Théorie et histoire des arts du spectacle - E12ASC1 Théorie et ...

De
Publié par

Théorie et histoire des arts du spectacle - E12ASC1 Théorie et ...

Publié le : lundi 11 juillet 2011
Lecture(s) : 146
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
1
C
ODE
E
CUE
E12ASC1
I
NTITULE DE L
’E
CUE
Théorie et histoire des Arts du Spectacle
D
EPARTEMENT
/
UFR
Arts du spectacle
D
IPLOME
Licence Arts du Spectacle parcours Cinéma
A
NNEE
/S
EMESTRE
Licence 1
ère
année – Semestre 1
E
NSEIGNANT
(
S
)
Frédéric Astruc
, Guillaume Boulangé, Loig Le Bihan, Julien
Achemchame, Jean-Philippe Trias, Delphine Robic-Diaz, Caroline
Hermosilla
D
ESCRIPTIF
Théorie et Histoire du cinéma
Frédéric ASTRUC
Un siècle de cinéma, de son invention à aujourd'hui. Deux temps :
- de l’invention à la fin du Muet : analyse du mouvement, techniques, élaboration du langage
cinématographique, théories du montage (Griffith et les maîtres soviétiques), l’expressionnisme
- du début du parlant à aujourd’hui : les procédés sonores, la couleur, et les différentes écoles,
courants et systèmes qui font l’histoire du cinéma
.
L'Age d'or hollywoodien
Frédéric ASTRUC
Le film hollywoodien classique repose sur des principes fondateurs qui, bon ou mauvais, ont permis
l’avènement de ce que l’on a appelé un « âge d’or ». Ce cours porte sur les spécificités de ce cinéma
érigé en système (période : 1930-1949).
Travaux dirigés : Le cinéma français classique (1928-1958)
Guillaume BOULANGE
Approches historiques et esthétique des courants et auteurs marquants de « l’Age d’or » du cinéma
français : des premiers films parlants de René Clair et Marcel Pagnol à la tradition de la Qualité
française, ce cours se propose d’éclairer les spécificités du cinéma national nécessaires à la
compréhension de son évolution contemporaine.
« Une histoire du cinéma muet (1895 - 1929) »
Loig LE BIHAN
Une histoire du cinéma muet, depuis la période des premiers temps jusqu’à l’âge « classique », celui
des films de « grande forme » de la fin des années 1920. Nous nous intéresserons en particulier à
l’évolution des formes filmiques comme à celle des conditions du spectacle.
D'une rive à l'autre : la naissance d'Hollywood (1910 – 1930)
Julien ACHEMCHAME
Nous nous intéresserons à la préhistoire et aux premières années de la naissance de Hollywood, qui
va devenir la véritable capitale mondiale du cinéma au début du XXème siècle. Nous analyserons
les conditions d'émergence de la cité californienne en tant que lieu propice au développement de
UFR I
U
niversité Paul Valéry – Montpellier III
Arts, Lettres, Philosophie, Psychanalyse
2
l'industrie
cinématographique
naissante.
Nous
verrons
comment
et
pourquoi
l'industrie
cinématographique migre de New-York, premier lieu important du cinéma sur le sol américain, vers
Hollywood. A travers les extraits de quelques films importants de cette période, nous suivrons la
mise en place progressive d'un système industriel et d'une « esthétique hollywoodienne » où déjà le
genre apparaît comme un repère incontournable.
Filmographie sélective et non-exhaustive :
In Old America - D.W. Griffith – 1910 ; Le Mari de l'indienne (The Squaw Man) – Cecil B.
DeMille – 1914 ; Naissance d'une nation / Intolérance de D.W. Griffith – 1915 / 1916 ; Une Vie de
chien – Charles Chaplin – 1918 ; Le Kid – Charlie Chaplin – 1921 ; Le Voleur de Bagdad – Raoul
Walsh – 1924 ; Ben Hur – Fred Niblo – 1925 ; La Ruée vers l'or – Charles Chaplin – 1925 – Le
Mécano de la Général – Buster Keaton – 1927 ; Le Chanteur de Jazz – Alan Crosland – 1927 –
Mirages – King Vidor – 1928...
Histoire du cinéma muet : les avant-gardes des années 20.
Jean-Philippe TRIAS
Après un panorama rapide de la production des années 1895/1920, nous nous intéresserons plus
particulièrement aux avant-gardes des années 20 (expressionnisme allemand, avant-gardes
