Statut juridique de l' eglise de scientologie dans le monde

De
Publié par

Statut juridique de l’Eglise de Scientologie dans le monde L’article 9 de la Convention européenne des Droits de l’Homme étend la liberté de religion au-delà de la simple manifestation religieuse au niveau d’une croyance ou d’une vénération et protège également "l’enseignement, la pratique et l’observance". Il ne fait aucun doute que suivant les critères internationaux en vigueur, la Scientologie est une religion. Un certain nombre de pays considèrent que les pratiques essentielles de Scientologie sont similaires à tous égards aux pratiques fondamentales des autres religions. Des Eglises ou missions de Scientologie sont maintenant ouvertes dans des pays aussi différents que : l’Espagne, Grèce, Bulgarie, Finlande, Ukraine, Israël, les Philippines, Zimbabwe, Ghana, Japon, Colombie, Chili, Guatemala, Equateur, Costa Rica, … Dans plusieurs pays européens, les Eglises et missions de Scientologie, du fait de leur statut à but non lucratif, sont partiellement ou totalement exonérées d’impôts ou de TVA, ce qui leur permet d’aider des personnes avec des programmes de Ministres volontaires et de favoriser les projets de réformes sociales, comme la prévention de la toxicomanie, la lutte contre la délinquance ou l'érosion des valeurs morales.
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 191
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Statut juridique de l’Eglise de
Scientologie dans le monde
L’article 9 de la Convention européenne des Droits de l’Homme étend la liberté de religion
au-delà de la simple manifestation religieuse au niveau d’une croyance ou d’une vénération et
protège également "l’enseignement, la pratique et l’observance".
I
l
n
e
f
a
i
t
a
u
c
u
n
d
o
u
t
e
q
u
e
s
u
i
v
a
n
t
l
e
s
c
r
i
t
è
r
e
s
i
n
t
e
r
n
a
t
i
o
n
a
u
x
e
n
v
i
g
u
e
u
r
,
l
a
S
c
i
e
n
t
o
l
o
g
i
e
e
s
t
une religion. Un certain nombre de pays considèrent que les pratiques essentielles de
Scientologie sont similaires à tous égards aux pratiques fondamentales des autres religions.
Des Eglises ou missions de Scientologie sont maintenant ouvertes dans des pays aussi
d
i
f
f
é
r
e
n
t
s
q
u
e
:
l’Espagne, Grèce, Bulgarie, Finlande, Ukraine, Israël, les Philippines, Zimbabwe, Ghana,
Japon, Colombie, Chili, Guatemala, Equateur, Costa Rica, …
Dans plusieurs
pays européens
, les Eglises et missions de Scientologie, du fait de leur statut
à but non lucratif, sont partiellement ou totalement exonérées d’impôts ou de TVA, ce qui leur
permet d’aider des personnes avec des programmes de Ministres volontaires et de favoriser
les projets de réformes sociales, comme la prévention de la toxicomanie, la lutte contre la
délinquance ou l'érosion des valeurs morales.
Par exemple, au
Royaume-Uni
, où les six églises de Scientologie sont exonérées depuis
o
c
t
o
b
r
e
2
0
0
0
d
u
p
a
i
e
m
e
n
t
d
e
l
a
T
V
A
s
u
r
l
e
s
c
o
u
r
s
e
t
l
e
s
s
e
r
v
i
c
e
s
d
i
s
p
e
n
s
é
s
e
t
o
ù
l
a
R
o
y
a
l
Navy
a officiellement reconnu la Scientologie comme une religion depuis 1996.
En
Ecosse
, l’Eglise d’Edimbourg est exonérée de TVA.
Aux
Pays-Bas,
l
E
g
l
i
s
e
é
t
a
i
t
e
x
o
n
é
r
é
e
d
i
m
p
ô
t
s
d
e
p
u
i
s
1
9
8
0
;
c
e
s
t
a
t
u
t
a
é
t
é
r
e
m
i
s
e
n
c
a
u
s
e
suite à des pressions, mais en janvier 2002, la Chambre des Impôts du tribunal d’Amsterdam a
confirmé l’exonération et a reconnu l’Eglise comme
institution religieuse.
