Le racisme est-il une contradiction performative ?

Publié par

Le racisme est-il une contradiction performative ?

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 359
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
/à propos de la culture
Le racisme est-il une contradiction performative ?
ParLukas K. SOSOEProfesseur d’éthique, de philosophie de la culture et de philosophie politique et juridique à l’Université du Luxembourg
Surleracismebeaucoupdechosesontétéditesetredites.quielcdeencleisudelgèralàté,bilieptaaccéteditivlaasiu  Auxexplicationsdenaturepsychologique,parexemple,rendSi.taiporéenruascru,alequi,poementetfeeftcvidrot lapeurdelautre,ontsuccédédesanalysessociologiquesdeppelèresamalpapre:rhsaexrpaJe,plemopérnaealàdn etphilosophiqueslesunesaussifouilléesquelesautres.aurionsquilestrpbobaelemtnje«ordprsonofeméd»tnon,ssu Soustoutessesformes,leracismeetsondouble,lanti-,tàliduqiceirdormoirsaveriafedniartnueqsehocreutae profondément.Lusagedelexpressionàlapremièrepersonne  racisme,parexemple,ontfaitlobjetdétudesmagistrales  parJeanlui-mêmeencontreditmanifestementlesens.Lacon-quiconstituentdescontributionssubstantiellesauxdé-ditiondelajustessedelénoncé:«jedorsprofondément»est,  batscontemporainssurlesdiversesformesdecomporte-danslecasoptimaldunactedecommunicationréussi,que  mentsdiscriminatoires. lapersonnenentendepaslappelàcausedesonprofondsom-  meil.Nepasfairesilence,cestdémentirimplicitementceque  estpourquoi,loindeconstituerunecontributionsup-CnoifrepamroevitEn.uoqdoienctadsnqeulidtctnareocnu londitfaire,secontredireetcettecontradictionsappelle  plémentaireàundébatdéjàricheenprisesdeposition  etmêmeencondamnationsmorales,juridiquesetpolitiques,  sensleracismepeut-ilêtreinterprétécommeunecontradiction  notreproposvoudraitplutôtsinterrogersurunaspectquasi  performative? insoliteduracismequifaitdesdiscriminationsmoralement  Ilyaunedimensionduracismeoudeseséléments  arbitraires,fondéessurlarace,lesexeetlorientationsexuelle  constitutifsquisemblefortementsapparenteràlacontra-(lhomophobie),unesortedecontradictionperformative. dictionperformative.Commeattitude,leracisme,comme  Parcontradictionperformative,onentendordinai-dautresformesdediscrimination,niecequilatoujoursdéjà  rement,enpragmatiquelinguistique,lacontradictiondun  reconnu;ilnielapleinehumanitédelautre,sonégalitéouce  énoncéparsespropresconditionsdémergenceouconditions  quifaitdeluinotreAlterego.Cettenégationoucettemécon-depossibilité.Plusieursexpressionsouénoncésdulangage  naissancedelapleinehumanitédelautre,telleestnotrethèse,  naturelnenousinformentpasseulementsurunévénementni  disonsnotreintuition,estunecontradictionpeformativequi  nexprimentunsentimentouuneémotion,maisconstituenten  condamneleracismeaulogiquementindéfendable. eux-mêmesdesactes.Aussi,nedécrit-ellerienlapersonnequi  Thèsesurprenanteeneffet,maisquiselaisseaisément  prononce,dansunecirconstanceparticulière,laphrase:«en  démontrerparlafaçondontnousregardonslemondedela  vertudespouvoirsquinoussontconférés,nousvousnommons  viequotidienne.Dabordettrèsbanalement,dansununivers  chevalierdelordredesanneaux»;encoremoinspeut-ondire  moderne,nousdistinguonsleschosesinaniméesdesêtres  quelelocuteurvoudraitexprimersespropresémotionsousen-vivants,animauxetvégétaux.Parmilesêtresvivants,nous  timents.Toutacteursocialcompétent,mieux,toutepersonne  