mai-juin 2010

Publié par

mai-juin 2010

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 62
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
mai-juin 2010
Le programme INPAC (initiation professionnelle à la chanson) du Conseil culturel fransaskois, a offert trois formations musicales au cours de sa saison 2009-2010: InPAC Carrière,InPAC en studioet leMini-camp InPAC. InPAC carrièrea eu lieu à Régina les 13 et 14 février. Cette formation visait les artistes profession-nels et émergents fransaskois ; six artistes y ont participé : Alexis Normand, Véronique Poulin, Christie-Anne Blondeau, François Tremblay, Annette Campagne et Emilie Lebel. Le thème de la fin de semaine de formation était la pré-production, l’auto-production et le marketing web d’un album. Les formateurs Dave Lawlor de Régina et Jean-Robert Bisaillon de Montréal ont partagé leur expertise en production et marketing web avec les artistes sur place. InPAC en studioest un programme qui per-met à plusieurs artistes de vivre une expérience d’enregistrement dans un studio professionnel, encadré par un directeur musical, un orchestre professionnel et un réalisateur. Radio-Canada Saskatchewan a accueilli sept jeunes artistes dans leur studio d’enregistrement à Régina et produit cinq chansons démo au cours de la fin de semaine du 19 au 21 mars 2010. Le réalisateur, Michel Lalonde, et l’ingénieur de son, Luc Lemoine, ont encadré les artistes pendant deux jours d’enregistrement. Les artistes ont également profité d’une journée de formation en arrangement musical, offert par le RNGC, avec le producteur et arrangeur Robert Walsh d’Edmonton. Il était accompagné d’une équipe de musiciens fransaskois : Jean Bilodeau, Alexis Normand et Christian Kongawi. Christie-Anne Blondeau, Micheline Gaudet, Véronique Poulin, Ange-Édouard Messou accompagné de Cassy Winter et le duo instrumental métal de Brendon Langlois et Eric
Chartrand ont tous vu leur rêve devenir réalité en studio. En effet, ils ont eu l’occasion d’effectuer leurs premiers enregistrements professionnels. LeMini-camp InPACvisait les jeunes chanteurs, musiciens et auteurs compositeurs de 13 à 17 ans. Cette formation s’est déroulée pendant le congé scolaire de Pâques les 8, 9 et 10 avril 2010 à Régina. Neuf élèves de l’école Monseigneur de Laval, Campbell Collegiate et de l’école Providence de Vonda ont participé à ces trois jours d’ateliers et de répétitions, au cours desquels ils ont eu la chance de faire une session « jam » et un mini-spectacle. Parmi les formations offertes : une clinique technique pour les guitaristes, violonistes et vocalistes ; l’écriture d’une partition ; la création de paroles et mélodies ; l’utilisation de Garage Band pour créer un démo, et de stratégies pour briser le trac avant d’entrer sur scène. The Conseil culturel fransaskois’InPACprogram of-fered three musical workshops in 2009-2010: the first one is for artists who have launched a career, the sec-ond consists of a studio experience, and for ounger artists the mini-camp. InPAC carrièretook place in Regina and aimed at the development of professionnal and emerging fransaskois artists. The theme of the weekend was pre-production, producing your own album, and web mar-keting of an album. InPAC en studioallowed participants to record in a professional studio. In total, five songs were recorded in Radio-Canada’s studio in Regina. Mini-camp InPACis a musical week-end experience for 13 to 17 year olds. Some of the workshops in-cluded: clinics for guitarists, violinists, and vocalists; songwriting; melody and lyric creation; Garage Band workshops, etc.
Une autre magnifique saison se termine! Plus de 33 spectacles professionnels ont été diffusés par les membres du Réseau Saskatchewan. Près de 2000 spectateurs ont eu le plaisir de découvrir les enchantements des arts de la scène francophone mettant en vedette des artistes locaux et nationaux.
