101 Trucs à Savoir Asbolument sur le Chocolat - Nouvelle cuisine ...

Publié par

101 Trucs à Savoir Asbolument sur le Chocolat - Nouvelle cuisine ...

Publié le : mardi 5 juillet 2011
Lecture(s) : 176
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Table des Matières
Histoire du Chocolat 3
Culture Mondiale du Chocolat 4
Découverte du Cacaoyer 5
Les Variétés du Chocolat 5
Anecdotes Chocolatées 5
Chocolat et Santé 6
Consommation Mondiale de Chocolat 6
Industrie du Chocolat 7
Dérivés du Chocolat 7
3 Découvertes supplémentaires 8
Avertissement
Ce document est un document gratuit. Vous pouvez le transmettre librement à vos amis, votre famille, vos connaissances ou le publier sur votre site internet à condition: de ne faire aucune modification au document, de ne pas envoyer de courrier intempestif (spam) pour le diffuser.
Copyright – NouvelleCuisineBio.com
TOUS DROITS RESERVES
Mentions légales:
NouvelleCuisineBio.com Page 2
L'information publiée dans ce document représente le point de vue de l'auteur en date de la publication. En raison de la rapidité avec lesquelles les conditions changent, l'auteur se réserve le droit de modifier et mettre à jour son avis basé sur les nouvelles conditions. Ce rapport a seulement un but informationnel. Bien qu'un gros effort ait été fait afin vérifier les informations fournies, ni l'auteur ni ses filiales ou associés n’assument les erreurs, les inexactitudes ou les omissions.
 L'Histoire du Chocolat
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Le premier Européen à avoir bu un chocolat chaud est Christophe Colomb en 1502.
Après avoir colonisé le Mexique, le conquistador espagnol Hernan Cortez revient en Espagne en 1528 avec sous les bras la recette des Aztèques du « xocoatl » (boisson au chocolat).
Hernan Cortez a développé la culture du cacaoyer sur les territoires espagnols. Les premiers pays qui en cultivèrent furent la République Dominicaine, Cuba et l'Équateur.
En 1876, le suisse Daniel Peter a créé le premier chocolat au lait... d'où la réputation des chocolats au lait suisses !
Le premier bonbon au chocolat a été fabriqué par le néerlandais Coenraad Van Hauten en 1828. Il a réduit de moitié la quantité de graisse contenue dans les fèves de cacao torréfiées et a ajouté des sels alcalins qui permettent de mélanger la poudre avec des liquides et du sucre.
Les mayas et les aztèques ont utilisé les fèves de cacao comme monnaie. Ce sont grâce à elles qu'ils faisaient des affaires florissantes, notamment sur les marchés.
Ce sont les aztèques qui ont inventé le chocolat chaud. Cependant, leur boisson était très amère car les fèves de cacao n'étaient alors pas accompagnées de sucre.
Les œufs en chocolat deviennent connus en Europe au début du XIXème siècle et sont commercialisés durant la période de Pâques.
9.
NouvelleCuisineBio.com Page 3
Au cours des deux derniers siècles, certains membres de l'église catholique ont tenté de mettre le chocolat sur la liste des aliments interdits pendant le jeûne et durant le carême (40 jours avant Pâques).
10. Il semblerait que Napoléon amenât toujours du chocolat avec lui lors de ses batailles. Il en mangeait quand il avait besoin d'énergie. Il va sans dire que son chocolat était de bien meilleur qualité que le « basique » d'aujourd'hui.
11. Poulain est l'une des marques de chocolat française les plus vieilles. C'est Victor Auguste Poulain qui a rendu le chocolat abordable à toutes les classes sociales.
12. En 1930, Ruth Wakefield a inventé les pépites de chocolat et les biscuits contenant des pépites de chocolat.
13. On dit que l'empereur aztèque buvait plus de 50 tasses de chocolat chaud par jour !
14. Les aztèques ont cru que le chocolat était un aphrodisiaque. La science n'a pas encore prouvé ce fait bien qu'on y ait trouvé de la phényléthylamine, substance qui apparaît dans le cerveau lorsque l'on tombe amoureux.
