2009, investir plus, mais différemment - Paris-Honotel

Publié par

2009, investir plus, mais différemment - Paris-Honotel

Publié le : lundi 11 juillet 2011
Lecture(s) : 173
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
er La lettre d’information de Paris-Honotel 1trimestre 2009 — N°1
www.boost-your-hotel.com
www.book-your-hotel.com
Édito 2009, investir plus, mais différemment
par Jean Arvis,Président de Paris-Honotel
2 0 0 8e s td e r r i è r e nous. À l’heure des bilans,tout indique que l’année s’est correcte-ment terminée pour le marché, et en particu-lier pour Paris-Honotel. Malgré un climat économique préoccupant, en ce début d’année 2009, nous sommes très confiants dans les capacités de Paris-Honotel, qui a été modelé tout au long de 2007—2008 pour s’adapter à cette nouvelle donne et profiter des vents contraires. Nous investissons toujours plus dans les équipes, les outils de gestion, et dans les hôtels, en acquisi-tions comme en rénovations. Après des années de prospérité, nous pensons que notre philosophie de gestion des entre-prises, basée à la fois sur la prudence et l’audace (en fait du bon sens éclairé !), colle à l’environnement. Pour répondre aux nouveaux défis, Paris-Honotel s’est dotée d’une organisation sur mesure, en s’appuyant sur une équipe de jeunes Experts, capables de piloter chacun des sujets complexes dans leur domaine (e-business, travaux, contrôle de gestion,
structuration financière etc.). Ce travail d’orfèvre appliqué en 2008 à nos hôtels comme à notre propre structure de gestion continue à se déployer en 2009, et bien sûr, sur les nouvelles acquisitions. A titre d’exemple dans le marketing électro-nique, nous conservons et amplifions notre avance, tout en continuant notre appren-tissage, avec une équipe dédiée, des outils de réservation très souples et adaptés aux nouvelles attentes de la clientèle. Vous l’aurez compris, l’investissement est notre credo, dans les équipes et bien sûr dans les hôtels implantés dans les grandes destina-tions provinciales et à Paris. Le marché entre dans une nouvelle période, caractérisée par des prix de cession plus réalistes, des com-portements plus pragmatiques et moins liés à un effet «bling-bling». Nous avons la chance d’être accompagnés par des inves-tisseurs patrimoniaux qui partagent notrephilosophie de bonnes acquisitions, pour constituer une «collection» d’hôtels qui aient individuellement du sens. Un nouveau cycle s’ouvre cette année. Il sera, j’en suis sûr, passionnant et placé sous le signe de l’investissement pourParis-Honotel : investissement différent, fait avec discernement, mesure et audace.
sas PaRis-HonoteLvoir « histoire de Paris-Honotel » > page 4
L’équipe de management Jean Arvis –Président Antoine de Bouchony –Directeur Général Laurent Lapouille –Directeur Général Adjoint Edouard Bonal –Directeur Financier Matthieu Barreau & Yann Zorn – Responsables des Exploitations Hadrien Saubot –Responsable Distribution Electronique Gwenaëlle Pouy –Chargée de Développement Patrick Luis –Analyste financier Contact : Paris-Honotel, 214 rue du Fauboug Saint Honoré, 75008 Paris, tél. 01 42 25 44 92 www.boost-your-hotel.com
www.boost-your-hotel.com | www.book-your-hotel.com
Le portefeuille d’hôtels e Best Western Etoile Saint Honoré4*– 8 e Best Western Friedland4*– 8 e Exclusive Hôtel Pavillon de Paris4*– 9e Best Western Saint Ferdinand3*– 17 e Best Western Axel Opéra3*– 9 e Best Western Belloy Saint Germain3*– 5 My Hotel In France Levallois2*– Levallois e My Hotel In France Opéra Saint Georges2*– 9 e Le Petit Belloy Saint Germain– 5 e My Hotel In France Montmartre– 18 Le Continental2*– Bordeaux Best Western Riviera3*– NiceInter–Hotel Terminus3*– Orléans www.book-your-hotel.com
destination Quartier de Saint-Germain : l’âme de Paris> page 2
Le dossieR Classification hôtelière : ça bouge ! | Philippe Gloaguen, fondateur duGuide du Routard, répond à nos questions> page 3
Le Cas d’ÉtUde Best Western Etoile Saint-Honoré4* : le décorateur Jean-Philippe Nuel «designe» les chambres 2009.> page 4
CHiFFRes CLÉs Indicateurs hôteliers (Dec 2008 en year-to-date vs Dec 2007, sourceMKG Hospitality) :
Taux d’occupation et Prix moyen (en TTC) : En france : 68,2 % à 85,3Paris agglo : 76,1 % à 119,1Paris intra-muros : 79,9 % à 166,7RevPar (en TTC) : En france : 58,2(+1,9 %) Paris agglo : 90,6(+1,8 %) Paris intra-muros : 133,2(+0,8 %)
