L'hebdo des socialistes - Les socialistes avec les salariés, le gouvernement avec les grandes fortunes - n° 578

De
Publié par

Rencontres retraite Outil militantreporta Ge à roUbaix la rochelle 2010Page 3 Page 4 Pour les retraites, l'emploi, le pouvoir d'achat et les services publics : Les socialistes avec les salariés, le gouvernement avec les grandes fortunesLe cortège socialiste dans la manifestation du 24 juinN°578 DU 3 aU 9 jUillet1,5€10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 52 – Fax : 01 47 05 27 70hebdo@parti-socialiste.frDirecte Ur De la réDactio N et Directe Ur De le pUblicatio N • David Assouline• réDactrice e N chef Stéphanie Platat(77 92) • photo Philippe Grangeaud (76 00) • maqUette Florent Chagnon (79 44)• fla ShaGe et impreSSioNPGE (94) Saint-Mandé • N° De commi SSioN paritaire : 0114P11223 • iSSN 127786772 “L’Hebdo des socialistes” est édité par Solfé Communication, tiré à 25 200 exemplairesEric Woerth et Nicolas Sarkozy, lors d'une réunion des donateurs de l'UMP à l'hôtel Bristol, en 2009l’aGeNDa5 juillet 17 juillet 27/28/29 août 3 juillet u  Rencontres Retraite u  Culture u  Rentrée u  RénovationeMarisol Touraine, Alain Vidalies 30 Rencontres d'Avignon Universités d'été Convention et Jean-Marc Ayrault seront organisées par le Secrétariat de la Rochelle 2010.nationale au à Nantes pour défendre les national à la culture et la FNESR propositions du parti. de 9h30 à 18h.Carrousel du Louvre.Retrouvez l’agenda sur parti-socialiste.frdes socialistesMAXPPP/P. de Poulpiquetle chiffre De la SemaiNeCela fait 150 jours ...
Publié le : lundi 12 décembre 2011
Lecture(s) : 52
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
N°578 DU 3 aU 9 jUillet 1,5€ 10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 52 – ax : 01 47 05 27 70 edoarisoialise.fr DirecteUr De la réDactioN et DirecteUr De le pUblicatioN aid ssouline réDactrice eN chef Séanie Plaa 77 2 • photo Pilie raneaud 76 00  maqUette loren Canon 7 44 flaShaGe et impreSSioN P 4 Sainandé • N° De commiSSioN paritaire : 0114P11223 • iSSN 12776772 “’edo des soialises es édié ar Solfé Couniaion, iré à 25 200 exelaires
Rencontres retraite reportaGe à roUbaix Page 3
Outil militant la rochelle 2 Page 4
Pour les retraites, l'emploi, le pouvoir d'achat et les services publics : Les socialistes avec les salariés, le gouvernement avec les grandes fortunes
Le cortège socialiste dans la manifestation du 4 uin
ric oerth et icolas aroz, lors d'une réunion des donateurs de l'P à l'hôtel ristol, en 
l’aGeNDa
3 uillet uillet uillet août   uR avitéonno uR encontres Retraite uC ulture uR entrée 30e dété niersitésRencontres dAinon notnivoennatlieo na esséar porniaraté tai el rceseroult Ayraarc naM- teJsee adilVin aiAl, neaiuroT losiraMde lolRe ea lesc é fe ld.d0re0n setruopà tnnaN a unational à la culture et la NR arrousel du Louvre depropositions du parti. 30 à .