À la fin septembre, Anique Granger, auteure-compositeure et interprète authentique a lancé la saison du Réseau Saskatchewan et a présenté des concerts à Saskatoon, à Gravelbourg et à Regina, où notre chère Émilie Lebel, auteure-compositeure-interprète, a charmé la foule avec une douce première partie.
En octobre, nous avons reçu un chansonnier exceptionnel du Québec, Éric Larochelle. Un mois plus e tard, dans le cadre du 15 anniversaire du Réseau pan canadien Coup de coeur francophone, nous avons offert deux tournées. La première avec la formation acadienne hip-hop/électro Radio Radio et en première partie, le groupe métal progressif manitobain Entre Parenthèse (présent par l’entremise du projet Jeunesse qui tourne). Cette tournée a été un incroyable succès : 350 jeunes ont participé au spectacle de Regina. La deuxième tournée a mis en vedette l’artiste polyvalent et multi-instrumentaliste du Nouveau Brunswick, Christian Kit Goguen et, en première partie, Véronique Poulin, lauréate du Gala fransaskois 2008.
Également en octobre et en novembre, La Troupe du Jour a présenté, dans une dizaine de communautés, de La Ronge à Bellegarde, la pièce de théâtre,Bonneau et la Bellehumeurde l’auteur fransaskois Raoul Granger. Ce chef d’oeuvre de production incluait des surtitres en anglais. La Troupe du Jour a aussi accueillit la production du Théâtre la Seizième de Vancouver intitulée,Le Périmètre, et elle a reçu la production Hikikomoridu Théâtre des 4 Coins.
À la fin janvier et au début de février, le groupe de Tomás Jensen nous a fait découvrir les rythmes de la musique rock, électro et latine en présentant quatre spectacles communautaires et six spectacles scolaires. Les spectacles soulignaient la semaine nationale de l’enseignement du français comme langue seconde. En mars, le groupe Buzz cuivres farfelus, un quintette de cuivres avec conteur, a effectué une tournée très ambitieuse en présentant son spectacle musi-théâtre, Les légendes de la chasse-galerie, dans treize écoles et quatre salles communautaires de la province.
Et enfin, le Réseau Saskatchewan a clos sa saison
Tomás Jensen Image: Stéphane Rémillard art st que en mars avec une tourn e e a ey Castille, violoniste virtuose, accompagné par son fils Blake et sa petite-fille Sarah Jayde, qui ont joué de la musique cajun. Gent Laird, bassiste fransaskois, s’est joint au groupe sans aucune difficulté.
En terminant, le Conseil culturel fransaskois, aimerait reconnaître les appuis financiers de Patrimoine canadien, du programme Présentation des arts Canada, et de Sask Culture et de son partenaire médiatique Radio Canada.
This was another successful year for the francophone presenters network in Saskatchewan. Nearly 2000 spectactors discovered great music over the course of the season.
This year, invited artists offered a variety of different styles of music. Anique Granger, from Saskatoon, opened the season with folk/rock music. Other popular artists such as New Brunswick’s hip-hop/electro sensation Radio Radio, Manitoba’s Entre Parenthèse (progressive metal), and the Argentina born Tomás Jensen (rock/electro/latin), made for great variety of shows for everyone.