Une publication du groupe Paris-Honotel Directeur de la publication :Antoine de Bouchony Rédacteur en chef : Gwenaelle Pouy, gpouy@my-paris-hotel.com Conception graphique :Domitille Pouy Rédaction :Bruno Gomes 214 Rue du Faubourg Saint-Honoré – 75008 Paris
P. 1
destination RÉGLeMentation Quartier de Saint-Germain : l’âme de Paris Suppression de la CDEC La réforme de l’urbanisme commercial, issue de la loi de modernisation de l’économie et applicable depuis le 25 novembre 2008, prévoit la suppression de la CDEC (Commis-sion Départementale d’Equipement Com-mercial). Depuis cette date, les constructions LE QUARTIER LATIN nouvelles, extensions ou transformations Châtelet entraînant la constitution d’établissements StGermain Conciergerie hôteliers d’une capacité supérieure à 30 Ile de la Cité Notrechambres en province et 50 en Île-de-France Dame StMichel École ne sont plus soumises à l’autorisation préa-de Médecine BELLOY ClunylaSorbonne GERMAINlable de la CDEC. Dorénavant, l’autorisation SAINT StSulpice commerciale d’exploiter est donnée au Palais du moment de la délivrance du permis de Sorbonne Luxemboug Jardin du Luxemboug construire. Panthéon Luxembourg Nouvelles normes La Sorbonne, le boulevard Saint-RER vers Orly et Roissy, ce quartier permetde sécurité incendie Michel, Saint-Sulpice, le Panthéon...également aux visiteurs d’accéder en un clinElles s’appliquent dans les hôtels de moins pas besoin de citer davantage les attraitsd’oeil aux autres sites touristiques majeursde 50 chambres avec une date butoir de mise touristiques de ce quartier pour se rendrede la capitale comme la cathédrale Notre-en conformité fixée au 4 août 2011. compte qu’il en rassemble quelques-unsDame de Paris, la Sainte-Chapelle, le muséeLa nouvelle législation prévoit notamment des plus importants de la capitale. À chevaldu Louvre ou les grands magasins.l’encloisonnement des cages d’escaliers, e e entre les 5et 6arrondissements, sur la riveUne soixantaine d’hôtels se partagent cel’isolement des locaux dangereux, la sécuri-gauche de la Seine, ce quadrilatère d’environterritoire, presque exclusivement fréquentésation accrue des installations électriques 2 5 kmfigure dans les quartiers incontour-par une clientèle loisirs. Une grande majoritéou encore la mise en place d’une formation nables des lieux de séjour des touristes. Ildes établissements se classe dans la catégoriedédiée pour le personnel à raison de deux symbolise l’esprit parisien des arts et des3*, avec des tarifs moyens inférieurs à 200fois par an. Si la date butoir est fixée en 2011, lettres au fil des époques. Un certain éli-par nuitée, alors qu’une quinzaine d’hôtelsParis-Honotel est bien évidemment et depuis tisme intellectuel habite l’âme du quartier :toujours totalement investie pour garantirsont des 4* et 4*Luxe. La hausse des prix de fondation de la Sorbonne, mouvementsl’immobilier de ces dernières années et laà ses clients sécurité et bien-être. étudiants de Mai 68, sans oublier les écri-montée en gamme de l’hôtellerie parisienne vains existentialistes (Sartre, Vian, Beauvoir)ont raréfié les hôtels de plus faible catégorie. oeuvrant dans les cafés (Deux Magots,Flore,En outre, la nécessité de toujours appuyerÉVÉneMents et PRosPeCtiVe Lipp) et dansant dans les caves enfuméessur la décoration et le style de l’hôtel, qu’il au rythme du jazz de Sidney Bechet ou desoit traditionnel ou plus contemporain, aRadisson vise Paris avant tout Art Blakey. Facilement accessible depuisconsolidé l’offre hôtelière de ce périmètreLa chaîne prévoit d’ouvrir un hôtel de 343 les aéroports grâce aux accès directs duchambres à Paris/La Défense en 2011, deuxrichement doté en patrimoine historique. boutiques hôtels de 40 et 50 chambres à Paris cette année. Pour le vice-président du ZooMgroupe, Olivier Jacquin, «Paris est la priorité des priorités avec 2 ou 3 unités de grande capacité Par Cathy Maarouf, Directrice duBest Western Belloy Saint Germain à trouver pour compléter nos 4 adresses existan-et duPetit Belloy Saint Germain tes». De plus, dans «les villes primaires de 500 à «C’est l’esprit rive gauche de Paris et uneart nouveau du restaurantBouillon de Racine600 000 habitants, nous souhaitons disposer d’un hôtel certaine imagede la tradition