En
Italie
, où les
églises ont été à plusieurs reprises reconnues comme associations religieuses
depuis plusieurs années par les tribunaux judiciaires et administratifs, les
vingt églises
italiennes et leurs missions sont exonérées de TVA et d’impôts sur les sociétés.
En
A
l
l
e
m
a
g
n
e
, où les
sept
églises
de Scientologie sont enregistrées comme association
religieuse, ce statut a été confirmé de manière constante par les tribunaux allemands.
La
Suisse
a
l
l
e
m
a
n
d
e
a
p
r
i
s
l
a
m
ê
m
e
p
o
s
i
t
i
o
n
p
o
u
r
s
e
s
t
r
o
i
s
é
g
l
i
s
e
s
,
q
u
i
b
é
n
é
f
i
c
i
e
n
t
d
u
n
e
exonération partielle de TVA pour la formation religieuse depuis 1995.
Au
Danemark
, le Service des Impôts a reconnu le caractère religieux des cours et services
d
i
s
p
e
n
s
é
s
par l’Eglise et les a exonérées partiellement de TVA en juin 1986.
En
A
u
t
r
i
c
h
e
,
l
E
g
l
i
s
e
e
s
t
r
e
c
o
n
n
u
e
,
d
e
p
u
i
s
a
o
û
t
1
9
9
5
,
p
a
r
l
e
S
e
r
v
i
c
e
d
e
s
I
m
p
ô
t
s
c
o
m
m
e
u
n
e
association à but non lucratif et est exonérée d’impôts et de taxes sur les ventes.
En
Belgique,
l
E
g
l
i
s
e
e
s
t
e
x
o
n
é
r
é
e
d
e
T
V
A
s
u
r
s
e
s
s
e
r
v
i
c
e
s
r
e
l
i
g
i
e
u
x
(
c
o
u
r
s
e
t
a
u
d
i
t
i
o
n
)
depuis 1983.
En
Suède
, l'Etat reconnaît la valeur des mariages célébrés par l’Eglise de Scientologie depuis
2000 ; par ailleurs, elle est exonérée d’impôts depuis 1999.
Dans certains pays, l’Eglise de Scientologie a été enregistrée, sans problème, en tant que
communauté ou association religieuse suivant les lois en vigueur:
-
a
u
Canada,
o
ù
c
e
t
t
e
r
e
c
o
n
n
a
i
s
s
a
n
c
e
s
o
b
t
i
e
n
t
p
a
r
l
a
u
t
o
r
i
s
a
t
i
o
n
d
e
p
r
a
t
i
q
u
e
r
l
e
s
c
é
r
é
m
o
n
i
e
s
de mariage, cette autorisation a été accordée à chacune des huit églises canadiennes, le
premier enregistrement datant de 1971.
- en
Afrique du Sud,
qui compte trois églises enregistrées.
Dans d’autres pays, le statut d’association religieuse est accordé par le gouvernement comme
:
- à
Taiwan
o
ù
l
e
M
i
n
i
s
t
è
r
e
d
e
l
I
n
t
é
r
i
e
u
r
a
r
e
c
o
n
n
u
l
E
g
l
i
s
e
e
n
m
a
r
s
2
0
0
3
,
-
a
u
Venezuela
o
ù
l
e
M
i
n
i
s
t
è
r
e
d
e
l
a
J
u
s
t
i
c
e
a
a
c
c
o
r
d
é
l
a
m
ê
m
e
r
e
c
o
n
n
a
i
s
s
a
n
c
e
e
n
f
é
v
r
i
e
r
1999,
- ou encore en
Albanie
en 1994.