15. À l'époque de Louis XIV, le chocolat était un produit de luxe réservée aux riches. À tel point que le Roi Soleil a créé un poste spécial « le chocolatier du roi ».
16. Au Mexique, le jour de la fête des morts, la tradition veut que l'on s'offre du chocolat en souvenir des gens qu'on a aimé et qui sont morts.
 Culture Mondiale du Cacao
17. La cabosse qui protège les fèves de cacao peut être utilisée comme paillis (à base de paille à poser sur le sol). La cabosse contient 2,5 % d'azote, 1 % de phosphate, 3% de potassium et un pH de 5,8.
18. La France introduisit le cacao à la Martinique, en République Dominicaine, au Brésil et en Espagne.
19. L'Angleterre a commencé à planter le cacaoyer en Jamaïque, les Hollandais à Curaçao, aux Antilles.
20. Le cacaoyer ne peut être planté que dans des régions acclimatées. Précisément, il convient aux pays se situant autour de l'équateur : entre les latitudes 10° Nord et 10° Sud.
21. La Côte d'ivoire, le Ghana et l'Indonésie sont les plus gros producteurs mondiaux de cacao.
22. Des analyses et études suggèrent que les tout premiers cacaoyers sauvages viennent d'Amazonie au Brésil.
23. Hawaï est le seul État des Etats-Unis où l'on plante des fèves de cacao. Aucun autre État n'en cultive.
24. Le cacao dit « naturel » n'est pas traité chimiquement, il a donc une couleur plus claire et un goût plus aigre que le chocolat habituel qui lui, est alcalisé pour réduire son acidité.
25. La cabosse grandit 5 ans environ sur le cacaoyer avant d'être cueillie.
26. La cabosse rassemble les fèves de cacao, appelées graines. Ces cabosses poussent directement sur le tronc de l'arbre et non au bout des branches comme la plupart des fruits.
27. La cabosse a la forme d'un petit ananas. Dans la cabosse se trouvent entre 30 et 50 fèves de cacao.
NouvelleCuisineBio.com Page 4
28. 400 à 500 graines sont nécessaire pour obtenir 500 grammes de chocolat. Comptez le nombre de fèves alors nécessaires !
29. Les fleurs du cacaoyer sont fécondées par des sortes de petits moucherons. Ce type de moucherons sont les insectes qui battent des ailes le plus vite : 1000 fois par seconde !
30. Le chocolat bio est fait à partir de fèves de cacao qui ont été cultivées sans l'utilisation de pesticides chimiques de synthèse et sans OGM.
31. Le « chocolat d'origine unique » signifie que les fèves de cacao proviennent d'un seul pays ou d'une seule région, il n'y a donc pas de mélange et vous êtes certain de la provenance du chocolat que vous mangez.
32. Après fermentation, les fèves de cacao sont séchées au soleil et doivent recevoir moins de 6% d'humidité pour éviter les moisissures. Les fèves peuvent être ainsi conservées de 4 à 5 ans.
33. Les fabricants achètent le cacao aux agriculteurs dont le rôle est de le planter, le cultiver, le laisser fermenter, le sécher et l’entasser à la main pour stockage.
34. Au début du XXème siècle, les États-Unis comptaient déjà 40 000 barres chocolatées différentes.
35. Il y a entre 40 et 50 millions de gens dont la subsistance dépend du cacao : sans le commerce de cacao, ils mourraient de faim.
36. L'acidité du champagne et des mousseux ne s'harmonisent pas du out avec le chocolat : le résultat lorsqu'ils sont mélangés donne au chocolat un goût amer peu agréable. Essayez !
Le cacaoyer
37. Le nom scientifique du cacaoyer est « Theobroma cacao » qui signifie « nourriture des dieux ».
38. Les fèves de cacao sont les graines qui se trouvent dans la cabosse.
39. Le chocolat provient du fruit du cacaotier. La cabosse contient les fèves que l'on utilise pour faire le cacao (qui donne un chocolat très amer).
40. L'habitat naturel du cacaoyer est la forêt tropicale. Le cacaoyer utilise l'ombre de ses feuilles. C'est une ombre humide car les cacaoyers poussent souvent près des rivières.