faisonsladifférenceentrelesanimauxetlesêtreshumains.La  socialiséedansnotreuniversculturel,comprendraquilsagit  viequotidiennereposefondamentalementsurcettedistinction  dunepromotionàunrangsupérieuroudefaçongénérale,  siprofondémentancréedansnotreperceptiondumondeque  d’unetaro.noiueSemel,nteuncodétira,toutntvaastedoénc saremiseenquestionconneraitàuneruptureaveclemonde  commeunbaptêmeouplusieursformesdinjures,uneaction  social,lemondedesautresêtreshumains.Déjà,àceplande  quisaccomplitverbalement.Cenestniuneassertionsurun  lattitudeaumonde,aucunraciste,quelquilsoit,neclasserait  étatdefaitdanslemonde,nilexpressiondunsentiment,mais  dautreshommesparmileschosesoumêmeparmilesani-uneactionduneautrenature.Cestpourquoionappelleactes  maux,sansperdrecontactaveclattitudenaïve,quotidienne,  delangagecettecatégoriedactionshumainesaccompliesau  quenousavonsaumondeousanssecontredire.  moyendénoncés. Certes,ilsepourraitquilaffectionnecertainescho-Or,commetoutlangage,lesactesdulangagesontaussi  ses,certainsêtreshumainsetaitdelaversionpourcertaines  soumisàdesrèglesdontlabsencelesrendraitcontradictoireschosesetmêmepourcertainsanimaux,certaineschosesoucer-oulesenverraitàdautreshorizonsdesenspossible.Aussi,tainshommes.Ilsepourraitmêmequesonaffectionpourtel  accomplit-ilunecontradictionperformativelorsqueJeanré-animal,disonssonchien,dépassecequilpeutressentirpour  pondàlappeldesamère:«Jedorsprofondément».Lusageunêtrehumainendétresse.Parexemple,ilestplussensibleà  delexpression«jedorsprofondément»apourconditiondelatoilettedesonchienquaumanquedepainpourlesenfants  validitéoudevéritéquelondormeeffectivement.Or,defait,delavoisine.Seulement,souspeinedeperdresonrapportau  dormirprofondémentexcluttouteréponsepossibleàlappel.monde,cetteattitudeaumondesanslaquellemêmelediscours  Commeexpression,«jedorsprofondément»estsoumise,pourscientiquenesauraitsedéployer,ilnesauraitrenonceràla  10
à propos de la culture/
>bibliographie:www.univ-lille1.fr/culture
distinctionentrelesêtreshumainsetlesautresanimaux.lephilosopheVitoria,oualorscenesontpasdeshommeset  Deplus,sinouspartonsdelhypothèsequelarencon-laquestionneseposaitpascarellenauraitguèredesens,ou  treavecautruisefaitsurlemodedelAlteregooulemodedealorscesontdeshommesetlonnevoitpasbienoùsetrouve    larencontredesonsemblable,refuserdevoirdansautruiunleproblème.Ilécrit: autresoiau-delàdesadifférence,cestsecontredire.Lacon-«Jenecomprendspaslajustessedecetteguerre.En  tradictionvientdecequeleracisteseraitobligédesejustier,réalité,silesIndiensnétaientpasdeshommes,maisdessinges, dejustierlanon-reconnaissancedelautre,quecesoitsousla.eruainonapcntsuniiesacsesetdesiaMsiontceshommdes  formedudénidelégalitéayantpourcorrélationlafrmationcréaturessemblablesànous()jenevoisaucunmoyendex-1  delinférioritédelautreoucarrémentdudénidelhumanitécuserlesconquistadors.