Bilan des résultats sur 5 ans - BILAN DES RESULTATS DES CLASSES DE ...

De
Publié par

Bilan des résultats sur 5 ans - BILAN DES RESULTATS DES CLASSES DE ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 85
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
BILAN DES RESULTATS DES CLASSES DESPEMP,PSI&PCLYCEEALPHONSEDAUDETNIMES
1.Résultatscumulés
1.1.Principesdel’analyseLesécolessontrépartiesen3groupesdeniveau:Groupe1:lesmeilleuresécolesdontcellesdugroupeMinesPonts,dugroupeCentraleainsiqueles3meilleuresdugroupeCCP.Cesécolesconstituentl’objectifdesélèvesdeclasseétoilée.Danslesclassesnonétoiléescommecellesdenotrelycée,cesécolessontréservéesauxmeilleursélèves(souventdes5/2).LesENSetl’Xsontabsentescartotalementinaccessiblesànosélèves:eneffetellesnécessitentunepréparationtrèsspécifiqueimpossibleàassurerenclassenonétoilée.Groupe2:lesécolesd’unenotoriétéinférieureauxprécédentesmaisquisontquasimentaussianciennes.OnytrouvelesécolesdugroupeCCP,l’ESTP(écolesupérieuredetravauxpublics),l’ENSAI(écoled’analysesstatistiques),lesécolesmilitaires(écoledel’air,écolenavale,StCyr,ENSIETA).Ellesreprésententl’objectifderéférencedenosclasses:lesintégrationsassociéesàcegroupesontenquelquesortelethermomètredelasantédenospréparationsPourlaclassedePSI,l’ENSAMaétéajoutéeàcegroupeeuégardàladifficultédesonconcoursd’entréeGroupe3:lesécoleslesplusfacilesd’accèsessentiellementcellesdugroupeE3A.Ellessontsouventrelativementrécentes,lascolaritéyestsouventpayante.Lesécolesd’ingénieurscrééesparlespôlesuniversitaires(groupePOLYTECHparexemple)sontdanscegroupe.Cesécolessontl’objectifdenosélèveslesplusfaiblesDanslesbilansfigurentaussideuxlignespourledécomptedesélèvespoursuivantencursusuniversitaire(enlicenceouenmagistère)àl’issuedeleurCPGEEnfinunedernièreligneestréservéeauxéchecsetréorientations(IUT,médecine,droit…onvoitdetout!)Lesredoublantsn’apparaissentpas.Eneffet,ilssontintégrésdanslesstatistiquesl’annéesuivantelorsdeleurintégration.LesrésultatsontétéstandardisésentrelestroisclassesdeSpémaislaclassedePCnedécomptaitpasleséchecsd’oùl’absencedecettelignedansleurbilan.Parailleurslespériodesderéférencenesontpaslesmêmes(anciennetédesprofesseursdanschaqueclasseouanciennetédelamiseenplacedudécompte)
1.2.RésultatsdelaclassedeSpéMPcumulésde1998à2009EFFECTIF Groupe 1 = 20 écoles( Mines  Ponts, Télécom, TPE, Centrale, Ensica, Ensimag, Ensheeit) Groupe 2 = 40 écoles( autres CCP, Estp, Ensai, Ensieta, Ecoles militaires) Groupe 3 = 60 écoles( E3A et toutes les autres indépendantes) Magistères( mathématiques ou physique) Licences( mathématiques ou physique) Echecsabandons, réorientations
1.3.RésultatsdelaclassedeSpéPSIcumulésde2004à2009EFFECTIF Groupe 1 = 20 écoles( Mines  Ponts, Télécom, TPE, Centrale, Ensica, Ensimag, Ensheeit) Groupe 2 = 40 écoles( autres CCP, Estp, Ensai, Ensieta, Ecoles militaires, ENSAM) Groupe 3 = 60 écoles( E3A et toutes les autres indépendantes) Magistères( mathématiques ou physique) Licences( mathématiques ou physique) Echecsabandons, réorientations
275 14,91% 37,82% 29,82% 3,64% 8,73% 5,09%
163 12,88% 25,77% 48,47% 1,23% 3,07% 7,36%
41 104 82 10 24 14
21 42 79 2 5 12
1.4.RésultatsdelaclassedeSpéPCcumulésde2004à2009Groupe 1 = 20 écoles( Mines  Ponts, Télécom, TPE, Centrale, Ensica, Ensimag, Ensheeit)0,00% Groupe 2 = 40 écoles( autres CCP physique et chimie, Estp, Ensieta, Ecoles miliatires)25,33% Groupe 3 = 60 écoles( E3A et toutes les autres indépendantes)49,33% Magistères & licences( mathématiques ou physique)25,33%