Les Variétés de Chocolat
41. Il existe plusieurs variétés de cacao (dans l'ordre de quantités produites au niveau mondial) : les forasteros (majorité de la production mondiale), les trinitarios, les criollos, et le nacional. Il existe ensuite bien sûr d'autres variétés très peu produites. Le cacao, selon sa provenance, a un goût différent.
42. Le chocolat de couverture (utilisé comme matière première par les chocolatiers) contient au moins 32% de beurre de cacao. Il en contient plus que le chocolat dit « ordinaire ». Donc : méfiance sur les termes !
43. Le chocolat doux-amer et le chocolat semi-sucré désignent la même chose. Les deux types de chocolat contiennent au moins 32% de « liqueur de chocolat ».
44. Le revêtement en chocolat que l'on trouve souvent pour enrober les confiseries est préparé à partir de poudre de cacao, de sucre et d’huile végétale. D'un point de vue légal, on ne peut pas l'appeler « chocolat » car il contient trop peu de chocolat.
45. Le chocolat au lait contient au moins 10% de liqueur de chocolat et 12% de lait en poudre.
46. Le chocolat blanc ne contient pas de cacao, mais uniquement du beurre de cacao (et d'autres ajouts tels du lait, du sucre, etc). Il a été créé pour faire face au surplus de beurre de cacao, inutilisé lors de la fabrication de chocolat noir.
NouvelleCuisineBio.com Page 5
Anecdotes chocolatées
47. Dans le film d'Alfred Hitchcock « Psychose », le réalisateur a utilisé du sirop de chocolat pour simuler le sang dans la scène de la douche. Comment le sirop de chocolat peut-il se faire passer pour du sang ?... Simplement parce que le film est en noir et blanc !
48. Le « bonbon » est tout simplement la répétition du mot « bon » qui signifie quelques chose d'agréable.
49. Le chocolat fond dans la bouche car il fond à 36°... et la température du corps humain est de 37°.
50. Si vous laissez votre chocolat au soleil et qu'il commence à fondre, puis qu'il refroidit ensuite, vous voyez apparaître une fine couche blanche peu jolie mais inoffensive. Elle se compose simplement de poudre de cacao et de sucre.
51. En 1579, des pirates anglais ont attaqué un bateau sur lequel ils ont trouvé des fèves de cacao. Pensant que c'était des crottes de brebis, ils les ont toutes détruites !
52. Des scientifiques bretons ont créé un véhicule qui peut être alimenté en chocolat plutôt qu'à l'essence. La voiture se conduit à l'aide de deux biocarburants : l'huile végétale et le chocolat !
Chocolat et Santé
53. Les fèves de cacao contiennent une grande quantité de flavonoïdes, substances que l'on retrouve aussi dans le vin rouge, le thé vert, les fruits et les légumes. Ces flavonoïdes réduisent l'apparition des problèmes cardiovasculaires et ont un effet anti-cancer non négligeable.
54. Les graines (ou fèves) du cacaoyer sont amères. Elles contiennent de la caféine et de la théobromine qui leur donnent ce goût si fort et peu agréable.
55. Une portion moyenne de chocolat contient moins de caféine qu'une tasse de café décaféiné.
56. Le chocolat industriel contient de nombreux résidus de pesticides qui favorisent des maladies graves irréversibles. Il est important de privilégier le chocolat de qualité.
57. Ne donnez jamais de chocolat à votre chien car il contient de la théobromine qui est un stimulant du système nerveux. 60 grammes suffisent pour tuer un petit chien.
58. L'acide stéarique est un acide gras se trouvant dans la matière grasse du chocolat (= beurre de cacao) mais a l'avantage de ne pas augmenter le mauvais cholestérol (LDL).
59. Les fèves de cacao sont la plus grande source naturelle de magnésium.
60. Des études médicales ont montré qu'on ne peut pas devenir dépendant du chocolat et que ce dernier n'influence pas l'apparition de l'acné... Mais d'autres études montrent l'inverse... Qui croire ?
61. Au début du XIXème siècle, les pharmaciens français ont inventé des « losanges » en chocolat pour augmenter la bonne humeur et favoriser la digestion.