The Troupe du Jour also presented various plays, including the locally writtenBonneau et la Bellehumeure. This play was presented with surtitles, making it accessible to everyone. 2
e Lles artistes vers une carrière, le Gala et les formationse 21 Gala fransaskois de la chanson a eu lieu au théâtre du Pavillon Gustave Dubois de l’École InPAC servent aussi de plateforme ou les artistes canadienne-française de Saskatoon le 7 mai dernier. d’expérience partagent leurs connaissances en tant que Exceptionnellement cette année, la compétition a fait formateurs. Depuis l’an dernier, le groupe de place à une vitrine de la nouvelle chanson fransaskoise. formateurs et de musiciens du Gala est formé Les musiciens professionnels issus de la communauté uniquement de Fransaskois, à l’exception du directeur fransaskoise ont étalé leurs savoir faire sur la scène du musical de cette année, Robert Walsh de l’Alberta. gala précédant le spectacle de Christie-Anne Blondeau st et Amanda Proznik qui représenteront la Saskatchewan The 21 Gala fransaskois de la chanson took place in au Gala Chant’Ouest 2010. Saskatoon, in the new theatre of the Gustave Dubois high school. The competition this year gave way to a Sous la direction artistique de Francis Marchildon et la showcase of new fransaskois music. To start the Gala, direction musicale de Robert Walsh, les participants professional fransaskois musicians showcased their ont préparé pendant la new songs, then left the semaine un spectacle haut en stage to the 2010 couleur. Le Conseil culturel C h a n t ’ O u e s t fransaskois est fier de representatives, Chritie-constater que ses programmes Anne Blondeau and de formations jouent un rôle Amanda Proznik made de premier plan pour le the show all their own. développement des jeunes artistes. Le programme Under the artistic InPAC (Initiation direction of Francis professionnelle à la chanson) Marchildon and offre aux jeunes musiciens et musical direction of chanteurs la chance de Robert Walsh, the participer à de formations participants spent a professionnelles dès l’age de week preparing the 14 ans, alors que le Gala concert which was well fransaskois de la chanson leur worth it. The Gala has offre une expérience de la been known to be a scène professionnelle ainsi srpingboard for young que la chance d’aller plus artists wanting to loin. Le Gala a servi de launch a musical career, tremplin vers une carrière en with such successes as musique pour plusieurs Anique Granger, jeunes Fransaskois. Pensons à Michel Marchildon, Anique Granger, Michel Alexis Normand and Marchildon, Alexis Normand more recently, et plus récemment Véronique Véronique Poulin. Christie-Anne Blondeau et Amanda Proznik Poulin. En plus de propulser Image: photo.paquet.ca3
Exposition “Séduit par le sacré” L’ouverture officielle de l'exposition par Sharon Pulvermacher a eu lieu le dimanche 18 avril 2010 à la Galerie Routes de Harris, SK.
Dans cette célébration du sacré féminin, les quatre éléments (le feu, la terre, l'eau et l'air) sont autant les pôles attracteurs que les points de départ. Quatre autels, mettant en valeur des vêtements liturgiques modifiés et des objets communs, ainsi que des images évocatrices, sont des portails pour accéder au divin féminin. En Image: Routes Gallery explorant la dimension féminine du sacré, Sharon invite ainsi à un plus grand équilibre entre les énergies sacrées masculines et féminines de notre société largement dominée par une vision patriarcale du monde.
L’exposition restera ouverte jusqu’au 6 juin 2010.
Exposition “Autoportrait” L’exposition “Autoportrait”, qui a déjà circulé à travers le Canada, sera à la Galerie Routes, du 3 octobre jusqu’au 29 novembre. Cette présentation mettra en vedette des artistes du collectif ArtX9 qui ont dessiné ou peint leur vision d’eux-mêmes.
Pour plus d’information, contactez: Claudine Audette-Rozon Présidente Art X 9 c.aro@sasktel.net
La Galerie Routes est située au 302, Main Street à Harris sur la route 7 (à 35 km au nord-est de Rosetown ou à 75 km au sud-ouest de Saskatoon).
“Seduced by the Sacred” Exhibition The official opening of of the exhibition by Sharon Pulvermacher was on Sunday, April 18th at Routes Gallery in Harris, SK.
The exhibit celebrates the Divine Feminine in our lives. In emphasizing the Sacred Feminine, the artist invited a greater balance between the masculine/feminine sacred energies in our dominantly patriarchal society. Sharon had constructed altars using liturgical vestments, sacred and ordinary objects and imagery, and usesd them as portals into this sacred realm. The four elements (fire, earth, water and air) are the jumping off points.
The exhibit will be open until june 6th, 2010.
