Tableaux et sculptures impressionnistes et modernes - Tajan ...

De
Publié par

Tableaux et sculptures impressionnistes et modernes - Tajan ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 239
Nombre de pages : 47
Voir plus Voir moins
1
E
2
0
T
P
A
R
I
S
 
-
J
E
U
D
I
 
9
 
D
É
C
E
M
B
R
E
2
0
0
4
-
 
E
S
P
A
C
E
 
T
A
J
A
N
TA B L E A U X E T S C U L P T U R E S I M P R E S S I O N N I S T E S E T M O D E R N E S
J E U D I 9 D É C E M B R E 2 0 0 4 - 2 0 H
E S PA C E TA J A N 3 7 R U E D E S M AT H U R I N S 7 5 0 0 8 PA R I S
EXPOSITIONSEXPOSITION SUR RENDEZ-VOUS PREVIEW BY APPOINTMENT DU LUNDI 22 NOVEMBRE AU MARDI 30 NOVEMBRE 2004- 22 NOVEMBER TO 30 NOVEMBER 2004 LUNDI À VENDREDI DE 10 H À 18 H -MONDAY TO FRIDAY FROM 10:00 AM TO 6:00 PM SAMEDI DE 11 H À 18 H -SATURDAY, FROM 11:00 AM TO 6:00 PM FERMÉ LE DIMANCHE -CLOSED ON SUNDAY
EXPOSITION PUBLIQUE VIEWING DU JEUDI 2 DÉCEMBRE AU JEUDI 9 DÉCEMBRE 2004 -2 DECEMBER TO 9 DECEMBER 2004 LUNDI À VENDREDI DE 10 H À 18 H -MONDAY TO FRIDAY FROM 10:00 AM TO 6:00 PM SAMEDI ET DIMANCHE DE 11 H À 18 H -SATURDAY AND SUNDAY FROM 11:00 AM TO 6:00 PM
RENSEIGNEMENTSFRANÇOIS TAJAN +33 1 53 30 30 30 BRUNO JANSEM +33 1 53 30 30 53 jansem-b@tajan.com BARBARA DEMBINSKI-MORANE +33 1 53 30 31 04 dembinski-b@tajan.com
EXPERTS
AMAURY DE LOUVENCOURT EXPERT PRÈS LA COUR D’APPEL DE PARIS ET AGNÈS SEVESTRE-BARBÉ MEMBRE DU SFEP 174, RUE DU FAUBOURG SAINT-HONORÉ, 75008 PARIS +33 1 42 89 50 20 fax +33 1 45 63 99 78 sevestre@louvencourt.com
MONSIEUR FÉLIX MARCILHAC EXPERT PRÈS LA COUR D’APPEL DE PARIS MEMBRE DU SYNDICAT FRANÇAIS DES EXPERTS PROFESSIONNELS EN ŒUVRES D’ART 8, RUE BONAPARTE, 75006 PARIS +33 (0)1 43 26 47 36 fax +33 (0)1 43 54 96
TA J A N 3 7 R U E D E S M AT H U R I N S 7 5 0 0 8 PA R I S ( F ) + 3 3 1 5 3 3 0 3 0 3 0 + 3 3 1 5 3 3 0 3 0 3 1 f a x w w w . t a j a n . c o m TAJAN S.A.SOCIÉTÉ DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHÈRES PUBLIQUES SOCIÉTÉ ANONYME À DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE, AGRÉÉE EN DATE DU 7 NOVEMBRE 2001 SOUS LE N° 2001-006. N° RCS PARIS B 39 8 182 295
I N D E X
BERNARD Joseph 14 BONNARD Pierre 40 BOURDELLE Émile-Antoine 20 - 21 BUFFET Bernard 47 CAMOIN Charles 17 CASSAT Mary Stevenson 9 CAUCHOIS Eugène Henri 5 CHAGALL Marc 45 - 46 COURBET Gustave 6 - 8 CROSS Henry Edmond 10 DEGAS Edgar 3 DELACROIX Eugène 1 - 7 DONGEN Kees Van 15 DUFY Raoul 42 - 44 ERNST Max 36 - 37 FRIESZ Émile-Othon 23 GUILLAUMIN Jean-Baptiste Armand 16 HELLEU Paul-César 18 KLEE Paul 35 LÉGER Fernand 27 - 33 LHOTE André 48 LUCE Maximilien 13 MAN RAY 32 MARCOUSSIS Louis 30 MASSON André 28 - 31 METZINGER Jean 34 MOREAU Max Léon 4 NADELMAN Élie 24 PICABIA Francis 12 - 39 PICASSO Pablo 38 PEYRISSAC Jean 25 RENOIR Pierre Auguste 11 ROUSSEAU Étienne Pierre Théodore 2 ROUSSEAU Henri Julien Félix 19 VALADON Suzanne 22 VALMIER Georges 26 - 29 VLAMINCK Maurice de 41 - 43