Retrouvez l’agenda sur arisoialise.fr
l’   arisol ouraine,25 éserts médicau « La lutte contre les déserts médicau réclame une politiue ambitieuse et du courage, des mesures de régulation responsables et structurantes n renonçant à faire appliuer la loi u'il a lui même fait voter en ne présentant pas un nouveau proet destiné à lutter contre les déserts médicau, le gouvernement renonce à prendre la mesure des inégalités grandissantes d'accès au soins dans notre pas l engage ainsi sa responsabilité face au rançais ui depuis cin ans voient leurs dépenses de santé s'envoler et assistent à la mise en place, avec le soutien du gouvernement, d'une médecine à deu vitesses »lain idalies,25 mploi « Pour le mois de mai , on dénombre une nouvelle augmentation de   demandeurs demploi pour la seule catégorie  lors ue le président de la Républiue annonçait le  anvier ue le chômage allait diminuer dans les semaines à venir, nous en sommes, depuis le début de lannée, à une augmentation de 3  demandeurs demploi La persistance de cette augmentation montre ue la rance reste ancrée dans la crise et ue la politiue du gouvernement de relance de léconomie est un échec l est temps dagir avec de véritables mesures ui permettent de relancer la consommation, daider les P victimes de létranglement du crédit et de soutenir les collectivités locales dans leurs eorts »
le chiffre De la SemaiNe
Cela fait 150 jours qu'Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, journalistes de rane Télévision, sont retenus en otaes en fhanistan e arti soialiste tient à eprier sa solidarité et son soutien au deu journalistes, à leurs failles, à leurs prohes et à toute la profession l appelle à leur liération rapide et inonditionnelle «our inforer les rançais, ils sont allés sur le terrain et ils l'ont fait ave professionnalise et responsailité, et ela est essentiel en déoratie » a délaré le ureau national du S
retraiteS Pouruoi ils ont manifesté dLeé fPen édtait présent dans les cortèges du 4 uin pour re une réforme uste des retraites émoignages recueillis au cœur de la manifestation parisienne arieosée,  ans, militante, préaire nhaîneentsoe ça l’État sort oins travail earrondissement ded’arent ’ai deu enfants qui C, de staes de foration « berrant »sn arset utdiedutndée e us ohs tnorsap  sliuanteaiil, e  dtrreno téré qudéjà inthôd  e  naeoene ai t, je  detesodripé « Ce n’est plus possile Si on et oenent déjà à ettre ours à donner au rts déo… laisse passer ette refore là de l’arent de ôté e suis a retraite, je ne vais êe pas après 'est la porte ouverte à vaheent inquiet ar tout ela pouvoir la prendre à  ans, ni tout e suis fontionnaire de n’a pas de sens » êe à  ans je rois que, pour l'Éduation nationale, j'ai 5 ans ien faire, il faudrait que je la n 00, je e suis pris illon,ictor,  ans, smpathisantprenne à 5 ans  on père était j’ai perdu les ,5 annuités pourearrondissementphotoraphe l a pu partir à la passer à 0 ve ette réfore oerth, je asule à  ans« 'autres solutions »sita to sednneé ave s, a0 an edoiré pne uèspr an,iotrreteai  à alors que j'aurais eu toutes es « C’est injuste de travailler de essation provisoire d’ativité, annuités pour es 0 ans e vais jusqu’à  ans ar ette esure ’était la elle époque ne travailler deu ans de plus pour va d’aord touher les salariés réfore juste des retraites rien C’est aussi la doule peine les plus en diffiulté n plus, serait une réfore qui rèlerait pour oi ar étant fontionnaire, e n’est pas loique quand on le prolèe de haun au je vais voir es otisations rearde les hiffres du hôae as par as l  a des dossiers auenter, e qui reviendra des jeunes ans la réfore du opliqués, oe le ien, où à pontionner on salaire et ouverneent, la péniilité les ens ont uulé plusieurs à faire aisser on pouvoir n’est pas prise en opte, ’est petits oulots et ont otisé dans d’ahat n deande au plus