Le Train des écrivains « Blaise Cendrars »

De
Publié par

Le Train des écrivains « Blaise Cendrars »

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 122
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Communiqué de presse
Le 28 mai 2010
Le Train des écrivains « Blaise Cendrars »
Un périple littéraire à bord du Transsibérien
28 mai – 14 juin 2010
Du 28 mai au 14 juin, dans le cadre de l’Année France-Russie 2010, Rospetchat, l’agence
fédérale pour la presse et les médias de Russie, et Culturesfrance invitent quinze écrivains
français et deux
photographes
à traverser la Russie à bord du Transsibérien, pour un périple de
Moscou à Vladivostok. Huit villes étapes offriront l’occasion de rencontres littéraires avec la
population et de découvertes des grands lieux du patrimoine russe.
«
Nous avions volé le trésor de Golconde et nous allions, grâce au Transsibérien, le cacher de l’autre côté du
monde.
» -
Blaise Cendrars, La prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France
Un projet en mémoire de Blaise Cendras et de la
Prose du Transsibérien
Voulu par Alexandre III pour rallier l’Asie à travers les forêts de la Taïga et l’immense étendue des steppes, le
Transsibérien rallie Moscou à Vladivostok.
De la
« ville des mille et trois clochers et des sept gares »
jusqu’aux
rivages du Pacifique, il éveille toujours cette même
fascination du voyage
qu’exprimait
Blaise Cendrars en
1913
dans sa
Prose du Transsibérien
.
Aujourd’hui, près d’un siècle après la publication de ce poème mythique,
quinze auteurs
représentatifs de la
littérature française contemporaine accompliront le voyage imaginé par le poète :
Patrick Deville, Géraldine
Dunbar,
Jean Echenoz,
Mathias Enard,
Dominique Fernandez,
Sylvie Germain, Guy Goffette, Minh Tran
Huy,
Maylis de Kerangal,
Kris,
Wilfried N’Sondé,
Jean-Noël Pancrazi,
Olivier Rolin,
Danièle Sallenave,
et
Eugène Savitskaya
accompagnés des photographes
Tadeusz Kluba
et
Ferrante Ferranti,
se lanceront dans
l’aventure en traversant la Russie d’Ouest en Est. Cette délégation d’auteurs est placée sous le signe de la
singularité et de la liberté : liberté des formes, liberté d’expression dans une langue choisie plutôt qu’héritée,
liberté d’intervenir dans le champ de l’imaginaire ou celui du réel.
Certains d’entres eux ont déjà été traduits en russe, d’autres le sont pour la
première fois dans une anthologie
bilingue spécialement éditée pour l’occasion
.
En 2008, l’Agence fédérale pour la presse Rospetchat avait affrété un Transsibérien. Ce train spécial avait
conduit
quarante écrivains russes de Moscou à Vladivostok
. Il s’agissait de faire se rencontrer ces écrivains
et un public géographiquement éloigné et pour ces « voyageurs » littéraires de découvrir certaines réalités de leur
pays.
Visiter, rencontrer, débattre
Durant les seize jours du trajet, le train fera escale dans quelques-unes des plus belles villes de Russie :
Moscou, Nijni-Novgorod, Kazan, Ekaterinbourg, Novossibirsk, Krasnoïarsk, Irkoutsk, Oulan-Oude et
Vladivostok
. Les écrivains iront à la découverte du patrimoine culturel et naturel russe comme le Kremlin de
Kazan, classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, ou le lac Baïkal.
Afin de favoriser les rencontres et les échanges entre auteurs français et russes et la population locale, chaque
ville étape accueillera
des tables rondes, des colloques et des débats littéraires
ouverts à un large public
dans les Alliances françaises, les bibliothèques, les universités et les librairies.
Deux publications diffusées en Russie pour les amateurs de littérature française
Deux livres seront publiés spécialement pour l’événement : une édition bilingue de la
Prose du Transsibérien et
de la petite Jehanne de France
de Blaise Cendrars éditée par Samokat et
Moscou Vladivostok 2010 -
Ecrivains français en Russie
, une anthologie bilingue de textes des écrivains du Train publiée par Fluid. Les
deux ouvrages seront distribués gratuitement par le réseau des Alliances françaises de Russie. Ils contribueront à
faire mieux connaitre la diversité de la littérature française qui suscite en Russie un intérêt jamais démenti.
Un partenariat littéraire avec France Culture
France Culture a commandé une série de textes à cinq écrivains :
Olivier Rolin, Jean Echenoz, Mathias Enard,
Maylis de Kerangal et Sylvie Germain
. Présentés sous forme de journal de voyage, les textes seront diffusés
quotidiennement à l’antenne en semaine pendant l’été à partir du 26 juillet de 13h30 à 14h.
Un événement organisé par Culturesfrance, opérateur des ministères des Affaires étrangères et
européennes et de la Culture de la Communication pour les échanges culturels internationaux,