française queleur fera découvrir «une autre époque de Paris,en centre-ville et d’un autre en zone d’affaires». nos clients viennent chercher lors de leur séjourplus 1900» qu’elle n’hésite pas à conseiller à ici». Pour Cathy Maarouf, directrice duBestses clients.Emploi stable dans l’hôtellerie Western Belloy Saint-Germain3*, le soin apportépour le début 2009 à la décoration des chambres de l’hôtelBelloy+2 %, c’est le résultat du baromètre Manpower Saint Germaindoit leur permettre «de toucherdes perspectives d’emploi pour le premier l’histoire du doigt». Pierres de taille apparentes,trimestre 2009 pour le secteur de l’hôtellerie-toile de Jouy, velours rouge, livres brochésrestauration. Bien qu’en baisse significative par anciens dans la bibliothèque, musique jazzrapport aux deux derniers trimestres de 2008, à la réception, selon elle, «chaque élément doittous secteurs confondus, celui de l’hôtellerie leur permettre de faire ce voyage dans l’histoire dereste pourtant l’un des seuls à afficher une France». À quelques mètres de l’hôtel, le décorBest Western Belloy Saint Germainprogression dans les perspectives d’emploi. www.boost-your-hotel.com | www.book-your-hotel.comP. 2
Le dossieR Classification hôtelière :
Attendue et souhaitée depuis long-temps, la nouvelle classification des hôtels a été présentée le 7 décembre dernier. Pour Yann Zorn, Responsable des Exploitations chez Paris-Honotel, ce plan de modernisation du parc hôtelier joue un rôle important. «Il remet entièrement à plat un système datant de plus de 20 ans et complètement dépassé par les évolutions technologiques et sociétales que connait notre métier». Pour moderniser les hôtels, la nouvelle classification définit plus de 200 critères selon la catégorie et intègre de nou-veaux éléments comme l’accès à Internet, l’accessibilité, le développement durable et la qualité de service. Un nombre plus important de critères mais, «cette remise à niveau aura peu d’impact pour les exploitants qui ont investi régulièrement dans leur établissement; en revanche, pour de nombreux petits établisse-ments aux équilibres financiers déjà menacés par les mises aux normes de sécurité, l’application sera plus complexe». Le nouveau référentiel ere e s’étalera désormais de la 1à la 5étoile, et se compose de trois «têtes» de chapitre : Équipements, Service au client, Accessibilité et Développement durable. Une partie des critères est optionnelle, «les hôtels ne pouvant répondre à une norme obligatoire pour une raison
QUestions/RÉPonses
Quand la nouvelle grille entrera-t-elle en vigueur ? «L’ensemble du dispositif juridique n’est pas encore complet», confirme Yann Zorn. «La loi sur le Tourisme, actant notamment la création de l’agence chargée du suivi de cette nouvelle classification et le choix des cabinets d’audits en charge, ne pourra pas être votée avant l’été 2009. La parution des décrets devrait intervenir fin 2009». À partir de cette date, en théorie, débutera alors la période de cohabitation de trois ans entre l’ancienne et la nouvelle réglementation. Seule excep-tion : les hôtels 5 étoiles peuvent postuler depuis le début de l’année 2009 auprès de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF)
www.boost-your-hotel.com | www.book-your-hotel.com
structurelle pourront néanmoins être classés dans la catégorie reflétant leur niveau d’équipement et de service», analyse Yann Zorn. Concrète-ment, un établissement peut ne correspondre qu’à 95 % des critères obligatoires et pour autant compenser par ailleurs de telle façon à obtenir la classification. Afin de faciliter l’estimation de sa catégorie pour chaque hôtelier, le ministère prévoit l’ouverture d’un site internet d’auto-évaluation. Autre nou-veauté majeure, le classement sera désormais volontaire, attribué pour 5 ans, effectué par des cabinets d’audits dont la mission sera à la charge des hôteliers. La future agence de développement touristique, résultat de la fusion entre l’Office de l’Industrie Touris-tique (ODIT France) et Maison de la France, sélectionnera les cabinets agréés. Pour accom-pagner les hôteliers dans la modernisation de leurs établissements, un Prêt Participa-tif pour la Rénovation Hôtelière (PPRH) est instauré et proposé par la banque Oséo ;120 Mde crédits sur trois ans seront con-sacrés à la rénovation des hôtels.
