Numéro [10] - La muse - Magazine culturel d'ici et d'ailleurs

Publié par

Numéro [10] - La muse - Magazine culturel d'ici et d'ailleurs

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 162
Nombre de pages : 19
Voir plus Voir moins
Youpi, youpi, youpi, c’est le printemps ! Les élections sont passées, on va en n pouvoir parler de culture. Faut retourner les jardins, planter des patates et des radis, regarder pousser les  eurs. Ah, ce n’est pas le sujet ? Il est vrai que la culture coûte des patates et ne rapporte pas un radis. A La muse on le sait bien. Que l’on distribue des  eurs ou qu’on lance des tomates, on risque tous les mois de manger les pissenlits par la racine. On a fêté le printemps pour rapporter des sous mais on a fait chou blanc. La journée a été riche et l’art  orissant, il y avait de tout et pour tous les goûts, le public s’est régalé et le blé, la vigne et le houblon ont fait quelque oseille. Les artistes ont mis la main à la pâte et ont partagé notre pain blanc. Mais s’il avait fallu arroser toutes ces graines de talents, on aurait liquidé notre panier percé. Comment faire pour subsister ? A l’instar des paysans, qui aimeraient vivre du fruit de leur travail, les artistes aimeraient récolter plus que des pépins. Si les uns nourrissent le corps, les autres nourrissent l’esprit et c’est un investissement qui rapporte. Ce que la tête a engrangé, on ne peut pas le voler. Et dans sa petite parcelle de Terrien, le savoir continue de croître et de multiplier. Il alimente les conversations et regorge de sucre, de miel et de saine colère. Si l’on ne veut pas ressembler à des légumes, il faut chérir cette terre fertile pour que nos enfants, à leur tour, puissent pro ter de ses bienfaits. Souvenons-nous, lors de la grève des comédiens en Avignon, les commerçants ont fait vilain et se sont rendus compte que les saltimbanques contribuaient à l’économie de la cité. Sans festival ; plus de touristes. Et sans touristes, le blé vient à manquer. Mais revenons à nos moutons : comme les paysans, la chose culturelle a besoin d’être subventionnée pour exister car tout se a su planter des sous. Les légumes pas chers et les concerts e que le labeur mette du beurre dans les épinards. ttu la campagne, ils n’ont pas labouré sur ces terres. use continue à séparer le bon grain de l’ivraie, elle déterre nez du grain à moudre à nos moulins à parole et incitez
     