françaises, cinéma soviétique) sous un angle esthétique mais aussi économique et socio-politique.
Histoire du cinéma colonial
Delphine ROBIC-DIAZ
Le cinéma colonial est un genre filmique dont la principale caractéristique n’est pas d’ordre
esthétique ou narratif, mais idéologique : le cinéma colonial a cessé d’exister en même temps que
les Empires coloniaux des puissances européennes. Cinéma de l’expansion, cinéma de l’exotisme,
mais aussi cinéma de la mission civilisatrice de l’homme blanc, le cinéma colonial développe à
l’écran les codes d’un discours politiquement et historiquement daté qui appartient au patrimoine
cinématographique mondial.
Une histoire du cinéma muet : 1985 – 1927.
Caroline HERMOSILLA
De la naissance du cinématographe à l'arrivée du parlant: approche historique, esthétique et
économique du cinéma muet à travers la production cinématographique allemande, américaine,
française, et soviétique.
B
IBLIOGRAPHIE
Théorie et Histoire du cinéma
- Claude Beylie,
Une histoire du cinéma français
, Larousse, 2005 (In extenso).
- Lotte H. Eisner,
L'Ecran démoniaque
, Encyclopédie du cinéma, 1952.
- Laurence Schifano,
Le Cinéma italien de 1945 à nos jours
, Cinéma 128, Nathan université, 1995.
- Jacqueline Nacache,
Le film hollywoodien classique
, Cinéma 128, Armand Colin, 2001.
- Georges Sadoul,
Histoire du cinéma mondial des origines à nos jours
, Flammarion, 1985 (9e
édition).
L'Age d'or hollywoodien
- Douglas Gomery,
L’Age d’or des studios
, Edition de l’Etoile, 1987 (Cahiers du Cinéma).
- Bertrand Tavernier,
Amis américains
, Edition Actes, 1993 (Institut Lumière / Actes Sud).
- Jean-Pierre Coursondon & Bertrand Tavernier, 50
ans de cinéma américain
, Edition Nathan, 1993
(Omnibus).
Travaux dirigés : Le cinéma français classique (1928-1958)
- André Bazin :
Le Cinéma français de la Libération à la Nouvelle Vague
(1945-1958), éditions
3
Cahiers du cinéma, Paris, 1983, réédition coll. Petite bibliothèque des Cahiers du cinéma, 1998.
- Pierre Billard :
L’Age classique du cinéma français : Du cinéma parlant à la Nouvelle Vague
,
Flammarion, Paris, 1995.
Bibliographie complémentaire donnée en cours.
« Une histoire du cinéma muet (1895 - 1929) »
Pour commencer : Michel Marie,
Le cinéma muet
, éd. Cahiers du cinéma/Scérén-CNDP, coll. Les
petits cahiers, 2005.
D'une rive à l'autre : la naissance d'Hollywood (1910 – 1930)
BAZIN, André,
Charlie Chaplin
(1972), Petite bibliothèque des Cahiers du cinéma, 2000.
BROWNLOW, Kevin,
Hollywood, les pionniers du cinéma
, Ramsay poche cinéma, 1995.
BURCH, Noël,
La Lucarne de l'infini
(1991), L'Harmattan, 2007.
CAPRA, Frank,
Hollywood Story
(1971), Ramsay Poche cinéma, 2006.
CENDRARS, Blaise,
Hollywood, la Mecque du cinéma
, Ramsay poche cinéma, 1987.
GAUTHIER, Brigitte,
Histoire du cinéma américain
, Hachette, 2007.
KESSEL, Joseph,
Hollywood, Ville Mirage
, Ramsay Poche cinéma, 1989.
SADOUL, Georges,
Histoire du cinéma mondial. Des origines à nos jours
(1949), Flammarion,
1972.
VIDOR, King,
La Grande parade
(1981), Ramsay Poache cinéma, 1985.
Histoire du cinéma muet : les avant-gardes des années 20.
René Prédal : « Histoire du cinéma, abrégé pédagogique »,
CinémAction
n° 73, 1994.
Bibliographie complémentaire donnée en cours.
Histoire du cinéma colonial
BENALI, Abdelkader.
Le Cinéma colonial au Maghreb. L’imaginaire en trompe l’oeil
. Paris :
Editions du Cerf, 1998. 371 p. (préface de Benjamin Stora, coll. 7
e
Art).
BOULANGER, Pierre.
Le Cinéma colonial de « l’Atlantide » à « Lawrence d’Arabie »
. Paris :
Editions Seghers, 1957. 291 p. (coll. Cinéma 2000).
RAMIREZ, Francis ; ROLOT, Christian.
Histoire du cinéma colonial
. Tervuren : éditions du
Musée Royal de l’Afrique centrale, 1985. 525 p.
D
OCUMENTS
Distribués en cours ou à télécharger en ligne sur http://cav-upv.blogspot.com
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.