ƒ DELACROIX1 EUGÈNE(3)1-687189 ÉTUDES DE CAVALIER ORIENTAL ET DE PERSONNAGES Dessin au crayon noir, porte des annotations dans le haut à droite et porte le timbre des initiales en bas vers le milieu. (Pliures). 31 X 39 CM Drawing with black pencil, handwritten notes upper right, inscribed with artist’s initials stamps lower middle. (Folding). 121/4X 151/2IN.8 000 / 10 000
5
6
25 000 / 30 000
ƒ2 ÉTIENNE PIERRE THÉODORE ROUSSEAU812-(1)8176 INTÉRIEUR DE FORÊT : COUP DE SOLEIL, 1857 Huile sur panneau, porte une signature en bas à gauche. (Restaurations). 31,5 X 44 CM Oil on panel, inscribed with a signature lower left. (Restorations). 123/8X 171/3IN PROVENANCE : Acheté directement à l’artiste, 1866. -- Durand Ruel, Paris. - Hector Brame, Paris. - Collection particulière, France, 1872. - Le Roy, Bruxelles. - Vente Hôtel Drouot, 15 décembre 1989, n° 76 de la vente. - Vente Christie’s New York, 22 mai 1990, n° 171 du catalogue de la vente. - Collection particulière, États-Unis. EXPOSITION : Théodore Rousseau, le Cercle des Arts, Paris, juin 1867, n° 83 de l’exposition (seule exposition du vivant de l’artiste). BIBLIOGRAPHIE : - Notice et études peintes par Théodore Rousseau exposées au Cercle des Arts, Librairie de l’Académie des bibliophiles, Paris, juin 1867, page 38, n° 83. - Théodore Rousseau,Catalogue de l’œuvre peint par Michel Schulman,1999, décrit et reproduit page 295 sous le n° 564.
3 EDGAR DEGAS1()1917834-AMAZONE Dessin au crayon noir et à l’estompe, contrecollé, porte le timbre de la vente de l’atelier en bas à gauche et porte un numéro 7 en bas à droite. 24 X 19 CM Drawing with black pencil and stump re-mounted. Inscribed with the studio’s sale stamp lower left and numbered 7 lower right. 93/8X 73/8IN.55 000 / 60 000PROVENANCE : Atelier Edgar Degas (4eet dernière vente), galerie Georges Petit, 2 au 4 juillet 1919, partie du n° 221 (b).
7
8
4
MAX LÉON MOREAU2)99-1(9120 FILLETTE À L’ORANGE ET AU NOUNOURS, 1928 Huile sur toile signée et datée en bas à gauche. (Restaurations). 100 X 81 CM Oil on canvas, signed and dated lower left. (Restorations). 391/3X 317/8IN. PROVENANCE : - Galerie Berko. - Collection particulière, France.