Quels sont les points minimums à obtenir par catégorie ? 165 points pour la catégorie 1 étoile, 206 pour la 2 étoiles, 260 pour la 3 étoiles, 338 pour la 4 étoiles et 416 pour la 5 étoiles.
Quelles sont les conditions du prêt Oséo PPRH ? Il concerne les hôtels jusqu’à 3 étoiles, situés dans des agglomérations de moins de 500 000 habitants, pour un montant variant entre 40 000et 120 000au taux de 5 %. L’entreprise bénéficiaire doit être une PME au sens européen du terme. Un autre prêt, dit «PPRH 2», concerne tous les autres projets ne répondant pas aux critères précités, pour un montant maximum d’emprunt fixé à300 000au taux de 6,5 %.
L’aVis de L’eXPeRt
Philippe Gloaguen, fondateur duGuide du Routard
BYH : Que va apporter cette nouvelle classification hôtelière? PG : Il s’agissait surtout de mettre l’hôtellerie française au même niveau que celle des autres pays du globe, notamment dans le haut de gamme e grâce à la création de la 5étoile. Dans certains pays du Golfe, certains hôtels e affichent même une 6étoile ! BYH : Seuls les produits de luxe bénéficieront de cette modernisation ? PG : Non, elle permet également de mettre un terme à la particularité française des hôtels de préfecture qui posaient souvent des problèmes de confort et pire encore, de sécurité pour les clients. L’impact sera de toutes manières plus fort pour les hôtels indépendants. D’une façon globale, le niveau de confort et de qualité des hôtels français va progresser, même si certains de nos pays voisins comme l’Allemagne nous devancent encore. Et cela va obliger les hôteliers à innover et être plus rigoureux dans la qualité de service vis-à-vis de leurs clients, toutes catégories confondues.
P. 3
Cas d’ÉtUde PaR HonoteL Best Western Etoile Saint-Honoré**** le décorateur Jean-Philippe Nuel «designe» les chambres 2009
Un vrai challenge est de travailler en immeuble occupé; nous fermons très rarement les hôtels que nous rénovons […]
par le décorateur. Une assistance à Maîtrise d’ouvrage est alors désignée pour, au quoti-dien, être aux côtés de l’équipe de Matthieu Barreau. La société Startim, rôdée depuis 15 ans aux programmes de rénovations et con-structions d’hôtels, assiste donc le Départe-ment des Exploitations de Paris-Honotel. Au programme : contrôle des délais, de la bonne application des conditions financières, de la Depuis le balcon de la chambreje représente le maître d’ouvrage à toutes les étapesqualité des prestations réalisées, du respect Executive n°703 du «Saint-Ho», la vuedu chantier et auprès de tous les interlocuteurs. Ladu planning, etc. Une première tranche est est imprenable sur la Tour Eiffel, le Sacré-rédaction de l’appel d’offre est déterminante. Sur laterminée fin 2008, soit 20 chambres Executive Coeur, le Grand Palais et les toits de Paris.base du cahier des charges décorateur, on détaille,et 4 suites. Le Département des Exploitations Cette chambre est la première à changer deon peaufine, on s’assure que rien n’ait été oubliéde Paris-Honotel, accompagné de Startim, parure, d’ambiance et de volumes. Retoury compris le petit équipement tels que serrures,est partie prenante active en cours et fin de au point de départ en 2007 : le groupe Paris-ferme-portes, prises internet. A réception des offres,chantier ; la levée des réserves est le point Honotel décide de positionner l’hôtel 4*, surl’optimisation budgétaire commence par un échangefinal «pour s’assurer dans les moindres détails un segment 4* supérieur tout en assurant unau ligne à ligne avec les prestataires sur chacun desque le travail fourni correspond en tous points rapport qualité/prix/prestation imbattable.lots, tant sur les références des matériaux –et doncà la commande». Il ne reste plus aux clients Quatre architectes d’intérieur sont ainsi con-le niveau de qualité retenu-, que sur la quantitéqu’à profiter pleinement des nouvelles cham-sultés et révèlent