RAPPORT DE STAGE

9 404 lecture(s)

RAPPORT DE STAGE

Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
unisehyx
publié par

s'abonner

Vous aimerez aussi

A S S O C I A T I O N D E S B I B L I O T H É C A I R E S F R A N C A I S A . B . F . RAPPORT DE STAGE BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DE TOULOUSE - ANNEXE DES IZARDS - M a r i a D U S S O L I E R Stage effectué du 27 février au 5 mars 2007 S O M M A I R E INTRODUCTION : UNE ANNEXE DANS LE RÉSEAU Page 2 REMERCIEMENTS Page 3 1 – PRÉSENTATION DE LA BIBLIOTHÈQUE : Page 4 1.1 – SITUATION GÉOGRAPHIQUE 1.2 – HISTORIQUE 1.3 – DESCRIPTION DE L’ÉTABLISSEMENT 1.4 – LE PERSONNEL, 1 .5 - LE PUBLIC 2 – PRESENTATION DU FONDS : Page 10 2.1 – LA SECTION JEUNESSE 2.2. – LA SECTION ADULTE 2.3 – LA SECTION TOUT PUBLIC 2.4 – LES MÉTHODES DE CLASSEMENT 2.5 – SPÉCIFICITÉS ET PARTICULARITÉS DU FONDS 2.6 – LES PÉRIODIQUES 3 – LE FONCTIONNEMENT DE LA BIBLIOTHÉQUE : Page 16 3.1. – LE BUDGET 3.2. – LES ACQUISITIONS 3.3. – LES ANIMATIONS 4 – MA CONTRIBUTION DANS L’ACTIVITÉ DE LA BIBLIOTHÈQUE Page 21 CONCLUSION Page 25 ANNEXES : Page 26 FICHE TECHNIQUES : FICHES D’INSCRIPTION INDIVIDUELLE & COLLECTIVE SERVICES EN LIGNE DE LA BIBLIOTHÈQUE DE TOULOUSE VADEMECUM A L’INTENTION DES USAGERS DE LA BIBLIOTHÈQUE PROCÉDURE A SUIVRE EN CAS DE DÉGRADATION D’UN CD-ROM / DVD / CD 1 1 - PRÉSENTATION DE LA BIBLIOTHÈQUE 1.1 - SITUATION GÉOGRAPHIQUE La cité des Izards (à l’origine appelée « Trois Cocus ») se situe dans la zone Nord de la ville : elle présente des caractéristique et une histoire particulières. Zone maraîchère à l’origine, elle dispose d’un noyau « villageois », d’une population implantée depuis longtemps sur le quartier. Son extension progressive s’est faite au gré de l’installation de différentes Communautés. La Bibliothèque est un service public situé sur une place, véritable « pôle de services » pour le quartier, qui réunit des institutions publiques, sociales et culturelles : s’y retrouvent en effet côte-à- côte une Caisse d’Allocations Familiales, la Poste, le Commissariat de Police, le Centre social et la Bibliothèque ; la mairie de quartier n’est pas loin. L’accès à la Bibliothèque est facilité, de surcroît, grâce à la station de Métro voisine. Ce quartier souvent en difficulté bénéficie de deux dispositifs : les aides liées à son statut de « Zone d’éducation prioritaire » [Z.E .P.], et au Plan social d’urbanisation. 1.2 - DESCRIPTION DE L’ÉTABLISSEMENT LES LOCAUX 2L’Annexe des Izards, spacieuse et claire, s’étend sur une superficie de 700 m , ce qui en fait l’une des plus grandes Annexes du réseau toulousain. Elle est totalement vitrée sur deux côtés, ce qui permet aux passants de voir ce qui se passe à l’intérieur, et, éventuellement, d’avoir envie d’y entrer. L’architecture du bâtiment allie les briques rouges toulousaines, le métal et le verre. Vue de l’intérieur, elle fait penser à la forme d’un navire, et sait allier tradition locale et modernité. 2 La Bibliothèque est construite sur 2 étages : o le rez-de-chaussée, entièrement consacré à l’accueil du public, o la mezzanine, occupée par les bureaux des 3 responsables de sections et la salle 1d’équipement des livres Le rez-de-chaussée se compose de plusieurs locaux : 21. une grande salle de lecture de 500 m divisée en 3 sections : * la section « Jeunesse » * la section « Adultes » * la section « tous publics » 22. une salle de travail de 40 m , où sont entreposés les ouvrages « usuels » - encyclopédies, dictionnaires -, offre 40 places assises environ. Cette salle accueille régulièrement les ateliers d’écriture et les classes qui désirent effectuer un travail de groupe. 23. enfin, une salle « animation et heure du conte », de 40 m également. L’Annexe des Izards a été conçue selon les tendances actuelles d’aménagement des Bibliothèques, c'est-à-dire comme un espace large, lumineux et ouvert, presqu’entièrement vitré et haut de plafond : ainsi, les différentes sections occupent des espaces spécifiques mais totalement décloisonnés. Cet agencement offre au public une image agréable de la bibliothèque, structure ouverte sur l’extérieur, dont les circulations internes sont facilitées, où l’espace et la visibilité sont privilégiés. Il présente cependant le risque d’un niveau sonore gênant, particulièrement dans la section « Jeunesse » … chariots pour transporter les livres. 