12 000 / 15 000
5
EUGÈNE HENRI CAUCHOIS1-05)11918( BOUQUET CHAMPÊTRE À L’ASSIETTE DE RAISIN ET NOISETTES Huile sur toile signée en bas à droite. (Restaurations). 106 X 70 CM Oil on canvas, signed lower right. (Restorations). 413/4X 271/2IN. PROVENANCE : Collection particulière, France.
25 000 / 30 000
9
10
ƒ6
GUSTAVE COURBET81()7781-91 RUISSEAU DANS LA FORÊT, 1863
80 000 / 100 000
Huile sur toile signée en bas à gauche. 66,5 X 41,5 CM Oil on canvas, signed lower left. 261/4X 161/3IN. PROVENANCE : Collection particulière, Etats-Unis. BIBLIOGRAPHIE : - “La vie et l’œuvre de Gustave Courbet, catalogue raisonné”, tome I 1819-1865 peintures, par Robert Fernier, Fondation Wildenstein, La Bibliothèque des Arts, Lausanne-Paris, décrit et reproduit pages 198 et 199 sous le n° 344. - Figurera dans le catalogue raisonné critique de l’œuvre de Gustave Courbet, complément de la vie et l’œuvre de Gustave Courbet de Robert Fernier, actuellement en préparation par Jean-Jacques Fernier, à paraître vers 2007. Jean-Jacques Fernier dans un courrier en date du 2 novembre 2004, indique : “… Elle représente un bassin, celui du château de la Roche-Courbon animé sur la droite par la présence d’un chevreuil”.
11
12
ƒ DELACROIX7 EUGÈNE63188-79(1) MUSICIENS D’APRÈS VÉRONÈSE (DÉTAIL DU MARIAGE DE CANA), VERS 1820 Huile sur toile, porte un cachet de cire au dos. 23,5 X 31 CM Oil on canvas, sealwax on the reverse. 91/4X 121/4IN.75 000 / 95 000
PROVENANCE : - Vente Delacroix, février 1864, partie du lot 176 (?)six toiles contenant des fragments d’études d’après Rubens, Véronèse, Murillo...sans dimensions. Acheté par Gaultron. - Achat Bernheim-jeune le 10 juin 1924 auprès de Cher fils. - Vendu à Dru le 25 mai 1925. - Collection particulère, Genève vers 1946-1986. - Acquis par l’actuel propriétaire en 1987.
EXPOSITION : -Constable, Delacroix, Rubens,Salander O’Reilly Galleries, New York, 15 novembre - 30 décembre 1989, n° 2 de l’exposition
BIBLIOGRAPHIE : - Inventaire Delacroix soit n° 78(un tableau représentant un fragment des Noces de Cana d’après Véronèsesoit n° 198 avec la même description. -L’œuvre complet d’Eugène Delacroixpar Alfred Robaut, n° 1953. -The paintings of Eugène Delacroix. A critical catalogue (The public decorations and their sketches), volume VI. Supplements and plates par Lee Johnson, Clarendon Press, Oxford, 1989, décrit page 199 sous le n° 13a page 199 et reproduit planche 70.