62. Le cacao n'a rien à voir avec la coca d'où l'on extrait la cocaïne.
63. 10 % de la dose journalière recommandée en fer se trouve dans 30 gr de chocolat noir non sucré. Il contient aussi les vitamines A1, B1, B2, C, D et E.
64. La phosphatidylcholine (= la lécithine, utilisée comme émulsifiant dans l'industrie alimentaire) réduit la viscosité du chocolat. Elle provient essentiellement du soja et permet aux fabricants de diminuer la quantité de poudre de cacao nécessaire pour fabriquer un chocolat... Donc : méfiance !
65. Le chocolat contient plus de 500 composants ! C'est plus du double du nombre de composants retrouvés dans les additifs à la fraise ou à la vanille.
NouvelleCuisineBio.com Page 6
Consommation Mondiale
66. Les américains consomment chacun 4,5 kg de chocolat par an ! Les européens, seulement 1,99 kg, mais ce chiffre est est à réduire si l'on prend en compte la moyenne suisse, qui est de 10 kg par personne et par an.
67. Le marché du chocolat en Europe dépasse les 20 milliards d'euros par an !
68. Environ 600 000 variétés de chocolat sont consommées par an dans le monde entier.
69. 71 % des américains qui mangent du chocolat préfèrent le chocolat au lait. La plupart des gens se trompent car le meilleur pour la santé, c'est le chocolat noir.
70. Aux États-Unis, plus de 36 millions de boites contenant des cœurs en chocolat sont vendues le jour de la St Valentin.
71. Le dessert préféré des français est le fondant au chocolat.
72. Les enfants âgés de 9 à 11 ans adorent le chocolat... Bien plus en moyenne que les plus petits.
73. En Suisse, chaque année sont mangés environ 9,5 kg de chocolat par personne tandis qu'en Chine les gens n'en consomment que 150 gr par personne et par an.
74. Dans des pays comme le Ghana ou la Côte-d'Ivoire, la population ne mange pas de chocolat car il coûte plus cher que la nourriture.
75. 52% des habitants des États-Unis ont décrété que le chocolat est leur aliment préféré.
76. Un occidental mange en moyenne 10 000 barres chocolatées au cours de sa vie. En ramenant ces chiffres à la semaine, cela fait 2,5 barres chocolatées par semaine (en considérant que nous vivons en moyenne 4000 semaines).
77. Les astronautes américains et russes utilisent toujours le chocolat comme un aliment riche nécessaire pour faire le plein d'énergie quand ils voyagent dans l'espace.
78. Souvent, le pourcentage de cacao contenu dans les tablettes de chocolat est noté sur l'emballage. Ce pourcentage indique alors la quantité de cacao que vous mangez.
79. D'une manière générale, au niveau mondial, les périodes de « surconsommation » du chocolat sont Noël et Pâques.
L'industrie du Chocolat
80. Quand on écrase les fèves de cacao, apparaissent alors une matière grasse et une matière ferme. La matière grasse est appelée « beurre de cacao ». La matière ferme est utilisée pour produire la poudre de cacao.
81. Les fèves de cacao sont séchées au soleil pendant 7 jours après cueillette et avant d'être apportées aux fabricants de chocolat.
82. On écrase les graines torréfiées de cacao pour séparer ce qui devient la poudre de cacao et ce qui devient le beurre de cacao.
83. La liqueur de chocolat est produite à partir des fèves de cacao.
84. La fermentation est un processus important lorsque l'on veut transformer les fèves de cacao en chocolat. Sans cette étape, les fèves n’auront pas le goût de chocolat que l'on connaît.
85. Quatre graines (= fèves) de cacao sont nécessaires pour obtenir 30 gr de chocolat de lait, il en faut 12 pour avoir le même poids de chocolat noir.
86. Le tempérage est un processus dans la fabrication du chocolat qui a pour mission de durcir le beurre de cacao. Cela donne au chocolat un aspect brillant et lisse.
87. Les fabricants chocolatiers utilisent 40 % de la production mondiale d'amandes et 20 % de la production mondiale de cacahuètes.
