Transcription - LA CREPE BRETONNE Le client: Bonjour! Le garçon ...

De
Publié par

Transcription - LA CREPE BRETONNE Le client: Bonjour! Le garçon ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 172
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
© LINGUAPOLIS – University of Antwerp (BE) 2008
LA CREPE BRETONNE Le client:Bonjour! Le garçon:Bonjour, Monsieur, vous avez fait votre choix? Le client: Oui, je voudrais manger une crêpe avec du fromage râpé et un oeuf, s’il vous plaît. Le garçon:Vous voulez dire probablement “Une complète”? c’est une crêpe salée avec du fromage râpé, un oeuf étalé et une tranche de jambon, c’est ça? Le client:Oui, c’est exactement ce que je veux. Le garçon:Et pour boire, Monsieur? Je peux vous conseiller le cidre qui est idéal pour accompagner les crêpes. Le client: C’estbon, un verre de cidre, s’il vous plaît. Le garçon:D’accord, Monsieur. Le garçon:Voilà “la complète”, Monsieur. Bon appétit! Le clientMerci, . Le garçon:C’était bon? Le client:C’était merveilleux! Merci. Vous pouvez apporter l’addition, s’il vous plaît? Le garçon:Bien sûr, Monsieur. Le garçon:s.v.p.Ça fait 16 €, Le garçon:Merci beaucoup. Au revoir Monsieur! Le client: Au revoir. Mmmmmm, que c’est bon, les crêpes! D’où vient en fait cette tradition de manger des crêpes? L’origine de la crêpe remonte à l’Antiquité romaine. En effet, les Romains avaient déjà l’habitude de manger des crêpes pendant les fêtes de la fécondité qui avaient lieu au début de février, et qui saluaient le retour du printemps. Ces fêtes étaient condamnées par le pape Gelase en 494 et remplacées par la fête de la Chandeleur, le deux février. Comme c’est le cas pour bon nombre de fêtes, il règne toujours une atmosphère de superstition autour de la Chandeleur. Dans les campagnes, on dit qu’il faut manger des crêpes à la Chandeleur pour avoir une bonne récolte. Et pour plus d'efficacité, il faut, en faisant sauter les crêpes, en envoyer une au dessus d'une armoire. Pas évident !!! Il y en a aussi qui font sauter leur première crêpe de la main droite, une pièce d’or dans la main gauche, pour s’assurer la richesse l’année à venir. Ce n’est pas qu’à la Chandeleur qu’on mange des crêpes! Elles sont même devenues un plat très “populaire”!Peutêtre avezvous le souvenir des bonnes crêpes savourées pendant les vacances en Bretagne, dans de pittoresques crêperies? Mais il ne faut pas aller en Bretagne pour pouvoir en manger. Les crêpes bretonnes sont connues dans le monde entier. Au cours du XXe siècle, beaucoup de Bretons ont émigré et des crêperies bretonnes ont été créées dans de nombreux pays.
1
© LINGUAPOLIS – University of Antwerp (BE) 2008
Mais … comment estce qu’on prépare ces crêpes bretonnes? On a demandé à Mariette Langlois, cuisinière dans une crêperie, comment elle les prépare. Mariette Langlois:“Préparer des crêpes est très facile. Pour préparer la pâte il faut 500 g de farine, 250 g de sucre, 100 g de beurre, 10 cl d’eau, 1 litre de lait, 5 oeufs et une pincée de sel. Faites d’abord fondre le beurre. Ensuite versez la farine dans un grand saladier et ajoutez les oeufs, le sucre et le sel. Mélangez le tout. Versez après le beurre fondu et le lait et mélangez. La pâte doit être presque liquide. Laissez reposer la pâte une heure ou deux. La cuisson de la crêpe est simple: Il faut prendre une demilouche de pâte et la verser dans la poêle en commençant tout de suite à bouger le poignet afin de répartir la pâte sur l’ensemble de la poêle! Laissez chauffer sur le feu jusqu’à ce que la crêpe soit assez consistante pour la retourner. Vous pouvez simplement glisser la spatule et la retourner, mais si vous êtes adroit, vous pouvez faire sauter la crêpe en appliquant la méthode du looping! Attention à ne pas donner un coup trop fort sinon vous pourriez décorer votre plafond! Cuisez ensuite quelques secondes de l’autre côté et glissez la crêpe dans une assiette. Il faut tenir les crêpes au chaud jusqu’à la fin de cuisson de toutes les crêpes. Ce dont je parle ici, ce sont les “crêpessucrées”, à la farine de froment. Nombreuses sont pourtant aussi les recettes de “crêpes salées” ou “galettes” au sarrasin, (du blé noir). Autrefois les paysans mangeaient les galettes ou crêpes avec un morceau de beurre salé ou juste un oeuf. Aujourd’hui les variations sont infinies: sucrées, fourrées de confiture ou de crème, flambées ou non, au chocolat et au rhum, aux pommes et aux noix, à l’anis et au pastis, à l’orange etc. etc.,les crêpessont un excellent dessert; salées, enrichies de jambon, de champignons, de roquefort etc.,les galettessont des entrées consistantes et même souvent, un plat de résistance apprécié.” Les crêpes, c’est un mets pas cher, facile à réaliser et que l’on peut varier à l’infini! Installezvous donc à la cuisinière pour faire sauter les crêpes pour la fête d’anniversaire de votre ami/e, ou visitez une bonne crêperie près de chez vous pour savourer une galette ou crêpe délicieuse en bonne compagnie! Pensez donc aux crêpes – salées ou sucrées – même après la Chandeleur!
2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.