Crédit photo : (C) Photo RMN - © Droits réservés
13
14
ƒ8 GUSTAVE COURBET1-78)7(1819 PAYSAGE JURASSIEN, VERS 1873 Huile sur toile, porte une signature et une date en bas à gauche. (Restaurations). 41 X 32,5 CM Oil on canvas, signed and dated “Courbet 1873” lower left. (Restorations). 261/4X 127/8IN.40 000 / 60 000PROVENANCE : - Eugène V. Thaw Gallery (aurait été acquise auprès de “parents de Courbet” à Paris après la dernière guerre). - Ancienne collection Zéro Mostel. - Ancienne collection Roby Mostel. - Ancienne collection Rob Elowitch. - Barridoff Galleries, Portland. EXPOSITION : Courbet Later Paintings, Sallander O’Rreilly Galleries, New York et County Museum of Art, Roslyn, 1996. Nous remercions Jean-Jacques Fernier qui nous donne, dans un courrier en date du 3 novembre 2004, les précieux renseignements suivants : Cette peinture représente une combe jurassienne entre deux falaises, proche à droite, lointaine à gauche, d’où fuse, au loin, une sorte de petite cascade. Elle porte une signature, en bas à gauche, et une date qu’on lit comme :73, G. Courbet,signature assez peu expressive qui, je pense, a sans doute été portée ultérieurement par Cherubino Pata, pour permettre l’entrée de l’œuvre en France, sous un nom d’emprunt (autour de 1874). L’œuvre est d’une agréable composition au “faire” à la fois simple et excessif, peinte sur une préparation brune et évoque l’un de ces paysages de composition que Courbet pratiqua quand, libéré de prison pour délit politique, il revint à Ornans et partit pour l’exil en Suisse. Le ciel, les falaises, tout évoque la main de Courbet mais il semble qu’une intervention ait été pratiquée ultérieurement dans le buisson horizontal qui barre l’horizon, et dans les branches à gauche et au-dessus du bouquet d’arbres à droite. Cette intervention est sans doute réalisée par Pata, tandis que le “repentir” à gauche, réduisant la hauteur de la végétation sur la falaise, est peut-être de Courbet. Je vous confirme retenir cette peinture comme œuvre de la main de Courbet dans tout ouvrage à publier sous mon autorité en confirmant la datation circa 1873, c’est-à-dire lors du premier temps d’exil, fin été 1873. Le site pourrait être dans le Jura suisse, du côté de Fleurier sur les bords du ruisseau de l’Areuse, inspiré par le souvenir de la Saintonge où il fut heureux en 1863 (le site est à rapprocher de celui, donné à l’époque dans une œuvre retenue sous le RF 317).
We would like to thank Jean-Jacques Fernier who, in a letter dated 3rdNovember 2004, provided us with the following precious information: This painting represents a Jura coomb between two cliffs, close to the right and distant to the left, from which a sort of small waterfall glimmers in the distance. It has a signature on the lower left and a date which reads“73”. G. Courbet.The signature is not very expressive and I believe was undoubtedly added later by Cherubine Pata, to let the work into France under a borrowed name (circa 1874). The work is a pleasant, simple and excessive composition, painted over a brown preparation and suggests onr of the composition landscapes Courbet practised when, released from prison for a political offence, he returned to Ornans and left for exile in Switzerland. The sky, the cliffs, everything suggests the hand of Courbet but it seems that something was added later on the horizontal bush that blocks the horizons and in the branches on the left and above the cluster of trees on the right. This was probably done by Pata, whereas the pentimento on the left reduces the height of the vegetation on the cliff and is perhaps by Courbet himself. I confirm that I consider this work to be that of Courbet in any work be published under my authority and confirm the date to be circa 1873, i.e. during the first exile period at the end of the summer of 1873. The location could be in the Swiss Jura, around Fleurier on the banks of the Areuse stream, inspired by the memory of Saintonge where he lived happily in 1863 (the site is to be compared with the latter, featured at the time in a work n° RF 317).