88. Rodolphe Lindt, le fondateur des chocolats Lindt a inventé le « conchage », procédé encore utilisé lors du brassage et du chauffage du chocolat pour améliorer sa saveur et sa finesse.
89. La première fabrique française de chocolat est créée par Jules Pares en 1814, dans le sud de la France.
90. Le commerce équitable signifie respecter les droits de l'homme en prenant compte les coûts réels de production, tant humains, que sociaux et environnementaux. Il permet aux producteurs de recevoir un revenu plus juste. On reconnaît facilement ces produits car ils portent le label « Commerce Équitable » (Fairtrade).
91. Près de 65 % des marques de bonbons américains existent plus de 50 ans... C'est donc une entreprise bien rentable !
NouvelleCuisineBio.com Page 7
Les Dérivés du Chocolat
92. Un « mollinilo » est un petit moulin manuel qui sert à faire mousser des boissons chocolatées. Il suffit de faire tourner le manche entre les deux paumes de la main. Le mouvement permet de rendre la boisson mousseuse.
93. Une « mousse » désigne généralement un dessert à base de crème. Les premières recettes de mousse au chocolat ont été notées dans le livre du français Menon au XVIIIème siècle. Dans ce livre, l'auteur décrit la boisson favorite de Louis XV faite à base de chocolat fondu, d'eau bouillante et d'œufs.
94. Peintre et cuisinier, Henri de Toulouse-Lautrec écrit une recette de mousse au chocolat en l'appelant « mayonnaise au chocolat ».
95. Les truffes en chocolat ont ce nom car elles ressemblent aux petits champignons (les truffes) de luxe que l'on achète très cher.
96. La fabrication de la ganache remonte aux années 1850, c'est un mélange de crème fraiche et de chocolat.
97. Les « pots de crème » sont des desserts français. Il y en a de toutes les saveurs, notamment avec du chocolat. Ce dessert est à base d'œufs et de lait.
98. Le moka est une boisson contenant du café et du chocolat. Son goût et son arôme montrent qu'ils peuvent agréablement être mélangés ensemble.
99. La première recette de « brownies » apparaît dans le catalogue américain « Sears, Roebuk & Co » en 1897. Le brownies est à la base un petit gâteau plat. L'histoire veut que le cuisinier a oublié de mettre la levure dans son gâteau au chocolat, ce qui l'a transformé en brownies, pâtisserie que l'on adore toujours autant aujourd'hui !
100.Les premières barres chocolatées apparaissent dans les années 1900. Chaque pays lance une marque différente : le Milky Way aux États-Unis, le Toblerone en Suisse, le Nuts aux Pays-Bas, etc.
101.Faites vous plaisir, mangez du chocolat, osez la gourmandise, mais n’oubliez pas de lire les étiquettes pour connaître la composition de votre chocolat, de votre biscuit chocolaté ou autre...
Quoi d'autre pour vous faire plaisir ?
Et si la découverte du chocolat ne s'arrêtait pas là ?
Retrouvez le plaisir de vos 5 sens, replongez dans l'histoire assionnante du chocolat, a renez ses bienfaits pour la santé et les erreurs à éviter...
Vous vo a erez au coeur de la ourmandise ermise avec notre ebook «Le chocolat et ses secrets».
NouvelleCuisineBio.com Page 8
Et si le bio devenait à votre portée ?
Vous ne croyez pas si bien dire ! Le bio aujourd'hui n'est plus une barrière financière insurmontable. Il suffit de mettre en pratique quelques astuces testées par nos experts culinaires bio pour comprendre comment dépenser moins en mangeant mieux... Un jeu d'enfant !
Mini Cours Gratuit'Pourquoi le Bio est moins cher?'
Ce n'est pas parce que vous mangez bio que vous devez vous priver de chocolat !
Qui a eu cette idée saugrenue ?
Apprenez pas à pas une cuisine savoureuse, différente et peu onéreuse grâce à notre cours de cuisine bio en ligne... Vous verrez que la cuisine bio ne vous prive de rien tout en protégeant votre santé et celle de votre famille.
Lien :Cours de Cuisine Bio en Ligne
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.