Rospetchat, l’agence fédérale de la presse et des médias de Russie,
avec le soutien de la SNCF et de la Société des Chemins de Fer russes.
Année France-Russie 2010
Une année pour découvrir les multiples visages de la Russie
Organisée simultanément dans les deux pays, l’Année France-Russie 2010 vise, avec plus de 350 événements, à faire
découvrir les diverses facettes de la Russie en France et de la France en Russie.
La Russie est conviée à présenter sur l'ensemble du territoire français la richesse de sa culture, à travers un ensemble
de manifestations portant sur le patrimoine comme sur la création contemporaine. De même, le programme français en
Russie vise à faire mieux connaître notre pays tel qu’il est aujourd’hui.
Préparée par une étroite collaboration entre les deux Etats, cette Année aspire à élargir la vision que Français et
Russes se font du pays partenaire grâce à une multitude de projets portés par les responsables politiques, les acteurs
économiques, les professionnels de la culture et les artistes, la société civile et les médias.
Cette année 2010 devrait ainsi permettre d’explorer les liens historiques et vivants qui unissent la France et la Russie,
d’encourager des rencontres et des coopérations inédites, et de susciter un vaste débat d'idées de Brest à Vladivostok.
La programmation de l’Année France-Russie poursuit trois grands objectifs :
Inviter à découvrir ou à revisiter quelques pans essentiels du patrimoine artistique, historique et intellectuel de
la Russie
. Fondé sur la conviction profonde qu’on ne peut être homme de progrès sans connaître et comprendre
l’œuvre des siècles passés, ce propos est au cœur de l’exposition
« Sainte Russie »
au musée du Louvre, par exemple.
Mettre en lumière la création contemporaine russe.
La programmation de l’Année France-Russie 2010 propose de
découvrir tout un pan d’une création contemporaine qui a conquis de nouveaux lieux et une nouvelle reconnaissance en
Russie. Plasticiens, metteurs en scène, musiciens… présenteront leur travail aux quatre coins de l’hexagone à l’instar
du
collectif Blue Noses
au Musée des Beaux-arts de Nantes en novembre prochain, d’Irina
Korina
et
Alexeï Kallima
invités par le Mac/Val à Ivry en juin ou encore de
Vladimir Golubev
avec son spectacle
Non Solo
.
Favoriser les échanges et les projets conjoints entre artistes et institutions des deux pays
. La célébration des
littératures russe et française au festival
« Etonnants voyageurs »
de
Saint-Malo
puis le long du Transsibérien, de
Moscou
à
Vladivostok
, comme la création
d’Angelin Preljocaj
associant les danseurs de sa propre compagnie et ceux
du
Bolchoï
ou encore les trois coréalisations Franco-russes de Hip-Hop en tournée en France cet été, donnent une idée
de l’ampleur et de la variété des perspectives ouvertes.
L’Année France-Russie 2010, c’est également
des temps forts dans les domaines économiques
(Salon International
de l’Agriculture, Forum Economique de Saint-Pétersbourg, Séminaire ADEME …), des grands rendez-vous
sportifs
(Course à la voile Vendée/Saint-Pétersbourg), des événements
scientifiques et technologiques
(lancement de la
fusée Soyouz), des rencontres entre
étudiants
(Salon de l’Education 2010)… Autant de rendez-vous incontournables
qui marqueront la vitalité de la coopération franco-russe dans les domaines diplomatiques, économiques, scientifiques
et éducatifs.
www.france-russie2010.fr
L’Année France-Russie 2010 est organisée et mise en
œuvre par :
Pour la Fédération de Russie :
Le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Culture, le
ministère du Développement économique, le ministère de
l’Industrie, le ministère de l’Education et de la Science, l’Agence
fédérale Rossotroudnitchestvo et l’Ambassade de la Fédération
de Russie en France Président du Comité national l’organisation :
Serguey Narychkine
Coprésident du Comité mixte d’organisation et coordonnateur :
Mikhaïl Chvydkoï
Pour la France :
Le ministère des Affaires étrangères et européennes, le ministère
de la Culture et de la Communication, le ministère de l’Economie,
de l’Industrie et de l’Emploi, le ministère de l’Education nationale,
le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le
ministère de la Santé et des Sports, l’Ambassade de France en
Russie et Culturesfrance
Président du Comité national d’organisation : Bernard Kouchner
Coprésident du Comité mixte d’organisation : Louis Schweitzer
Commissaire général : Nicolas Chibaeff
L’Année France-Russie 2010 bénéficie du soutien d’un
comité de mécènes :
Partenaires médias :
Contacts Presse
Euro RSCG :
france-russie@eurorscg.fr / Tél : 01 58 47 86 79
Pierre Laporte Communication :
pierre@pierre-laporte.com / Tél : 01 45 23 14 14
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.