Tour du monde en 80 sons lauréat 2003

Publié par

Tour du monde en 80 sons - Lauréat 2003 Un voyage sensible au coeur des cultures du monde débouché sur un spectacle présenté à Stosswihr en avril dernier. Il a été conçu par Élisabeth Breusch, puis mis L’Asie, l’Afrique, l’Amérique et l’Europe ont été visitées par en scène par Éliane Warth, musiciennes intervenantes un groupe d’enfants des centres périscolaires de la vallée de professionnelles. Munster par le biais de la pratique musicale. Un éveil à la matière sonore et au chant et à la danse, tels étaient les Le spectacle musical raconte les tribulations de deux objectifs de ce “Tour du monde en 80 sons”. enfants confrontés à de nouvelles expériences sonores. C’est à partir d’objets familiers de leur environnement qu’ils Comment faire le tour du monde sans prendre l’avion ? vont découvrir la diversité des cultures de ce monde. Dans ce projet pédagogique, il n’est pas question .../... d’enfourcher sa bicyclette ou chausser des bonnes chaussures de marche. Les 80 enfants des structures d’accueil périscolaires de la vallée de Munster ont appris Carte d’identité en quelques mois qu’ils peuvent voyager par une Nom du projet : Tour du monde en 80 ans approche sensible de la culture des quatre continents du Nom du porteur de projet : Association de gestion de la petite monde.
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 221
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Carte d’identité
Nom du projet :
Tour du monde en 80 ans
Nom du porteur de projet :
Association de gestion de la petite
enfance de la vallée de Munster
Description :
spectacle pour enfants et ateliers musicaux
Artistes :
Elisabeth Breusch et Eliane Warth, musiciennes
intervenantes à l’École de musique de la vallée de Munster
Date de réalisation :
ateliers de janvier à avril 2003 et spectacle le
12 avril 2003
Montant de l’aide :
1500 euros
Site :
Vallée de Munster
Responsable du projet :
Marie-José Vuillaumé, association de getion
de la petite enfance de la vallée de munster
Un voyage sensible au coeur des cultures du monde
L’Asie, l’Afrique, l’Amérique et l’Europe ont été visitées par
un groupe d’enfants des centres périscolaires de la vallée de
Munster
par le biais de la pratique musicale
. Un éveil à
la matière sonore et au chant et à la danse, tels étaient les
objectifs de ce “Tour du monde en 80 sons”.
Comment faire le
tour du monde sans prendre l’avion
?
Dans ce projet pédagogique, il n’est pas question
d’enfourcher sa bicyclette ou chausser des bonnes
chaussures de marche. Les
80 enfants
des structures
d’accueil périscolaires de la vallée de Munster ont appris
en quelques mois qu’ils peuvent
voyager par une
approche sensible
de la culture des quatre continents du
monde. Ainsi est né ce
Tour du monde en 80 sons
, projet
initié par l’Association de gestion de la petite enfance qui
fédère les structures d’accueil périscolaires de la vallée de
Munster. Monté en partenariat avec l’école de musique et de
danse, ce tour du monde a marqué les esprits des enfants
âgés de 4 à 10 ans mobilisés pendant plusieurs mois
autour
d’une idée simple
: découvrir les éléments culturels
caractéristiques de l’Afrique, l’Asie, L’Europe et l’Amérique
par le biais de la pratique musicale, du chant et de la danse.
Ce
travail de longue haleine
(un véritable défi car la quasi
majorité des enfants n’avaient aucune notion musicale)
a
débouché sur un spectacle
présenté à Stosswihr en avril
dernier. Il a été conçu par Élisabeth Breusch, puis mis
en scène par Éliane Warth, musiciennes intervenantes
professionnelles.
Le
spectacle musical
raconte les tribulations de deux
enfants confrontés à de
nouvelles expériences sonores
.
C’est à partir d’objets familiers de leur environnement qu’ils
vont découvrir la
diversité des cultures
de ce monde.
.../...
Tour du monde en 80 sons - Lauréat 2003
Chaque structure
périscolaire s’est
approprié un continent
:
Breitenbach, Wihr-au-Val et Mulhbach, l’Asie; Metzeral l’Amé-
rique; Munster, l’Europe; enfin Griesbach-au-Val et Gunsbach,
l’Afrique.
En introduction
à chaque culture réprésentative, les enfants
ont commençé par interpréter
deux chants traditionnels
.
Puis, sous la houlette d’un chef d’orchestre, le voyage s’est
poursuivi par des
chorégraphies
, des
mimes
et différentes
séquences musicales
réalisées à partir d’objets détournés
en instruments de musique.
“L’idée est de montrer aux
enfants que la
production
de sons
n’est pas forcément
issue d’un instrument
traditionnel. Cela peut
être un
objet que l’on
touche
ou que l’on
frotte”, souligne Éliane
Warth.
Les enfants se sont amusés à
fabriquer leur propre instrument
avec les moyens du bord. Ainsi, un pot de fleur est
devenu.. une cloche tibétaine; une assiette une cymbale; le
bambou a servi de percussions africaines, etc.
Les enfants ont également imaginé les
décors et les costumes
correspondant à chaque continent.
Ainsi, la séquence Amérique s’est réalisée autour d’un feu
à l‘ombre d’un
tippi indien
. Pour l’Asie, les enfants ont
Les expériences des autres lauréats et le dossier de candidature sont à votre disposition sur demande au
Parc et sur le site internet.
Points forts :
- Dimension intercommunale du projet
- Travail de sensibilisation à la musique
mené auprès des enfants
- Dynamique locale suscitée par le
projet pour la préparation du spectacle
- Inscription d’enfants à l’École de
Musique de la Vallée
fabriqué un
dragon en papier
.
“Pour l’Europe, aucun élément rythmique n’a été utilisé.
Pour la France, l’Allemagne et l’Italie, les enfants ont dansé
et chanté.”
Pour ces enfants, ce tour du monde a été
une révélation
.
“Ils ont découvert leur propre voix et se sont confrontés au
public”. Les parents étaient évidemment dans la salle. Et
Éliane Warth d’ajouter : “Encore maintenant, il me parle de
ce spectacle. Certains enfants ont d’ailleurs rejoint l’école
de musique de Munster”.
Parc naturel régional des Ballons des Vosges
1, cour de l’Abbaye - 68140 MUNSTER
Tél : 03 89 77 90 20 - Fax : 03 89 77 90 30
Courriel :
culture@parc-ballons-vosges.fr
Avec le soutien financier de
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.