REVESDIAB' info

De
Publié par

REVESDIAB' info

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 198
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
A N N É E2 0 0 8
N ° 5 9
M A R S - A V R I L2 0 0 8
Ces dernièresCommission d'Instruction annéesà venir années, le ré-des Réseaux, nous pouvonsl ’ e x p é r i m e n -Edito seau a expéri-v o u sa n n o n c e rq u et a t i o nd e menté puisREVESDIAB a réussi sonnouveaux dispositifsafin généralisé à «examen de passage » et vad’améliorer encore la qualité t o u ts o nt e r r i t o i r epoursuivre et étendre sesde la prise en charge des d’intervention, des actions actionsauprès de ses usagers: l’Accompagnement souvent novatrices, dont adhérents.Infirmier, les Ateliers Activité certaines ont essaimées auNous sommes dans l’attentePhysique et Santé, la future plan national.du montant définitif de notreMaison du Diabète de Suite au dépôt en janvier durefinancement par l’UnionMelun… dossier de refinancement pourRégionale des Caisses REVESDIAB’infos’en fera la période 2008/2011 et àd’Assurance Maladie maisl’écho dans les prochains l’audit du 18/03/08 par lanous préparons pour les troisnuméros. C.Q
Le Chocolat N’accordant aucuneTout commence par le Histoire Fabrication importance aux fèvestravail manuel considé-de cacao offertes par les amérindiens enrable de larécoltedes fèves de la cabosse, D A N SC E N U M É R O:fruit jaune orangé du cacaoyer. Après une1502, l’explorateur Christophe Colomb, laissa ainsi le privilège à Hernan Cortèssemaine defermentation, les fèves sont L’Edito :1 de rapporter ce ‘trésor’ à l’empereurséchéesau soleil ou sous air chaud pendant d’Espagne, Charles Quint, lors de la uneà quatre semaines. Elles correspondent Le chocolat et son 1alors au cacao marchand. Les fèvesconquête du ‘Nouveau monde’, 22 ans plusnettoyéeshistoire tard. Les premières chocolateriesvont êtretorréfiéesafin de développer Les bienfaits de espagnoles furent créées en 1580. Enl’arôme du chocolat et vont être ensuite l’activité physique France, le chocolat a été découvert enconcasséesen petites particules prenant le 1615 lors du mariage de Louis XIII avecnom de grué. Ce dernier va être finement Louise et Marcel2 l’infante d’Espagne, Anne d’Autriche etbroyéà chaud formant une "matière grasse Le coin de la devint à la mode à la cour de Louis XIVde cacao" fondue qui une fois refroidie 3 diététique grâce à la reine. Longtemps consommédeviendra la "masse de cacao": beurre de Courrier des sous forme de boisson chaude, lecacao + matière sèche de la fève. Leconchage 4 lecteurs chocolat ne devint tablette et ne futest l’étape décisive de l’obtention d’un commercialisé sous cette forme qu’auchocolat de qualité. Elle permet l’élimination La vie du réseau4 XIXe siècle grâce aux progrès dede trace d’humidité résiduelle, des arômes Calendrier4 l’industrialisation. Les premièresindésirables, l’évacuation de l’excès d’acidité fabriques de chocolat arrivent en Europeet d’amertume, l’exhalation des arômes et avec les futurs grands noms de ce qui val’obtention d’une pâte veloutée et moelleuse. devenir au milieu du siècle une industrieDivers ingrédients comme le lait, le sucre chocolatière. La tablette de chocolat estpeuvent être introduits à cette étape. Le inventée en 1802, le chocolat en poudretempérage, refroidissements et chauffages en 1828 et le chocolat au laitsuccessifs, permet la cristallisation du REVESDIABchocolat. La dernière étape est leen 1875. Les premières barres chocolatées apparaissent enmoulagedu chocolat prêt à être Réseau de santé Val de Marne Essonne Seine et Marne pour les diabétiques de type 21920. déguster.P A G E1
Quelques constats :
1. Nos loisirs sont passifs: télévisions, informatiques, lecture, consoles de jeux… 2. Nos modes de t r a n s p o r te td e communication sont plus évolués. De ce fait, entre la s é d en t a r i s a t io nd e s i n d i v i d u se tl a modernisation du mode d ev i e ,l ’ a c t i v i t é physique quotidienne diminue.
