L'hebdo des socialistes - Réussir notre révolution de l'age - n° 567

De
Publié par

Convention nationale Outil militantvoS coNtrib Utio NS Pétitio N PoUr LA Déf ENSE DES ASSociAtio NSPage 3 Page 4er1 mai : mobilisés pour l'emploi, les retraites, le pouvoir d'achatRéussir notre révolution de l'âgeeEn ce début de XXI siècle, la France a franchi le qui garantissent la pérennité et l’équité du seuil des 80 ans en matière d’espérance de vie système par répartition. Nous n’acceptons pas N°567 totale. Ce sont des années gagnées, des années utiles l’appauvrissement de nos aînés, qui enferme tant DU 17 AU 23 AvriL pour soi-même et pour autrui, une conquête à d’entre eux – et d’abord d’entre elles – dans des 1,5€laquelle notre modèle social, si décrié par la droite, « minimum vieillesse » de quelques centaines n’est pas étranger. En même temps, l’allongement d’euros par mois. Nous le ferons sans céder 10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 de la durée de la vie ne s’accompagne pas toujours aux ultimatums. Le gouvernement cherche à Tél. : 01 45 56 77 92 – Fax : 01 47 05 27 70d’une valorisation des individus qui vieillissent. Sur dramatiser pour imposer ses décisions à sens hebdo@parti-socialiste.frd’autres continents, vieillir est positif, symbole de unique dans l’urgence quand il faudrait, comme le DirEct EUr DE LA réDActio N David Assouline • réDActric E sagesse et d’expérience. Mais dans la société du live demandent les organisations syndicales, prendre le EN chEf Stéphanie Platat (78 61) et du in, les cheveux blancs, les rides, les ...
Publié le : lundi 12 décembre 2011
Lecture(s) : 168
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
N°567 DU 17 AU 23 AvrL 1,5€
10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 92 – ax : 01 47 05 27 70 edoarisoialise.fr DrEctEUr DE LA réDActoN aid ssouline •réDActrcE EN chEf Séanie Plaa 7 61  ctoN  uno Tranan 77 33 réDAr  Photo Pilie raneaud 76 00  mAqUEttE loren Canon 79 44  ShAGE Et mPrESSoN fLA P 94 Sainandé • N° DE commSSoN PArtArE : 0114P11223 • SSN 12776772 “’edo des soialises” es édié ar Solfé Couniaion, iré à 23 000 exelaires
Convention nationale voS coNtrbUtoNS Page 3
util militant PéttoN PoUr LA DéfENSE DES ASSocAtoNS Page 
1ermai : mobilisés pour l'emploi, les retraites, le pouvoir d'achat
Réussir notre révolution de l'âge En ce début de XXIe uisiècle, la France a franchi le arantissent la pérennité et l’éuité du seuil des 80 ans en matière d’espérance de vie sstème par répartition. ous n’acceptons pas totale. e sont des années anées, des années utiles l’appauvrissement de nos aînés, ui enferme tant pour soimême et pour autrui, une conuête à d’entre eu – et d’abord d’entre elles – dans des lauelle notre modèle social, si décrié par la droite, « minimum vieillesse » de uelues centaines n’est pas étraner. En même temps, l’allonement d’euros par mois. ous le ferons sans céder de la durée de la vie ne s’accompane pas touours au ultimatums. e ouvernement cherche à d’une valorisation des individus ui vieillissent. ur dramatiser pour imposer ses décisions à sens d’autres continents, vieillir est positif, smbole de uniue dans l’urence uand il faudrait, comme le saesse et d’epérience. ais dans la société du live demandent les oranisations sndicales, prendre le et du in, les cheveu blancs, les rides, les années temps d’une véritable néociation pour trouver les sont souvent inorées, voire stimatisées. otre voies d’une réforme uste et viable dans la durée. modernité, consciemment ou non, oranise une À cet éard, la statistiue ne saurait remplacer véritable eclusion de l’âe et du rand âe. la politiue : le rapport du onseil d’orientation elle est l’ambivalence du vieillissement, à la des retraites  est un élément parmi d’autres fois cadeau et discrimination. ’est aussi l’un de l’évaluation financière et ne doit pas être des plus rands défis à relever par la puissance instrumentalisé pour imposer des choi de société. publiue, celui du chanement des conditions es salariés et les retraités ne peuvent pas être d’accès des seniors à l’autonomie, au loement, les seuls sur lesuels reposent tous les efforts. à la mobilité et au soins, au loisirs, ainsi éformer les retraites suppose d’introduire sans ue de leur indispensable financement. es tarder de nouvelles ressources dans le sstème. e eneu seront au cœur du débat sur l’avenir des ui ne sinifie pas de peser sans fin sur les salariés retraites. es socialistes seront au rendevous des ni de diminuer les pensions.Manifestation du 1ermai 2009 cLo’AntGrEeNpDroApositions. ous serons fermes sur nosRetrouvez la suite de la tribune de Martine Aubry, valeurs et inventifs pour trouver des solutionsparue dans Le Monde du 15/04, sur parti-socialiste.fr
L’AGENDA 28 avril uS ocial Une délégation du Parti reçoit les représentants de la CFDT pour discuter des grandes questions sociales dont l’avenir du système de retraites. lle a reçu F le  avril la CT le  suivront l’US la CC et la CFTC au mois de mai.  
