SKI EN MONGOLIE

Publié par

SKI EN MONGOLIE

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 97
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
Sur la grande arête du Khuiten. A l’arrière-plan on distingue la chaîne mystérieuse de Tova en Chine
Sur les traces de Gengis Khan SKI EN MON
T E X T E / P H O T O SMario Colonel, Servoz (F) onnuepourêtrelepaysdeGengisKhan,lundes  grandsconquérantsdumonde,laMongolieest C avanttoutunpaysdechevaux,composédune  immensesteppeoùsedéplacentnomadesettroupeauxde  chèvresetdemoutons.Pourtant,aunord-ouest,unesérie  dechaînesdemontagnes,dontcelleduTavanBogd,ré-servedebienagréablessurprisesauxskieursetalpinistes  quivoudraientexplorercetterégion.  
32
L E S A L P E S1 / 2 0 0 6
La plus haute montagne de Mongolie
Cematin,leventtapefortsurlatente.Jenfonceencore  plusmonbonnetsurlatêteavantdesortirdemonduvet.  LebeautempséclairelachaîneduTavanBogd.Ilfait  20°Cavecunventà50km/h.Auloin,leKhuitenplus  hautsommetdeMongolieà4374mdaltitudeestdé-gagé.Cestaujourdhuioujamais.Voilàmaintenantplus dequinzejoursquenousexploronslesmontagnesde  lAltaï.Situéeaunord-ouestdupays,àlafrontièreavecla  ChineetlaRussie,cetterégionessentiellementdésertique  
GOLIE
comprendquelquesbeauxmassifsmontagneux.Lachaîne  duKhangaïaveclemontOtgonTenger,lazoneduTsam-bagaravetsurtoutcelleduTavanBogdavecsescinqmon-tagnessacrées:lepicKhuiten,leMalchin,leNaran,le  BurgitetleNairamdal.AudépartdÖlgiy,enété,destrek-keursetquelquesalpinistestententderejoindrelazonedu  TavanBogd(unecentainederandonneurspouràpeine  unevingtainedegrimpeurs).Parcontre,auprintemps,  lorsquecesmassifssontenneigés,raressontlesskieursà  tenterunedecesfacespropicesauski-alpinisme.  
Des sommets inatteignables
Photo : Mario Colonel
Lhistoiredecesmontagnesesttouterécente.La«collabo-ration»aveclegrandfrèresoviétiqueetlestensionsavec  lancienalliéchinoisontlongtempsfaitdecettezoneun  nomanslandquinavaitquunintérêtgéopolitique.Cest  en1956seulementquelerussePieskarvetdouzeMongols  gravissentpourlapremièrefoisleKhuiten.Lachutedu  communismeetlouverturedecetimmensepays(trente cinqfoislaSuisse)voientapparaîtrelespremiersOcciden-
L E S A L P E S1 / 2 0 0 6
33
POUR L’ALPINISTE, LE SKIEUR ET LE RANDONNEUR
Approche du Khuiten sous la face E du Naran
Arête NE du Khuiten avec la face N entièrement vierge vue de face
Photos : Mario Colonel
a ifduTamsa
tauxdanscesecteur.En2002,cestuneexpéditiondAmé-ricainesquiseraitlapremièreàavoirdescenduàskisces  différentssommets.Laspectpeuexplorédecesespaces  nousacertainementmotivésàdécouvrirparnous-même  lesmontagnesmongoles. Nara,laresponsabledelagencequisoccuperade  notrelogistique,nousavaitprévenus:«Ici,lamétéoau  printempsestcommelecaractèredesfemmes,instable...»  Unemétaphorequicorrespondaitbienàcequinous  attendait.Pendantcinqjours,avecnos4soviéti-4 ques,nousavonsdabordcherchéàrejoindrelemassifde  lAïmak.Brinqueballésdanscesantiquesengins,cassant  parfoisdespièces,demandantnotrecheminauxnoma-des,nousnavonsfaitquapercevoircettechaînecachée  derrièreunemultitudedecrêtesetdecontreforts.Des  
N
Sur la longue arête du Khuiten qui fait plus de 2 km