15
16
9 MARY STEVENSON CASSAT29)6441-(81 JEUNE FEMME À LA MANDOLINE, 1876 Huile sur toile, signée, située Paris et datée vers le bas à gauche. (Restaurations). 61,5 X 50,5 CM Oil on canvas, signed, located Paris and dated lower left. (Restorations). 241/4X 197/8IN.300 000 / 400 000PROVENANCE : Collection particulière, Monte-Carlo. BIBLIOGRAPHIE : Figurera dans la nouvelle édition révisée du catalogue raisonné de l’œuvre de Mary Cassat, actuellement en préparation par le Mary Cassat catalogue raisonné committee. Américaine, après ses études à Philadelphie, Mary Cassat voyage en Europe pour arriver et se fixer à Paris en 1872. Elle va rencontrer Degas qui remarque son envoi au salon de Paris de 1874 et dès ce moment naît une amitié profonde. C’est Degas qui la présente à ses amis impressionnistes et, elle va subir, outre son influence, celle de Renoir et de Manet. Comment ne pas penser en voyant cette jeune femme à la mandoline au célèbre tableau de Manet “Le chanteur espagnol”,1860 qui a été gravé (personnage à l’envers) en 1866. Telle notre jeune musicienne, nous retrouvons ce côté instantané au cadrage si particulier et non conventionnel ; leurs regards nous montrent qu’ils sont surpris dans leur intimité musicale et qu’ils nous font la grâce de nous adresser ce coup d’œil avant que de retourner à leur art. Mary Cassat a su ici parfaitement interpréter la leçon de son aîné et retranscrire, comme l’a si bien écrit John Rewald,“un mélange de sentiment et de froide vivacité qui lui sont tout à fait particuliers”. After studying in Philadelphia, the American painter Mary Cassat travelled through Europe and settled down in Paris in 1872. She met Degas, who noticed her at the Salon de Paris of 1874 and a deep friendship grew. Degas introduced her to his impressionist friends and, besides Degas, she was influenced by Renoir and Manet. This young woman with the mandolin is obviously reminiscent of the famous Manet painting “Le Chanteur Espagnol”(1860) which was engraved (with the character reversed) in 1866. Like our young musician, we find this instantaneous framing rather particular and unconventional: they look as if they have been surprised in their musical intimacy and grace us with a look before returning to their art. Marie Cassat here perfectly interprets the lesson of her senior and retranscribes, as so effectively described by John Rewald, “a quite special mixture of feeling and cold vivacity”.
Edouard Manet (1832-1883) Le joueur de guitare,gravure
17
18
10 HENRY EDMOND CROSS0191-658(1) NU ALLONGÉ DANS LES BOIS Huile sur panneau, porte le timbre des initiales au dos (Lugt 1305A) (rehaussé). 17 X 22 CM Oil on panel, stamped with the artist’s initials on the reverse (Lugt 1305A) (embellished). 61/3X 85/8IN.8 000 / 10 000PROVENANCE : - Vente de l’atelier H.E. Cross, Hôtel Drouot, Paris, 28 octobre 1921. - Oscar Ghez, Petit Palais, Genève. - Vente Christie’s, Londres, 3 décembre 1976, n° 214 du catalogue de la vente. - David Hugues Gallery, Londres. - Vente Christie’s, Londres, 25 juin 1985, n° 102 du catalogue de la vente avec le commentaire suivant : “probablement une étude pour la figure centrale de la plage ombragée” (cf. : Compin n° 197). - Vente Sotheby’s, Londres, 14 octobre 1992. - Vente Tajan, Paris, 11 octobre 1999. Patrick Offenstadt n’incluera pas cette œuvre dans son catalogue raisonné.
(verso du panneau)
11 PIERRE-AUGUSTE RENOIR84(191)-191 CHEMIN, 1905 Huile sur toile, porte le timbre de la signature en bas à droite (rehaussé). 20 X 30 CM Oil on canvas, inscribed with the artist’s stamp lower right (embellished). 77/8X 117/8IN.50 000 / 70 000PROVENANCE : Collection particulière, Angleterre. BIBLIOGRAPHIE : L’atelier de Renoir, Bernheim-jeune éditeurs, Paris, 1931, reproduit planche 100, partie du n° 324, tome I.
19
20
12
FRANCIS PICABIA87(1199-)53 LES MARTIGUES, BATEAU À QUAI
Huile sur toile, signée, datée et située en bas à droite. 38 X 46 CM Oil on canvas, signed, dated and located lower right. 147/8X 181/8IN.
PROVENANCE : Collection particulière, Paris.
40 000 / 50 000
21
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.