Les bienfaits de l’activité physique
Sur la santé :L’activité physique permet de : améliorer l’équilibre du diabète en- contrôlant l’équilibre glycémique : les muscles utilisent directement le sucre; - améliorant la sensibilité à l’insuline ( diminution de l’ insulino-résistance); diminuer le risque cardio-vasculaire car elle diminue la graisse viscérale; améliorer la pression artérielle au repos; contrôler l’hypertension artérielle; augmenter le « bon » cholestérol (HDL-chol); améliorer la condition physique ( augmentation de la VO2max); .combattre l’ostéoporose
Sur le bien-être :L’activité physique contribue au bon fonctionnement de l’organisme améliore la qualité du sommeil facilite la circulation du sang augmente les dépenses énergétiques permet une meilleure répartition du poids (perte de poids) facilite l’arrêt du tabac aide à gérer son stress procure une meilleure estime de soi améliore les capacités dans la vie quotidienne procure un bien être psychologique : amélioration de l’humeur, de l’état dépressif lutte contre l’isolement. L’équipe des éducateurs médico-sportifs
Pour que notre gourmandise n’ait pasd’effets sur nos « tablettes abdominales »…
Relever le bassin, jambes pliées au niveau du torse. Répéter ce mouvement 3 x 10 fois. Conseillée aux débutants ou aux personnes ayant des problèmes de dos.
Louise et Marcel REVESChapitre 2
La lettre du médecin du travail allait Le point de vue du attendre quelques temps ! rofessionnel de  Nousavions passé un agréable séjour anté : chez nos enfants et avions fêté  Lediabète de type 2 est parfois dignement la naissance de qualifié de «petit diabète »,en Jeanne . Ce qui, à Toulouse, se particuliers au début, lorsque le t r a i t e m e n tp r e s c r i tc o m p o r t erègle souvent autour de copieux uniquement ce que nous appelons«des repas. mesures hygiéno-diététiques », c'est- Mais,malgré moi, je ne à-dire, des consignes sur l’alimentation, parvenais pas à profiter l’activité physique, le tabac. pleinement de ces moments…  Le‘petit diabète’ fait aussi j’étais inquiet, sans le savoir. référence, en s’y opposant, audiabète de type 1 quiest le diabète insulino-Louise a commencé à s’interroger dépendant du sujet jeune ; il nécessite sur mon compte : « Marcel est un d’emblée le recours aux injections homme jovial, expansif ; et il était d’insuline car l’organisme n’a plus la tellement heureux à la naissance capacité de fabriquer sa propre insuline. de Jeanne ! Pourtant, je le sentais  Mais,même sans comprimés à taciturne, irritable : quelque prendre, ni piqûres à faire, lediabète de type 2 est une maladieà partchose n’allait pas. » entière, silencieuse au début,chronique,  Anotre retour, Louise ne qui évolue progressivement, et qui doit m’a plus lâché ; j’ai fini par êtreprise en compte dès que possible. prendre RDV avec mon médecin traitant.
Lors de la consultation, après m’avoir
écouté puis ‘taquiné’ sur mon poids, il
m’a examiné et m’a fait un petit test de prise de
sang au bout du doigt.
 Etlà, il m’a dit que ma glycémie était trop
élevée: ce qui correspondait à un taux excessif
de sucre dans le sang et confirmait ce que le
médecin du travail avait écrit.Il m’a remis une
prescription d’examens à faire au laboratoire
pour affiner son diagnostic.
 Devantmon inquiétude et celle de Louise, il
nous a affirmé que pour le moment il fallait
surtout surveiller mon alimentation, faire « un
peu de régime » comme il disait.
 Dèsle lendemain matin, j’allais au laboratoire,
à jeun comme cela m’avait été précisé.
 Lesoir même,la laborantine en me
remettant mesrésultats d’examens me dit que
je devais revoir mon médecin rapidement. Je la
questionnais et j’insistais tant qu’elle évoqua
un « petit diabète ». Et peut être pas si
« petit » que ça, à la manière dont elle
m’annonçait tout cela !...
