Présentation de la série Lunombre

De
Publié par

Poème, extraits et textes d'ambiance présentant cette série ténébreuse et fantastique. « Entrez dans mon monde et voyez : la vie demeure, ce sont juste les hommes qui meurent. » Lunombre. «L’esprit et la volonté, là sont les clefs du lendemain et de la victoire. » Vile « Méfiez-vous, sur Lunambre, vos âmes sont l’ambroisie des dieux… »
Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 67
Nombre de pages : 23
Voir plus Voir moins

Lunombre : Vile
G.N.Paradis
Publication: 2012
Catégorie(s): Fiction, Action & Aventure, Fantasy, Poésie, Dark Fantasy
Tag(s): "Dark fantasy" "le monde de lunambre" "fantasy urbaine" lu-
nombre assassin poème personnage extrait épique passage
1Lunombre : Vile
Du fourreau de mon âme vile,
J’ai dégainé la courbe froide,
D’un passé de chrysanthèmes roides,
Fendant jusqu’à la lune de périls,
De ce sabre blanc, le cœur arraché au vent
Du mont, au pied de mon maître agonisant,
Puis d’un pas véloce, j’ai emprunté cette voie,
A l’envers des ténèbres du val,
Où sommeillaient des lambeaux de foi,
Au cœur d’un embryon de lumière pâle.
Plantant la pointe au piémont du sabre noir,
J’ai hurlé ma folie, ce mystère, de l’enfance,
Qui me tourmentait, malgré la distance,
L’horreur et la mort.
Cet avenir de tombeaux, je l’ai tracé au tranchant
De mes flammes azur;
Jamais ma garde ne fut brisée,
Sinon par le biais de ma propre épée,
Jamais au vieil homme je n’ai pris l’or,
Préférant au confort, ces instants de fureur
Où d’une courbe d’acier, je fendais les astres
Broyés de mes ennemis déments.
Silence.
2Lunombre : le monde (1)
Ne ressentez-vous pas le frisson dans la nuit de notre savoir ? Ce trem-
blement inquiétant qui fait vibrer votre échine sensible. Qui vous fait
songer, à qui suis-je ? D’où viens-je ? Où vais-je ? Pourquoi suis-je là ?
La vie ne fut pas un hasard.
Au commencement, il n’y avait qu’une terre de roches mortes et
froides arrosée d’astéroïdes. Un vaisseau vint : il ne ressemblait à nulle
autre ; rond et d’ambre, il tournoyait dans les confins de l’espace et voya-
geait de monde en monde, en diffusant son énergie aux ténèbres am-
biantes. Les divinités de la Lune d’Ambre façonnèrent la vie ici-bas. Que
devinrent-elles par la suite ? Même les premiers nés de Lunambre
l’ignorèrent. Dans les légendes, il fut écrit que les dieux tombèrent et pé-
rirent, une fois descendus à terre.
L’humanité surgit bien plus tard, à la recherche d’un espoir, d’une vie
meilleure, d’un autre monde. Malheureusement, des êtres sombres évo-
luaient déjà sur ces terres, et virent d’un œil haineux cette arrivée
inopportune.
La guerre ne fut pas un hasard.
Aucun des deux camps ne triompha… Depuis ce temps là, asservis, les
humains vécurent dans un mensonge et une horreur quotidienne. Mais
une flamme bleue, puissante et indomptable, fut la compagne des
hommes lors de leur exil. Ce feu vivant les enchainait à leur passé et à
leur histoire.
3Lunombre : processus de création et monde (2)
Lunambre est un projet récent dans mon processus littéraire. Les actuali-
tés des années précédentes et présentes m’ont vraiment servi de fonda-
tions lors de sa création. Ainsi, j’ai métaphorisé à travers cet univers,
l’atmosphère de notre période actuelle, plutôt instable et incertaine, d’un
point de vue économique, moral, social, religieux et humain. Ma sensibi-
lité me pousserait même à dire qu’un vent de folie souffle sur notre
monde et que nous atteignons parfois même des sommets sur l’échelle
de la démence.
Beaucoup de rumeurs courent sur la fin du monde et sur un complot
mondial, sans oublier toutes ces ressources qui s’épuisent, ces catas-