Edito
Printemps Musical
Lauxerois tourne la page
L’AGENDA
Christian Verdet
Critique et toc
Sorties
p 1   p 6   p 10   p 14   p 24   p 28   p 30   
p 4
p 8
p 12
p 22
p 26
p 29
p 32
Fête d
A faire !
A voir ! Pierre Grisot
G. Griffon, interview
N’Relax, portrait
Vos ré(d)actions
La muse de F. Perrot
,c etsd  ela balle ! IlsaeDcas s se det bes,leséditeurs,reluesratuuesrchou,erncretronudrvill,etselfae,itrellaittéusejavtsiat.esblsielisMadnerselseccaerlIsevnueaceserdanse,rentrlrlgnahc,isioelanplersser-rtsseeav,édebtreliiedenvientavaslisrolarirtsonedntienalalarbieirilaBnsla,atnoà,ëlaveitnappéricélinitiativedesevèléx-locudedgelèeôtClavaiauqisénetrpesltédsauivreil,olsmeomiarceivdedetnneue.Au-deRoannaissaeptccàldelontitaesifanmuretêfenueriaf,côtrleoppeéveleelledtlruéucinssdee ilsaieMlubseds aÇ.selul:tsecluaveattinétuopsaedomle,brasPrtisiooréhsenïValérieMounieracelVsis-reai,sàsesimtnosesmiliAnelèHéteeupruéneojdnuaborrdgineimagan-dseepenosr-eekdnduiswenmaqieu:napnaroLeurplessinés.ejsts-uuhom,dtdeurendesgrarutnevasèrpA.seuelqueqatomonspoeésedbnoaoli,deuxtroistêsetmedtrouteénnmeorteasgrlamaexcntdpoiGiunakc,rFitnoériéctesseguleuQ!nitaM:!EtseleBDedsiuettstuototilcerismpàeruetêfettetufletsbillesmaisse¹tcrèyhalsepsinlepitvaaeneugiuGknarF,ssauteureurs.Ledeoclutuohcseeteeslenlagcruortreviatsàtprouqseostnetsoc!ocTquelSiof dnerpTcoTemruisqeda Çe.ssocerquàltétaeuxnétaientenralladslsnyseervetsletdosuasertnocnersePD.BlaedurtonégPalne.tnèmeerdnitil:inéraannaesitôCoReceeévttoaudurlsebbifdéréreesdelaliothèquesivatotntietaétuorneerli,eire)ondaendr:prnipeosserdeL.edctlee.urlaPmanciréniaces(lanserré:alimneetredsasolsneserepèqestruanabdedE.saltvillagesautresc-erlsecnoavniolecoriAgtdiréCeltelarénéGulleesbnslsdalielsebsidtnmniaublaL.m°Necitirpepauchroelsdioérgmaem²s2estdéjàdanssevèlésllocuanveuiqdetenoiansiao-npraeeddelègeteRaCôeab-nedtàonrtésdescdetoqupudeipaoyar,snllri,esdr,gesed,sosrueésertssonsseutredagneset-revuotenrtpoaptendraàunetelleavetnru.eLaiVlleRdeaienn,soalROCCel,noCliescasedesrempsàtetilrelsuosetsuctracmeslcénsnihseriassevéàRoaentarriaimsnenneuqitenadurde,i-ssérammecoTegutriSiaussyaIliuaosqaCuromncfalurleouc;lavitsefudehdueftsvilaetinvitédhon-neu:tniuGuallGemf-rin,foarpinratieeusiapusvitoinrAniveteBrriov(rtiartrop22eagpdutto)tesselosséngidésiltaésinle,einedssicapxubgesprinerson-naaveD.tnevirrasIlontimoéceenéSuqsc.sabseldansontumsalbuenq!Çt yat,esb eledra te ab :ble, on attache O. nrdseesl  aatirlacstpesle,al,élcueengilnariscétbooestspce!eLêrtmpcoreuutae,irruetaminateteldélilaycospdePrerEcis;artneroblltEnriRetrtsuueta,sailliendinetrCharlieaMlbripie-nrtruetua,fiétorpaspmeordnéonsiotrihsiatr,edcin,deetdémaucerutleseégnrané;lnsompcoilecTihabtuMzaoyer;OlivierPaniegazaecmdee32pagelaledetèopteecirtatruslliu,loLi;tauered,edssniheHénin;ChistopssavxueinaitahCC;ishro-ccsmifestdu;Nivalilésraéologleteteatbltassesal-ocirFellaDnalitédéconcertaexuduenoirigror-rt,poesabnsetnaF;cnarePksinédesamede,stedi3hceminaanRoeôtfe,isnalavitseednabedpéegriffonnée.HpisB!luelsneCoetlènuvejneerracàetteopénos.eOeinn-ttÉiersanglessrtlsnoitidésednieinSaeedlljiarJ,uaetruerDuonipésaussregroucirllatSelAU,xArtllmeEl,elaypuoleDleakiM,saeètplp,leAnsartieescmopsaisl.Matenafêg-nafeuçnaresiaesdanmsgalenahornuqidapaetroiretDamienCertdeenésiesdednabaledetsicialspéson,Buisian;lAeusidq-esndornedgelésatnteyioreafcteurdhsse,amairkcBeito;Ptapesesagtesdeegaps,sapaoissnpourcettelitétart-ruergpaihutboeloidesdselstgdsmublayonuraAprèBD.iorsvaéndotruedselaepissumétiadicepaulmidtaèhuqàalm-énaîtsureetconénnaselsnadtiSc.08200-002essehàssietnéraocculss,ieuretdkInoetmIgataitleprésidenuetuqsraiuvésco,leolifctadnounnecbdédsein l pleteBia têkcnarFéeugiuGResstéis,ainnoaogrammele²Idéer:bluhPlycaètbus esllnspeDeéeesienuys:lobmn.haisoRen20h,hàed9irl4va¹m/cot.pogslo.bdbnosianer//:pttairieToutelajoruéne:aMcréhaedà9h0h2urseletisedmal3AvediHorarildoriseutervureonim4S.5ousarCmaSliuoetDvaceLaruso,sSi-monC0:0121-0allatasnieelBrs0:0At:rGfimuelialeuGieBrairlibfon,11-03:9smublaxudcecadiDé:0:03:11:0evuOrutrntfapasgrrpeouitred9,h15neenmairieàparcsni,snsnoitpirede,lla12à7loelcé-renametdéalledeveilatns:014Bielaalrbilr-ialiL,uoicacede00:Déd:4001-:6mrahc1édueacpl,rseuutasedecnesérpnrteoffetifpéri,laitavfseeudaiétlit.tipettuaflIriovelnsl,daayonesrlasedtaèhémidequanitfauqipme.rermoCOembélix,ilesttobméedadsnqaudnnielperiruosearpletecelimauqnaumincmoategasstunlest,itnaseleuqtnavnuuvnoagimdeseg:lœleovuaruillé,lilécarqdeuferni.iTtntderelecoiflaatiaruaupissucdenFalié,inNseotruBmraedemblageentreleosuriruedeuaLarTadimuzidtéaime!Ilnonais.eMrpsijéàtid.KCs.nécisderuoprellubportrts-métrldecoufseitavafrienuéeidtaéaimlsaminnoitsegaad9:00001e18:airiipmitnoinam:Aesdlealsn,foifm,snoitaicossaianChavtChrist,asllesas-eixunesimulroBDadoGetoeuqcevarvli4AriseoHaruverdodetureossasedsnoitaicieirma,hencmaDiTeuoetlaojruéne:Marchéauxaàh9h71ruseltesiedmlariaiiBkcirtaPteteivBreintoAncveDBaresetil:A2:00001s10:lbumi,sc-sn7àna7de,10eeratllneéocelmieledllledévesse,saougrrpa0-:314peep51,hsennosrparieàde9tiroisnirtpamriensonrsutlemehèdelasecossitaicussionàlasal513:0:aCéfdsiAt:ieel1600:0OceivilBsrvaDetSTHRerPaireedvéieDA,asllatmlecoéldel21ed,ellen-rescri,inansà77-iirnamsnetpoiàetrapdrih9e15,nfetsanarpgorpu1e:4001-:700:CaricaturesomiSedosuraCnellsa,soassdeoi,nictair1emia15:4:30Déb30:EircaDBDvacearitéetatSolidudlloclavyetnelealolpeuchsx,cSnéabtéédCfa00:-17:6:00ège1irhCcevaegapuoécdetnioatisarux,ThibaultMaztsainhCvasas-eiroerst,lealesdreyotenarFPkcmairla:00ie17coaiassseditnoilGuedGreumla:03:81ecacidéDBnod2Néseitidedcla-loltieconsJarjille
Antoine Brivet
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.