rivièresencoregelées,dautresenpleinecrue,despistes  impraticablesencettesaisonnousontobligésàdéclarer  forfait.Aprèsunedernièreobservationàlajumellequi  faisaitapparaîtrelapenteencoreplusraideetlesséracs  particulièrementmenaçants,nousavonsdécidédopter pourlemassifquiprésentaitleplusdegarantie:celuidu  TavanBogd.
Sur les traces du léopard des neiges
DepuisÖlgiy,deuxjoursdepistenousmènentaupoint  dedépartdenotreexpédition.Nousavonsdroitàunder-niercontrôleenrègleparungroupedemilitairesmon-golssortistoutdroitdus.reTestaaréDestrdanDelssru
L E S A L P E S1 / 2 0 0 6
35
POUR L’ALPINISTE, LE SKIEUR ET LE RANDONNEUR
 Pic sans nom (3768 m)
vestesdecombat,lecalotmilitairedetravers,ilsressem blentauxhérosduromandeDinoBuzzati,habitéspar  linactionethantésparunennemiquinexistequedansle  vent.Noussommesbienauboutdumonde,lesfrontières  russesetchinoisessontjustederrièrenostêtes.Nousen tronsdanslepaysduléoparddesneiges.Cestdailleurs  sestracesquinousaccueillerontlorsdenotrepremière  reconnaissancesurleglacierAlexander.Bienmarquées danslaneigeprofondepuisseperdantdansuneparoi  presqueverticale.Leléoparddesneigesesticilemaître  absolu.Commentfait-ilpourrésisteràlhiveralorsquele  thermomètredescendsouslabarredes60°C?Lescar cassesdechevauxetdovinstémoignentdanstouslesal pagesdeladuretéduclimat.LesquelquesKazakhsqui  viventdansceshauteurssecalfeutrent,sechauffanten coreaveclabousedevache,nesortantquepourchasserle  louplorsquilsapprochedesbergeries.Mêmeencemois  demai,leclimatestrude.Endouzejoursaucampdebase  (à3000mdaltitude),nousgarderonsconstammentle  bonnetsurlatêteetcestdanslemauvaistempsquenous  effectueronslaplupartdesascensions.Nousveilleronsà  toujoursgarderunpeuderéservedénergieetànepas  surestimernoscapacitéstechniques,carnoussavonsque  lepremierpostedesecoursestàplusdetroisjoursde  voiture.NousgravissonsleNaranetleMalchinavecun  tempsmaussade.Unecouléedesurfacedansladescente  raideduNaran(passageà45°)merappelleramêmeque  laneige,icicommeailleurs,esttoujoursapteàcouler.
36
L E S A L P E S1 / 2 0 0 6
-
-
--
-
 Burgit
L’ascension du Khuiten
 Snow Church
 glacier Alexander
Cematin,alorsquenousavalonsnotredéjeunerdansla  tentemess,noussavonsquecestpeut-êtrenotreunique  chancedegravirleKhuiten.Entrenteminutes,nousre joignonsleglacierPotanineparlamoraine.Longdeplus  devingtkilomètres,ilressembleunpeuauglacier  dAletschavecbeaucoupmoinsdecrevasses.Ilnousfaut  dabordleremonter.Pendantplusdetroisheures,àlabri  duvent,nousprogressonssurunglacieràpeuprèsplat.  A3670m,nousrejoignonsennlarête.Adroite,une  bellearêteourléeseperddanslesnuages.Uneéclaircieme  permetdevoirquellerejointleSnowChurch,undes  sommetsdumassif.Leventredoubledintensitépuis,su bitement,dégagelesnuages.Noussommessuruneim mensearêtedeplusdedeuxkilomètres.Sileversantnord  bordéparquelquesséracsconserveencoreuncaractère alpestrefamilier,leversantsudquiplongedirectement  surlachaînedeTouvaadesallureshimalayennes.Nous  dominonsunepentequiapresquemillemètresdedéni velé.Desdizainesdelignesdecrêtessedécoupent.Jajuste  aumieuxmonmasqueetmacagoule.Unfroidglacialse  glissedanslesmoindresintersticesetjesensquilattaque  majoueencoreàlairlibre.Aregarderlhorizonquise  perddansceslignesblanches,jailimpressiondêtredans  unmondepolaireoùlhommenapassaplace.Auloin,il  
-
--
-
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.