trophes naturelles, ces personnes qui perdent le peu qu’elles ont ou qui
sont broyées par une société sclérosée et de véritables guerres écono-
miques… Et si, tout cela n’était pas le fait du hasard ? Si quelqu’un,
quelque part manipulait des fils auxquels nous serions enchainés ? Le
monde de Lunambre s’est édifié sur cette idée ténébreuse, selon laquelle
les êtres humains seraient des pantins entre les mains de puissances su-
périeures, que ce soient des dieux ou des gouvernements ; voire même
un système sociétal.
En reprenant le Folklore moderne, j’ai ainsi façonné un monde dur et
impitoyable, à la fois proche du notre, du fait de sa technologie et de son
époque, et éloigné, puisqu’il s’agit bien d’un autre monde.
A l’effigie de tout cela, Lunambre est un univers de roche et de métal ;
froid et artificiel. Ses plaques tectoniques n’évoluent pas sur des mers de
magma ; si bien que la chaleur qui émane de son sol, est due à autre
chose. Le monde est séparé en trois zones distinctes ; celles explorées
par les êtres humains, immenses, et une autre, composée de millions de
petites îles. Les hommes ne sont - ou devrais-je dire, n’ont pas été les
seuls à fouler ces terres… La Lune d’Ambre domine tous les horizons de
Lunambre, au point de jouer sur son atmosphère, ses marées, ses saisons,
ses civilisations et sa gravité. Cet œil céleste passe par différentes phases,
(le Duo, le Tiers et le Quart). On parle ainsi d’années Lunaires, de « Lune
d’Ambre » ou de « Lune ». Sans vouloir trop en révéler, sa lumière a un
effet spécial sur certains êtres humains ; chose qui n’est pas aussi évi-
dente qu’elle n’y parait. Vous ne trouverez ainsi pas de véritable magie
théorisée sur Lunambre, mais plutôt des pouvoirs psychiques, spectacu-
laires par moment, d’autres fois plus discrets ; en tout cas, liés à des ef-
fets naturels ou matériels.
4L’Eminence Grise s’est élaborée sur ce climat d’incertitudes et
d’artifices, à la manière d’un jeu de piste sanglant et démentiel. L’action
se déroule sur l’île d’Exal, située elle-même en périphérie des nations
« moteurs » de Lunambre. Vile, le personnage principal, est déjà un vieil
assassin, lorsque débute cette histoire. A l’effigie de Lunambre, il est im-
pitoyable, sombre, résolu et surtout, usé. J’ai mis l’accent sur son huma-
nité, son âge, tout en distillant quelques informations sur son passé.
Pourquoi, moi, qui suis jeune, ai-je choisi un vieux ? La question a pu
vous effleurer l’esprit, alors je la pose, c’est important. En effet, ce cycle
de Lunambre a été bâti autour d’une rencontre entre les générations.
L’Eminence Grise a par conséquent une triple fonction, vous dévoiler le
contexte, vous divertir et vous présenter Vile, en action. Logiquement,
vous vous doutez que le second volet distillera quelques informations
supplémentaires, notamment sur le monde, tout en vous présentant un
autre personnage, plus jeune…
Chaque volet de Lunambre révélera des points clefs d’une intrigue
globale, à différentes époques proches, tout en dévoilant d’autres aspects
du monde. Autre originalité de la série, vous pourrez la lire dans
n’importe quel ordre : la narration de Lunambre n’est pas linéaire ; plu-
tôt tridimensionnelle. Mais elle sera mise en ligne dans l'ordre
chronologique.
5Lunombre : l'ambiance (3)
N’entendez vous pas les soupirs de la vie ? Des êtres vivants
s’essoufflent au sein des lueurs pourpres du soir, face à des remugles de
pollution voraces. Dans ces conditions, sauver le monde semble vouer à
l’échec. Et c’est là où s’exalte le courage, où s’imprime le lien et où
s’achève l’agonie.
