Evangélisation sur le marché du dimanche : Le RELAIS CHRETIEN à ...

Publié par

Evangélisation sur le marché du dimanche : Le RELAIS CHRETIEN à ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 89
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Evangélisation sur lemar chédu dimanche : Le RELAIS CHRETIEN à Montmorency
Définition :Relais Chrétien: mission paroissiale établie sur un stand du marché du dimanche à Montmorency, qui consiste à proposer aux passants l’évangiledu dimanche avec un commentaire et quelques annonces et de représenter une forme d’accueil,de présence d’Eglisedans la ville.
A) Les convictions qui ont été à l’origine du projet :
ère 1 conviction:  undésir pr ofonden moi de porter la Bonne Nouvelle là où sont les personnes, d’ouvrir les portes de l’Eglise, toucher les gens qui jamais ne viennent ni dans l’église, ni à l’accueil du presbytère. C’était comme un rêve qui vivait en moi…  Unjour, le père Rémy m’a demandé de rentrer au Conseil Pastoral. Je lui ai exposé les désirs que je portais pour ma paroisse, pour mon église. Je pense que cela a dû lui plaire… ème 2 conviction:  lapuissance de la Parole de Dieu . La Parole est vivante, elle agit.  Ils’agit donc de donner à «goûter »la Parolede l’Evangile. Le reste Dieu le fait dans les cœurs. ème 3 conviction:  lesoutien de la prièr e: nécessité d’un groupe de « priants » pour soutenir la mission en place.
Il restait à passer du rêve à la réalité… La paroisse de Montmorency comporte environ 60 services paroissiaux avec environ 350 bénévoles .J’imaginais volontiers que sur le marché du dimanche 1 ou 2 équipes pourraient être présentes , une seule fois par an sur 52 semaines. Forte de cette conviction , je n’avais aucun doute, il fallait présenter le projet au Conseil Pastoral .
B) Comment le groupe s’est mis à l’écoute de l’Esprit :
èr e 1 étape: transmett r ele feu aux membr esdu CP :  lettrede« motivation »envoyée à tous les services : pourquoi cette mission ? a) Par souci missionnaire : avec citations :  Act.420:ne pouvons pas, quant à nous , taire ce que nous avons vu et « nous entendu » Nosgrands maîtres : St François Xavier : « Dans ce pays, quantité de gens ne sont pas chrétiens uniquement parce qu’il n’y a personne aujourd’hui pour en faire des chrétiens »  MadeleineDelbrel «la Paroleconnue…reçue…incarnée en nous…appartient à ceux qui l’attendent.  MgrVingt Trois lors de la Toussaint 2004. b) Dans le cadr edu Jubilé du diocèse, Mgr Riocreux, lors de l’année du Jubilé : « ..l’intuition que nous sommes appelés personnellement et communautairement à renouveler notre manière de vivre en Eglise pour mieux témoigner de l’Evangile. » ème 2 étape: la mission nous met en communion et dans la prièr e Ce genre de mission ne peut se vivre :  qu’encommunauté avec tous les services paroissiaux et avec leur accord: prise de conscience de notre« corps »,  quedans la prière.
C) Comment le groupe atil été bousculé ?Les tensions produites… dépassées Sur le nombre de bénévoles et de groupes : 25 personnes se sont déclarées « intéressées » ; Pour les autres : beaucoup de peurs :  peurde se montrer dans leur ville (rencontrer son voisin, son patron, ses collègues) se dévoiler  peurd’être « agressé » ; ne pas prendre de risque ; mais où est le danger ?  peurde ne pas être à la hauteur pour répondre ;  peurde se faire passer pour une secte ;  etsi les autres religions faisaient pareil ?…« toutes ces réactions nous montrent de quoi nous sommes pétris » RK
Petite relance après ses réactions pour «creuser »et reprise lors d’une formation pour les volontaires par le Père Remy : o Evangéliserà l’intérieur (caté) et à l’extérieur otémoin du bonheur chrétien à partager ; Etre od’Eglise : Mission  àdimension spirituelle : temps gratuit donné, perdu, abandon (vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement)  àdimension historique: assumer l’image de l’Eglise; accepter sa propre faiblesse, son questionnement ;  àdimension commerciale: à contre courant de la notion d’efficacité, sans obligation de résultat, gratuité absolue ; Tout ceci dans un état d’esprit de respect, d’ouverture, d’écoute, sans «recrutement »ni prosélytisme, (ne jamais vendre sa marchandise) ni agitation mais dans la confiance, l’accueil sans indiscrétion. Ne jamais nier, rarement affirmer, toujours distinguer (séparer pour unir). Parrainage de priants : Carmel, GDPrière, maisons de retraite (SEM)
D)Lien avec la paroisse :Action totalement paroissiale, avec une participation qui s’est élargie, les témoignages des engagés ont rassuré… Découverte lors de la mise en place que la paroisse de St Gratien menait une action semblable depuis 16 ans ( arrêtée actuellement). Les membres sont venus témoigner au CP, ce qui a rassuré les inquiets.
ème ère 2 dimanchede septembr e2006 : 1équipe surle marché : le service Catéchèse apr èsun an de prépar ationdans le Conseil Pastoral, et en continu jusqu’à aujourd’hui, vacances comp r ises.
