Constitution d'une chaussée

De
Publié par

Constitution & Dimensionnement des chausséesGunther GIDEL – Ingénieur Techniqu eSCREG OUEST 1Définitions et fonctions des couchesEtanchéité et propriétés couches couche de roulementd’usage (adhérence…)de surfacecouche de liaisonRigidité structurellecouche de basecouches protection (mécanique d’assise et thermique) de la plate-forme supportcouche de fondation(éventuelle)couche de forme Plate-forme support (P F:)(éventuelle)drainage + traitement éventuel (portance à court et long terme)e)sol support 2Les grandes familles de chausséesBitumineuse Souple épaisse Semi-rigideBB BB ou ES BB MTLHGB ou EME2GNT MTLHPF PFPFInverseMixteRigideBB BB GB3BCng, BCg ou BAC GB3 GRHMTLH MTLHBM ou MTLHPFPF PF 3Domaines d’utilisation usuels  chaussées souples : trafics faibles à moyens faibles  chaussées rigides : trafics moyens forts à forts et plus trafics spéciaux et charges lourdes : aéroports, plate-formes industrielles et portuaires, tramways, … 4---Domaines d’utilisation usuels chaussées bitumineuses GB ou EME :  toutes catégories de trafics. Excepté : trafics très faibles à faibles charges lourdes exceptionnelles (cf. risques d’orniérage des couches de surface enrobés percolés, béton, …) contextes spécifiques : aéronautiques (cf. produits anti-kérosène), tramways (rails sur blochets béton ) 5”Domaines d’utilisation usuelschaussées mixtes et inverses :•– trafics forts et très forts avec des nuances :– exemple : ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 10 491
Nombre de pages : 29
Voir plus Voir moins
Constitution & Dimensionnement des chaussées
Gunther GIDEL – Ingénieur Technique TESRESCOUG 
 
1
 
Définitions et fonctions des couches
couches d’assise
couche de base
couche de roulement couche de liaison
couches de surface
couche de fondation (éventuelle)
couche de forme (éventuelle)
sol support
2tééichanEtdgasuet  eopprétri ésercne) (adhérts étidllerutcugiRiptcoioreteeuqi m( nnacée la imuq)ed e thtretorppsue rmof-etalpme s-forlatePdr+ eganiametiart rt (uppo :PF)po(natrà ecuoc e trent éventuel )reemgnt  tol
Les grandes familles de chaussées
Souple BB ou ES GNT
Rigide
PF
Bitumineuse épaisse BB GB ou EME2
BCng, BCg ou BAC BM ou MTLH PF
Mixte
 
PF
BB GB3 MTLH PF
Semi-rigide BB MTLH MTLH PF
Inverse BB GB3 GRH MTLH PF
3
l
plate-formes industrielles et portuaires, tramways, …
b
s
  chaussées rigides :
e
 
4
  chaussées souples :  
 
Domaines d’utilisation usuels
 
fartbiaf scimoà s leai fnsyes épicuatarifsc lpsue  trost à fortsns fmoye scifart , a :esrdtsoropérahc te xuol segr
Domaines d’utilisation usuels
 chaussées bitumineuses GB ou EME :  t  
ouet sacétgroise de trafisc. Excepét :
%trafics très faibles à faibles %charges lourdes exceptionnelles (cf. risques d’orniérage des couches de surface enrobés percolés, béton, …)
%contextes spécifiques : aéronautiques (cf. produits anti-kérosène), tramways (rails sur blochets béton)  
 
5
Domaines d’utilisation usuels
hcuasseé simtxes eti nv
– trafics forts et très forts
avec des nuances :
erse s:
exemple : » chaussée «flexible aéronautique º  
chaussée routière bitumineuse épaisse
 
6
riaux liés  amétd  eèterCirsed
traités (GNT, sols) Αz service < Αz admissible
 
7
e
u
g
Μt service <Μt admissibleou Αt service  < Αt admissible       ns)bétoLH, TM(EME )G(,B    
i
(GB, EME, MTLH, bétons)
t
Principe général du dimensionnement
a
1 - Dimensionnement mécanique : 2 critères sont à vérifier :
fa  l àc
 
eanstsirér ed erècnatsiséorlà e e agérniaméted s xoniruan Crit
Principe général du dimensionnement
2 - Vérification de la tenue vis-à-vis du gel/dégel :
la structure résultant du dimensionnement mécanique convient si :
Indice de gelmdsiislb e a> Indice de gelréférence
 
8
Principe général du dimensionnement
Modélisation mécaniqueComportement en fatigue e ±L  xe Α6
Αt Α z
de ce 3 t)
106 loi de fatigue :logN Αt,adm=Α6x (N/106)b Αt service <Αt admissibleetΑz service<Αz admissible
 
9
Modélisation théorique de la chaussée
Dimensionnement mécanique la structure (épaisseur des couches, nature des matériaux) convient si :
Μt service Αt service
   Αz service
σ   Μ t admissible(MTLH, bétons)  σ   Αt admissible(matériaux bitumineux)  
               et
σ   Αz admissible       (GNT, sols)  
Lois expérimentales fatigue et orniérage
Modélisation théorique
 
10
Modèle de Burmister (1943)
tSrcut
multi-c interfa couche pas de bords, de joints ni de fissures)
 hCagrse :
disques circulaires chargés par une pression verticale uniforme et statique
 Résultats : champs Μ etΑ  
Αz
Μt
11
Les commentaires (4)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

betonplanete

beau travail, merci aux auteurs,c'est clair et très instructif

samedi 4 juin 2011 - 16:12
kimia

Exprimez-vous !formidable mille merci

dimanche 15 mai 2011 - 13:04
demahom

Exprimez-vous !ce site est très intéressant vue les documents et connaissances qui nous les procurent ,merci .

jeudi 7 avril 2011 - 17:44
pires817

c'est super

mardi 22 février 2011 - 11:25