En ce monde, nous ne sommes que des petites particules d’énergie cor-
porelle vouées à disparaître. Le feu, l’élément qui dispense la lumière et
la chaleur ; pervertie, administre la mort. Et le liquide rouge, gorgée
d’oxygène, qui s’écoule à travers le corps et le propulse, n’offre qu’un
maigre répit.
La flamme qui s’embrase le long de leurs lames, la trahison et
l'horreur, Vile et shiven connaissent tout cela, mais ils n’ont aucune illu-
sion. La fureur du combat ne s’évade qu’au firmament, et alors, vient la
chute macabre, le déploiement des ailes, l’ultime acte belliqueux face aux
abysses. Triste et poignante est la mort, alors que dire de l’éternité, une
infinité de mort ?
Suivez l'histoire de Shiven et de Vile, en un monde où les âmes hu-
maines sont l'ambroisie des dieux.
6Lunombre : l'histoire (4)
1 La Flamme Bleue (sortie en décembre 2012)
èmeVille de Tô, 173 année lunaire :
Arthur Exval et son fils Shiven s’efforcent de survivre au sein d’un mi-
lieu urbain hostile, où le moindre faux pas peut être fatal. Pendant ce
temps, des affrontements impitoyables se déroulent sans raison appa-
rente à travers la cité. Parfois, il faut enterrer sa liberté et son cœur pour
parcourir les voies du monde. Mais l’amour est bien là, toujours, malgré
la folie, l’horreur et la mort.
2 L'Ancienne Garde (parue en décembre 2012)
Île de Balfor, 175ème Lune d’Ambre
Vile et Shiven oeuvrent de concert au sein du monde de Lunambre.
Malgré leur différence d’âge, un lien existentiel les unit l’un à l’autre. Ils
partagent les mêmes souffrances et la même puissance, ce qui leur at-
tirent de nombreuses inimitiés au sein de l’école des assassins. Le temps
des révélations a bruissé ; mais l’œil de la Lune s’entrouvre, noir pâle, as-
soiffé de fureur. La folie vengeresse des dieux risque bien de dévorer
l’avenir…
« Prenez-garde : sur Lunambre, vos âmes sont l’ambroisie des dieux… »
3 Les Chaînes Brisées (sortie prévue, janvier 2013)
ème181 Année Lunaire :
Maudit et hanté par son passé, Shiven Exval n’aspire qu’à forger un
avenir sans terreur et loin de tout, après la fin de ses études. Il espère
fuir. Mais les chaînes ont de multiples formes et visages : entre ses sou-
haits et ceux des autres, l’amour décidera à sa place ; l’amour ; et la
haine.
4 Ambre Feux (sortie prévue, janvier 2013)
181ème année Lunaire
7Un survivant chemine au sein des Monts Haruka. Son cœur est mort,
son âme meurtrie, son corps blessé. Mais au fond du gouffre, une lueur
demeure, puissante et tranchante. Shiven Exval doit choisir son nom.
Vite. Ambre, elle, doit retrouver le sien. Vite. La mort vient ; le passé doit
périr devant les portes de l’avenir.
L'éminence Grise (paru aux éditions Numériklivres)
Île d’Exal, 178ème année lunaire
Dans un monde gouverné par des dieux obscurs, Vile s’apprête à œu-
vrer une dernière fois sous le linceul sombre de l’assassinat. Rien ne
l’attend après, sinon un coin de mont perdu, situé sur les terres de son
enfance. Encore faudrait-il qu’il mette la main sur ce fameux massacreur
fantôme qui terrorise la région. Ce monde doit être sauvé, mais le re-
mède est parfois plus destructeur que le mal…
Vile est un assassin légendaire, un être si puissant, qu’un jour passé, il
aurait fait trembler les divinités…
« Prenez garde, sur Lunambre, vos âmes sont l’ambroisie des dieux. »
Chronologiquement, l’éminence Grise se déroule entre le deuxième et le troi-
sième texte de Lunombre.
8Série d'extraits Lunombre (5)
Extrait La Flamme Bleue
Déterminations et arts…
« De ma main, j’ai cinglé le vent ; d’un seul geste de fureur, j’ai hurlé à mort,
sur le fil embrasé de mon cœur, un espoir insensé qui croissait là, infernal, au