2 - PRÉSENTATION DU FONDS Les fonds de la Bibliothèque se situent autour de trois pôles, ou « sections » : 1. section « adultes » 2. section « jeunesse » 3. section « tout public », destinée aux jeunes et aux plus âgés. 1 L’équipement d’un livre consiste d’abord à le recouvrir d’un plastique transparent solide qui le protègera. 3 Le fonds est constitué, en grande majorité, de documents imprimés, avec des cassettes audio ou CD d’accompagnement pour les contes, les histoires, etc… surtout pour les enfants. Les documents sonores sont intégrés aux fonds imprimés, selon leur cote. Quantitativement, la totalité du fonds des Izards représente 29 500 documents environ : 2.1 - LA SECTION « JEUNESSE »  AB ALBUMS BÉBÉS .......................................................................553 o dont 7 documents histoires à écouter.  A ALBUMS ............................................................................... 1291 o dont 38 histoires à écouter.  E PREMIÈRES LECTURES......................................................... 1596 o Format album = 211 o Format roman = 1249 o Histoires à écouter = 100 o Langues étrangères = 34  CONTES...........................................................................................681 o Livres + CD  BD BANDES DESSINÉES................................................................748  DOCUMENTAIRE JEUNESSE ........................................................ 3336  LANGUES ÉTRANGÈRES ...................................................................85  MUSIQUE, CHANSONS....................................................................242  CD-ROM ..........................................................................................129 2.2 - LA SECTION « ADULTES »  ROMAN......................................................................................... 4175  ROMAN POLICIER............................................................................840  ROMAN SCIENCE-FICTION ..............................................................348  ROMAN LARGE VISION....................................................................346  BANDE DESSINÉE...........................................................................456  DOCUMENTAIRES ........................................................................ 5328  LANGUES ÉTRANGÈRES .................................................................322  FONDS MIDI-PYRÉNÉES..................................................................245  POINT EMPLOI-FORMATION............................................................579  POINT PARENT-ENFANT ..................................................................191 4  PÉRIODIQUES............................................................................... 2008 2.3 - LA SECTION « TOUT PUBLIC »  AT ALBUMS TOUT PUBLIC ..............................................................153  BANDE DESSINÉE TOUT PUBLIC.....................................................963  ROMAN......................................................................................... 1049  DOCUMENTAIRE..............................................................................616  USUELS ..........................................................................................154 2.4 - LES MÉTHODES DE CLASSEMENT 1. La section « Jeunesse ». Le classement en section « Jeunesse » suit les différents types d’ouvrages et les âges ou niveaux de lecture. Ainsi, les albums sont cotés en AB pour les tout-petits, disposés en bacs (sans classement interne) ou sur des étagères. Pour les petits, les albums sont èrecotés en A, et sont classés par ordre alphabétique (1 lettre de l’auteur) avec un sous- classement par taille. Le reste des ouvrages de fiction est classé par ordre alphabétique, mais on distingue les premières lectures des romans pour les jeunes (J). Les documentaires sont classés 2selon la cote Dewey , sans sous-classement. Enfin, les BD sont rassemblées et classées par séries. 