et à l’emploi a participé à l’élaboration du après  ans de cotisation.«  »commentetil. ans plan socialiste pour les retraites. oissons est sa le bâtiment, les conditions de traail difficiles, il septième étape. e inan à reu jusqu’à ont connaît.« ’ai l’impression qu’on est en train de dire aux dearsan, il a pris la route pour eposer la réformegens que tant qu’ils n’ont pas un ras un moins ils peuvent juste équilibrée et durable du Parti socialiste etcontinuer à travailler ant qu’il leur reste un œil ils sont dénoncer le système présenté la semaine dernièreons pour le service t l’éoueur il va continuer à courir par le gouernement. son camion pouelle à  ans ? » après« e connais un peu toutes lesCes encontres lignes de cemin de fer de rance »s’amusetil. ’eposé sont aussi l’occasion pour certains de parler de est bien rôdé. Clair et pédagogique. uarantecinq leur cas personnel et de leurs inquiétudes :« l faut minutes pour détailler le système des retraitesencourager les gens à résister car la question sociale sera au français out du ulletin de vote en  »« composé de deux ornes  ans l’âge à partir. e député des andes duquel on peut faire valoir ses droits à la retraite et  anssera lui à Carleilleéières lundi soir. l’âge auquel on peut partir sans décote même si on n’a pasuT outes les dates des encontres retraite sur parti-socialiste.fr toutes les annuités »e député eplique comment les
l’in n nin
commissions serait connu Lensemble des documents et des moens nécessaires à la manifestation de la vérité doit être mis sans restriction à la disosition de la justice an uelle ne soit en rien entravée dans son enuête » Patric loce,76 Le onde « n certain nombre de groues ui ossèdent les médias sont amenés à vivre des commandes de lÉtat, donc des marcés ublics, et à être dirigés ar des amis du résident de la Réubliue Ce mélange elosif a, sembletil, fait tourner la tête du Cef de lÉtat n sattribuant le ouvoir de nommer luimême les dents de laudiovisuel c, le résident de ubliue avait déjà commis une faute n convouant Éric ottorino our lui faire connaître son veto contre la rerise du journal ar le trio ergéielPigasse et lui indiuer ue lÉtat ourrait remettre en uestion des aides gouvernementales en cas de mauvais coi, icolas aro a franci la ligne jaune » artine ubr,26 Retraite « ai rencontré ce eeend un ouvrier de  ans ui a commencé à travailler à  ans n artant à la retraite à  ans, il aura cotisé déjà endant 43 ans On lui demande de cotiser deu années de lus l est au cômage deuis si mois et sinuiétait de nir sa carrière au R stce uon se rend comte de ce uon est en train de faire Le gouvernement veut faire asser une réforme injuste et inefcace os roositions sont justes et basées sur des éléments de bon sens »