leur talent propre en créantnécessaire, sur les prix unitaires, sur le temps debres «luxe», élégantes et contemporaines de chacun une suite unique. La réalisation demise en œuvre. En bref un travail de précision quil’établissement, bien sûr sans aucune conces-Jean-Philip eNuel, décorateur de renom-allie obsession de la qualité et de la rentabilité desion au confort. mée internationale et expérimenté dans lesl’investissement. Le vrai challenge est évidemment projets hôteliers 4* et 4* Luxe, convainc lesde travailler en immeuble occupé; nous fermons dirigeants de Paris-Honotel.très rarement les hôtels que nous rénovons pourHistoiRe de PaRis-HonoteL À partir de cette étape clé, c’est au Départe-limiter les pertes d’exploitation» ment des Exploitations de Paris- Honotel deCette méthode est payante. Au final, le2000-2001: Constitution de l’équipe Diri-prendre la maîtrise et le pilotage du projet.budget de départ fond de près de 50 % par lageante, Définition, Organisation et Formali-Matthieu Barreau, l’un des deux patrons ducontraction des postes, mais aussi et surtoutsation des services.2000-2003: Acquisition département, commente la contributionpar l’imagination et la définition de solutionsdes hôtelsBW Belloy Saint Germain,BW Axel experte de Paris-Honotel : «Avec mon équipe,alternatives conformes au rendu recherchéOpéraetOpéra Saint Georges.2003: Acquisi-tion du GroupeTimhotel, aux côtés d’un fonds d’investissements de la banque Lazard, 15 en CoULisseshôtels 2 et 3* Paris.2006: Vente du porte-feuilleTimhotel, l’acquéreur demande que My Hotel in France (MHIF)LevalloisBook-your-hotel + Boost-your-hotel =Paris-Honotel continue sa mission de gestion affiche sa nouveauté :Entre le boutiqueParis-Honotel sur le web :pendant 24 mois.L’un est dédié2006: Diverses opérations hôtel et le design hôtel, ce 2* de 47 chambresà la réservation des hôtels du groupe Paris-de « retournements » ou de restructurations vient d’ouvrir ses portes. Lignes épurées, tonsHonotel à Paris, Bordeaux, Nice et Orléansd’hôtels en difficulté, pour le compte de tiers harmonieux, chauds et lumineux, on parlewww.book-your-hotel.com et,commeinvestisseurs.2007 -2008: Acquisition des déjà d’un concept novateur… Le concept del’explique Hadrien Saubot, Responsable E-hôtelsPavillon de Paris,Levallois,Sacré-Cœur, décoration « fait des petits» en se déclinantcommerce, «propose le maximum d’informationsFaculté,Continental,BW Rivieraet de l’hôtel du déjà à Paris au cœur de Montmartre (MHIFutiles, de facilités de réservation en quelquesMarais (actuellement en travaux).2009: Acqui-Montmartre), en plein Marais (MHIF Le Marais) à«click »et de garantie du meilleur tarif etsition de l’hôtel Terminusà Orléans.Depuis 2007 e côté du musée Picasso, dans le 9animé (MHIFde la dernière chambre disponible sur noset pour les années à venir, un partenariat étroit Opéra Saint Georges) et à Bordeaux dans le centrehôtels, tous situés au cœur des villes.Le second,a été noué avec Chequers Capital, Associé Historique (MHIF Bordeaux-Hotel Continental).www.boost-your-hotel.comprésentefinancier de Paris-Honotel sur les dernières LePetitBelloySaintGermainchangedevisage:l’offre de services dispensée au profit des investisseurs,acquisitions et celles à venir pour les pro-Totalement réaménagé et rénové, cet hôtel dela dynamique d’investissement interne, et bien sûr,chaines années, toujours dans le segment 2/3 21 chambres en plein cœur du Paris éternell’équipe d’Experts de Paris-Honotel.et centre ville. Ce partenariat donne à» étoiles de Saint Germain conjugue charme avecParis-Honotel une puissance d’acquisition sur tendance et vue sur les toits de Paris. Sansdes hôtels unitaires bien sûr, mais également oublier l’indispensable wifi !sur de véritables portefeuilles d’envergure. www.boost-your-hotel.com | www.book-your-hotel.comP. 4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.