Tract mensuel oct 10

De
Publié par

Tract mensuel oct 10

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 66
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
du"MONPRINCECHARMANT" de Jean Paul Civeyrac 30 SEPT. UN POISON VIOLENT de Katell Quillévéré auOCT. Avec le titre de son premier film, Un 04 Poison violent, Katell Quillévéré fait c et été-là, tout change pour Anna. A son retour deun clin d'oeil à Serge Gainsbourg, qui parle dans sa chanson du sentiment l’internat, elle découvre que son père a quitté la Genre: Drameamoureux. La réalisatrice y voit maison. Sa mère, effondrée par cet abandon, trouve ég a le mentun messag ep lus Durée: 1h32 refuge auprès du jeune prêtre du village. "souterrain" : "ça renvoie pour moi à tout ce qui nous fait Pays: FranceAnna se raccroche à son grand-père, tendre et nous sentir vivant, et peut à la fois nous faire souffrir. C’est Sortie en salle: fantaisiste. Elle prépare aussi sa confirmation, dernière une pulsion contradictoire qui régit notre rapport au 04/08/2010 étape dans sa vie de croyante. Mais la naissance demonde", confie-t-elle. son désir pour Pierre, un garçon libre et solaire, la fait« Prix Jean-Vigo, Un poison violent s'inscrit modestement, avec Clara Augarde, Lio, sans racolage, dans une certaine tradition française de la vaciller. Michel Galabru (...) chronique de vie de province, sans effet pictural, dans une Une part secrète d’elle même cherche à se donner veine qui se rapprocherait de celle de Maurice Pialat. » corps et âme, à Dieu ou à quelque chose d’autre… Le Monde A propos:Katell Quillévéré réalise, à 29 ans, son premier long-métrage. Elle a auparavant été remarquée pour ses Séances lesjeudi, dimanche et lundi à 20h30, courts métrages, dont À bras le corps (2005) découvert à la le vendredi à 20h & le samedi à 18h Quinzaine des Réalisateurs cannoise, tout comme celui-ci, et Tarifs : 5,50€ - 4€ (adhérents & moins de 25 ans) nommé aux Césars 2007. Clara Augarde, l'actrice principale, débute elle aussi sur grand écran, à seulement 15 ans !
du"UNAMOUR" de Sophie Tavert 13 OCT. LE DERNIER ÉTÉ DE LA BOYITA de Julia Solomonoff au18 J orgelina qui, l'été entendresse et du cinéma. C'est ce qui rend ce petit bijou Genre: Dramelargement recommandable. »20 Minutes Argentine, avait l'habitude « Le naturalisme va souvent de pair avec l'outrance. Julia Durée: 1h30 de jouer avec sa soeur dans Solomonoff préfère la minutie, le respect des êtres et de tout Pays: Argentine/ la "Boyita", la roulotte ce qui les entoure. C'est ce qui fait du Dernier Eté de la Espagne/France -VOgarée au fond du jardin. boyita un moment rare. »Le Monde Sortie en salle: Mais cette année, tout est différent : ses parents se 08/09/2010 séparent et sa soeur, désormais adolescente, devientune étrangère pour elle. Alors Jorgelina part à laavec Guadalupe Alonso, campagne en quête de Mario, le fils des paysansNicolas Treise, Mirella voisins. Ensemble , ils découvrent les mystères de leurs Pascual (...)Séances les mercredi, jeudi, dimanche et lundi à 20h30, identités sexuelles. Un film sur l'éveil, uneœuvrele vendredi à 20h & le samedi à 18h Tarifs : 5,50€ - 4€ (adhérents & moins de 25 ans) intimiste raconté à hauteur d'enfant... A propos:« La cinéaste se révèle douée pour donner vie à des personnages hors du commun suffisamment bien dessinés pour éviter la caricature. Il y a à la fois de la