“Self Portrait” Exhibition Art X 9 presents the “Autoportrait” exhibition, at the Routes Callery, from Oct. 3rd to Nov. 29th. The collection has already travelled across Canada, and features artists from the group who have drawn or painted their self portrait.
For more information contact: Claudine Audette-Rozon Présidente Art X 9 c.aro@sasktel.net
Image: Joan Bolen
Routes Gallery is situated at 302 Main Street in Harris, on highway 7 (35 km north-east of Rosetown, or 75 km south-east of Saskatoon.
www.routesgallery.info
4
Le vendredi 14 mai dernier, le Relais de Saskatoon a été transformé en club de nuit parisien - le Paris des prairies. Non seulement l’endroit dégageait une atmosphère de fête, mais son apparence physique a été modifiée pour amélioré l’ambiance. À l’entrée du batiment, un petit couloir de rideaux menait jusqu’à la salle principale, où se trouvaient une table de foosball, une piste de danse et un bar.
La soirée a eu lieu au Relais, débutant avec un 5 à 7 très chaleureux où on sert la meilleure poutine de l’Ouest canadien. Plus tard dans la soirée, vers 21h, les danseurs et les fêtards ont commencé à remplir la salle, jusqu’à ce que la piste de danse soit bondée de monde! Comme la soirée était « franglophone », un beau mélange de francophones et d’anglophones s’est opéré sur la piste de danse. Le meilleur moment de la soirée est sans aucun doute le succès « Ces soirées-là » de Yannick, car dès les premières notes de la chanson, tout le monde s’est précipité sur la piste de danse. Toute une première pour la « danse fran-glophone »!
La soirée a été organisée par la Fédération des Francophones de Saskatoon, en partenariat avec le Cercle Français. Les profits provenant de l’événement serviront à rénover les infrastructures francophones de Saskatoon et à promouvoir les activités francophones de l’Université de la Saskatchewan.
On Friday, May 14, dancers spent an evening in a club in Paris, transposed in Saskatoon - the Paris of the Prairies. The Relais in Saskatoon was transformed into a real nightclub. As you entered the Relais, any sign of offices was covered up with curtains forming a hallway leading directly to the “club”. All the necessities for a danse party were at hand - fooseball table, bar, and a dance floor!
The evening started with a happy hour and, as always, the best poutine in western Canada was available for order. Later that evening, dancers and partygoers began to fill the room, until the dance floor was packed with people! Since the dance was ‘ F r a n g l o p h o n e ’ there was a real mix of francophones and anglophones, and even the music was bilingual. The hit of the dance was definitely the 'Ces soirées-là’ by Yannick because as soon as the intro started playing, everyone ran to the dance floor. A smashing success for the first Dance Franglophone!
The dance was organized by the Fédération des Francophones de Saskatoon in conjunction with the Cercle Français of the University of Saskatchewan. Proceeds from the event will go to renovations of the francophone infrastructure in Saskatoon and will serve to promote the french activities at the University. 5
Les participants et mentors des trois premièrescellulesThe participants and mentors of the first three ‘Creative créativesont fait l’in-Cells’ within our new arts training program completed stallation du décor, pré- the set-up of the studio and prepared and rehearsed their th th paré leur plateau de shooting sequences the week-end of May 8 and 9 . tournage, fait des These apprentice camera operators, lighting technicians, répétitions d’équipe set designers and dancers were back in the studio to (avec les danseurs et shoot a music-video with the Saskatchewan francoph-th th l’artiste) dans un studio one rap artistShawn Jobinand 16 . Theon May 15 de Régina, pour enfin members of these three cells: ‘Video Production’, faire le tournage du Modern Dance’ and ‘Set Design’ have been working premier vidéoclip de tirelessly since January 2010 to prepare the video con-l’artiste