2.TauxderedoublementANNEE 20045 20056 20067 20078 20089 SPE MP35,29% 47,73% 26,67% 48,84% 28,26% SPE PSI30,95% 21,43% 15,22% 23,40% 27,78% SPE PCmoyenne sur 5 ans25,00% en Remarques:Lesredoublantsnesontpasnécessairementenéchec.Engénéralentrelamoitiéetlesdeuxtiersd’entreeuxontdéjàuneadmissiondansuneécole.Onparlede«redoublementpositif»dansleurcasLescausesduredoublementsont:¾Ecolenecorrespondantpasauxgoutsdel’étudiant¾Ecolepasassezcotée(ilsredoublentpouravoiruneécoledugroupeCentraleàlaplacedeCCP,oubienunedugroupeCCPàlaplaced’unedugroupeE3A,ousimplementunemeilleureCCP¾Pasd’admission.Ontrouvedanscelotdesélèvesquinevontpaspasserl’oralparcequelesécolesauxquellesilssontadmissiblesnelesintéressentpas,sontpayantesoutroploin.Enunmot,passerl’oralleurcoûteraittropchersachantqu’ilsn’irontpasdanscesécolesmêmes’ilssontadmis.Lesécolesétantregroupéesenbanques,l’inscriptionsefaitautomatiquementàunensembled’écoles:ilarrivedoncrégulièrementquelesétudiantssoientadmissiblesàdesécolesquinelesintéressentpasdutout.Lesredoublantssontles«locomotives»denosclasses.Ungroupederedoublantsdynamiquesestungagedebonsrésultatspourl’ensembledelaclasseauxconcours.Destauxderedoublementélevésconstituentdoncàlafoisunsigned’ambitiondesétudiantsetdedynamismedesclasses.
3.EvolutiondesrésultatsdansletempsPrenonsl’exempledelaclassedeSpéMP(puisquec’estcellepourlaquellenousdisposonsdedonnéeslesplusanciennes).Nousremarquonsenanalysantlesdeuxgraphiquescidessousqu’ilyaunglissementdesrésultatsverslesgroupesd’écoleslesmieuxcotées.Ainsilegroupe1représentemaintenant15%desintégrationscumuléesalorsquenousétionsà10%en2003.Commecesontdesrésultatscumuléscelaveutdirequ’actuellementlegroupe1représentebienplusde15%(puisquelamoyenneremonte).Eneffetsurlesconcours2009,legroupe1représente20.5%enSpéMP.
Legroupe2eststableetc’estlegroupe3quiperddel’importance.CetteévolutionseretrouvedansuneproportionsimilaireenclassedeSpéPSIlegroupe1passede13%en2004àpresque17%cetteannée.
EnclassedeSpéPC,legroupe1resteinaccessible.L’engouementdesétudiantsdecettefilièrepourlesécolesdechimie(plusfacilesd’accès)auxquellesilssontadmisdèsl’annéede3/2lesdétournedu«redoublementpositif».Orcedernierestlepassageobligépouraccéderauxécolesdugroupe1depuisdesclassesnonétoilées.Leniveaud’ensembleestdoncenhausse.
ConclusionL’équipepédagogiquedulycéeDaudets’estfixéeuneéthiqueilyadéjàplusieursannées.Cettedernièretientenquelquespointsclés:Nousn’appliquonspasdepolitiquehyperélitiste:notresélectionestrigoureusemaissansexcèsNousdonnonsenSpéleurchanceàtouslesélèvesdeMathSupquileméritent.NosclassessontdoncchargéesetnousgéronsàcôtédupublichabitueldeSpéunefranged’étudiantsdontnoussavonsdèsledépartqu’ilsaurontbesoindedeuxannéespourréussir(etsouventune«petite»école).C’estjustementquefonctionnel’ascenseursocialNosexigencesrestentlesmêmesquedansn’importequelleautreCPGENosétudiantspassentlesconcoursqu’ilsdésirentmêmes’ilsn’ontaucunechanced’yêtreadmissibles.Nousn’avonsjamaissacrifiélelibrearbitredenosétudiantsauxclassementsdelycéesqu’ontrouvedansdiversjournauxL’équipeadministrativenoussoutientpleinementenmettantànotredispositionetàcelledesétudiantslesmeilleursoutilspossibles(bibliothèquespécifiqueCPGE,moyensfinanciersethoraires,horairesd’ouverturesdesCDI…)Cettesynergieestàl’originedesprogrèsconstantsdenosrésultats.Maiscetravaildefondprenddutemps.Imposernotreéthiquen’apasétéfaciledansunlycéelesCPGEnesontimplantéesquedepuisvingtdeuxans:ilafallucréeruneculture«prépas»àpartirdezéro,convaincre,défendrenospositionspourenfinexisteràpartentièreauxcôtésdelycéesbeaucoupplusanciens.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.