du"OUI,PEUTÊTRE" de Marilyne Canto 20 OCT. LES PETITS RUISSEAUX de Pascal Rabaté au25 E mile, septuagénaire etfrais gazouillis dans l'histoire du cinéma français. » Genre: RomanceLe Parisien veuf, connaît une retraite « (...) premier film charmant de Pascal Rabaté (...) Daniel Durée: 1h34 sans heurts, faite de rituels et Prévost est parfait dans le rôle de ce septuagénaire ravi de Pays: France de loisirs paisibles. L'instant n'existe pas vraiment, la constater qu'il a encore la vie devant soi. »Le Figaroscope Sortie en salle: vie coule comme la Loire où il pèche régulièrement « Avec Les petits ruisseaux et son histoire simpleet 02/06/2010 avec un autre retraité, Edmond. Mais un jour, touchante, Pascal Rabaté nous livre un premier film doux, Edmond, après lui avoir révélé qu'il avait une viepaisible et surtout très fidèle à la bande dessinée d'origine. avec Daniel Prévost, amoureuse et sexuelle cachée, meurt. Emile, pour neUn tendre voyage dans le monde calme et mélancolique Philippe Nahon, Bulle Ogier des septuagénaires. »Filmsactu pas sombrer, tente de se secouer pour retrouver goût (...) aux choses. Lui viennent des envies oubliées d'adoles-cent, des envies d'étreintes, des envies d'aimer, mais aussi des envies d'en finir...Séances les mercredi, jeudi, dimanche et lundi à 20h30, le vendredi à 20h & le samedi à 18h A propos: Tarifs : 5,50€ - 4€ (adhérents & moins de 25 ans) « En célébrant l'amitié, la gentillesse et la simplicité, Les Petits Ruisseaux font un sort à l'hypocrisie et laisseront leur
ROUGE COMME LE CIELde Cristiano Bortone Italie-2010-1h30-Dès 7 ans Mirco vit dans un petit village avec ses parents, jusqu'au jour où un accident le prive de la vue. Envoyé dans une école spécialisée à Gênes, Mirco y défend son épanouissement et son besoin d'expression personnelle par le biais d'un vieux magnétophone à bandes... Samedi 23 octobre à 10h et 16h30 Dimanche 24 octobre à 14h30 et 16h30
LE CRIQUET7 courts films d’animationsRép.Tchèque-2010-40mn-dès 2 ans Les aventures du petit criquet qui, muni de son violon, croise la route de différents animaux de la forêt. Dans ces courtes histoires, la musique remplace les paroles. A faire découvrir aux plus jeunes ! Mardi 26 et mercredi 27 octobre 2010 à 10h30 et 15h30
Du"LEBÛCHERONDESMOTS" d'Izu Troin 28 OCT. MIEL de Semih Kaplanoglu auNOV. 1er Ydifficultés à l’école pour apprendre à lire et à écrire, les usuf a 6 ans, il vit avec questions auxquelles les adultes ne répondaient pas, Genre: Drameses parents dans un village l’intense cruauté et l’intense richesse de la nature… "D’une Durée: 1h43isolé d’Anatolie. Pour le certaine manière, la curiosité avec laquelle les enfants petit garçon, la forêt Pays: Turquie -VOdécouvrent le monde forge leur personnalité, ils atteignent environnante est un lieu Sortie en salle:la vérité grâce à leur naïveté, leurs rêves, joies et chagrins", de mystère et d’aventure où il aime accompagner 22/09/2010précise Semih Kaplanoglu. Yakup, son père apiculteur. Il le regarde avec« Mise en scène, composition des plans, éclairages sublimes, avec Bora Altas, Erdaldirection d'acteurs, bande-son ciselée avec les bruits de la admiration installer ses ruches et récolter le miel à la nature, longs plans-séquences : Semih Kaplanoglu tisse une Besikçioglu, Tülin cime des arbres. Özen (...) manière de chef d'oeuvre dont le souvenir ne s'efface pas. » Les abeilles se faisant de plus en plus rares, Yakup est La Croix obligé de partir travailler plus loin dans la forêt. Mais il tarde à revenir, et le monde se retrouve soudain plein de son absence... A propos: Séances lesjeudi, dimanche et lundi à 20h30, Dans la trilogie dont fait partie le film, le personnage dele vendredi à 20h & le samedi à 18h Tarifs : 5,50€ - 4€ (adhérents & moins de 25 ans) Yusuf est inspiré des propres jeunesse et enfance du metteur en scène en espérant prétendre au réalisme. Dans Miel, ses
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.