P A G E2
N ° 5 9
Le coin de la diététique :LeC h o co l at
Lechocolat renfermedes minéraux (phosphore, magnésium, potassium), des oligoéléments (fer, zinc, manganèse, cuivre et sélénium), des vitamines (B2B et3) et regorge d’antioxydants (polyphénols) sous forme de flavonoïdes. Certaines personnes recherchent dans le chocolat un effet antidépresseur avec la phénylétylamine, ou tonique avec la caféine, la théobromine et la théophylline. Mais il semble au vu des quantités nécessaires pour obtenir ces effets, que la sensation de bien être liée à la consommation de chocolat soit due au plaisir qu’il procure et aux endorphines sécrétées au moment de cette délectation !
Chocolatet diabète ETIQUETTES Certes, le chocolat en tablette contient beaucoup de lipides ( 32% Prenez le temps de regarder les de graisses) et de glucides ( 52%de sucres) mais c’est aussi un étiquettes, vous verrez que l’apport aliment avec un index glycémique (IG) bas, notamment pour le énergétique entre les différentes chocolat noir >70% de cacao. L’IG est la capacité d’un aliment ingéré à tablettes varie peu : 520kcal pour élever la glycémie. Donc,en cas d’hypoglycémie, le chocolat vous 100g de chocolat noir et 544kcal pour resucrera très mal : l’élévation de la glycémie n’étant pas assez le chocolat au lait, en moyenne. rapide. Deschercheurs ont montré que quelques carrés de chocolat Le choix d’un chocolat "allégé" est noir très riches en cacao pouvaient avoir une action sur la coagulation discutable car il peut être plus gras et et la pression sanguine, diminuant ainsi le risque d’obstructions des donc plus énergétique qu’un chocolat artères (thrombose). Cet effet semble imputable aux flavonoïdes noir, plus savoureux et souvent moins (principalement les catéchines), qui sont aussi responsables d’autres cher. Les chocolats avec les plus effets cardioprotecteurs (diminution de l’oxydation du LDL faibles teneurs en sucre sont plus cholestérol dit "mauvais" cholestérol et augmentation du HDL riches en cacao et donc plus riches en cholestérol dit "bon" cholestérol). graisses. Bien qu’essentiellement constituées d’acides gras saturés, les graisses De plus, l’adjonction de fructose à la du beurre de cacao, avec 53% d’acide stéarique, élèventmodérément place du sucre peut favoriser une le taux de cholestérol; même si, consommées en grande quantité, elles hypertriglycéridémie.augmentent lerisque cardiovasculaire. Le chocolat peut donc être consommé, maisoccasionnellement. A noter qu’il est déconseillé pour les personnes souffrant de reflux gastro-œsophagien (reflux d’acidité), de lithiases rénales récidivantes (calculs) et de lithiases biliairesFouquet. L.
Deux carrés par jour suffisent !!! Souvent "diabolisé", le chocolat fait partie des plaisirs gourmands qui peuvent s’intégreroccasionnellement et sans excèsdans une alimentation équilibrée, ce qui peut aider à supporter les contraintes d’un régime. Deux carrés (10g) de chocolat noir apportent 3g de graisses et 6g de sucres soit l’équivalent d’une petite c. à café rase de beurre et d’un sucre: vous pouvez l’intégrer facilement dans votre ration glucidique de la journée, avec un café en fin de repas par exemple. Ce ne sont pas les propriétés intrinsèques d’un aliment qui font prendre du poids mais la qualité et la quantité globale de la ration alimentaire. De plus, ce qui est interdit est souvent d’autant plus désirable, difficile alors de ne pas succomber en excès à ce plaisir et se sentir coupable alors qu’en réalité ce soit disant "péché" renferme beaucoup de vertus ! Aussi, il est préférable de consommer plutôt du chocolat noir, plus riche en cacao pour ses "vertus" et parce qu’il satisfera mieux les papilles par sa saveur plus prononcée. Prenez le temps de le déguster lentement et avec modération !
RECETTE
Mousse au chocolat allégée Ingrédients pour 4: 100g de chocolat noir pâtissier 3 blancs d’œuf Préparation : Monter les blancs en neige. Faire fondre le chocolat cassé en morceaux au bain marie ou aux microondes (puissance médium 1 minute avec 4 c. à soupe d’eau). Incorporer les blancs délicatement au chocolat fondu que vous avez préalablement bien mélangé. Réfrigérer. Ce dessert apporte par personne 8,6g de lipides et 12,6g de glucides soit environ l’équivalent en graisses d’1 portion de fromage de 40g et en sucres d’un petit fruit ou d’un 1/2 fruit.