2 avril uP roet Conseil national de la Convention « ouveau modèle de développement économique social et écologique ».
1ermai u oilisation es socialistes seront dans la rue au côtés des salariés pour les défilés de la Fête du travail.
Retrouvez l’agenda sur parti-socialiste.fr
L’i  i
«e cas de rance  élécom est eemplaire de laccroissement inacceptable de la sourance pschiue de nombreu salariés e Parti socialiste dénonce la course erénée vers le 
le  travailler mieu pour vivre mieu  Pour cela, il est impérati de lutter contre tous les tpes d'organisation du travail basés sur le stress »
Pierre oscovici,111 in de règne  l  a une ambiance de « n de règne autour de icolas aro ous avons un président muré dans son palais avec uelues conseillers ui se comportent parois de açon un peu ébouriante »rnaud ontebourg,131 Coopérati « ous les candidats ui entreront dans le processus des primaires savent u'ils devront travailler avec le vainueur même si ce n'est pas eu le vainueur Ce nest pas seulement un processus compétiti mais aussi coopérati » 
ichel apin,131 Cotisations « ous reusons catégoriuement de reculer lâge légal de départ à la retraite, ui obligerait à travailler plus un certain nombre de gens aant pourtant le nombre dannées de cotisations nécessaire »
LE chffrE DE LA SEmANE’est le montant de la dette sociale de lÉtat des collectivités locales. epuis 00, il revient au départements de prendre en chare le versement du I, de lallocation personnalisée dautonomie  et de la prestation de compensation du  milliardseftrarsnhcrad  ena es été pas ésnepmocèicnan  pntmeretaÉ lar.t  arfnoed te dans les dépametrstnerid séiar pa  luca..he. et  . cipahand mon comme parfois dans ceu érés par la droite
L’ActU DES SEcrétArAtS NAtoNAUx adela mara et le rève à la C alte au carnaval de icee  avril, la heminots etstigmatisations des banlieuesudail ont lancé une rèvehomophobes rois ans après le lancement à pour la défense du fret et contre e cardinal secrétaire d’État lElsée du lan Espoir banlieues, la libéralisation du secteur arcisio ertone a récusé le lien Fadela mara réunissait le ferroviaire. e mouvement est entre les cas de pédophilie dans  avril, les acteurs du monde reconduit depuis huit ours le cleré et le célibat des prêtres, associatif à ice.« À entenre lamaintenant.« ette sitation traitestimant ue« le problème » secrétaire ’État tot irait por le atant le ésarroi es aents, e lesétait lié à« l’homosealité ». mie ans le meiller es mones ifficltés e rencontre l’entreprisee arti socialiste condamne La réalité est pls sombre »affirmepblie ans sa volonté e réponreces propos inacceptables ui arianne ouis, ecrétairea enje e son éveloppement révèlent l’affolant obscrantisme et « nationale à la politiue de lacomme a aspirations e ses corporatisme ’ne l’inspportable ville. À l’espoir du plan banlieues es responsables reliie,salariés, ans n contete e constant partie s’est substitué un sentimentésenaement e l’État,commenteface a affaires e péophilie a d’abandon du milieu associatif. ernard oulae, ecrétairesein e l’Élise », affirme aat « aela mara annonce  bea, national au transports,le résltatallaudelacem, ecrétaire vert et  mievivre ne semaine est inacceptable, tant  point e venationale au uestions après e le comité ’évalation et e es saers, e e celi es aents ode société. our le , cette sivi e l’ a évoé la fin es e l’entreprise pblie ». lors ue stimatisation des homoseuel créits  renovellement rbain,les néociations sont au point les est une epression de plus l’échec e l’objectif e miité ans lesmort, le arti socialiste appelle de« l’intolérance, es injstices, es artiers et l’absence ’ne offre ele ouvernement à et es violences » iscriminations« onner lesue loements accessibles »rappelle lamoens e la néociation à l’entreprisesubissent encore les homoseuel  ui conclut pblie, afin 'avancer l'overtre« La réalité e aelales.