sein de mon âme. »
Lunombre
ème ème èmeÎle continent de Balfor, 173 Lune, 2 Quart, 7 Cycle
Sans enthousiasme, Arthur Exval piochait dans la poubelle cerclée de
fer noir. La nécessité l’obligeait à jeter son honneur aux égouts. Il se pro-
tégeait grâce à des gants brunâtres et déchirés, qu’il avait découverts
dans la cave grisâtre d’une tour abandonnée. Des fragments verres
noires et d’autres objets coupants atterrissaient souvent dans les pou-
belles de Tô. Ses yeux sombres brillèrent d’intérêt lorsqu’il dénicha une
vieille montre au cadran brisé. Elle fonctionnait encore. Elle n’était pas
très épaisse, quoique bosselée et assez usée, de couleur argentée.
« Elle a été réalisée par des mains d’artiste… Dommage, j’aurais pu en tirer
un grand prix si elle avait été intacte. » songea-t-il en observant les tours
rougeâtres du centre ville de Tô.
Fines épées de Scélénium inquiétantes, elles dominaient les cieux bou-
chés par un panache de fumées noires. Des traits filiformes, évoquant
des veines écarlates, parsemaient leurs flancs artificiels. La nuit, elles
couvraient les éclats démoniaques de la Lune d’Ambre. Il devait rentrer.
Un couvre feu avait été instauré par le gouvernement suite à des décès
sinistres. Des brumes tenaces et verdâtres se faufilaient dans les avenues
et les ruelles lisses et cuivrées, à travers la ville. Ces effluves causaient
des malaises, des maladies et souvent la mort, lorsqu’on la respirait trop
longtemps. Elles se levaient au milieu de l’obscurité et happaient ses vic-
times comme un organisme vivant…
9Extrait L'Ancienne Garde
Souvenirs et perditions…
« Dissimule ton cœur, abat la peur, la fureur et le reste. Mais méfie-toi de la
lumière du couchant, comme de l’Aurore ou du souvenir ; des ombres fatales se
cachent derrière ces horizons là. »
Vile
Île Continent de Balfor, 175ème Lune d’Ambre, 11ème Duo, 7ème
cycle, ville de Tô
Le passage étroit se noyait au milieu des tentacules jaunâtres de la
Lune et des colonnes de scélénium torsadées. Vile patientait là. Il aimait
cet endroit silencieux, la nuit, et les grandes portes ciselées de sculptures
féminines. Ambre ne possédait qu’une entrée, et derrière son ombre
étendue, un large escalier de pierres blanches sombrait jusqu’au coeur de
l’édifice.
Vile n’avait pas écrit son enfance ici, n’ayant pas eu cette malchance
d’ensanglanter le fer avec les autres assassins. Durant cette partie de sa
vie, il avait vécu là-bas, au sein de l’île d’Exal, auprès de ses parents. Et
quoiqu’il ait combattu des animaux mutants et d’autres joyeusetés terri-
fiantes, jamais à cette époque, il n’avait eu l’intention de devenir
assassin.
Jamais. Ainsi, il comprenait son apprenti. Un souffle d’air chaud et
pollué aplatit ses cheveux d’herbes noires. Il se souvenait encore de ce
spectacle fascinant…
Le jeune Vile détaillait la structure de la roche parcourue de filaments argen-
tés. Il s’agissait d’une veine de scélénium qui se dépliait telle une racine le long
de l’escarpement rocailleux. L’astre du jour créait des chatoiements jusqu’au
sein des prunelles noires de beauté du jeune garçon. À quelques pas de là, sa
mère cueillait des chrysanthèmes…
« Ce jour là, mon cœur est mort. » songea Vile, revenue au présent à
cause d’un bruit…
10

Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

G.N.Paradis

Lunombre 1 La Flamme Bleue, c'est ici : http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/sf-et-fantasy/lunombre-1-la-flamme-bleue-1955491
Lunombre 2 l'Ancienne Garde, c'est là : http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/sf-et-fantasy/lunombre-2-l-ancienne-garde-1956876

samedi 29 décembre 2012 - 13:01