Un certain nombre de pays ont
a
c
c
o
r
d
é
l
e
n
r
e
g
i
s
t
r
e
m
e
n
t
d
e
s
é
g
l
i
s
e
s
d
e
S
c
i
e
n
t
o
l
o
g
i
e
a
v
e
c
l
e
statut d’association ou de communauté religieuse, comme:
-
l
a
R
é
p
u
b
l
i
q
u
e
d
e
C
r
o
a
t
i
e
en décembre 2003; le
K
i
r
g
h
i
z
i
s
t
a
n
en mars 2001; le
K
a
z
a
k
h
s
t
a
n
en mars 1996; la
République Slovène
en mai 199
5
;
l
a
Hongrie
e
n
1
9
9
1
;
l
e
Portugal
en avril 1988; ou encore l’
Inde
, la
Norvège…
Aux USA
, depuis que les églises de Scientologie ont été reconnues par l’IRS, en octobre
1993, comme associations religieuses et caritatives ("de bonne foi"), elles sont exonérées de
TVA et d’impôts sur le revenu, et leurs membres peuvent déduire de leurs impôts personnels
les donations faites à leur église.
En
Australie,
l’Eglise est reconnue comme une religion depuis octobre 1983; suite à la
nouvelle loi fiscale de 1999, le
S
e
r
v
i
c
e
d
e
s
I
m
p
ô
t
s
a
a
c
c
o
r
d
é
,
e
n
j
u
i
n
2
0
0
0
,
l
e
x
o
n
é
r
a
t
i
o
n
d
e
t
a
x
e
s
u
r
l
e
s
v
e
n
t
e
s
p
o
u
r
l
e
s
s
e
r
v
i
c
e
s
r
e
l
i
g
i
e
u
x
a
u
x
s
i
x
églises australiennes.
En
Nouvelle-Zélande,
l’Eglise est exonérée d’impôts, son caractère caritatif ayant été
accepté.
En
Equateur
, l’Eglise est aussi exonérée d’impôts du fait de son caractère religieux, tout
comme au
Venezuela
.
Au
M
e
x
i
q
u
e
, les trois églises sont exonérées de TVA depuis 2001.
Il apparaît donc que le cas de la France où le gouvernement et l’administration refusent
de
c
o
n
s
i
d
é
r
e
r
l
E
g
l
i
s
e
d
e
S
c
i
e
n
t
o
l
o
g
i
e
comme
u
n
e
a
s
s
o
c
i
a
t
i
o
n
r
e
l
i
g
i
e
u
s
e
à
b
u
t
n
o
n
l
u
c
r
a
t
i
f
n’est pas une position internationale, ni européenne. Bien au contraire, cette position est de
p
l
u
s
e
n
p
l
u
s
i
s
o
l
é
e
a
u
f
u
r
e
t
à
m
e
s
u
r
e
q
u
e
l
a
S
c
i
e
n
t
o
l
o
g
i
e
e
s
t
m
i
e
u
x
c
o
nnue du public et
des
institutions gouvernementales.
La France viole les recommandations de
l
O
S
C
E
(
O
r
g
a
n
i
s
a
t
i
o
n
p
o
u
r
l
a
C
o
o
p
é
r
a
t
i
o
n
e
t
l
a
Sécurité en Europe) présentées à la séance sur la liberté de religion à Vienne en juillet 2003 :
"L’indépendance du judiciaire ne devrait pas être compromise par la pression du
gouvernement à entamer des procédures pénales fondées sur de fausses accusations à
l’encontre de membres de croyances minoritaires….
Lorsqu'un Etat tente de limiter la
manifestation de la reli
g
i
o
n
e
t
d
e
l
a
c
r
o
y
a
n
c
e
c
e
s
l
i
m
i
t
a
t
i
o
n
s
d
e
v
r
a
i
e
n
t
ê
t
r
e
r
e
s
t
r
e
i
n
t
e
s
e
t
interprétées minutieusement".
Dans sa publication
Liberté de religion ou de croyance: lois affectant la structuration des
communautés religieuses
(Revue de l’OSCE, conférence 1999, p.4), l’OSCE embrassait les
principes adoptés par la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies:
1)
en relevant
"le
caractère
inapproprié
des
Etats
s’engageant
dans
des
revues
substantielles du caractère approprié ou utile des doctrines religieuses";
2)
en stipulant en outre "l’importance d’éviter des définitions étroites de la religion (et
des termes qui y sont liés) d’une manière telle qu’elles discrimineraient des groupes
moins connus ou moins populaires."
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.