« l est temps e faire évoler le mara est éloinée es évalations et es nécessaires iscssions avec roit français afin e arantir l’éalité rapports effectés ans les artiers l'ensemble es partenaires snica entre les citoennes et ’empêcher i confirment le écrochae social es e l'entreprise » tote iscrimination fonée sr habitants en  » l’orientation seelle ». LA vE DU PArt ’actualité des événements ui rthment la vie militante u côté du Centre Condorcetui caractérisent la lutte de la épubliue ans le cadre de l’eposition universelle contre les dictatures. de hanhaï ermai   octobre, le entre e à iner ,ne esssnasu ilosecnaed , emeFrn fatiissc ondorcet propose deu sessions répartiesuniversitaires de ennes, 00,  paes,  euros sur uatre ournées d’études  avril   mai,uR eue de ’urs  pages 10 euros. Renseignements : ’ours 8 octobre  ernovembre pour permettre12 ité Malesherbes 009 aris - Tél . : 01   0 0 notamment au collectivités de maîtriser les nouvelles stratéies internationales à mettre enu côté du  œuvre et de tirer les conséuences des échanes«bah',eti àL j ùoe vis » là où j. près le débat national francochinois pour les territoires. sur lemploi des eunes, ui avait abouti à la uR enseignements : Michel Dubois : dubois.condorcet@laposte.netformulation de  propositions reprises par le , Tél. : 0  0 1 1eunes socialistes lancent leur deuième débatles « Perspectives 2012 »sur le thème du cadre de vie, du u côté de l’Rloement, de la mobilité et de laccès au biens ans son dernier numéro, l’ se penche et au services. usuen uin, le forum attend sur l’ouvrae ue illes ernonconsacre à vos contributions. es débats seront oranisés un thème cher à la auche, l’antifascisme. et partout en France par les fédérations du  avec ouvrae intitulé« l’antifascisme ne lassera pas ! » participation dintervenants etérieurs. la revient précisément sur les uatre rands cclesu    Renseignements : perspecties2012.fr
coNvENtoN NAtoNALE aites vivre le débat usu’au 2 avril, vous pouve contribuer au ateliers de la Convention pour un nouveau modèle de développement économiue, social et écologiue sur la Coopol traits d’interventions sur les si premiers ateliers telier 1 : n nouveau modèle de production telier  : Commerce international : uelles pour sortir de la crise, une stratégie politiues pour un uste échange  industrielle pour préparer l’aveniracues douard « l est inispensable e réviser totalement les rèles  je « e sis allerie a iscors Parisot sr la compétitivité arrêtées par l' Les novelles rèles oivent permettre es entreprises françaises À moins 'avoir les mêmes a P e protéer ler inépenance alimentaire, conitions e proction e les pas lo cost, il fat se e transformer sr place lers proits 'eportation et ifférencier sr la alité et l'innovation » 'accéer a marchés éveloppés ans es limites etià arrêter » « l fat mettre en application le respect 'n certain nombreRobert e normes sociales et environnementales à l'entrée es « ntérer à l' la société civile et les  permettrait proits chinois, iniens, etc, en rope i ces normes ne e prenre en compte les intérêts es pls pavres et la sont pas respectées, il fat taer ces proits » préservation e la planète » uliallen « Les 2 heres o la semaine e  jors est ne soltion por « Le travail oit être assi mené a nivea eropéen a sein réire le chômae La roite se forvoie avec ses heres sp’  P os camaraes allemans porraient se renre i cresent les inéalités ».le pri e la compétitivité est lor por e »compte e telier 2 : ccélérer la mutation social telier  : a recherche et l’innovation au écologiue de notre économie et de nos service d’une nouvelle croissance modes de consommationLouis ean « l fat mettre fin a mthe es réformes à moens « l fat faire appel a champs économie, constants, sortir l'enseinement spérier e sa position e anthropoloie, socioloie, philosophie, éthie por variable 'ajstement por le siter à n ran prioritaire » essiner les contors 'ne société rable i libère l'hommeuillaue et le responsabilise » « eplacer l'niversité a cœr e nos villes, le savoir a anielcentre e nos vies, la connaissance comme pilier e notre « Poroi ne pas tiliser la technie  bonsmals, vivreensemble » pls acceptable socialement e tote tae o impôt  »Micel antal« La criosité, scientifie en particlier est ans nos ènes , « envoer sr les éls loca la éfinition   cahier es Le hic est e les moens ont consiérablement amenté chares  ’ne  aricltre rable , ne sinifie rien en ans bien es isciplines où il n'est pls estion e  l’absence ’ne politie aricole clairement