2. La section « adultes ». Le fonds « adultes » est classé selon la Dewey pour les documentaires, par ordre alphabétique pour les fictions ; mais sont mis à part les ouvrages de science-fiction (SF), placés entre les zones « adultes » et « adolescents », les ouvrages en large vision (LV), les romans policiers (RP) et les romans sentimentaux (S). …/… 2 La classification décimale de Dewey (CDD) est un système visant à classer l'ensemble du savoir humain à l'intérieur d'une bibliothèque, développé par Melvil Dewey en 1876. Elle a été complétée et perfectionnée par la classification décimale universelle (CDU) développée par Henri La Fontaine et Paul Otlet. La CDD répartit les ouvrages en dix classes générales notées de 000 à 900. Chaque classe est elle-même divisée en dix divisions. Chaque division est divisée en dix subdivisions et ainsi de suite. Un indice dewey comprend au moins trois chiffres. On complète si nécessaire les chiffres significatifs avec des zéros. Un point sépare le troisième du quatrième chiffre, puis un espace sépare chaque groupe de trois chiffres à partir du sixième chiffre. Bien que le système offre en théorie des possibilités infinies, les indices de plus de six chiffres sont généralement peu utiles. 5 3 - LE FONCTIONNEMENT DE LA BIBLIOTHÈQUE 3 .1 - LE BUDGET BUDGET LPA 2008 PAR BIBLIOTHEQUE 05/02/2008 Crédits répartis BUDGET Crédits communs 2008 Budget pour le suivi des fonds Présentation réunion LPA TOTAL Total initial spécifiques et les réassorts 500 € : fonds art LV 1 000 € 1000 € : désherb et pol TE 2 000 € Saint-Cyprien 16 500 € 18 000 € 26 900 € ETR 400 € CDRoms 500 € Groupe 1 DVD ART 5 000 € LV 1 000 € Fabre 13 500 € 13 500 € 23 000 € TE 2 500 € CDRoms 6 000 € LV 1 000 € Groupe 2 Côte-pavée 12 000 € 12 000 € 17 000 € TE 2 500 € CDRoms 1 500 € 600 € : désherb et pol LV 1 000 € Minimes 10 500 € 11 100 € 14 900 € TE 2 500 € CDRoms 300 € 500 €: fonds sciences DVD ART 5 000 € Groupe 3 Rangueil 10 500 € 11 000 € 16 200 € CDRoms 200 € 800 € : fonds PEF LV 1 000 € Saint-Exupéry 10 500 € 11 800 € 13 680 € 300 € : fonds mangas ETR 600 € CDRoms 280 € Bibliobus 9 000 € 9 000 € LV 3 000 € 12 000 € 800 € : fonds PEF LV 1 000 € Izards 9 000 € 10 100 € 11 900 € 300 € : fonds mangas ETR 600 € CDRoms 200 € Groupe 4 500 € : désherbage PEF TE 3 000 € Serveyrolles 9 000 € 9 500 € 13 500 € LV 1 000 € 9 000 € CDRoms 500 € 10 500 € Pradettes 9 000 € LV 1 000 € Ancely 7 500 € 500 € : désherbage 8 000 € LV 2 000 € 10 000 € Prêt aux 7 000 € 500 € : fonds pro LJ 7 500 € LV 3 000 € 10 500 € collectivités Groupe 5 800 € : fonds parascol Reynerie 7 000 € 8 300 € TE 2 000 € 10 300 € 500 € ALF Roseraie 7 000 € 7 000 € LV 1 000 € 8 000 € Pavillon 4 500 € 4 500 € LV 500 € 5 000 € Groupe 6 Pinel 5 000 € 5 000 € LV 300 € 5 300 € LV 1 000 € Croix-Bib 4 000 € 4 000 € 7 500 € Daurade ouvrant TE 2 500 € en 2008 Empalot 7 000 € 7 000 € LV 1 000 € 8 000 € 6 …/… 4 .5 – les tâches techniques : Au cours de cette semaine de stage, j’ai eu l’occasion d’être initiée à la plupart des tâches techniques et matérielles effectuées par les bibliothécaires suite à la réception d’un nouveau document qui suit ce qu’on appelle « le circuit du document » Le circuit du document L’inscription à l’inventaire L’estampillage La description bibliographique catalogage ou récupération L’indexation de notices bibliographiques La cotation L’exemplarisation L’apposition de la cote La reliure ou la plastification et le renforcement L’équipement antivol et pour le prêt Le classement Au public de jouer maintenant ! Opérations pouvant être menées en même temps LEGENDE : Gestion informatique ou manuelle Gestion manuelle Gestion informatique 4.5.1 – l’équipement : J’ai participé à l’équipement des ouvrages du secteur « jeunesse » avec l’équipe. C’est un coup de main à prendre, mais aussi un bon moyen de vérifier que l’on a bien compris l’organisation du fonds. Une fois l’ouvrage équipé, j’ai appris à vérifier la notice du document et à le mettre en circulation sur le SIGB (système informatique de gestion des Bibliothèques). Le matériel d’équipement utilisé est une titreuse équipée d’un clavier alpha-numérique, capable d’imprimer des lettres adhésives et des pastilles anti-vol. 7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.