pourtant une donnée iportante différentes aisses de retraites aniens de ontinuer à travailler surtout quand on arrive à  ans  Ce serait aussi une réfore dans alors que le hôae auente e pense qu’il  avait d’autres laquelle on n’aurait pas peur de C’est aerrant uand on rentre solutions, on pouvait trouver parler de justie soiale et de dans les détails de ette réfore, d’autres ressoures, oe péniilité du travail » on se rend opte qu’on se fait taer les sto options n tant ien avoir  que jeune, j’ai aussi l’ipression » de e faire voler on onds de enri,  ans,réserver pour les retraites lors militant, earrondissementqu’il avait été réé pour antiiper « Retraite minorée »lpioher ls vont d ru,si se uospseC sn nei terlèaldadet en « ’ai 0 ans, loiqueent je siple, pour être sûr d’avoir une pourrais partir aujourd’hui à la retraite, je ets de l’arent de retraite ais pour l’avoir à tau ôté tous les ois ’ai seuleent plein, je dois proloner enore  ans et je pense déjà à a de inq ans ’ai dû enaisser la retraite et je ’inquiète déjà réfore alladur de 1, elle pour a retraite  » de illon en 00 ’a sié ave son alloneent de la durée deécile, 4 ans, militante section otisation ’ai eu des prolèesLéon lum earrondissement de santé asse sérieu, alors ’est sûr, je ne vais pas ontinuer« ne retraite jusqu’à 5 ans, je vais ’arrêterau cas par cas » avant C’est le ut aussi de e « e suis née en 10, je suis enre de réfore, faire partir les raphiste freelane et j’ai ens ave une retraite inorée, toujours onnu des situations de
aU parlemeNt
Les socialistes à l’offensive n direct de éete ado l’ssembléeèlev aerniete  nis la prriasue lltioielèhlepral rels ptlèred eval esuf  noit tnetd t e eelnerte d'unnat u Sé a seaine dernière, les députés« soupçons dingérence »du pouvoir proposition de l’sselée soialistes déploraient le dérapae suérés par les enreistreents nationale l rée une journée veral d’Éri oerth après une landestins de onversations nationale de sensiilisation au question, asée sur des faits, entre iliane ettenourt et son violenes faites au fees, le posée par oinique aiour entourae Sur proposition de 5 novere, et introduit une au sujet de l’affaire ettenourt Christian ert, le roupe a inforation, dispensée à tous les Cette seaine, ils ont refusé déidé de déposer un projet de loi stades de la solarité, sur l'éalité de laisser retoer l’affaire interdisant le uul des fontions hoesfees, la lutte ontre pour otenir enfin des réponses de trésorier de parti politique ave les préjués seistes, ontre les au questions qui se posent des fontions institutionnelles violenes faites au fees et les loiqueent en déoratie« Nous l’inscrirons dans notre créneauviolenes oises au sein du « Notre approche n’est pas dans doctore pour uun cumul de fonctionouple« es mesures de répression l’invective,a oenté eanar ne changeront rien si l’on ne changede ce type à lintérieur dun parti ne rault puisse, mais dans l’exigence de pas plus être compatile avec une les mentalités »a oenté vérité. Il n’y a pas de méchanceté fonction ministérielle », a délaré le Sénateur ari les esures personnelle à faire notre devoir » Trois runo e ou les plus innovantes de e tete questions ont été onsarées àu é atutnerne urd onaone noretedp  noptoies vur les,iti al l’affaire oerthettenourtn livier ussopt a ainsi deandé e Sénat a adopté à l’unaniité réation d’un délit de violenes « Pouruoi un contrôle fiscal de iliane psholoiques et la réation d’unune proposition de loi relative ettencourt n’étaitil pas envisagealeau violenes au sein des ontrôle par un plaeent sous par Éric oerth ministre du udget enouples, défendue par oland surveillane életronique des anvier   » de violenes auteurslisaeth Guiou Sénateur de l’ude e Courteau,