éfinie, i ne proresser sr n coin e paillasse avec ne boîte e Petit  sarait se borner à ne aie spplémentaire à l’aricltre savant 2000 Le choi e la commnaté nationale, incarnée bio, o à encoraer les P » ans l'État, 'investir ans la recherche oit être n choi telier 3 : ne politiue énergétiue pour lapolitie Philosophie prese » diversification, l’indépendance et la sécurité telier  : es outils pour la continuité des approvisionnements proessionnelle Micel ristope  « L’instrie ncléaire, en raison e sa anerosité « éveloppons la formation contine por ltter contre le potentielle, ne oitelle pas échapper à la loie e profit à éclassement, por ce i n'ont pas trové n premier otrance trop larement répane  » emploi à ler mesre o i oivent se réorienter » incent uzanne « omparé à la raneretane, notre pas affiche n « Les oranismes e formation ont les fons sont érés ran retar ans l'éipement en hroliennes achons paritairement par les snicats sont tilisés par les salariés profiter e notre sitation priviléiée ! » éjà en entreprise e seraitil pas possible e les jenes sans antalformation pissent bénéficier assi e ces strctres  »  « Les mnicipalités porraient n pe moins illminer lesilippe monments, et les éls  P porraient onner l'eemple « l fat se battre por ne pls laisser à la chare e la Les maasins porraient éteinre les lmières la nit an commnaté la formation, mais eier e le licenciement les res sont asi ésertes » soit contraint par la formation obliatoire, orientée sr les activités e l'entreprise o sr ses filiales »
  i
enoît amon,131 Retraites « ous ne sommes pas là pour aire des génueions devant Parisot ou dautres, ui ont une responsabilité écrasante dans la situation économiue et ui viennent nous aire  la leçon »
eanChristophe Cambadélis, 131 poprésident « ous sommes passés de lhperprésident à lhpoprésident icolas aro est en baisse dans les sondages et dans sa maorité l est auourdhui dans une phase de primaire interne : il cherche à reconuérir son parti, ses parlementaires et son électorat Cest dommageable pour lintérêt de la rance »aurent abius ,11 Contribution « es banues devront apporter une contribution importante, sous la orme dune tae Cest le principe du pollueurpaeur, compte tenu de leur responsabilité dans la crise, elles doivent participer au nancement des retraites ais pas seulement les banues, lensemble des revenus nanciers »
arisol ouraine,11 eniors «e problème des retraites  n'est pas simplement une uestion d'éuilibre nancier Pour le résoudre, il aut aussi aborder d'autres suets plus larges à savoir, la uestion du marché de l'emploi, du travail des seniors et de la sourance au travail »
étition nationale ssociations menacées  port, éducation populaire, économie sociale et solidaire… t si les collectivités territoriales n’eistaient pas 
a politiue menée depuis plusieurs années par la droite au pouoir et particulièrement depuis 200 par icolas aro menace la italité associatie de notre pas ce ue la gauche n’a cessé de dénoncer en eprimant à de nombreuses reprises ses préoccupations uant au coups portés au mouement sportif à l’éducation populaire et à l’économie sociale. a ie associatie est cruciale pour notre société. ingt millions de rançais dont 1 millions de bénéoles sont membres d’une association et engagés dans la construction de proets collectifs portés par ces associations. e désengagement cniue de l’État la casse des serices publics locau la baisse des moens financiers alloués au associations menacent l’aenir du mouement associatif. es collectiités territoriales dirigées par la gauche ont pallié dans l’urgence ces mesures déastatrices par des politiues locales olontaristes responsables et soucieuses des besoins uotidiens des rançais. Mais la capacité des collectiités territoriales à financer et accompagner les proets portés par le mouement associatif est auourd’hui mise en danger par létranglement financier des collectiités locales et par le proet de réforme des collectiités territoriales. e soutien local au sport à l’éducation populaire et à l’économie sociale et solidaire en sera graement affecté. ette destruction programmée du pasage associatif ustifie ue tous les citoens se mobilisent et s’ opposent.