()». dautrui.Précisément,unetellejustificationestimpossi-Bref,àvouloirnierouremettreenquestionlacondi-bleàapportersansquesoitaupréalablereconnuelégalitéoutiondunequestionquelonpose,onsecontredit.Seulement,  lhumanitédautrui.Oualors,lautrenestpasunêtrehumainilsembleyavoircontradictionàvouloirreconnaîtreautrui  etlaquestiondelégalitéentreluietmoineseposepastoutcommeautruisansletraitercommeAlterego,commesem-commeelleneseposepasentreléléphant,lescorpionetmoiblableousansaccepterlhumanitédeceluiquejereconnais  (saufpourlécologieprofonde,maislànoussommesdansuncommeautrui.Endautrestermes:ouautruiestAlterego,  autreuniversdediscours);oualors,autruiestunêtrehumainmonsemblable,etnepasvouloirletraiterainsifaitproblèmeet  égalàmoi,uneégalitéquejenétablispasetdontilnestjamaisconneàlarbitraire,ouautruinestpasAlteregoetlaquestion  questionentrelavache,leporc,lagirafeetmoi,etlaquestionneseposemêmepassilestunêtrehumainounon.Dans  disparaît.Cestpourquoileracismeapparaîttoujourslàoù,touslescas,onvoitmalcommentsortirdecettecontradiction  pourselégitimer,lasymétrieforcéeetinstitutionnaliséedespuisquunetellequestionnémergequenfacedelautrequeje  rapportshumainschercheàrecouriraudiscoursdelinégalitéreconnaisdéjàcommehomme.   2 ouaudénidelhumanitédautrui.Ilsemble,daprèsTocqueville,quedanslesdémocra-Cestdailleurscequifaitapparaîtrelidéologiecolo-ties,autruimapparaîttoujourscommemonsemblable.Léga-nialeoulediscoursdelinégalitédessexesoudautreshommeslitéseraitainsiliéeàunrégimequeneconnaissaientpasles  commeundiscoursintenable.Car,pourpouvoirsedéployer,lasociétéstraditionnelles.Onpourraitsedemanderdansquelle  colonisationarecouruàlinégalitédautreshommesetdautresmesureilnesagiraitpasseulementdunelenteévolutionetque  cultures.Danscertainscas,onestalléjusquaudénidelhu-lexistencedesguerrescommedesrelationsentrelespeuples  manitédesautres.Seulement,pourpouvoirdirequautruinestainsiquelecommerceneconstituaientpasuneindicationsuf-pasmonégal,aussifaut-illavoirreconnucommeunêtrequisantedereconnaissancede«lhumanité»desautres.Sitel  meressemble.Or,unefoiscettereconnaissancedelasimili-estlecas,ilestpossibledafrmerquedelareconnaissance  tudeétabliecequineseproduitguèreimmédiatementdansdautruicommeêtrehumaindevrait,souspeinedecontradic-monrapportauchosesetauxanimauxonvoitmalpourquoition,découlerunecertaineégalité. jenafrmeraispaslégalitédelêtrehumainquejereconnais  commemonsemblable.Certes,laquestionquelonpeutseposerestdesavoir  LexempledudébatsurlhumanitédesIndiensausilyaunmalànepasvouloirtraiterautruicommeunAlter  ème XVsièclelemontrepertinemment.Laquestiondelhuma-ego.Laquestionreviendraitenquelquesorteàsedemandersi  nitédesIndiensneseposaitqueparcequonnevoulaitpaslalonpeutnierlarotonditédelaterre,voireànierquelemonde,  leurreconnaîtretoutenvoulantparailleurslesconvertirausoi-mêmeouautrui,existe.Onpourraittoujoursnier,niertout  christianisme.Cequirendaittoutdébatsurleurhumanitéjusquàsapropreexistence.Seulement,arrivéàcepoint,il  inutile.Or,silontientcomptedelagrandevariétédanimauxseraitunpeudifciledecontinueràvivreetàassumerautant  quiexistentenAmérique,onpeutsedemanderpourquoiladecontradictionsprovenantdecequelonnielévidence. questionneseposaitquausujetdesIndiens.Cestprécisé-mentparcequelonareconnulhumanitédesIndiens,mais  1 CitéparPooleStafford,C.M.emblroPethnihTnaidnIencilCoudrPhTriiclavoni quelonétaitpasprêtàlaccepter.LecolonisateurdesIndes  ofMexico)Univer(1585tS.oLiuisytod1s,1.96 voulaitniercequiladéjàlui-mêmereconnu:lhumanitéde  2 DelaDémocratieenAmériqueII,tome,treieapsimètorenemalégeirl;treboRt Legros, L’Idée d’ humanité,si0991te,Grasset,PartaeiomrcvaLemèntenldedéa, lautrehomme.Laconditiondacceptabilitéetdepertinence  Grasset,Paris,1999. delaquestionrendlaquestioninutile.Car,commelécrivait  11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.