P A G E3
REVESDIAB Réseau de santé Val de Marne Essonne Seine et Marne pour les diabétiques de type 2
Nous contacter
Secrétariat :01 60 86 52 82
Messagerie :sec.revediab@wanadoo.frrnet :www.revesdiab.frSite Inte
Adresse postale :18 avenue de la vénerie  91230Montgeron
Le réseau REVESDIAB est membre de laFREDIF, Fédération des Réseaux Diabète d’Île de France
 CourrierdeslecteursVoilà une initiative qu'elle est bonne que ce nouveau bulletin interactif sur lequel on va pouvoir tchatcher. D'accord, c'est bien, mais au chapitre "critiques", pourquoi nous faites-vouslanguir en annonçant sur la page 1 les nouveaux traitements attendus pour le diabète de type 2, sans nous les révéler ? ….  C'estcomme la lettre de Marcel, juste quand ça commence à être intéressant, au moment où il avait prévu d'allerà Toulouse avec sa nana pour voir leur fillotte qui venait de naître, y'a marqué : ‘A suivre’… Va encore falloir attendre, ça angoisse, et le stress c'est pas bon pour les problèmes cardio-vasculaires et le diabète, alors balancez-nous des trucs entiers siou-plaît, et s'il faut encore attendre 8 mois pour avoir des nouvelles sur l'AG de l'année précédente, on n'est pas sorti de l'auberge, ou "on n'est pas couché" comme dirait Ruquier. A vous relire bientôt.CB NDLR :Rendez-vous, donc, à la prochaine AG !
La vie du réseau :Après négociation avec l’URCAM, nous avons dû réaliser de difficiles arbitrages financierspour maintenir la continuité de la prise en charge des soins podologiques aux diabétiquesà haut risque de lésion des pieds(patients gradés 2 ou 3) par le réseau en attendant que la convention entre les podologues et l’Assurance Maladie, signée le 21/12/07, soit appliquée sur le plan comptable et permette au Régime général de rembourser aux patients les honoraires versés aux podologues pour les actes effectués. En l’état actuel, les usagers gradés 2 ou 3 seront pris en charge en prestation dérogatoire du er 1 marsau 30 juin 2008, date à laquelle l’Assurance Maladie devrait être enfin en mesure de prendre directement le relais. Le cahier des charges de cette prestation devra être strictement respecté, vos soignants médecins et podologues ayant déjà reçu une lettre reconfirmant le protocole initial. Merci de nous contacter en cas de difficulté d’application de cette prolongation du dispositif
 Calendrier
Renseignements et inscription:01 60 86 52 82
A noter dans vos agendas :lad i a bé t i q u e sq u id e sF ê t e ATELIERS DIETETIQUES prochaine Assemblée Générale du bougent: le 10, 11 et 12 mai à ARPAJON:le mercredi de 17h réseauaura lieu le25 juin à Reims, organisée par Union Sports à 19h avec Aurélie 20h00 dansle nouvel auditorium et Diabète (www.usd.asso.fr)—————–—-—————-—————–—-—————-duCHIC à Créteil. CORBEIL: le vendredi de 14h à ————————-——————————————————————Journée enForêt de 16h avec Aurélie L’HAY LES ROSES: le 4èmeFontainebleaule 18/06, avec Anne, —————–—-—————-vendredi du mois, consultation Martine et Yannick: 2h de marche, EVRY: le mardi de 14h00 à d’activité physique adaptée de pique-nique et 1 h de ‘parcours 15h30 avec Aurélie 13h30 à 16h30 avec Anne (23/05,—————–—-—————-santé’. etc.)LES ULIS: le mardi de 10h00 à —————–—-—————-St FARGEAU PONTHIERRY: le —————–—-—————-midi avec Florence L’HAY LES ROSES: le jeudi de samedi de 10h à midi, parcours de —————–—-—————-9h30 à 10h30, atelier d’expression VITRY SUR SEINE:Diabète marche avec Yannick(17/05, corporelle au dojo ‘Vallée aux et Ramadan, le mardi de 14h00 24/05, 07/06, 14/06, 21/06, renards’ avec Anne.28/06, 05/07, 12/07).à 16h00 avec Aïcha et Loïc. P A G E4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.