Le Cinéma français, de la Nouvelle Vague à nos jours

De
Publié par

Le Cinéma français, de la Nouvelle Vague à nos jours

Publié le : lundi 11 juillet 2011
Lecture(s) : 140
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Contact
Caroline Bourrus
Responsable communication
Tél. +33 1 55 28 38 35
E-mail. cbourrus@phaidon.fr
CAHIERS DU CINÉMA
Le Cinéma français, de la Nouvelle Vague à nos jours
Jean-Michel Frodon
25 novembre 2010 –
29,95 €
Le Cinéma français, de la Nouvelle Vague à nos jours
explore un demi-siècle de cinéma. De Jean-Luc
Godard à Mathieu Amalric, d’Agnès Varda à Abdellatif Kechiche, de Brigitte Bardot et Jeanne
Moreau à Juliette Binoche et à Léa Seydoux, de Gérard Oury à Dany Boon et d’André Malraux à
Marin Karmitz, cet ouvrage permet au lecteur de découvrir les personnalités, les mouvements
artistiques, les mutations économiques et politiques qui ont façonné l’histoire moderne du cinéma
français.
L’histoire débute sur les marches du Palais des festivals à Cannes, en 1959,
avec la projection des
Quatre Cents Coups
de François Truffaut, acte de naissance médiatique du cinéma moderne. Les
« jeunes-turcs » de la Nouvelle Vague et toute une génération explorent de nouveaux chemins de création
avec une énergie et une innovation sans pareil. Ce vent de rupture remet en cause à la fois l’organisation
du cinéma français et l’idée dominante du cinéma lui-même. Les nouveaux venus réinventent la manière
de filmer, de produire et de penser le cinéma. Ce « moment magique » du cinéma français, qui fascina
l’Amérique et le monde entier, va laisser place à une multitude d’effets, qui interfèrent avec les
soubresauts de la « grande histoire ». L’enchaînement du récit montre les victoires et les échecs de cet art
qui n’en finit pas de muter. L’histoire s’interrompt, sans se clore, dans les premiers mois de l’année 2010;
pas de clap de fin pour l’histoire du cinéma français de Jean-Michel Frodon.
Cette nouvelle édition de
L’Âge moderne du cinéma français
, entièrement révisée et
considérablement augmentée,
est organisée chronologiquement en cinq parties, chaque décennie faisant
l’objet d’un récit détaillé. Cette histoire, l’auteur l’a construite comme
un roman de cinéma
. Il propose un
récit foisonnant où les batailles esthétiques, les affrontements économiques, les enjeux politiques
s’entremêlent aux destins des vedettes, des génies, des bandits, des ministres, des réalisateurs, des
techniciens, des nababs, et finalement des films, traités comme des personnages à part entière.
Construisant une image d’ensemble, l’auteur y affirme aussi ses choix et ses partis pris, mêlant la rigueur
de sa formation d’historien à ses engagements de journaliste et de critique de cinéma, fonctions qu’il
exerce depuis près de trente ans dans les rédactions du
Point
, du
Monde
, des
Cahiers du cinéma
et de
slate.fr
.
Dans cette histoire à rebondissements, il s’est particulièrement attaché à mettre en lumière le cinéma de
création, celui qui, à un moment ou à un autre, a eu une influence sur le présent ou l’avenir, qu’il ait
rencontré son public ou non. L’ouvrage voit alors se côtoyer Louis de Funès et Jean-Marie Straub, Éric et
Ramzy et Claire Denis, Jack Lang et Daniel Toscan du Plantier, chacun ayant apporté une nouvelle
dimension à l’art du cinéma. Amoureux toujours, polémique parfois, foisonnant et précis, ce récit donne
la vision d’un cinéma en perpétuel mouvement et remise en question.
Le Cinéma français, de la Nouvelle Vague à nos jours
constitue une référence unique sur l’histoire du
cinéma moderne mais également sur l’histoire culturelle de notre pays.
Une nouvelle partie inédite dédiée aux années 2000
Dans la nouvelle partie consacrée aux années 2000, l’auteur pointe les changements radicaux intervenus
dans la production cinématographique, consécutifs à l’apparition du numérique et d’Internet, et à une
série d’événements qui ont modifié le paysage du cinéma français. Jean-Michel Frodon met en évidence
les lignes de force qui le déterminent désormais, interrogeant les notions d’œuvres et d’auteurs, modifiant
et menaçant souvent la création la plus ambitieuse, et permettant pourtant l’éclosion de créations
protéiformes, où convergent l’héritage et l’innovation.
Dans ce foisonnement, Jean-Michel Frodon dessine les grandes tendances de ce nouveau cinéma en train
de se construire : la porosité croissante entre le monde du cinéma et celui des arts plastiques, l’explosion
du documentaire, les usages innovants des petites caméras DV, les multiples descendances du « big
bang » de la Nouvelle Vague, l’importance décisive pour le cinéma français des réalisateurs issus de
l’immigration, la richesse et la singularité d’une nouvelle génération d’acteurs, et surtout d’actrices.
Jean-Michel Frodon est né en 1953 à Paris. Historien de formation, il devient critique et journaliste au
Point
en 1983, après avoir été successivement éducateur et photographe. Entré au
Monde
en 1990, il y
sera responsable des pages « cinéma » de 1995 à 2003, date à laquelle il devient Directeur de la rédaction
des
Cahiers du cinéma
, jusqu’en 2009. Il est aujourd’hui critique et journaliste pour
slate.fr
et rédacteur
en chef de
artsciencefactory.fr
. Jean-Michel Frodon est l’auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma,
notamment
La Projection nationale
,
Conversation avec Woody Allen, Le Cinéma chinois
et
La Critique
de cinéma.
Il a créé et animé le groupe de réflexion L’Exception. Il intervient également comme
enseignant, à l’École normale supérieure de 1999 à 2001, à Paris I-Sorbonne de 2004 à 2006, et
désormais à Sciences Po-Paris où il donne le cours
Cinéma du monde
et où il travaille aux côtés de Bruno
Latour dans le cadre de l’École des Arts politiques.
Le Cinéma français, de la Nouvelle Vague à nos jours
de Jean-Michel Frodon
125 × 190 mm - 1 2 00 pages
Broché - 978 2 8664 2603 3
29,95 €
Parution novembre 2010
Rencontres, projections et signatures avec Jean-Michel Frodon
Le 14 décembre 2010
Soirée de lancement à l’Institut Lumière à Lyon
Présentation de l’ouvrage par Jean-Michel Frodon, suivie d’une signature
et d’une projection.
Le 14 janvier 2011
Soirée au Centre Pompidou à Paris
Projection du film
Wesh Wesh, qu'est-ce qui se passe ?
de Rabah Ameur-Zaimeche (Prix Louis Delluc 2002), suivie d’une signature
et d’une conversation entre Jean-Michel Frodon et le réalisateur.
Les 28-31 janvier 2011
Week-end à la Cinémathèque Suisse de Lausanne
Programme de projection d’une série de couples de films associant un film de la
Nouvelle Vague à celui d’un jeune cinéaste qui en serait l’héritier.
Présentation des séances par Jean-Michel Frodon et séance de signature.
Le programme détaillé de l’ensemble de ces rencontres sera bientôt disponible.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.