reNcoNtreS retraite Le combat passe par Roubai ne Rencontre retraite était organisée mardi dans la ville du ord avec artine ubr « ai travaillé  ans oe éduatrie dans un notre parours de vie ar es enontres retraite, CT e anais 1 00 euros par ois on ari les soialistes vont au ontat, et viennent dire est déédé neuf ois seuleent après avoir pris sa pourquoi ette réfore est injuste et inefae » retraite e touhais alors 1 110 euros de pension, près deu petits lips de présentation du projet je nai eu droit quà 00 euros de pension de soialiste, salués par lensele du théâtre plein reversion » À la disparition de son ari, nni a à raquer, artine ur a déonté la réfore dû paer  00 euros de frais de notaire, « Cétait dÉri oerth point par point es  et  ans, « le opliqué » oentetelle artine ur, Gilles hoi le plus injuste quil soit » la péniilité, « on a arneau et ené andierendon ont reueilli et lipression quà aris, on ne sait pas e que vivent entendu toute la soirée de ardi des téoinaes les rançais, quil  a des ouvriers qui vont nir leur oe elui dnni oral : ette nouvelle arrière au S après avoir otisé toute leur vie », enontre retraite oranisée par le arti soialiste lasorption du onds de réserve des retraites « ils se tenait à ouai, « une rande ville industrielle vont piller les retraites de nos enfants » artine où,a rappelé la reière serétaire du S,eauoup ur a ensuite développé les propositions du dhoes et de fees ont oené à travailler parti pour une retraite universelle et personnalisée tôt et ont travaillé dur », dans une réion aussi « ar dans notre sstèe, on ne laissera personne que le hôae néparne pas et où « dans les se dérouiller tout seul » atrie, 5 ans, toujours otisations, si on additionne les 0 du hôae, ça ne svelte, éoute attentiveent les déats l ne prendra pèse pas lourd dans le alul des pensions » oe pas la parole l a fait toute sa arrière dans la êe en téoine un hoe en teeshirt noir et au entreprise de aintenane, au , à se déplaer heveu ris « our ette année, le tau de hôae he des lients, eposé à divers produits plus ou des plus de 55 ans a auenté de 0 » a annoné oins toiques « ai une quinaine de ollèues ené andierendon qui sont déédés avant leurs 0 ans » l ilite n présentant son projet en pleine Coupe du depuis 00 à illes, son père avait déjà sa arte onde de foot et à lentrée des vaanes solaires, « e représente a setion, je venais surtout pour le ouverneent espérait pouvoir passer sa réfore prendre des illes, on fait un déat entre nous le en doue « il a déploé un rideau de fuée, et a 5 juillet » e oat ontinue tout fait pour ne pas parler des retraites, dénone uT oues les daes des enonres reraie sur arisoialise.frreraies Gilles arneau, alors quelles sont au œur de 
l’  
Éavidats souline,P 28 t «LeParti socialiste na fait   ue poser des uestions légitimes dans une démocratie et na à aucun moment eté de lhuile sur le feu ous disons uil  a une aaire t cette aaire est celle de lÉtat P La rance avait été émue et scandalisée pour bien moins ue ça par lÉtat RPR, auourdhui nous avons dépassé les bornes ous continuerons à poser les mêmes uestions avec encore plus de force, car il en va de la démocratie » 
érôme ahuzac,29 einture « l faut touours un  méer uand igeants d'un pas cent u'ils vont se serrer la ceinture ela annonce en général ue la rigueur va être encore plus dicile pour les administrés ue ce u'ils pouvaient craindre e ne conteste pas ue le président de la Républiue soit bien rémunéré ais si un signal devait être donné, il me semble ue revenir à la rémunération dont s'étaient contentés le énéral de aulle et tous ses successeurs aurait été un signal plus convaincant » 
René osière,3 rais privés « 'est etraordinaire ue le chef de l'État soit amené à préciser par écrit ue les ministres devront s'acuitter sur leurs deniers personnels de leurs frais privés t ue, sinon, ce sera désormais sanctionné 'est reconnaître ue cette règle de base est auourd'hui violée et ue ces manuements sont restés impunis »