rapShawncept, construct the set, create a dance choreography, and Jobinlearn a wide range of camera, lighting and editing tech-les 15 et 16 mai derniers. Les membres niques in order to collaborate on this multi-media proj-des cellules «Produc-ect. tion vidéo», «DanceThis video shoot and the various training activities ex-Shawn Jobin décor» (scénographie) perienced by these three groups of artists are part of a oeuvrent depuis janvier 2010 a préparer le concept du larger arts training program : « Les Cellules creatives tournage, à construire le décor, à créer la chorégraphie ». A ‘Creative Cell’ is a nucleus of French speaking vi-et à apprendre diverses techniques caméra, éclairage et sual artists, dancers, videographers, set designers etc. montage. Tout cela dans le but de pouvoir collaborer à ages 16 and up who wish to create an artistic work col-la création collective d’un vidéoclip. lectively. The members of each cell – whether beginner Ce tournage, et les activités de ces trois premières cel- or accomplished – are supported by one or several men-lules, représentent la première partie seulement d’un tors who work professionally in their respective do-projet plus vaste, le programme des «Cellules créa- mains. tives». Les cellules créatives sont des noyaux d’artistes, danseurs, vidéastes, techniciens, scénographes, etc., âgés de 16 ans et plus. Ces noyaux créent collective-ment des projets, par exemple : la création d’un oeuvre d’art, d’une performance, d’une installation, d’un court métrage etc. Les membres de chaque cellule - qu’ils soient débutants ou accomplis – sont encadrés par un ou plusieurs mentors qui travaillent professionnellement dans le domaine. Le clip de Shawn Jobin bientôt disponible sur: Shawn Jobin’s clip coming soon on: www.culturel.sk.ca
Photos Cellules créatives: Marcel Hernandez et Cory Herperger
6
Mentor danse Participant Participant Participant
Johanna Bundon Sheena Gordon Meagan Kenzle Shayna Stock
Mentor réalisation Mentor caméra Mentor montage Assistant Mentor au montage Participant Participant Participant Participant Participant
Mentor décor Participant Participant Participant Participant
Gaetan Benoit Daniel Petit Jackie Dzuba
Alain Lalonde Emilie Lebel Valérie Gagnon Nishant Jain Marie-Claude Lavoie Faouzi Berrada
Mark Eriksson Kathrine Gaudet Guifré Bantjes-Rafols Dave Turcotte Annaleah McAvoy 7
Le 23 avril dernier, les participants du Festival Troupe Troupes Théâtre se sont réunis à l’École secondaire Collège Mathieu pour présenter leurs créations des derniers mois. Les troupes ont démontré leurs talents, leur dévouement, et leur amour pour le théâtre!
Les acteurs ont suivi des ateliers offerts par la Troupe du Jour et ont écouté des lectures de pièces qui ont été créées par les élèves du Conseil des écoles f r a n s a s k o i s e s (CÉF). Participants du festival
L’association des parents fransaskois aimerait remercier les partenaires qui les ont appuyés dans ce projet : •Le Conseil culturel fransaskois (CCF) •Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) •L’Association jeunesse fransaskoise (AJF)
De plus, un gros remerciement à Patrimoine canadien et au Conseil culturel fransaskois pour leur appui financier sans qui le Festival Troupe Troupes Théâtre n’aurait pas été possible.
On April 23rd, participants of the Troupe Troupes Théâtre Festival gathered at the Collège Matthieu high school to present their creations of the past few months. They showed their talent, dedication, and love for theatre!
The actors attended workshops offered by the Troupe du Jour and listened to readings of plays that were created by students of the Conseil des écoles fransaskoises (CÉF). Image: APF
La Culture
Mise en Page : Stéphane Wacholtz
Corrections : Mélissa Bouffard et Cécile Tkachuk
Conseil culturel fransaskois 303 - 2114 11e Avenue Regina (Saskatchewan) S4P 0J5 Téléphone: 306.565.8916 Sans frais: 1.877.463.6223 Télécopieur: 306.565.2922 Courriel: ccf@culturel.sk.ca www.culturel.sk.ca
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.