CINEMA L2 L3 L2 L3

De
Publié par

CINEMA L2 L3 L2 L3

Publié le : lundi 11 juillet 2011
Lecture(s) : 90
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Columbia University * Barnard College * University of Pennsylvania Programs in Paris Paris I– Panthéon Sorbonne CINEMA L3 L2
 CentrePierre Mendès-France (PMF) Centre Michelet  90rue de Tolbiac 3 Rue Michelet 75013 Paris 75006 Paris  Métro:Tolbiac / Bus 62 ou 83 arrêt BaudricourtBus 83(arrêt Michelet)L2ESTHETIQUE ET HISTOIRE DU CINEMA Depuis les années soixante-dix et les travaux de Marc Ferro et Pierre Sorlin, le cinéma a été envisagé par les historiens comme un outil d’analyse des sociétés contemporaines. Ce cours proposera un parcours historiographique passant en revue les différentes approches historiques du film, à travers des cas d’étude diversifiés, du documentaire à la fiction, du film populaire au cinéma d’avantgarde, de l’analyse d’images à l’exploitation d’archives non-film. Bibliographie • Antoine de Baecque,L’Histoire-caméra, Paris, Gallimard, 2008. • Jean-Pierre Bertin-Maghit,Les Documenteurs des années noires. Les documentaires de propagande, France 1940-1944, Paris, Nouveau Monde Editions, 2004. • Antoine de Baecque et Christian Delage (dir.),De l’histoire au cinéma, Bruxelles, Complexe, 1998. • Marc Ferro,Cinéma et histoire, Paris, Denoël, 1977 (rééd. Gallimard, Folio Histoire, 1993). • Sylvie Lindeperg,« Nuit et brouillard ». Un film dans l’histoire, Paris, Odile Jacob, 2007. • Pierre Sorlin,Sociologie du cinéma, Paris, Aubier, 1977.Cours magistral LundiFLEKINGERL H.18h30-20h Amphi TD auchoix Lundi15h- 16h30B13-06 Lundi 16h30 18h00B13-07 L3er MYTHOLOGIE DU CINEMA AMERICAIN( à partir du 1février)Après l'établissement du cadre formel du cinéma américain (modèles narratifs, censure, débuts et fins de films, influences plastiques, iconographie), le cours traite des mythologies qu'il engendre et de celles qu'il façonne. • Michel Cieutat,Les grands thèmes du cinéma américain, 2 volumes, Paris,Cerf/Corlet, 1992. • Jacqueline Nacache,Le cinéma hollywoodien classique, Paris, Nathan Université, 1995. • Jean-Loup Bourget,La Norme et la marge, Paris, Nathan Université, 1999. • Pierre Berthomieu,Le cinéma hollywoodien, le temps du renouveau, Paris, Nathan Université, 2003. • Jean-Baptiste Thoret,26 secondes, l'Amérique éclaboussée, Pertuis, Rouge profond, 2003. Cours magistralMardi 12h00-15h00Christian VIVIANISalle 106
Columbia University * Barnard College * University of Pennsylvania Programs in Paris Paris I– Panthéon Sorbonne HISTOIRE DU CINEMA ALLEMANDLe cours couvre l’ensemble de l’histoire du cinéma allemand. Il s’articule autour des rapports entre le cinéma, la société et l’idée nationale en Allemagne, en privilégiant les deux périodes durant lesquelles le cinéma allemand s’est particulièrement distingué, tant par sa richesse formelle que par sa puissance de projection sociale et son écriture de l’histoire : la période de la République de Weimar (1919-1933) et celle comprise entre la fin des années 1960 et le début des années 1980. Deux cinéastes majeurs feront à cette occasion l’objet d’une étude approfondie : Fritz Lang et Rainer Werner Fassbinder.
• Bernard Eisenschitz,Le Cinéma allemand, Paris, Nathan, 1999 • Monika Bellan,100 ans de cinéma allemand, Paris, Ellipses, 2001. • Siegfried Kracauer,De Caligari à Hitler, une histoire psychologique du cinéma allemand 1918-1933, New York, 1947 (trad. française L’Age d’Homme, 1973, rééd. Flammarion 1987) • Lotte Eisner,L’Ecran démoniaque, rééd. Paris, Ramsay, 1981. • Christian Delage,La Vision nazie de l’histoire, Lausanne, L’Age d’Homme, 1989. • Béatrice Fleury-Vilatte,Cinéma et culpabilité en Allemagne 1945-1990, Perpignan, Institut Jean Vigo, 1995.
Cours magistral& TDLundi 12h30-15h30Salle 106Dimitri VEZYROGLOU LE CINÉMA FRANÇAIS DU PARLANT À LA NOUVELLE VAGUE (1930/1960) Le cinéma français a traversé toutes les époques. Mais comment a-t-il survécu à la crise des années trente, à la montée du fascisme en Europe, à la débâcle de 1940 et aux années d'occupation ? La Libération annonce une ère nouvelle, de bien-être et de prospérité. Mais pourquoi le cinéma français ne se félicite-t-il que très discrètement de la liberté retrouvée ? Le cinéma de papa, qui réoccupe les écrans, est-il aussi méprisable que le proclament les tenants de la Nouvelle Vague qui s'emparent des écrans à la fin des années cinquante ? En les confrontant à leur contexte historique, le cours analyse les oeuvres des cinéastes reconnus et accorde aussi une large place aux films du "Samedi Soir". • Jean-Pierre Jeancolas,15 ans d'annees trente, le cinema des Francais 1929-1944, Stock, 1983. • Francois Garcon,La distribution cinématographique en France, 1907-1957, CNRS Editions, 2006 • J-P. Bertin-Maghit,Le cinéma sous l'Occupation. Le monde du cinéma français de 1940 à 1946, Orban, 1989. • Pierre Billard,L'Age classique du cinéma français, Flammarion, 1995.Cours magistral& TDSalle 106Mercredi 10h30-13h30François GARCON HISTOIRE DE LA PHOTOGRAPHIE Le cours est consacré à l’histoire du reportage photographique des années 1960 à travers la figure centrale de Gilles CARON (1939- 1970). Membre de l’agence Gamma, Caron photographie les grands événements de la période (Guerre des 6 jours, Guerre du Vietnam, Mai 68, etc.), et en donne une représentation originale. Comment se construit, à travers les contraintes techniques et professionnelles, une certaine vision critique de l’histoire contemporaine ? Quelles relations s’établissent entre les avant-gardes visuelles et le reportage ? L’analyse du reportage photographique à partir des archives (planches contact) permet de reconsidérer une pratique de l’information sous un angle esthétique. • http://www.fondationgillescaron.org/index.html • Gilles Caron, n° 73, coll. Photo Poche, éd. Actes Sud • Gilles Caron, pour la liberté de la presse, Reporters sans frontières n° 21, 2005 Cours magistral: MercrediPOIVERTM M.15h-16h30 Amphi TDSalle 10616h30 18h00choix Jeudi auJ. Jones Vendredi 10h30 12h00Salle 101J. Jones Vendredi 12h00 13h30Salle 101J. Jones
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.