E) Fruits :ès des per Auprché : les bénéficiairsonnes du mares De notre stand situé entre le fromager et le poissonnier, nous rayonnons sur tout le marché, il y a des coins stratégiques; les hommes politiques présents , de droite comme de gauche sont très ouverts à notre démarche et tous prennent notre feuille . Le reste est dans le secret des cœurs, mais combien de fidèles qui viennent chercher leur évangile, combien de contacts d’abord en retrait , puis qui s’approchent et viennent parler de ce qui leur tient à cœur, combien de souffrancesde blessés un jour par l’église, recueillies ; certains ont trouvé là l’occasion de se remettre en route. Bien sûr il y a des refus : « surtout pas », ou certains passent sans nous voir… D’autres, nouveaux arrivants viennent se renseigner, les baptêmes, le caté, les heures des messes etc (.le livret paroissial à disposition est bien utile) Certains nous disent: je ne crois pas, ils nous racontent un peu leur vie et nous disent: continuez…
Chaque dimanche l’équipe en place rédige ses impressions et ses contacts dans un cahier de liaison.
oisse :s de la parès des acteur Aupr  Certains qui étaient très réticents au départ et se sont retrouvé là en « dépannage » ont été ravis de leur expérience et sont heureux de recommencer. Tous ceux qui ont participé la première année, sont volontaires pour continuer.  L’équipe de rédaction des commentaires qui accompagnent l’Evangile est fidèle à sa tâche et y trouve beaucoup de satisfaction et personnellement, faisant des clés de lecture j’ai été amenée à approfondir beaucoup les évangiles des dimanches…  Les priants, la première année ont témoigné que même seul dans la Collégiale, une heure de prière a paru très courte…
F )Quelle suite, quel avenir ?
Une enquête (sondage écrit sous forme de questionnaire) réalisée l’an dernier auprès de nos « bénéficiaires » nous a valu une bonne surprise : Une trentaine de bulletins revenus sur 200 étaient unanimes sur le fait qu’il fallait continuer, sous la même forme; qu’ils appréciaient à la fois notre présence et notre discrétion, que nous ne faisions pas de provocation, que c’était l’occasion de réfléchir de se remettre en route et pour certains de parler à quelqu’un dans leur journée…Là encore pas de rejet ni d’agressivité…
Pour la paroisse il semble bien que nous sommes maintenant un service d’Eglise reconnu…
Pou rl’avenir :peutêtre un jour devenir vraiment le « RelaisChrétien » enpartageant la mission avec nos frères protestants, cela a été évoqué. Ayant parcouru les années ABC, il faut voir comment nous envisageons de continuer au niveau des commentaires… Nous sommes en chemin et il y a tant à faire ! Eviter l’engourdissement, le découragement et la baisse d’enthousiasme : nous allons relancer les équipes bénévoles sur le marché pour faire participer davantage de paroissiens des différents services. Chaque année lors d’une messe « Relais Chrétien », nous apportons des témoignages et nous partageons ensemble nos expériences et découvertes autour d’un repas partagé. Un échec cependant : l’équipe prière n’a pas «pris »à Montmorency. La première année c’était toujours difficile de trouver des volontaires pour venir prier le matin à la Collégiale pendant que s’installait le stand. Ce service a disparu faute de combattants…Y croyons nous suffisamment ?
Heureusement, depuis neuf mois un groupe de prière est né à St François,« le Buisson Ardent »et le feu est bien là ! L’Esprit Saint souffle où il veut…
Nous avons notre prièr eet une charte… (pages suivantes)
Odile Mugnier
PRIERE RELAIS CHRETIEN
Un rayon de ta lumière ;
Esprit Saint, Esprit de Sagesse , de Lumière et de Force, Mets au cœur de tous les croyants du monde, L’amour fraternel Qui leur permettra de se rencontrer Dans un esprit d’échange et de partage, Au delà de leur différence. Que chacun apprenne à découvrir les richesses de l’autre.
Esprit Saint apprendsnous à nous écouter mutuellement avec patience et humilité, Pour que chacune de nos rencontresdevienne un carrefour, Où chacun reçoit autant qu’il donne.
Esprit Saint, donne nous la force de la foi, de l’espérance, de l’amour, Qui transforme le monde et libère tout homme de ses péchés.
Esprit Saint, fais de chaque baptisé un rayon de ta lumière, Pour que le monde puisse découvrir ta présence et ton amour.
Le monde entier est mon village, l’univers est ma paroisse : Pousse chacun vers le grand large, Vers la civilisation de l’amour, Où ce qui nous rassemble Nous libérerade ce qui nous divise.
CHARTE
Pour sourire
De la présence sur le marché
Présent sur le marché tu seras, En touteliberté tuaccueilleras ;
Des résultats jamais ne chercheras, Et jamais n’endoctrineras.
Le sourire tu garderas, Car l’Espritdu Seigneur te portera.
En prièreà la Collégialetu confieras Les intentions de ceux que turencontreras ;
Et fraternellement tu soutiendras La présencede ceux qui sont dans le froid.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.