nsemble : l  setoten es rtpn etceaduui  gmonut  dnoermieaurvreirte suo aitrree  lnseoig la vitalité du mouvement, des valeurs et des proets associatis  l  ous voulons des pouvoirs publics engagés auprès des associations, pour soutenir leurs actions, essentielles pour les rançaises et les rançais l aut non seulement maintenir mais aussi développer sur tout le territoire, au plus près des citoens, le sport, l’éducation populaire, l’ensemble des services d’intérêt général portés par les associations, piliers essentiels de la cohésion sociale et de la vitalité démocratiue
iste des premieres signataires : artine ubr,remière secrétaire du , dige vice,ancienne ministre des ports, aurent abius,député de eine-Maritime Élisabeth uigou,députée de eine-aint-DenisClaud ebreton,président de la R président du onseil général des ôtes d’rmor arida oudaoud,ecrétaire nationale ie associatie et , rigitte ourguignon,ecrétaire nationale sportruno ulliard,ecrétaire national à l’éducation amou ouaa,adoint au Maire de aris chargé de la ie associatieernadette ourai,sénatrice de la orrèePatric loche, député de aris, arvonne londin,sénatrice du inistèrealérie ourneron,députée de la eine-maritimeRégis uanico,député de la oireerge agauche,sénateur du al-de-Marneac ang,député du as-de-alaisruno erou,député eine-aint-Denis président de la édération nationale éo agrangearie Richard,conseillère régionale maire de a erté-sous-ouarreichel ergent,sénateur du as-de-alaisCatherine asca,sénatrice des elinesCatherine rautmann,députée européenne Romain arras,eau eu olmpiues de éin décathlon, aime eaumont,membre de l’éuipe de rance de aa membre de l’éuipe olmpiue, athieu eugnet,champion d’urope de marathon en canoë-aa course en ligne membre de l’éuipe olmpiue, anessa oubremm,eau eu olmpiues de éin en lutte féminine championne de rance et d’urope de lutte fémininetéphane Caristan,ancien champion du monde de 0 mètres en salle ancien champion d’urope 110 mètres haies directeur des éuipes de rance d’athlétisme adoint au maire de réteil, ader Chehemani,ice-président de la région aute-ormandie en charge du sport ancien champion dathlétisme, arie elattre,médaillée de brone de canoë-aa course en ligne au eu olmpiues de éin porte-parole de léuipe olmpiue du as-de-calais pour les  de ondres, idier oer,double médaillé olmpiue au  de os ngeles et arcelone  fois médaillé au championnats du monde président du club de canoë-aa de oulogne sur merise egrand,médaillée de brone eu olmpiues d’thènes présidente omité régional de lutteernard rosgeorge,entraîneur national à la édération française de baset-ballRoana aracineanu,du monde de natation ice championne olmpiue conseillère régionale le-de-rancechampionne homas imart,champion d’urope en canoë-aa course en ligne membre de l’éuipe olmpiue idier eace,acteur metteur en scène
Reoignenous    R  PÉ   R : deendonsnosterritoiresr